banniere
 
  Nouvelles:
Pour participer à l'évolution du forum et faire entendre votre voix, n'oubliez pas de vous inscrire sur la liste des électeurs ! Vous aurez ainsi accès aux sujets sur lesquels le Staff consultera les membres. Plus d'informations ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2 3 ... 7
  Imprimer  
Auteur Sujet: Thérapie de la soumission ( PV Pauline Catalino)  (Lu 5527 fois)
Kuja
Dieu
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 80


Be careful, I'm not the one what you think


Voir le profil
FicheChalant
« le: Septembre 15, 2016, 01:30:58 »

Les quartiers pauvres de la ville, un endroit intéressant à fréquenter de temps à autre, la détresse et le désespoir régnant dans l'atmosphère en font un lieu idéal pour offrir de nouveaux horizons aux déchets de l'humanité, promettez leur un repas tous les jours et ils sont prêt à vendre leur âme au diable. Et c'était une expériences des plus intéressantes de voir comme l'être humain pouvait trouver la motivation à n'importe quel prix, tant qu'on lui en donne les moyens. J'avais déjà tendu la main à une dizaine d'entre eux, et en quelques temps ils n'hésitaient pas à écraser leurs anciens compagnons d'infortune, pour finir par trouver une place viable dans la société.

Cependant ce jeu commençait à m'ennuyer, et j'errai dans ces rues à la recherche d'une nouvelle expérience. Les rues étaient sales, remplis de détritus qui trainaient au sol, des bidons enflammés permettaient à certains de se réchauffer, et bien sur la drogue et la violence faisaient loi. Je traînais, désespérant de trouver une nouveauté dans cette benne à ordure de l'humanité , jusqu'à ce que je vois au loin marcher une jeune femme dont je ne pouvais voir le visage, étant de dos. Cependant à sa démarche, je sentis un début de piste et me décidai à la suivre quelques temps. Elle semblait errer sans but, à la recherche d'un abri peut être, je ne pouvais le savoir pour l'instant, mais sa tenue, une robe noire n'arrivant pas jusqu'au genoux, me laissa penser qu'il s'agissait d'une de ces filles de joies que l'on trouve en grand nombre ici. Cela dit la jeune égaré semblait peu à l'aise et je vis en m'approchant un peu, certains hématomes de part et d'autres de ses bras et jambes.

Voilà qui pourrait égayer cette journée


Je m'approchai d'elle d'une démarche rapide, et la bouscula en passant à coté d'elle, faisant passer cela pour un accident.

- Oh, veuillez m'excuser mademoiselle, je suis vraiment maladroit parfois, je ne vous ai pas fait mal ?

Lui demandais je en l'aidant à se relever. Mon plan était déjà bien ancrée dans ma tête, encore fallait il qu'elle morde à l'hameçon.
Journalisée
Pauline Catalino
Humain(e)
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 222



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #1 le: Septembre 15, 2016, 01:52:00 »

Pauline errait sans but depuis sa fuite. Elle n'avait plus de maison, plus de famille, plus rien. Il était évident qu'elle ne tiendrait plus très longtemps si la situation ne s'améliorait pas rapidement. Et en plus de ça on venait même la bousculer. Line était extrêmement faible et accepta volontiers la main tendu par cet inconnu pour l'aider à se relever. Il semblait inquiet d'avoir pu blesser la jeune fille, mais heureusement elle n'avait rien.

- Non ça va, je ne suis pas mal tombé, bredouilla la jeune fille.

Ses jambes tremblaient, ce qui prouvait bien qu'elle avait besoin de se reposer. Ne trouvant pas de banc elle s'assit sur le bord du trottoir. La rue était très peu fréquenté par les voitures, elle ne gênerait donc personne. Pauline remarqua que l'homme qui l'avait bousculé était toujours là à la fixer. Son regard pénétrant la troubla quelque peu mais elle lui sourit timidement en espérant qu'il n'était pas une personne dangereuse...
La jeune fille était totalement perdue, elle avait beau réfléchir, elle ne savait absolument pas comment se sortir de cette situation. Il lui fallait d'urgence trouver un toit.
Journalisée

Kuja
Dieu
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 80


Be careful, I'm not the one what you think


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #2 le: Septembre 15, 2016, 02:34:55 »

La pauvre jeune femme semblait perturbé et totalement désorienté, ca serai presque trop facile de l'emmener là où je veux qu'elle soit. Je m'assois silencieusement à ses cotés, sans dire un mot puis me mit à rigoler soudainement pour attirer son attention et lui faire baisser sa garde, ayant une fausse histoire à lui raconter.

- Désolé, notre rencontre me fait penser à une femme que j'ai rencontré il y a longtemps dans des circonstances assez similaires.

Puis je fouilla dans ma poche pour sortir une carte avec un logo et un faux nom, j'avais toujours ce genre d'outil de manipulation sur moi au cas où, mais c'était assez rare que j'ai l'occasion de m'en servir, et mon sang bouillonnait de voir la suite des événements. Je commençait ensuite à lui poser des questions sur elle, ce qu'elle faisait toute seule dans ce genre d'endroit mal famé. La réponse semblait certes évidente, elle ne devait pas avoir d'autre endroit où aller, quelle autre raison pousserait une innocente à se balader ici. J'avais prévu de la loger pour lui préter une oreille attentive, car je sentais que c'était en connaissant son passé que je découvrirai la faille à exploiter.
Journalisée
Pauline Catalino
Humain(e)
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 222



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #3 le: Septembre 15, 2016, 02:59:57 »

L'homme mystérieux s'installa à côté de la jeune fille. Il se mit à questionner Pauline sur son passé et sur la raison de sa présence dans un tel lieu. Elle ne savait pas pourquoi mais Line se sentait parfaitement en confiance avec cet homme et sans qu'elle ne s'en rende compte elle répondit à toutes ses questions et lui raconta tout ce qui lui était arrivé.

- On m'a kidnappé et vendu comme esclave sexuelle alors que je n'étais qu'une enfant. J'ai d'abord servi ma maîtresse en faisant le ménage et la cuisine, puis quand j'étais assez grande je lui ai servi de jouet sexuel. Mon ancienne maîtresse est une futanari, j'ai donc passé plusieurs années à genoux devant elle pour la caresser, lécher et sucer. C'était vraiment très compliqué de vivre de cette façon alors qu'elle ne m'aimait pas du tout. Ensuite il y a à peu près un an j'ai encore été vendue. Mais j'ai réussi à m'échapper ! Cependant je n'ai plus rien ni personne.

Pauline était surprise d'avoir raconté sa terrible histoire aussi facilement à un inconnu. Elle ne s'en était jamais senti capable. Mais mystérieusement elle ne pouvait pas dire non à cet homme.
Journalisée

Kuja
Dieu
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 80


Be careful, I'm not the one what you think


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #4 le: Septembre 15, 2016, 03:15:14 »

De tout ce que j'avais pu imaginer, son histoire était particulièrement intéressante, elle avait été torturé mentalement durant toute son adolescence quasiment, la laissant sans défense dans ce monde bien cruel. Le plus naturellement du monde et arborant un sourire de complaisance pour montrer que son histoire m'avait touché, je lui proposai de venir chez moi où nous pourrions discuter de cela et de comment l'aider à s'en sortir autour d'un repas chaud. Certes pour qu'elle vienne il aurai juste suffit de lui offrir un toit pour la nuit, mais je voulais obtenir sa confiance absolue et même si elle a l'air perdue, son passé a du la rendre méfiante.

Je retira alors ma veste et la mit sur ses épaules, et lui tandis le bras afin qu'elle s'y accroche, sur le chemin je tentai de lui faire oublier sa douleur en lui parlant de tout et de rien, lui expliquant que j'avais l'habitude d'apporter mon soutient de plusieurs associations, et d'être à l'écoute des plus démunis, au point que j'ai fini par obtenir un diplôme en psychologie. Nous finîmes par arriver devant l'appartement que j'avais obtenu en faisant chanter son ancien propriétaire. Un loft avec un étage et une vue assez dominante sur la ville, à l'abri des regards indiscret.

- Fais comme chez toi, si tu veux je te fais couler un bain pendant que je m'occupe du repas.
Journalisée
Pauline Catalino
Humain(e)
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 222



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #5 le: Septembre 15, 2016, 03:31:31 »

Pauline accepta volontiers de suivre cet inconnu. Elle n'arrivait toujours pas à expliquer pourquoi elle avait confiance en lui mais elle décida que ça n'avait pas d'importance. Si elle avait autant confiance en lui, c'est forcément que cet homme était de confiance. Après tout Pauline a toujours eu du mal à faire confiance, donc elle ne devait pas craindre grand chose avec lui.
Line écouta calmement l'homme et sa voix la berça. Tout ce qu'il faisait rassurait un peu plus la jeune fille. Il l'avait recouverte avec sa veste et lui avait offert son bras. En plus de ça, cet homme aidait de nombreuses personnes démunies.
Ils arrivèrent finalement chez ce mystérieux bienfaiteur. Il allait non seulement lui faire à manger mais il lui proposait également de lui faire couler un bain. La jeune fille était aux anges. Il semblerait qu'elle avait trouvé la personne la plus attentionné de la Terre. Line s'imaginait déjà entrain de frotter son corps avec du savon pour en retirer la crasse. Il n'y avait rien de tel que de se prélasser dans un bain bien chaud.

- Je veux bien un bain, merci, déclara Pauline en rougissant.
Journalisée

Kuja
Dieu
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 80


Be careful, I'm not the one what you think


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #6 le: Septembre 15, 2016, 03:48:44 »

Je m'absenta dans la salle de bain pour commencer à remplir la baignoire tout en sortant une serviette pour qu'elle puisse se sécher. Je revins pour lui dire qu'elle pouvait se préparer et que je me chargeait de lui sortir des affaires de rechanges que mon ancienne compagne avait oublié en partant. Il s'agissait en fait d'une piece où j'avais emmagasiné tout type de vêtement afin d'assoir mon apparence de bon samaritin, je lui avait sorti une robe ressemblant à celle qu'elle portait déjà. Suite à cela je me mis à préparer le repas, quelque chose d'assez simple malgré tout, des pâtes à la carbonara, un met que j'apprécie particulièrement.

Je l'entendis sortir soudainement de la salle de bain, tandis que je servais les assiettes

- Alors cela t'as fait du bien ? En tout cas cette robe te vas à ravir, tu peux la garder si tu veux.

Disais je en l'invitant de s'installer en face de moi.

- Tu sais, je réfléchissais à ton histoire et je pense que pour t'en sortir je dois être honnète avec toi, c'est en partie ta faute si tu as vécu tout cela, tu as voulu échapper à la vigilance de tes parents, et tu t'es mise dans cette spirale infernale. Et finalement aujourd'hui je t'ai remarqué, mais dieu seul sait où tu aurai pu te retrouver sans cela.

Disais je tranquillement tout en mangeant, j'étais monter au créneau dès le début, mais la mettre devant une possibilité évidente la mettant en tort, même si elle n'est pas prouvée allait affaiblir la confiance qu'elle a en elle et faire en sorte qu'elle cherche à se raccrocher à tout prix à la seule branche qui semblait lui rester, moi.
Journalisée
Pauline Catalino
Humain(e)
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 222



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #7 le: Septembre 15, 2016, 04:20:42 »

Pauline prit tout son temps pour se laver et surtout pour savourer ce bon bain bien chaud. Son bienfaiteur faisait revivre la jeune fille. En si peu de temps il avait totalement gagné sa confiance. Il était gentil et attentionné. Son comportement contrastait totalement avec celui de son ancienne maîtresse qui lui aboyait des ordres à longueur de journée. En effet, cet homme n'avait rien d'un profiteur.
Line quitta son bain et se sécha tranquillement tout en savourant tout ce qui lui arrivait. La robe que le jeune homme lui avait donné était très jolie même si elle la trouva un peu courte alors qu'elle tirait un peu dessus et constatait qu'elle s'arrêtait au milieu de sa cuisse.
La jeune fille rejoignit son bienfaiteur et rougit en l'entendant complimenter son apparence.


- Ce bain m'a fait un bien fou. Je me sens revivre depuis que je vous ai rencontré, déclara Pauline. Merci pour la robe.


L'homme avoua qu'à son avis Pauline était la seule personne fautive pour s'être mise dans une telle situation. Pauline avait été traumatisé par son kidnapping mais elle était aussi très jeune à ce moment. Elle ne se souvenait plus en détails du déroulement des faits. Avait-elle été imprudente ? Avait-elle mérité toit ce qu'elle avait subit ? C'était possible.


- Je... C'est vrai que j'ai peut-être fait des erreurs, bredouilla la jeune fille. Mais maintenant je suis en sécurité avec vous ! Vous êtes un homme fantastique. C'est la première fois que je rencontre une personne aussi gentille avec moi.
Journalisée

Kuja
Dieu
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 80


Be careful, I'm not the one what you think


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #8 le: Septembre 15, 2016, 04:33:12 »

Je mangeais tranquillement, en l'entendant reconnaître qu'elle était responsable de son malheur, comme je m'y attendais, je n'aurai aucun mal à la placer où je veux dans mon échiquier, et sentir ce sentiment de toute puissance était délicieuse à chaque instant. Je me levai de ma place pour m'installer à coté d'elle, tandis que je plaçais ma main sur la sienne, un geste de réconfort qui me permettait discrètement de mesurer son pouls et de forcer un contact physique.

- Je pense que ce qu'il te manque aujourd'hui c'est de croire à nouveau en quelque chose, je peux t'y aider si tu le souhaite, si tu vas jusqu'au bout tu auras toujours quelque chose sur quoi t'appuyer et t'aider à remonter la pente.

Je débutais une légère caresse de sa main, qui commençait à trahir une de mes intentions, mais je doutais que dans son était elle remarquerai quoi que ce soit. Je lui servi un peu de vin tout en prenant un ton de plus en plus posé, presque sensuel et hypnotisant.

- J'ai une question, as tu confiance en toi ? Dans le sens, est ce que tu te trouves assez belle pour être désirée et sais tu que tu caches une grande force en toi ?
Journalisée
Pauline Catalino
Humain(e)
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 222



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #9 le: Septembre 15, 2016, 05:10:32 »

Pauline ne réagit pas quand il posa sa main sur la sienne. La jeune fille buvait littéralement ses paroles. Elle était devenue une esclave sexuelle par sa faute, mais elle pouvait rattraper son erreur et cet homme allait l'y aider, elle en était un peu plus certaine à chaque instant.


- Croire en quelque-chose ? bafouilla Pauline. Je ne sais pas en quoi croire, aidez moi. Vous êtes la seule personne en qui j'ai confiance.


La jeune fille rougit en le sentant caresser sa main mais cela ne la gênait pas. Il voulait l'aider et elle n'allait certainement pas se priver de l'aide d'un tel homme. Elle avala ine gorgée de vin et continua de le regarder avec admiration.

- Je... Je n'ai pas vraiment confiance en moi. Je n'ai été qu'une esclave pendant toute mon adolescence. Moi belle ? Je n'y crois pas du tout. Je suis banale, je n'ai rien qui fait de moi une belle personne. Et je ne peux pas être désirée, ma poitrine et mes fesses sont petites.

Jamais elle n'aurait cru qu'elle partagerait si facilement ses complexes avec une personne qu'elle connaissait à peine. Pauline n'avait pas beaucoup d'estime pour elle même, mais elle se sentait mieux maintenant. Cet homme redonnait un sens à sa vie.
Journalisée

Kuja
Dieu
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 80


Be careful, I'm not the one what you think


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #10 le: Septembre 15, 2016, 05:27:25 »

Comme je m'en doutais, elle avait autant confiance en elle qu'elle avait eu de chance dans la vie, sachant cela je commençai à méler mes doigts aux siens et à me rapprocher d'elle, me retrouvant juste à coté, passant ma main derriere son dos je la fis s'approcher légèrement. Je sentis la chaleur commencer à l'envahir, impossible de savoir si c'est de la peur ou tout son contraire. J'approchai mes lèvres de son oreille et lui chuchota

- Commençons par te redonner confiance en toi, je peux te montrer à quel point tu es désirable, si tu le souhaite, je peux t'apprendre une autre forme de soumission, plus agréable et sans violence.

Ma main s'était mise à caresser son dos du bout des doigts, tandis que j'attendais sa réponse. Rien ne m'y obligeais, mais je voulais lui donner l'impression de contrôler la situation pour la première fois de sa vie. J'admettais tout de même qu'elle était vraiment ravissante, et que passer un moment, voir plusieurs avec elle n'était pas la situation la moins enviable, bien au contraire.
Journalisée
Pauline Catalino
Humain(e)
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 222



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #11 le: Septembre 15, 2016, 05:44:32 »

La jeune fille rougit en sentant l'homme s'approcher et lui caresser le dos.

- Je n'ai pas confiance en moi, mais j'ai confiance en vous, avoua Line.

Le jeune homme avait réussi à démolir le peu de confiance qu'elle avait en elle sans qu'elle ne s'en rende compte et malgré tout elle croyait en lui. Sa nature soumise aidait d'autant plus son bienfaiteur à la manipuler. Peu importe ce qu'il disait, la jeune fille ne mettait pas sa parole en doute et croyait que tout ce qu'il lui disait était pour son bien. Pauline ne voulait pas le décevoir et lui montrer qu'elle ferait ce qu'il jugerait bon pour elle. Après tout elle n'avait pas été capable de s'occuper d'elle. Peut-être que lui saurait s'en occuper comme il faut. Elle était à présent totalement perdue, son seul repère, c'était lui.

- Je... Je ne sais pas. Je... Dites moi ce que je dois faire, supplia Pauline en se retournant et en s'agenouillant devant son bienfaiteur.

Elle ne savait pas ce qui était bien pour elle, aussi il etait préférable qu'elle laisse cet homme décider à sa place.
Journalisée

Kuja
Dieu
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 80


Be careful, I'm not the one what you think


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #12 le: Septembre 15, 2016, 05:56:33 »

Quelque part pour réussir ce que j'attend d'elle, je dois pour cette fois au moins briser les chaines qui la retiennent, car elles sont nés des expériences qu'elle avait subit, et non d'une réel et pure dévotion. C'est pour cela qu'une fois qu'elle était à genoux, je la fis se relever, comme mon égal, ou plutot l'égal de son bienfaiteur, et je déposai mes lèvres contre les siennes, tout en la collant à moi, tandis que je caressais son visage.

- Tu n'es plus une esclave ou un sujet d'expérience, tu es libre de tes décisions, du moins celles que j'autoriserai pour ton bien.

Je la portai pour l'emmener dans la chambre tout en continuant le baiser, puis la déposa au pied du lit, en lui ordonnant d'enlever sa robe afin que mes yeux puissent se délecter de son corps. Je rajoutais qu'elle devait se laisser aller à ses moindres désirs, qu'elle cesse de vivre dans une cage. Je m'assis alors sur le fauteuil en face d'elle, et observa jusqu'où elle était prête même si elle l'ignorait encore, pour son nouveau Dieu.
Journalisée
Pauline Catalino
Humain(e)
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 222



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #13 le: Septembre 15, 2016, 06:09:03 »

Quand ses lèvres rentrèrent en contact avec celles de son bienfaiteur son corps tout entier trembla. Elle était si heureuse de l'avoir rencontré. Il déclara que la jeune fille était libre de ses décisions, à moins qu'il n'en décide autrement, mais Line lui était quasiment totalement dévouée. Il porta Pauline jusqu'à son lit et la posa doucement. Il lui ordonna de retirer sa robe et cette dernière ne perdit pas un instant. Elle ouvrit la fermeture qui longeait son dos et retira le vêtement pour se retrouver nue devant son bienfaiteur. En temps normal elle n'aurait probablement pas osée se déshabiller devant un homme mais s'il le lui demandait, c'était son devoir de le faire.
Il s'installa sur un fauteuil en face de Line en attendant de voir ce qu'elle serait prête à faire. Elle devait se laisser aller et c'est ce qu'elle fit. Elle écarta doucement les cuisses pour que son bienfaiteur puisse voir son intimité et commença à se caresser la poitrine. Elle voulait à tout prix qu'il soit satisfait d'elle, et se tenait prête à obéir à n'importe lequel de ses ordres.
Journalisée

Kuja
Dieu
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 80


Be careful, I'm not the one what you think


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #14 le: Septembre 15, 2016, 06:23:24 »

En la voyant se déshabiller une certaine forme d'excitation s'empara de moi, ce qui fut trahi par un sourire, et le fait que je lui indique de se rapprocher. Alors qu'elle était à quelques centimètres, je commençait à lui demander si on s'était déjà occuper d'elle, ou si elle n'avait connu que le rôle de celle qui offrait sans rien en retour. Tout en lui demandant ça, je me mis à caresser ses hanches, d'une douceur extrême et de lui lécher la zone autour du nombril, mordillant de temps en temps.

Peu après je commençai à caresser son intimité avec ma main, pour voir l'effet que cela lui faisait, tandis que je sentis une bosse se former, prouvant qu'elle savait faire de l'effet.
Journalisée

Tags:
Pages: [1] 2 3 ... 7
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Dream Away - Le Grand Jeu
ChatBox