Nos partenaires :

Planete Sonic Faire un don à l'assoc MLDK Reose Hybride Yuri-Academia
Inscrivez-vous

Keira Metz

Administrateur

Identité : Keira Metz
Âge : 29 ans
Sexe : Femme
Race : Humaine
Sexualité : Débridée

Physique : Keira est une jeune femme assez petite, atteignant à peine le mètre soixante en se tenant sur la pointe des pieds. Avec sa carrure fine, presque frêle, on pourrait penser que c'est une petite chose fragile, mais l'assurance avec laquelle elle se meut à chacun de ses pas balaye bien vite cette impression.

Toujours le sourire aux lèvres, elle a un physique plutôt avenant, faisant la pair avec son caractère séducteur. Sa peau est douce, blanche, presque autant que sa longue chevelure platine. Ses yeux sont clairs également, cristallins, entre le vert et le bleu. Ses vêtements, en revanche, sont généralement très colorés, richement décorés, et confectionnés à partir de textiles de la plus haute qualité. Qu'il s'agisse de robes courtes, de tuniques au large décolleté, ou de pantalons moulant, Keira n'a aucune gêne à mettre en valeur les courbes féminines de son corps, autant pour attirer les regards que pour sa propre satisfaction. Elle est en effet très coquette, et met un point d'honneur à se faire belle, quelques soient les circonstances.

Caractère : Keira est une séductrice de nature. Son attitude avenante, sa voix douce et son tempérament agréable tendent à provoquer la sympathie chez son interlocuteur, sans que cela ne soit forcément intentionnel. Cependant, elle en a bien conscience, et est suffisamment calculatrice pour utiliser cet atout à son avantage. Elle peut maintenir cette illusion involontaire de gentillesse autant que nécessaire, jusqu'à ce qu'elle obtienne ce qu'elle désir. C'est également une femme intelligente et cultivée, sachant jouer sur les mots et les doubles sens, particulièrement lorsqu'il s'agit de conclure un marché ou bien de glisser un sous-entendu érotique lors de la conversation.

En dépit des apparences, Keira est une personne profondément égoiste. A moins de vraiment, vraiment apprécier l'individu, la seule et unique raison pour laquelle elle pourrait rendre service à quelqu'un serait la perspective de recevoir un service en retour, quelque chose qui puisse servir ses intérêts. Autrement, elle ne lèvera pas le petit doigt, même lorsque l'on essaie de l'y forcer. Têtue et dotée d'un fort caractère, elle considère que c'est elle qui mène son petit monde à la baguette, et non pas l'inverse.

C'est une femme ayant un gout très prononcé pour le pouvoir, sous diverse forme, allant de l'influence subtil sur les choix d'une personne à l'obéissance direct à ses volontés. Elle est également matérialiste, très attachée au luxe et au confort, raffolant des tissus les plus fins, des bijoux les plus précieux, des plats les plus raffinés. Son amour pour le luxe n'a d'égal que sa passion pour les plaisirs charnels, auxquels elle s'adonne volontiers.

Histoire : Keira est née sur un lointain continent de Terra, à Carreras, cité sous le giron du royaume de Temeria. Son père était le propriétaire de la compagnie minière la plus prospère de la région -quoi qu'en disent ses rivales-, exploitant de nombreuses mines de fer et d'argent, ainsi qu'un réseau de négociants s'étendant aux quatre coins du royaume. Sa mère, elle, répartissait son temps entre la gestion de la résidence familiale, et son siège au sein du Conseil de Carreras, régissant la cité. Quant à Keira, elle menait une vie de petite princesse, chouchoutée par pas moins de six valets et femmes de chambre constamment à son service, malgré son tempérament insolent et ses nombreux caprices.

Plusieurs années ont passées, et il s'avéra que la jeune fille, devenue adolescente, s'était éprise d'une profonde passion pour la magie et les sciences occultes. Après avoir atteint les limites de ce que ses instructeurs pouvaient lui apprendre, elle fît route vers l'île de Thanedd, réputée pour héberger l'une des académies de magie les plus prestigieuses de tout le continent. Elle y suivit une longue et minutieuse formation, de plusieurs années encore, durant laquelle elle se fît remarquer comme l'une des étudiantes les plus prometteuses de la promotion. Une réputation élogieuse, qui était suivie de près par des rumeurs sur « la nymphomane de Thanedd » et les cours particuliers que cette dernière recevait.

A la fin de sa formation Keira dût, comme chacun, faire ses preuves en relevant un défi suffisamment ardue pour gagner l'approbation d'un jury, et recevoir ainsi le titre officiel de magicienne. Elle avait la possibilité de définir sa propre épreuve, mais cette liberté était vicieuse. Nombreux étaient ceux qui échouaient cette étape finale, en choisissant un défi insignifiant, ou au contraire trop ambitieux pour être achevé. Outre le risque d'échecs, il arrivait fréquemment que des étudiants ne parviennent même pas jusqu'au jury, emporté par la mort au cours de leur quête. Mais Keira, en plus d'être talentueuse, était déterminée -et vaniteuse-, elle savait précisément quelle serait son ticket d'entrée chez les magiciennes, un exploit dont on entendrait parler pendant plusieurs générations à l'Académie : elle allait dompter un djinn.

Ce n'était certes pas tout à fait un acte inédit, la littérature à ce sujet faisant état de plusieurs mages ayant réussi à dompter un djinn par le passé. Il n'en restait pas moins que le processus étaient périlleux et difficile. De plus, tous ces témoignages terminaient de la même façon, par une mort prématurée attribuée aux malices des djinns. Il faut savoir que ce sont des créatures très puissantes, mais aussi extrêmement sournoises. Un djinn doit se soumettre à la volonté du mage qui parvient à le capturer, et constamment partager sa puissance avec lui. De plus, il doit réaliser la moindre tâche, plus communément appelé voeu, qui lui est donné. Après trois voeux, ou neuf ans de servitude, le lien le liant au mage est rompu, et il est ainsi libéré. Cependant, un djinn reste rarement passif à attendre sa liberté, et profite de la moindre occasion pour interpréter les souhaits, causer du tort au mage, voire le tuer, bénéficiant ainsi d'une libération anticipée. A l'image de la fameuse histoire du mage avare, qui souhaita crouler sous les pièces d'or, ce qu'il eût tout juste le temps de regretter avant de mourir écrasé sous une tonne desdites pièces.

Et si les risques liés à l'exploitation des pouvoirs d'un djinn n'étaient pas déjà suffisamment dissuasifs en soi, il fallait également prendre en compte tout le processus de capture : le localiser, ce qui bien souvent menaient à de fausses pistes dans des lieux extrêmement dangereux ; l'affaiblir, ce qui impliquait généralement un combat aussi redoutable que le djinn lui même ; et le capturer, ce qui nécessitait de réciter une longue formule où la moindre syllabe prononcée de travers aurait des conséquences catastrophiques. Mais Keira, donc, s'était décidée à dompter un tel djinn malgré tout. Et elle était certaine d'y parvenir.

Sa confiance en elle n'était pas tant de l'inconscience face au danger, mais le fruit d'une chance inouïe. Elle avait en effet réussi à mettre la main sur un précieux artefact, un sceau aux dimension d'un large médaillon, gravé de runes magiques, brisé en deux. Keira était parvenue à le réparer, et si les récits étaient vraies -et tout portait à croire qu'ils l'étaient-, ce sceau lui permettrait de contrôler le premier djinn passant à sa portée. Mais l'artefact reconstitué était-il encore en état de fonctionner ? C'était un pari qu'elle était prête à prendre. Il ne lui restait plus qu'à se mettre en route et à trouver ce fameux djinn.

Aussi improbable que cela puisse paraître, son périple la mena dans les cales d'un large bateau, échoué au sommet d'une immense montagne enneigée. Le djinn se manifesta alors, prêt à chasser l'intruse, mais l'apprentie magicienne s'était préparée. Elle brandit l'artefact, et prononça rapidement l'incantation, provoquant une énorme bourrasque qui fît dangereusement tanguer le navire. Après avoir échappée à une embuscade de brigands, à une gigantesque avalanche, et à une famille de trolls des neiges affamées, elle songea que ce serait bête de mourir si près du but. Mais les vents finirent par se calmer, et le sceau luisait d'une aura électrique bleutée. Keira le leva à hauteur de ses yeux, et sourit fièrement, triomphante. Elle savait bien qu'elle y arriverait.

Toutes ces épreuves avaient complètement exténuée la jeune femme, qui commençait à appréhender le voyage retour. Pendant qu'elle se reposait, adossée à un mat, elle évalua ses options : rentrer à cheval, et passer au minimum une dizaine de jours sur les routes comme une vagabonde, ou utiliser son djinn nouvellement acquis pour retourner immédiatement à l'académie et retrouver le confort de ses quartiers. Certes, elle utiliserait l'un de ces trois précieux voeux, mais la perspective d'enfin manger un repas chaud avec de vrais couverts, et de passer la nuit dans un vrai lit aux draps de satins, l'emporta haut la main. Elle prit donc ses précautions, et passa une bonne dizaine de minutes à réfléchir à sa formulation, avant de convoquer le djinn et de souhaiter son retour à l'académie, téléportée dans la grande salle commune, immédiatement et sans danger. Et le djinn s’exécuta.

Keira fît une entrée remarquable au milieu des étudiants, ce sur quoi elle comptait, elle ne s'était pas donnée tout ce mal pour rester dans l'anonymat après tout. Cependant, l'attention portée n'était pas tout à fait pour les raisons convenues, et un courant d'air le lui fît rapidement remarquer. Le djinn avait respecté à la lettre son souhait, mais s'était bien gardé de téléporter ses affaires avec elle, y compris les vêtements qu'elle portait. La jeune femme venait donc d’apparaître complètement nue dans la salle commune. Elle maudit intérieurement la malice du djinn, davantage pour la perte de ses précieuses tenues que pour la situation, mais elle relativisa, cela aurait pu être bien pire. Et puis, maintenant qu'elle avait l'attention de tout le monde, elle pouvait commencer à raconter son histoire. Elle n'était pas plus décontenancée que ça par sa nudité ou par les regards choqués que cela provoquait. Au contraire elle était même amusée de remarquer une certaine hypocrisie, la plupart l'ayant déjà vu dans des circonstances beaucoup plus intimes. Keira prit donc ses aises, s'installa à une table, et raconta son histoire tandis que les murmures se turent, en n'hésitant pas à exagérer sur les détails les plus épiques.

Après quelques jours de repos, elle fût finalement convoquée pour son entretien final, et c'est sans surprise que le jury lui délivra le sceau de l'Académie de Thanedd, attestant officiellement de son statut de magicienne accomplie. Son expédition avait par ailleurs suscité l'admiration de plusieurs mages, novices comme expérimentés, et elle reçut de nombreuses invitations et offres de collaboration. Mais aucune ne paraissait convenable à ses yeux, et elle les refusa toutes. Étudier d'anciens grimoires au savoir disparu, ou expérimenter et repousser les limites de la magie, beaucoup en rêverait, mais Keira avait d'autres aspirations en tête. De l'ambition. Elle rêvait de luxe et de pouvoir, de richesse et d'influence, de bals et de somptueux banquets, au coté des figures les plus éminentes du royaume. Il n'existait qu'un seul endroit où elle pouvait trouver ce qu'elle cherchait : la cour royale. Les places pour les mages y étaient cependant rare, extrêmement convoitées, et les quelques privilégiés ayant réussi à s’intégrer repoussait farouchement tout intrus. Il en fallait plus que ça pour décourager la jeune femme.

Pendant plusieurs mois, Keira établit minutieusement les fondations de son plan, entre tissage de relations et collecte d'informations. Elle garda patience, et complota dans l'ombre, jusqu'au jour ou elle parvint à attirer l'attention du Roi, et même un début de confiance, en déjouant une tentative d'assassinat qu'elle était parvenue à monter elle-même de toute pièce. Pour cela, elle avait dû avoir recours au second voeu de son djinn, ce qui fût une véritable épreuve en soi. Elle avait en effet passé plus de dix minutes à prononcer son souhait, dans une seule et même phrase, et en indiquant les moindres détails auxquelles elle pouvait penser, si bien qu'elle était à deux doigts de suffoquer vers la fin, n'osant pas prendre une pause pour respirer et risquer de tout compromettre. Malgré tout, le plan ne se déroula pas tout à fait comme prévu. L'actuelle magicienne conseillère du Roi, Triss Merigold, aurait dû être décrédibilisée et démise de ses fonctions, pour permettre à Keira de prendre sa place, mais les événements se sont succédé de tel sorte que, au yeux du souverain, ce fût la collaboration des deux qui mit un terme au complot. Un petit échec, certes, mais une grande victoire quand même. Elle n'était pas parvenu à gagner l'estime du Roi autant qu'elle l’espérait, cependant ce fut suffisant pour en avoir l'opportunité.

Avec un peu d'effort, et beaucoup de patience, elle parvint à se rendre incontournable à la cour, et se révéla être un atout de taille auprès du Roi, grâce à ses talents de magicienne, mais aussi et surtout à son étonnante capacité de toujours obtenir ce qu'elle voulait, qu'il s'agisse de faveurs ou d'informations. Si bien qu'elle fût rapidement appointée conseillère du Roi, au coté notamment de sa consoeur Triss. Toutefois aucune des deux n'étaient particulièrement enthousiaste, se considérant réciproquement comme la magicienne-conseillère de trop, une rivalité qui restait tout juste tolérée par le Roi tant que chacune continuait à se montrer suffisamment utile.

Plusieurs années passèrent ainsi, pendant lesquelles Keira profitait ostensiblement des richesses du palais, et ne se privait pas pour mettre son grain de sel dans les affaires de la Cour, consolidant ainsi son influence. Jusqu'à ce qu'elle finisse par perdre ses privilèges du jour au lendemain... Une mystérieuse secte de mage tenta de prendre le contrôle du royaume, lors d'un banquet au cours duquel les plus hautes figures du gouvernement furent massacrées, y compris le Roi. La garde royale parvint à étouffer rapidement l’odieux coup d'état, mais le mal était fait. Ce fût un jour sombre pour le royaume. Et le début d'une ère plus sombre encore. Les coupables furent pourchassés, et sous les ordres du nouveau Roi, cruellement exécutés. Lorsqu'il fût établi que des mages étaient responsables de ce drame, l'indignation populaire gronda. Un premier décret royal ordonna l'exil de toutes personnes pratiquant la magie dans les grandes cités. Puis les critères s'élargirent, aux alchimistes, aux apothicaires, aux moyennes et petites cités. Bientôt, la pratique de la magie fut interdite dans tous le royaume, sous peine d'être jeté au cachot. Les choses empirèrent, lorsque les premiers mages furent brûlés vifs par le Roi en personne. Ce fût le début de la Grande Chasse aux Sorciers.

Après avoir survécu au coup d'état, et devant l'escalade de violence fulgurante dont ses pairs étaient victimes, Keira dû s'enfuir dans sa cité natale. Elle passa inaperçue au regard du royaume, presque oubliée, jusqu'à ce que sa tête soit mise à prix pour traîtrise à la couronne. Malheureusement, la cité grouillait déjà de Chasseurs, mercenaires aguerris pour la plupart, paysans en quête de gloire pour d'autre, mais tous partageant la même haine et la même détermination à exterminer les mages. La jeune femme avait beau essayé de fuir, de se cacher, et malgré les pots-de-vins de son père, il ne fallut que quelques jours aux chasseurs pour la retrouver. Ils avaient envahi la résidence, défonçaient chaque porte, fouillaient chaque pièce. Keira entendait le fracas du bois, les cris de protestations, cachée sous son lit comme une enfant. Elle était terrifiée. Les chasseurs allaient bientôt la retrouver, ce n'était qu'une question de temps, elle le savait. Et lorsque ça arrivera... elle n'osa même pas imaginer le sort qui lui serait réservé.

Soudain, la porte vola en éclat, et plusieurs paires de bottes firent irruption dans la pièce. Elle attendit, la peur au ventre, pendant qu'ils fouillaient la pièce, à moins d'un mètre d'elle. C'est alors que Keira eu une illumination. Le djinn ! Il lui restait encore un dernier voeu à formuler. Si elle comptait en profiter un jour, c'était le moment ou jamais, il fallait qu'elle s'échappe, et maintenant. Désespérée, elle tenta de réfléchir à une formulation convenable. La sorcière convoqua alors le djinn, attirant l'attention des chasseurs, et tandis qu'ils soulevèrent brusquement le lit, elle prononça rapidement son souhait, avant de disparaître sous leurs yeux.

Autre : Keira est une sorcière, initiée à toutes les formes de magie excepté la nécromancie, et ayant une affinité particulière avec la magie élémentaire de l'air et de la foudre, ainsi que l'école des illusions.

Comment avez-vous connu le forum ?
Je ne sais plus. :-\

HRP : Le personnage est inspiré de Keira Metz, PNJ du jeu The Witcher 3. Ayant pris pas mal de liberté concernant l'histoire, j'espère ne pas avoir trop fait grincer des dents les puristes quand même. ;D
Source de l'avatar : https://ainaven.deviantart.com/
« Modifié: janvier 31, 2018, 09:20:02 pm par Stephen Connor »

Sky

Dieu

Re : Keira Metz, sorcière en cavale

Réponse 1 janvier 31, 2018, 07:41:03 pm

(PREUMS !!! XD)

Fais gaffe, y a Kolgrim sur le forum. ;D

Bref, bienvenue. ^^

Couleur : rose ; Pensées entre *

Pour la liste de mes perso : ici

Cassidy Green

Avatar

Re : Keira Metz, sorcière en cavale

Réponse 2 janvier 31, 2018, 07:45:45 pm

Bienvenue ;D
Voici mon topic pour découvrir mes autres comptes. Veuillez aussi me contacter sous ce compte pour mes autres personnages, vu que je suis plus souvent connecter avec Cassidy Green qu'avec les autre ;D

Keira Metz

Administrateur

Re : Keira Metz, sorcière en cavale

Réponse 3 janvier 31, 2018, 07:53:45 pm

Bah, pourquoi faire gaffe ? Sorcières et sorceleurs ont tendance à bien s'entendre, c'est bien connu. ::)

Merci ! ^^

Sky

Dieu

Re : Keira Metz, sorcière en cavale

Réponse 4 janvier 31, 2018, 08:01:58 pm

Bah pour avoir pris des libertés avec l'histoire de ton perso. ^^ (Bon après j'avoue, j'ai lu ni ton histoire, ni celle de Korgrim. xD)

Couleur : rose ; Pensées entre *

Pour la liste de mes perso : ici

Grayle le pérégrin

Humain(e)

Re : Keira Metz, sorcière en cavale

Réponse 5 janvier 31, 2018, 08:54:49 pm

J'adore ! Bienvenue !

Princesse Alice Korvander

Humain(e)

Re : Keira Metz, sorcière en cavale

Réponse 6 janvier 31, 2018, 09:11:55 pm

Bienvenue sur le forum !

Pour info', je suis un très grand fan de l'univers de Sapkowski. J'ai dévoré tous les livres, les comics, joué aux jeux de long, en large, et en travers, depuis le premier "The Witcher", à l'époque de mon Bac.

Je suis donc d'autant plus heureux de voir un autre fan de cet excellent univers venir sur le forum :)

Stephen Connor

Administrateur

  • -
  • Messages: 2771


  • FicheChalant

    Description
    Colosse d'un mètre et quatre-vingt quinze centimètres, de près de cent cinquante kilos, aux yeux rouges et à la peau cuivrée. 
    
    Champion de Lucifer, Grand Duc du plan Infernal. A la tête de cent Légions de démons.
    
    Prétendant au trône d'Ashnard, sur le point de réaliser un coup d'état.
    
    PS : Préfère les gros culs D:

Re : Keira Metz, sorcière en cavale

Réponse 7 janvier 31, 2018, 09:19:54 pm

J'aime beaucoup.

Va jouer.
(´・ω・`)

Kolgrim

Créature

  • -
  • Messages: 214


  • FicheChalant

    Description
    Kolgrim est un sorceleur, un mutant, un chasseur de monstre, de l'École de la Vipère. Il parcourt les contrées de Terra pour exécuter des contrats, moyennant une rétribution financière. Bénéficiant de mutations qui l'ont doté de réflexes, de sens et d'un métabolisme accrus, il est expert au maniement de l'épée et dispose de tout un arsenal de potions et de bombes.

Re : Keira Metz, sorcière en cavale [Validémonisée]

Réponse 8 janvier 31, 2018, 10:05:27 pm

Sois la bienvenue jolie sorcière !  :D

Lanrea Nokima

E.S.P.er

Re : Keira Metz, sorcière en cavale [Validémonisée]

Réponse 9 janvier 31, 2018, 11:49:16 pm

bienvenue
Spoiler (cliquer pour montrer/cacher)

Keira Metz

Administrateur

Re : Keira Metz, sorcière en cavale [Validémonisée]

Réponse 10 février 01, 2018, 12:50:46 am

Pour être honnête, mon expérience de l'univers se résume aux jeux, le 2 et le 3 (que je n'ai pas encore terminé), et un peu au wiki (que j'évite pour les spoilers). Mais j'ai tellement adoré que je compte me laisser tenter par les livres ensuite. :D

Merci !

Princesse Alice Korvander

Humain(e)

Re : Keira Metz, sorcière en cavale [Validémonisée]

Réponse 11 février 01, 2018, 01:06:46 am

Les livres perdent un peu de leur saveur, vu qu'on connaît la fin :D

Mais ils te réserveront quand même, je l'espère, quelques surprises ^^


Répondre
Tags :