Nos partenaires :

Planete Sonic Faire un don à l'assoc MLDK Reose Hybride Yuri-Academia
Inscrivez-vous

Lucas

Créature

C'était une première pour Lucas. Non pas d'être sur le marché aux esclaves ça il y était habitué depuis longtemps. Pour la première fois il était à Ashnard et ça ne lui plaisait pas vraiment. L'ambiance ici était assez glauque, des hommes en armures noire, des gens aux intentions peu louables, des bâtiment sinistres et des gens exécutés en place publique. Le petit loup garou était inquiet, et se demandait comment son futur maître allait le traiter. Il avait subit des atrocités sans noms à Nexus alors il ne préférait pas imaginer ce qui pouvait se passer ici.

Il se retrouve dans l'empire car il a été joué aux cartes dans une tavernes prisées des marchands, celui qui le possédait perdit la partie et donc sa mise. Cependant, de rage de perdre une telle marchandise il ne révéla pas le coté bestiale de Lucas au gagnant, se dire que ce dernier allait revendre Lucas bien en dessous de sa véritable valeur le consolait. L'adolescent se retrouva ainsi sur le marché aux esclaves, au beau milieu d'hommes qui étaient taillés pour se battre...Son marchand était Drozak parlo, un marchand de gladiateurs qui était un des plus reconnus de la région. Le loup garou de poche faisait bien pâle figure aux coté des armoires à glace pleines de muscles.

Personne ne souhaitait acheter Lucas, après tout ceux qui venaient voir Drozak voulaient des gladiateurs et pas...une fourmis blonde. Le marchand voulait se débarrasser de Lucas, il était plus un poids qu'autre chose après tout...aussi il décida d'offrir l'adolescent à celui ou celle qui lui prendrait un gladiateur. Le petit était assis dans un coin, n'osant pas vraiment bouger étant donné qu'il ne voulait pas faire de vagues pendant que les autres exhibaient leurs muscles cachant presque le blondinet qui restait derrière eux.
« Modifié: mars 10, 2015, 02:14:50 am par Princesse Alice Korvander »
Fiche de Lucas
Mais il y a aussi sa sœur,   Konu et la la geekete. Contactez moi plutôt sur cette dernière, c'est mon compte principal ;)

Mélinda Warren

Créature

  • -
  • Messages: 3555


  • FicheChalant

    Description
    Petite vampire qui aime mordre des fesses <3

Re : Un toutou bien obéissant [PV Melinda warren]

Réponse 1 mars 14, 2014, 02:35:26 am

« Elle est belle, elle est belle, ma marron ! Elle vient des contrées chaudes du sud, des îles ! Regardez ce peau sombre, c’était une danseuse exotique ! 2 000 pièces d’or, 2 000 pièces d’or !
 -  Une neko, une neko ! Elle a de bonnes dents, elle est propre, bien entretenue, et elle vous obéira facilement ! Voyez ce poil soyeux, voyez cette peau tendre, si tendre qu’on croirait caresser la lisse peau d’un chaud bébé ! 4 000 pièces d’or, 4 000 ! »

Les annonces se succédaient, alors que Mélinda s’avançait, accompagnée par deux personnes, le long des allée sud marché aux esclaves. D’épais gardes, épais comme des portes de prison, surveillaient ce grand marché. Il n’avait rien à voir avec ceux de Nexus, riches et immenses, mais il y avait quand même du choix. L’Empire était grand et puissant, après tout, et les Impériaux pouvaient donc se targuer d’avoir conquis de nombreuses terres, leur permettant ainsi d’obtenir un grand nombre de terres et de colonies, et donc tout un attirail de créatures exotiques. Cependant, ce n’était pas ça que Mélinda cherchait. Elle se dirigeait vers un comptoir bien précis : le comptoir de Drozak Parlo, un célèbre marchand de gladiateurs. Ses clients étaient généralement des individus désirant avoir des gardes du corps, ou, plus généralement, les organisateurs publics désireux d’effectuer des arènes et des tournois. Mélinda s’y rendait assez rarement, mais, ce jour-là, c’était bien par là qu’elle se rendait.

Elle était accompagnée de deux personnes : son grand-frère, Bran, qui restait fidèlement derrière, et son avocate, également derrière elle, Marina. Elle portait son habituel tailleur noir sexy, très moulant, et suivait sa Maîtresse. Drozak Parlo était un important marchand, et c’était un de ses subalternes qui se chargeait de la vente. Elle avait lieu sur une grande estrade, signe que l’homme était suffisamment fortuné pour s’acheter un beau stand. Il venait des gladiateurs avec leurs armes : des hommes aux corps huileux et massifs, le regard fier, et quelques femmes qui ressemblaient à des sauvages redoutables, certains étant des demi-démons.

Le contremaître reconnut Miss Warren, qui était une esclavagiste qu’il connaissait plutôt bien... Du moins, son établissement, dans lequel il avait déjà rempli quelques foutres. Il ne fut donc que partiellement surpris par sa présence, car il connaissait la nouvelle : grâce à l’or obtenu suite à une vente fructueuse, la vampire avait pu acheter une guilde qui était en situation de redressement judiciaire. Sans doute venait-elle chercher quelques beaux guerriers pour sa guilde, ce qui ferait volontiers les affaires de Parlo, qui pourrait se targuer d’avoir une nouvelle cliente prestigieuse dans ses livres de compte.

« Que... Que désirez-vous, Madame ? » demanda-t-il poliment, en louchant brièvement sur les seins de la vampire.

Elle avait sa robe dorée, avec un décolleté magnifique, qui lui donnait envie de fourrer sa queue entre ses seins. Il en avait une érection, que Mélinda, grâce à sa perception sanguine, sentit. Elle n’en dit toutefois rien, plus flattée qu’autre chose, et tourna lentement sa tête vers l’homme :

« Je désire acheter l’un de vos puissants gladiateurs. »

Elle lui fit un sourire ravi, et le contremaître se sentit fondre sous les yeux émeraudes de cette terrifiante femme. Néanmoins, il resta professionnel, et releva la tête :

« Et bien... Nous avons un peu de tout, ce que je pourrais appeler tout un panel. Je suppose que vous recherchez plutôt un guerrier, capable de réfléchir, de pouvoir se battre, et faire preuve d’autonomie ?
 -  Ce serait préférable, oui... »

Le contremaître s’écarta un peu, présentant à Mélinda différents hommes, et, tandis que le duo s’avançait, sous le regard vigilant de Bran, et que Mélinda en profitait pour observer ses corps musculeux, et pour s’imaginer prise en sandwich entre eux Elle continua à s‘avancer... Et fut surprise en reniflant un sang différent. Ce n’était pas celui d’un humain ou d’un semi-démon. C’était... Et bien... Mélinda y sentait une sorte d’odeur sauvage, et vit alors un petit être chétif, avec une chevelure blonde, des yeux verts, et qui semblait totalement écrasé au milieu de tous ces hommes.

« Hum... Qui est-ce ?
 -  Ça ? Oh, c’est un lot que nous offrons gratuitement pour achat d’un gladiateur. »

Mélinda hocha la tête.

« Alors, je vais le prendre... Et... Hum... Voyons, voyons... »

Elle observa les gladiateurs, en rejoignant sur l’estrade, et finit par en prendre deux : un bel homme en armure, et un beau Terranide qui peina à dissimuler son érection quand elle caressa son torse.

« Je prends ces deux-là... Et le petit bout. »

Le contremaître hocha la tête, et ordonna aux gardes qu’on les détache. Mélinda s’imaginait déjà être prise entre ces deux hommes, mais elle avait aussi d’autres projets avec ce petit être, au sang si particulier... Drozak Parlo n’avait visiblement pas daigné s’informer davantage sur lui. Mais Mélinda ne commettrait pas la même erreur que lui.

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Lucas

Créature

Re : Un toutou bien obéissant [PV Melinda warren]

Réponse 2 mars 14, 2014, 10:14:44 am

L'adolescent lui, restait dans son coin, jusqu'à ce qu'on lui dise de se lever et d'aller vers sa nouvelle maîtresse. Et comme à son habitude il avança sans faire d'histoire jusqu'à arriver aux pieds de la vampire. Un frisson le parcouru de part en part, quelque chose n'allait pas avec elle, son instinct le lui criait. Pourtant elle n'avait pas l’apparence d'un être dangereux. Puis il se rappela que lui non plus en fait...ça lui fit relativiser l'importance de l’apparence apparemment inoffensive de celle qui se tenait face à lui. Il la regardait de haut en bas, elle était bien plus jolie que la plupart des maîtres qu'il a eu à servir. Au moins il évite le vieux bourgeois bedonnant cette fois ci, ce n'était pas plus mal.

Son regard se porta ensuite sur les gladiateurs qu'elle avait achetés, un tout en armure barbare et un terranide lion  qu’il trouvait mignon. Les deux étaient en train de se battre du regard, sûrement pour déterminer lequel sera le plus fort, pour s’impressionner l'un l'autre. Lucas lui était entre les deux. Ne sachant pas vraiment où se mettre il se contentait d'éviter de participer à l'affrontement mental qu'il ne pourrait de toute façon pas gagner...pas sous cette forme du moins. Il regardait ses pieds, comme effrayé de l'éventualité de croiser le regard de Mélinda. Sa mèche rose était la seule chose qui dépeignait dans sa chevelure. Elle était drôlement impeccable pour un esclave, les autres étaient décoiffés, les cheveux abîmés coupés ou des touffes arrachées. Lucas avait une belle chevelure.

Les deux montagnes de muscles finirent leur bataille sur une apparente égalité qui se réglerait sûrement par les poings un peu plus tard. Ils posèrent leurs yeux sur Melinda et sa poitrine, ils appréciaient cette vision...en tout cas c'est ce qu'on pouvait deviner vu l'état de leur entrejambe. Lucas n'avait pas ce problème lui, les avantages d'une intimité féminine et de toute façon il était trop effrayé par la situation pour se sentir excité.

Le paiement effectué, Melinda pouvait s'en aller avec ses achats. Les deux gros tentant de se faire le plus imposant et le plus musclé possible quand Lucas suivait tout le monde sans faire d'histoire. L'homme en armure le regardait d'un œil méprisant, pour lui ce n'était même pas un homme, c'était un microbe, une fourmi qu'il écraserait bien sur le champ! Mais au lieu de l’écraser il se contenta de lui faire un sale croc en jambe; l'adolescent s'écrasa au sol, lui arrachant un petit gémissement de douleur. Les deux gladiateurs riaient, le petit leur faisait pitié. Le blondinet se relava en essuyant la boue qu'il avait sur le visage et rattrapa sa maîtresse en silence, tête baissée.
Fiche de Lucas
Mais il y a aussi sa sœur,   Konu et la la geekete. Contactez moi plutôt sur cette dernière, c'est mon compte principal ;)

Mélinda Warren

Créature

  • -
  • Messages: 3555


  • FicheChalant

    Description
    Petite vampire qui aime mordre des fesses <3

Re : Un toutou bien obéissant [PV Melinda warren]

Réponse 3 mars 15, 2014, 04:02:30 am

Elle vit l’homme la toiser, ce qui, en d’autres circonstances, aurait sans doute mérité une gifle. On ne toisait pas sa Maîtresse... Mais elle avait une certaine somme à régler, et envisagea de transiger avec le négociant, qui lui donna quelques brèves explications sur l’adolescent. Il avait été récupéré lors d’un jeu de cartes, où il était l’enjeu. Sûrement un enjeu sexuel. Cependant, Parlo ne vendait que des gladiateurs, et ne faisait pas dans l’esclavage sexuel. Il ne savait donc pas quoi en faire, et avait décidé de le vendre en bonus, afin d’attirer des clients, et leur offrir une sorte de jouet sexuel. Il parlait peu, et le contremaître n’était même pas capable de lui donner son nom. Visiblement, il s’était retrouvé là assez rapidement, sans véritable examen approfondi, si ce n’est une simple analyse médicale, qui avait déterminé qu’il n’était pas malade, et suffisamment viable pour être vendu. S’il avait fallu le vendre comme esclave sexuel, il y aurait eu des contrôles plus poussés, le régime juridique étant différent selon la nature du type de contrat. Pour éviter des problèmes sexuels, la réglementation du commerce sexuel était beaucoup plus stricte. Pour un gladiateur, qui était de toute façon appelé à mourir une fois sur deux, on pouvait se permettre un certain laxisme.

Les deux gladiateurs ne se faisaient pas trop de doutes sur la manière dont leur Maîtresse allait les accueillir chez elle. Ils se défiaient mutuellement du regard, mais n’en viendraient pas ensemble aux mains. Ils étaient respectueux et obéissants, et, s’ils se battraient, ce ne serait que pour améliorer respectivement leurs capacités. Ils étaient des gladiateurs, mais ils connaissaient bien Warren et son harem. Quand un gladiateur avait de l’argent et du temps libre, et qu’il avait envie de se vider les couilles, ce harem revenait souvent en tête de liste, avec cette chance, peut-être, de réussir à butiner sa propriétaire, la redoutable vampire Warren, simple femme d’affaires en apparence, redoutable politicienne en réalité, qui avait réussi à négocier auprès de conseillers impériaux des rabattements fiscaux, et qui, d’après la rumeur, avait déjà été trempée dans quelques affaires louches.

Après les avoir payé, Mélinda s’avança.

« Bien ! Allons dans votre nouvel établissement, Messieurs. Il paraît inutile que je vous mette des colliers autour du cou. Après tout, les hommes suivraient les belles femmes jusqu’au bout du monde, non ? »

Souriant légèrement, elle s’avança lentement, mais n’eut que quelques pas à faire avant que l’esclave-bonus ne s’affale sur le sol, renversé par l’un des gladiateurs. Mélinda vit ce dernier rire, et se retourna, en fronçant lentement les sourcils.

« Vous ai-je autorisé à vous battre entre vous ? Seriez-vous à ce point idiot pour ne pas suivre les ordres ? Je vous ai dit de me suivre ! »

Le gladiateur concerné soupira lentement.

« Bah, vous auriez tout intérêt à le jeter, il est bon à rien... »

Mélinda sentit une pointe de colère la traverser devant cet acte d’insubordination.

« Silence ! s’énerva-t-elle. Je décide de ce qui est bon pour moi. Maintenant, fermez-là, ou je vous ferais fouetter le dos jusqu’à ce que votre peau en soit arrachée ! »

Elle reporta ensuite son attention sur l’homme se trouvant face à elle, et qui était étonnamment silencieux, passif.

« Et toi ? Tu es muet, tu as perdu ta langue ?! Comment est-ce que tu t’appelles ? Comment est-ce que tu t’es retrouvée là ? Tu sais où tu es, au moins ?! »

Elle avait l’impression d’avoir acheté trois idiots.

D’un autre côté, les gladiateurs n’avaient pas vraiment la réputation d’être très intelligents.

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Lucas

Créature

Re : Un toutou bien obéissant [PV Melinda warren]

Réponse 4 mars 15, 2014, 08:17:52 pm

-Et toi ? Tu es muet, tu as perdu ta langue ?! Comment est-ce que tu t’appelles ? Comment est-ce que tu t’es retrouvée là ? Tu sais où tu es, au moins ?!

-Je...je m'appels Lucas, maîtresse. J'ai été gagné aux cartes lors d'une orgie aux alentours de Nexus. Le marchands m'a fais voyager avec sa marchandise jusqu'à Ashnard.

Il parlait timidement, n'osant pas regarder Melinda dans les yeux. Que pouvait il dire de plus? Il ne savait absolument rien de cet endroit, il connaissait à peine Nexus alors qu'il y avait passé la majorité de sa vie et là on l'achetait dans une ville inconnue. Tout ce qu'il avait apprit sur l'empire venait des récits de ses maîtres successifs, des histoires sordides peignant un empire sombre et sinistre..Pour l'instant elles étaient plutôt vraies. L'adolescent était là, devant sa maîtresse, immobile, impressionné.

Il faut avouer que la demoiselle était assez autoritaire et violente pour l'instant (dans ses mots en tout cas). Et il y avait toujours son instinct de bête qui lui disait de se méfier, qu'elle avait quelque chose de bizarre. Sans parler de l'esclave qui voulait se débarrasser de lui, à tout les coups il aura des problèmes à cause de cette brute. Le petit était habillé comme le plus méprisable des esclaves, un simple bout de tissus qui allait jusqu'aux genoux avec un trou pour faire passer la tête. Pas de chaussures ou de choses semblable pour se protéger les pieds. Il gardait la tête inclinée pour maquer sa soumission, il ne voulait surtout pas offenser Mélinda après à peine deux minutes.
Fiche de Lucas
Mais il y a aussi sa sœur,   Konu et la la geekete. Contactez moi plutôt sur cette dernière, c'est mon compte principal ;)

Mélinda Warren

Créature

  • -
  • Messages: 3555


  • FicheChalant

    Description
    Petite vampire qui aime mordre des fesses <3

Re : Un toutou bien obéissant [PV Melinda warren]

Réponse 5 mars 16, 2014, 04:37:27 pm

« Je...je m'appelle Lucas, maîtresse. J'ai été gagné aux cartes lors d'une orgie aux alentours de Nexus. Le marchand m'a fait voyager avec sa marchandise jusqu'à Ashnard. »

Au moins, il connaissait la politesse. Maîtresse... Il était visiblement un peu plus doux que les deux gladiateurs qui étaient dans son dos. Pour autant, Mélinda les savait serviles. Elle faisait confiance au dressage et à la formation de Drozak, et savait qu’ils faisaient juste de l’excès de zèle, dans l’espoir de satisfaire les penchants sexuels de leur Maîtresse. Cette dernière hocha lentement la tête, et tendit sa main, caressant la joue de l’homme.

« Je vois. Moi, je m’appelle Mélinda Warren, mais tu peux continuer à m’appeler ‘‘Maîtresse’’. Tu vivras désormais dans mon harem, et tu auras des vêtements un peu plus corrects. »

Le sang de ce Lucas la perturbait, mais, ce dont elle pouvait être sûre, c’était que, avec ses vêtements rapiécés, il faisait vraiment pitié. Cependant, l’Empire d’Ashnard n’était pas très agréable envers les faibles. La pitié ne faisait pas partie des Ashnardiens, et les faibles devaient courber l’échine. S’ils espéraient obtenir un peu de soutien, alors c’est qu’ils s’étaient trompés d’adresse. Ça, c’était quelque chose que Mélinda avait clairement compris quand elle était encore une humaine, et qu’on la maltraitait. Ceux qui avaient fait d’elle une vampire ne l’avaient pas fait par pitié, mais uniquement dans le but d’un échiquier politique, pour venir à bout d’un adversaire. Elle reprit sa route, accompagnée par son cortège. Le harem n’était pas très loin de cette place, et le groupe s’engagea le long d’und es grands boulevards reliant le Palais Impérial et les entrées de la ville.

Ashnard était une ville circulaire, avec un épais mur de protection à l’extérieur, et dont l’urbanisation était très impériale. Chaque corps de garde permettant d’entrer menait à un énorme boulevard, une rue immense, et toutes menaient au cœur de la capitale, au cœur de l’Empire : le Palais Impérial. Ainsi, depuis chaque entrée, en ayant de bons yeux, on pouvait voir les hautes tours du Palais. Par ordonnance impériale, et pour souligner que c’était là le cœur de l’Empire, il était interdit à ce qu’un seul bâtiment de la capitale soit plus haut que les tours impériales du Palais. Cependant, les tours étaient tellement hautes que cette ordonnance n’avait jamais eu à s’appliquer. On pouvait continuellement voir des patrouilles de gardes, des miradors, des archers et des arbalétriers sur les murs, ainsi que différentes affiches vantant les mérites de l’Empire. La propagande impériale battait toujours à plein régime, affirmant que l’Empire ne cessait de s’enrichir, de s’étendre, et de croître. Tous les grands boulevards étaient propres, sans aucun graffiti ou détritus. Les services urbains s’affairaient perpétuellement à les nettoyer.

Tout en marchant, Mélinda repensait aux explications de Lucas. Il avait traversé tout le continent... Sur Terre, le continent entre Nexus et Ashnard faisait à peu près la superficie de l’Eurasie. Autant dire que le voyage était long, d’autant plus que les deux États étaient aux antipodes l’un de l’autre, chacun ayant ainsi sa sphère d’influence. En soi, les Ashnardiens pouvaient venir faire du commerce à Nexus, mais il valait mieux ne pas le crier sous els toits. Avec la guerre qui couve, ce genre d’activités pouvaient être mal vus par les puissances publiques.

*Au moins, je ne suis pas la seule à aller parfois faire mes courses à Nexus...*

Le groupe finit par s’approcher d’un beau bâtiment avec un mur devant, et un portail en fer. L’entrée de ce bâtiment, derrière le portail, était une belle cour avec une fontaine. La statue sur la fontaine représentait une Déesse du sexe.

« Nous y voilà. Ceci est votre nouvelle résidence. »

Les gardes à l’entrée saluèrent « Madame Warren », et la laissèrent entrer. Elle laissa Marina se charger de la paperasse habituelle, et, de son côté, se retourna vers les trois hommes.

« Vous deux, fit-elle en désignant les gladiateurs, vous allez venir avec moi. Toi, Lucas, tu vas aller aux cuisines manger un coup. Mes servantes te trouveront des vêtements corrects, tu en profiteras pour prendre un bon bain, et pour leur parler de ton passé. Je reviendrais ensuite te voir. »

Pour l’heure, elle avait quelque chose de très important à faire : satisfaire un fantasme avec ses deux hommes. Elle envoya une servante s’occuper de Lucas, tout en demandant à une autre d’aller chercher les sœurs Lane. En attendant, une jeune femme conduisit Lucas dans une salle de bains.

« Prends un bain. Les sœurs Lane viendront s’occuper de toi quand tu seras propre. »

Elle préférait le faire manger après, et le laissa seul dans la pièce, en récupérant ses vêtements crasseux, qu’elle s’empressa de brûler. Quand Lucas sortirait du bain, ce serait pour tomber sur ses nouvelles guides, décidées à lui présenter le manoir : les sœurs Lane, deux sympathiques femmes qui adoraient se déguiser en bunny girl, et qui avaient pour particularité de faire des embrassades à n’importe qui, surtout entre elles. Si Mélinda les avait choisi, c’est parce qu’elles étaient très sympathiques, et qu’elles aideraient sans doute le petit Lucas à sortir de son mutisme.

En tout cas, on ne pouvait que l’espérer.

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Lucas

Créature

Re : Un toutou bien obéissant [PV Melinda warren]

Réponse 6 mars 16, 2014, 07:58:31 pm

Lucas suivait  Melinda sans rien dire, il regardait autour de lui. Cette ville était si différente que Nexus, elle était bien plus propre, plus réglée, plus surveillée mais d'un autre coté, plus sombre et plus imposante. Des gardes à tous les coins de rues, des slogans mettant en avant la supériorité de l'empire s'entendaient régulièrement, un épais mur qui ne laisse surement aucune invasion passer facilement... Il devra s'habituer à ça, peut être que la sécurité apportée par les garde rendait les rues plus sûres qu'à Nexus?  Peut être qu'on ne lui demanderait plus de tuer ou de se débarrasser de réseaux de contrebandiers, de criminels dans un joyeux bain de sang? Il n'y croyait pas pais ça ne coûtait rien d'espérer.

Leur marche s'acheva une fois arrivé à la demeure de Melinda, un Harem apparemment, très bien protégé et bien gardé. La barrière en métal était solide et les gardes qui la protégeait n'était pas des gringalets bien au contraire...Un harem? Au moins maintenant, Lucas avait une petite idée de ce qu'on allait lui demander. L’intérieur était vraiment très beau, autant le jardin que le bâtiment, impressionnant, cet endroit était parmi les plus beaux et les mieux entretenus que l'adolescent avait vu.

-Toi, Lucas, tu vas aller aux cuisines manger un coup. Mes servantes te trouveront des vêtements corrects, tu en profiteras pour prendre un bon bain, et pour leur parler de ton passé. Je reviendrais ensuite te voir. »

-D'accord, à vos ordres maîtresse..." Puis il fut conduit par une femme jusqu'à une salle de bain. Les couloirs étaient faits de tel sorte qu'on ne s'y perde pas facilement apparemment. Lucas observait, apprenait et mémorisait les portes, les couloirs...Un réflexe qu'il a acquis avec les années, s'il doit entretenir le lieu autant le connaître.

-Prends un bain. Les sœurs Lane viendront s’occuper de toi quand tu seras propre.

Il ne se fit pas prier, il enleva son tissu dégouttant derrière un paravent le donna à la jeune fille et, une fois seule pénétra dans l'eau chaude. C'était...bon! Un léger soupir de satisfaction s'échappa de sa bouche quand il sentit tout son corps se réchauffer dans le doux liquide parfumé pour l'occasion. Des sels de bain sans doute. L'eau changea de couleur au contact des pieds sales de Lucas, en même temps, se balader pieds nu n'aide pas à garder des pieds propre. Il s'activa et se lava énergiquement des pieds à la tête pour finir tout propre. Il sorti de la baignoire, ses cheveux collés les uns aux autres à cause de l'eau. Il se sécha le corps avec une serviette, elle était drôlement douce...Tout ça était une première pour lui, prendre un bain comme ça, avec du savons, de l'eau chaude, il ne l'avait jamais fait (jamais sans qu'il n'y est de plaisir à donner dans le dit bain). Il était à présent sec, nu comme un ver et surtout impeccable. Il sentait bon, c'était agréable. Il rigola en se voyant aussi propre grâce à son reflet dans un miroirs, il en était content de sa propreté. L'eau était devenue un peu marron, il ne s'était pas lavé depuis plusieurs semaines d'un coté. Apparemment il devait attendre la venue des sœurs Lane, peut être qu'elles lui donneront des vêtements.

Tout à coup, la porte de la salle de bain s'ouvrit. Il se tourna vers cette dernière, sans se cacher le corps ce qui ne le gênait pas plus que ça. Tant qu'il n'était pas nu sur la place publique (ce qui arrivait) c'était plutôt supportable. Ses années de servitudes lui on fait oublier la notion d'intimité et de pudeur.
« Modifié: mars 16, 2014, 11:18:30 pm par Lucas »
Fiche de Lucas
Mais il y a aussi sa sœur,   Konu et la la geekete. Contactez moi plutôt sur cette dernière, c'est mon compte principal ;)

Mélinda Warren

Créature

  • -
  • Messages: 3555


  • FicheChalant

    Description
    Petite vampire qui aime mordre des fesses <3

Re : Un toutou bien obéissant [PV Melinda warren]

Réponse 7 mars 17, 2014, 02:40:26 am

La plus âgée des deux sœurs s’appelait Sarah et l’autre Cassandra. Elles étaient évidemment très proches l’unes de l’autre, et, pour les dissocier, on utilisait une technique mnémotechnique qui semblait plutôt bien fonctionner. Sarah était celle qui portait des sandales, ce que la première lettre de son prénom rappelait, tandis que Cassandra était celle qui portait des collants, ce qui s’accordait avec la première lettre de son prénom. Ainsi, on pouvait dissocier les deux femmes. Sarah et Cassandra Lane, deux beautés, qui vouaient une passion pour les Usagi, et qui hésitaient toujours entre faire un voyage à Tekhos pour définitivement se transformer en Usagi, ou, au contraire, rester ainsi, et continuer à se déguiser en bunnies girls. Du point de vue de leur Maîtresse, une bunny girl avait un potentiel sexuel un peu plus fort qu’une Usagi, et Sarah et Cassandra étaient généralement celles qui accueillaient les clients, que ce soit ceux du harem, ou du bâtiment adjacent, le restaurant. Il fallait bien avouer que se faire accueillir par des baisers était particulièrement attirant, surtout de la part de deux femmes aussi belles.

Les sœurs Lane étaient la preuve que l’esclavage avait ses subtilités, ses nuances. Elles avaient été recueillies par Mélinda alors qu’elles étaient des bébés. Elles avaient été victimes de la guerre, et avaient perdu leurs parents durant un conflit entre Ashnard et une autre puissance. Ayant terminé dans un orphelinat, les sœurs avaient manqué d’affection, et avaient été recueillies par Mélinda. Leur manque d’affection avait été exploité par Mélinda pour qu’elle devienne, à leurs yeux, une espèce de mère de substitution, les deux sœurs ne se rappelant plus de la leur. Leur attirance pour les lapins, en revanche, était encore un mystère pour Mélinda, et elle supposait que, durant leur jeune enfance, elles avaient du avoir un lapin comme animal de compagnie... En tout cas, elles étaient plutôt bien appréciées au sein du harem, et ne se voyaient pas autrement que comme esclaves. Elles étaient incapables de se débrouiller toutes seules, et avaient trop besoin du contact des autres pour cela. Plus simplement, elles n’avaient pas été éduquées pour être libres, mais pour dépendre de la présence des autres, pour s’épanouir au contact d’autres gens, et, surtout, à leur contact charnel.

Elles rejoignirent la salle de bains concernée, et attendirent patiemment dans le couloir.

« On dit qu’il est mignon, lâcha Sarah.
 -  Parce que tu crois que Maîtresse Mélinda prendrait des gens moches ?
 -  Non, mais, ce que je veux dire, c’est qu’il y a ‘‘mignon’’, et... Euh... Et ‘‘beau’’, tu vois ? Tu peux être mignon ou beau, y a une nuance à apporter, si tu veux.
 -  Je me demande juste s’il embrasse bien... Apparemment, il est plutôt timide. Je me demande ce qu’il faisait sur le stand de Drozak. Il n’est pas homosexuel, en plus... »

Une autre différence entre les deux sœurs tenait à leurs vêtements. Sarah avait un corset, et Cassandra une tenue plus moderne. Autrement, leur tempérament était relativement similaire, et il était très difficile de leur adapter les schémas classiques des duos de frangines, avec l’une qui s’imposait sur l’autre, ou inversement. Elles attendirent encore un peu, Cassandra s’appuyant contre le mur. Plus elles attendaient, et plus elles risquaient de s’embrasser mutuellement.

« Il doit avoir fini, non ? Je vais aller voir... »

Cassandra hocha lentement la tête, et Sarah posa sa main sur la poignée de la porte, la poussant. Elle sourit alors, et fit signe à Cassandra d’entrer. Les deux femmes entrèrent ainsi. Elles étaient délicieusement parfumées, et virent l’homme, tout nu.

« Salut, Lucas ! Nous sommes les sœurs Lane... je suis Cassandra...
 -  ...Et moi Sarah ! Nous sommes très heureuses de te voir, mon mignon... »

Sarah lui ébouriffa les cheveux tendrement, et l’embrassa alors sur les lèvres. Elle s’écarta ensuite, lui massant les épaules, et Cassandra l’embrassa également, sans vraiment demander son point de vue.

« On pourrait te donner des vêtements, mais le spectacle est beau à regarder. Tu as faim, je suppose ? »

Elles comptaient bien le guider à la cuisine, d’où elles pourraient mieux lui expliquer ce qui allait arriver.

Entre-temps, leur Maîtresse s’était enfermée dans sa chambre, et goûtait aux joies d’une double pénétration intense.
« Modifié: mars 18, 2014, 03:40:46 pm par Mélinda Warren »

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Lucas

Créature

Re : Un toutou bien obéissant [PV Melinda warren]

Réponse 8 mars 17, 2014, 01:38:36 pm

Les deux jeunes femmes qui ont fait irruption dans la salle de bain avaient l'air de bonne humeur. Leurs habits n'étaient pas inconnus au jeune loup garou, il avait dû se déguiser à de nombreuses reprises dans sa vie afin de satisfaire les fantasmes divers et variés de ses propriétaires ou de leurs clients. Le déguisement de lapin était venu une fois ou deux mais pas plus. Elles étaient apparemment jumelles au vue de leur physique similaire. Les différencier ne devait pas être tâche aisée, heureusement Lucas avait une bonne mémoire et un odorat très développé.

Sans que Lucas ne puisse répondre ou réagir la première demoiselle déposa un baiser sur ses lèvres. Étonné il ne réagit pas, se demandant ce qui se passait. Sarah lui massa les épaules, tandis que sa sœur jumelle vint à son tour l'embrasser, celui là il le fit durer un peu plus,  instinctivement.  Il embrassait vraiment bien même s'il n'en donnait pas l'air au premier abord. Il avait eu de l'entrainement durant ses années de servitude sexuelle .C'était agréable, le massage était bon et la bonne humeur des deux filles réjouissait Lucas. Elles le rassurait un peu, après tout, elles avaient l'air gentille et pleine de joie de vivre. Le genre de personne que Lucas aimait particulièrement fréquenter.

"Mon mignon, entendre ce compliment fit baisser la tête de Lucas, il n'était pas honteux ou soumis à ce moment là, mais flatté et timide. Pour la premières fois depuis plusieurs semaines, il souriait. Ses joues rosirent un peu. La gène était assez rare pour lui, en fait concernant les choses malsaines il était assez habitué et donc peu gêné. C'était quand une bonne chose ( un compliment par exemple) venait à lui qu'il avait du mal à appréhender la situation.
Il répondit au deux sœurs en les regardant, un sourire au coin de la bouche:
-M...merci mesdames...vo...votre costume de lapin vous va à ravir. Et pour répondre à votre question, oui j'ai faim.

Oui le petit avait envie de manger, il n'avait pas eu un vrai repas depuis longtemps. Son voyage continental avait été parsemé de repas vite fait composés de restes de pains dur et d'eau.
Il ne se cachait pas le moins du monde, bien au contraire, les compliments des lapines l'incitait à s'exhiber un peu plus(bien qu'il pouvait difficilement faire plus). Son corps frêle semblait pouvoir cassé à tout moment. Sa maigreur était triste, il n'avait pas non plus les os apparent mais tout de même il était trop fin et trop petit pour son âge. Il était totalement imberbe, sa peau était bien blanche et sa chevelure fendue en deux par sa classique mèche rose.
Fiche de Lucas
Mais il y a aussi sa sœur,   Konu et la la geekete. Contactez moi plutôt sur cette dernière, c'est mon compte principal ;)

Mélinda Warren

Créature

  • -
  • Messages: 3555


  • FicheChalant

    Description
    Petite vampire qui aime mordre des fesses <3

Re : Un toutou bien obéissant [PV Melinda warren]

Réponse 9 mars 19, 2014, 02:41:16 am

Sarah et Cassandra se regardèrent brièvement. Elles avaient réussi à cacher leur surprise en voyant que cet homme... Était en réalité une femme. Il avait, après tout, un corps assez efféminé, mais, à le voir de loin, on aurait pu penser à un homme. De plus, Lucas, c’était un prénom d’homme. Les deux sœurs surent toutefois se taire sur cette particularité, et, tandis que le trio sortait de la salle de bains, elles se regardaient mutuellement, perplexes. Il fallait bien admettre que ce n’était pas banal, et, ensemble, elles traversèrent les couloirs. Lucas était tout nu, et plusieurs femmes l’aperçurent en chemin. Cette partie du harem n’était pas pour la clientèle, et comprenait les quartiers privés des prostituées de Mélinda. Il n’y avait donc aucune chance de tomber sur des clients, et peu de chances de croiser des gardes. Les deux sœurs allèrent ainsi dans le réfectoire.

C’était une grande pièce, similaire à une cantine, qui était vide.

« Je vais aller voir si le cuisinier n’a pas encore quelque chose en rab’, proposa Cassandra.
 -  Comme tu veux. »

Sarah laissa Cassandra partir, puis porta son attention sur Lucas. L’homme (ou la femme) s’était timidement assis sur son siège, sans rien dire. Il était visiblement fatigué, perturbé, et Sarah s’assit à côté de lui, les fesses sur la table. Cet homme l’intriguait beaucoup, et elle s’humecta lentement les lèvres. La femme avait envie d’en savoir plus, et elle savait que c’était à elle qu’incomber l’exécution d’une enquête préliminaire sur lui. Quand Maîtresse reviendrait, elle tenait à ce que ses esclaves puissent lui dire qui était cet homme, et d’où il venait. Elles savaient qu’il venait de Nexus, ainsi que du stand de Drozak, mais il restait encore d’autres questions en suspens.

Le sentant nerveux et gêné, elle lui sourit, et tendit sa main, lui caressant les cheveux.

« Détends-toi, ma belle, tu es entre de bonnes mains ici. Par ailleurs, vu que tu as un vagin, je pense que je vais effectivement te considérer comme une fille, sauf si tu y vois un quelconque inconvénient... »

Il allait être difficile de se dire que quelqu’un s’appelant Lucas était une fille. Son sexe était peut-être une déformation, une sorte d’hermaphrodisme ? Cependant, avec sa Maîtresse, son sexe naturel était celui d’une femme, la verge étant une sorte de sexe supplémentaire qu’on lui avait greffé plus tard. Ici... Et bien, en fait, elle n’avait jamais entendu parler d’une opération visant à reproduire l’inverse. Sarah n’était pas spécialiste en génétique, mais elle savait tout de même que, à la base, tout humain était femme. Le chromosome d’un homme était XY, et celui d’une femme XX. Pour qu’un homme puisse se voir implanter un vagin à la place d’une verge... Et bien, ça semblait juste plus difficile pour Sarah.

En bref, cet être était curieux. Elle continuait à lui câliner les cheveux quand Cassandra revint.

« Le cuisinier fait chauffer un peu de viande.
 -  Cool ! Je vais aller te chercher des affaires, Lucas. »

Les deux femmes se remplacèrent alors, mais Cassandra, au lieu de s’asseoir sur la table, alla dans le dos de Lucas, et massa ses épaules encore humides.

« Alors, alors, dis-moi tout, Lucas... Est-ce que tu aimes les femmes ? »

Un peu plus provocante que sa sœur, Cassandra se pencha alors, et murmura dans le creux de son oreille, un sourire espiègle sur les lèves :

« Est-ce que tu es vierge ? »

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Lucas

Créature

Re : Un toutou bien obéissant [PV Melinda warren]

Réponse 10 mars 19, 2014, 02:16:22 pm

Une chose était sûre, le harem de Mélinda était très bien entretenu. Lors de leur voyage jusqu'au réfectoire, Lucas pu voir que les couloirs étaient propres, certains avaient des tapis et des œuvres d'art. Sa nouvelle mairesse devait être très riche et très importante pour se permettre une telle possession. L’œil attentif du blondinet observait le chemin, il observait les portes et les personnes. Plusieurs femmes croisèrent le trio, elles étaient  étonnées en voyant la particularité intime de Lucas. Ce dernier n'avait pas du tout froid malgré le fait qu'il soit dans le plus simple appareil, il en déduisit donc que toute la demeure était très bien chauffée, impressionnant.

Finalement, ils arrivèrent dans ce qui était le réfectoire, un endroit assez spacieux avec de longues tables, des chaises et des bancs. Lucas s'assit, tête baissée par la timidité mais le cœur ravi à l'idée qu'on allait lui donner un repas. Ça lui ferait un bien fou après tant de privations, de pain dur et d'eau plus ou moins potable. Puis il sentit la main de Sarah lui parcourir les cheveux, il se laissa faire, il aimait bien ça. Pour lui c'était comme un massage du cuir chevelu, il offrit donc sa tête à la jeune femme en la penchant un peu plus vers elle comme un chat qui offre son cou aux caresses de son maître. 

Apparemment ici, il allait être considéré comme une fille, qu'importe il s'en fichait. Pour lui, qu'on le considère mâle ou femelle n'avait pas la moindre importance, son identité sexuelle dépendait des envies de ses maîtres après tout , lui ne faisait que s'y adapter. Tout en profitant de la main de Sarah il répondit :

-Non, ça ne me dérange pas, faites comme vous voulez... ''  dit il avant de bouger lui même la tête pour orienter ici ou là la main de le bunny girl. Il se sentait en confiance et donc, sans même s'en apercevoir, prenait les devant avec sa tête. C'est assez rare pour le souligner. 

Au retour de la seconde jumelle (et surtout à l'annonce de son repas) un énorme sourire se forma sur ses lèvres. Il allait avoir de la viande, de la viande cuite en plus ! Il en salivait déjà, le peu de viande qu'on lui donnait avant était crue, ou alors c'était de la chair humaine qu'il mangeait plus par besoin que par plaisir. Sarah était sortie pour chercher des vêtements à Lucas, il n'allait quand même pas rester nu tout le reste de la journée même si ça ne le dérangeait pas vraiment.

Cassandra vint derrière Lucas et lui fit un agréable massage, le petit ferma les yeux tellement il aimait ça...Elle était douée, aucun doute là dessus. Puis elle se mit à poser des questions à son patient concernant ses penchants sexuels et sa virginité...Il sentit son cœur battre un peu plus vite en sentant le souffle de Cassandra sur sa peau:

-Les femmes ? Et bien...je...oui...oui. J'aime les femmes...mais j'aime les hommes aussi...et je...''
Sa main droite alla se poser sur son bras gauche pour se le caresser, il ne savait pas pourquoi il le faisait, ça lui arrivait de temps en temps quand il se sentait gêné.

-...je ne suis plus vierge depuis très longtemps. Et vous ?' En terminant sa phrase il mit ses mains devant sa bouche, craignant d'avoir dit une bêtise.

-Désolé je n'aurais pas dû...je ne voulais pas...''  dit il en bégayant rouge comme une tomate.
Fiche de Lucas
Mais il y a aussi sa sœur,   Konu et la la geekete. Contactez moi plutôt sur cette dernière, c'est mon compte principal ;)

Mélinda Warren

Créature

  • -
  • Messages: 3555


  • FicheChalant

    Description
    Petite vampire qui aime mordre des fesses <3

Re : Un toutou bien obéissant [PV Melinda warren]

Réponse 11 mars 20, 2014, 03:11:29 am

Il ne fallait effectivement pas être grand clerc pour voir que l’argent n’était pas un problème pour Mélinda. De tout temps, le sexe avait toujours rapporté des montagnes d’or, que ce soit sur Terra, ou sur Terre. Le harem de Mélinda attirait d’autant plus que, contrairement à d’autres, les prostituées n’étaient pas des esclaves apathiques et martyrisés. Mélinda ne cessait de le répéter : elle voyait l’esclavage sexuel comme un esclavage de luxe. Contrairement aux manutentionnaires ou aux ouvriers, elle n’avaitpas des milliers d’esclaves à traiter, et demandait aux siennes des choses infiniment plus complexes que travailler dans les mines à casser du caillou. Chacune de ses esclaves représentait en moyenne 5 000 pièces d’or d’investissement, que ce soit l’achat de l’esclave, ou son entretien régulier. Elle ne pouvait pas se permettre de gâcher ce potentiel en les fouettant. Son dressage était infiniment plus subtil, mais non moins efficace, et reposait en plusieurs leçons. L’idée générale était qu’il fallait amener les esclaves à se sentir dépendants de sa personne, et à les amener à craindre la liberté, en leur expliquant que la vie n’était pas un long fleuve tranquille, ni une paisible cour, mais une arène sauvage, où chacun ne cherchait qu’à exploiter et à dominer son voisin au profit de ses intérêts personnels. Que ce soit l’État, les esclavagistes, le voisin, ou même un simple voisin autoritaire, la vie toute entière n’était qu’une question de rapport de forces. Dès qu’on comprenait ça, alors on admettait le fondement de l’esclavage : permettre aux plus faibles, à ceux qui n’étaient pas capables de se protéger par eux-mêmes, de bénéficier de la protection des plus puissants. Monnayant leur liberté, les esclaves de Mélinda avaient le droit de vivre dans un endroit luxueux, d’être bien traités, et de vivre dans une grande famille. Le marché était-il si inéquitable que ça ? En tout cas, ce n’était pas aux filles de Mélinda qu’il fallait le dire. Elles étaient depuis longtemps convaincues de leur chance exceptionnelle.

Le petit Lucas avouait aimer les femmes, ainsi que les hommes, et elle comprit donc qu’il était bisexuel. Ou elle... Comme Sarah, Cassandra avait du mal à le ranger dans un sexe ou dans un autre. Il avait une apparence de fille, mais aussi quelques traits masculins. Elle le vit se frictionner le bras gauche avec la main droite, comme s’il semblait gêné. Pendant ce temps, on pouvait sentir l’odeur de viande qui émanait de la cuisine.

« Je ne suis plus vierge depuis très longtemps. Et vous ? »

La question amena sur les lèvres de Cassandra un sourire, mais Lucas, visiblement, se sentit gêné d’une telle familiarité, car il se reprit instantanément, en bafouillant lamentablement :
 
« Désolé je n'aurais pas dû...je ne voulais pas... »

Cassandra sourit, et posa alors un doigt sur ses lèvres.

« Allons, allons...Nous sommes entre nous, et tu es dans un harem. S’il y a bien un endroit où il faut parler de ça, c’est bien ici. »

Elle lui sourit tendrement en se redressant, puis croisa les jambes, dans une position suggestive, qu’elle prit presque inconsciemment.

« J’ai perdu ma virginité avec ma sœur et notre Maîtresse. Elle nous l’a enlevé à toutes les deux, aussi bien par le devant que par... La petite porte, ajouta-elle sur un ton mystérieux. Comme tu l’as peut-être compris, nous sommes dans un harem, et nous sommes les courtisanes de Maîtresse Warren. D’aucuns diraient que nous sommes des putes, mais, en toute honnêteté, je préfère plutôt me voir comme une professionnelle du plaisir. Cependant, si le client a envie de nous insulter en traitant de salope, et bien... La volonté du client prime, du moment qu’il obtient satisfaction, et qu’il ne dépasse pas le contrat qu’il a fixé avec l’établissement. »

Cassandra estimait qu’il était sans doute temps de parler à Lucas de ce qu’il allait faire ici, de préciser un peu son planning. Elle rajouta donc :

« Maintenant que tu es là, Lucas, toi aussi, tu travailleras pour notre Maîtresse, très certainement pour faire plaisir aux clients. En théorie, les nouveaux pensionnaires dorment dans les chambres communes, sauf cas exceptionnel, mais ce sont de très bons endroits, très conviviaux. Tu y resteras le temps d’être formé et prêt à assumer tes fonctions, mais Maîtresse t’expliquera mieux en détail ce qui t’arrivera. Ma fonction, ainsi qu’à ma sœur, est de te guider, et de te donner des explications sur ce harem. Aussi, si tu as des questions, tu ne dois pas hésiter à les poser. »

Entre-temps, on amena la pitance. Un plateau avec une assiette, qui comprenait de la viande et des fruits, ainsi que des couverts. Ce fut posé juste devant Lucas. C’était de la bonne viande rouge bien chaude : plusieurs côtes de bœuf saignantes, servies avec une délicieuse sauce. L’odeur était particulièrement enivrante.

« Vas-y, régale-toi... » l’invita Sarah.

Lui offrir à manger était sans doute la meilleure manière de montrer les bonnes intentions de sa Maîtresse à son égard.

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Lucas

Créature

Re : Un toutou bien obéissant [PV Melinda warren]

Réponse 12 mars 20, 2014, 12:07:16 pm

Après réflexion, il est vrai que sa gène était un peu disproportionnée, il était un esclave sexuel depuis son enfance et était gêné d'avoir demandé à une fille travaillant dans un Harem si elle était encore vierge. Question stupide en y repensant, évidement qu'elle ne l'était pas. Cassandra avait une bonne image de son métier, elle en semblait satisfaite, c'était plutôt bon signe. Lucas était esclave sexuel et se contentait d'obéir aux ordres quels qu'ils soient. Peut être qu'il aurait à satisfaire sa maîtresse puisqu'elle semblait goûter elle même aux filles qu'elle propose à ses client. Au moins ici il ne serait pas dépaysé, il serait peut être un peu mieux traité que d'habitude si cela continuait à se passer ainsi. Le blondinet ne pu s’empêcher de regarder la position sensuel dans laquelle se trouvait Cassandra, il l'observa des pieds à la...des pieds aux oreilles.

Une douce odeur vint chatouiller ses narines, une odeur délicieuse de viande ! Il se retourna et vit l’assiette qu'on lui offrait. Il eu des étoiles dans les yeux et resta bien 10 secondes à contempler le plat qui était posé face à lui. Au top départ donné par son interlocutrice, il attaqua le repas, cependant quelque chose clochait avec son utilisation des couverts. Il ne s'en servait jamais et cela se sentait, ses coups de couteau étaient soit trop fort soit pas assez, il avait du mal à piquer avec la fourchette. Parfois la viande retombait dans l’assiette, parfois à coté...C'était assez comique à voir. Il se régalait, il ne se rappelait pas avoir déjà mangé quelque chose d'aussi bon, c'était tellement meilleur que la viande crue. Il avait déjà cuisiné ce genre de plat mais jamais on ne l'autorisait à y goûter, pour savoir s'il réussissait sa cuisine il se servait de son odorat.

-C'est délicieux !

Il englouti toute l’assiette, il ne restait plus une miette, rien du tout, même pas de la sauce. Il se lécha les babines pour ne rien laisser. L’assiette était très bien remplie, il pouvait être surprenant qu'un garçon aussi maigre et frêle puisse avaler tant de nourriture aussi facilement. Sa bouche était décorée d'un sourire de satisfaction. Il aurait encore pu manger mais ce repas lui suffisait, il ne fallait pas abuser. Il regarda Cassandra, d'un œil confiant, il estima que c'était à son tour de parler de lui :

-Moi ma virginité c'est aussi un de mes maîtres, mon tout premier, qui me l'a prise, j'avais 5 ans. Depuis, la plus grande partie de mon travail en tant qu'esclave est de satisfaire mes maîtres quelque soit l'ordre qu'ils me donnent et quelque soit leur fantasme. Parfois certains d'entre eux me louaient à des groupes de personnes qui voulaient un esclave avec lequel coucher pendant une soirée. Parfois certains autres se servaient de moi pour des expériences...Bref ils disposaient de moi comme ils le voulaient, j'étais leur objet après tout c'est normal.

Il reprit sa respiration en repensant à ses années de servitudes, avec certains maîtres il était plutôt bien, avec certains autres c'était un cauchemars...Puis il reprit en souriant :

-Mais je sais aussi faire d'autres choses que le sexe. Je peux cuisiner, entretenir une demeure, je peux protéger la maîtresse et me battre pour elle !''

Il n'était pas très crédible en disant cela, on aurait pu croire qu'un coup de vent était capable de l'emporter au loin...Était-ce une blague? Lui savait qu'il le pouvait puisqu'il l'avait déjà fait à de nombreuses reprises...Il leva les bras vers le plafond, tendit les jambes et s'étira. Il était cependant intrigué par le lieu dans lequel il se trouvait, il demanda donc d'un regard curieux :

-Mais...c'est quoi un kontra ? Comment sont les clients ici ? Est-ce qu'on doit faire tout ce qu'ils exiges de nous ?''
Fiche de Lucas
Mais il y a aussi sa sœur,   Konu et la la geekete. Contactez moi plutôt sur cette dernière, c'est mon compte principal ;)

Mélinda Warren

Créature

  • -
  • Messages: 3555


  • FicheChalant

    Description
    Petite vampire qui aime mordre des fesses <3

Re : Un toutou bien obéissant [PV Melinda warren]

Réponse 13 mars 21, 2014, 02:47:51 am

Elle le laissa manger en paix, tout en se disant qu’il faudrait sans doute lui apprendre à mieux se servir des couverts. En soi, ce n’était pas exceptionnel. Il était fréquent que le harem recueille des Terranides sauvages, qui n’avaient absolument aucune notion de la vie en société. Elles venaient de tribus sauvages, où elles ne portaient rien, et n’avaient jamais vu des assiettes ou des fourchettes de leur vie. Avant même d’envisager leur éducation sexuelle, il fallait passer de longs mois à leur enseigner les rudiments de la vie en société. Un bon moyen de les convaincre était le même que celui employé avec Lucas : la nourriture. Tous les a priori de ces petits sauvages sur les intérêts de la vie en société s’effaçaient face à une nourriture bien prête, face à un plat avec de la sauce, un plat bien chaud, et bien préparé. Manger avec les doigts salissait clairement l’ensemble, et c’était à partir de cette base que les Terranides apprenaient à utiliser leurs couteaux et leurs fourchettes. Bien que leur utilité première était de servir d’esclaves sexuels, Mélinda considérait qu’elle formait des hommes et des femmes, pas des objets de sexe qu’il faudrait entretenir tout le temps. Il fallait qu’ils sachent se laver seuls, se peigner, se préparer, s’habiller, et manger sans que leur Maîtresse ne soit toujours derrière eux. Mine de rien, vu tout le stock d’esclaves, s’il fallait faire ça pour chacun d’entre eux, ce serait particulièrement pénible.

Tout en mangeant, Lucas expliqua à Cassandra qu’il avait perdu sa virginité à cinq ans, ce qui étonna cette dernière. C’était particulièrement jeune... Mais, d’un autre côté, Maîtresse Mélinda l’avait aussi perdu tôt, alors qu’elle n’était encore qu’une enfant. Cassandra n’arrivait pas à comprendre ça... Comment pouvait-on ressentir une quelconque forme d’attirance sexuelle pour un enfant ? Le harem de Maîtresse Warren proscrivait formellement toute forme de pédophilie, et, s’il y avait bien des esclaves enfants, ils étaient progressivement formés pour devenir des esclaves sexuels, et ne perdaient leur virginité que vers 16 ans, tout en ayant toutefois largement eu le temps d’en savoir beaucoup sur le sexe. Par principe, Maîtresse Mélinda ôtait la virginité de chacun de ses esclaves, et y prenait un grand plaisir.

« Mais je sais aussi faire d'autres choses que le sexe. Je peux cuisiner, entretenir une demeure, je peux protéger la maîtresse et me battre pour elle ! »

Cassandra esquissa un sourire amusé. Elle voyait mal ce petit morceau protéger leur Maîtresse, mais, s’il savait faire son lit, ça ferait toujours des problèmes en moins.

« Nous devons aussi ranger les chambres, faire la vaisselle, les poussières, les lits... Sans parler de la lessive. Si tu as d’autres compétences, ma belle, tu pourras t’en sortir. »

Il allait falloir prendre l’habitude de considérer Lucas comme une femme. Sa voix était douce, et il ressemblait vraiment bien plus à une femme qu’à un homme, que ce soit physiquement, ou même sexuellement. Lucas posa alors une autre question, sur le contrat. Toujours assise sur la table, Cassandra se laissa alors descendre, et alla dans le dos de Lucas, caressant ses épaules d’une main distraite, avant de se mettre à côté de lui, bras croisés sous ses seins.

« Les clients sont tous différents. Il y a des hommes et des femmes, mais, de manière générale, ce sont, soit des humains, soit des démons, soit des hybrides. Ils sont relativement beaux, pour la plupart, et tous respectent les termes du contrat. Il arrive que certains n’en fassent qu’à leur tête, mais nous sommes plutôt bien protégées. »

Elle reprit alors, après avoir ménagé une petite pause.

« En fonction de tes affinités, les clients seront autorisés à faire avec toi une certaine liste de choses et d’activités. S’ils exigent quelque chose qui ne rentre pas dans tes attributions, tu peux refuser. C’est aussi simple que ça, mais tu ne peux pas refuser de travailler. Maîtresse Mélinda nous offre à manger, des vêtements, un lit, de la protection. Il faut bien que nous lui rendions hommage, à notre manière. Crois-moi, ma belle, ici, tu seras heureuse. »

Cassandra ne mentait pas, elle le pensait vraiment. Elle ne s’imaginait pas une vie meilleure que celle de servir sa Maîtresse...Maîtresse qui, pendant que Lucas et Cassandra étaient en train de discuter, se faisaient longuement tringler dans sa chambre.

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Lucas

Créature

Re : Un toutou bien obéissant [PV Melinda warren]

Réponse 14 mars 21, 2014, 02:10:02 pm

''tu peux refuser''... Ces trois mots résonnèrent dans sa tête, c'est la première fois que Lucas entendait ça, jamais dans sa vie on ne lui avait permis de refuser quoi que ce soit. Il devait respecter aveuglement les ordres qu'il recevait sous peine d'être battu, c'est ce traitement dur et répété durant des années de servitude qui l'a rendu si docile. Mais le pouvait-il ? Serait-il capable de dire ''non'' à un non esclave ? Seule l’expérience lui donnerait une réponse concrète. Il fut tiré de ses pensées par la suite du discours de la jolie Cassandre, apparemment son travail ne serait pas que sexuel, il aura aussi à faire du ménage et du rangement. Ce n'était pas pour lui déplaire, il aimait bien servir dans une demeure propre, de plus, il savait qu'en général cela était un facteur de satisfaction pour ses maîtres.

La clientèle était, d'après la lapine, une clientèle chic, humanoïde(pour la plupart) et plutôt sage. Bien, peut être que Lucas n'aurait pas à faire à des client violents ou avec des fantasmes douloureux et/ou malsains. Il avait quand même connu des envies particulièrement sordides dans sa vie, parfois il était torturé juste parce que ses maîtres en tiraient du plaisir. Le souvenir de ces séances de soumission lui arrachèrent un frisson d'angoisse, il ne voulait pas revivre ça. Mais il croisa le regard de Cassandra, instantanément il fut détendu sans savoir pourquoi. Avait-il confiance en elle ? Oui indéniablement mais il y avait autre chose, il commençait à s'y attacher à cette lapine bien qu'il ne la connaisse que depuis peu.

Au vu de ses observations, il allait sûrement être bien ici, le discours de Cassandra avait fini de l'en persuader. Il se leva, l'air enjoué :

- Oui, tout ça je peux le faire ! Je peux même cuisiner s'il y a besoin!Je serais un bon esclave vous verrez ! La maîtresse sera contente !''

En effet il y a deux sortes de maîtres, les gentils et les autres. Les premiers sont ceux qui pouvaient voir en Lucas un esclave dévoué jusqu'à la mort, heureux de servir, appliqué à l'ouvrage et zélé. Les autres n'avaient qu'un esclave replié sur lui même qui obéissait sans enthousiasme, l'air constamment triste. Le blondinet vivait depuis toujours comme serviteur et ne se voyait à aucun moment vivre autrement, cependant il préférait bien sûr les maîtres comme Mélinda qui les traitaient bien en échange d'un service exemplaire. Peut être que Lucas venait de trouver la maîtresse qui correspondait le mieux à sa façon d'être, à sa façon de servir.
Les sœurs Lane (et surtout Cassandra) ont su mettre Lucas à l'aise, à le rassurer sur le lieu dans lequel il allait servir. Il ne s'attendait pas à trouver tel endroit dans un empire peint comme horrible, tyrannique et sombre tel que celui là.

Lucas regarda Cassandra dans les yeux avant de baisser les siens, il demanda d'une voix gênée, les joues rouge :
-Est ce que je...enfin...je peux vous tutoyer Cassandra ?
Fiche de Lucas
Mais il y a aussi sa sœur,   Konu et la la geekete. Contactez moi plutôt sur cette dernière, c'est mon compte principal ;)


Répondre
Tags : fini maitre/esclave