Le Grand Jeu - Forum RPG Hentai

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des œuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible.
Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans.

En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Vous acceptez également le traitement automatisé de données de notre hébergeur.

IRL des SJW [Lissandre Verrières]

Nos partenaires :

Planete Sonic
MLDK Reose Hybride Yuri-Academia L'Empire d'Argos
Inscrivez-vous

Lissandre Verrières

Humain(e)

Re : IRL des SJW [Lissandre Verrières]

Réponse 15 dimanche 05 juillet 2020, 07:03:16

IRL des SJW [avec Kara Desco] – réponse n°8

Un deal avait été passé ! Lissandre était ravie. Elle n’attendait plus qu’une chose, qu’elles se posent pour qu’elle puisse sortir son téléphone portable et commencer à faire des recherches vestimentaires.

Lissandre passa donc son bras sous celui de Cassandre et l’emmena dans le métro. Le trajet lui parut bien court. Probablement parce qu’elle était excitée de la façon dont la journée tournait. Peut-être aussi parce que le café faisait son effet.

Assises dans une trame du métro, elle sortit son téléphone portable. Sans surprise, c’était un modèle avec un écran assez grand, qui coûtait chère et qui avait une coque rose. Des traces paillettes saisissait le regard suivant la façon dont la coque était orientée avec la lumière.

« Bon, je ne sais pas si tu es prête, mais j’ai plein de choses qui me passe par la tête et il va falloir que ça sorte. Donc je risque de t’inonder de pas mal de mots et d’images. »

Sourire puis première recherche dans les images de l’internet. En tapant premièrement le mot cosplay, son regard est vite attiré par un personnage féminin d’un manga culte : la magicienne des ténèbres de Yu-Gi-Oh. Honnêtement, Lissandre ne sait pas à quoi va ressembler Cassandre. Et elle aime justement que même elle ne sache pas.

Spoiler (cliquer pour montrer/cacher)

« On pourrait partir sur un délire de ce genre ? Bon, ce ne serait plus des cheveux roses mais plutôt blond. Et je suis pas sur que tu pourrais sortir de cette façon dans la rue : ah ah ! Mais pour moi, pour mes photos perso, ça me plairait pas mal ! »

En pensant justement à pouvoir porter les vêtements dans la rue, Lissandre change ses mots-clés. Elle cherche quelque chose de général pour ne partir pas sur quelque chose de particulier. Si elle devait taper « kimono » ou encore « yukata », ça briderait son esprit. Donc elle tape « vêtement japon femme » et trouve quelques images qui lui attirent le regard.

« Ca, ça pourrait être intéressant avec tes futurs cheveux roses. Un mix entre vêtement traditionnel et petite tenue décontractée. Oui, ça pourrait t’aller je crois. Bon, je suis pas fan de tout ce noir. Il faudrait trouver autre chose en-dessous l’espèce de kimono. Mais il y a de l’idée. »

Spoiler (cliquer pour montrer/cacher)

Pas très loin de cette deuxième image que Lissandre montre à Cassandre, une autre image l’intéresse. Celle d’un vêtement traditionnel, plutôt chinois pour le coup. Normalement, c’est une longue robe qui couvre une partie du cou jusqu’au bas des jambes. Fendue sur le côté. Dans cette image, le vêtement a été séparé en deux.

Spoiler (cliquer pour montrer/cacher)

« Dis, tu as des abdos à montrer ? Parce qu’avec ce genre de vêtement, ce serait idéal. »

Passant sa main sur son ventre moulé de latex rose, l’expression de Lissandre montre qu’elle aimerait en avoir. Puis elle replonge son regard dans celui de Cassandre.

« Alors ? Il y a quelque chose qui t’intéresse ? Tu as le droit de me dire non, hein. On prospect, là ! A moins que… »

Elle se fait vil. Elle joue avec ses sourcils qui monte et redescende plusieurs fois. Un petit sourire mutin apparait et elle ajoute finalement :

« A moins que tu aies des envies secrètes ? Des choses que tu n’as jamais portés mais qui alimentent tes rêves solitaires ? Dis-moi tout, ma Cassandre ! S’il te plaît ! »

Kara Desco

Humain(e)

  • -
  • Messages: 58


  • FicheChalant

    Description
    Kara est une jeune femme de bientôt trente ans, commerciale pour une grande entreprise, qui s'ennuie dans son job, et qui passe le plus clair de son temps à geeker sur le web et jouer en ligne sous le pseudo de Cassandre. Tantôt le parfait cliché de la working girl, tantôt la pantouflarde en legging qui mange de la glace dans son canapé ^^

Re : IRL des SJW [Lissandre Verrières]

Réponse 16 lundi 06 juillet 2020, 23:36:06

Dès que Lissandre l’avait mise en garde sur tout ce qui se tramait dans sa tête, étonnement, Kara ne fut en aucun cas surprise : elle commençait à se figurer à quel point tout allait toujours trop vite sous sa frange blonde, c’était évident, elle devait carburer à autre chose que le café. Est-ce que dans le milieu du porno, on se droguait autant que dans la pub, ou à la télé ? Hm, il fallait éviter de lui poser la question de but en blanc, bien qu’en réalité, elle fut persuadée que Lissandre y répondrait volontiers, et sans aucune gêne, en plus !

Le portable de sa nouvelle amie devait coûter une blinde, et Kara se dit que décidément, Lissandre se fichait pas mal de l’argent. Lui payer un relooking, le coiffeur, juste pour s’amuser à la prendre en photo, pour le fun, c’était juste un passe-temps en fait… Soit les films X rapportaient beaucoup, soit elle venait d’une famille aisée.

Impossible de se départir de ce sourire qui accompagnait toujours Kara alors qu’elle observait la petite bombe rose s’activer, lui montrer des modèles, parler sans cesse, bouger aussi beaucoup. Incapable de rester en place, sa copine Cassandre, elle était tout le contraire. Bien assise, les jambes bien collées dans une posture habituelle de ces femmes qui passent inaperçues, elle se fondait parfaitement dans le décor !

 La première proposition est très étonnante, et Kara se demande immédiatement dans quelle mesure elle pourrait effectivement sortir tous les jours dans cette tenue. Elle éclate de rire un peu bruyamment lorsque miss Latex fait la même remarque, et elle confirme.

« C’est chouette pour un shooting oui, mais jamais je ne pourrai porter ça dans la rue ! » Là-dessus, elle avait beau tenter des trucs, elle avait un gros côté très conformiste, et assez timide, à vrai dire…

Cependant, la seconde proposition lui tapa dans l’œil, et elle s’exclama avec spontanéité.

« Wouah, c’est super joli ça ! Très élégant. » Elle évidemment, adorait le noir de la tenue, qui faisait très chic. « J’adore le haut du vêtement, là. » Dit-elle en désignant le croisillon du petit haut sombre au-dessus des seins.

Juste après, la déclinaison d’un modèle plus traditionnel de Chine, Kara hocha la tête. Mais bien sûr, il fallait des abdos. Kara fronce le nez et fait une petite moue… Lui demander si elle avait un ventre sculpté était une question piège, car elle n’avait pas vraiment conscience de tout ça. En haussant les épaules, elle marmonna.

« Laisse tomber, je déteste le sport. » Puis, elle glousse un peu, avant de ciller lorsque Lissandre plonge son regard dans le sien.

Un frisson lui glace le dos, devant ses yeux et cette expression perverse… ça sent l’arnaque à plein nez ça ! Arrivant à ne pas tomber directement dans le panneau, Kara ne faisait tout de même pas du tout la maline, restant sur ses gardes pendant le laps de temps où Lissandre prépare sa chute théâtrale.

Avec un petit rire gêné, la working girl se gratte derrière la tête lorsqu’elle répond.

« Mais non mais… Euh… » Petit sourire en haussant une épaule. « Ben, j’adore les cosplay, c’est vraiment très cool, mais je ne sais pas si j’oserai, moi. Toutes les nanas sont super bien foutues… » Re-petite moue typique de qui se dénigre, qu’elle essaye de rendre détendue par un clin d’œil.

« Appelle-moi Kara, d’ailleurs, quand tu m’appelles Cassandre j’ai l’impression d’entendre ta voix au casque. » Elle essaye clairement de changer de sujet hein !

Lissandre Verrières

Humain(e)

Re : IRL des SJW [Lissandre Verrières]

Réponse 17 samedi 11 juillet 2020, 14:13:53

IRL des SJW [avec Kara Desco] – réponse n°9

« Ok, Kara. Mais je te préviens, tu n’as pas fini d’entendre ma voix. »

Nouveau sourire. Puis Lissandre lève la tête pour regarder où elles en sont de leur trajet. Il y a encore quelques stations et donc encore un peu de temps pour échanger avant d’entrer dans une première boutique. Etant donné les réponses de Kara, Lissandre est plutôt satisfaite et décide de prendre la situation actuelle à revers.

« J’ai une idée ! »

Lissandre tend son téléphone portable à Kara.

« Imagine que je te fasse un chèque. Un budget pour m’habiller, me coiffer, me maquiller et tout ce que à quoi tu peux penser. Un budget donc, pour me relooker pour un shooting photo. Pour TON shooting photo. Bref, fais-toi plaisir et donne-moi une idée de comment tu voudrais que je ressemble pour TE faire plaisir. »

La réponse allait être excitante. Car elle allait donner de nouvelles caractéristiques de la fiche perso qu’était en train de se construite Lissandre.

Elle leva l’index en l’air et prit une tête faussement autoritaire.

« Et interdiction de dire que tu n’as pas d’imagination. Ou encore que ce que tu as en tête coûterait trop cher. C’est papa-maman qui paient et ils ont beaucoup trop d’argent ! »

Voilà qui était fait. Elle était maintenant au pied du mur, dans une impasse où à l’autre bout elle se trouvait. Kara allait devoir se livrer un peu plus. Impossible pour elle de se défiler !

*Est-ce que je vais finir habillée chic ? En swimsuit ? Avec une veste-cravate ? Je suis excitée de ta future réponse, chère Kara ! *

Kara Desco

Humain(e)

  • -
  • Messages: 58


  • FicheChalant

    Description
    Kara est une jeune femme de bientôt trente ans, commerciale pour une grande entreprise, qui s'ennuie dans son job, et qui passe le plus clair de son temps à geeker sur le web et jouer en ligne sous le pseudo de Cassandre. Tantôt le parfait cliché de la working girl, tantôt la pantouflarde en legging qui mange de la glace dans son canapé ^^

Re : IRL des SJW [Lissandre Verrières]

Réponse 18 samedi 11 juillet 2020, 14:56:36

Kara était interloquée par la question. Mais, ce n'était pas de SON relooking dont il s'agissait ? Le cerveau de Lissandre allait bien trop vite pour elle, elle éclata de rire. Désormais, elle allait devoir trouver quelque chose d'original, pour ne pas déplaire à sa nouvelle amie, les mots avaient été très clairs, et son air autoritaire, bien que faux, était sans appel...

Evidemment, la Working Girl n'y connaissait rien en mode. Cela se voyait sur elle, déjà, et puis, elle ne prenait pas le temps pour ces bêtises, en temps normal. Peut-être était-ce simplement par fainéantise, en réalité. Avec une petite moue, elle accepta néanmoins le défit.

"Hm... bon, d'accord, mais je te préviens quand même que je suis loin d'avoir ton imagination !"

C'était évident, même en les regardant, elles étaient presque à l'opposée l'une de l'autre. Tenant désormais l'énorme téléphone de Lissandre, Kara resta un petit moment à se tapoter le menton, pensive. Hm... qu'allait-elle bien pouvoir proposer à sa web copine ? Du rose ? C'était de toute façon la seule couleur qui lui venait en tête, alors qu'elle prenait le temps de l'observer avec attention.

Toute autre couleur était surement très fade sur elle, il fallait quelque chose de pétillant, en fait ! Elle sursauta presque en s'écriant.

"Attends, regarde !"

Elle pianota rapidement, touchée par la frénésie de Lissandre, avant de tourner l'écran pour lui faire admirer une photo de défilé, pointant l'image du centre avec un large sourire.

"C'est Français, non, Verrières ? Tu serais une super Marie-Antoinette, avec des pompons, des froufrous, des rubans roses partout ! Qu'est-ce que c'est joli..." Kara admira le visuel avec un soupire envieux, baignée dans l'imaginaire fantasmée de ce royal pays.

"Avec ça, comme perruque..." Elle gloussa, en reprenant le téléphone, et tapant les mots clés, comme si elle voulait garder un secret ou écrire un message à l'abri des regards. Toute heureuse de sa trouvaille, Kara dévoila alors une merveilleuse chevelure de barbe à papa, en couinant, hilare.

"C'est génial, non ?!"

Lissandre Verrières

Humain(e)

Re : IRL des SJW [Lissandre Verrières]

Réponse 19 lundi 13 juillet 2020, 06:43:57

IRL des SJW [avec Kara Desco] – réponse n°10

« Oui, Verrières c’est français. Je suis une française pure souche du Nord de la France. »

Lissandre découvre le fruit des recherches de Kara. Et elle doit bien avouer qu’elle est surprise ! Elle est heureuse d’être surprise. Parce que, même si sa jauge d’optimisme excède la normale, elle en vient tout de même à douter de temps à autre. Et Kara se rabaisse constamment.

*Je vais te changer, ma petite Kara ! Tes collègues ne te reconnaitront tellement tu seras une lionne parmi un troupeau de brouteurs ! *

Cette idée d’herbivores appelées « brouteurs » fait naître une autre image dans sa tête. Celle d’une Kara habillé de latex moulant. Un latex noir avec des accessoires telles une cravate et des escarpins. Une Super Working Girl ! Et tous ses collègues seraient à quatre pattes. Attendant que leur prédatrice écarte les jambes pour leur laisser brouter de ce privilège.

« Hi hi ! »

LIssandre préfère observer Kara avec cette malice dans les yeux mais sans rien lui expliquer. Elle ne voudrait pas lui faire peur et la voir détaler comme une biche. Une belle biche en petit tailleur.

« J’aime beaucoup tes idées ! Mais permets-moi de leur donner un petit-plus façon Lissandre. »

Elle reprend son téléphone portable et regarde une nouvelle fois les deux images. Oui, ça lui donne des idées. Il faudra qu’elle note tout ça dans la partie « Bloc-notes » du téléphone. Ca va être une journée prolifique !

« Vu que la robe est ouverte sur le devant, ça me donne l’impression que mes mains devraient aller en-dessous pour aller chercher des choses. De l’équipement. En fait, cette robe des anciennes fêtes françaises me fait penser à Néo dans Matrix. Tu connais Matrix ? Bref, peu importe. En fait, en-dessous, j’imagine tout un équipement de super-nana qui défonce tout à coup de précisions et d’explosions. »

Elle regarde à nouveau son téléphone et affiche la deuxième image, celle de la perruque sucrée.

« Et vu que tu ajoutes ça, cette perruque-friandise, ça me donne l’image d’un équipement mi-militaire mi-bonbons. Genre des fusils-sucre d’orge. Des bombes-bonbons papillotes. Des pistolets à rechargement de petits nounours guimauves. Tu vois l’idée ? »

Nouvel arrêt sur la ligne. Lissandre lève les yeux et découvre que c’est leur arrêt. Elle s’empare donc du bras de Kara et la fait sortir avec un rush sans raison. Juste pour rester dans l’action. Dans la surprise. La vie doit être vécue pleinement ! Et, chez Lissandre, c’est à 120%.

Elle laisse son bras entremêlé dans celui de Kara et la regarde une nouvelle fois avec un sourire. Lissandre prend du bon temps avec sa copine de l’internet.

« Tu sais ce que je suis en train de me dire ? Que d’une petite conversation sur internet à une séance de photoshoot, on va finir par tourner un de mes films toutes les deux ! Hi hi ! Ce serait génial ! Mais on n’en est pas là, ne t’inquiètes pas. Ne stresse pas et laisses-toi porter par moi. Je suis aussi jolie qu’un bonbon mais attention, je cache peut-être de l’acidité à l’intérieur comme certains bonbons. Bouh ! Ah ah ah ! »

Le pire dans tout ça ? C’est que Lissandre ne se drogue même pas !

Kara Desco

Humain(e)

  • -
  • Messages: 58


  • FicheChalant

    Description
    Kara est une jeune femme de bientôt trente ans, commerciale pour une grande entreprise, qui s'ennuie dans son job, et qui passe le plus clair de son temps à geeker sur le web et jouer en ligne sous le pseudo de Cassandre. Tantôt le parfait cliché de la working girl, tantôt la pantouflarde en legging qui mange de la glace dans son canapé ^^

Re : IRL des SJW [Lissandre Verrières]

Réponse 20 samedi 18 juillet 2020, 16:07:24

Kara se stoppa net, d'un coup, lorsqu'elle entendit Lissandre évoquer, presque sérieusement, le tournage d'un de ses films. Elle se sentit immédiatement mal à l'aise, ses petits yeux noisettes quittant sans mal le téléphone portable de sa nouvelle amie pour venir se ficher sur ce petit visage encadré de mèches blondes. Elle essayait de sonder le regard de Lissandre, et se sentant immédiatement soulagée lorsqu'elle lui indiqua qu'elles n'en étaient pas encore là. Ouf.

Enfin, pour ce qui est de faire un film avec Lissandre, par exemple, l'aider dans sa réalisation, ou le scénario, les costumes, peut-être... Kara se rendit compte qu'elle s'était méprise, et fronça le nez d'un air plus enfantin, se sentant ridicule. Un peu essoufflée par leur descente un peu speed, elle profite de parler pour tenter de se calmer.

"C'est trop mignon un gun qui lance des oursons en guimauve..." C'était une diversion pour gagner du temps et essayer de se sentir moins idiote.

"J'ai jamais réalisé de film, encore moins de porno, tu sais... Jsuis pas certaine d'avoir un quelconque talent là dedans. " Petit rire un peu crispé.

Gardant contre elle le bras de son amie, elle désigne les grandes enseignes lumineuses lorsqu'elles sont enfin dans de grandes arcades commerçantes.

"Tu crois qu'ils ont des perruques en barbe à papa là dedans ?! " Cette fois, le rire est plus franc, elle se sent mieux. Autour d'elles, les passant huppés leur jetaient des regards bizarres, mais c'était assurément pour Lissandre et sa tenue excentrique.

"Ça ne te dérange jamais tous ces gens qui te matent ?" Souffle Kara, fronçant les sourcils dès que quelqu'un a l'air de les juger. Puis, alors que la question lui brûle les lèvres, elle lance : "Et tu joues dans tes propres films ?"

Lissandre Verrières

Humain(e)

Re : IRL des SJW [Lissandre Verrières]

Réponse 21 dimanche 19 juillet 2020, 10:55:36

IRL des SJW [avec Kara Desco] – réponse n°11

« Je ne crois pas qu’ils auront ce genre de perruque. Pour ça, il faudrait qu’on trouve un magasin spécialisé. Et encore, je suis sure qu’il faudrait qu’on passe par internet pour en trouver une de bonne qualité et qui soit belle. »

Pour le coup, la réponse de Lissandre était peut-être trop sérieuse par rapport à la tentation de redirection de la conversation. Ce qui, pour Kara, était une franche réussite !

« Pourquoi ça me dérangerait ? »

Lissandre fit un coucou de sa main à deux jeunes hommes qui la reluquait. Comme beaucoup, ils rougirent et regardèrent subitement ailleurs comme s’ils n’avaient rien fait.

« Tu vois ? Il n’y a rien à craindre. C’est facile de regarder. Mais c’est beaucoup plus compliqué de passer à l’action. Puis, j’aime bien être regardé. J’aime savoir que je suis spéciale et que je ne passe pas inaperçue. »

Elle lui sourit chaleureusement. Elle aimait bien Kara et sa façon de vouloir rester parmi la bande de moutons au pelage terne. Mais elle était plus que ça. Lissandre le sentait ! Preuve en était d’ailleurs de ses questions. Si elle avait été réellement cette femme insignifiante sans relief qu’elle pensait être : pourquoi lui demander si elle tournait dans ses propres films ?

Elle sourit ensuite d’une façon joueuse. Elle aime bien embêter Kara. Après tout, n’y a-t-il pas un proverbe qui dit « Qui aime bien, châtie bien ! » ?

« Je ne peux pas jouer dans mes propres films. Pour la simple et bonne raison que j’ai besoin de contrôler l’image. Et, tu te doutes bien que si je ne peux pas regarder l’écran de la caméra : c’est pas facile. Mais tu te doutes bien également que si je suis en train de jouir : c’est encore plus compliqué ! »

Sans gêne, Lissandre venait de répondre à l’intérieur d’un magasin. Un toussotement de voix timide fit retourner Lissandre en face d’une vendeuse. Elle avait le rouge aux joues et la bourgeoise française trouvait ça mignon. Suite à quoi, le téléphone portable montra l’image qui avait plu à Kara. Lissandre demanda à la vendeuse de ramener des vêtements dans ce style et de les ramener dans la cabine d’essayage. Elle s’inclina et partit accomplir sa tâche.

Lissandre poussa gentiment mais fermement Kara en direction de ladite cabine d’essayage.

« Par contre, il m’arrive de tester mes actrices. »

Elle lui fit un clin d’œil et, une fois que Kara entra dans la cabine d’essayage, elle ajouta :

« Allez hop ! On se déshabille maintenant, miss Kara ! Je ne veux plus rien voir ! Tout doit disparaitre : hi hi ! »

Kara Desco

Humain(e)

  • -
  • Messages: 58


  • FicheChalant

    Description
    Kara est une jeune femme de bientôt trente ans, commerciale pour une grande entreprise, qui s'ennuie dans son job, et qui passe le plus clair de son temps à geeker sur le web et jouer en ligne sous le pseudo de Cassandre. Tantôt le parfait cliché de la working girl, tantôt la pantouflarde en legging qui mange de la glace dans son canapé ^^

Re : IRL des SJW [Lissandre Verrières]

Réponse 22 mardi 28 juillet 2020, 20:29:19

Kara s'était mise à rire, et à répliquer "Ah ça, oui, tu es spéciale !"... Comment dire le contraire avec ce petit bout de blondinette survoltée qui avait l'air de tourner sous énergisant, totalement vêtue de rose ?!

Quand Lissandre lui expliqua alors de manière assez évidente qu'elle ne pouvait pas jouer dans ses films, tout en regardant l'écran de la caméra, la working girl se sentit immédiatement cruche. Oui, c'était plutôt logique, elle aurait dû y penser, et sourit de sa bêtise. Fort heureusement, sa nouvelle amie ne semblait en aucun cas lui en tenir rigueur, ou la prendre pour une idiote avec des questions parfois absurdes.

"Ah ... bah... ouais. C'est vrai."

Sa voix qui résonnait dans ce magasin fit légèrement rougir Kara, et elle observa autour d'elle les mines gênées des vendeuses, avant de glousser de manière spontanée. Oui, en réalité, il n'y avait pas de quoi en faire tout un plat ! C'était perturbant bien sûr, mais le temps passé auprès de Miss Latex rendait l'atmosphère beaucoup plus légère, et faisait s'envoler beaucoup de tabou pour la société un peu coincée dans laquelle elles vivaient.

Rapidement, elles se retrouvèrent au niveau des cabines, et il fallut que Lissandre envoie encore une de ses piques taquines de manière toujours aussi bien placées... Tester ses actrices ?!

Mais Kara n'eut pas le temps de répliquer quoi que ce soit, que la Blonde lui ordonnait gentiment mais fermement de se mettre à nu. Bon, c'était obligatoire, c'est sûr, aller Kara, en piste !

"Attention les yeux !" Ricana-t-elle, pas vraiment sûre d'elle, mais partante pour dépasser cela. Elle retira sa veste, osant lever le regard pour savoir si Lissandre l'observait, et si c'était le cas, sa réaction... Mince... Si elle avait su, elle aurait assorti ses sous-vêtements !! Fronçant le nez, elle, retira sa jupe et ses chaussures, dévoilant alors un soutien gorge en dentelle noire, surement neuf... mais une petite culotte en coton des plus enfantines, avec des dessins indéfinis de chats ou de renards.

Kara grogna d'un air penaud.

"Bon... Euh... Désolée." Conclut-elle.

Lissandre Verrières

Humain(e)

Re : IRL des SJW [Lissandre Verrières]

Réponse 23 samedi 01 août 2020, 15:20:26

IRL des SJW [avec Kara Desco] – réponse n°12

Lissandre sourit.

« C’est, hum, un style. »

Elle sourit encore plus grand.

« On m’avait déjà dit que j’étais une petite fille dans le corps d’une adulte. Mais toi, tu as poussé ça à un autre niveau. Un magnifique soutien-gorge qui ferait tomber mademoiselle la vendeuse que voici. »

En effet, la vendeuse revenait avec plusieurs produits qui correspondait au désir de Cassandre. Une nouvelle fois, une gêne s’affichait sur son visage. Lissandre lui sourit pour tenter de la mettre à l’aise mais ça provoqua la réaction opposée. La vendeuse baissa le visage, ses deux mains croisées devant elle.

« Excusez-moi, est-ce que vous pourriez nous apporter un échantillon de belle lingerie. Parce que, comme vous pouvez le voir »

Lissandre ouvrit en partie le rideau de la cabine d’essayage.

« mon amie se néglige un peu. Merci beaucoup ! »

Dès que la demande fut passée, la vendeuse repartit sans attendre. Lissandre revint alors complètement à Cassandre.

« Oui, c’est mignon ta petite culotte. Mais ça n’impressionne pas des masses. J’espère au moins qu’elle est confortable ? »

Elle ne put s’empêcher de faire un clin d’œil malicieux.

« De mon côté, ça va être compliqué de te montrer quoi que ce soit. »

Il y eut un bruit de fermeture éclair. La fermeture qui servait de barrière entre l’intimité de la bourgeoise française moulée de latex rose, et le monde extérieur qui aurait surement payé cher pour avoir l’opportunité que Lissandre donnait à Cassandre.

« Je ne pense pas que tu sois à l’aise à ce que j’attrape ma jambe et que je la colle contre ma petite poitrine. Parce que, oui, je suis assez souple pour faire ça. »

Elle fit un autre clin d’œil malicieux.

« Par contre, si tu veux au moins savoir la douceur de la texture de ma lingerie, je t’invite à venir toucher de tes doigts. »

Bien entendu, Lissandre ne portait jamais rien en-dessous de sa combinaison de latex. Ça aurait fait des plus disgracieux.


Répondre
Tags :