Le Grand Jeu - Forum RPG Hentai

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des œuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible.
Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans.

En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Vous acceptez également le traitement automatisé de données de notre hébergeur.

Entre Kitsunes [PV Tek-Kitsune]

Nos partenaires :

Planete Sonic
MLDK Reose Hybride Yuri-Academia L'Empire d'Argos
Inscrivez-vous

Tek_Kitsune

Terranide

  • -
  • Messages: 90


  • FicheChalant

    Description
    Tek_Kitsune est la troisième personne à avoir participé au projet « Weapon Nano », ainsi que la seule femme à l'avoir fait. Prêtresse renarde en contrat avec le gouvernement de Tekhos, elle a pour mission de vaincre les deux ''Tek'' qui l'ont précédé pour éviter un drame.

Re : Entre Kitsunes [PV Tek-Kitsune]

Réponse 135 dimanche 09 août 2020, 19:42:05

Je sens le corps de Kanna blottie contre mon dos, sa poitrine s'écrasant sur ma peau nue tandis que son sexe me laboure l'intérieur, allant toujours plus loin et plus profondément. J'ai bien envie de hurler mon plaisir à la lune, mais je ne veux pas réveiller ceux qui dorment. Je trouve déjà cela miraculeux de n'avoir réveillé personne jusqu'à maintenant. La renarde me lèche le cou en disant qu'elle pourrait me baiser toute la nuit.

« Aahh... je n'en doute pas mais... oouuhh... il faut quand même... que tu te reposes un peu. »

A force d'appuyer contre mon dos, Kanna rapproche mon corps de celui de Nozomi. La petite sœur dort tranquillement, son visage est apaisé, sans sourcil froncé et sans grognement, ce qui la change agréablement. J'ai très envie d'embrasser son joli visage, mais si jamais elle se réveille en panique, elle risquerait de me mordre et je tiens à éviter ça. Sa grande sœur pleine de fougue me baise délicieusement en disant qu'il faudra changer les draps demain à cause de nous.

« Hhhmmm... alors vas-y... prends-moi... bien fort ! »

Je sens son souffle chaud contre mon oreille entre deux coups de reins, et je mouille en entendant ses jappements de plaisir tandis qu'elle me fait l'amour. Cette renarde est décidément une formidable amante. J'ai beaucoup de chance de l'avoir rencontrée.

« Aaahhh... ooouuuiii... ta trique... est si bonne... »

Je sens tout mon corps parcouru de frissons et d'ondes de plaisir à chaque fois qu'elle fait bouger son bassin. Coincée entre les fourrures des deux sœurs, je me sens comme dans un cocon de douceur pimenté d'une bonne dose de sexe. J'aurais voulu rester ainsi pendant des heures, mais c'est impossible malheureusement.

« Hhhmmm... GGAAHH ! »

Dans un ultime couinement, j'atteins l'orgasme et ma mouille gicle contre le bassin et la queue de Kanna. Peu de temps après, je sens sa semence jaillir et me remplir l'intérieur. Si elle et moi étions fertiles, je suis sûre qu'une éjaculation aussi importante aurait pu me mettre enceinte. La kitsune se retire une fois qu'elle a tout juté et elle revient se frotter contre moi.

« Aaahhh... Kanna... »

Je tourne la tête vers mon amante pour pouvoir l'embrasser, nos langues se caressant l'une l'autre hors de nos bouches. J'ai adoré la sentir me sauter, mais je sens que la fatigue est en train d'arriver. Je ne vais pas pouvoir tenir comme ça encore des heures.

« Ma chérie... hhhmmm... où tu veux me la mettre maintenant ? »

Ma bouche ? Mon cul ? Retourner dans Ma chatte ? Elle a le choix, mon corps lui est totalement offert.
Venez découvrir mes DC sur ce topic

Miyubi Inari

Terranide

Re : Entre Kitsunes [PV Tek-Kitsune]

Réponse 136 samedi 15 août 2020, 12:39:51

Il ne faut pas s'en faire pour les kitsunes, ce sont après tout des animaux nocturnes. Bon, certes, sa mère et sa plus jeune sœur dormaient, mais l'une était jeune et la seconde épuisée de sa journée. Ce n'était pas ça qui allait les tirer de leur sommeil. Kanna savait profiter de tout cela, elle continuait de la prendre, sa queue lui remplissant l'entrejambe, se serrant contre elle, qui elle-même se serrait contre Nozomi, un vrai régal. Elle pouvait l'embrasser, ce n'était pas un petit bisou qui pourrait la réveiller, bien sûr, si elle cherche à faire un vrai baiser, là oui, ça pourrait la réveiller. Mais un bisou sur le visage, il en faudrait plus pour la réveiller. Continuant de lui faire l'amour, sa partenaire se sentait pousser des ailes, si légère, si entièrement dedans, c'était agréable que ce plaisir soit partagé comme ça. Kanna se blottissait contre elle, léchant sa peau imberbe, parfois sa langue, c'était si agréable.

« Mmmmmhhh rrrrrhaaaaaa... Tu adooooole ça... »

Kanna parvenait à glisser une de ses mains sous son corps pour la maintenir contre elle, ses deux pattes avant se joignaient sur son ventre alors qu'elle donnait des coups de reins plus fort, mais toujours plus agréable pour elles. Elle serrait les dents, sa respiration chaude passait sur la peau d'Amata pendant que sa queue tapait au fond, se cognant contre son col de l'utérus. Que c'était bon, que c'était chaud.

« Nnnnnnnhhaaaaaa... Amata... »

Sa langue glissait sur sa joue, en quête de ses lèvres ou de sa langue avant de continuer à la prendre, et ce, jusqu'à sentir sa queue cracher sa semence en elle. Elle la serrait contre elle, jusqu'à ce que sa queue se soit calmer et cesse d'expulser sa crème.

« Nyyyaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaooouuuuuuuuuuuuuuuuuuu !!!!! »

Kanna se laissait aller, sa voix se fit plus forte que d'habitude, mais rien, Nozomi dormait toujours, Kozué n'avait rien entendue, bien posé sur la poitrine de sa mère, qui soupirait à peine. Oui, elles ont le sommeil lourd. Kanna reprenait son souffle, mais Amata était déjà prête pour la suite, elle en redemandait.

« Humhum... Petite goulmande ! Te voil me sucer selait compliqué avec Nozomi... Ton joli petit cul est tentant... Mais... te lemplil encore ton petit minou me tente aussi beaucoup... Je vais donc voil ce qui te lend plus euhm... feblile, comme vous dites. »

Sa queue de nouveau tendue, elle la frottait entre ses fesses pour reprendre un peu de vigeur, puis elle en fit caresser le bout sur ses lèvres vaginales, puis son petit trou, alternant jusqu'à voir ce qui plaira à Amata et là, elle la prendra...

« Une chose ma chélie... Cette fois... je veux t'entendle clier ! »

Et sans plus de précautions, elle s'enfonçait là où Amata semblait le plus apprécier. Elle lui avait montré que sa famille dormait lourdement, alors elle voulait la voir crier de plaisir, au moins une fois, avant de s'endormir... Même s'il y a des chances que Kanna se fasse plaisir une dernière fois quand sa chérie aurait plongé dans le monde des rêves.

Tek_Kitsune

Terranide

  • -
  • Messages: 90


  • FicheChalant

    Description
    Tek_Kitsune est la troisième personne à avoir participé au projet « Weapon Nano », ainsi que la seule femme à l'avoir fait. Prêtresse renarde en contrat avec le gouvernement de Tekhos, elle a pour mission de vaincre les deux ''Tek'' qui l'ont précédé pour éviter un drame.

Re : Entre Kitsunes [PV Tek-Kitsune]

Réponse 137 vendredi 21 août 2020, 15:33:25

La sucer serait compliqué avec Nozomi collée à moi, donc Kanna laisse cette idée de côté. Elle m'avoue qu'elle est tentée par l'idée de revenir se loger soit dans mon cul soit dans ma chatte, mais qu'elle n'arrive pas à se décider. Elle vient donc frotter son chibre contre mes orifices pour voir lequel me rend plus fébrile que l'autre.

« Aaahhh... j'aime autant... l'un que l'autre. Je n'ai pas... oouuhh ! »

Et pourtant, quand son sexe caresses mes lèvres vaginales, je pousse un couinement plus fort. On dirait que mon corps sait ce qui lui fait envie. La renarde se met donc à frotter vigoureusement sa verge contre mon entrée humide et visiblement impatiente de se faire remplir, mais elle ajoute que cette fois, je dois crier mon plaisir.

« Quoi ? Mais... »

Je n'ai pas le temps de dire quoi que ce soit qu'elle vient s'enfoncer dans mon vagin, m'arrachant un gémissement de délice tandis qu'elle commence à me sauter. Elle veut que je crie ? Mais ça va réveiller sa famille. Même si elles ont eu le sommeil lourd jusqu'ici, si je me mets à crier, ça va forcément les faire réagir. Mais d'un autre côté, Kanna sait sûrement mieux que moi jusqu'à quel point sa famille peut être profondément endormie. Et de toute façon, elle me baise si bien que je ne peux pas faire taire ma voix bien longtemps.

« Aaahhh... Kanna... c'est le pied... »

Mais quand elle voit que j'ai du mal à me mettre à crier, elle se met à me baiser plus fort, plus vite, plus énergiquement. Elle fait même bouger le futon avec ses coups de butoir. Et au final, je me dis que je peux lui faire confiance et je me mets enfin à crier mon plaisir.

« OOOUUUIII ! Kanna... j'adore ta grosse bite... dans ma petite chatte trempée. Gggaaahhh... baise moi comme si j'étais... une femelle en chaleur ! J'ai besoin de ma dose de sexe... alors saute-moi ! Défonce-moi ! Remplis-moi ! Fais moi crier... comme une chienne. GGGAAAHHH ! »

Je me rends compte que crier quand elle me fait l'amour rend les choses plus excitantes. Je ne sais pas si c'est le fait d'extérioriser le plaisir que je ressens pu parce que j'obéis à la kitsune, mais ça me plaît. Et effectivement, le reste de la famille n'a pas l'air de se réveiller, alors je continue à crier tandis que ma partenaire me culbute avec son sexe bien érigé.

Quand elle finit par jouir en moi, le plaisir que je ressens est si grand que j'en jouis à mon tour.

« GGGRRRAAAHHH ! »

Je pousse un cri bestial, et un mélange de mouille et de sperme est expulsée de ma chatte. Après ça, je sens mon corps se ramollir et mes yeux se fermer tout seuls. Je crois que la fatigue a fini par me rattraper. En même temps, vu comment j'ai crié, j'ai dû dépenser beaucoup d'énergie.

« Aaahhh... Kanna... désolée mais... je commence à fatiguer. Tu veux bien... qu'on arrête là... pour ce soir ? »
Venez découvrir mes DC sur ce topic

Miyubi Inari

Terranide

Re : Entre Kitsunes [PV Tek-Kitsune]

Réponse 138 mercredi 02 septembre 2020, 12:11:37

Prenant plaisir, sûrement une dernière fois ce soir pour Amata, Kanna s'y donnait à fond, prenant sa belle renarde en s'y enfonçant dans sa chatte. Bien entendue, elle voulait l'entendre crier ! Qu'elle ne prenne pas peur pour ses sœurs et sa mère, sauf si son cri était de détresse, cela n'irait pas réveiller tout ce beau monde. Sans ménagement, elle la prenait comme si cela serait leur dernière fois, laissant sa queue s'enfoncer en elle, remuant en plus en se régalant de ses cris ! Elle lui aurait bien mordu la peau pour plus de plaisir, mais elle se contentait de cela pour le moment, son plaisir oral était déjà bien assez délicieux comme ça.

« Clie plus folt ! »

Elle l'aurait presque fessé pour ça, mais elle se contentait de taper plus fort pour la pénétrer encore et encore, aucune chance pour elle d'échapper à ce qui allait suivre, sauf si elle devient vraiment violente pour se tirer de ses griffes. Kanna la butine encore et encore, se délectant de ses paroles quand elle se libérait. Ça oui, elle la baisait comme en période de chaleur et elle aurait pu continuer encore et ça aurait été vraiment le cas. Pour le grand final, elle allait la prendre en la serrant contre elle, venant hurler avec elle pour le grand final.

« HAAAAAAAAAAAAUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU !!!!!!!!! »

Sa queue se déversait en elle, rependant sa semence alors que la belle agitait le drapeau blanc, se laissant tomber dans les bras de Morphée et indirectement, ceux de Nozomi qui était toujours agrippée à elle. Comme prévue, personne n'était réveillée, sauf sa mère qui jetait un œil vers elles, souriant avant de reprendre son sommeil. Kozué était toujours allongée, la tête sur la poitrine de sa mère, à dormir comme si rien ne s'était passé pour elle. Et Nozomi, elle était toujours au pays des rêves.

« Bien sûl ma belle... Lepose-toi bien... Je vais veiller sul toi, le temps que tu t'endolme. »

Douce, généreuse, elle la gardait contre elle, lui léchant la joue et l'épaule alors que sa queue se retirait doucement. Même si Kanna veillait sur elle, elle attendait que le sommeil soit vraiment de la partie pour Amata pour profiter un peu de la situation. Cette après-midi, elle l'avait baisé dans son sommeil – c'était son petit péché mignon – là, elle allait recommencer, de façon plus subtile. Une fois assurée qu'elle dormais, elle laissait l'excitation la gagner et venait glisser sa queue entre ses cuisses, la faisant juste glisser contre son intimité qui s'humidifiait à nouveau, doucement. Elle se faisait plaisir, jusqu'à jouir en silence, sa semence allant se coller dans les poils de sa sœur. Là, elle pouvait vraiment s'endormir à son tour, dans le silence de la nuit.

Au petit matin, ce fut une routine pour la famille, Miyubi fut la première levée avec Kozué dans ses bras, elle prit place dans leur salon, encore nues, laissant la petite la tétée afin qu'elle puisse se réveiller en douceur. Ses deux grandes sœurs se réveilleront tour à tour, l'ordre dépendait des nuits, sachant qu'il y avait eut une invitée spéciale pour la nuit.

Tek_Kitsune

Terranide

  • -
  • Messages: 90


  • FicheChalant

    Description
    Tek_Kitsune est la troisième personne à avoir participé au projet « Weapon Nano », ainsi que la seule femme à l'avoir fait. Prêtresse renarde en contrat avec le gouvernement de Tekhos, elle a pour mission de vaincre les deux ''Tek'' qui l'ont précédé pour éviter un drame.

Re : Entre Kitsunes [PV Tek-Kitsune]

Réponse 139 jeudi 03 septembre 2020, 15:10:23

Après que Kanna m'ait faite jouir pour la énième fois, je sens que j'ai besoin de repos. La kitsune me dit qu'elle va veiller sur moi le temps que je m'endorme, et je me laisse donc sombrer tranquillement dans les bras de Morphée, et aussi dans ceux de Nozomi puisqu'elle me garde toujours contre elle. Avec la fatigue et les léchouilles de mon amante, je m'endors très vite. Je ne la sens même pas quand elle vient frotter son sexe contre mes lèvres intimes, me faisant doucement mouiller jusqu'à ce qu'elle jouisse en silence, répandant sa semence contre les poils de sa sœur.

Après une journée comme celle-ci, je ne suis pas étonnée de dormir comme une pierre jusqu'au petit matin. Mais à mon réveil, voilà que j'ai une drôle de surprise. Toute la famille kitsune est rassemblée autour de Miyubi, et ils sourient tous en me voyant me réveiller.

« Tu te léveilles enfin ma belle. On attendait plus que toi. »

« Vous m'attendiez ? Pour quoi ? »

« Poul tétée. »

« Hein ? »

J'ai l'impression d'avoir mal compris à cause de l'accent de Kozué, mais non, elle me parle bien de tétée.

« Maman veut fêter ta venue en t'offlant une tétée. »

Tout s'embrouille dans ma tête. D'un côté, j'ai le sentiment qu'il n'est pas normal qu'une femme adulte comme moi, qui en plus ne fait même pas partie de cette famille, vienne boire le lait maternel de Miyubi. Mais d'un autre côté... j'en ai une furieuse envie. Et puis c'est elle qui propose, ce serait de mauvais ton de refuser. Je viens donc rejoindre le reste de la famille sans dire un mot, le visage un peu rougi.

« Ouais ! Tu vas voil, le lait de maman est tlop bon. »

Miyubi retire le haut de sa tenue de miko pour se mettre seins nus, puis fait signe à Kozué de venir. C'est quand même sa fille qui doit avoir la première tétée vu qu'elle c'est pour se nourrir. Je regarde donc cette petite boule de poils coller sa bouche contre le sein de sa mère et aspirer son téton, buvant tranquillement tout le bon lait qui en coulait. Je sais que pour elles, c'est quelque chose de naturel, mais pour moi, ce spectacle est vraiment émouvant à regarder. Et avant même que je m'en rende compte, Kozué a fini de boire. C'est donc à mon tour.

« Vas-y Amata. Va téter le bon lait. »

Je me laisse guider par Miyubi pour m'installer, et elle guide son téton vers ma bouche. Je suis toujours un peu gênée, mais quand je vois cette belle pointe de chair rose de laquelle perle une goutte de lait blanc, je sens mon entrejambe chauffer. J'attrape ce téton entre mes lèvres et je commence à l'aspirer. Le lait coule dans ma bouche. Il est tiède, sucré, délicieux. Je tète encore et encore tandis que la maman renarde me caresse les cheveux et le ventre. Elle ne peut pas me parler, mais Kanna ne s'en prive pas elle.

« C'est bon hein ? Le bon lait de ma maman... qui lemplit ton petit bedon. Ça te plaît hein ? »

Elle a raison, j'adore téter Miyubi. En un éclair, dix longues minutes s'écoulent, et je fins par arrêter de téter. J'ai le ventre plein, je me sens fébrile, mais je suis aussi très heureuse, je ne peux plus m'arrêter de sourire. La maman renarde m'allonge alors sur un futon et se couche sur moi avant de m'embrasser. Je sens son corps chaud et velu se frotter contre le mien, et en un éclair, je jouis.

« Hhhmmm ! »

Non... non... mais qu'est-ce qui m'arrive ?

Après mon orgasme, je sens mon corps s'enfoncer dans un cocon sombre et chaud. Je perds peu à peu connaissance... et je finis par ouvrir les yeux pour voir Nozomi en-dessous de moi et Kanna couchée à côté de moi.

Oh... c'était juste un rêve.

Je dois dire que je suis plutôt rassurée, même si je regrette un peu de ne pas avoir tété Miyubi finalement. Après un tel rêve, je sens que je ne vais plus pouvoir me rendormir, mais je ne veux pas réveiller les sœurs renardes, alors je me sors discrètement de leur câlin et je fais revenir mes vêtements sur mon corps grâce à mes nanites.

Je sors de la chambre en faisant le moins de bruit possible, mais alors que je pensais passer par le salon pour sortir du temple et aller prendre un peu l'air, je tombe sur Miyubi, nue de la tête aux pieds, en train de donner le sein à Kozué.

« Oh, pardon Miyubi, je ne savais pas que vous étiez là. »

Je détourne le regard, mais mon cœur bat la chamade. La voir comme ça me rappelle mon rêve, et forcément je commence à cogiter. J'ai clairement envie d'essayer de téter Miyubi, juste pour voir quelles sensations cela procure, et je me souviens de ce que Kanna m'avait dit un peu plus tôt dans la soirée, comme quoi sa mère serait contente de me laisser boire son lait après qu'elle ait nourri Kozué. Je suis clairement embarrassée à l'idée de faire une telle chose, mais entre mon envie, ma curiosité, et les circonstances idéales, je n'hésite plus. Il faut que j'essaie.

J'attends que Miyubi ait fini d'allaiter Kozué puis je viens vers elle. Je sais qu'elle est muette, mais elle doit quand même me comprendre.

« Miyubi, je... ça va peut-être paraître bizarre mais... est-ce que je peux vous téter ? »
Venez découvrir mes DC sur ce topic

Miyubi Inari

Terranide

Re : Entre Kitsunes [PV Tek-Kitsune]

Réponse 140 vendredi 04 septembre 2020, 19:04:51

Après une délicieuse nuit de sommeil réparateur, les deux grandes filles dormaient à point fermé, rechargeant leur batterie après cette petite nuit pleine de folie. Comme toujours, Miyubi fut la première à se réveiller et emporta Kozué avec elle. Même en la laissant au lit, il fallait qu'elle soit vraiment épuisée pour continuer à dormir, sinon, elle l'aurait rejoint dans moins de cinq minutes. Mais c'est ainsi, depuis qu'elle était bébé, elle dormait avec sa mère, sans elle, difficile de la faire dormir. Installée dans le salon, elle prit un coussin et laissa sa fille sur une de ses cuisses, encore embrumée, elle tétait machinalement, reprenant petit à petit conscience qu'il fallait se réveiller. Veillant sur elle, elle caressa ses cheveux quelque peu ébouriffée, la laissant boire calmement. Peu de temps après, Amata arriva, interrompant la séance matinale, mais il n'y avait pas de mal. Kozué ne bougeait pas, toujours assise sur sa mère, elle-même souriait tendrement à son invitée. Elle comprenait qu'en société, il fallait se couvrir pour sortir, mais là, elle était chez elle, et c'était le matin, peu importe qu'elle la voit nue.

La mère de famille caressait sa fille, contrairement à d'habitude – gaie, joyeuse et débordant d'énergie – au réveil, c'était une véritable bête sauvage qu'il ne fallait pas déranger. Seule sa mère pouvait la contrôler, un détail qui changeait du songe de la jeune femme. Elle caressait ses cheveux, venant lécher quelques mèches rebelles qu'elle pouvait atteindre. Une fois terminé, Kozué restait assise sur sa mère, bien repu, elle lui caressa le ventre, bien remplit, la tenant dans son bras alors qu'elle sombrait encore à moitié dans le coma du réveil. Amata en profita pour se rapprocher et faire une demande, qui pour elle, n'était pas gênante. Elle voulait de son lait ? Kozué avait finie donc elle pouvait prendre sa place, d'autant plus qu'elle avait deux seins. De sa main de libre, elle caressa son visage avec un sourire maternel, faisant un petit signe positif avec son visage. Sa patte se glissa derrière sa tête, la rapprochant de son sein intact. Kozué avait beau être à côté, elle oscillait entre un bidon bien remplit et le réveil difficile. Avec douceur, elle la laissait la tête, lui caressant la tête avec tendresse. Ses filles avaient beau être grande, ils leur arrivaient encore de venir la téter donc, pourquoi pas elle ? Même la reine d'Edoras aimait la téter parfois, même si elle préférait assister à Miyubi qui donnait le sein à sa fille.

Elle pouvait téter autant qu'elle le souhaitait, elle ne risquait pas d'en manquer puis ça lui faisait plaisir. Au bout d'un temps, Kanna fut réveillée, rejoignant le salon à pas de loup en se blottissant dans le dos de la kitsune à plusieurs queues.

« Mmmmmh, je t'avais menti ? Maman à du bon lait bien délicieux. »

Elle jetait un œil à sa mère, comprenant plus ou moins la suite, elle libéra donc Amata pour venir chercher sa petite sœur qui grogna un peu, mais se laissait faire.

« Allez, faut se léveillez. Tu vas m'aider à plépaler à manger poul maman. »

Maintenant libérer, elle caressa d'abord Amata de sa main libre, avant de la glisser plus bas pour se caresser entre les cuisses. Elle n'était pas forcément excitée quand on la tétait, mais là, il ne s'agissait pas de ses filles. De plus, bien que discrète, elle a plus ou moins entendue ce qui se passait cette nuit. À la différence des deux grandes filles, la mère avait de l'âge, de l'expérience, et même nue, en dehors de ses tétons, le bas était plutôt masqué naturellement. Là où une humaine aurait une touffe, Miyubi en avait une aussi, mais qui se fondait avec sa fourrure naturelle. Si bien qu'en se caressant, ses doigts étaient masqués sous ses poils, mais le plaisir était là. Pas de ronronnement ou de gémissements, mais un plaisir muet. Qu'Amata veuille en profiter ou juste la laisser se faire plaisir seule, ça la regardait, elle, elle profitait simplement de cela. Son rêve devenait en partie réalité.

Tek_Kitsune

Terranide

  • -
  • Messages: 90


  • FicheChalant

    Description
    Tek_Kitsune est la troisième personne à avoir participé au projet « Weapon Nano », ainsi que la seule femme à l'avoir fait. Prêtresse renarde en contrat avec le gouvernement de Tekhos, elle a pour mission de vaincre les deux ''Tek'' qui l'ont précédé pour éviter un drame.

Re : Entre Kitsunes [PV Tek-Kitsune]

Réponse 141 jeudi 17 septembre 2020, 18:50:11

Je dois reconnaître que je suis un peu surprise de voir Miyubi accepter aussi vite de me laisser la téter. Même si c'est quelque chose de normal dans sa culture, c'est quelque chose qu'elle fait surtout avec ses filles, peut-être qu'elle aurait hésité à le faire avec une inconnue. Mais non. Aussitôt que Kozué a fini de boire son lait matinal, la mère renarde pose sa main derrière ma tête et me fait approcher doucement de son sein encore libre. J'ouvre la bouche et j'accueille son téton entre mes lèvres avant de commencer à l'aspirer, et le lait se met à jaillir.

Je dois avouer que c'est plutôt agréable. Le lait est tiède, sucré, il passe tout seul dans ma bouche. C'est presque comme dans mon rêve, sauf que Miyubi ne me tient pas dans ses bras comme elle tiendrait un bébé. Mais ça reste agréable. Après quelques minutes de tétée, je sens une douce fourrure se coller dans mon dos. Kanna vient de se réveiller, et elle me demande ce que je pense du lait de sa mère.

« Hhmm... tu avais raison. Le lait de ta mère est délicieux. »

Kanna prendre Kozué avec elle et me laisse seule avec Miyubi. Je continue à boire son lait tranquillement, puis je remarque que la renarde a mis sa main libre entre ses cuisses pour se caresser. Est-ce que ça veut dire que ça l'excite de me donner la tétée ? Ça commence de plus en plus à ressembler à mon rêve. Et vu que je suis déjà en train de la téter, je me sens assez en confiance pour oser aller plus loin. Mais pour l'instant, je reste juste accroché à son sein et je bois mon lait, doucement, tranquillement, savourant chaque gorgée.

C'est vraiment agréable.

C'est même tellement agréable que je commence doucement à m'endormir. Mais je parviens à rester éveillée jusqu'au bout, quand le sein de Miyubi finit par être à court de lait. J'ai du mal à croire que j'ai bu boire autant. Quand je me décroche de la poitrine de la renarde, je sens que mon ventre est plein. Si je ne venais pas de me lever, je serais allée faire une petite sieste. Miyubi me sourit, visiblement heureuse de m'avoir donné la tétée, et en la voyant ainsi à moitié nue, je ne peux m'empêcher de tenter ma chance pour aller plus loin.

« Miyubi, je... je vous ai vu vous caresser entre les jambes... pendant que je vous tétais. Est-ce que... ça vous a excité ? »

Elle hoche la tête pour me confirmer qu'elle a aimé ça sexuellement parlant. Galvanisée par ma précédente réussite, je prends mon courage à deux mains et je me lance.

« Miyubi... est-ce que vous voulez bien... qu'on couche ensemble ? »
Venez découvrir mes DC sur ce topic


Répondre
Tags :