Le Grand Jeu - Forum RPG Hentai

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des œuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible.
Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans.

En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Vous acceptez également le traitement automatisé de données et mentions légales de notre hébergeur.

Yzmir, l'elfe qui veut changer sa vie. [Keiralidé]

Nos partenaires :

Planete Sonic Reose Hybride Yuri-Academia L'Empire d'Argos Astrya Hybride Industry Iles Mystérieuses THIRDS
Inscrivez-vous

Yzmir

Créature

Yzmir, l'elfe qui veut changer sa vie. [Keiralidé]

mardi 12 octobre 2021, 20:20:02

Spoiler (cliquer pour montrer/cacher)

Identité :
Yzmir, mais se présente sous le nom de Lilas.

Âge :
Des milliers d'années, en apparence un adolescent.

Sexe :
Masculin

Race :
Elfe

Sexualité :
Bisexuel avec une préférence pour les hommes.

Physique :
Yzmir est un elfe, dans son village il faisait partie des hommes les plus virils avec sa carrure en voyant le monde réel il comprit rapidement qu'il était considéré comme une crevette. Il porte plus la morphologie une femme que d'un homme, élancé, fin, des fesses galbées et des jambes qui n'en finissent pas. Ses longs cheveux blonds aux reflets roux n'arrangent rien à la situation, légèrement ondulé il lui arrive en bas du dos. Ils encadrent son visage légèrement allongé, mettent en valeur ses yeux vairons un iris bleu et un iris vert. Même s'il vivait dehors, Yzmir a un grain de peau comme la neige laissant apparaître des taches de rousseur sur ses joues, son nez légèrement rouge et ses lèvres rosâtres bien charnues. Comme tout elfe il possède des oreilles un peu plus longues qui finissent en pointent, grâce à magie Yzmir peut les cacher quand il le souhaite. Globalement, il respire la pureté, l'innocence, ses gènes aident à tout ça et son système de guérison en soignant son corps à chaque instant pour n'y laisser aucune trace juste encore la sensation de douleur. Ce qui est perturbant lors de ses ébats, sa rondelle reprenant toujours sa forme initiale donnant toujours l'impression d'être vierge.

Caractère :
Dans son village Yzmir ne connaissait que les coutumes de son peuple ou tout le monde vivaient en paix, sans conflit, respectant l'équilibre de la nature. Il était très loin de savoir ce qui se passait dans le reste du monde, faire du mal à une personne n'était pas concevable pour lui. Quand son village se fit attaquer par les monstres, tout son paradis se fit piétiner comme un château de cartes. Le monde extérieur était hostile, le plus simple des hommes devenait un monstre à ses yeux. Il comprit que pour survivre il ne fallait pas se montrer docile et ne rien dire, qu'il devait réussir à s'imposer à sa manière. Les années passées avec son propriétaire, il se découvrit une force intérieure qui lui permettait de répondre, de prendre des décisions qui parfois lui valaient des punitions quand il allait trop loin. Il apprenait à tester, à jauger, à décrypter les émotions un apprentissage de longue durée. Maintenant qu'il est libre, il va pouvoir mettre tout en action et ne plus jamais se retrouver esclave à la botte d'un propriétaire.

Histoire :
Le peuple d'Yzmir vivait dans une forêt luxuriante, en territoire libre et neutre, un coin de paradis pour cette race d'elfe qui était spécialisée dans la médecine à base de plantes. Ils ne prônaient pas la guerre et était loin de s'imaginer les misères du monde ainsi que les rivalités qui se jouaient entre les hommes et autres créatures qui peuplaient Terra. Les journées passaient et se ressemblaient chez ce peuple, Yzmir était le fils du patriarche destiné à prendre la gouvernance quand il donnerait son dernier souffle. L'elfe passait son temps à étudier, apprendre la culture, les rituels des saisons et de la nature pour savoir quoi faire quand son temps viendra. De son temps libre il en profitait pour s'amuser comme un adolescent avec les autres enfants de son peuple.

Un matin, alors que le cercle doré se levait, une fumée noire volait vers le ciel, le peuple d'elfe se demandait ce qui se passait dans leur forêt. Les hommes les plus curieux se mirent en route vers celle-ci pour savoir ce qui se passait et rapporter des nouvelles. Le temps passait sans que personne ne revienne, la fumée devenait de plus en plus importante dans le ciel et les arbres au loin semblaient s'effondrer. Dans le village les voies s'élevaient de plus en plus quand un elfe sortit de la forêt ses vêtements de soie déchirés et du sang couvrant son corps. Ügwann se mit à crier :

"La mort ! La mort est là ! Il faut…"

Il n'eut pas le temps de finir sa phrase qu'une flèche traversa sa boîte crânienne le clouant au sol devant son peuple. L'agitation se transforma rapidement en la panique quand des créatures passèrent les arbres, ils portaient des armes en tous genres, certaines tirant des flèches, d'autres des balles, voire des filets. Un des monstres qui se trouvaient sur l'arrière cria à des hommes :

"Tuez les hommes et capturez les femmes bande de sous-merde !"

Combat injuste, le peuple n'avait aucun moyen de se défendre, les hommes ne possédaient aucune arme et les corps tombaient dans l'herbe, le sang fusait dans l'air. Les femmes pleuraient et criaient la perte de leurs compagnons alors que des filets les retenaient au sol. Le chef comme les autres se fit abattre de sang-froid, Yzmir pensait que son tour allait venir quand un filet lesté le plaqua contre le sol. Les monstres pensaient vraiment qu'il était une femme . Dans son village, il faisait partie des hommes les plus virils avec sa carrure, ses cheveux blonds pouvant porter à confusion mais le reste de sa stature . Et pourtant, c'était l'occasion de pouvoir s'en sortir, essayer de sauver les femmes de son peuple et s'enfuir.

Les monstres chargeaient les femmes dans des carrioles les ligotant solidement et bandant leurs yeux. Lors du trajet un monstre demanda les prénoms de toutes les femmes arrivant à Yzmir, il savait qu'il ne devait pas parler sous peine de se faire démasquer. La créature se mit à lui crier dessus dans une langue inconnue quand une femme à côté de l'elfe prit la parole :

"C'est Lilas, elle est muette et ne pourra pas vous répondre !"

Le monstre se contenta de cette réponse avant de partir continuer son travail, Yzmir se montra très reconnaissant envers cette personne de son peuple qui venait probablement de lui sauver la vie. Il donna à chaque fois la moitié de son repas pour qu'elle puisse prendre des forces et la remercier. Après une bonne semaine de route, les prisonnières se mirent à entendre de l'agitation, des bruits inconnus et la voix du chef des monstres :

"J'en veux deux coffres d'or et un de diamants !"

"Seulement les deux coffres d'or."

"Non, je veux les diamants sinon je vais dans la ville voisine ! Ces esclaves viennent de loin et jamais personne n’a eu cette espèce. C'est mon offre soit rien !"

"D'accord donnez lui ce qu'il veut et descendez les esclaves pour aller les laver et les préparez pour la vente de ce soir."

Toujours les yeux bandés, le peuple d'elfe furent forcés à descendre, à la file indienne il se suivait en direction des douches extérieures pour un nettoyage rapide au jet. Les femmes criaient se retrouvant nues devant des inconnus sans savoir ce qu'il allait arriver toujours dans le noir le plus complet. Yzmir essaya de se glisser dans un recoin, se détacher de la file mais à chaque fois un coup de bâton sur ses fesses le remettait dans le droit chemin suivit d'un ordre :

"On ne bouge pas tant que je ne le dis pas, esclave !"

Et son tour arriva, il essaya de résister pour qu'on ne lui enlève pas sa tunique en soie et força le geôlier à lui déchirer et celui-ci ne tarda pas à s'exclamer :

"Chef on à une couille dans le tas ! Sans mauvais jeu de mots cette fois, il y a vraiment des couilles ! Ces putains de monstres ne savent même pas faire leur travail comme il faut."

"Laisse-moi voir ça… Il n’est pas trop mal pour un homme, je pense qu'on va pouvoir le vendre quand même, on a des clients qui aiment les tarlouzes dans son genre. Lave-le et on va l'emmener dans l'autre enclos."

"Profite en chaton, je vais te faire un petit massage en même temps !"

Le geôlier alluma le jet augmentant la pression directement sur le sexe d'Yzmir qui tomba au sol sous la douleur de ses couilles qui se faisaient écraser. Les bras ligotés dans son dos il se tortillait sur le sol pour essayer de se protéger, les rires gras du geôlier volaient dans le l'air, prenant un malin plaisir à continuer de la martyriser en ajustant le jet soit au niveau de son sexe, soit vers sa rondelle.

"Venez le chercher, il est propre !"

Des nouveaux geôliers viennent lever Yzmir et il a le droit avant de partir à un dernier jet contre sa rondelle pour le plaisir de l'entendre crier. Les hommes traînent l'elfe vers le quartier des hommes, ils l'enchaînent à un poteau lui retirant son bandeau. Le soleil lui brûle les yeux et pendant plusieurs minutes il ne voit rien du tout, une semaine sans apercevoir la lumière n'aidait pas. Seulement la voix d'un geôlier lui arrive aux oreilles :

"On t'a mis loin des autres pour ton bien, un cul comme ça tu ne passes pas la journée !"

Yzmir arrive enfin à discerner des formes au loin, des silhouettes enchaînées tout comme lui. Il y a des hommes, des créatures, certains sont mixés avec des attributs d'animaux. Vu le regard qu'on lui portait, il se sentait comme une pièce de viande et il était content d'être loin de ses hommes. Les chaînes à ses poignets l'empêchaient de bouger à sa guise, il ne pouvait même pas se mettre assis obligé de se tenir debout. Il resta planté là pendant des heures quand une voix résonna dans le camp :

"L'ouverture des portes est imminente soyez prêt !"

Quelques secondes après, des nouvelles personnes arrivèrent dans l'enclos, des femmes en majorité et quelques hommes. C'était des acheteurs qui venaient se fournir en esclaves, ils inspectaient les hommes sous toutes les coutures, quand un vieux monsieur rondouillard arriva devant l'elfe pour le commencer l'inspection.

"T'es mignon toi !"

Il passa sa main dans ses cheveux de blé, descendant dans son dos pour empoigner à plein mains ses fesses. Yzmir pouvait sentir son souffle rogue dans son dos et son haleine atroce qui lui piquait les yeux.

"Sur la pancarte il est écrit que ton prénom est Lilas, avec moi tu seras ma petite chienne."

Le porc passa ses mains sur le devant de l'elfe, l'entouraient complètement pour lui attraper son entrejambe, sa verge glissait dans ses doigts plissés jusqu'à le faire bander et le laisser comme ça.

"Tu vas venir avec moi !"

Son séjour dans l'enclos aux esclaves ne dura pas longtemps, le vieil homme l'acheta rapidement. Il l'emporta avec lui dans sa calèche et Yzmir comprit rapidement son futur, quand son propriétaire le chevaucha sur la banquette comme un animal enfonçant son membre à moitié dur dans son anus encore vierge, si serré. Comme une bête il se déchaînait secouant le corps de l'elfe, l'imbibant de sa transpiration acide, l'insultant de tous les noms possibles tous plus dégradants les uns que les autres. Une de ses mains s'abattait sur ses fesses pendant que l'autre serait le sexe d'Yzmir.

"Je ne jouirais pas tant que tu ne l'as pas fait ma petite chienne."

Comme jouir dans ces conditions atroces, la calèche s'arrêta arrivant à destination et l'homme ne lâchait pas l'affaire, astiquant le sexe de l'elfe et continuant de s'enfoncer en lui, l'écrasant sous sa graisse. Et le miracle arriva, Yzmir se mit enfin à jouir, couinant tout en giclant son propriétaire orienta son sexe pour que son sperme asperge son visage, glisse entre ses lèvres et ses cheveux. L'orgasme passé, il le fit tomber par terre entre ses jambes, son ventre tombant sur son membre.

"Tu es encore plus beau, souillé de la sorte ! Fini moi avec ta bouche et utilise tes doigts aussi, sinon on y retourne pour un deuxième round !"

Yzmir approcha son visage de ce sexe odorant et toujours mi-mou pour le prendre en bouche et commencer à le sucer. Sa non-expérience se faisait sentir, et l'homme attrapa sa tête pour le guider, l'elfe passa sa main entre les fesses flasques de son propriétaire pour chercher du bout des doigts sa rondelle et s'enfoncer à l'intérieur. Le vieil homme prenait ses aises, se laissant glisser sur la banquette et se servant de la tête de son esclave comme un jouet sexuel appuyant ses gros doigts sur son visage, le déformant de plus en plus avant de lâcher la sauce au fond de sa gorge. Le trop-plein gicla en dehors expulsant la tête d'Yzmir qui se prit une nouvelle fois une pluie de sperme au visage. L'homme grogna mécontent que l'elfe se retire si vite et pour le punir, il força sa bouche une nouvelle fois alors qu'il avait toujours la bouche pleine pour uriner à l'intérieur. Se vidant totalement, souillant encore un peu plus son petit esclave lui crépissant ensuite le facies.

Et ce jour Yzmir comprit la déviance des hommes, il n'avait malheureusement encore rien vu. Il passa deux ans aux côtés du vieil homme à subir tous ses caprices jour et nuit, à accepter son traitement, à s'occuper de tous les invités qui passaient dans sa demeure. Une vie de chienne, l'envie et la flamme de s'enfuir ne le quitta pas pour autant. Il voulait toujours retrouver sa liberté, retrouver son peuple, les sauver et construire un nouveau village cette fois avec des défenses. L'elfe réussit à saisir sa chance quand un marchand arriva avec de nombreuses babioles donc un collier avec une pierre violette qui semblait avoir une âme. Les couleurs à l'intérieur bougeaient, tourbillonnaient il expliqua que c'était un portail vers un autre monde qui se nommait Terre. Là-bas il y avait que des humains et c'était un tout autre monde, il conta tout ce qu'il savait et le propriétaire décida d'acheter ce trésor.

Le soir même Yzmir finit de satisfaire le vieil homme jusqu'à qu'il s'endorme d'épuisement et déroba le précieux collier. En quelques secondes l'elfe changea de monde pour arriver sur Terre dans un quartier qu'on pourrait dire typique. À l'aide de la magie elfique, il fit disparaître ses oreilles et commença ses premiers pas en homme libre. Il se renseigna sur ce que le marchand avait raconté… Yzmir mit plusieurs mois à essayer de s'accoutumer à cette nouvelle vie, il utilisa sa magie pour se créer une identité, avoir un logement, s'inscrire dans le lycée car il ne voulait pas aller travailler et c'était le meilleur moyen d'apprendre des choses sur ce monde.

Au lycée Seikusu il avait pris le nom de Lilas, ses années passées l'avaient marqué et il avait décidé de se faire passer pour une fille pour commencer sa nouvelle vie. Avec son collier, il pouvait facilement faire les retours entre les deux mondes.

Comment avez-vous connu le forum ?
Google.
« Modifié: jeudi 14 octobre 2021, 21:32:00 par Keira Metz »
Spoiler (cliquer pour montrer/cacher)

Kaixiu

Avatar

Re : Yzmir, l'elfe qui veut changer sa vie.

Réponse 1 mardi 12 octobre 2021, 20:35:08

Bienvenue par ici ! :)

Yzmir

Créature

Re : Yzmir, l'elfe qui veut changer sa vie. [Keira]

Réponse 2 mardi 12 octobre 2021, 21:44:46

Merci Kaixiu.
Spoiler (cliquer pour montrer/cacher)

Anéa

Administrateur

  • -
  • Messages: 3658


  • FicheChalant

    Description
    Ancienne archange, devenue à moitié démone.
    Adore le sang et faire sauter des têtes.

Re : Yzmir, l'elfe qui veut changer sa vie. [Keira]

Réponse 3 mercredi 13 octobre 2021, 13:20:31

S'il était le plus viril de son village, je me demande à quoi ressembler les autres elfes  ::)

Bienvenue !  :D



-En souvenir du bon vieux temps-

Serenos Sombrechant

Humain(e)

  • -
  • Messages: 2276


  • FicheChalant

    Description
    Le Roi des Trois Royaumes et le personnage le plus influent d'Ayshanra. Derrière ses allures détendues et son sourire charmeur, Serenos est un homme dangereux et incontrôlable, et une constante menace pour les royaumes continentaux. Son mépris pour le protocole lui ont attiré le titre de "Roi Fou".

Re : Yzmir, l'elfe qui veut changer sa vie. [Keira]

Réponse 4 mercredi 13 octobre 2021, 18:38:22

*Ajoute à ses notes que ce week-end, il doit kidnapper un elfe.*

"Eh bah eh bah... Bon, si je repousse ma visite chez le barbier, ca devrait se faire..."

Entretemps, bienvenue \o/

@Anéa : À un buffet à volonté. -tousse-

Yzmir

Créature

Re : Re : Yzmir, l'elfe qui veut changer sa vie. [Keira]

Réponse 5 mercredi 13 octobre 2021, 20:42:21

S'il était le plus viril de son village, je me demande à quoi ressembler les autres elfes  ::)

Bienvenue !  :D

Anéa j'ai l'impression que tu n'es pas convaincu de ma virilité et celle de mon peuple.

*Ajoute à ses notes que ce week-end, il doit kidnapper un elfe.*

"Eh bah eh bah... Bon, si je repousse ma visite chez le barbier, ca devrait se faire..."

Entretemps, bienvenue \o/

@Anéa : À un buffet à volonté. -tousse-

Je peux faire barbier au besoin.

Merci à vous.

Spoiler (cliquer pour montrer/cacher)

Keira Metz

Administrateur

Re : Yzmir, l'elfe qui veut changer sa vie. [Keira]

Réponse 6 jeudi 14 octobre 2021, 21:30:14

Miam miam ! :P

Bienvenue, tu es validé ! Bon jeu. ;)

Yzmir

Créature

Re : Yzmir, l'elfe qui veut changer sa vie. [Keiralidé]

Réponse 7 jeudi 14 octobre 2021, 22:48:24

Merci Keira.
Spoiler (cliquer pour montrer/cacher)

Clad Oyio

Humain(e)

Re : Yzmir, l'elfe qui veut changer sa vie. [Keiralidé]

Réponse 8 vendredi 15 octobre 2021, 17:35:54

Bienvenue parmi nous  ;)


Répondre
Tags :