Nos partenaires :

Planete Sonic Faire un don à l'assoc MLDK Reose Hybride Yuri-Academia
Inscrivez-vous

Ryan olsen

Créature

une vie d'esclave [PV Mélinda Warren]

février 17, 2017, 11:56:32 pm

Cela faisait maintenant une dizaine de jours depuis la rencontre avec les soldats Ashnardiens et tout autant avec Malgor l'esclavagiste auquel il avait été remit , ce dernier l'avait enfermé dans une étroite cellule aux barreaux rouillés trop petite pour qu'il puisse s'allonger et trop étroite pour pouvoir s'assoir correctement. L'endroit était sombre et sinistre et malgré une obscurité des plus totales , Ryan parvenait à voir la pièce dans son ensemble, c’était ni plus ni moins qu'une cave contenant des cellules vides, il était seul dans sa cage avec pour seul compagnon des rats venant chaque jours lui piquer le mince repas peu ragoutant qu'on lui servait.

combien de temps vais-je encore rester ici , je ne tiendrais pas plus longtemps enfermé ce n'est pas possible , si seulement il y avait une ouverture de la lumière mais rien , que de la saleté , une odeur de pourrie et pour seul compagnon ces affreux rats.Ryan sombrait peu à peu dans le néant , parlant souvent seul afin de continuer à vivre pour ne pas devenir fou

Est-ce cela mon jugement pour avoir causé la mort malgré ma volonté?interrogea Ryan en regardant vers le plafond.

C'est alors qu'une lueur faible apparu au loin suivi d'un bruit sourd , cette dernière grandit peu à peu jusqu’à venir éclairer totalement la pièce faisant fuir les rats et éblouissant Ryan se protégeant  le visage du mieux possible, car même cette faible lueur après des jours dans l'obscurité totale lui faisait mal.

que qui qui est là ?interrogea ie lycaon ne voyant pas la personne qui faisait face à lui.

L'esclavagiste qui se trouvait alors face a son butin , ouvrit la cage et d'un coup de fouet attrapa le poignet du prisonnier l'amenant au sol avant de venir avec sa chaussure lui appuyer sur le crane pour le bloquer au sol.

Écoute moi vermine , aujourd'hui c'est ton jour de chance tu va au marché et si jamais tu es vendu alors ton calvaire ici sera terminé enfin si jamais tu es vendu hein hahahahah

Malgor ricana avant de reprendre.Si jamais tu n'es pas vendu , au moins tu fera de la bonne nourriture pour mon élevage de porc à l'extérieur de la ville.

Ryan senti le poids sur sa tempe et ne broncha pas espérant sortir d'ici et ne plus jamais connaitre cet endroit, l'homme au fouet finit par enlever la pression qu'il l'avait sur la tête la faisant descendre au niveau de ses mains afin de lui placer des entraves. Il se laissa faire sans broncher bien que par sa puissance il pourrait surement le tuer mais il était affaiblit et s'il échouait sa situation deviendrait surement encore plus chaotique que ce qu'elle était déjà. L'esclavagiste lui jeta un bas de vêtement afin qu'il soit présentable pour la vente mais il ne lui donna aucun bain le laissant dans son jus.

Viens par la et n'essaye pas de filer entre mes doigts où je t'étripe.
Voulant bien faire comprendre ses intentions , Malgor décocha une puissante claque qui vint heurter le visage de Ryan qui pensa un instant qu'il avait perdu l’ouïe tant ses oreilles sifflaient.

j'ai j'ai compris répondit d'une faible voix le prisonnier tout en baissant le regard

Malgor emmena Ryan hors de cette pièce sombre lui faisant monter une série d'escalier jusqu'à arriver au rez de chaussée d'un petit pavillon. le marché se trouvait à quelques mètres à peine de là ou ils étaient et l'esclavagiste tenant avec de puissante chaine son prisonnier , ouvrit la porte et d'un grand coup de pied envoya dans la rue le jeune homme aveuglé par tant de lumière. Sa vue revint rapidement et il contempla la cité aux rues étroites et bondée , aux tours colossales et à la taille infini puis il fit face à une population qui s'écartait en le voyant tellement il était répugnant dans son état actuel en haillon , couvert de crasse . N'ayant pas le temps de dire quoi que ce soit il fut tiré par les poignets afin de s'écarter de cet endroit resplendissant, avançant rapidement dans la direction qui lui était donné il prit le chemin d'une ruelle sombre sans vie comme abandonnée. L'esclavagiste le pressait toujours tirant sur ses chaines martyrisant ses poignets jusqu’à arriver devant une grande tente ou plutôt un chapiteaux. Malgor poussa rapidement son captif à l’intérieur et vint l'attacher à un bloc de béton se trouvant au milieu de la pièce afin qu'il soit libre de ses mouvements se débarrassant des chaines de son esclave

Malgor regarda sa marchandise avant de soupirer

Maintenant que nous somme ici , il ne nous reste plus qu'a attendre en espérant que quelqu'un vienne t'acheter sinon tu sais ce qu'il t'attends . N'essaye pas de soulever le bloc , tiens toi droit!

L'homme au fouet mit encore une grande claque qui vint se loger sur le coté droit du visage de Ryan , qui abandonna son teint pale pour un rouge vif
« Modifié: février 27, 2017, 02:28:28 pm par Ryan olsen »

Mélinda Warren

Créature

  • -
  • Messages: 3555


  • FicheChalant

    Description
    Petite vampire qui aime mordre des fesses <3

Re : une vie d'esclave [PV Mélinda Warren]

Réponse 1 février 20, 2017, 01:44:18 am

En ce qui concernait le commerce, il n’y avait pas meilleur endroit que Nexus. Ashnard avait beau avoir développé un important marché intérieur entre ses provinces, il fallait bien reconnaître que Nexus surclassait encore largement l’Empire. La foire quotidienne de Nexus était un vaste rassemblement d’échoppes en tout genre, et, quand Nexus organisait des foires exceptionnelles, on trouvait de tout, absolument de tout. Mélinda était toujours impressionnée par ces kilomètres de tentes et d’échoppes qui se dressaient ici et là. Et, aujourd’hui, elle se rendait, en compagnie de Metera, vers une vente particulière : la vente publique de prisonniers.

Nexus faisait face à une hausse de la criminalité très forte, qui entraînait une surpopulation carcérale. Pour contrer cette situation, l’État n’ayant plus les moyens de construire des prisons supplémentaires, il avait été décidé de vendre, en fonction de certaines infractions, une certaine quantité de récents prisonniers. Les acheteurs étaient généralement des guildes marchandes ou des alchimistes, qui utilisaient les esclaves comme des subordonnés, ou comme des rats de laboratoire. Une chose qu’Ashnard faisait déjà, par ailleurs.

« J’évite généralement de me procurer des esclaves qui sont des criminels... Je n’ai qu’une confiance modérée en eux.
 -  C’est la crise à Nexus, Maîtresse, lui expliqua Metera. Les gens sont affamés, exsangues, et beaucoup deviennent des criminels parce que la faim les a poussés à agir, ou qu’ils n’avaient pas d’autres options. Normalement, ces ventes se font à huis clos, mais j’ai réussi à obtenir une autorisation.
 -  Voilà qui ne m’étonne pas venant de toi. »

Metera eut un léger sourire. Mélinda et elles étaient proches. Quand la vampire avait acquis un titre de propriété à Nexus, de la part de son vieil ami, Lenn Silvercoat (devenu son esclave), elle avait chargé l’une de ses plus fidèles esclaves, Metera, de venir gérer ce nouvel harem. Elle s’en sortait plutôt bien. Metera avait beau être une Terranide, elle était très intelligente, perverse, belle... Autrement dit, elle avait toutes les qualités requises pour pouvoir gérer cet établissement. C’était elle qui avait reçu à obtenir une invitation à participer à la vente des prisonniers.

Cette dernière se déroulait sur la foire, dans un chapiteau protégé par plusieurs gardes. Elle leur présenta le décret d’autorisation, signé et tamponné par un clerc qui avait répandu sa sève dans le con de Metera, puis les deux femmes entrèrent. On avait installé une série de bancs face à une estrade, et les deux femmes s’assirent, au milieu de connétables, de négociants cherchant de belles jeunes femmes, ou d’alchimistes ayant des critères bien plus précis.

« Pour le reste, tout fonctionne comme une adjudication classique, si ce n’est que les prix sont très faibles. »

Chacun allait donc pouvoir enchérir. Les premiers lots se succédèrent, et Mélinda nota que les femmes étaient la proie des marchands, tandis que les alchimistes, eux, se concentraient davantage sur les Terranides. D’aucuns auraient pu s’insurger contre le sort qui leur serait réservé, mais ce serait, aux yeux de Mélinda, méconnaître le fait que la Nature fonctionnait ainsi. Le fort abusait toujours de son droit sur les plus faibles, et elle-même, en tant que vampire, résonnait aussi comme ça. Ceci ne voulait pas dire qu’elle tolérait tous les abus qu’elle voyait, mais elle comprenait le fonctionnement.

Les instincts vampiriques de Mélinda perçurent alors un sang particulier, et elle fronça la tête en voyant un homme arriver sur l’estrade.

*Oh...*

Il était vendu par un certain Malgor, pour la somme de 200 pièces d’or, comme il l’avait annoncé plus tôt dans la rue au public, avant de se rendre vers le chapiteau. Il tenait un homme crasseux, sale, et visiblement abattu. Rien à voir avec les ventes privées où les vendeurs prenaient le temps de nettoyer leurs esclaves et de les préparer. Celui-là était sale, puant, mais ce n’était pas ç aqui intéressait Mélinda.

*Son sang...*

Comme elle était la seule vampire dans la salle, personne ne semblait l’avoir remarqué, mais le sang ne mentait pas. Mélinda disposait en effet d’un sixième sens lui permettant de sentir (faute d’un terme qui soit plus approprié pour décrire cette sensation) le sang des individus proches autour d’elle. Et là, chez cet esclave, elle sentait un sang bestial, qui lui rappelait... Celui de Lenn, un Lycan.

« Lui, je le veux, décréta-t-elle.
 -  Entendu. »

Metera leva la main, faisant signe qu’elle enchérissait.

En toute logique, il ne devrait pas y avoir foule pour surenchérir après elle...

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Ryan olsen

Créature

Re : une vie d'esclave [PV Mélinda Warren]

Réponse 2 février 20, 2017, 12:38:19 pm

Malgor fit signe à son prisonnier d'entrer dans une pièce où se trouvaient bien d'autres prisonniers qui allaient sans doute aussi être vendu et il observa un instant la pièce voyant de nombreuses jeunes filles à peine sortie de l'adolescence et quelques hommes attendant leurs tour afin d’être vendu. Ryan se compara rapidement au reste des esclaves et comprit qu'il était le moins chanceux d'entre eux à en juger par leurs apparence soignée et préparé à minima pour l'occasion. Lui il était crasseux et il se dit qu'il n'aurait aucune chance d’être vendu ce qui l’enfonça dans l'idée qu'il serait jeté en pâture aux cochons affamés de son esclavagiste.

Un à un , les prisonniers et leurs bourreaux avançaient à l'appel de leurs noms traversant un rideau qui séparait la marchandise des acheteurs offrant une certaine surprise à chaque fois. On entendait des applaudissements , des mécontentements , des annonces de prix parfois faible parfois très élevée et surtout un bruit de marteau venant conclure chaque achat et scellé le destin de chacun. Ryan voyant son tour arriver peu à peu, sentit son cœur s’accélérer. Allait il être vendu , quelqu’un ferait il une offre pour lui? Tant de questions fusaient dans sa tête mais une seule revenait en boucle. Qu'est ce que je fais ici.

Ryan ne souhaitait rien de tout cela, il avait été privé de liberté suite à une mauvaise rencontre. Il ne souhaitait que la retrouver et cette vente lui permettrait peut être plus tard de s'échapper de son nouvel acquéreur. il n'eut pas le temps de penser plus à cela que son nom fut appelé. Il prit alors la direction du rideau accompagné de Malgor qui lui mit une dernière fois un coup de pied au cul.

Tiens toi droit et lève la tête fait moi honneur en me rapportant de l'argent.

Ryan se redressa et arriva sur l'estrade face à une foule d'environ 25 à 30 personnes. Il se trouvait sous le feux des projecteurs et observa l'assemblée. Il y avait des négociants des connétables, des alchimistes , beaucoup d'hommes et de femmes qui étaient assis ici pour la même raison acquérir de la marchandise. Ryan ne prêta pas plus attention à la foule , baissant la tête espérant que ce cauchemar allait enfin se terminer quand l'annonce du prix et de la vente commença.

Et l'on démarre avec 200pièces d'or pour cet esclave à la musculature puissante et à la grande taille et puis regardez moi ces yeux ! Sexclama le commissaire priseur.

Au même moment , Malgor vint saisir le menton de son captif et força avec sa main pour faire relever le visage de Ryan afin que la foule puisse contempler la bête avant de le relâcher quelques secondes plus tard

Qui pour 200 pièces ? Ne faites pas vos difficiles.

Un silence de mort s'était installé dans la pièce et personne ne fit d'offre , ce qui fit sourire l'esclave voyant bien que personne ne voulait de lui.

250 pièces à ma droite pour la jolie jeune femme blonde la bas, vous faite une affaire.

Ryan surprit leva la tête et vit la main levée de cette femme qui avait fait une offre pour l'obtenir. Il contempla sa potentielle future acquérant et observa aussi la femme qui était assise à ses cotés . Comment une aussi belle créature pouvait avoir envie d'acheter pareille marchandise. Cette femme aux cheveux clairs et aux yeux d'une couleur qu'il n'avait encore jamais vu lui rappela un instant sa femme et ses mains se crispèrent alors sentant une profonde tristesse l'envahir , il essaya de cacher ses émotions du mieux qu'il pouvait ne laissant rien paraitre.

Quelqu'un d'autre pour 250 ? non ? Alors félicitation mesdames vous venez d'acquérir cet homme qui était notre dernière marchandise de la journée. Je vous laisse réglez l'administratif et venir récupérer votre marchandise à l'arrière du chapiteaux.

Ryan entendit le marteau s'abattre sur le pupitre et comprit qu'il avait été vendu regardant avec insistance les deux femmes , hochant la tête négativement voulant leurs faire passer un message et surtout comprendre qu'elles venaient d'acheter un monstre , il souhaitait juste les prévenir du danger qu'il représenté.

Malgor tira sur les chaines de l'esclave qu'il venait de vendre et lui fit quitter la pièce pour se rendre à l’arrière de la tente. Il attacha les chaines à un solide piquet en bois encré dans le sol et regarda une dernière fois Ryan avant d'ajouter.

Tu vois , quelqu'un à eu pitié de toi aujourd'hui , allez je vais récupéré mon dut , adieux vermine.

C'est ainsi que disparu dans la toile du chapiteaux son bourreaux et Ryan attendit la venu de ses nouveaux acquéreurs qui n'allaient surement pas tarder.
  

Mélinda Warren

Créature

  • -
  • Messages: 3555


  • FicheChalant

    Description
    Petite vampire qui aime mordre des fesses <3

Re : une vie d'esclave [PV Mélinda Warren]

Réponse 3 février 27, 2017, 01:57:09 am

Sans grande surprise, il n’y eut personne pour surenchérir. Non seulement l’esclave arrivait en fin de piste, mais il n’était pas attrayant. Malgor, l’homme chargé de le vendre, n’avait visiblement pas cru bon de lui faire une toilette, et Metera, en réalité, était plutôt surprise du choix de sa Maîtresse. Pourquoi lui, et non les femmes qu’elles avaient vues auparavant ? Certes, il y avait des laiderons, mais elles avaient aussi vu passer des esclaves qui, avec un peu de relooking, auraient pu être tout à fait potables. Quoi qu’il en soit, ce n’était pas à Metera de discuter les choix de sa Maîtresse. Elle n’avait jamais eu de raisons de douter d’elle, et se disait que, justement, sa Maîtresse avait ses raisons pour acheter cet individu.

Une fois l’enchère acquise, il fallut signer plusieurs papiers, de manière à régulariser la vente, et obtenir un titre de propriété permettant de justifier que Ryan appartenait à Mélinda Warren. Ceci fait, les deux femmes purent finalement voir de près leur acquisition. Metera ne tarda pas à faire la grimace quand ils approchèrent de lui. Son odorat était celle d’une Terranide, et était donc, en conséquence, plus affiné que celle de sa Maîtresse, ou de n’importe quel autre être vivant.

« Il ne sent pas très bon...
 -  Ils n’ont pas dû le laver, c’est pour ça. »

Elles parlaient entre elles, à voix basse, avant d’être suffisamment proches de Ryan pour pouvoir communiquer avec lui. Il avait été attaché à un piquet, sans aucun doute pour l’empêcher de fuir, le temps que sa Maîtresse vienne le chercher. Se rapprochant donc, la vampire croisa les bras, et tourna la tête sur le côté. Au-delà de la puanteur, elle sentait clairement, maintenant qu’il n’y avait plus de parasites, le sang sauvage de cet homme.

*Plus aucun doute possible, c’est le même sang que Lenn... C’est un Lycan !*

Mélinda sourit légèrement. Par principe, les Lycans étaient naturellement soumis aux vampires. Du moins, c’est ce que les légendes disaient, car, jadis, les Lycans avaient été créés par les vampires. S’ils s’étaient révoltés auparavant, la légende disait que, en eux, subsistaient toujours des zones d’obéissance servile. Que ce soit vrai ou non, Mélinda avait été surprise de voir à quel point Lenn, un Lycan, s’était soumis à elle. La même chose allait-elle fonctionner avec Ryan ? Elle n’en savait encore rien, mais c’est ce que, secrètement, elle l’espérait.

« Bonjour, Ryan. Je m’appelle Mélinda Warren. Elle, c’est Metera. Comme tu as sans doute déjà dû le deviner, je suis désormais ta Maîtresse. »

Et, au risque de faire une lapalissade, elle poursuivit, pour mieux clarifier les choses, et ne laisser plus l’ombre d’un doute dans l’esprit du loup-garou :

« Et toi, tu es désormais mon esclave. Tu as le droit de t’estimer chanceux, car c’est une véritable chance d’être mon esclave. »

Mais ça, il aurait, de toute manière, l’occasion de le découvrir par lui-même...

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Ryan olsen

Créature

Re : une vie d'esclave [PV Mélinda Warren]

Réponse 4 février 27, 2017, 03:11:52 pm

Ryan après avoir passé pas moins d'une dizaine de minutes à attendre collé contre son piquet en bois , vit arriver les deux femmes qui avaient fait une offre pour se l'approprier. Les deux créatures châtain et blonde avançaient vers lui en parlant entre elle. Il vit qu'une des deux faisait la grimace en s’approchant, sans doute avait elle constaté son erreur de jugement et elle devait être fortement déçue à l'heure qui l’était. Le prisonnier observa davantage la femme au teint pale et à la grande beauté qui croisa les bras et tourna la tête ce devait être elle la maitresse accompagnée de son esclave.

« Bonjour, Ryan. Je m’appelle Mélinda Warren. Elle, c’est Metera. Comme tu as sans doute déjà dû le deviner, je suis désormais ta Maîtresse. »

Ryan hocha la tête comme pour saluer et observa les deux femmes avant d'entendre le mot qui lui martelas l'esprit "maitresse". Ce mot lui hérissait les poils , lui qui avait soif de liberté ne pouvait pas vivre enfermé à la botte de cette femme , qu'il trouvait si frêle. La rage et la révolte grondait en lui et ce fut les mots qu'elle ajouta qui firent déborder sa colère en lui.

« Et toi, tu es désormais mon esclave. Tu as le droit de t’estimer chanceux, car c’est une véritable chance d’être mon esclave. »


Ryan soupira, voyant que rien ne changerait à part que sa propriétaire était bien plus jolie. Il observa Metera qui lui faisait étrangement penser à la femme qu'il avait laissé morte sur son lit avant de s'enfuir. C’était une femme d'une grande beauté et ses cheveux blonds étaient très soyeux mais rapidement il revint sur celle qui se prétendait être sa maitresse.

Moi c'est Ryan mais qu'importe si tu pense qu'avec ce bout de papier , cela fait de moi ton esclave? Tu n'a pas peur d'acheter un prisonnier, tu es aussi fragile qu'une brindille et je pourrais te briser d'une main.
Ryan observa la femme et notamment son visage si fin avant d'ajouter

Pourquoi m'a tu acheté , je ne vaut aucun prix , je ne suis le prisonnier de personne et faire de moi ton esclave est peine perdu jeune fille

Le colosse toujours enchainé à son piquet tourna la tête observant ses liens.

C'est toi qui peut t'estimer chanceux que mes entraves soit assez solides.
ajouta t'il avant de rire à pleine dent.

Ryan n'était pas habitué à sombrer si facilement dans la colère surtout quand il avait son apparence humaine il ne désirait pas se transformer  mais il y avait quelques chose dans l'air qui le rendait de plus en plus incontrôlable et ce depuis l'arrivée de cette femme.

Que va tu faire de moi ? tu va prendre le risque de m’emmener avec toi? Tu ne sais pas de quoi je suis capable. Libère moi et laisse moi partir cela vaut mieux pour nous deux.

Ryan observa les deux femmes espérant que son attitude leurs avait fait peur et qu'elles le laisserait partir plutôt que l’emmener et courir le risque qu'un jour il change et ne recommence à tuer. Il avait beau être imposant dans sa forme humaine , il ne pouvait défaire ses liens et ne pourrait que suivre celle qui se faisait appeler maitresse c'était donc un coup de poker pour obtenir la liberté qu'il espérait tant retrouver.

Mélinda Warren

Créature

  • -
  • Messages: 3555


  • FicheChalant

    Description
    Petite vampire qui aime mordre des fesses <3

Re : une vie d'esclave [PV Mélinda Warren]

Réponse 5 mars 06, 2017, 01:49:46 am

Quand on abordait un nouvel esclave, tout était possible, et Mélinda s’adaptait en fonction de la réaction de ses esclaves. Elle avait souvent à faire à des esclaves hostiles ou désespérés, meurtris par de précédentes expériences, et désireux de recouvrer leur liberté. Elle ne fut donc pas surprise de voir Ryan se montrer très hostile, annonçant qu’il ne se soumettrait jamais, et elle comprit rapidement qu’il avait, en lui, le raisonnement d’un félin. Ce n’était pas en raison d’un bout de papier que Ryan se soumettrait, mais en raison d’une chose encore plus ancestrale que la valeur d’un contrat : la loi du plus fort. Ryan ne se soumettrait qu’à celui ou celle qui arriverait à le battre. Mélinda en prit rapidement conscience, et esquissa un léger sourire, tout en venant croiser les bras.

« Oh, très bien... Une forte tête, alors ? »

Metera se mit à doucement glisser, posant sa main devant ses lèvres, une lueur profondément amusée brûlant dans le creux de ses yeux. Oui, elle avait déjà vu des rebelles comme ça, et avait toute confiance en sa Maîtresse pour soumettre ce grand costaud. Il était impressionnant, en effet, et Mélinda, avec sa petite taille et sa petite carrure, n’était pas forcément très impressionnante. C’était une fausse impression avec laquelle elle jouait volontiers, car, à voir sa taille de poupée et son sourire bienveillant, on lui aurait donné le bon Dieu sans confession. Mais il suffisait de voir la lueur malicieuse qui brûlait dans ses prunelles pour voir, en elle, autre chose que son visage d’ange et ses belles joues.

La vampire sourit à son tour, et révéla ses canines, en les faisant pousser.

« Les Lycans ont été créés par les vampires, Ryan. Tu portes ta soumission en moi dans tes gènes. Quelle vampire serait contre le fait de récupérer l’un de ses esclaves naturels ? »

Voilà pour répondre à sa curiosité, et pour expliquer pourquoi elle avait décidé de le prendre, lui. Elle laissa planer quelques secondes, rétractant ses canines, puis enchaîna :

« Que gagnerais-tu à être libre ? Errer comme un vaurien dans les rues de Nexus ? Devenir un vulgaire bandit qui se fera tuer en quelques jours dans une ruelle sinistre des bas-fonds ? Les gens ont soif de liberté, mais sont incapables d’en percevoir les réelles conséquences... Et tu ne fais pas exception, Ryan. Je te propose une vie nouvelle, pleine de joie, où tu pourras pleinement vivre... Mais je sais que tout ce que je dis ne te convaincra pas, alors... »

Elle allait prendre un risque, mais c’était comme ça que la vampire fonctionnait. Prendre des risques, c’était même sa spécialité. C’était de cette manière qu’elle avait pu atteindre son niveau actuel, son influence, sa fortune, sa puissance... En prenant des risques, en allant en-dehors des sentiers battus, et en expérimentant de nouvelles méthodes qui avaient prouvé leur succès.

« ...Je te propose un défi. Un duel contre mon champion. Si tu gagnes, tu recouvreras ta liberté. Mais, si tu perds, tu me devras allégeance. »

Jouer avec sa fierté et avec son honneur, c’était souvent payant... Et Mélinda espérait bien que Ryan accepterait son défi.

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Ryan olsen

Créature

Re : une vie d'esclave [PV Mélinda Warren]

Réponse 6 mars 06, 2017, 12:01:52 pm

Ryan se tenait droit face aux deux femmes observant leurs moindre faits et gestes et il avait de plus en plus une sensation étrange qui l'entourait comme quelques chose dans l'air qui influait sur son comportement . il n'avait jamais connu cela auparavant et c'était impossible pour lui de comprendre d’où cela provenait ,
*ce ne pouvait être cette femme* se dit il même si cette sensation était apparut depuis leurs rencontre.

« Oh, très bien... Une forte tête, alors ? »

L'homme à la grande barbe sourit voyant que son discours précédent avait fait son effet. il était enjoué a l'idée que cette dernière comprenne qu'elle était bien plus faible et fragile que lui mais il fut totalement surpris et désemparé par la suite. Il observa le visage de Mélinda et vit deux canines sortir de sa fine et douce bouche.

Un..Une vampire

Ryan n'en avait jamais vu et encore moins il croyait à leurs existence , pour lui les livres qu'il avait lu durant sa jeunesse dans l'église où il avait été receuilli n'était que des sornettes des contes pour faire peur aux enfants la nuit.

« Les Lycans ont été créés par les vampires, Ryan. Tu portes ta soumission en moi dans tes gènes. Quelle vampire serait contre le fait de récupérer l’un de ses esclaves naturels ? »

Le regard de l'esclave se figea , une sueur froide lui parcouru l'échine car elle disait vrai si on se fier aux textes et livres qu'il avait lu

Comment savez vous , comment est ce possible , c'est donc cela que je ressent depuis notre rencontre.

Ryan serra les poings, si elle disait vrai il ne pourrait pas lutter contre sa propre nature et perdre la face et devenir un soumis lui était impossible. Il écouta plus attentivement la femme qui cachait bien son jeux derrière son apparence frêle.

Une vie de soumission pleine de joie
rétorqua l'homme à l'allure crasseuse

Je ne suis pas dupe , une vie d'esclave ne peut être heureuse et je ne me soumettrait pas à vous qu'importe ce que vous êtes réellement.

Ryan observa alors la femme qui était en pleine réflexion accompagnée de son esclave qui ne restait jamais bien loin et écouta attentivement la proposition

« ...Je te propose un défi. Un duel contre mon champion. Si tu gagnes, tu recouvreras ta liberté. Mais, si tu perds, tu me devras allégeance. »

L'homme encore enchainé à son poteau en bois prit un temps de réflexion observant la vampire.

*un champion... quelle sorte de monstre va elle envoyé pour me faire face , je ne maitrise pas ma transformation et j'ai beau être imposant je ne me bat jamais avec ma forme humaine c’est perdu d'avance... mais je n'ai plus rien à perdre et tout à gagner..*

Ryan après avoir prit le temps de réfléchir , observant les chaines auxquelles il était attaché sourit avant de répondre très franchement et avec beaucoup d'entrain

Oui j'accepte le duel, je vais te montrer que même le plus puissant de tes champions ne peut rivaliser face à moi

Ces dernières paroles sonnèrent faux dans la bouche de l'homme qui prenait un ton arrogant afin de se mentir à lui même.

Mélinda Warren

Créature

  • -
  • Messages: 3555


  • FicheChalant

    Description
    Petite vampire qui aime mordre des fesses <3

Re : une vie d'esclave [PV Mélinda Warren]

Réponse 7 mars 13, 2017, 01:21:27 am

La légende était connue. On disait que, jadis, des seigneurs vampiriques ashnardiens avaient mené des expériences génétiques sur des esclaves humains, afin de croiser leurs gènes avec des loups, car ces seigneurs vampiriques commandaient naturellement aux loups, tel le Comte Dracula de Bram Stoker. Ils avaient ainsi mené de sinistres expériences, transformant leurs sujets d’expérience en loups-garous en développant la lycanthropie. Par la suite, les Lycans s’étaient rebellés, mais, pendant des siècles, avaient servi d’esclaves. Mélinda ignorait jusqu’à quel point la légende était vraie, mais elle avait déjà croisé, avant Ryan, un Lycan, Lenn Silvercoat, et avait vu que, au-delà de sa sauvagerie naturelle, le loup-garou, une fois dompté, avait été d’une soumission sans failles. Mais Lenn était-il une exception, ou non ? C’était en partie pour répondre à cette question qu’elle avait acheté Lenn. Elle avait senti, grâce à son sixième sens vampirique, le sang lycanthrope qui remuait dans les veines de Ryan.

*Et puis, maintenant que je suis une Comtesse, je mérite bien d’avoir un Lycan personnel...*

C’était là le minimum pour une vampire de son rang ! La vampire put sentir Ryan fléchir un peu en voyant la nature de la femme, mais sa fierté tint bon. Il releva son défi, et Mélinda sourit. Il pensait sûrement s’en tirer, mais il allait vite comprendre que la vampire avait des ressources insoupçonnables.

« Très bien ! Nous allons organiser ça chez moi. Si tu gagnes, la liberté, résuma-t-elle, mais, si tu perds, tu seras mon Lycan. »

Les règles étaient simples. N’ayant plus rien à faire ici, Mélinda sortit, en compagnie de Metera, en emmenant le Lycan avec elles. Bien sûr, il pouvait toujours tenter de s’échapper, et ce fut donc pour cela que Mélinda lui laissa une chaîne autour du cou et de ses pieds. Elle ne voulait prendre aucun risque, et surtout pas celui de provoquer un esclandre à Nexus. La vampire marcha donc tranquillement, et, en compagnie de Metera, elles rejoignirent leur manoir.

C’était une vaste maison au sein de Nexus, le long du littoral, et avec plusieurs entrées. Il y avait une entrée  principale pour les clients, mais Mélinda préféra passer par une entrée secondaire, sur le côté, ce qui les amena à traverser une ruelle souterraine filant sous la falaise, et qui lui appartenait. Il s’agissait, ni plus ni moins, que d’une poterne, mais que Mélinda utilisait comme accès secondaire à son manoir.

« Allons-y... »

Elle ne rejoignit pas le manoir, mais continua à marcher dans ce dédale sinueux, jusqu’à rejoindre une porte latérale, qu’elle ouvrit. La porte donnait sur une arène clandestine, et elle laissa Ryan entrer, en lui souriant malicieusement. Une fois à l’intérieur, elle lui laissa la clef de ses chaînes, et referma la porte.

Il fallut attendre une dizaine de minutes pour que les gradins de l’arène, en hauteur, commencent à se remplir. Il y avait une ouverture circulaire à hauteur du plafond, et la silhouette de Mélinda réapparut rapidement.

« Bien ! Comme je te l’ai promis, Ryan, tu vas pouvoir te battre pour ta liberté... »

Une silhouette apparut à côté de la femme, et sauta en contrebas, atterrissant élégamment à côté de Ryan. Torse nu, et très bel homme, il s’agissait d’un autre vampire, qui laissa pointer ses canines en redressant ses canines pour fixer son adversaire.. Bran Warren, le grand-frère de Mélinda !

Le combat allait pouvoir commencer...

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Ryan olsen

Créature

Re : une vie d'esclave [PV Mélinda Warren]

Réponse 8 mars 15, 2017, 12:10:19 am

Ryan venait sans doute de sceller son destin en acceptant les conditions de cette femme au visage blanc  d'une grande beauté et qui lui troublait l'esprit rien que par sa présence. Il hocha la tête en écoutant le sort qui lui était réservé en cas de défaite et cela lui paraissait impossible , il ne voulait être l'esclave de personne et encore moins la bête monstrueuse et dangereuse qu'il était parfois et qu'il ne contrôlait pas du tout.

Il senti l'esclave passer derrière lui et lui attacher le cou avec un anneau métallique relié à des chaines qu'il avait déjà aux pieds. Ce collier à peine mit l’empêchait de déglutir normalement mais il ne prit pas le temps de faire la remarque et suivi les deux femmes sans rien dire , observant les balancements des hanches de la vampire , il avait tendance à bloquer le regard sur ces fesses. Après tout cela faisait quelques temps qu'il n'avait pas croisé de femme avec de telles formes. Sa jupe ne pouvait cacher pareille cambrure.

Plus tard après un bon quart d'heure de promenade marqué par le bruit du métal qui tape contre le sol à chaque mouvement de l'esclave ils arrivèrent enfin devant une porte. Ryan leva les yeux et observa les oiseaux et la falaise qui lui faisait face. Il entendit le bruit sourd des vagues et le cri des mouettes comprenant qu'il se trouvait près d'un rivage.

*Une occasion parfaite pour voler un bateau*


Il observa cette porte et ces deux femmes devant lui et quand cette dernière s'ouvrit il vit un immense couloir profond creusé dans la pierre et s’enfoncent sous la falaise. Ce couloir était parfaitement éclairé de multiples flambeaux accrochés aux murs mais la hauteur maximale n’excédait pas 1m80 ce qui bien sur était trop petit pour lui et l'obligea a avancer dans une posture inconfortable suivant les deux femmes qui marchaient toujours devant.

C'est alors que les 3 arrivèrent devant une porte latérale en bois et en métal solide et celle qui se faisait appeler maitresse ouvrit puis fit signe a Ryan de rentrer avant de lui remettre la clef de ses chaines. Il observa le visage de cette femme troublante une dernière fois et ne répondit pas au sourire malicieux qu'elle lui avait fait avant de fermer la porte derrière lui.

L'homme crasseux enleva ses chaines profitant de cet instant bref mais intense de liberté. Il ne les avaient pas quitté depuis sa capture par les troupes Ashnardiennes. Il avança alors dans cette espèce d’arène souterraine éclairé par les flammes et surtout par l'ouverture dans le plafond. Ryan prit ses marques attendant désormais le pire sentant son sang s’accélérer dans ses veines.

C'est alors qu'il aperçu la silhouette en haut de l’arène de la vampire et il l'observa depuis sa place à même le sable écoutant le discours de cette dernière et sourit afin de masquer ses craintes.

Je suis pret! cria à plein poumon Ryan devant une foule assez nombreuse.

C'est alors qu'il vit un homme d'une agilité remarquable sauter du haut de l’arène et se réceptionna sans problème . Le gladiateur éphémère qu'était Ryan regarda de plus près son adversaire qui avait atterrit non loin de lui. Il n'avait rien à lui envier niveau muscle et pour le lui montrer , Ryan enleva a son tour son haut afin d'exhiber sa carrure. Il remarqua les canines de l'homme en face de lui , aucun doute c'était un vampire.

*Rappelle toi les livres à l'église , les vampires craignent les pieux en bois , ils possèdent une vitesse incroyable et une grande force accompagnée d'une agilité remarquable et je parie que cet abruti en face possède tout ça à la fois.*


Ryan était prêt espérant au fond de lui la victoire grâce à sa transformation qui lui donnerait sans doute l'avantage mais personne pas même lui ne savait si elle aurait lieu. Dans cette forme actuelle , il n'avait sans doute aucune chance de triompher mais qu'importe il se battrait jusqu'au bout.

Mélinda Warren

Créature

  • -
  • Messages: 3555


  • FicheChalant

    Description
    Petite vampire qui aime mordre des fesses <3

Re : une vie d'esclave [PV Mélinda Warren]

Réponse 9 mars 19, 2017, 07:21:14 pm

Quand Mélinda avait récupéré le manoir, elle avait visité les souterrains, et choisi de conserver cette ancienne arène clandestine. Même maintenant, elle ignorait si l’arène datait de l’époque de Lenn, ou lui était antérieure. Mais tout cela était sans importance. Mélinda n’était pas la seule spectatrice, et, peu à peu, la pièce au-dessus de l’arène se remplit d’esclaves, désireuses de voir la tournure de ce combat. En bas, Bran laissa Ryan se mettre torse nu. Le combat, en soi, n’était pas forcément très équitable, car Ryan devait souffrir des privations résultant de son asservissement, mais Mélinda ne voyait aucune autre solution pour le soumettre. Et puis, même malgré ça, Ryan avait encore de jolis muscles, qu’il exhiba devant son adversaire.

Si Mélinda était une vampire paisible, ce n’était pas le cas de Bran, qui s’était entraîné, avait développé et affiné ses sens, faisant de lui un redoutable vampire-chasseur. Le grand-frère de Mélinda était son meilleur esclave, entièrement dévoué à la cause de sa sœur. Il ne la trahirait jamais, et l’aimerait toujours. C’était ainsi que les choses se passaient. Bran se déplaça lentement sur le côté, la respiration lourde, observant son adversaire.

Bran ne disait mot, et les secondes passèrent... Quand il s’élança brusquement vers son adversaire, griffes déployées. Un simple coup de semonce, et ses griffes frappèrent dans le vide, manquant son adversaire, qui recula en arrière, avant de l’attaquer en retour. Bran vit un poing se ruer vers son visage, et fléchit les genoux, évitant le coup, puis pivota sur place, et envoya son coude dans le ventre de l’homme, à une vitesse redoutable. Prenant appui sur un pied, il poursuivit ensuite par un redoutable coup de pied retourné, détendant spectaculairement son autre jambe, qui frappa la tête de Ryan, l’envoyant s’étaler sur le sable.

*Il le chauffe...*

Mélinda était assise sur un fauteuil face à l’ouverture, et esquissa un léger sourire. Bran se recula de quelques mètres, laissant ainsi le temps à Ryan de se relever. Le vampire aurait pu continuer à l’attaquer, mais il ne voulait pas mettre fin au combat trop rapidement, ni sous-estimer les ressources de son adversaire, sentant en lui le Lycan. Il se recula donc, toujours sans rien dire, et s’élança à nouveau vers Ryan. Cependant, cette fois, plutôt que de l’attaquer de front, à un ou deux mètres de l’homme, Bran se catapulta dans les airs, ramena ses jambes vers lui, fit une roulade en hauteur, atterrit dans le dos de Ryan, et bondit en arrière, l’attrapant à la gorge, et le plaqua à nouveau au sol, ses griffes appuyant contre sa chair, faisant couler un peu de sang.

Sa main serrait sa gorge comme un étau, une force surhumaine qui bloquait son adversaire.

« Transforme-toi, ordonna-t-il. Tes pathétiques bras d’humains ne m’empêcheront pas de t’étrangler. Transforme-toi. »

Bran voulait cette transformation, car, même si elle le mettait en danger, c’était le souhait de sa Maîtresse.

Et la servir était son seul et exclusif désir.

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Ryan olsen

Créature

Re : une vie d'esclave [PV Mélinda Warren]

Réponse 10 mars 20, 2017, 03:08:08 pm

Ryan était prêt à tout donner pour gagner sa liberté qu'importe ce qu'il devait endurer et surtout qui il devait affronter il ne s’avouerait pas vaincu tant qu'il aurait encore la moindre force en lui. Avant même de se battre , le barbu ressentait la même sensation qu'il avait eu lorsqu'il croisa le chemin de celle qui le surplombé du haut des gradins et qui se prenait déjà pour sa maitresse. Cet étrange ressenti l'affaiblissait naturellement comme si de part sa nature de Lycan il était soumis de force à un vampire mais il n'allait pas l'entendre de cette oreille.

L'homme à la carrure imposante vit son adversaire se déplacer de coté et il l’imita afin de parer une éventuelle charge qui ne se fit guère attendre. C'est avec stupeur qu'il contempla la vitesse et l'agilité de son adversaire , il esquiva de justesse le coup de griffe de ce dernier et voulant à son tour mettre de la distance entre lui et le vampire il asséna son coup de poing en direction de son visage  mais il le manqua lamentablement.

Malheureusement avec ce coup il s'exposa et cette faille fut aussitôt exploitée par son adversaire qui en deux mouvements parfaitement exécuté l'envoya au sol mordre littéralement la poussière. Le gout du sang emplie la bouche de Ryan qui se releva le plus vite possible , voyant que son adversaire jouait avec lui alors qu'il aurait pu le finir quand il était à même le sable de l’arène. Cette situation et cette pitié qu'avait le vampire pour lui le rendit fou et emplie son cœur de rage.

*comment ose t'il se moquer de moi*

Ryan s'essuya la bouche et cracha du sang sur le sol avant de se remettre en garde. C'est alors qu'il vit le vampire lui foncer dessus. Il prépara sa frappe mais fut surprit de la manœuvre de ce dernier et sentit une prise puissante venir se coller contre son cou et le faire baculer mais dans un élan désespéré il pivota afin de tomber sur le dos. Le vampire se trouvait au dessus de lui et d'un seul bras il lui tenait la gorge l’empêchant de respirer convenablement. Une vive douleur apparu au niveau de sa glotte et il senti un léger filet de sang parcourir son torse.

*avec un bras il a plus de force que moi, il faut que je me dégage il va me broyer*

Ryan sentant les griffes pénétrées sa chair se débâta du mieux possible frappant avec sa main libre l'avant bras de l'homme qui ne vacillait pas. C'est alors que le vampire lui ordonna de se transformer. Ryan ne maitrisait pas sa transformation et cet ordre lui glaça le sang. Allait il être tué si rien ne se passait , après tout sa vie ne valait pas grand chose , quelques pièces d'or. Le Barbu serra les dents et essaya de dégager la main de son adversaire en vain.

Il analysa alors désespérément la situation et saisit une grande poignée de sable qu'il jeta au visage de son adversaire avant de lui porter un coup avec le tibia dans l'entrejambe ce qui lui permit de détourner un instant son adversaire de sa gorge se dégagent ainsi assez miraculeusement mais ,il manquait d'air et se relevait fut une chose très pénible a exécuter. Malgré tout il se tient debout tremblant encore de l'emprise de son adversaire qui lui avait marqué profondément le cou encore taché de sang. Il était prêt à recevoir la future charge de son adversaire mais le pou de l'homme s'accéléra.

Une vague de chaleur puis de froid intense et glacial lui parcouru l'échine et le fit tomber a genou. Ses mains se mirent à gratter dans le sol et ses muscles prirent des formes démesurés avant que toute sa peau ne se recouvre d'un poil noir comme l'abysse . Son visage fut la dernière partie du corps à changer , ses dents son nez s’allongèrent et sa mâchoire devint énorme. L'homme avait laissé place à l'animal. Le vampire allait devoir affronter un Ours sauvage incontrôlable et assoiffé de sang et de chair.

Un grand rugissement retentit et l'ours se mit sur ses pattes arrières prenant encore plus de grandeur afin d’impressionner le vampire comme pour lui dire "Je t'attends!!!"

Mélinda Warren

Créature

  • -
  • Messages: 3555


  • FicheChalant

    Description
    Petite vampire qui aime mordre des fesses <3

Re : une vie d'esclave [PV Mélinda Warren]

Réponse 11 mars 27, 2017, 01:53:49 am

L’ordre du vampire fusa, et Bran laissa Ryan le repousser. Le sable n’aurait guère pu le déranger longtemps, pas plus que le coup porté à son entre-jambes. Non pas que Bran avait un sexe en acier, mais il était habitué à la douleur. Mélinda l’avait torturé pendant des années, et plutôt sévèrement. Un vampire disposait de résistances accrues à la douleur, ce que la vampire avait su user au mieux pour pouvoir stimuler l’adrénaline de l’homme. En ce domaine, elle excellait, et avait posé sa marque sur Bran. Il sentit alors le sang de Ryan bouillonner, et ne l’attaqua pas, préférant opter pour la prudence.

Mélinda, régnant en impératrice depuis son fauteuil, écarquilla les sourcils en voyant le corps de Ryan croître et grossir. Une épaisse fourrure poussa abondamment sur son corps, sa gueule s’allongea, et, au lieu de voir un loup-garou, elle vit Ryan prendre la forme d’un...

*Un ours ?*

Surprise... Le mutant se dressa furieusement devant Bran, créature immense et solide, faisant plus de deux mètres de haut. Il ressemblait à un étrange croisement entre le loup et l’ours, même s’il était moins gros qu’un ours. Autant dire que c’était une sorte de Lycan amélioré, dont le sang sauvage résonnait dans le corps de Mélinda comme une véritable et doucereuse symphonie. Elle ferma les yeux, et sourit, en remuant également les jambes, se pinçant ensuite les lèvres.

« Oui... Ça va être magnifique... »

Bran, qui était en position de force, semblait ici bien faible face à ce colosse poilu. Les genoux fléchis, il attendait, et vit Ryan bondir sur lui, rapide et puissant. L’homme évita sa main tendue en fléchissant davantage les genoux, et opta pour un coup de pied retourné. Il frappa Ryan au visage, mais son pied se heurta à la gueule massive du monstre, qui contre-attaqua avec son autre patte, griffant sèchement le torse de Bran, l’envoyant à terre dans des gerbes de sang.

« Ûûûrrk ! »

À terre, Bran roula sur le sol, et se releva, laissant des traînées de sang sur le sable. Le Lycan était dans son dos, et Bran pivota sur place, et évita une nouvelle griffe, puis bondit en avant, filant entre les pattes du monstre, creusant un sillon dans le sol avec l’une de ses jambes, et frappa avec ses griffes à hauteur des cuisses de l’homme, faisant couler le sang. D’un mouvement circulaire, le Lycan réagit en frappant Bran au visage, le repoussant sur plusieurs mètres.

Le redoutable vampire se redressa légèrement, essuyant du revers de la manche ses lèvres ensanglantées.

« Voilà... Voilà qui est bien mieux... »

Bran sourit alors, et se redressa, ses plaies commençant à cicatriser.

« Allez... Je suis sûr que tu peux faire mieux, mon gros. »

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Ryan olsen

Créature

Re : une vie d'esclave [PV Mélinda Warren]

Réponse 12 mars 27, 2017, 05:53:57 pm

Habituellement Ryan était incontrôlable lorsqu'il se transformait ses actions n'avaient aucun sens et surtout ils ne les dirigeaient pas. Or dans cette arène , la conscience de Ryan en tant qu'homme avait prit le dessus sur celle de la bête. Pour la première fois de son existence il contrôlait ou presque du moins sa mutation et ses actions ce qui fut le bienvenue dans un moment pareil.

Le Lycan s’élancer avec une rapidité foudroyante malgré sa corpulence gigantesque , il couru en direction du vampire qu'il voulait à tout pris terrasser afin de se repaitre de sa chair mais ce ne serait pas facile et son adversaire esquiva avec une précision d’orfèvre ses coups avant de venir lui infliger un sévère coup de pied qui sans doute aurait assommer n'importe quel homme mais pas la bête qui en profita pour balancer un coup de patte magistral qui vint cogner le torse et répandre le sang sur le sol chaud de l'arène.

Voyant le vampire au sol , l'ours savoura la vue et se délecta du sang qui perlait le long de ses griffes.

Tu m'a sous estimé maintenant tu va souffrir hurla l'ours d'un ton rauque faisant trembler certains spectateurs surpris de l'issue de ce combat très atypique.

C'est alors que la bête reprit de plus belle fonçant dans le dos de sa victime et il décocha le coup qui allait surement lui arracher la vie , mais dans un élan spectaculaire , sa proie esquiva en filant entre les pattes du monstres lancent en même temps une attaque bien placé avec ses griffes qui vinrent heurter la chair à la limite des muscles faisant sur le coup vaciller l'animal qui hurla de douleur. Jamais il n'avait subit de blessure en tant que bête et cette première fois fut horriblement douloureuse.

Mais il ne se laissa pas faire et dans le même instant il frappa le vampire au visage qui décolla littéralement du sol atterrissant a quelques mètres devant. La bave de rage emplie la gueule de l'animal qui respirait bruyamment comme exténué par son propre poids sans doute. Il regarda le vampire se redresser avant que ce dernier n'ouvre son clapet qu'il désirait tant clore à jamais.

« Voilà... Voilà qui est bien mieux... »

Mieux , mieux tu dis ? Je vais en finir avec toi


Ryan observa la plaie sur le torse de son adversaire à la peau pale comme la froideur de la lune et cette dernière se refermait peu à peu cicatrisant d'elle même.

Tu crois m'impressionner avec ce pouvoir? demanda Ryan avant de montrer ses cuisses qui avait fini de cicatriser.

Tu me sous estime et tu va le regretter!


La proie qui lui faisait face sourit et répondit plein d'assurance

« Allez... Je suis sûr que tu peux faire mieux, mon gros. »

Ryan serra ses griffes sentant son cœur s’accélérer , ses muscles se congestionnaient peu à peu comme s'il allait encore se transformer à un niveau supérieur auquel il était actuellement. Il humait l'air , attendant que son adversaire l'attaque. Il était bien trop rapide pour lui alors il l'attendrait et le tuerait rapidement d'un coup sec et précis. Un instant il observa même la jeune femme qui regardait le spectacle avec une grande passion , il n'y avait qu'à voir comment elle remuait sur son fauteuil.

Je t'att... Que Que...arggg non pas maintenant Le souffle de l'animal devenait tout à coups trop difficile , l'air été vicié et la bête tomba à genou sentant son cœur battre de manière discontinue comme s'il était en train de s’arrêter peu à peu. Cette sensation il la connaissait et ses yeux de bête fixant le vampire laissait place à des yeux plus familier ceux de Ryan. Il était en train de reprendre sa forme humaine au plus mauvais moment.

Les poils abondants disparurent laissant réapparaitre peu à peu la peau du jeune homme et la mâchoire dans un certain fracas sourd reprit sa forme initiale ce qui fit souffrir l'humain. Il se releva en sueur mais son esprit n'était pas perdu il savait très bien où et face à qui il était. Néanmoins ses vêtements avait été déchirés lors de sa transformation et c'est un Ryan complètement nue qui se trouvait alors sur le sable laissant à la vue de tous son sexe qui était d'une taille assez importante et qui attirait sans nul doute l’œil de certaines spectatrices et spectateurs.

Mais il y avait plus important pour l'heure qu'une question de morphologie. Ryan observa le vampire et se mit de nouveau en position pour combattre. Certes il n'avait plus l'avantage de la puissance mais jamais il ne s’avouerait vaincu et il fit un signe de la main en direction de son adversaire avant d'ajouter.

Peu importe ce qui va arriver , tu ne t'en sortira pas facilement.

Mélinda Warren

Créature

  • -
  • Messages: 3555


  • FicheChalant

    Description
    Petite vampire qui aime mordre des fesses <3

Re : une vie d'esclave [PV Mélinda Warren]

Réponse 13 avril 03, 2017, 01:00:12 am

Le combat promettait d’être intéressant. Sous sa forme de lycanthrope,  Ryan était particulièrement impressionnant, mettant à mal son frère. Ryan avait l’avantage de la force pure, mais Bran, lui, avait l’expérience, et le calme. S’il provoquait son ennemi, ce n’était pas sans raison. Il voulait l’amener à attaquer de manière irréfléchie, et ainsi le pousser à la faute. Bran avait beau se battre torse nu, et donc de manière assez provocante, il n’en restait pas moins un bretteur doué. Il se mit donc en position, attendant l’attaque de Ryan, mais sentit le sang de ce dernier évoluer. Fronçant les sourcils, il le vit se redresser, après avoir repris sa forme normale, l’invitant toutefois à venir.

Un léger sourire amusé perla brièvement sur les lèvres du grand-frère de Mélinda.

« Okay. »

Bran bondit brusquement en avant, usant de sa vitesse surhumaine, et envoya son coude se loger dans la tête de Ryan. Il pivota ensuite sur place, et sa jambe décrivit un arc-de-cercle, avant de se détendre, et de rencontrer le ventre de Ryan, le pliant en deux en lui coupant la respiration. Bran était aussi rapide qu’efficace. Mélinda avait veillé à en faire une véritable machine à tuer, non seulement en lui apprenant à endurer la douleur, mais aussi en l’entraînant auprès de maîtres du combat. Il était donc tout à fait en mesure de s’imposer face à Ryan.

Après cette attaque, Bran enchaîna donc, bondissant en arrière, puis envoya son pied heurter le visage de Ryan, l’envoyant valser en arrière, pour qu’il s’écrase sur le dos, son nez et sa bouche pissant le sang.

« Tu ne contrôles pas ta mutation... Ou peut-être que, inconsciemment, tu te considères comme notre esclave, et te refuses à porter la main contre tes maîtres naturels et légitimes... »

Le combat était clairement inégal. Bran se battait avec une rapidité et une force défiant toute concurrence pour un simple humain, a fortiori quelqu’un comme Ryan, qui avait été enchaîné pendant un certain temps. Bran se recula encore, tournant le dos à son ennemi, quelques gouttes de sueur coulant le long de son torse.

« As-tu décidé d’être raisonnable et d’avouer ta soumission, ou dois-je continuer ? »

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Ryan olsen

Créature

Re : une vie d'esclave [PV Mélinda Warren]

Réponse 14 avril 08, 2017, 10:55:07 am

*Ryan était prêt lorsqu'il vit son adversaire bondir avec une rapidité défiant les lois de la physique et en un éclair il décocha son coup qui ne put être paré par la garde trop laxiste du lycan , prenant de plein fouet ce magistral coup de coude au visage. Le choc fut effroyable et un bruit sourd se fit entendre. Le vampire venait de casser littéralement le nez de l'homme qui se mit à saigner abondement , le forçant à plier les yeux à cause de la douleur qui parcourait son front et ses arcades gonflants à cause du sang.

Le barbu mit les mains sur son visages afin de se protéger au mieux d'un nouveau coup laissant le reste de son corps sans protection et c'est alors que le champion de cette arène vient envoyer un coup  de pied d'une extrême puissance dans le bas ventre de Ryan stoppant sur le coup sa respiration et le faisant se plier en deux. La douleur fut énorme et il eut le sentiment d’agoniser cherchant l'air autour de soi. Sa bouche s'ouvrait comme un poisson respirant dans un bocal.

Un râle sortit de sa bouche ensanglantée par le flux de sang continue émanant de son nez , il réussit avec toute la peine du monde a reprendre l'air en se forçant à se redresser afin de libérer ses voies respiratoires. Il ne se souciait même plus de la positon de son adversaire, sa vision fortement altéré par ses arcades gonflées et ne vit pas que le vampire se tenait en face de lui , surement était il trop occupé a reprendre son souffle.

Ce fut alors une attaque des plus facile pour le vampire car Ryan ne se protégeait même plus , le coup de pied fut irrésistible et heurta une nouvelle fois le visage de l'homme mais au niveau de la bouche cette fois et du menton. La mâchoire craqua sans se casser et par chance , le barbu avait serré les dents ce qui lui permit sans doute de ne pas en casser une. Néanmoins il vola sur quelques mètres avant de s'écraser sur le sol sonné mais pas vaincu.

Le gout du sang emplissait sa bouche , sa lèvre inférieure était ouverte sur quelques centimètres . Il était au sol se pliant de douleur , posant sa main sur son ventre au niveau des boyaux , heureux dans un sens qu'il ne lui ai pas brisé les cotes. Avec son autre main il frotta son visage tuméfié et contempla le sang couleur cramoisie se rependre sur sa main et sur le sable de l'arène. C'est alors qu'a son habitude depuis le début du combat , le vampire se venta encore.

« Tu ne contrôles pas ta mutation... Ou peut-être que, inconsciemment, tu te considères comme notre esclave, et te refuses à porter la main contre tes maîtres naturels et légitimes... »

Ryan humait l'air autour de lui localisant à la voix son adversaire à cause de sa vue bien trop dégradée. il planta ses poings dans le sol se tournant vers son adversaire en rampent et se força à se relever dans une grande douleur. Ses jambes le soutenaient à peine mais il se remit en position de garde crachant le sang qu'il avait dans la bouche sur le sable chaud de l’arène. Ses mains tremblaient et il se tenait le ventre cachant surement la trace du coup qu'il avait subit.

C'est alors qu'il répondit avec un ton rauque et plein d'audace ou de folie selon l'interprétation de certains dans la foule.

Je ne suis pas un esclave! jamais je ne me plierais à votre volonté et je ne vous appellerais jamais maitre!

Le vampire rétorqua de plus belle

« As-tu décidé d’être raisonnable et d’avouer ta soumission, ou dois-je continuer ? »


C'est alors que Ryan à la grande surprise générale se mit à rire comme s'il dominait le combat et ajouta.

HAHAHA...Tu peut me briser physiquement , mais mentalement jamais je ne serait soumis à ta volonté ou celle de cette femme qui nous observe.


Répondre
Tags :