banniere
 
  Nouvelles:
Pour participer à l'évolution du forum et faire entendre votre voix, n'oubliez pas de vous inscrire sur la liste des électeurs ! Vous aurez ainsi accès aux sujets sur lesquels le Staff consultera les membres. Plus d'informations ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 2 3 [4] 5
  Imprimer  
Auteur Sujet: The Messiah Prime [Kyle Macross]  (Lu 3325 fois)
Kyle Macross
Bogoss en Collants
Valinichonneur
-
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7751



Voir le profil
FicheChalant
Description
◄ Sentinel Prime ►
(En plus d'avoir des plus grosses couilles que ton père, il porte mieux les collants que ta mère.)
« Répondre #45 le: Janvier 27, 2019, 12:49:00 »

Leurs corps soudés dérivaient dans la pièce suspendue dans le vide de l'espace. N'importe qui d'autre qu'eux se serait plaint à chaque fois que l'un où l'autre butaient contre l'exiguïté de la pièce ; ici un coup d'épaule contre la porte de la salle de bain, là un coup à l'arrière du crâne sur l'arête d'un mur, là le dos qui  tapait contre le sol. Mais eux n'avaient pas cette sensation de douleur, de gêne. Ils étaient invulnérables et laissaient la cinétique en gravité 0 émailler l'étreinte partagée sans grogner pour autre chose que les mouvements de leurs bassins fondus l'un dans l'autre sans même à avoir à se préoccuper des lois élémentaires de la physique.

Le visage enfoui dans la poitrine de sa compagne, Kyle était aux anges. Qu'aimait-il mieux que les seins, si ce n'était Diana elle-même ? Sa bouche couvrait les monts fermes d'attentions alternées. Parfois, ses lèvres glissaient et roulaient contre la chair comme une caresse adressée de la pulpe de ses lippes froissées, parfois sa langue préférait laisser quelques sillons luisants furieusement indécents d'un fruit maternel à l'autre, gratifiant au passage l'une et l'autre des pointes érectiles d'un coup de dent provocateur où d'une succion tout autant tendre que prolongée. En tant qu'amazone, l'ex Prime imaginait à sa compagne moults expériences saphiques. Son corps, Wonder Woman l'avait sûrement découvert du bout des doigts de ses soeurs. Et ne disait-on pas que personne n'était mieux placé qu'une femme pour connaître le corps d'une femme ? Mais il pouvait se figurer ces expériences, se voir les dépasser. Sous ses doigts, les coups appuyés de sa langue,  l'homme était à l'affût de la moindre sensation de la princesse guerrière. Il l'écoutait pour mieux la faire éclore, comme il calquait ses assauts phalliques sur les bondissements sensuels du con de la brune autour de ses centimètres dressés d'une formidable érection.
Les tourtereaux étaient à l'unisson mais en perpétuel défi. Hors de question de laisser l'un prendre un réel ascendant sur l'autre : c'est ensemble qu'ils arriveraient à jouir, car c'était en équipe qu'ils fonctionnaient le mieux.

Sa queue ouvrait la tranchée intime de l'amazone avec ferveur, dans de profonds assauts réguliers. Il se sentait s'enfoncer dans une motte de beurre chaud qui engloutissait sa fierté d'homme sans coup férir, qui venait tout autant à sa conquête qu'il partait à la sienne. Sur son corps, Kyle sentait la tension musculaire de celui de Diana. La sensation de sa chair qui ondulait contre lui, le dessin de sa ceinture abdominale qui embrassait la sienne dans une moiteur sensuelle ponctuée de bruits d'une redoutable indécence.
Son visage abandonna le buste plein de l'héroïne pour se redresser, pour qu'il puisse coller son front au sien alors qu'il plaçait une main dans le dos athlétique pour sentir la poitrine insolente se plaquer sur son torse perlant de sueur. Il la sentait toute entière, la ressentait pleinement, peut-être encore mieux qu'il percevait les sensations du bouillonnement de la jouissance imminente qui lui broyait délicieusement le bas ventre.

Ce fut quand ses genoux touchèrent le sol qu'il en vint à jouir. Diana sur lui, verrouillée à son bassin qui l'empalait de son dard, il ne voletait plus. Cela importait peu. Le froid du sol métallique amena ses sens à l'explosion dont la déflagration s'étala dans les entrailles les plus secrètes de l'amazone, tapissant son creuset de ses éclaboussures génétiques épaisses. Sa main droite bloquant les reins de l'amazone tout contre lui, il espérait naïvement qu'elle n'en ressentirait que mieux tout la puissance de l'éjaculation qui inondait sa matrice. Sa main gauche s'était perdue sur son crâne, enfouie dans ses cheveux, refermée sur une poignée de mèche dans une ultime provocation possessive.
Il jouit ainsi, le corps parcouru de spasmes léger qui lui remontaient fiévreusement l'échine. Alors, Kyle s'envola plus haut que jamais.

Il revint sur Terre -enfin, en l’occurrence, un peu plus haut tout de même- quelques instants plus tard, lorsque son esprit se reconnecta à la réalité. Et il le signifia d'une nouvelle main ferme qui attira la tête de Diana vers l'arrière pour un long baiser goulu, si bien que leurs lèvres furent encore jointes d'un filin de salive quand Kyle écarta le visage pour contempler celui de Diana.


- Moui... pas trop mal, princesse, la taquina t'il. J'accepte que tu t'assures plus souvent que je sois bien en vie.
Journalisée

Diana Prince
Dieu
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 264



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #46 le: Février 04, 2019, 02:06:52 »

Gotham City
Bowery


D’aucuns auraient pu croire qu’après les récents évènements, la ville d’Arkham aurait sombré dans le chaos et dans une vive agitation. Mais, après tout, il ne fallait pas oublier qu’on évoquait le cas d’une ville qui n’était pas comme les autres. Une ville où des individus comme Le Joker ou Bane menaçaient régulièrement, une ville qui avait connu l’Année-Zéro, une période où la ville avait sombré dans l’anarchie la plus profonde, sous la coupe réglée de tueurs psychopathes comme l’Homme-Mystère... Ou une ville qui avait connu les attaques incessantes du Joker. L’asile d’Arkham avait déjà explosé une fois...

Et, en tout scénario, il y avait le Batman.

Une légende locale, indiscernable, insaisissable, qui attirait son lot de touristes. Des mercenaires en quête de gloire venaient parfois tenter de le chasser. Et chaque Gothamite savait, en son for intérieur, que le Chevalier Noir était toujours là, juché depuis sa gargouille, tapi dans l’ombre, pour défendre la ville contre l’anarchie et le chaos. Gotham n’était pas une ville comme les autres, et cette particularité justifiait et légitimait la présence de Batman.

Mais, ce soir, en rejoignant les appartements délabrés du Bowery, une inquiétude anormale traversait l’esprit de Batman. Il avait laissé Wonder Woman là-haut pour mener à bien l’enquête qu’il avait commencé, cette enquête qui l’avait conduit à croiser Diana à Little Tall, dans le Maine. Tout comme Diana, Batman recherchait les Amazones... Mais également autre chose. Autre chose qui était lié à ses récentes investigations criminelles dans les profondeurs de la ville contre la Cour des Hiboux, une organisation criminelle qui était implantée dans les tréfonds de Gotham City... Depuis aussi longtemps que Gotham existe. Batman avait croisé ces derniers quand la Cour avait tenté de « purifier » la ville en déclenchant sur elle des assassins cryogénisés, les Talons, pour s’en prendre aux pontes de la ville... Dont un certain Bruce Wayne. Batman avait d’ailleurs combattu à cette occasion un individu convaincu d’être son frère, Thomas Wayne. Batman avait toutefois récemment découvert que la Cour des Hiboux de Gotham n’était en fait qu’une petite cellule, et que la Cour était une plus vaste organisation, qui voyait en Gotham un intérêt particulier.

Un intérêt qui intriguait Batman, d’autant que la Cour était devenue récemment plus active. Le Chevalier Noir avait consulté les rapports de police faisant état de manifestation plus fréquentes des Talons. Un regain d’activité qui correspondait étrangement avec le moment où l’asile d’Arkham avait recueilli un nouveau patient amnésique : Kyle Macross. Et, à Little Tall, Batman avait trouvé un nom, quelqu’un susceptible de l’aider.

Un scientifique mis au ban de la communauté internationale après avoir été accusé du meurtre accidentel de tout un équipage le long de la Méditerranée. Cherchant à retrouver Themiscyra, le chercheur avait fait fi des avertissements de la capitainerie grecque en amarrant sous la tempête, et le navire avait sombré. Depuis lors, le Docteur Jimmy Hartman vivait reclus. Mais Batman avait trouvé à Little Tall des écrits et des carnets de ce docteur. Il avait visiblement fait des recherches sur place, ce qui l’amenait à se demander s’il n’avait pas rencontré quelqu’un là-bas.

Depuis lors, Hartman avait déménagé. Il avait quitté le Maine pour rejoindre Gotham City. Se posant sur un toit du Bowery, le justicier examina la façade décrépie d’un appartement abritant des logements sociaux. Des musiques de rap s’échangeaient de plusieurs appartements, ainsi que des voix fortes en contrebas... Et il aperçut rapidement l’appartement de sa cible.

« Il y a un signal thermique à l’intérieur, Monsieur.
 -  Merci, Penny-1.
 -  Et, sans vouloir être désobligeant, Monsieur, peut-être pourrions-nous songer à inviter Mlle Prince et ce Monsieur Macross à dîner ?
 -  Plus tard.
 -  Je me permets d’insister, Monsieur, j’aimerai que vous redécouvriez le plaisir de manger dans votre immense salle à manger. »

Batman se permit un fugace sourire tout en sautant depuis la corniche. Il déploya ses ailes, surplombant la ruelle, tandis que des éclairs striaient le ciel, et se posa contre le mur, près de la fenêtre, protégée par un volet. Rien qui ne puisse stopper le justicier, qui posa sa main sur le bas du volet roulant, et le força.

« Étrange, je détecte des signaux électriques très intenses à l’intérieur... »

Batman força l’ouverture, et rentra à l’intérieur, débarquant dans un vestibule. Il entendait quelqu’un marmonner, tout en sentant une forte odeur de renfermé. Des sacs-poubelles éventrés et des carcasses de pizzas s’entassaient à l’entrée du petit appartement, tandis que des feuilles de papiers volaient partout. Le Chevalier vit surtout de gros câbles qui filaient depuis le cagibi, où un générateur électrique sûrement volé à une usine quelconque bourdonnait dangereusement. Le câble traversait la pièce de vie, désordonnée, pour rejoindre une porte entrouverte au fond.

Un ordinateur était allumé, arrêté sur une vidéo télévisée montrant la bataille récente ayant eu lieu à Arkham.

« Revenu, il est revenu... Haha, il est revenu ! Toc-toc ! Toc-toc !! »

La voix, nerveuse, paniquée, s’échappait du fond de l’appartement. Batman s’approcha lentement, prudent, et ouvrit doucement la porte.

« Docteur Hartman ?
 -  ILS ONT FAIT TOC-TOC, ET L’UNIVERS A RÉPONDU ! TOC-TOC !! »

Un véritable dément, aux cheveux longs et hirsutes, avec une barbe de plusieurs jours, se retourna vers Batman. Son doigt tremblotant désigna alors son bureau. Et, en voyant l’objet qui se trouvait dessus, et qui était en train de briller, Batman comprit que ce que Hartman avait cherché en Méditerranée, et qu’il avait peut-être retrouvé à Little Tall, et qui était en train de se réveiller, était...

« Penny-1 ! La Ligue ! Prévenez la Ligue immédiatement, il... »

La Mother-Box s’illumina brusquement, et tout le haut de l’immeuble explosa violemment sous la terrible décharge d’énergie qui en jaillit, soufflant Batman comme un fétu de paille.



« Pas trop mal ? gloussa-t-elle. Tu sais que je pourrais prendre ça comme une offense, Kyle... Ou comme une incitation... Mais tu m’as l’air suffisamment bien portant comme ça. »

Elle lui sourit ensuite, sortant de cette douce rêverie, de cette scène surréaliste. Elle espérait bien pouvoir en profiter un peu, mais, après quelques instants, une alarme se mit à résonner dangereusement dans la pièce.

« Réunion à la salle de pont, c’est une urgence absolue ! » s’exclama la voix de Cyborg dans l’interphone de la station spatiale.

Diana soupira lentement.

« Au moins, nous avons pu conclure... »

C’était toujours ça de pris. Elle se rhabilla donc, et rejoignit ensuite la salle de pont avec Kyle, où une certaine effervescence se faisait ressentir. Quoi de plus compréhensible, après tout, vu qu’un trou de ver dimensionnel venait de s’ouvrir au cœur de Gotham ?



Depuis l’immeuble éventré, une silhouette émergea d’un vortex enflammé, un Portail spatial. Un léger sourire traversa ses lèvres, tandis que ses yeux verts scintillèrent. Elle releva alors la tête, sa peau orangée se confondant avec les flammes, fixant les caméras de la Ligue.

« Protecteurs de la Terre... Je suis K’li, Furie de Darkseid, et Darkseid parle par ma voix. Donnez-nous Kyle Macross, et nous ne vous détruirons pas. »

Le plus impressionnant était que la race de cette femme n’était pas inconnue, car, malgré la hache de guerre et l’épée énergétique qu’elle portait, K’li était une Tamaranéenne, à l’apparence enfantine et relativement androgyne... Ce qui était sans doute une raison supplémentaire de se méfier d’elle.

« Dépêchez-vous. Darkseid n’en veut pas à la Terre, mais la présence de Kyle Macross fait courir un grave danger au Multivers tout entier. Amenez-le moi, ou nous vous exterminerons, et le récupérerons sur vos cadavres ! »
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Kyle Macross
Bogoss en Collants
Valinichonneur
-
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7751



Voir le profil
FicheChalant
Description
◄ Sentinel Prime ►
(En plus d'avoir des plus grosses couilles que ton père, il porte mieux les collants que ta mère.)
« Répondre #47 le: Février 04, 2019, 03:59:00 »

"Réunion à la salle de pont, c'est une urgence absolue !"

Si Diana se contenta de soupirer, Kyle lui vint enfouir son visage dans le creux de l'épaule de la princesse pour étouffer un petit gémissement plaintif. Pas moyen d'être tranquilles, de savourer l'après-coït en se racontant des mièvreries doucereuses ! Il fallait se ruer dans la salle de crise sans attendre, pour repartir à l'assaut d'une quelconque situation dangereuse. Décidément, la vie de super-héros majeur n'était pas un plaisir. L'ex Prime préférait sa vie à lui, faites de petits actes malgré ses grands pouvoirs. Superman ou Diana ne devaient certainement pas connaitre le plaisir d'une soirée télé-chips-coca, toujours occupés à lutter contre le crime et tout ce que la création du Mal avait à leur envoyer à la figure. Enfin... tant pis. Il jouait dans la cour des grands pour le moment et devait en suivre les règles, sans compter que Diana avait déjà littéralement bondit dans son justaucorps et enfilé ses bracelets d'argent. Autant la suivre sur le même rythme, pour ne pas lui faire honte sur son propre terrain !
Kyle redescendit sur le sol de la chambre, découvrant un tas de vêtements soigneusement pliés sur le pas de la porte. Cyborg n'avait pas oublié de lui donner quelques fringues. Il se glissa à l'intérieur sans mal, découvrant une tenue civile passe-partout qui lui allait parfaitement : jean délavé, Converses noires, t-shirt blanc et petit veste en simili-cuir. Pour le moment, cela suffirait amplement.

Le couple arriva à la salle demandée alors que les écrans affichaient l'image de K'li, armes à la main dans un monceau de décombres, qui vociférait à la recherche de Kyle Macross -pour sauver le Multivers tout entier, d'après ses dires. Le concerné eut la désagréable sensation de sentir tous les regards super-héroïques se poser sur lui, mais ne trouva pas le courage de le vérifier. Se faire juger par Superman (ou juste en avoir le sentiment), ça n'avait rien de très évident...
Et il fallait surtout réfléchir à quoi faire. La discussion avec le Primarch Imperator laissait entendre que la situation avec Darkseid était imminente mais pas forcément immédiate et Kyle, sans se l'avouer, avait espéré avoir du temps pour réfléchir sur la marche à suivre. Ce n'était finalement pas le cas.


- Bon. Ce n'est pas Darkseid, juste une gamine couleur carotte. C'est plutôt une bonne chose, non ?

Il ne connaissait pas K'li, mais n'allait certainement pas se laisser impressionner parce qu'elle portait trois lanières de cuir en guise d'armure et un labrys plus grand qu'elle. Certes, elle venait de la part de Darkseid et ne devait pas être prise à la légère pour autant.

- Comment est-ce qu'on redescend sur Terre ? fit-il en se frappant les poings l'un contre l'autre. Je vais lui payer un retour à la maison sur Air-Prime, sans le plateau repas. Hors de question de laisser penser à Darkseid que les... uh ?

Tandis que Kyle parlait, son regard s'était déposé sur l'image où se dévoilait la silhouette de la tamaranéenne. Elle avait évolué dans la rue où se dressait l'immeuble détruit, vociférante les armes à la main devant une foule de badauds qui ne savait pas s'il fallait fuir pour leurs vies ou plutôt filmer pour alimenter leurs comptes Instagram. Et c'était dans cette foule que Kyle avait perçu quelque chose qui l'avait fait s'interrompre, pour scruter les pixels.

- C'est en direct ? Demanda t'il à Cyborg. C'est du direct, là ? Il désigna l'écran comme pour être sûr que Victor comprenne bien la question, puis se tourna vers Diana. Je crois... je crois que le Prime de cette réalité est dans la foule, Princesse !

Ou plutôt, il en était sûr. Même sans l'avoir vu précisément. Son regard était passé dessus au fil des images diffusées et son cerveau avait fait le reste, comme une tâche de fond. Sans compter qu'il avait les capacités de Slave et que Slave avait plus qu'un don pour repérer les siens afin de les absorber : il en avait fait un pouvoir à part entière, que Kyle ne maîtrisait pas encore correctement. C'était toutefois bien suffisant pour être certain que le Prime de Seikusu se retrouvait dans la même rue que l'envoyée de Darkseid.

- Envoyez moi là-bas.

Ce n'était pas une demande. Dans sa voix, dans son attitude, il y avait une autorité qui n'était pas celle de Kyle mais davantage celle de son alter-ego en rouge et noir.
Une seconde durant, Slave se tint face à toute la Ligue.

Journalisée

Diana Prince
Dieu
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 264



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #48 le: Février 04, 2019, 10:45:11 »

Personne ne releva le changement de ton, si ce n’est Diana. L’Amazone, qui commençait à bien connaître Kyle, fronça doucement les sourcils, mais Clark intervint bien rapidement, en se déplaçant.

« Ce serait une grande erreur que de sous-estimer une Furie de Darkseid, a fortiori quand elle vient de Tamaran.
 -  Une minute, répliqua Flash, Tamaran n’est pas une planète alliée d’Apokolips, comment a-t-il pu mettre la main sur une Tamaranéenne ?
 -  Je préfère l’ignorer. Prépare une Boîte-mère, Cyborg, nous n’avons pas le temps de sortir le Javelin. »

Qu’est-ce que Darkseid pouvait bien vouloir à Kyle ? À son Kyle ? Ou était-ce lié à son enfant ? Plus Diana avançait dans cette histoire, et moins elle comprenait ce qui se passait. Dire qu’à l’origine, elle recherchait juste des informations sur Themiscyra, sur la disparition de ses sœurs amazones... Et elle avait retrouvé Kyle, et ils avaient renoué contact. Dans l’absolu, elle avait plutôt envie de s’intéresser à leur future vie de couple, plutôt qu’à toutes ces histoires multiverselles... Mais le quotidien de super-héros impliquait souvent de devoir se livrer à ce genre d’activités imprévues.

Cyborg, de son côté, récupéra donc une Boîte-mère, un artefact que la Ligue avait récupéré lors de l’invasion de Darkseid, et qui était utilisée pour leur permettre de générer des ponts d’Einstein-Rosen, et ainsi de se déplacer très rapidement d’un point à l’autre de l’espace. La Ligue appelait ça, sur idée de Flash, les « boom tubes ». Cyborg, qui avait utilisé son IA intégré, avait réussi à se raccorder aux commandes de la Boîte-mère, et ne tarda pas à générer un Portail. Diana regarda encore Kyle, continuant à avoir une étrange appréhension en le regardant. Elle serra alors sa main dans le creux de la sienne, jusqu’à capter son regard, tandis que le boom tube s’ouvrait et se stabilisait.

« On y va, Kyle... Ensemble. »

Elle croisa encore son regard pendant quelques secondes... Puis rejoignit ensuite le pont spatial, et passa de l’autre côté.

En quelques secondes, elle se retrouva de l’autre côté, et retourna à Gotham. Superman, comme à son habitude, menait la marche, et flottait dans les airs. Une tornade rougeâtre striée d’éclairs dorés apparut également à côté d’elle, manifestant l’arrivée de Flash, sous le regard ravi des badauds. Quelques voitures de police signaient l’arrivée des secours, tandis que Diana regardait autour d’elle, cherchant une trace de Batman, surprise de ne pas le voir là.

« Les émissaires de Darkseid ne sont pas les bienvenus sur cette planète, Furie. Dépose les armes, et il ne te sera fait aucun mal.
 -  Ah ! Kryptonien ! Darkseid vomit ton nom, mais, cette fois, nous ne sommes pas ton ennemi... »

Diana observa ensuite la foule, cherchant une quelconque trace de l’autre Kyle, celui de cette planète. Elle était un peu perdue avec tous ces doubles multidimensionnels, ces Convergents... Elle savait que le Kyle Macross qu’elle connaissait appartenait à une autre réalité, une réalité qui avait été effacée lors des réécritures continuelles du Multivers.

« C’est lui ! fit-elle en pointant du doigt Kyle, juste à côté de Diana. Lui, et ce qu’il a planté dans le ventre de ta copine amazone. »

Diana fronça alors les sourcils, en se déplaçant lentement.

« Qu’est-ce que cela veut dire ?!
 -  Que, cette fois, c’est nous les gentils ! »

Et, soudain, les yeux de K’li s’illuminèrent dangereusement... Puis une décharge d’énergie fusa tout droit vers Diana et vers Kyle, des tirs énergétiques que la femme avait lancé depuis ses pupilles. Une attaque aussi rapide que meurtrière, mais Superman s’interposa à temps, et les tirs explosèrent contre son corps, laissant plusieurs volutes de fumée, ce qui offrit à K’li l’occasion de bondir en l’air. Un saut prodigieux et impressionnant... Mais qui se termina aussi vite qu’il avait commencé quand une sorte de filin noirâtre s’enroula autour de sa cheville. Batman venait de faire irruption, et déstabilisa K’li, qui s’effondra au sol.

« Pourquoi la Cour des Hiboux vous a invoqué ? »

K’li ricana dangereusement en se redressant.

« Oh, mais ce n’est pas Darkseid que la Cour a cherché à invoquer, Chevalier Noir... Tu n’as toujours pas compris ce que la Cour des Hiboux cherchait ici ? Tu ne t’es jamais demandé pourquoi Gotham était une ville si néfaste, hum ? Et ils prétendent que tu es le détective le plus intelligent du monde...
 -  Cela suffit, je n’ai nulle envie de combattre une enfant. »

K’li sourit alors malicieusement.

« Je savais que je serai en infériorité numérique...
 -  Je détecte des signatures thermiques intenses !
 -  Bon sang, non ! » s’exclama Hal Jordan.

De multiples boom tubes éclatèrent alors tout autour de K’li, libérant une flopée de Parademons.

« J’étais juste là en éclaireuse. Kyle, il est temps de retourner entre les morts avant qu’il ne soit trop tard ! »

Et K’li bondit alors, terriblement rapide. Diana s’interposa à son tour, et le pied de K’li heurta violemment son bouclier. La puissance de la femme surprit Diana, qui perdit son garde. Ce fut l’occasion pour K’li de prendre appui sur son pied, et de bondir encore. Son pied frappa Diana au ventre, et la fit décoller du sol. Elle s’envola sur plusieurs mètres, et termina sa course contre une voiture, l’explosant violemment au passage.

« Sérieusement, on a l’impression qu’elle oublie qu’elle est enceinte, Kyle... Sois gentil, si tu veux que ton môme vive... Offre-moi ta putain de tête ! » rugit-elle, avant de se ruer dangereusement vers lui.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Kyle Macross
Bogoss en Collants
Valinichonneur
-
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7751



Voir le profil
FicheChalant
Description
◄ Sentinel Prime ►
(En plus d'avoir des plus grosses couilles que ton père, il porte mieux les collants que ta mère.)
« Répondre #49 le: Février 05, 2019, 12:29:44 »

Passer le Boom Tube avait tout de l'ordinaire à présent, pour Kyle. Diana et lui avaient tant voyagé à travers le Multivers grâce aux pouvoirs du Calice d’Athéna qu'il ne haussa même pas un sourcil à l'activation de la boîte-mère, ni quand il fut question de plonger dans le trou de verre. L’ex Prime se contenta d'acquiescer à l'assertion de l'amazone quant à passer le portail ensemble et, après un regard complice qui avait perdu tout voile évoquant Slave, avait sauté conjointement avec sa compagne pour débarquer à Gotham moins de deux secondes après et suivis par les cadors de la Ligue.
Kyle lâcha la main de Diana à regret, lui adressant un sourire qui faisait office d'excuse silencieuse. Tous deux savaient que, malheureusement, il n'était pas question de faire un peu de tourisme en amoureux.

La rue qui s'ouvrait autour d'eux avait été rapidement sécurisée par le GCPD, dont les voitures grossièrement alignées et les flics qui se cachaient derrière les carrosseries armes au poing constituaient un barrage bien mince face à l'”agresseur”. Une adolescente à peine formée qui apostrophia Superman tandis que le reste de la JLA se déployait. Kyle regarda autour de lui ; tout ça n’augurait rien de bon. Beaucoup trop de badauds bien trop proches, qui jouaient des coudes pour filmer la scène qui avait pour décor l'inquiétante silhouette de Gotham dont les buildings se découpaient à l'arrière-plan, le premier étant lui occupé par des constructions plus modestes qui évoquaient le quartier populaire.


-C’est lui ! Lui, et ce qu’il a planté dans le ventre de ta copine amazone.

Kyle n'eut aucun mal à comprendre que c'est de lui que K’li parlait, ce qui le ramena dans la conversation. Ainsi donc, il était bel et bien la cible de Darkseid. Lui et l'enfant. Que pouvait bien vouloir le maître d’Apokolips à un Prime privé de ses pouvoirs ? Qu'il vise la graine qui croissait dans les entrailles de Diana, soit… mais lui ? L'homme se raidit, banda ses muscles. Inutile d'être grand clerc pour comprendre que la gamine, si elle toisait ainsi Superman lui-même, irait jusqu'au bout de sa mission malgré les forces en présence.

Il envisagea bien de répondre, de jouer la grande gueule, mais la tamaranéenne ne lui en laissa pas le loisir et choisit d'attaquer sans sommations par le biais d'une rafale oculaire que Kyle ne devina qu'au moment où Superman joua les boucliers, le sauvant et évitant des dégâts à Wonder Woman.
La suite fut assez confuse : le saut, l'intervention in-extremis de Batman et la pique de K’li adressée aux talents de ce dernier… mais, à la décharge de Kyle, quelque chose le préoccupait bien plus que l'action.


-Di-Diana… mes pouvoirs… mes pouvoirs ne s'activent pas !

Impossible de convoquer l'armure noire de Lancelot, ou son épée ! Que dire de ses pouvoirs originels, retournés à la Force Prime ? Le brun se retrouvait démuni au pire moment, quand le rugissement de multiples Boom fit se mettre en garde toute la Ligue qui se retrouva confrontée à une nuée de paradémons !
K’li joua parfaitement de l'effet produit par l'arrivée de ses troupes. Débarrassée du câble de Batman, elle bondit vers Kyle qui fut cette fois sauvé par une Diana des plus réactives. Mais pourtant pas assez… profitant d'une faille de l'amazone, la Furie projeta du pied la déesse guerrière sur une Cadillac stationnée à quelques mètres de là. La combattante ne perdit pas une seconde pour repartir à l'attaque, fonçant vers un opposant désarmé qui n'eut que le temps de se jeter au sol pour y rouler au moment où la hache fendait le macadam à l'endroit où il se trouvait une seconde plus tôt encore.

La tamaranéenne menait déjà la suite de l'assaut après un volte-face impressionnant, peu déstabilisée par l'esquive. Kyle se relevait dans le même temps, concentrant ce qu'il pouvait pour tenter d'activer des pouvoirs toujours aux abonnés absents. La hache, lancée dans un mouvement horizontal, menaçait de le fendre en deux mais l'homme put compter sur ses réflexes et une bonne analyse de la situation : il avança de deux pas, profitant de la longueur du manche de l'arme pour en éviter la lame et envoya son front percuter le nez de K’li. Le choc fut intense et douloureux mais lui sauva la vie pour quelques temps encore, puisqu'il repoussa la gamine pour saisir une barre de métal qui dépassait des gravats de l'immeuble explosé pour tenter d'en frapper la tamaranéenne -qui détourna la tentative sans mal à l'aide de son épée.


- Que me veux Darkseid ? lui cracha t-il. Pourquoi est-ce que c'est si important que je meurs maintenant ? Il aurait pu se pointer quand j'étais en pleine possession de mes moyens mais naaaaaan, évidemment ! Le super-tyran attend la solution de facilité !

Gagner du temps. C'était tout ce qu'il pouvait faire pour l'instant, le temps de comprendre ce qui clochait. Il savait que Diana surgirait d'un moment à l'autre, surtout qu'il l'avait informée de son incapacité à se battre. Bien sûr, faire entrer dans la bataille une femme enceinte était très peu… “déontologique”, mais Diana aurait sûrement chassé la remarque d'un revers de main agacé : elle était une amazone, après tout ! Wonder Woman n'allait certainement pas faire figuration.

Kyle se décida à attaquer, en débit de meilleure solution. Autour de lui, la Ligue repoussait les paradémons. Là, Hal Jordan formait des rangées des mitrailleuses vertes pour arroser d’énergie de Volonté solidifiée une cohorte. Ici, Cyborg faisait déguster aux séides de K’li des déflagrations issues de l’une de ses armes intégrées alors qu'en fond rugissait l’écarlate parcouru d'éclairs crépitants. Au-dessus d’eux, Superman punchait quelques dizaines de troupes aériennes. Une scène de guerre en pleine métropole américaine, qui rappelait quelques souvenirs à Kyle.

Fonçant sur la tamaranéenne à la faveur d'une explosion proche dont il se moqua d'identifier l'origine, L’ex Prime brandit son arme de fortune pour mettre en pratique le savoir de Lancelot en joutes armées. Il opposa à l'épée nimbée d’énergie un mouvement suffisant pour ouvrir la garde de K’li, s'y coulant de son mieux pour chercher à lui enfoncer le bout pointu de sa barre dans le ventre. Une jolie action, avortée aisément. K’li abandonna son labrys pour attraper l'arme de Kyle, empêchant son attaque et tirant dessus pour le rapprocher d'un coup. Elle lui rendit le coup de boule tout en lui fauchant les jambes et l'homme se retrouva à mordre la poussière, maintenu au sol par le pied de la Furie qui lui écrasait le dos.


- J'aurai espéré un peu mieux, même pour un clébard dans ton genre, ricana t-elle en récupérant sa hache qu'elle leva au-dessus de la tête de sa victime. Meurs, meurs pour Darkseid !

Dans un dernier rugissement qui mêlait colère et victoire, elle abattit alors son bras meurtrier...
Journalisée

Diana Prince
Dieu
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 264



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #50 le: Février 05, 2019, 11:44:39 »

Depuis le carcasse de la Cadillac, Diana papillonna des yeux, et se redressa lentement... Pour voir un Paradémon se ruer vers elle. Les Paradémons formaient une armée redoutable, assurément l’une des plus dangereuses du Cosmos, comptant à la fois sur leur nombre et sur leur puissance. Ils avaient le sens du sacrifice, formant de véritables kamikazes. À l’origine, les Paradémons étaient des prisonniers, des individus transformés dans les forges d’Apokolips en ces guerriers décérébrés. Capables de voler, ils pouvaient aussi se battre, disposant d’une force améliorée, de réflexes endurcis... Un seul Paradémon n’était donc pas à négliger, même si leur puissance résidait surtout dans leur nombre. Apokolips, avec ses laboratoires de clonage et ses fabriques, pouvait en produire une grande quantité.

Le Paradémon prit Diana par surprise, l’attrapant à la gorge. Elle s’envola en l’air, et grogna sur place, avant que l’ennemi ne la lance au milieu de la foule. Les Gothamites s’écartèrent en hurlant, paniqués, et Diana heurta le sol. Le Paradémon s’élança vers elle, une lance en avant. Mue par un réflexe brusque, Diana roula sur le côté, et évita la lance, qui frappa le sol. Elle prit appui sur un bras, et détendit sa jambe en revenant en arrière, frappant le Paradémon d’un mouvement circulaire du pied aux chevilles. Le monstre tomba au sol, et Diana se releva, puis le frappa violemment au visage, le neutralisant.

*Sans blague... Un seul Paradémon contre moi, c’est presque une insulte !*

Elle releva alors la tête, et, alors qu’elle allait rejoindre le combat, au milieu de la foule en fuite et des policiers désemparés, elle fronça les sourcils en apercevant un homme avec un masque de hibou blanc sur le visage. Une image éphémère, car elle entendit ensuite Kyle.

« Kyle ! »

Seul face à K’li, Kyle, sans ses pouvoirs, n’avait aucune chance. Fort heureusement, l’arrogante Furie était joueuse, mais son épée magique se débarrassa rapidement de l’arme improvisée de Kyle. Elle coucha l’homme à terre, et s’apprêta à le tuer... Diana, trop éloignée, déploya son lasso vers elle...

...Quand une tornade rougeâtre jaillit brusquement, et renversa K’li. Flash venait d’arriver à point nommé, et observa Kyle...

...Puis l’amena juste à côté de Diana en moins d’une seconde, surprenant comme toujours Diana avec sa vivacité.

« Tu devrais éloigner ton chéri, je crois que la gamine veut en faire son punching ball personnel.
 -  Je... », commença Diana.

Mais Flash fila au même moment.

« ...Déteste quand il fait ça », termina Diana.

Elle regarda alors Kyle, qui semblait encore amoché.

« Qu’est-ce qui t’arrive, Kyle ? Où sont tes pouvoirs ?
 -  Ça a commencé ! Il faut en finir !
 -  Ça suffit ! »

Superman se posa alors brusquement devant la femme, et la gifla. Une pichenette, mais qui envoya valdinguer K’li sur plusieurs mètres. L’Homme d’Acier l’observa lentement et deux Paradémons s’interposèrent entre lui et K’li... Pour être rapidement balayés par un jet de lasers thermiques jaillissant des yeux de Superman, qui se déplaça ensuite pourêtre juste devant K’li, à terre.

« Pourquoi Darkseid en veut à Macross ? »

K’li cracha une gerbe de sang sur le sol, avant de sourire malicieusement. Cyborg fronça alors son sourcil unique.

« Je détecte un nouveau pic d’énergie ! Oh bon sang, il est énorme ! »

K’li ricana alors malicieusement, tandis qu’un nouveau boom tube émergea juste derrière elle.

« Tu n’as qu’à le lui demander... Directement. »

Superman écarquilla les yeux en voyant une immense masse sombre émerger du boom tube. Une masse qui instaura un silence lourd de sens pendant quelques secondes... Face à la masse du colosse d’Apokolopis, le Destructeur de mondes... Darkseid venait de revenir sur Terre.

« Kryptonien..., déclara-t-il alors d’une voix grave.
 -  Darkseid... Tu n’es pas le bienvenu ici. »

Les sourcils rougeâtres de Darkseid se froncèrent pendant quelques instants. Des flammes crépitaient autour de lui.

« Nos intérêts convergent, Kryptonien. L’être que tu protèges est une anomalie dont la présence même met en danger le Multivers tout entier.
 -  Depuis quand t’es-tu érigé en protecteur de quoi que ce soit, Darkseid ?
 -  Je ne peux conquérir ce qui n’existe pas, Kryptonien. Kyle Macross a été ramené sur Terre par des gens de ton peuple... Que vous appelez Cour des Hiboux.
 -  Que veux-tu dire ?
 -  Tu n’es pas apte à protéger ce monde, Kryptonien. La Terre, par sa position particulière au sein du Multivers, constitue un croisement de lignes de failles profondes qui sillonnent le Multivers, des failles uniques dans tout le cosmos qui se regroupent à certains endroits. Seikusu au Japon, Derry dans le Maine... Et Gotham City ici. La Cour des Hiboux est une secte religieuse ancestrale qui cherche à réveiller sa divinité profonde...
 -  De qui parles-tu ? »

Une silhouette solitaire et sombre se posa à côté de Superman. Batman. Jadis, Darkseid avait tué le Chevalier Noir avec ses terribles rayons Omega. Une mort qui n’en avait pas été une, car Darkseid avait en réalité envoyé l’esprit de Bruce rebondir dans le passé, sans que Bruce n’en comprenne vraiment les motivations... Jusqu’à présent. Peu à peu, les connexions s’établissaient dans son esprit, les questions laissées sans réponses trouvant un cheminement logique...

« C’est pour ça que tu m’as envoyé dans le passé, Darkseid...
 -  Tes actions à travers le temps ont retardé ses plans, mais nous approchons désormais de la phase critique.
 -  Il parle de... ? »

Batman hocha lentement la tête.

« Lors de mon voyage dans le temps, j’ai combattu à travers les époques une entité redoutable, intimement liée à Gotham City : Barbatos. J’ai compris au cours de mon voyage que Darkseid avait chargé mon corps avec son énergie Omega pour que je puisse empêcher Barbatos de venir sur Terre...
 -  Cette fois, je ne suis pas votre ennemi, Kryptonien. Barbatos voulait se servir de votre justicier encapé comme d’un réceptacle pour revenir sur Terre. La Cour des Hiboux a vainement essayé de le capturer avant de se reporter sur une autre cible... Un individu qui présente les caractéristiques parfaites pour mener à bien le rituel supposé permettre l’avènement de Barbatos. Un individu qui porte en lui l’essence de plusieurs de ses Convergents, dont celui de son propre cauchemar... Slave Prime. »

Batman écarquilla alors les yeux sous son masque, comme s’il commençait à comprendre.

« Je ne peux laisser ce rituel arriver à son terme. Encore une fois, Kryptonien, tu as échoué à protéger la Terre. Achève ce que tu es venue commencer, K’li.
 -  Oui, Père... »

K’li se releva en ricanant, mais Superman s’interposa.

« Je ne vous laisserai pas faire de mal à un innocent... »

Darkseid se détendit brusquement. Malgré sa masse, il était extrêmement rapide, et son poing fermé heurta violemment le corps de Superman, l’envoyant valser sur une trentaine de mètres. L’homme s’explosa contre la façade d’un immeuble.

« Je ne peux nier avoir ressenti un frisson de plaisir... »

Mais, entre-temps, K’li s’était envolée, et lança des salves d’énergie vers Diana et Kyle. Celle-ci s’interposa en protégeant Kyle avec son bouclier.

« Fuis, Kyle ! Je vais retenir cette folle !
 -  Petite Amazone, ne t’en fais pas... Un de perdu, dix de retrouvés !Et puis, ce n’est qu’un sale homme poilu, presque un singe ! Il n’y a pas des lois à Themiscyra contre ça ? » ricana-t-elle en attaquant, avec sa rage habituelle...
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Kyle Macross
Bogoss en Collants
Valinichonneur
-
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7751



Voir le profil
FicheChalant
Description
◄ Sentinel Prime ►
(En plus d'avoir des plus grosses couilles que ton père, il porte mieux les collants que ta mère.)
« Répondre #51 le: Février 10, 2019, 11:53:50 »

-  Qu’est-ce qui t’arrive, Kyle ? Où sont tes pouvoirs ?

Toute la question était là, précisément. Kyle cracha, un glaviot teinté de rose sanguin allant se perdre sur le macadam éclaté de la rue. Le choc avait été brutal, le faisant se mordre la langue, mais c'était surtout dans son amour-propre que l'homme était blessé. Il se redressa avec l'aide de Diana, pestant à qui mieux-mieux. Se faire sortir du jeu sans même avoir prit un réel rôle dans la partie qui s'était engagée, c'était tout de même des plus insultants ! Il avait combattu Ultron, des Formiens, Broly et d'autres horreurs multiverselles mais venait de se faire coucher comme un débutant complet. Et face à Diana et la Ligue de Justice, pour ne rien arranger ! Que penseraient Flash, Batman, Superman et les autres des choix de l'amazone après ça ? Macross détestait l'idée de rendre sa princesse guerrière ridicule. Tous deux profitaient toutefois d'un bref répit salvateur, puisque Sup's venait de surgir et de gifler K'li avant de se débarrasser de deux paradémons. Ce qui laissait à un Kyle chancelant le temps de se poser les bonnes questions tandis qu'il reprenait ses esprits en se retenant à l'épaule de Diana. Il s'apprêtait à voir la combattante olympienne décoller à tout moment pour aller repousser les hordes de paradémons qui volaient au-dessus d'eux comme autant de vautours prêts à fondre sur une proie mourante, mais fut surpris de les voir s'affoler, poussant d'étranges cris tandis que la voix de Cyborg se teintait d'une frayeur qui n'avait rien de synthétique.
Même Diana, lorsque le Boom-Tube explosa au cœur de la rue, paru blêmir un peu.
Kyle n'aurait pu en vouloir à l'amazone : personne de sain d'esprit n'aurait prit l'arrivée de Darkseid à la légère.

Le maître d'Apokolyps avait une présence écrasante que Kyle sentit se poser de tout son poids sur ses épaules lorsqu'il le dévisagea avant de s'intéresser à Superman. Même Broly avait produit sur l'ex-Prime un effet moindre. Le berserker n'était qu'une montagne de haine irraisonnée, après tout... Mais Darkseid, lui, avait tout autant la puissance que l'intelligence. La plus redoutable des combinaisons.
Sur l'épaule de Wonder Woman, la main de son compagnon se referma plus fort, comme pour s'assurer qu'elle était toujours là.
Les deux titans opposés commencèrent alors à échanger, calmant de part leur seule confrontation la fureur de la bataille... Et Kyle, au fil des mots de Darkseid, réalisa ce qu'il s'était passé pour ses pouvoirs.

Ce fut à voix basse qu'il le confia à Diana, sans même la regarder, pour éviter d'attirer sur eux l'attention de K'li (heureusement subjuguée par l'arrivée de son seigneur et maître) où d'éventuelles autres oreilles indiscrètes.


- L'enfant les a absorbés pendant qu'on faisait l'amour, souffla t'il. Il est le Prime des Primes, qui prend ce qui lui revient de droit...

Seulement, Kyle connaissait ses pouvoirs et savait que la quantité d'énergie utilisable dépendait d'un facteur déterminant : le corps du receveur lui-même. Si lui ou même Carol se transformaient au fil des combats, c'était pour supporter le choc du jaillissement d'énergie. Même Carol, toute kryptonienne qu'elle était, avait besoin de cette "sécurité". Mais là, le Prime dont il était question n'en était qu'au stade embryonnaire. Même en considérant le lignage divin apporté par les gênes de Diana, la limite de ce qu'il pouvait absorber allait être rapidement atteinte et aurait besoin d'être évacuée. Il ne fallait pas être grand clerc pour savoir où elle se dirigerait.
Et ça risquerait de faire tout drôle à Darkseid.


- Ton corps va s'enflammer, mon amour. Tu vas te sentir brûler de l'intérieur. Ne retiens pas et laisse exploser, libère tout. Tu es enceinte d'une matrice à énergie pure. De facto, tu es tout autant un Prime que notre enfant tant que tu le porteras. Souviens toi de la puissance de Carol...

Enfin, Kyle tourna la tête vers elle. Il abandonna son épaule, laissant sa main glisser le long du bras aux muscles d'acier en une discrète mais complice caresse.
Du discours de Darkseid, l'ex-Prime avait saisit l'essentiel bien qu'il écouta d'une oreilles en faisant son propre exposé parallèle à Diana. On voulait utiliser son corps (devenu, effectivement par la force des choses, tout autant celui de Slave) pour y incarner une tierce entité. Un plan qui se rapprochait presque de celui de Slave sur certains aspects. Pour cela, il faudrait que Kyle se laisse dominer par un autre et ça, il n'en était pas plus question que lors de leur escapade dans le Multivers.

Le maître d'Apokolyps envoya K'li reprendre son oeuvre, empêchant dans le même temps que Superman ne s'interpose entre la tamaranéenne et sa mission désignée. Ce fut certes impressionnant de voir Big Blue se faire déboulonner comme un mannequin de crash-test, mais Kyle n'eut pas le temps de considérer la chose puisque sa meurtrière en devenir partait déjà à la charge, ses rayons énergétiques trouvant le bouclier de Wonder Woman avant de pouvoir l'expédier Ad patrès.
S'enfuir ? Kyle se mordit la lèvre au sang devant son impuissance, mais ne discuta pas outre mesure en tournant les talons pour se mettre à courir.


- Je vais chercher du renfort !

Beugla t'il tout en détalant comme un lapin à travers la rue que l'arrivée de Darkseid avait vidée de ses badauds.
Quelques paradémons fondirent sur lui, pour n'être qu'envoyer voler à travers le ciel de Gotham le corps désarticulé par le choc contre la batte de base-ball géante qu'avait modélisée Hal Jordan. Green Lantern œuvra autant que Diana et Superman pour couvrir la fuite de l'homme en Converse à travers les rues de Gotham. .

La flèche verte fila vers le macadam morcelé, fondant sur K'li qui abattait sa hache d'armes comme une folle dégénérée sur le bouclier d'or, faisant résonner un bruit de cloches lourdes dans toute l'avenue. Alors que Wonder Woman repoussait un des assauts de l'androgyne orangée, Hal profita du temps mort pour donner à la lumière vert émise par son anneau la forme d'un truck à l'américaine dont la calandre évoquait furieusement celle d'Optimus, le Transformers. Avant que la tamaranéenne se puisse revenir au niveau de Diana, le camion émeraude lancé à toute allure la percuta et l'encastra dans son radiateur avant d'aller éclater la devanture d'un magasin de disques dont les débris tombèrent durement sur la catastrophe, soulevant un intense nuage de poussière.
Jordan, auréolé de la Volonté, se posa à côté de Diana.


- On a beau leur dire de regarder des deux côtés de la rue en traversant, les gamins n'en font qu'à leur tête. Tu crois que celle là retiendra la leçon ?

De l'affrontement, le fuyard ne percevait plus que le bruit et l'éclat lumineux des explosions. Green Lantern puis Cyborg lui avaient donné la possibilité de fuir, occupant les paradémons qui ne semblaient pas le suivre. Kyle n'en était pas moins mortifié pour autant. Abandonner Diana comme ça ? Il ne se le pardonnerait jamais. Mais il avait apprit à son contact qu'un bon guerrier était aussi puissant que réfléchi. Wonder Woman savait que c'était pour le mieux. Et il avait quelque chose à faire de son côté, une chose qu'il était seul à pouvoir accomplir.
Maintenant, c'était à une sorte de sixième sens que Kyle allait devoir se fier pour mener sa petite quête. Un sixième sens et un pouvoir alternatif développé par Slave pour chasser les siens à travers le tissu même de l'espace et du temps.
Kyle Macross partait traquer du Prime.


[•••]

Au loin, au-dessus des building, on pouvait apercevoir les éclats de lumière. Dans leur lueur et celle de la lune dansaient de sinistres silhouettes ailées qui parfois étaient abattues d'un tir énergétique ou par un éclair vert aux multiples formes. Sous le combat qui faisait rage, tout Gotham semblait trembler sur ses fondations. On racontait que Superman affrontait un taré à tête de brique et une armée de démons toute entière. Avec l'aide, évidemment, de la JLA... Et donc de Batman, que de nombreux tweets de gothamites avaient identifié formellement comme étant au coeur de la mêlée avant que celle-çi ne force les spectateurs à s'éloigner pour leur propre sécurité.
Bien entendu, ça n'avait rien d'une information très particulière. Du moins, pour les citoyens ordinaires. Car, pour la pègre de la ville du Chevalier Noir, c'était une aubaine relayée par l'ensemble des réseaux sociaux. Batman, occupé ailleurs ! La veine...

Bien sûr, il restait le reste des Bat-connards pour faire la loi pendant que papy batsy jouait les karatékas de l'extrême. Mais même eux n'étaient pas assez nombreux pour coffrer tout les rebuts qui s'activaient dans toute la métropole. Heureusement que le GCPD avait déployé ses unités dès que la JLA avait débarqué à Gotham !
C'était comme ça que la patrouille Delta-20 c'était retrouvée à s'arrêter devant la bijouterie Harpell's & Dyne, spécialisée dans la vente de produits en or, dont la devanture avait été explosée à coups de battes de base-ball en métal pour être dévalisée par
une bande de filles vêtues comme des écolières japonaises, le sailor fuku étant accompagné de pointes en métal, chaînes vélo et maquillage coloré. Des bosokuzy girls qui auraient été parfaites en plein quartier de la Toussaint à Seikusu, mais qui dénotaient furieusement dans les rues de Gotham.

Elles réagirent à peine lorsque les flics se mirent à les maintenir en joue, cachés qu'ils étaient derrière les portières de leur caisse. L'une d'elle se tourna vers la devanture après avoir éclaté une bulle de chewing-gum
.

- Boss, c'est pour toi, j'crois.

Les filles se mirent à ricaner et s'écartèrent d'un pas, dévoilant les lignes superbes d'un cul tout à fait prodigieux moulé dans un jeans délavé et lardé d'ouverture. Des chaussures à fins talons ré-haussaient une silhouette qu'on savait parfaite au premier coup d'oeil malgré le manteau de vison blanc qui la recouvrait à moité, couronnée qu'elle était d'une longue chevelure blonde.

- J'attendais Batman, minauda la boss au visage angélique. Ou Nightwing... Même Batgirl, n'importe laquelle ! Mais non... on a le droit à Homer Simpson et Ned Flanders.
- Foutez les mains en l'air, les pétasses !
- Comme ça, monsieur l'agent ?

Elle leva nonchalamment ses mains, dévoilant ses poignets supportant de lourds bracelets et ses doigts fins aux multiples bagues. Provocante dans son attitude, le mouvement qu'elle effectua sembla à deux doigts de faire jaillir ses seins opulents de son corset un peu trop étroit. Une seconde de distractions pour les flics, qui n'eurent pas le temps de réagir quand les bijoux de la vitrine se muèrent en or liquide, les coulées visqueuses ainsi créées se relevant comme des serpents pour venir leur perforer la poitrine comme des balles.
Les poulets s'effondrèrent sans même tirer un coup de feu, un trou fumant à la place du coeur.


- Il est temps que je me fasse un nom, dit-elle alors que les filles autour d'elles gloussaient allègrement. Un nom en lettres d'or...
Journalisée

Diana Prince
Dieu
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 264



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #52 le: Février 11, 2019, 09:18:43 »

« Tu ne devrais pas être là, Darkseid ! Le Highfather ne le tolérera pas !
 -  Tu ne réalises pas ce que tu fais, Kryptonien... La menace est trop sérieuse pour que je m’embarrasse de tractations interminables avec les New Gods. »

Superman avait, au cours de son existence, affronté quantité de menaces surnaturelles, d’individus capables de détruire des immeubles d’un coup de poing. Mais, quand il s’agissait de Darkseid, il hésitait toujours à se demander si le Destructeur ne représentait pas la plus terrible menace qu’il connaisse.  Et  l’Homme d’Acier n’y songeait pas à la légère, car il avait combattu Doomsday... Mais Darkseid alliait à une force terrifiante un sens de la tactique redoutable, une technologie meurtrière, et une armée redoutable qui avait annihilé des galaxies entières. Le voir ici était la preuve que quelque chose de grave allait se passer, et, pour autant que Superman connaisse Darkseid, celui-ci ne lui avait jamais menti. Il fallait donc croire qu’il y avait chez ce Kyle Macross quelque chose de dangereux... Mais jamais Superman ne l’abandonnerait entre les griffes de Darkseid. Aucun homme, quel qu’il soit, ne méritait de finir à Apokolips.

Le Kryptonien s’élança à toute allure sur le colosse de noir, et le frappa violemment au visage. Un coup d’une puissance terrible, qui transperça l’air, et provoqua des fissures sur le bitume. La tête de Darkseid partit de fait de travers, tandis que Superman avait l’impression de taper contre un mur... Ou, plutôt, de ressentir ce qu’un humain ordinaire ressentirait en tapant contre un mur.

« Tu te ramollis, Kryptonien. »

La contre-attaque de Darkseid fut dévastatrice. Un uppercut violent qui fractura le sol, tout en envoyant valser Superman sur plusieurs mètres. Son corps heurta violemment l’un des piliers de soutènement du métro aérien, faisant trembler et grincer toute la structure métallique juchée au-dessus de lui. Fort heureusement, Gotham City avait un certain sens de l’urgence, et tous les transports en commun avaient été arrêtés, la ville passant en état d’urgence à une célérité exceptionnelle.

À proximité, Diana continuait à se battre contre l’insupportable K’li, qui était une véritable peste. Rapide et puissante, elle cumulait toutes les qualités de la combattante, l’excès de confiance en soi en trop... Ce qui permit à Hal Jordan, avec son tact habituel, de la charger avec un camion. K’li s’envola contre la devanture d’un magasin, passant à travers, puis Diana sourit brièvement à Hal.

« Toujours aussi délicat...
 -  Tu as vu cette furieux ? Lui balancer un camion à la figure, c’est pour son bien, je t’assure ! »

Les Paradémons flottaient tout autour d’eux, et Diana était malheureusement bien incapable de trouver plus que quelques secondes  de réconfort. Elle s’envola à nouveau dans les airs, tout en se remémorant les explications de Kyle. Se pouvait-il que ce soit son bébé qui ait siphonné les pouvoirs de Kyle ? Elle n’en savait trop rien, surtout que son bébé était encore à un stade très embryonnaire... Mais, au cours de son existence, Diana aurait vu bien plus bizarre que cela.

*Il y en a toute une armée !*

Alors qu’elle repoussait un autre Paradémon, l’envoyant valdinguer contre ses comparses avec son lasso, une silhouette bondit sur sa droite, et la griffa au visage, avant de l’attraper à la gorge, et l’envoya s’écraser contre le flanc d’un bus.

« Quelle vitalité, Princesse amazone ! Est-ce votre enfant qui vous donne autant d’énergie ?! »

Darkseid n’avait pas fait que déployer K’li pour cette invasion. Parmi les Furies l’accompagnant, il y avait aussi une New God vampire, Bloody Mary. En plus de sa constitution typique des New Gods, elle pouvait également absorber l’énergie vitale de ses proies, et les envoûter ensuite. Diana grogna d’ailleurs en sentant la paume de Bloody Mary se mettre à luire, comme pour pomper son énergie.

Bloody Mary ricana dangereusement... Quand un tir de blaster explosa violemment dans son dos, l’envoyant s’écraser plusieurs mètres plus loin. Cyborg n’attendit même pas que Diana le remercie pour s’en prendre aux autres Paradémons. Diana éternua donc, se massant la gorge, en se redressant à nouveau.

*Je ne sais pas s’il est très sage que je me batte, Héra sait ce qui pourrait arriver au bébé...*

Mais, d’un autre côté, pouvait-elle laisser les autres dans une telle situation sans réagir ? Et puis, elle repensait encore à cette silhouette qu’elle avait vu tout à l’heure...

Était-il vraiment sage d’avoir demandé à Kyle de s’éloigner ?



Tout à son exploration, Kyle s’éloigna aussi naturellement de l’épicentre du combat, se rapprochant d’une galerie commerciale déserte. Une explosion violente résonna dans son dos, comme un témoin apocalyptique de l’intensité du combat, tranchant avec le calme apparent de la scène l’entourant, celle d’une allée commerciale déserte et abandonnée, les gens ayant encore laissé leurs cabas, sans que les pilleurs ou les casseurs ne se risquent à se rapprocher trop près de la zone de combat.

Un calme qui semblait trop stable pour pouvoir durer, et, effectivement, jaillissant de l’invisible, une voix ne tarda pas à résonner :

« ...C’est une attente préhistorique, résonna une voix grave et dont l’origine semblait indiscernable. Le Clan du Hibou et le Clan de la Chauve-Souris se sont affrontés tous les deux depuis l’aube des temps, autour d’une prophétie aussi vieille que le monde-même. Un clan annonçant l’arrivée du Libérateur, de celui qui rétablira la Création dans le droit chemin... Un clan nécessitant le Messie, la Clef du Multivers... »

L’ambiance devenait de plus en plus pesante, tandis que la menace semblait sur le point de bondir à chaque fois... Puis il y eut une série d’explosions, de bris de verre, et les lumières s’éteignirent brusquement.

« Gare à la Cour des Hiboux... Qui d’en haut scrute Gotham...
 -  Au Tribunal des Chouettes, Qui sait tout de nos âmes...
 -  Car par-delà les murs, il entend chaque mot...
 -  Gare à son émissaire, Dont le nom est l’ergot ! »

Les voix devenaient multiples, affluant de tous les sens, et, quand la mélopée se termina, une paire de yeux argentés fixèrent brusquement Kyle à travers la devanture d’un magasin... Puis la vitre explosa, tandis qu’un Talon, l’un des redoutables assassins de la Cour des Hiboux, se rua vers sa cible. Des individus redoutables, des tueurs qui étaient cryogénisés dans des tombes spéciales, et que la Cour des Hiboux déployait à volonté pour accomplir leurs sinistres besognes.

Comme capturer Kyle...
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Kyle Macross
Bogoss en Collants
Valinichonneur
-
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7751



Voir le profil
FicheChalant
Description
◄ Sentinel Prime ►
(En plus d'avoir des plus grosses couilles que ton père, il porte mieux les collants que ta mère.)
« Répondre #53 le: Février 12, 2019, 11:23:10 »

Penché sur un sac de courses abandonné dans la ruée qu'avait due être l'évacuation des environs de la bataille par les forces de Police de la ville, Kyle avait fouillé pour ramasser une barre chocolatée qui traînait. Il avait faim et n'avait rien mangé depuis sa résurrection. Se battre, faire l'amour... C'étaient là des activités furieusement énergivores auxquelles il s'était livré et maintenant, ses batteries étaient à plat. Au moins, il était éloigné de l'épicentre du chaos pour un temps. La JLA faisait bien son travail et concentrait ses forces pour contenir les hordes de paradémons, dont pas un seul ne l'avait suivi. Laisser Diana en arrière. L'ex Prime s'en voulait encore, mais savait que la fuite avait été nécessaire. Au moins, l'amazone n'aurait pas à se soucier des dommages collatéraux et du sort de son compagnon délesté de ses forces. Elle pourrait se battre l'esprit plus libre, ce qui lui garantissait de meilleures chances de survie. Bien sûr, Wonder Woman était enceinte ! Cela, pour autant, n'inquiétait pas spécialement Kyle. L'enfant que sa compagne portait n'était pas n'importe qui, ni n'importe quoi. L'homme se sentait étrangement serein à ce propos : ni la mère ni le fruit de ses entrailles n'auraient à se défier de la fureur de la bataille. Peut-être un excès de confiance envers la Force Prime ? Après tout, c'était à Darkseid que Diana et ses amis étaient opposés. Pas à une menace de moindre importance.
*Y retourner ne l'aidera pas pour autant*, conclu t'il pour lui-même en croquant à belles dents dans la friandise, chassant l'envie de rebrousser chemin. Macross avait sa propre mission, de toutes façons.

Avançant à pas mesurés, Kyle guettait l'avenue commerçante désertée sur laquelle il s'était engagée. Les magasins désespérément vides étaient encore allumés et ouverts, à l'instar des restaurants qu'il pouvait croiser au fil de ses pas qu'il rendait volontairement discrets. L'avenue était jolie, plus que ce qu'il n'imaginait quand il pensait à Gotham. Des bacs fleuris et bien entretenus s'alignaient sur la rue piétonne, quelques arbres sous lesquels un carré d'herbe permettait de s'asseoir pour profiter de la soirée... Un endroit où sortir, assurément. Il repéra même un restaurant italien où il se promit d'emmener Diana dès lors que les événements leur accorderaient plus que vingt minutes de liberté. Et pourquoi ne pas même inviter l'ensemble de la Ligue, pour les remercier et passer un bon moment ? Même Batman pourrait se laisser tenter si c'était à Gotham qu'il se proposait d'organiser un gueuleton, et...
Il s'immobilisa en plein milieu de ses réflexions. La tranquillité de la rue venait d'être brisée par une voix grave et fantomatique. Kyle se mit sur ses gardes, réalisant qu'il était bien trop exposé. Trop tard pour corriger le tir ; il ne pouvait qu'attendre que l'adversaire achève son monologue avant de passer à l'action.

Détonations sur la gauche, sur la droite. Détonations partout. Vitres qu'on éclate, dont les restes scintillent dans les lumières vacillantes. Et ces voix, ces putains de voix ! Un véritable chœur des enfers, sinistre et menaçant à souhait ! Kyle serra poings et dents, bandant ses muscles pour se préparer à l'action. Mais pour quoi faire, au juste ? Et surtout, contre qui ?
La réponse ne tarda pas à lui être délivrée, quand la mélopée funèbre prit brusquement fin et qu'un mouvement attira son attention vers sa droite. Il ne vit que des yeux d'argents avant que la vitrine du tailleur chic pour homme n'explose sous la poussée de l'ombre à tête de hibou qui lui fondit dessus dans une foulée extraordinaire. Macross se releva ses bras au niveau de son visage ; précaution qui lui valut un coup direct et puissant à l'estomac. L'Ergot le força à se plier en deux sur le poing qu'il lui avait enfoncé dans les abdominaux, lui coupant la respiration. Et le séide de la Cour ne marqua aucun temps mort à la suite.
Profitant de l'état de Kyle et de son incapacité à réagir, il lui attrapa le bras gauche pour le tendre, lui faisant tourner la paume vers le haut... Avant de lui briser le coude sur le genou.
Le craquement fut aussi sec que sinistre, mais ne valut pas le cri d'horreur et de douleur que l'homme poussa avant d'être interrompu par un coup de poing qui lui cassa deux côtes.

Comme une poupée désarticulée, Macross tomba à terre, foudroyé par une douleur qui irradiait depuis ses deux fractures comme des soleils dont les rayons surchauffaient son système nerveux.
Il hoquetait sur le pavé alors que l'Ergot posait son pied sur sa cheville droite pour entreprendre de la lui broyer, sans autre forme de procès.


[•••]


- Putain c'était troooop bon ! La gueule des deux keufs avant que la boss ne les perce comme des verrues, le pied !
- Ouaiiiiiiiiis ! J'en ai la chatte trempée, bordel ! Me faut une queue di-rect ! Je vais appeler Jason, lui il sait me baiser comme il faut !
- Appelle plutôt son ex, c'est une lécheuse de chatte hors pair. T'en dis quoi, boss ? La jeune femme en sailor fuku marqua un temps d'arrêt avant de reprendre d'une voix inquiète, qui alerta ses camarades. ...Boss ?

Juchée qu'elle était sur ses hauts talons, la cheffe de gang était à l'arrêt, le nez levé vers le ciel. On aurait pu croire qu'elle contemplait les explosions qui illuminaient la nuit gothamite pendant que Darkseid bastonnait Superman et que Bloddy Mary, se relevant des décombres après la décharge de Cyborg, attaquait Batman à la gorge dans l'espoir de la lui arracher. Une nouvelle explosion illumina le champ de bataille : la vision thermique de Sup's avait essayé de frapper Darkseid alors même que K'li bondissait toutes armes dehors sur le bouclier de Wonder Woman.
Seulement, cette scène se passait un peu plus loin que l'endroit où la blonde portait son regard. Elle paraissait contempler quelque chose issue du néant d'une rue adjacente à la leur, désertée elle aussi par mesure de précaution. Une série de petites explosions se fit entendre, qui attirèrent les regards du reste du gang.


- B-boss ?
- C'est sûrement un gros qui fait son coup dans son coin, tenta de rassurer l'une des filles. Le Joker, peut-être ! Ou... euh...
- Killer Croc !
- Ouais ! Il faut bien que les gros morceaux s'amusent aussi pendant que Batman se fait défoncer le cul !

Les filles se mirent à ricaner, mais un claquement de doigts de la blonde les incita au silence. Finalement, elle se retourna vers l'une de la bande, vêtue d'un jogging dont le rose vif réhaussé de bandes argentées attirait l’œil autant que le cul bombé qu'elle avait moulé insolemment à l'intérieur.

- File moi tes pompes.

La demande était surprenante, mais la fille en jogging accepta sans sourciller et se déchaussa pendant que sa cheffe se débarassait elle-même de ses talons aiguilles, qu'elle lui tendit. Elle procédèrent à un échange et l'élégante tueuse juvénile se retrouva chaussée de baskets et dépourvue de son manteau de fourrure, jetée à l'ado grimée à la japonaise. Dos nu, la blondasse n'en était pas moins superbe.

- Il se passe quelque chose, fit-elle simplement. Je vais aller voir.
- On vient avec toi, boss !
- Non. Vous allez voir mon frère et vous restez avec lui. Il se passe quelque chose.

La répétition avait un accent étrange, mais aucune des filles ne contesta l'ordre. Quand la boss mettait son frère dans la balance, il était hors de question de chercher à la reprendre ou à la contester. Jogging rose hocha simplement la tête, enfilant les talons aiguilles de la boss avant de prendre la tête de la petite troupe. Bien qu'on l'interrogea du regard (en sa qualité de "cheffe en second", elle avait peut-être une idée de la situation), elle se garda de toute esquisse de réponse et siffla de façon stridente pour lancer son équipe sur le chemin du retour. Derrière elles, la boss ramassa ses cheveux pour les nouer grossièrement d'un chouchou doré avant de sortir de son sac à main un tournevis qui lui servi à démarrer de façon frauduleuse un T-Max qui gisait sur le bord du trottoir. Elle l'enfourcha avant de démarrer en trombe pour disparaître dans l'une des rues adjacentes, mue par son instinct et une furieuse sensation d'urgence qu'elle n'était elle-même pas certaine de comprendre.

[•••]


Kyle avait été bastonné dans les règles. Le coude cassé, deux côtes et la cheville. Même s'il en avait eu les moyens auparavant, il n'était plus capable d'opposer à l'Ergot la moindre résistance. L'envoyé de la Cour lui attrapa d'ailleurs le col pour le redresser tant bien que mal, alors que des centaines de visages masqués de blanc apparaissaient dans les vitrines de la rue et aux fenêtres. Des as de la mise en scène que les gens de la Cour, à n'en point douter. Un d'eux, d'ailleurs sorti du restaurant italien dans lequel Kyle s'était imaginé aller dîner, se présenta dans la rue dans son costume gris parfaitement taillé, canne élégante à la main. L'Ergot maintint Kyle presque droit, de façon à ce qu'il puisse faire face à celui qui était visiblement désigné comme l'interlocuteur attitré de la multitude. Macross eu à faire appel à tout ce qu'il pouvait réunir de conscience malgré la douleur qui lui vrillait les sens pour comprendre la situation et y participer d'une voix chancelante.

- Vous... vous voulez Slave, c'est ça ?

La tête masquée hocha légèrement la tête, dans un silence de mort. Kyle hoqueta sous un élancement qui déchira son buste, mais continua à parler quand même.

- Vous savez.... il cracha un peu de sang. Vous savez ce qui est terrible avec les Prime ?

Cette fois, ce fut un "non" que la tête daigna lui accorder, patientant jusqu'à ce que Macross parvienne à retrouver son souffle, malgré la respiration désespérément sifflante qui était la sienne. L'homme y parvint, non sans difficulté, la bave aux lèvres.

- On... on est comme... keuf... comme les cafards. On est partout.

La tête du Hibou se pencha un peu sur le côté, singeant une seconde l'attitude de l'animal auquel il empruntait une partie de l'apparence. Kyle, quant à lui, se mit à ricaner quand un bruit de moteur se fit entendre à l'autre bout de la rue. L'Ergot et son maître tournèrent la tête pour découvrir les phares du T-Max lancé à vive allure qui se ruait vers eux. La surprise fut suffisante à Kyle pour sentir un petit relâchement chez son tortionnaire, qui le poussa à agir très vite. Il parvint, dans un effort déchirant pour son corps meurtri, à lui coller un sévère coup de son coude valide au niveau du plexus solaire. Pas suffisant pour souffler l'Ergot, mais assez pour le forcer à lâcher prise. Macross tomba sur sa cheville cassée comme un sac de patates, mais eu le réflexe de rouler tout de suite sur le côté.
...Permettant ainsi au puissant scooter noir d'aller s'écraser contre le sbire de la Cour des Hiboux dans un choc des plus violents. L'homme en costume s'était enfuit sur ces entrefaits, sans que les autres masques ne disparaissent des alentours de l'arène urbaine pour autant.

Ce fut une main aux doigts graciles chargés de bagues d'or et ornés d'ongles parfaitement manucurés qui vint se perdre dans les cheveux de Kyle, les empoignant pour le forcer à redresser la tête dans un gémissement bas. Les deux paires d'yeux bleus se croisèrent alors et Macross eut tout le loisir de contempler le visage au délicat minois qui lui faisait face.


- C'était toi ?
- Oui. C'était toi ?
- Oui.


Un dialogue de sourds, qu'eux deux pourtant comprenaient parfaitement. La cheffe de gang le relâcha et se redressa, regardant les alentours. La Cour siégeait toujours, imperturbable alors que d'autres Ergots étaient apparus sur les toits et dans les ruelles. Kyle se redressa comme il put, ne parvenant à se retrouver assis.

- J'espère que t'assures, fit l'homme.
- Tu rigoles ? La blonde élargi un sourire moqueur tandis que ses cheveux, comme mus par une force invisible, se soulevaient. Autour d'elle, ce qu'on pouvait sans mal prendre pour des particules d'or se mirent à virevolter et lui confectionnèrent une aura flamboyante. J'arrache carrément, tu veux dire.

L'assaut coordonné des Ergots, lancé au même instant, allait certainement la pousser à prouver ses dires.
Journalisée

Diana Prince
Dieu
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 264



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #54 le: Février 12, 2019, 09:01:18 »

De tout temps, la Tribu du Hibou et la Tribu de la Chauve-Souris s’étaient affrontés. Les premiers affrontements avaient commencé il y a des éons de ça, quand plusieurs grandes tribus s’affrontaient, il y a de cela cinquante millénaires. L’agriculture n’existait pas, et, de cette guerre lointaine, il ne reste que quelques peintures rupestres dissimulées dans les profondeurs des cavernes de Gotham City. C’est là que la Tribu de la Chauve-Souris se divisa, là que certains de la tribu restèrent fidèles à la Chauve-Souris, et que d’autres fondèrent la Tribu du Hibou... Tribu qu’on appellerait ensuite, par référence à cette trahison, « Trahison de Judas ». La Tribu de la Chauve-Souris, elle, était née quand l’Homme-Du-Ciel était arrivé des étoiles, et avait mené une révolte contre la Horde de Sang, une tribu sauvage et brutale menée par Vandal Savage. L’Homme-Du-Ciel avait ainsi empêché Savage de s’emparer des Grottes Sacrées, des grottes abritant un pouvoir divin qui permettait, dit-on, de ressusciter les morts. Mais des épreuves terribles attendaient les braves. L’Homme-Du-Ciel, qui n’était autre que Bruce Wayne, avait ainsi compris qu’il avait été ramené à Gotham City, des millénaires avant que le capitaine Jon Logerquist ne fonde, en 1635, la colonie de Gotham City, bien avant que les pères fondateurs de Gotham, Alan Wayne, Theodore Cobblepot, et Edward Elliot, ne posent les premières pierres.

Bruce avait compris que quelque chose de nocif résidait dans les grottes, un mal ancestral, ancien, qui régnait sans doute encore toujours, et qu’il y avait, dans les grottes, un puits de Lazare. Bruce s’était rendu dans les profondeurs des Grottes Sacrées, recherchant les origines de ce qu’il convoitait... Et avait ainsi appris que la Tribu honorait le Dieu Barbatos, un Dieu cruel réclamant des sacrifices humains. L’Homme-Du-Ciel avait alors combattu les cultistes les plus opposés, alors que, parallèlement, la Horde de Sang avait déferlé dans la région, bien décidée à s’emparer des Grottes Sacrées. L’Homme-Du-Ciel avait gagné, et avait ainsi empêché les cultistes de pratiquer un sacrifice qui aurait permis le réveil de Barbatos.

Bien des millénaires après, et bien des batailles après, la Cour des Hiboux était sur le point d’accomplir la prophétie. Les astres étaient corrects. La Tour était moribonde. La vieille Tortue était morte dans son sommeil. Les Olympiens avaient fui la Terre, l’abandonnant à son triste sort en se recroquevillant près de la Tour et en soliloquant sur leur gloire passée... Et le Prime, le Vecteur Convergent, était là. Déjà, il siphonnait les pouvoirs, signe que l’Éveil était proche. La Nuit des Hiboux allait enfin se terminer, la tâche pour laquelle ils avaient veillé sur Gotham City pendant toutes ces années.

« Tu es faible, Kryptonien... Un tel potentiel gâché. J’aurai pu faire de toi un guerrier invincible, Kryptonien. »

Superman avait tenté de repousser les rayons Omega de Darkseid avec les siens, déclenchant une violente explosion, mais sans stopper les rayons, qui avaient frappé Superman au torse, l’envoyant s’écraser au sol, contre une poubelle dans une ruelle. À l’entrée de la ruelle, Darkseid était déjà là, mains jointes dans son dos, faisant preuve de ce calme froid et cruel qui caractérisait si bien le Destructeur.

« Je t’ai déjà dit que tu n’es pas le bienvenu ici, Darkseid. »

Superman s’élança encore, et son poing se heurta à celui de Darkseid... Qui le serra alors, et l’envoya valser à nouveau. La course de Superman se termina contre un camion, pulvérisant la remorque dans un enfer d’explosions métalliques.

« Je ne suis pas venu là pour régler notre différend, Kryptonien. Plus nous perdons de temps, et plus il y a des risques que la Convergence s’établisse.
 -  Tu n’es pas le bienvenu ici, Darkseid, répéta Superman.
 -  C’est d’un lassant... »

Les yeux du Destructeur s’illuminèrent encore, prêts à lancer de nouveaux rayons Omega... Quand un violent coup de poing le frappa au visage, le décollant du sol, suivi d’un autre coup de poing au thorax porté par une autre personne, qui le souleva pour de bon du sol. Darkseid décolla comme une flèche, et s’explosa contre la façade d’un immeuble, avant que l’un de ses agresseurs ne l’accueille en hauteur, le frappant d’un très violent uppercut qui l’envoya s’écraser sur la station de tramway aérien. Un choc très intense, qui défonça le béton et les poutres en acier, faisant s’effondrer la station sous son poids.

Superman se releva alors, et sourit brièvement en regardant les deux femmes flottant dans les airs.

« J’ai failli attendre...
 -  Le Japon, ce n’est pas la porte à côté, Kal’, répliqua Supergirl en souriant.
 -  Et je ne t’aurai laissé régler pour rien au monde le sort de Darkseid sans ma présence » renchérit Power Girl.

Deux Kryptoniens supplémentaires, voilà qui équilibrait les chances.



« Du vent ! »

Du pied, Diana repoussa un Paradémon, mais deux autres la saisirent par les bras, et l’envoyèrent se fracasser sur le sol, s’envolant le long d’une rue, avant de lancer Diana contre un bus abandonné qu’elle percuta de plein fouet. Toutes les vitres du bus explosèrent, et elle s’effondra sur le sol, tandis qu’un Paradémon ouvrait la gueule, envoyant une langue de feu. Réactive, Diana plaça son bouclier devant elle, qui la protégea des flammes, puis frappa avec le bouclier l’un des Paradémons, et logea son poing dans le menton de l’autre, l’envoyant traverser un abribus pour heurter lourdement un mur.

L’Amazone avait toujours en elle ce mauvais pressentiment, et s’éleva brusquement. Kyle lui avait dit que ses pouvoirs allaient augmenter, mais elle ne sentait encore rien de particulier, si ce n’est une inquiétude croissante, comme si, en laissant Kyle s’éloigner, ils étaient tombés dans un piège. Elle retourna vers la dernière zone où elle l’avait aperçue, et s’envola à nouveau, rejoignant la ruelle par où Kyle était passé.

« Kyle ? Kyle ! »

Elle se déplaça encore, et s’envola à nouveau, puis entendit alors des bruits proches, des bruits... D’affrontement. Fronçant les sourcils, elle allait se rapprocher... Quand une silhouette jaillit brusquement depuis un toit en lui sautant dessus. Elle tomba lourdement au sol, roula à plusieurs reprises, et se releva juste à temps pour voir un pied dans son champ de vision, qu’elle bloqua avec ses mains. Le coup, puissant, la souleva en arrière, et elle se protégea contre un pied retourné en avançant son bouclier. L’adversaire se concentra alors, et projeta depuis ses yeux deux rayons énergétiques lumineux qui frappèrent le bouclier, déstabilisant Diana.

« Qui es-tu, toi ?!
 -  Diana de Themiscyra. Ton monde est condamné, j’espère que tu le sais, ça... Les Empires s’écroulent, les royaumes se détruisent, les hommes périssent et retournent à la poussière. Des mondes se terminent, des univers se brisent... Et tout cela n’est que le début. Il n’existe qu’une certitude, Diana de Themiscyra... Toute chose meurt. »

Face à Diana, Black Swan, aussi belle que fatale, s’élança à nouveau, prête à attaquer, toutes griffes dehors...
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Kyle Macross
Bogoss en Collants
Valinichonneur
-
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7751



Voir le profil
FicheChalant
Description
◄ Sentinel Prime ►
(En plus d'avoir des plus grosses couilles que ton père, il porte mieux les collants que ta mère.)
« Répondre #55 le: Février 18, 2019, 04:34:42 »

Le premier Ergot avait été assez malin pour ne pas attaquer frontalement, préférant contourner la scène par l'un des toits adjacents. Il était arrivé derrière les deux alliés improvisés avec la discrétion d'un chat, dissimulé avec soin dans les zones d'ombres qui subsistaient malgré le rayonnement doré émis par la cheffe de gang. De pas en pas, l'Ergot avait approché de Kyle, occupé à admirer la jeune femme qui étincelait comme un petit soleil. Lentement, sans même un froissement de tissu, le tueur avait saisit l'une des lames attachées à sa ceinture, prêt à frapper dans le dos de la blonde. Il visait vraisemblablement la base de la colonne vertébrale, dans le but de l'handicaper lourdement... Et Kyle n'eut pas le temps de réagir lorsqu'il perçut le premier mouvement de toute la série. A peine un cri se forma t-il dans sa gorge que l'action bascula : une déflagration claqua dans l'air comme un coup de fusil et l'Ergot fut projeté avec violence contre un réverbère.

- Défense réactive, fit la blonde le plus naturellement du monde. Mon frère m'a aidé à mettre ça au point.

Elle n'eut pas le temps de s'étendre davantage car déjà bondissaient les autres Ergots. Les deux plus proches, qui avaient saisit l'ouverture offerte par l'assaut avorté de leur frère, connurent un sort semblable : le premier, plus à droite, parut exploser alors qu'il tendait le bras pour frapper à la gorge de l'adolescente en talons aiguilles. Son membre se désarticula sous la déflagration et un second choc l'expédia sur le macadam comme une poupée de chiffons. Le troisième tenta de lancer quelques couteaux, mais il était davantage visible. La blonde dont le bras luisait d'une concentration d'énergie couleur d'or n'eut qu'à balayer l'air dans un large mouvement pour qu'une vague de soleil solidifiée n'annule la menace avant de chercher à s'abattre directement sur le serviteur de la Cour. Ce dernier se montra aussi agile qu'habile, évitant les mouvements plutôt grossiers et maladroit de l'appendice du membre d'or, qui éclata un banc ainsi que l'avant d'une camionnette sans parvenir à toucher sa cible.

*Elle est puissante, mais son contrôle est limité, élémentaire...* Kyle observait autant la bataille que la blonde elle-même, qu'il comprit vite proche de ses limites. L'Ergot lui donnait du fil à retordre, maintenant que l'effet de surprise de son étonnant défense explosive avait fait long feu. La gamine n'était pas entraînée à utiliser ses dons et n'affrontait pas un adversaire ordinaire. Face à Batman, bien qu'il fut tout à fait humain, elle aurait sûrement été échec et mat.
La blonde savait toutefois qu'elle ne pouvait pas abandonner. C'était par orgueil qu'elle avait pénétré dans le combat, mais à présent sa vie en dépendait. L'Ergot bondissait qu'elle tentait vainement d'abattre à l'aide de ses pouvoirs était là pour tuer. Usant de petites lames qu'il projetait, le sbire des Hiboux testait en continu la défense réactive de sa cible. Kyle, comme l'agresseur, pouvait constater sans mal qu'elle s'affaiblissait chaque seconde un peu plus et bien vite, l'explosion d'impact ne fut plus que celle d'un pétard claque-doigt. Le game over arrivait à grands pas, annoncé tant par la pauvreté de la défense que la médiocrité de l'attaque : le "bras" d'énergie d'or était à présent famélique, battant l'air comme une branche de saule battue dans le vent. Quant à la jeune femme, elle paraissait avoir couru un marathon pendant plusieurs heures. Envolée, sa superbe !
Quelques secondes plus tard, tout le reste fut à l'avenant et l'aura d'or disparu. La donzelle se retrouva à genoux, cherchant difficilement son souffle.


- Diana, bébé, si tu veux faire une entrée héroïque c'est maintenant !

C'était le moment où Wonder Woman allait surgir, DEVAIT surgir ! Kyle serra son poing valide, cherchant à se redresser sans aucun succès en espérant pouvoir se dresser face à l'Ergot qui faisait lentement glisser une dague longue hors du fourreau qu'il avait d'accroché à la botte. Quant à la Cour rassemblée autour de l'arène, Kyle avait l'impression de l'entendre jubiler, piaffer d'impatience.
L'homme en noir se dressa au-dessus de la blonde, lui attrapant les cheveux sans douceur pour la tirer vers le haut et la forcer à dévoiler sa gorge. La lame scintilla à la faveur d'une dernière étincelle dorée, et...


CLANG !
L'arme vola, arrachée aux doigts qui la tenaient par une bout de métal qui tomba lui aussi au sol. Kyle n'eut que le temps de voir la forme,
*Une chauve-souris...*, avant qu'une silhouette surgie du néant se déploie de longues ailes noires dans la même seconde, suspendue dans les airs. L'Ergot n'eut pas le temps de réagir assez promptement et les pieds de Cassandra Cain prirent appui sur sa face pour son atterrissage, brisant les optiques rondes du masque alors que la Batgirl retomba avec élégance et sans un bruit à côté de Kyle et de sa comparse à tête d'or.

- Super sens du timing, fit Kyle avant de gémir de douleur.

Mais les Ergots possédaient le leur, également. Les moins affaiblis par les chocs contre la défense explosives se remettaient déjà sur pied, ombres meurtrières cernant la Batgirl arrivée là.
Journalisée

Diana Prince
Dieu
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 264



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #56 le: Février 18, 2019, 10:05:22 »

« C’est anormal...
 -  Pourquoi ses pouvoirs ne se manifestent pas ?
 -  Ils devraient se manifester ! Ce n’est pas normal ! »

Depuis leur promontoire, ils observaient la scène. Si des Corbeaux aux masques blancs se trouvaient là, à voir Kyle et la Prime de ce monde se battre contre les Talons, il y avait aussi, parmi eux, un Corbeau aux masques plus foncés, d’un grade supérieur aux simples membres de la Cour. Il était le Juge, le dirigeant suprême de la Cour. Aujourd’hui, la Cour toute entière avait fait le déplacement, signe de l’importance de cet évènement, un évènement si important que le Leader Suprême était là. Le Juge observait la scène, indiscernable derrière son masque.

Le Juge réfléchissait lentement, et tourna sa tête vers les Hiboux.

« Idiots ! Vous ne comprenez donc pas ? C’est le Messie... L’enfant de l’Amazone ! Il a absorbé l’énergie de Kyle, y compris celle de Slave Prime !
 -  Mais alors...
 -  Nous n’avons aucun intérêt à poursuivre cet affrontement !
 -  Au contraire... Dois-je vous rappeler vos échecs successifs à Gotham ? »

Il était inutile de le faire. Il y a quelques temps, la Cour des Hiboux, en sentant qu’elle perdait son influence sur la ville, notamment depuis l’arrivée de Batman, avait lancé un plan de vaste envergure visant à décapiter la ville en utilisant ses Talons pour abattre les principaux leaders de la ville : Bruce Wayne, James Gordon, le Maire... La « Nuit des Hiboux » avait été le grand retour de la Cour, mais la Cour avait échoué contre le Chevalier Noir. Pire que tout, Bruce Wayne avait découvert que l’actuel mentor de la Cour était un dément, un homme se faisant appeler Thomas Wayne Junior, et qui avait toujours prétendu être le petit-frère de Bruce Wayne, abandonné par ses parents, et éduqué par la Cour des Hiboux. Plus connu sous le nom de Lincoln March, le projet de March, lors de la Nuit des Hiboux, avait été de décapiter la ville pour en devenir le Maire. Batman avait réussi à le stopper.

Des mois après, la démence de March avait ressurgi dans le cadre d’un plan de vaste envergure visant à briser Batman en liguant contre lui un ensemble de super-criminels. Une guerre secrète qui avait amené Batman à la limite de ses capacités, et qui avait connu son apogée quand la ville entière était tombée en plein état de siège par une coalition de supers-criminels de seconde zone, comme Firefly. Suite à cela, Lincoln March avait disparu de la circulation, mais pas la Cour, qui avait continué à ourdir sa vengeance...

...Jusqu’à maintenant.



Les lasers frappèrent avec violence Darkseid, le déstabilisant. Superman s’élança ensuite sur lui, rapidement suivi par Supergirl et par Power Girl.

« Kryptoniens ! rugit le Destructeur. Cela ne fait aucune différence ! »

Sa main attrapa le visage de Power Girl et il la balança dans le décor, non sans se recevoir un uppercut de Supergirl, qui eut la même impression que son cousin il y a quelques instants, celle de frapper un mur de brique. Le choc souleva le menton de Darkseid, qui frappa la femme du pied, avant de bondir vers Superman, son poing venant heurter le sien, déclenchant une violente onde de choc qui ravagea le sol, provoquant une violente onde qui s’enfonça dans le béton et le stria de rainures.

« C’EN EST ASSEZ ! DONNEZ-MOI LE MESSIE ! »

C’est à cet instant qu’un nouveau vortex apparut, et qu’une voix se mit à flotter, sur un ton nasillard et provocateur :

« Humains, réjouissez-vous... »



« Fous-moi la paix !
 -  Navrée, mais je ne peux pas ! La Cour ne tardera pas à réaliser que c’est toi le portail. Et la fin en elle-même est préférable à la non-fin que tu nous destines.
 -  Ton verbiage n’a aucun sens ! »

Les deux femmes se heurtèrent encore. Black Swan bondit alors dans les airs, et chercha, en faisant un retourné acrobatique, à frapper Diana à la tempe avec son pied. Mais cette dernière, réactive, pivota sur place, et sa main attrapa la cheville de la femme, et la balança au sol, avant de lui loger son pied dans les côtes, qui l’envoya valser sur place. Black Swan s’écrasa violemment contre une voiture, et Diana bondit en hauteur, s’envolant dans les airs, et, genoux en avant, heurta tout aussi puissamment le ventre de Black Swan. Face à tant de pression, la voiture ne résista pas, et explosa, le réservoir d’essence se compressant sur place jusqu’à provoquer une réaction chimique.

Un champignon de feu s’envola dans les airs, et, quand celui-ci se dissipa, Diana tenait Black Swan par le torse, hésitant sur la marche à tenir.

*Tue-là ! TUE-LÀ ! gronda une voix forte et sinistre dans son esprit.
Athéna enseigne la pitié à ses ennemis, Diana ! résonna une voix sage et posée, ressemblant à la voix de sa propre mère.
TA GUEULE, SALOPE ! TU ES UNE AMAZONE, DIANA ! LA PITIÈ ?! Ha, la bonne affaire ! TUE CETTE CHIENNE, TUE-LÀ !!*

Black Swan, agenouillée devant elle, posa ses mains sur son poignet, et Diana constata alors, avec horreur, qu’elle n’était pas en train de la tenir par le torse, mais de l’étrangler. Les yeux écarquillés, la criminelle levait nerveusement les mains, et titilla le visage de Diana, s’agrippant à son plastron... Puis Diana la relâcha, et se mit à gronder, ses yeux se remplissant alors de noir.

« Ça... Ça a commencé... » soupira Black Swan.



Cassandra Cain n’était pas la plus bavarde des Batgirls. Elle était celle qui avait eu une enfance difficile. Élevée par Lady Shiva et par David Cain, elle avait eu une enfance de tueuse. Tout ce qu’elle connaissait, c’était tuer. C’en était à un tel point que ses parents ne s’étaient jamais donnés la peine de lui enseigner les fondamentaux comme la lecture, l’algèbre, la géographie... Tout ce que Cassandra avait toujours connu était l’apprentissage de la mort. La finalité de Cain était d’offrir Cassandra à Mother, une redoutable tueuse ayant fondé une organisation criminelle internationale. Mais Cassandre Cain avait croisé la route de la Bat-famille, et Barbara Gordon avait décidé de la prendre sous son aile, et de lui enseigner les rudiments nécessaires à la vie en communauté.

Mais, indépendamment de tout ça, Cassandra Cain restait d’une efficacité terrifiante au combat. Elle était au niveau des arts martiaux aussi talentueuse que Batman en personne, si ce n’est qu’elle avait pour elle une agilité naturelle liée à son corps svelte. Elle se rua sur les Talons avec une efficacité meurtrière, usant de ce sixième sens que Cain avait développé en elle, et qui lui permettait de lire les mouvements de ses ennemis. Elle pouvait ainsi anticiper à l’avance les coups, en fonction des contractions musculaires, ce qu’elle utilisa pour briser quelques rotules, renverser des poignets, tout en lançant ses Batarangs avec une précision meurtrière, contrant ainsi les projectiles qu’on lui lançait.

Elle alla même jusqu’à se saisir de son Bat-grappin en plein combat, et l’envoya s’accrocher à une improbable conduite de gaz. Elle tira sur le levier rouge qu’elle avait ciblé, déclenchant un jet de vapeur qui frappa de plein fouet un Talon, puis bondit sur le côté, envoyant son genou se loger dans la tête d’un Talon.

Un sifflement suraigu se fit alors entendre, et les Talons s’arrêtèrent brusquement, tandis que des applaudissements claquèrent dans la pièce. Au milieu des Talons, la silhouette du Juge s’avança alors.

« Impressionnant, Miss Cain. La Chauve-Souris forme toujours aussi bien ses disciples, à ce que je vois. »

Cassandra Cain se mit en position.

« Crois bien que je continuerai volontiers ces enfantillages... Mais le temps nous manque. En réalité... Nous nous sommes trompés de cible. »

Cassandre bondit alors, lançant un Batarang qui fusa à toute allure vers le cou du Juge... Ou, plutôt, elle lança deux Batarangs, l’un dans l’ombre du premier. Le premier avait pour but d’être paré, car il louperait sa cible de quelques centimètres, mais pas le second. Un coup classique, qui misait sur la spontanéité et sur l’effet de surprise...

...Mais le premier Batarang fila et rebondit contre le mur, tandis que le Juge intercepta l’autre avec deux doigts.

« Pffft... Ridicule, et presque humiliant. Et je ne souhaiterai pas laisser passer le choc des Titans pour rien au monde ! »

Une bombe fumigène explosa alors dans le couloir, laissant aux Talons l’occasion de se disperser, et à Cassandra l’occasion de se retourner vers l’étrange couple.



« ...Réjouissez-vous, humains. Écoutez-moi et réjouissez-vous ! Soyez reconnaissants, car vos vies insignifiantes seront sacrifiées pour contribuer à l’équilibre de l’Univers, car toute chose doit être égale à son inverse, et inversement ! »

Superman regarda silencieusement l’homme. Flottant dans les airs sur une plaque circulaire composée de morceaux de granit assemblés, Ebony Maw dégageait un puissant pouvoir magique, flottant au milieu de la scène de bataille. Une apparence aussi inattendue que surprenante, mais annonciatrice de mauvais présages. Une tornade rouge fit virevolter les cheveux de Superman, tandis que Flash, tout auréolé d’éclairs jaunâtres, apparut alors.

« Qui a invité Voldemort ? »

Batman serra les dents, à proximité.

« C’est Ebony Maw, un membre de l’Ordre Noir... »

Ce nom ne laissa pas Superman, ni Hal Jordan, neutres. Des vortex supplémentaires apparurent alors derrière Ebony Maw. Réputé pour être le plus dangereux des membres de la terrifiante Légion Noire, Ebony Maw était connu pour ses talents magiques, qui rivalisaient avec ses talents de stratège. Un homme fourbe, qui s’était fait connaître des humains en se livrant à un duel psychique avec le Docteur Strange, qu’Ebony Maw avait gagné, amenant Strange à invoquer un Grand Ancien.

« Bordel, je détecte des quantités phénoménales d’énergie de l’autre côté ! hurla Cyborg. Mais qu’est-ce qui se passe ?! »

Le sol même se mit à trembler, vibrant dangereusement, comme si une sorte de séisme avait lieu de l’autre côté. Les vortex s’agrandirent encore, et une énorme silhouette émergea brusquement. Même les super-héros localisés sur Terre avaient entendu parler de lui. Les yeux de Flash s’écarquillèrent, les détecteurs de Cyborg s’emballèrent, tandis qu’un second cauchemar venait d’arriver sur Terre.

À moins de cinquante mètres de distance l’un de l’autre, séparés par les membres désemparés de la Justice League, Darkseid le Destructeur et Thanos le Titan Fou se firent face.

Puis les Portails du Titan Fou vomirent une armée d’Outriders qui défilèrent en hurlant sauvagement, toutes griffes déployées.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Kyle Macross
Bogoss en Collants
Valinichonneur
-
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7751



Voir le profil
FicheChalant
Description
◄ Sentinel Prime ►
(En plus d'avoir des plus grosses couilles que ton père, il porte mieux les collants que ta mère.)
« Répondre #57 le: Février 25, 2019, 05:49:39 »

Kyle était adossé à l'une des caisses défoncées par l'affrontement de la blonde contre les Ergots, après s'être péniblement traîné contre la carcasse de ce qui avait été un jour une belle Chevrolet à la massive carrosserie jaune poussin. Il avait rampé en gémissant dans les morceaux de verre sur le sol, maudissant sa faiblesse et la râclée que lui avait infligé le sbire de la Cour des Hiboux.    Plus de pouvoir ! Au moment où la situation adoptait une tournure désespérément critique ! L'ex-Prime se sentait toutefois rassuré de savoir que Diana bénéficierait d'un power-up potentiel grâce au pouvoir de leur enfant, ce constituait dans cette véritable situation de guerre un apport de forces vives loin d'être négligeable, mais ce n'en était pas pour autant que l'homme digérait la situation qui le p. Un fort ressentiment lui broyait les entrailles, en plus d'une frustration monumentale de n'être redevenu qu'un outsider. Mais, à franchement parler... Avait-il jamais quitté cette situation ? Disparu un temps après la dernière bataille, absorbé par la Force Prime et réuni avec Slave à l'issue de cette abracadabrante mise en scène, il n'en était resté qu'un acteur mineur. Et voilà qu'il était même éclipsé à présent par un enfant à naître !

Il serra les dents, tant sous la douleur que sous la somme de ses réflexions, fermant le poing alors qu'il regardait d'un oeil détaché la Batgirl qui se penchait au-dessus de la blonde encore à genoux que cette dernière n'avait rien. A part un état de fatigue assez avancé, l'étrange demoiselle n'avait à déplorer aucun stigmate (à part sûrement une blessure profonde à l'égo, que Kyle imaginait sans peine) et Batgirl semblait s'acheminer vers lui pour examiner son bras cassé et sa cheville broyée.
Autour d'eux, Gotham semblait trembler sur ses fondations. Assis sur le sol, Kyle pouvait sentir les vibrations parfois très violentes qui ébranlaient la cité gothique. Le reg   ard perdu au loin, il lui semblait même que certains buildings tremblaient et menaçaient de s'effondrer comme un rien. Superman et Darkseid continuaient leur affrontement, dont lui-même se retrouvait être la cause. Une mégapole entière était devenue le théâtre d'une guerre des dieux dont l'enjeu était le pouvoir des Primes. Mais Darkseid s'intéressait-il à lui uniquement, où au seul pouvoir qu'il avait détenu ? Si c'était le deuxième cas de figure qui prévalait, alors Diana était en grand danger. Tant que Darkseid imaginait que la Force était en la possession de Kyle, Wonder Woman et leur progéniture étaient saufs. Il fallait absolument que ça dure !




Elle tremblait violemment. Comme à chaque fois qu'elle épuisait son pouvoir. Un drôle d'effet secondaire, la façon qu'avait son corps de dire qu'il avait trop produit de cette énergie qui synthétisait ses pouvoirs. La chaleur des coulées d'or qui cavalait normalement dans ses veines et renforçait chacune de ses cellules avait laissé la place à un froid polaire qui la faisait même claquer des dents. La blonde détestait cet état, tout en sachant d'expérience qu'il ne durerait pas longtemps. D'ici quelques minutes, son corps aurait recouvré assez de force pour lui permettre de revenir à une température plus vivable.
Tout de même, quelle soirée ! Après les casses, le meurtre des flics (un délice qui l'avait faite se sentir toute-puissante), cet affrontement avec... Avec qui, d'abord ? Dans quoi avait-elle débarqué ?
Elle ne se souvenait que de n'avoir ressenti qu'une étrange sensation au fond des tripes. "On m'appelle", avait-elle pensé. Quand elle avait vu l'homme qui gisait maintenant contre la Chevrolet, elle avait été instinctivement proche de lui. En confiance. Comme si... comme si cela avait toujours fait partie de l'ordre naturel des choses. De là, elle s'était battue et, sans avoir été pourtant seulement touchée, avait été défaite.


Lorsque les premières notes d'"I want it all" se firent entendre dans la rue, elle ne réalisa pas tout de suite que la mélodie émanait du portable qu'elle avait dans l'une des poches arrières de son jean's. Regardant au-dessus de son épaule en grelottant, elle vit que l'homme et la Batgirl avaient porté leurs regards sur elle, ce qui lui fit réaliser que le bruit venait presque littéralement de son cul. D'une main tremblante aux doigts bagués d'or, la jeune femme attrapa son Iphone avant de décrocher.

- Q-q-q-quoi ? dit-elle, essayant de retenir le claquement de ses dents.
- Il est parti ! La voix était paniquée. Il est parti, putain !

Bien qu'il lui fallu quelques secondes pour réaliser la portée des mots à son oreille, quand ce fut fait, elle ne tremblait plus.
Et ce n'était pas bon signe.


- Mais qu'est-ce que tu racontes ?
- Ta mère dit qu'ils regardaient les infos pour voir la bataille en ville et... et... elle dit que là, y'avait une meuf orange qui avait prononcé son nom à la télé ! Il se levé et il s'est barré ! Putain, il a même pété le poignet de ta mère qui a essayé de le retenir !
- Tu dis d'la merde, espèce de sale pute ! Mon frère ne ferait jamais de mal à notre mère ou à moi !

Un gémissement dans le fond sonore de l'appel fit comprendre à la blonde que son interlocutrice ne mentait pas. Elle aurait reconnu entre mille la voix de sa mère en souffrance, pour l'avoir entendue bien trop souvent à son goût. Quand leur père la frappait, puis des années plus tard quand son frère avait des crises de démence qui lui faisaient tout casser dans leur appartement.
Son frangin, elle l'aimait tout en le sachant dangereux. C'était un garçon gentil, qui avait des "sautes d'humeurs tempétueuses", disait leur mère. Une définition tout à fait exacte au demeurant, bien que par trop simpliste. Car elle, elle savait quelque chose que sa mère ignorait : les pouvoirs de son frère, qu'elle ressentait en une dimension inimaginable, n'attendaient qu'un déclic pour exploser totalement. Et chaque accès de colère le poussait au bord de cet instant, qu'elle parvenait toujours à freiner.

Elle raccrocha, non sans avoir enjoint son gang à prendre soin de sa mère. Tentant de se redresser, elle y parvint tant bien que mal et se traînant vers Batgirl qu'elle attrapa par un pan de la cape dans un air oscillant entre la menace et la détresse.


- Faut qu'tu m'aides, meuf ! Faut qu'on retrouve mon frère ! Il est sorti et il est grave dangereux !

La blonde secouait presque Cassandra en l'invectivant, désireuse de la faire bouger. Son comportement ne fut pas sans interpeller Kyle, qui observa la scène avec intérêt, alors que son instinct lui hurlait que "quelque chose" était entrain de se mettre en place sous ses yeux. Il lui manquait une clef de compréhension pour saisir l'ampleur de ce qui se tramait et il espérait que la blonde la lui fournisse d'une façon où d'une autre.
Pas sûr que ce serait en bousculant une Batgirl, toutefois. Mais la situation semblait assez critique pour qu'elle se risque à cela.


- Il va aller là où y'a une meuf orange ! T'entends ? Tu dois bien savoir de quoi ça parle, ça passe aux infos ! C'est là qu'il va ! Faut que je le retrouve !
- Une "meuf orange" ? Répéta Kyle. K'li ? A n'en point douter. Pourquoi il la cherche ?
- Elle a dit son nom !


L'ex-Prime cilla, battant des paupières. La clef venait de lui tomber dans la main et cela ne présageait d'absolument rien de bon. Une étrange sensation de menace lui remonta dans l'échine alors qu'il interrogeait la cheffe de gang d'une question dont il savait déjà connaître la réponse.

- C-comment... comment est-ce qu'il s'appelle ?
- Macross, Kyle Macross !


Kyle, le Kyle allongé dans la rue, eu le vertige. Une seconde durant, l'homme eu la sensation de se faire happer par une abîme qui aurait englouti la ville, le continent, le monde lui-même. Ce n'était pas le fait d'entendre son nom dans la bouche d'un autre -il était habitué, maintenant, à ne plus être un exemplaire unique- mais le malaise que cela induisait en lui. Il n'avait ressenti cela qu'une seule et unique fois dans sa vie et il priait tous les dieux (à commencer par ceux de Diana) de faire erreur.

- Il est... commença de nouveau la blonde.
- ...Extrêmement dangereux, conclut Kyle qui se tourna vers Batgirl. Aidez nous à le retrouver ! Demandez la permission à Batman, à l'ensemble de la foutue Ligue s'il le faut, mais il faut absolument qu'on le retrouve !



Le corps de Black Swan retombait sur le sol, relâché par une Diana magnifique sous la pellicule de sueur qui couvrait son corps athlétique, orné en sus de giclées de sang -le sien, et celui de ses adversaires. Prête à dispenser la clémence comme la plus brutale des corrections, était-elle en mesure de percevoir le mouvement sur sa droite, issu de la silhouette qui remontait la ruelle perpendiculaire à la rue où les femmes s'étaient battues, en ravageant une bonne partie par l'explosion brutale de la voiture ? Les flammes de la carcasse pulvérisée léchaient les facades meurtries par les déflagrations, rendaient menaçantes les ombres mêlées des deux combattantes. Une guerre miniature, dont l'acte final avait eu un bien singulier spectateur : l'adolescent en jogging et t-shirt qui avançait dans le chaos avec un air un peu hagard qui lui donnait l'air d'être blasé par la scène qui se jouait sous ses yeux.
Il remonta vers Diana et Black Swan, se posant à quelques courts mètres d'elles, pour les détailler.

A l'intérieur des entrailles de Diana, quelque chose s'emballa. Furieusement, la chaleur irréelle de son enfant en gestation se mit à irradier, enflammant chaque parcelle de son corps et lui faisant irrémédiablement ressentir l'ampleur d'un danger comme elle n'en avait encore jamais affronté. Comme liée à lui, elle put ressentir le sentiment d'engloutissement irrépressible qui secouait son homme à quelques rues de là.
Même le Prime en elle y réagissait d'une façon ultra-violente, alors qu'il était resté muet face à Darkseid en personne.

Et il ne fallait pas être grand clerc pour devenir la source de cette excitation ; ce grand échalas au corps qu'on devinait puissant sous ses vêtements lâches et boulochés. Il s'était focalisé sur Diana pour ne plus la lâcher du regard, complètement hermétique à la présence de Black Swan.
Il se gratta le bras, nonchalant, daignant enfin tendre le cou en direction du combat qui engageait trois kryptoniens et l'ensemble de la JLA, puis revint à Diana, ses yeux à nouveau cloués sur elle derrière les mèches noires qui retombaient devant ses pupilles.


- Ce n'est... pas vous, qui m'avez appelé... il pencha la tête sur le côté, indécis. Ou c'est vous ? Répondez moi.

La voix était douce, plus qu'on n'aurait pu l'attendre. Mais le dernier ordre avait été si féroce dans son ton qu'on eu dit que Zeus lui-même l'avait intimé au plus misérable des païens.
A partir de cet instant précis, Diana se retrouvait avec une fiole de nitroglycérine entre les mains. Car il était clair que si le bonhomme changeait d'humeur, la situation deviendrait... apocalyptique.


Journalisée

Diana Prince
Dieu
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 264



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #58 le: Février 28, 2019, 11:28:55 »

*Qu’est-ce qui se passe ? Qu’est-ce qui m’arrive ?*

D’où lui venait cette violence soudaine ? Cette rage qui bouillonnait dans son corps ? Était-ce un effet secondaire du pouvoir de Kyle ? Mais comment avait-elle pu absorber son pouvoir ? Était-ce lié à son bébé ? Diana n’y comprenait rien, tout en sentant clairement une force puissante en elle. Une énergie terrible qui la déstabilisait. Était-elle positive ? Négative ? Elle s’écarta de Black Swan, sentant une migraine l’envahir, et manqua même trébucher. Nerveusement, elle s’appuya contre un lampadaire, sentant des poussées de chaleur remonter dans son corps, avant de percevoir une énorme explosion au loin. Entre les bâtiments, un champignon de flammes s’éleva dans les airs...

...Puis une voix résonna brusquement dans le dos de Diana. Elle se retourna alors, croisant un homme assez grand au visage ténébreux, portant une cicatrice sur l’une des joues.

« Qui... ? »

Une mince couche de poussière les recouvrit alors, émanant de la puissante explosion que Diana avait aperçue il y a quelques secondes.



Devant l’insistance de cette femme, Cassandra fronça les sourcils. De l’autre côté de sa visière, il y avait un énorme écran, juché au milieu d’une énorme cave souterraine, un endroit sombre, où il faisait froid. Des courants d’air glaciales remontaient depuis des précipices abyssaux qui semblaient s’enfoncer dans les profondeurs du monde, comme si les Lidenbrock de Jules Verne s’apprêtaient à descendre pour aller jusqu’au centre de la Terre. La femme observant les écrans reposa la tête de café, tout en regardant un autre écran, où le logiciel de reconnaissance faciale, après avoir pris de multiples photographies de la blonde, diffusa des images à toute allure, consultant les bases de données des forces de l’ordre.

« Passe-là moi, Cassandra » demanda en attendant Barbara Gordon.

De l’autre côté de la visière, Cassandra ouvrit sa ceinture, et en sortit un communicateur, ressemblant à une sorte de petit walkman estampillé du sigle de la chauve-souris.

*Macross...*

Un nom qui n’était évidemment pas inconnu pour la jeune femme, qui était probablement à Gotham la seule personne dont les talents d’investigation égalaient, voire surclassaient, ceux du célèbre Chevalier Noir.

Cassandra lui tendit donc le micro, et Barbara appuya sur un bouton, ce qui lui permit de communiquer :

« Je suis l’Oracle, jeune femme. Vous allez me dire précisément qui vous êtes, et ce que vous voulez, et... »

Barbara se tut brusquement en sentant de la poussière tomber du plafond, et regarda un autre écran. Une énorme explosion avait ravagé le centre-ville de Gotham, pulvérisant des façades d’immeubles, et balayant des hélicoptères. Sur un autre écran, des caméras de télévision montraient des hélicoptères militaires en train de se déployer. L’Apocalypse était en train d’exploser au coeur de Gotham, mais Barbara n’arrivait pas à se défaire d’un mauvais pressentiment, le sentiment que quelque chose de gros était en train de lui échapper...



« Et bien, et bien, et dire que nous avions eu tant de mal à trouver les Macross... Finalement, il suffit de taper dans un poteau pour qu’il y en ait dix qui tombent ! »

Tandis que la poussière dégagée par le souffle de l’explosion redescendait, des silhouettes supplémentaires émergèrent. Et, tandis que Diana chavirait, et continuait à avoir très chaud, elle tourna la tête, attirée par cette voix... Cette voix qui lui semblait familière, mais qu’elle n’arrivait pas à identifier.

« Finalement, c’est assez logique. Oui, tout à fait logique... »

Diana regarda encore le grand échalas en jogging face à elle, tandis que les ombres se multipliaient.

« Elle a été le Phénix blanc, le véritable lien entre Absolute Prime et ce monde-ci. Diana de Themiscyra... Dans cette vie comme dans tant d’autres, tu es le maillon manquant qui permet à toute la structure d’exister et de se maintenir... Outre être une bimbo à la plastique remarquable. »

Un léger ricanement sarcastique s’échappa des lèvres du Juge, tandis que, autour de lui, les Talons se dressaient. Diana sentit alors ses forces l’abandonner, et mit un genou à terre.

« Je... Je ne comprends pas.
 -  C’est normal, c’est normal. Dans ta quête contre Slave Prime, toi et ton petit-copain avaient frappé à la porte. Vous avez dit TOC, et l’Univers a répondu ! »

Le Juge s’avança alors. Cette carrure, cette silhouette, cette voix... Mais Diana n’arrivait pas à assimiler les choses.

Une nouvelle explosion enflamma alors le ciel, et une carcasse de fourgon enflammée apparut au-dessus d’eux, avant de s’abattre violemment sur le sol.

« Woow ! Tes petits-copains n’en ont plus pour longtemps, je crois bien ! Mais peu importe, qu’est-ce qu’on se fout des amuse-gueules, quand le putain de plat principal est là, hein ?! »

Diana essaya de se relever, et le Juge regarda alors le mystérieux individu qui avait débarqué.

« Mais qu’est-ce que vous attendez ? Pourquoi est-il toujours en vie ?! »

Les Talons se déployèrent alors, nerveusement, dangereusement, décrivant un arc-de-cercle autour de l’homme, tandis que le Juge se frottait les mains.

« Voyons voir, voyons voir... »

Puis ils attaquèrent !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Kyle Macross
Bogoss en Collants
Valinichonneur
-
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7751



Voir le profil
FicheChalant
Description
◄ Sentinel Prime ►
(En plus d'avoir des plus grosses couilles que ton père, il porte mieux les collants que ta mère.)
« Répondre #59 le: Mars 04, 2019, 03:53:21 »

Son jogging était sale -le genre de torchon suranné qu'on enfilait un dimanche pour aller dans le garage bricoler histoire de s'occuper. Ses pieds, chaussés d'une paire de tennis élimée jusqu'à la corde, à tel point qu'on ne parvenait pas à en déterminer la marque et qu'on sentait que l'orteil était prêt à jaillir d'ici à quelques pas. Le pull ? Grisâtre, sale également, sérigraphié d'une parodie de l'emblème de Superman que le temps et les machines successives avaient transformé en une imagine incolore rendue simplement identifiable par sa forme si remarquable. L'homme dans cette tenue ? Presque ordinaire. Il avait tout de l'étudiant paumé, au visage certes un peu carré mais dénué de charme réel, bien que la cicatrice qui lui barrait la joue lui accordait un étrange air de guerrier blasé qui lui conférait une relative présence, vite gâchée par ses longs cheveux en bataille et son air détaché. Physiquement, il ne payait pas de mine : Kyle par exemple possédait un corps plus puissant et développé, sans que l'homme ne se trouve être réellement rachitique.

Le plus intriguant restait son regard. A absolument aucun moment l'anonyme n'avait lâché Diana, malgré tout le chaos qui avait éventré la rue et qui faisait hurler Gotham dans les avenues adjacentes. Même l'arrivée de la Cour ne l'avait pas détourné de sa contemplation. Imperturbablement, l'échalas fixait Wonder Woman, ses yeux et son visage, jusqu'à ce qu'il ne daigne enfin descendre. Contre toute attente, il ne prêta aucune espèce d'attention à la poitrine fièrement corsetée et se stoppa sur le ventre de l'amazone alors même que les Ergots le prenaient dans leurs meurtrières sur l'ordre du Juge.


- Vous devez laisser venir, fit-il de son ton monocorde en désignant du menton les entrailles de la guerrière. Sinon, vous allez brûler de l'intérieur.

Était-ce un soupçon de compassion qui semblait poindre dans sa voix jusque là dénuée de toute sensibilité ? Il semblait. Le joggeur releva le regard vers celui de Diana au moment même où le premier Ergot sauta vers lui, dague à la main, visant sa gorge.
Tout se passa ensuite en un éclair : l'inconnu parut ne lever qu'une main molle vers le sbire de la cour, mais un bang sonore dévasta la rue à cet instant précis, éclatant ce qu'il rest   ait des devantures et des facades, faisant se mettre à couvert les courtisans... Et explosant littéralement l'agresseur sur sa partie haute. Seule les jambes et une partie de la ceinture abdominale retombèrent à terre. Le reste fut soufflé en arrière, s'écrasant et se répandant sur le béton et le bitume dans une grande éclaboussure rougeâtre où baignaient des restes de chair et d'organes.
En un mouvement de poignet, le joggeur avait franchi le mur du son et explosé un Talon avec la seule pression de l'air de son mouvement.

Les comparses du tué marquèrent bien un temps d'arrêt devant la scène, mais eurent la présence d'esprit plutôt impressionnante de se reprendre très rapidement pour attaquer comme un seul homme.




- Je suis Holly, Holly Macross ! Mon frère Kyle il a des... des pouvoirs. Elle se passa la langue sur les lèvres, hésitante, puis continua. Il est très fort, mais il ne sait pas trop ce qu'il fait, alors il reste à la maison avec ma mère pour éviter que ça ne dérape.

Des dérapages, il y en avait eu. Il suffisait de retrouver le dossier du concerné pour voir qu'il avait eu plusieurs démêlés avec les forces de l'ordre, qu'il avait même écopé d'un séjour dans le quartier juvénile d'Arkham. Selon la loi, Kyle se devait de prendre divers cachets pour contenir ce qu'on désignait sobrement comme de "forts accès d'agressivité". Difficile de comprendre pourquoi Macross n'était pas interné, à part peut-être le fait qu'il avait eu jusque là la chance de se retrouver pile sur la corde raide sans jamais en tomber. Sa sœur était à même de le contenir un peu (grâce à ses pouvoirs, fait qu'elle préféra garder sous silence malgré tout) mais il avait là quitté la maison. Au moment même de l'attaque massive de Darkseid et ses forces sur la ville ! Rien ne pouvait être plus dangereux.


- Il faut le retrouver ! Il est dangereux !

Holly chercha bien à ajouter quelques mots, mais l'ex-Prime lui arracha le communicateur sans autre forme de procès, s'adressant à l'interlocuteur au bout en espérant que Batman avait déjà parlé de lui, pour éviter de passer pour un gentil taré opportuniste.

- Donnez nous sa position, on doit faire quelque chose ! Et surtout, prévenez Dia-... prévenez Wonder Woman, corrigea t'il en glissant un oeil vers Holly. Elle ne doit pas s'en approcher ! Pas dans son état ! Dites lui de se casser si elle le croise !

Pourquoi diable avait-il ce sentiment d'urgence critique qui lui lacérait les tripes ? Diana avait eu l'occasion de rencontrer bien d'autres convergents jusque là, sans que cela ne lui fasse cet effet. Même face à Slave, le Prime n'avait pas anticipé autant. Et pourtant, Slave était un fou dangereux psychotique... Quelque chose hurlait en Kyle, une sorte de sixième sens. L'instinct, peut-être ? Il n'y croyait toutefois pas. Sa renaissance lui avait accordé de nouveaux pouvoirs, comme sa fusion avec Slave afin qu'ils ne forment plus qu'un et qu'ils convoquent Absolute sans même le vouloir. Peut-être qu'il s'agissait d'une réaction à la Force Prime, de laquelle il se sentait infiniment plus proche ?
Si c'était bien le cas, cette réaction violente à l'amorce de la rencontre d'un Prime potentiel et du Messie de la lignée ne promettait rien de bon.

Kyle chercha à se relever à nouveau, mais fut cette fois aidé par Holly. Usant de ses pouvoirs pour partie revenus bien qu'encore faible, elle composa des structures d'énergie grossières sur les membres brisés pour permettre à Kyle de les tenir en place et de se mouvoir, même si c'était en boitant et en gémissant à chaque pas. Lui n'attendait plus que l'indication de la route à prendre, scrutant le masque sinistre de Batgirl qui avait de nouveau le communicateur en main.




Diana était maculée de sang. Il roulait en sillon épais sur sa peau, cascadant du volume de ses seins pour s'égarer dans le sillon sensuel qui les séparait, probablement pour aller souiller son ventre derrière le corset. Ses cheveux étaient poisseux d'hémoglobine, quelques lambeaux de chair pendaient de ses épaules ou même de ses cuisses, un peu lamentablement.
A ses pieds gisaient les restes de l'Ergot qui avait voulu se mettre entre elle et le joggeur pour porter son attaque : une action aussi désespérée et stérile que l'assaut coordonné, qui n'avait abouti que sur un carnage. Avec une facilité déconcertante, sans le moindre signe d'effort, le Kyle négligée avait éradiqué sans peine la menace que la Cour avait pensé faire tomber sur lui. Cela avait un peu été aussi ridicule de d'imaginer défaire Superman en le frappant à l'aide d'une épée en mousse et les Ergots payaient cher le manque de discernement du Juge.

Moins souillé des restes organiques lui-même que ne l'était la femme vers qui il s'avançait, le convergent se retrouva dressé face à l'amazone, sur le ventre de laquelle il déposa sa main à plat. Comme s'il était capable d'en éprouver la vie qui s'y formait, le Kyle resta ainsi, les yeux bas et le sourire légèrement satisfait, bien que le rictus fut d'une discrétion des plus furtives.


- C'est à moi, fit-il. Et toi aussi.

Le ton avait un côté écrasant d'absolu. Il n'y avait clairement pas matière à contester la déclaration, qui vint à se conclure dans un baiser qu'il forca sans l'ombre d'une hésitation, marquant un territoire qui, dorénavant, lui appartenait.
Du moins de son point de vue.
Journalisée


Tags:
Pages: 1 2 3 [4] 5
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Dream Away - Le Grand Jeu
ChatBox