Nos partenaires :

Planete Sonic Faire un don à l'assoc MLDK Reose Hybride Yuri-Academia
Inscrivez-vous

Antares/Pleione Lilianstar

Terranide

  • -
  • Messages: 677


  • FicheChalant

    Description
    Antares et Pleione sont les filles nekos du plus grand magnat de l'énergie terranide. Elles sont lesbiennes et amantes secrètes. Elles voyagent à travers l'univers pour se trouver des partenaires.

Re : Retrouvailles amoureuses avec des nekos [PV Lilianstar sisters]

Réponse 465 septembre 09, 2019, 07:42:52 pm

Pleione était à quatre pattes devant Blanche, lui suçant sa grosse queue, tandis que Yuko pénétrait amoureusement son minou trempé. La neko avait droit à une double dose de délice et à assez de belles bites pour calmer son appétit vorace de neko en chaleur.

« Hhhmmm... Yuko... Noire... nnnyyyuuu... vous me gâtez. »

La Lilianstar donnait à la lapine tout ce qu'elle avait pour la satisfaire avec sa bouche. Elle pompait sa carotte avec appétit, la léchait tout du long, y répandait sa bave, et la branlait avec énergie entre deux succions pour sortir de vilains mots de sa bouche.

« Cette grosse bite... mmmrrraaawww... est une merveille. J'adore l'avoir... dans ma petite bouche... de salope. »

Tandis qu'elle dégustait la friandise de Blanche, Pleione savourait également la pénétration que lui donnait sa chérie. Yuko allait et venait en elle à un rythme soutenu, la tenant fermement par les hanches, lui donnant quelques fessées parfois. La neko adorait se sentir au centre des attentions de ces deux belles futas, même quand cela amenait quelques petites disputes. Elles voulaient toutes les deux lui lécher le cul, non seulement pour le plaisir mais aussi pour le lubrifier avant une bonne sodomie. L'intéressée décida de les départager.

« Du calme mes chéries. Quand je me serai mariée... vous pourrez toutes les deux... me lécher le cul... et m'enculer bien fort. Nnnyyyuuu... mais Yuko d'abord. »

Sa virginité anale appartenait à Yuko, Pleione serait intransigeante là-dessus. Mais une fois qu'elle y aurait goûté, elle pourrait le refaire avec d'autres femmes. En attendant, elle dégustait une délicieuse carotte qui prenait de plus en plus de volume dans sa bouche et une queue tout aussi puissante dans son petit minou. Ses miaulements de plaisir étaient étouffés vu qu'elle avait la bouche pleine, mais ce n'était pas difficile de voir qu'elle prenait monstrueusement son pied avec ses deux amantes. Elle prenait tellement de plaisir que son corps ne tint que quelques minutes avant de s'abandonner à l'orgasme.

« Hhhmmm... NNNYYYUUU ! »

La neko sentit son corps s'envoler au septième ciel et y rester un moment. Très vite, Yuko et Blanche succombèrent aussi au plaisir, et leur délicieux jus vint remplir la bouche et la chatte de la demoiselle. Peu à peu, le plaisir retomba, mais il en restait assez pour que le joyeux trio ait envie de passer à la suite.

« Mmmrrraaawww... Yuko... ma chérie bien montée... »

Sensuelle, Pleione se lécha les lèvres en fixant sa chérie dans les yeux tandis qu'elle avançait à quatre pattes vers elle, remuant des hanches tel un félin en chasse. Elle grimpa sur son corps en faisant sentir son souffle chaud sur sa peau, lécha son délicieux cou et alla murmurer à son oreille de chat.

« Je suis prête... pour deux grosses bites... dans mon petit minou. »

De son côté, Antares venait d'offrir à Noire le plaisir de visiter sa bouche et son vagin, mais maintenant elle voulait faire plaisir à Yuka. Cette dernière décida de laisser la lapine lui prendre le cul pendant que sa bouche se consacrerait au corps de sa fiancée. Elle changea donc de position et vint s'asseoir sur les cuisses de Noire, frottant son derrière contre sa belle carotte pour lui donner un avant-goût de ce à quoi elle allait avoir droit. La neko n'avait plus qu'à choisir où elle voulait sa bouche.

« Pourquoi choisir ? Je veux sentir ta bouche... partout sur moi. »

Antares commença par venir embrasser Yuka, sa langue allant danser avec la sienne. Ce baiser était humide et bruyant, de quoi exciter leur public, et surtout la lapine. Ensuite, elle attaqua son cou en le léchant langoureusement, savourant le goût de sa peau. Puis elle lui présenta son cou.

« Toi aussi... lèche. »

La neko frissonna de plaisir au contact de la langue de sa soumise sur sa peau. Son cou était une de ses zones les plus sensibles, elle adorait qu'on la lèche et qu'on l'embrasse ici. Elle la laissa lécher son cou pendant un bon moment, et une fois bien excitée par ces caresses buccales, elle se redressa un peu pour lui présenter sa poitrine.

« Viens ma chérie... viens téter ta maman. »

Les baisers dans le cou étaient plaisants, mais voir Yuka lui sucer les tétons était encore meilleur. Antares savoura la caresse de la bouche et de la langue de sa fiancée sur ses pointes roses, la sensation de succion. Il ne lui manquait que le lait pour que ce soit parfait. Mais pour compenser, elle profitait du beau spectacle de Noire qui élargissait son petit cul.

« Hhhmmm... Noire... mmmyyyaaa... surtout n'hésite pas... si tu peux... ooohhh... à donner des fessées... à ta vilaine maîtresse. »

Quelle raison avait-elle de recevoir une fessée ? Antares y réfléchirait plus tard.

Venez découvrir mes DC sur ce topic

Yuka/Yuko Karistal

Humain(e)

Re : Retrouvailles amoureuses avec des nekos [PV Lilianstar sisters]

Réponse 466 septembre 11, 2019, 11:33:50 pm

En présence de son aimée, elle passait un très agréable moment et ce n'est pas peu dire. Même si elles partageaient ce bonheur avec Blanche, les nekos n'étaient pas du genre à s'enfermer sur elles-mêmes. Ainsi, pendant qu'elle la prenait en levrette, sa petite chatte venait à sucer la belle queue de Blanche, qui la laissait faire, juste en caressant sa main dans les cheveux. Elle venait d'ailleurs préciser qu'une fois marier, et une fois que Yuko aura déverrouiller la porte, elles pourront se faire plaisir, en même temps. Une proposition alléchante, qui n'était pas tomber dans deux paires d'oreilles de sourdes. Certes elle avait juste dit qu'elles pourront la prendre, pas forcément en même temps, mais Blanche était comme sa Maîtresse, alors la même idée les traversait. Mais après avoir goûté à la double pénétration vaginale, ça lui laissera une idée du plaisir qui l'attendra en version anale, du moins, après le mariage.

« Hmmm, oui... ça c'est ma petite salope à moi. »

Yuko s'amusait à claquer sa fesse, ressentant là le plaisir de leur relation, de sa domination, de leur amour. Bref, elle aimait tout avec elle. Mais Yuko continua de la prendre, faisant doucement remuer son corps, la faisant avaler peut-être un peu plus de sa queue de Blanche, qui ne s'en plaignait pas en continuant de caresser ses cheveux en gémissant. Sa main caressait son propre sein pendant ce temps, faisant preuve de douceur, chose assez rare de la lapine dominante. 

« Huhuhu, la petite chatte ronronne vachement... Hum, je me demande... si tu vas ronronner encore plus fort... quand tu avaleras mon foutre ? »

Une chose qu'elle ne tardera pas à savoir, car la petite chatte venait à jouir, partageant avec elles son plaisir, par ses ronrons, ses gémissements, pendant que les deux continuaient leur travail. D'abord Blanche qui venait à jouir, les lapins n'étaient pas douée pour tenir la longueur, mais ils étaient toujours prêt à retourner au front. Mais ensuite, ce fut Yuko qui venait à remplir sa petite chatte, savourant les tremblements de sa petite chatte amoureuse. Elle retourna auprès de sa fiancée en se sentant prête pour la suite. Elle caressa son visage en le frottant aussi contre le sien, délicatement.

« On va s'allonger doucement, d'accord ? »

En douceur et avec attention, elle s'occupait de sa fiancée, venant ainsi s’allonger à nouveau sur son siège, sa queue se dressant doucement contre elle. Plus tard, elles feront peut-être ça avec plus de sauvagerie, mais là, c'était l'initiation et la douceur qui trônait sur tout le reste. Son corps était contre le sien, leurs visages à peine détachés de l'autre, elle passait ses mains près de ses fesses.

« Bombe ton petit cul d'amour, que Blanche puisse nous accompagner. »

La lapine s'occupait d'ailleurs de finir le travail, venant faire en sorte que la queue de Yuko soit aussi dur que le reste. Une fois prête, la queue de Yuko se plaçait sur sa fente, suivie de celle de Blanche, juste posé devant l'entrée, frappant à la porte, sans forcer le passage.

« Embrasse-moi, chérie. »

Mélangeant leurs salives ensemble, avec amour et tendresse, elle laissait Blanche imposer la danse. Yuko l'occupait avec son baiser, pendant que l'usagi venait doucement la pénétrer, entrainant avec sa main la queue de Yuko dedans. Doucement. C'était le mot d'ordre. Ainsi, sa queue venait doucement s'enfoncer, presque main dans la main avec Yuko qui s'enfonçait doucement. Ça allait faire un sacré changement pour la petite chatte, mais quel changement !

« Mmmmmhhh... »
« Haaaaaan, c'est serrée !!! »


Mais tellement bon, ensemble, elles venaient à la pénétrer sans forcer, et ce fut surement long, mais elles furent enfin arrivée tout au fond, au fond de sa petite chatte. C'était à ce moment que le baiser prenait fin.

« Mmmmh... tout vas bien, mon amour ? »

Elle devait s'assurer qu'elle allait bien avant de continuer, mais quand le feu passera au vert, Pleione va avoir son utérus doublement rempli de foutre ! Heureusement, juste Yuko aurait le privilège qu'un chaton pousse dans ce petit ventre encore bien mince...

Juste en face de Yuko, Pleione et Blanche, leurs sœurs, à toutes les trois, vivaient autre chose. Yuka allait avoir droit à une belle sodomie par sa lapine, en profitant du corps de sa fiancée. Dans un sens, elle aurait sûrement préféré l'inverse. Mais comme Pleione et sa règle du mariage, Antares en fera de même avec son petit cul le jour J, bien qu'elle savait à quoi s'attendre concernant la sodomie. D'abord un onctueux baiser avec sa neko chérie qui vint ensuite lui lécher le cou, Yuka en fit de même, comme lui demanda sa maîtresse. Elle léchait sa peau si douce, pendant qu'elle sentait son cul se faire ramoner par Noire, qui observait Antares de très près, sentant une forte excitation. Était-ce par l'aspect Maîtresse de sa Maîtresse ? De phéromone ? Autre chose ? Quoi qu'il en soit, la lapine était elle aussi très excitée. 

« Hmmmmm.... Haaaan... »

Antares, après un certain moment passa à l'étape suivante en venant présenter quelque chose de plus bas, sa belle poitrine. Bien ronde et si plaisante, elle contemplait cela avec envie, une grosse envie ! Sans plus tarder, Yuka vint embrasser l'un de ses seins, suçant son mamelon, si fort qu'elle cherchait à en extraire du lait, sans succès hélas. La frustration où l'envie, ça la forçait à venir pincer cette mamelle avec ses dents, pas fort évidemment. Mais assez pour la faire couiner de plaisir, et un peu de souffrance. Il y avait toujours du bon dans la souffrance dans le sexe. Vorace, elle l'était. Autant qu'elle était excitée. Sa future femme avait ce don de l'excitée au plus haut point alors lui présenter sa poitrine, c'était son point faible. 

« Mmmmmmmmmhhhhhh... »

Antares donna de précieux conseil à Noire qui continua de prendre le cul de Yuka, ainsi, la lapine commença à fesser la neko, qui venait à relâcher la pression sur la poitrine d'Antares, le plaisir la rendant de plus en plus folle de joie. 

« Haaaan ! Encore... mmmmh, encooooore. »
« MMMMhhhhh Ppyyyyyyyoooooon.... »


Mais Yuka n'allait pas baisser sa garde pour autant, elle ceintura Antares, de façon à avoir au mieux sa tête entre ses seins, pour pouvoir continuer de la téter. Un drôle de trio, mais où chacune trouvait son plaisir. 

Antares/Pleione Lilianstar

Terranide

  • -
  • Messages: 677


  • FicheChalant

    Description
    Antares et Pleione sont les filles nekos du plus grand magnat de l'énergie terranide. Elles sont lesbiennes et amantes secrètes. Elles voyagent à travers l'univers pour se trouver des partenaires.

Re : Retrouvailles amoureuses avec des nekos [PV Lilianstar sisters]

Réponse 467 septembre 15, 2019, 11:11:54 pm

Pleione ronronnait furieusement dans les bras de Yuko, prête à avoir sa double pénétration. Mais alors qu'elle s'attendait à ce que sa chérie l'attrape et la plaque contre la banquette pour la sauter fougueusement, cette dernière caressa délicatement son corps et la fit s'allonger en douceur sur le siège. La neko n'était pas habituée à voir sa maîtresse se comporter avec autant de gentillesse et d'attention avec elle, mais c'était une surprise très agréable. Elle semblait vouloir lui offrir une première double pénétration tout en douceur. Elle suivit ses consignes et bomba son joli petit cul pour que la lapine ait la place de s'installer. Puis elle sentit deux belles verges bien tendues caresser l'entrée de son minou, de quoi la faire ronronner plus fort.

« Mmmrrraaawww... »

Pleione et Yuko s'embrassèrent, leurs langues dansant ensemble avec appétit, et elle sentit Blanche guider les deux queues dans son vagin. Elles avançaient progressivement, à un rythme soutenu, mais pas sans faire trembler de partout le corps la neko.

« Hhhmmm ! »

La lapine semblait trouver le passage étroit, ce qui venait sans aucun doute du fait qu'elle devait partager la place avec un autre sexe de futa. Une fois les deux queues tout au fond de sa chatte, le baiser se rompit et l'humaine-neko demanda à sa chérie si elle se sentait bien.

« Aaahhh... j'ai l'impression... de vibrer... de partout. Mais... ooohhh... ça va. »

La neko posa sa main sur la tête de sa bien-aimée et la caressa.

« Vas-y. »

La double pénétration commença. Pleione sentit un immense plaisir la noyer tandis que les verges des deux futas lui labouraient la chair. Elles n'y allaient pas très fort, et pourtant le moindre mouvement suffisait à faire crier la neko. Yuko et Blanche la faisaient grimper aux rideaux, et elle était si secouée qu'elle n'arrivait pas à faire autre chose qu'à griffer le dos de sa maîtresse.

« Aaahhh ! Ooouuuiii ! Putain c'est trop bon ! »

La Lilianstar avait un peu mal à cause de l'écartement important de ses parois vaginales, mais le plaisir l'emportait largement sur la douleur. Elle criait son plaisir de tout son souffle et ses mains glissaient le long du dos et des fesses de la Karistal tout en laissant la marque de ses ongles griffus. Elle laissait même échapper quelques insultes tant elle était contente de se faire sauter. Cette première double pénétration était une expérience qu'elle n'était pas prête d'oublier.

Pleione perdit rapidement la notion du temps, de même que le compte de ses orgasmes. La seule chose dont elle avait encore conscience, c'était du plaisir qui inondait son corps. Elle miaulait et criait à s'en décrocher la mâchoire, son corps était parcouru de spasmes, et cette déferlante de plaisir sexuel s'acheva quand elle sentit un torrent de sperme déferler dans son minou.

« NNNYYYAAA !!! »

Yuko et Blanche se vidèrent abondamment les bourses dans sa chambre à bébé, la faisant déborder. Cette jouissance la laissa dans un état d’hébétement léger, où elle n'attendait plus qu'un ordre de ses amantes.

De son côté, Antares se régalait en regardant Yuka s'empaler le cul sur le mandrin de Noire tout en utilisant sa bouche là où la neko le souhaitait. Elle suçait son mamelon avec autant de force que si elle voulait en faire sortir du lait, ce qui était bien sûr impossible. Elle le pinçait même avec ses dents.

« Mmmhhh... oh la vilaine fille... qui mord le sein de sa maman. »

Sa voracité était à la hauteur de son excitation. Antares s'amusa encore plus quand elle vit Noire commencer à fesser Yuka en même temps qu'elle la sodomisait. Le plaisir semblait rendre l'humaine-neko folle de joie, à tel point qu'elle en vint à ceinturer sa chérie pour ne pas que son visage s'éloigne de sa poitrine.

« Mmmyyyuuu... ooouuuiii... ça c'est une bonne fille. Hhhmmm... suce les tétons de maman... vas-y à fond. »

Quand sa soumise agissait ainsi avec elle, la neko ne pouvait s'empêcher de fantasmer en l'imaginant dans le rôle de son joli bébé avec une couche bien épaisse entre les jambes et une jolie robe rose sur le dos, la couvrant de câlins et de baisers, et lui donnant quelques fessées de temps en temps. Elle était aux anges. L'une de ses mains passa entre les cuisses de son amante et elle alla caresser son minou dégoulinant de mouille.

« Ooohhh... ça c'est une petite fille trempée. »

Tandis qu'elle la doigtait énergiquement, elle alla murmurer à son oreille pour que les autres n'entendent pas.

« Si maman le pouvait... mmmrrraaawww... elle t'interdirait de porter une culotte... et elle te mettrait une couche... dès maintenant. Mmmyyyuuu... »

Antares savoura son plaisir pendant de longues minutes, jusqu'à ce que Yuka ne jouisse en répandant sa mouille sur ses doigts et que Noire remplisse son fondement avec sa crème chaude. Après ce rodéo, la Karistal et la lapine eurent besoin d'une minute pour reprendre leurs esprits. Dans cet intervalle, la neko garda la tête de sa bien-aimée contre ses seins et la couvrit de baisers délicats.

« Oui... tu as été une bonne fille pour maman. Mais j'ai quand même envie... de m'amuser un peu. »

La Lilianstar prit la petit culotte de sa soumise et la lui mit devant les yeux.

« Maman ne peut pas te mettre de couche maintenant, mais les culottes sont pour les grandes filles. Tu es trop mouillée pour que je t'autorise à remettre la tienne. »

Un sourire carnassier commença à se dessiner sur le visage de la maîtresse.

« Cependant... si tu es capable de me faire jouir assez fort... et que mon corps se noie dans le plaisir... peut-être que je te la rendrai. »

Qu'elle veuille l'attaquer seule ou demander de l'aide à Noire, la méthode importait peu. Tout ce qu'Antares voulait, c'était que Yuka lui fasse une démonstration de son talent pour qu'elle mérite de porter à nouveau sa petite culotte.

Venez découvrir mes DC sur ce topic

Yuka/Yuko Karistal

Humain(e)

Re : Retrouvailles amoureuses avec des nekos [PV Lilianstar sisters]

Réponse 468 septembre 17, 2019, 12:54:16 pm

Toutes les deux venaient à pénétrer Pleione, en douceur pour ne pas la brusquer, cela semblait bien se passer et Yuko venait même attendre la confirmation de sa neko pour savoir si tout était ok ? Mise à part que cela la faisait très vibrer, elle allait bien, ce qui était très bon signe ! Yuko s'allongea sur le dos, entamant une série de pénétration toujours plus intense, commençant sur un rythme lent et doux pour doucement avancer vers une rapidité qui vaudrait bien des rêves de bonheurs à la petite chatte. Les bras passant dans son dos, elle la maintenait contre elle en continuant doucement son épopée, chaque coup de rein en rythme avec Blanche amenait sa petite chatte aux portes du plaisir, et ce, plus d'une fois. Même Blanche continuait de la prendre, penchée sur elle, ses mains se plaçait sur ses épaules, sans les griffer ou les empoigner, elle donnait de bon coup de bassin pour mieux faire plaisir à sa future seconde maîtresse.

« Haaaaaan ! Haaaaaaaaan ! »
« Huuuum... Continue, chaton... J'adore... t'entendre... »


Oui, sa voix tordue de plaisir, son langage plus grossier, c'est idiot, mais ce genre de chose, ça l'excitait ! Si cela lui plaisait autant, elle serait servie lors de sa double pénétration anale ! Après tout dépendra de si Pleione préférait le vaginal ou l'anal, car si elle préférait son petit minou, ce serait évidemment cette situation qui sera faite pour la faire grimper aux rideaux. Enfin, elle se fera son choix après avoir essayé, mais ce ne sera donc pas pour tout de suite. Mais déjà, ce qui comptait, c'était de jouir ! Pleione y avait déjà eut le droit tant elle était heureuse, mais Yuko arriva juste après Blanche, la lapine ayant joui la première, Yuko revint en mettre une couche afin que sa petite chatte reste le plus longtemps possible au septième ciel. Ce fut intenses, Yuko embrassait sa neko pour éviter de hurler, mais l'envie était là.

« Hmmmm... Oh mon amour... Que j'aime te remplir la chatte... »
« Et moi, j'aime aussi ça. »


Blanche se retira doucement suite à un petit mouvement de tête de Yuko, avant que cette dernière ne prenne l'initiative de venir lécher son antre crémeux qui débordait quelque peu. Gardant cette position, sa neko allongée sur elle, Yuko profitait de ce petit moment de douceur, laissant son nez se frotter sur le sien.

« Tu sais, mon chaton, je continuerais encore et encore à te baiser avec amour tant que j'aurais ma queue. Parfois, j'aurais envie d'autres choses, mais tant que je n'aurais pas réussi à planter ma petite graine en toi, sache que ce sera mon envie numéro un. Donc repose-toi un peu, après... je pense qu'une si vilaine petite chatte en chaleur comme toi à bien envie de sucer deux belles grosses bites bien tendues, noooon ? »

Le sourire de Yuko passait de la douceur à la luxure. Bien entendue, elle voulait que sa neko porte son enfant, mais elle avait aussi envie de profiter de tout ce que Pleione pouvait lui offrir pour la faire jouir et l'idée de la voir entre elle et Blanche à sucer une queue après l'autre, ça lui disait beaucoup de chose. Cependant, Yuko la laissait souffler un peu, après quand elle sera décidée, il sera temps de nourrir sa petite chatte. Gardant cet air mutin sur le visage, elle baisa son petit nez en gloussant. Elle en avait baisé des nekos mais celle-ci était si spéciale à ses yeux et elle ne ferait rien qui pourrait la perdre. Oh non, elle avait décidé que ce serait elle la mère de ses enfants et cette neko aussi qui vieillira à ses côtés.

Juste en face, Noire était elle aussi en train de se perdre dans le plaisir, en train de sodomiser sa maîtresse, elle était sur son petit nuage à maltraité de temps à autre son cul, pendant que sa queue se perdait dans son fondement. Un plaisir sans nom. Yuka, en plus de recevoir déjà ça, se plaisait à sucer les seins de sa fiancée/maman, bien qu'aucune goutte de lait ne sorte de ses seins, elle adorait sentir cette boule de chair se presser contre son visage, son petit bout de chair si dur dans sa bouche, parfois entre ses dents. Tant que cela plaisait à Antares, Yuka n'allait pas s'en priver. La tête entre ses seins, elle adorait se sentir étouffé dedans, surtout de sentir sa neko contre elle, même sans sexe, c'était une de ses choses favorites. Se sentir contre elle, entre ses bras même...

Antares ne restait pas passive, elle venait elle aussi user de ses envies, la main entre les jambes de Yuka, elle doigtait sa petite amie qui mouillait déjà bien grâce à leurs efforts. À Noire comme à Antares, le plaisir ne cessait de grimper en flèche, toujours plus haut alors qu'elle pensait cela impossible. Contre elle, baisée par-derrière par sa lapine, suçant le sein de sa fiancée qui la doigtait, la neko était gâtée, très gâtée. Une nouvelle fois, elle partageait avec elle son envie de voir Yuka en couche, un fantasme qui prendra bientôt effet, mais c'est sûr qu'Antares en parlait assez souvent pour comprendre que le jour où Yuka lui offrira ce plaisir, elle sera aux anges. Pendant que Noire venait à jouir, Yuka étouffé dans la poitrine de sa neko, elle se sentait soudainement plus légère, l'une comme l'autre. Le moment pour Antares de venir reprendre les choses en mains. Voler sa culotte et la lui rendre que si elle la faisait jouir...

« Mmmmh, qu'est-ce qui te fait dire que je ne préfère pas être sans culotte ? »

Voilà quelque chose à laquelle Antares ne pourrait rien. Mais qu'elle se rassure, Yuka la taquinait même si se balader sans culotte ne la dérangeait pas spécialement. Sauf que bon, là, elle allait voir la famille de sa chérie donc un peu de tenue. Elle vint embrasser rapidement ses lèvres pour un rapide baiser avant de glousser.

« Je te taquine. J'ai assez goûté à tes seins, je vais repasser plus bas.. »

Descendant doucement le long de son corps, elle arriva entre ses jambes, venant enfouir son visage pour mieux la lécher et amener sa chérie à l'orgasme. Noire restait simplement spectatrice, observant Antares comme Yuka, sa queue pendait entre ses jambes, mais reprenait rapidement du poil de la bête. C'était l'avantage des lapins. Ils ne tenaient pas dix minutes sans jouir, mais ils rechargeaient assez vite pour revenir dans la bataille. La neko se plaisait à fourrer sa langue entre ses jambes, les mains sur ses cuisses à se faire plaisir. Plus les secondes défiaient et plus Noire se léchait les lèvres, se retenant de venir jouer elle aussi. D'ordinaire, elle attendait simplement qu'on l'appelle, mais la mèche avait été allumé alors elle voulait elle aussi se calmer. Se rapprochant doucement, elle observa Antares, les mains jointes dans son dos, sa queue fièrement dressée, bien que là, ce n'était pas sa queue qu'elle voulait faire parler...

« Maîtresse... Puis-je moi aussi vous téter ? »

Bien qu'elle avait aussi de sentir sa queue se réchauffer entre ses seins, elle avait surtout envie de ça pour le moment. Yuka ne réagissait pas, sa lapine pouvait l'aider ou en profiter, tant qu'elle ne jouait pas avec, elle s'en fichait.

Antares/Pleione Lilianstar

Terranide

  • -
  • Messages: 677


  • FicheChalant

    Description
    Antares et Pleione sont les filles nekos du plus grand magnat de l'énergie terranide. Elles sont lesbiennes et amantes secrètes. Elles voyagent à travers l'univers pour se trouver des partenaires.

Re : Retrouvailles amoureuses avec des nekos [PV Lilianstar sisters]

Réponse 469 septembre 19, 2019, 10:20:32 pm

La double pénétration de son minou avait donné beaucoup de plaisir à Pleione, mais après ça elle se sentait un peu déboussolée. Yuko et Blanche s'étaient délogées de son corps, sa chérie la gardait près d'elle en lui donnant des baisers et en frottant son nez contre le sien pendant que la lapine avait pris l'initiative de lécher le sperme qui coulait hors de sa chambre à bébé.

« Nnnyyyuuu... Yuko... »

Sa fiancée lui expliqua qu'elle avait bien l'intention de lui remplir la chatte avec sa queue tant qu'elle n'aurait pas la certitude d'avoir planté la petite graine dans son corps. La neko était elle aussi impatiente de se savoir enceinte, mais elle n'arrivait plus à savoir si c'était uniquement à cause de ses chaleurs ou s'il y avait plus. La Karistal lui dit qu'après un peu de repos, elle avait très envie de voir une vilaine petite chatte en chaleur comme elle sucer deux grosses verges bien tendues.

« Mmmrrraaawww... évidemment... que j'ai envie. J'adore sucer... des belles bites comme la tienne... et celle de Blanche. »

Pleione profita pleinement de son moment de calme dans les bras de Yuko ponctué d'une pointe de plaisir avec Blanche qui lui léchait la chatte. Ronronnant doucement, elle laissa son corps se reposer et reprendre des forces sous l'effet de la douceur de ses amantes, et sa chaleur intime ne redescendait jamais grâce aux coups de langue sur sa vulve. Après quelques minutes, elle se sentit assez en forme et assez excitée pour se remettre au travail.

« Allons-y mes amours. »

La neko se plaça de façon à avoir le visage à hauteur de bassin de ses amantes, qui lu présentèrent leurs queues. La petite chatte en chaleur mouillait rien qu'en regardant ces deux belles verges dures et dressées qui n'attendaient qu'elles. Elle posa ses mains autour d'elles et commença à les branler.

« Gggrrrooouuu... si grosses... si puissantes... si juteuses. Nnnyyyuuu... j'en ai l'eau à la bouche. »

Pleione attaqua la queue de Yuko en premier. Elle la lécha telle une grosse glace sur toute sa longueur, elle alla même lécher ses bourses qu'elle devinait bien pleines. Après avoir bien répandu sa bave sur ce mandrin, elle fit la même chose avec celui de Blanche. Elle se régalait autant de cette chair chaude et tressaillante que de leurs gémissements de plaisir.

« Oui... couinez mes amours... miaulez et glapissez pour moi... votre petite suceuse en or. »

Et la neko se lança enfin dans ce que ses amantes attendaient tant : la fellation. Elle accueillit le sexe de la Karistal entre ses lèvres et commença à le pomper doucement. Elle comptait bien faire durer le plaisir aussi longtemps qu'elle le pourrait pour que les futas savourent l'expérience au maximum. Sa bouche aspirait la verge de sa fiancée pendant que sa langue passait sur toute sa surface, et elle s’assurait de faire des bruits humides de succion pour rendre le tout plus excitant. Et pendant qu'elle s'occupait de la queue de Yuko, sa main branlait délicatement celle de Blanche pour la garder tendue et prête à être savourée.

De son côté, Antares était toute contente d'avoir l'occasion de jouer à nouveau son rôle de maman faisant l'occasion de sa vilaine petite fille. Elle venait de la priver de petite culotte jusqu'à ce qu'elle la fasse jouir, mais Yuka l'avait pris à contre-pied en lui répondant qu'elle préférait peut-être rester sans culotte.

« Eh bien si c'est le cas... alors tu auras d'une application de la discipline plus stricte. Par exemple... avec une grosse fessée. »

Mais évidemment, la neko voit bien que sa chérie veut juste la taquiner, et après un baiser, elle vint enfouir son visage entre ses jambes pour lécher son intimité.

« Mmmyyyaaa... ooouuuiii... ça c'est une bonne fille. »

La Lilianstar se régalait du cunnilingus offert par sa fiancée, mais elle n'en oubliait pas pour autant Noire. La lapine, qui venait juste de jouir, retrouva sa vigueur en très peu de temps en voyant comment ses maîtresses s'amusaient ensemble. Elle se léchait les babines et respirait fort, et elle resta immobile un moment avant de demander à la neko le droit de venir se joindre à la fête et de téter sa poitrine.

« Hhhmmm... mais bien sûr. Approche. »

Antares était un peu étonnée que Noire ne lui ait pas plutôt demandé de mettre sa queue entre ses seins, mais elle n'allait pas lui refuser le plaisir de la téter. Elle posa donc une main à l'arrière de la tête de la lapine et l'accueillit avec plaisir contre ses seins. Elle sentit sa petite bouche entourer son téton et l'aspirer comme si elle voulait en faire sortir du lait.

« Mmmrrraaawww... ooouuuiii... faites-vous plaisir les filles. Maman adore... mmmyyyaaa... que vous la cajoliez. »

La neko n'avait maintenant plus une mais deux belles princesses à materner. Et comme pour Yuka, son esprit se mit à turbiner en imaginant la lapine futa avec une petite robe rose et une couche. Un deuxième adorable bébé pour jouer avec sa petite Yuka. A chaque fois qu'elle lui changerait sa couche, elle lui offrirait une petite gâterie pour faire juter sa queue.

« Gggrrrooouuu... »

Pas de doute, elle était bien partie pour rendre sa culotte à sa chérie.

Venez découvrir mes DC sur ce topic

Yuka/Yuko Karistal

Humain(e)

Re : Retrouvailles amoureuses avec des nekos [PV Lilianstar sisters]

Réponse 470 septembre 22, 2019, 10:53:05 pm

Dans la calèche, l'ambiance était toujours aussi rose, qu'importe le couple, le bonheur et la luxure faisait bon ménage. Pleione était allongée contre Yuko qui prenait soin d'elle avec des caresses sur sa chérie de neko, laissant même Blanche en profiter en venant lui lécher son petit antre juteux et crémeux. Cela durait quelques délicieuses et longues minutes, avec ce qu'elle venait de vivre, Yuko lui laissait tout le loisir de se reposer avant de proposer à nouveau avant la prochaine manche. Un repos tout en ronron et en douceur, comme l'aimait la Karistal, car une fois que Pleione donna le feu vert, il était temps de remettre la machine en marche. Elle se redressa, prête à attaquer leur queue. Les deux concernées se redressèrent en souriant, laissant la petite chatte faire son œuvre. Doucement, elle commença avec Yuko qu'elle branlait doucement en suçant, sans oublier quand même de branler Blanche aussi pour ne pas la laisser sur le côté.

« Huuuum, très bien, chaton... Suce donc cette belle bite, rien... que... pour... toi. »

Proche de Blanche, elle laissait sa main tâter son petit cul rebondi et doux pendant que sa seconde main récompensait sa petite chatte en lui caressant la tête. Blanche en fit de même avec ses deux mains, attendant juste de sentir ses lèvres se fermer sur sa belle queue. oh oui, elle aussi salivait déjà à sentir cela. Pleione était maîtresse de son propre rythme pour le moment, lentement, rapidement, c'était à elle de voir. Libérant la queue de Yuko, elle passait ensuite à celle de Blanche, continuant tout de même de faire travailler sa main sur sa queue. Yuko venait même embrasser son esclave garde du corps, un petit baiser avec son gentil lapin obscène.

« Hmmmmmm.... »
« Mmmmmhhh... Ne t'habitue pas trop à dominer ma future femme, Blanche.... il viendra un jour où ce sera toi à sa place, en train de nous sucer. »
« Hmmmm.... Vivement ce jour, alors. »


Yuko remua un peu, pour libérer par sa fermeture éclair ses belles bourses bien douces – oui les pantalons ce n'était pas trop son truc, mais comme c'est un pays froid, pas trop le choix. Sa main se posa sur les doigts de sa chérie, venant les guider juste en dessous, qu'elle touche ses petites poches à bébés.

« Quand tu reviendras sur moi, n'oublie pas mes belles couilles, chaton. J'aime te sentir me les sucer. »

Si Yuko en avait l'occasion, elle aimait laisser sentir de jolis doigts, de douces lèvres ou une petite langue glisser sur ses testicules. C'était quelque chose de très agréable. Un peu comme avec la poitrine, sauf qu'il n'y avait pas une zone particulièrement plus sensible qu'une autre. Et qu'il fallait éviter de pincer ou mordre aussi.

« Maîtresse.... je pourrais lui juter sur le visage ? »
« Non, ma mignonne, il ne faut pas la salir, nous devons aller voir ses parents. »
« Mais j'aime bien jouir sur les visages, moiiiiiiii. »
« Une prochaine fois, ma jolie Blance. Là, il faut que l'on soit présentable... Donc... Tu te contentes que de ses orifices, et Pleione doit faire attention à ne pas se tâcher, hum... »


Blanche devait après tout écouter sa maîtresse et non faire ce que bon lui chante, elle devait obéir et rester une gentille esclave pour ne pas être punie. La main de Blanche passait sur le visage de Pleione, la caressant tout en laissant son regard la fixer. Elle devait s'imaginer ce joli minois de neko couvert de sperme...

« Chérie.... Mmmmmm... J'ai la bite toute sèche... Tu veux pas venir me sucer un peu ? »

Le plus dur était de rester équitable entre elles, mais même si l'une était plus sucée que l'autre, ça ne risquait pas de faire de jalousie, juste que le désir se faisait de plus en plus ardent !

Concernant l'autre trio, l'ambiance était là aussi ardente, mais sans faire non plus remuer la calèche. Antares était confortablement installé avec sa petite chérie qui s'occupait de lécher son doux minou, sa langue venant s'enfoncer un peu en elle. Parfois la petite neko s'amusait à mordiller ce gentil petit chat, parfois même en titillant son petit bonbon d'amour, faisant vibrer le corps de son amour. Quant à Noire, elle venait à demander la permission pour téter sa nouvelle maîtresse qui acceptait. Noire se permis de s’asseoir à côté d'elle, la tête sur son sein en train de téter la belle neko. Bien que rien ne sortait, elle y mettait quand même du cœur, faisant doucement ronronner la neko. Son autre main venait masser son autre sein, bercer par la douceur de la neko blonde à la poitrine généreuse.

Face aux mots, aux fantasmes de la belle neko, elle retira ses lèvres de son petit bout de chair pour regarder la neko dans les yeux. Les siens pétillaient d'excitation, sa queue tressautait d'excitation. Elle espérait bien réussir à faire plaisir à sa maîtresse, si Yuka la voyait comme une maîtresse ou simplement sa future femme, Noire lui devait le même respect aussi.

« Moi aussi, je suis ta fille, maman ? »

Une lueur presque innocente dans le regard alors qu'elle reprenait son suçage. Yuka restait plus silencieuse, mais elle restait productive, les mains sur ses cuisses pendant que la petite chatte mettait tout son cœur à l'ouvrage, cherchant toujours à mettre sa langue le plus loin possible. Cependant, la gentille petite chatte ne l'était peut-être pas tant que ça, car elle avait un cadeau très spécial pour sa future femme. Si son séjour chez les Lilianstar pouvait être très chaste, elle pouvait elle aussi être une véritable petite démone. Eh oui, Yuko savait très bien gérer la douleur, Yuka c'était la douleur mentale, donc, la tentation...

« Hum, Maman... Tu sais... Je pense que malgré tout... je suis une vilaine petite chatte... Car tu sais, dans ma valise... J'ai mis un dernier bagage dedans... Pour notre petit séjour chez toi... J'ai... pris... deux... belles... Couches bien propres. »

Oui, deux couches, ces mêmes choses qui faisaient tant fantasmer Antares. Évidemment, les bagages étaient à l'arrière donc sauf si on arrête la calèche, pas moyen de les prendre. Ainsi, c'était Yuka qui avait l'appât qui s'agitait sous le nez de la neko. Puis elle avait bien dit deux. À l'origine, c'était une de rechange car si Yuka y faisait ses besoins, évidemment qu'Antares n'allait pas la laisser sale, mais pour le coup, soit ce sera le cas, soit ça pouvait aussi sevrir à Noire. La tête entre ses jambes, elle contemplait sa future femme, savourant ses expressions faciales avec presque autant de plaisir que de lécher son petit minou tout doux...

Antares/Pleione Lilianstar

Terranide

  • -
  • Messages: 677


  • FicheChalant

    Description
    Antares et Pleione sont les filles nekos du plus grand magnat de l'énergie terranide. Elles sont lesbiennes et amantes secrètes. Elles voyagent à travers l'univers pour se trouver des partenaires.

Re : Retrouvailles amoureuses avec des nekos [PV Lilianstar sisters]

Réponse 471 septembre 24, 2019, 07:21:22 pm

Pleione se régalait. A genoux devant Yuko et Blanche, sa bouche alternait entre leurs bites et ses mains les branlaient. Son travail était apprécié par sa chérie, qui la récompensait de sa fellation avec des caresses sur sa jolie tête de neko. Et après plusieurs minutes à pomper ce dard, elle le libéra pour passer à celui de l'usagi.

« Hhhmmm... »

La Karistal lui laissa entrevoir un futur tout aussi érotique que la situation actuelle, où ce serait Blanche qui sucerait leurs bites comme une grosse gourmande, et la neko ronronnait à cette idée. Sa fiancée sortit ensuite ses testicules de son pantalon en lui demandant de penser à venir les sucer quand elle repasserait sur son sexe. La Lilianstar se mit l'idée dans un coin de la tête pendant que la garde du corps manifestait son envie de lui jouir sur le visage. Pleione était bien emballée, mais Yuko refusa, argumentant qu'il ne fallait pas que sa chérie se salisse avant d'arriver chez ses parents.

Pour une fois que c'est elle la voix de la raison.

Comme quoi, Yuko pouvait être très attentionnée et lucide même quand une belle neko lui pompait la queue. Blanche devrait donc se contenter d'imaginer le visage de Pleione couvert de sperme, et cette dernière n'aurait pas le plaisir de se faire punir pour être une vilaine fille dégoûtante au visage plein de sperme.

Après quelques minutes d'une délicieuse fellation sur la queue de l'usagi, la neko retourna s'occuper du sexe de sa bien-aimée. Toute la bave qu'elle y avait répandu avait séchée, il était temps d'en remettre une couche. Mais avant de s'attaquer à sa verge, elle commença par ses bourses, comme elle le voulait. Elle les titilla avec ses petits doigts délicats en gloussant.

« Ooohhh, mon pauvre amour. Tes couilles sont... hhhmmm... tellement pleines. Je vais les soulager. »

Pleione attaqua ces testicules avec sa langue, elle léchait et titillait ces belles bourses en se régalant des petits miaulements de plaisir de la futa, puis elle essaya de mettre l'une de ces poches dans sa bouche pour voir quelle sensation cela faisait. C'était tout mou et elle sentait qu'elle ne devait pas trop appuyer dessus si elle ne voulait pas faire mal, mais ça semblait faire très plaisir à sa fiancée, alors elle continua pendant quelques instants, le temps de bien lui donner envie. Elle termina en suçant l'une des couilles entre ses lèvres et en la relâchant en faisant un POP bien sonore.

« Et maintenant... le plat de résistance. »

Pleione goba la queue de Yuko et se mit tout de suite à la pomper intensément. Elle avait bien l'intention de la faire jouir en vitesses maintenant qu'elle avait eu droit à sa gâterie aux testicules. A côté, sa main s'agitait frénétiquement sur le sexe de Blanche dans la même idée de la faire jouir rapidement. Mais surtout, elles voulaient que ses amantes jouissent en même temps pour pouvoir leur offrir un beau bouquet final.

Deux grosses queues qui jutent ensemble dans ma bouche... Mmmrrraaawww.

De son côté, Antares s'amusait comme une petite folle. Yuka et Noire étaient devenues ses adorables princesses, l'une la léchant entre les cuisses et l'autre lui tétant le sein en étant un peu surprise que la neko la considère comme sa fille. La lueur dans ses yeux était presque si innocente que la Lilianstar aurait pu croire qu'elle ne comprenait pas leur jeu.

« Bien sûr Noire. Nnnyyyuuu... tu es ma petite fille chérie... tout comme Yuka. Si tu es sage... ooohhh... maman te récompensera... avec des tétées... et des caresses. Mais si tu es vilaine... mmmrrraaawww... alors maman te punira... avec des fessées... et des griffures. »

Restait à savoir quel genre de fille elle voulait être. Sa fiancée aimait bien alterner entre la gentille princesse et la vilaine peste pour avoir autant de câlins que de fessées, mais peut-être que l'usagi aurait une préférence pour l'un ou l'autre.

Le regard d'Antares alternait entre Noire qui lui tétait le sein et Yuka qui lui dévorait le minou. Les deux faisaient du très bon travail, et la neko ne manquait pas de les récompenser en leur caressant la tête ainsi que les oreilles. Mais ensuite, les choses prirent soudain une autre tournure. Sa fiancée arrêta un instant de la lécher pour venir lui avouer qu'elle avait caché un trésor dans sa valise. Deux belles couches propres prêtes à être portées dès qu'elles seraient arrivées à destination. En entendant ça, le sang d'Antares ne fit qu'un tour et son cœur se mit à accélérer.

« Tu... tu l'as vraiment fait ? »

Antares ne savait pas si elle devait se mettre à sauter de joie ou à pleurer de joie, mais en tout cas elle était heureuse. Non seulement sa Yuka-chu ne l'avait pas jugée sur son fantasme quand elle avait osé le lui avouer, mais en plus elle était prête à le réaliser. Avec deux couches, elle pourrait non seulement en porter, mais aussi laisser à sa maman le plaisir de la changer. Ou alors elle invitait Noire à jouer avec elles et la neko se retrouvait avec deux jolies bébés à cajoler. En tout cas, c'était un merveilleux cadeau qu'elle venait de lui faire.

« Oh mon amour... nnnyyyuuu... »

Mais ce cadeau cachait aussi un piège. Sa chérie venait de lui faire cet aveu alors que leur trajet commençait à peine, la neko allait donc devoir faire plusieurs heures de voyage en sachant qu'elle pourrait enfin réaliser son plus gros fantasme mais qu'elle ne pouvait pas parce que les couches étaient hors de sa portée. C'était une horrible tentation.

« Aaahhh... Yu... ka... MMMYYYAAA ! »

Cette révélation avait tellement excitée Antares qu'elle ne tint que quelques secondes de plus avant de jouir et de répandre allègrement sa mouille sur le visage de Yuka. Après ça, elle la fit se relever et la plaqua contre elle pour un baiser. Mais pas un simple baiser. Elle lui offrit le baiser le plus intense dont elle était capable, sa langue dansait fougueusement avec la sienne pendant que ses mains caressaient son corps dans les moindres recoins. Elle la serrait fort contre elle, elle ne voulait pas laisser ne serait-ce qu'un peu de sa chaleur lui échapper. Ce baiser était un pur délice, aussi humide qu'intense. Elle ne rompit le contact de leurs lèvres que lorsqu'elle sentit qu'elle avait du mal à respirer.

« Aaahhh... Yuka-chu... mon amour... l'élue de mon cœur. A cet instant... mmmrrraaawww... je voudrais que le temps s'arrête... et te faire l'amour... hhhmmm... jusqu'à la fin des temps. »

La neko était totalement ivre d'amour. Elle approcha sa bouche de son oreille pour que les autres ne puissent pas l'entendre.

« Dès que nous serons seules... je te mettrai ta couche... et je m'occuperai de toi. Et crois-moi... gggrrrooouuu... tu vas adorer. »

Pour sûr, la Lilianstar allait se donner à fond. Mais en attendant, elle comptait bien rendre la pareille à sa fiancée.

« Je te rends ta culotte... et tu peux me demander... aaahhh... ce que tu veux. Absolument tout. Tu n'as qu'à demander... et je le ferai. »

Antares était si contente de savoir qu'elle allait voir sa Yuka-chu en couches qu'elle étaut prête à faire n'importe quoi pour elle. Elle espérait juste que sa chérie n'allait pas en profiter pour lui demander quelque chose dont elle ne se sentirait pas capable.

Venez découvrir mes DC sur ce topic

Yuka/Yuko Karistal

Humain(e)

Re : Retrouvailles amoureuses avec des nekos [PV Lilianstar sisters]

Réponse 472 septembre 25, 2019, 11:36:38 pm

La maîtresse et son garde du corps profitaient bien de cette petite neko qui s'amusait à les sucer avec plaisir. Yuko préférait y aller molo sur les envies, autant elle pouvait dire oui à beaucoup de choses, mais elle ne préférait pas la salir, elle ou ses vêtements étant donné qu'elles devaient rejoindre les Lilianstar. Si ce serait pour aller au harem, pff, elle la laisserait lui arroser le visage autant qu'elle le voulait, elle s'en ficherait, mais là, elles devaient faire bonne figure. Sa petite chatte docile venait lui sucer l'une de ses bourses, laissant Yuko caressait sa tête en lui souriant, laissant de petits soupirs s'échapper de ses lèves en la regardant dans les yeux.

« Mmmh... Quelle délicieuse petite suceuse de couille... Tu es vraiment la neko parfaite, mon chaton... »
« Hmmmmm moi aussi, je voudrais bien... »
« Kuhuhu... hélas, tu n'as pas pris les bonnes pilules... »
« Mmmmmmhhh... »


Eh oui, Blanche n'avait que sa queue donc Pleione ne pouvait pas lui faire tester son expertise buccale mais bon, au moins elle se faisait plaisir en sentant sa petite bouche que sa queue. Ses doigts caressaient parfois l'une de ses oreilles, parfois juste ses cheveux, elle voulait profiter à fond de tous ses talents, alors quand elle reprenait son membre en bouche, un délicieux gémissement se fit entendre en la voyant s'attaquer à son sexe.

« Ohhh, ma délicieuse petite chatte... Si tu savais comme il me tarde... hmmmm... de faire déborder tes trois trous... te voir couverte de foutre.... Haaaaaan... »

Yuko n'avait pas précisé son foutre, donc ça pouvait être autant le sien que ceux de plusieurs autres futas. Pour sûr, une fois la bague au doigt, Pleione allait apprendre beaucoup de choses sur la voie du sexe. Elle ne saura plus où donner de la tête. Près de Yuko, Blanche se rapprocha, venant faire frotter le bout de sa queue sur la joue la plus proche de Pleione, tant pour la titiller que par envie. C'était sexy.

« Han, mon chaton... ne crois pas me sucer... sans passer forcément par ça... »

La Karistal posa son autre main sur sa tête, la forçant doucement à enfoncer sa queue le plus loin possible dans sa petite bouche, provoquant de délicieux frissons. Se mordant la lèvre inférieure, Yuko faisait des petits cercles avec son bassin, restant toujours loin dans sa petite bouche. Elle avait envie de donner quelques coups de reins, mais... ce serait trop d'un coup. Mais comme elle débutait, elle n'allait pas forcer et se retira, la queue napper de sa salive, Yuko semblait encore plus excitée après cette petite gorge profonde.

« Hou.... Qui c'est la plus jolie des petites salopes ? »

Le sourire pervers, elle attendait une bonne réponse de la part de sa fiancée, sa queue tressautait de plaisir, sans encore avoir joui, mais ça pourrait ne pas tarder. Attendant cela, elle embrassait langoureusement Blanche, voir ses maîtresses se rouler une pelle sous ses yeux devrait bien l'excitée aussi.

Quant à leurs sœurs, Yuka venait de déclencher une sacrée bombe auprès de sa chérie, lui disant sans détour que son fantasme voyageait avec elles, et qu'elle pourrait y avoir droit pendant son petit séjour chez elle. Mais pour le moment, impossible d'y avoir accès, mais cela ne laissait pas la neko blonde indifférente qui réalisa qu'elle allait prendre un pied incroyable pendant leur séjour. Sitôt Antares avait joui abondamment dans la bouche de sa chérie, qu'elle la serrait contre elle avec un baiser si intense et délicieux. Même Noire en était un peu jalouse à voir un baiser aussi passionné et sûrement délicieux.

« Oh, mais nous ferons l'amour infiniment... lors de notre nuit de noces.... le temps sera arrêté pour que l'on fasse l'amour mille et une fois... »

Antares avoua discrètement qu'elle s'amusera grandement avec elle et son cadeau dés qu'elles en auraient l'occasion, mais pour le moment, impossible. Les couches étaient cachées dans leur valise, et en plus, il y avait un peu de monde ici. Yuka restait souriante, le visage remplit de bonheur, elle caressa sa joue, amusée par sa réponse. Car elle avait droit à la carte « tout ce que tu veux ».

« Nufufu... J'ai bien deux petites choses à te proposer, mon amour... La première sera pour notre mariage donc, tu as tout le temps de le faire. Mais j'aimerais que tu laisses pousser ta fourrure intime... Je n'ai rien contre les minous tout doux, j'aime les nekos, j'aime les poils. Et je suis sûr qu'y frotter ma petite chatte sera siiiiii doux. »

Oui, pour ça donc, elle avait tout le temps devant elle. Yuka ne lui demandait pas d'oublier de s'épiler à tout jamais cet endroit, mais de temps en temps, elle aimait sentir une délicieuse fourrure sous ses doigts en caressant son intimité.

« Et pour maintenant... Hmmm... Je veux que tu me baises à fond... Au point de faire remuer à toi seule la calèche sous tes coups de reins. Bien entendus... je veux que tu me fasses l'amour... avec... Ta... Belle... Bite. »

Antares n'avait plus rien entre les jambes et Yuka ne sous-entendait pas pilules. Sya lui avait donné un beau cadeau lors de sa visite plus tôt dans la matinée, mais sa belle queue n'allait pas juste servir deux fois puis pouf. Antares l'avait fait disparaître vu que la situation l'avait exigée, mais si elle se concentrait assez, elle allait retrouver sa belle queue tendue et ses belles bourses qui allaient avec. La magie rose de Sya avait deux solutions, durée une bonne partie de la journée ou bien moins longtemps si elle l'utilise beaucoup. Yuka baisait ses lèvres, son corps pressée contre le sien, assise sur ses cuisses.

« Ferme les yeux... imagine ta belle bite... qui me défonce ma petite chatte... Et après... tu me baiseras vraiment. »

Yuka venait à nouveau l'embrasser, usant de son corps se frottant contre le sien pour l'exciter un peu plus, laissant la belle se concentrer pour réaliser cet exploit et après.... vivement la suite !

Antares/Pleione Lilianstar

Terranide

  • -
  • Messages: 677


  • FicheChalant

    Description
    Antares et Pleione sont les filles nekos du plus grand magnat de l'énergie terranide. Elles sont lesbiennes et amantes secrètes. Elles voyagent à travers l'univers pour se trouver des partenaires.

Re : Retrouvailles amoureuses avec des nekos [PV Lilianstar sisters]

Réponse 473 septembre 28, 2019, 08:17:53 pm

Pleione était en plein travail buccal sur la queue de Yuko, et elle ne ménageait pas ses efforts pour lui offrir une délicieuse expérience. Sa chérie accompagnait son travail de caresses sur sa tête ou de commentaires grivois, de quoi exciter encore plus la suceuse. A côté d'elle, Blanche s'était libérée un instant de l'étreinte de ses doigts pour frotter sa grosse carotte contre sa joue.

« Hhhmmm... »

Mais cela ne semblait pas encore assez pour l'humaine-neko, qui appuya sa main sur le crâne de sa soumise pour lui faire avaler sa queue de plus en plus profondément, jusqu'à se loger en gorge profonde. La neko sentit ensuite son bassin bouger en décrivant des cercles, ce qui lui provoqua une drôle de sensation dans la bouche.

« Hhhmmm ! »

Yuko se retira assez rapidement après ça, laissant sa saucisse trempée de salive à l'air libre. Elle posa une question, et Pleione se fit un plaisir de lui répondre.

« Mmmrrraaawww... c'est moi bien sûr. Je suis la plus jolie... de toutes les petites salopes... qui aient un jour eu la chance... de sucer la queue de Yuko Karistal. Mais... je dois encore m'améliorer. Une aussi belle salope que moi... nnnyyyuuu... doit faire des gorges profondes à sa maîtresse... à chaque fois qu'elle la suce. »

Dans un élan d'audace, la neko reprit sa place et avala à nouveau le sexe de sa chérie, mais cette fois elle l'avala jusqu'à ce que son petit nez tape contre le bassin de la futa. Elle n'était pas encore très à son aise, mais elle savait qu'elle pouvait prendre son temps, alors elle bougea doucement sa tête jusqu'à avoir le gland à l'entrée de sa bouche avant de repartir de plus belle pour la mettre au fond de sa gorge.

« Hhhmmm... »

Ainsi commença une longue et langoureuse fellation ponctuée d'une série de gorges profondes. Pleione était encore timide et avait peur de s'étouffer en allant trop vite, mais elle prenait peu à peu ses marques. Et il y avait peu de chances que Yuko se plaigne de sa façon de faire. La neko qui, il y a encore quelques jours, n'avait jamais couché avec une futa, faisait des progrès remarquables.

Après quelques minutes, la Lilianstar sortit la verge de sa maîtresse de sa bouche.

« Gggrrrooouuu... votre queue... est un régal... maîtresse. Mais ce ne serait pas juste... que vous soyez la seule à profiter... aaahhh... de ma belle bouche de suceuse. »

Pleione tourna son regard lubrique vers Blanche et sa verge tout aussi dure et tendue que celle de la Karistal.

« Je veux goûter... à cette grosse carotte. »

La neko prit la queue de l'usagi en bouche et la suça comme elle venait de le faire avec celle de sa fiancée, mais elle commençait à avoir plus confiance en elle et osa aller un peu plus vite. De temps en temps, elle alternait entre gorges profondes et léchouilles délicates sur ce vit assoiffé dont la propriétaire ne semblait vouloir qu'une chose : cracher sa semence. Bien sûr, elle n'oubliait pas l'humaine-neko, et sa main branlait sa verge avec une allure proche de celle à laquelle elle allait et venait le long de la carotte de la lapine.

Pleione offrit à Blanche une délicieuse fellation qui dura de longues minutes, mais quand elle la sentit proche de jouir, elle arrêta tout et sortit sa verge de sa bouche pour la prendre dans sa main libre.

« Pas question que tu jouisses seule. Mmmrrraaawww... je veux que vos deux queues... hhhmmm... m'arrosent la bouche. »

La neko fit changer ses amantes de position pour que leurs verges soient assez proches pour pouvoir les prendre en bouche en même temps. Elle n'avait pas assez de place pour les prendre toutes les deux en gorge profonde, mais elle réussit à mettre leurs deux glands entre ses lèvres pour les pomper. Et elle ne s'arrêterait pas avant que le délicieux sperme de ces verges ne jaillisse dans sa bouche.

De son côté, Antares était remplie de joie après la surprise que lui avait préparée Yuka, et elle était prête à la récompense de la façon dont elle le voudrait. Sa chérie lui fit deux demandes, une pour leur mariage et une pour tout de suite.

« Mmmrrraaawww... je me transformerai même en furry si ça te fait plaisir. »

Si elle aimait la fourrure intime, peut-être qu'elle aimerait de la fourrure partout. Mais en attendant, la neko décida de s'occuper de sa demande immédiate : la baiser avec sa bite au point de faire bouger la calèche sous ses coups de reins.

« Ce sera avec plaisir mon amour. Mais... nnnyyyuuu... je n'ai plus ma belle bite. »

Heureusement, elle lui expliqua que la magie rose de Sya était encore utilisable. Assise sur ses cuisses, elle lui donna un baiser et lui expliqua comment la faire revenir.

« Dans ce cas, allons-y. »

Antares ferma les yeux et elle sentit le corps de Yuka pressé contre le sien, ses lèvres collées aux siennes. La chaleur de sa chérie si près d'elle l'aida à se remémorer des images du début de la journée, où elle avait une grosse verge tendue entre ses cuisses, ainsi que deux belles maids coquines pour s'en occuper. Elle les revit en train d'astiquer son membre avec leurs mains ou leurs poitrines, le pomper avec leurs bouches, ou venir s'empaler dessus... et elle finit par sentir quelque chose remuer entre ses cuisses.

« Hhhmmm... nnnyyyuuu ! »

La neko rompit le baiser pour pouvoir miauler son plaisir quand sa verge émergea à nouveau entre ses jambes, toute tendue et couverte de mouille, fin prête à l'emploi.

« Aaahhh... la revoilà. »

De nouveau membrée, Antares sentit une bouffée de chaleur et d'autorité coquine la gagner. Alors dès qu'elle posa les yeux sur le magnifique corps nu de Yuka, elle eut envie de la sauter.

« Noire... tu devrais t'écarter un peu. Mmmrrraaawww... il va y avoir... du grabuge. »

La neko avait besoin de place pour exprimer toute sa fougue. Elle allongea sa chérie sur la banquette et se mit au-dessus d'elle, son gland enflé caressant l'entrée de son vagin.

« Prépare-toi... pour ta récompense... aaahhh... ma Yuka-chu. »

Antares pénétra Yuka et s'enfonça en elle jusqu'à sentir son bassin taper contre le sien. Sa queue était complètement logée dans le corps de son amante, elle adorait cette sensation d'être bien installée dans une antre chaude, humide et accueillante, tout comme elle adorait voir le visage de la Karistal s'éclairer et se déformer de plaisir. Et quand elle commença à bouger, ce fut encore meilleur.

« Ooohhh... mmmyyyaaa... »

Pas besoin de se ménager, la neko commença tout de suite à fond. Elle bourrait l'intérieur de sa soumise avec son mandrin, et elle y prenait un tel pied que la magie rose agissait en conséquence. Sa queue, déjà bien grosse, continuait à prendre du volume, le plaisir des deux femmes s'intensifiait, et les instincts de maîtresse de la Lilianstar émergeaient plus facilement.

« Nnnyyyuuu... miaule pour moi... chérie. Aaahhh... crie pour moi ! »

Venez découvrir mes DC sur ce topic

Yuka/Yuko Karistal

Humain(e)

Re : Retrouvailles amoureuses avec des nekos [PV Lilianstar sisters]

Réponse 474 septembre 29, 2019, 11:42:46 pm

Yuko était une jeune femme très chanceuse, avec une telle neko à ses ordres, hm, elle avait tant d'envie qui lui passait par la tête. Des envies douces, comme elle espérait en vivre avec celle qui sera sa future femme, mais aussi des envies plus hard et plus intense, avec moult partenaires autour d'elles. Pour le moment donc, elle était avec sa douce et tendre, caressant sa petite tête pendant qu'elle confirmait être une belle salope. Mais tout cela, pour la beauté de la chose. Elle était à genoux entre elles, passant d'une queue à l'autre, venant parfois lui faire une petite gorge profonde, un petit délice pour Yuko mais la surprise vint quand la petite neko le faisait d'elle-même, sans en donner l'ordre. C'était encore mieux.

« Hmmmm... La gentille petite chatte... Ne t'en fais pas... si tu manques d’entraînement... hum, je serais toujours là... pour t'aider... Han... Dans le pire des cas... Il y a plein de jolies futas... qui rêveraient de se faire sucer... par leur future nouvelle maîtresse... »

Ha oui, le harem ne manquait pas de ravissante créature. Et Pleione n'en avait vu qu'un échantillon, car Yuko ne lui avait pas montré sa neko qui avait le cul le plus rebondi qui soit. Une ravissante créature récemment arrivée, mais au succès phénoménal ! Cela sera pour une prochaine fois. Bien que la neko avait deux partenaires, c'était très calme, très doux, personnes ne se bousculait ou autre, elle faisait cela à son rythme, allant même changer de partenaire entre temps, délaissant sa fiancée. Un peu dommage, elle voulait jouir dans sa bouche, lui faire avaler ou déborder, au choix, mais elle comprenait son envie, un mélange entre sperme de neko et d'usagi.

« Oh, mon amour, tu me connais, non ? N'appelons pas un chat, un chien. Donc jusqu'à la fin de ce voyage, ma queue, sa queue, celle de sa sœur, toutes les queues... ce sont des bites. »

La vulgarité, là, elle le voulait. Autant elle n'avait rien contre à être légèrement vulgaire, mais là, elle voulait la cerise sur le gâteau, pas autre chose, ça ! Toujours sa main droite sur sa tête, caressant ses cheveux, idem avec Blanche, qui usait de sa main droite. Quant à leurs mains de libre, eh bien Yuko venait titiller le petit trou de Blanche, la faisant couiner pendant que la lapine venait poser sa bouche venait lui baiser le cou. Un petit trio de gémissement, la langue de la neko roulant sur leurs deux queues, un pur régal qui se passait sous la ceinture. Et après un travail bien fait, les deux venaient à jouir, le premier tir venait de Blanche, mais Yuko la suivait quelques secondes après, une fois le plus gros lâchée par la lapine. Leur corps vibrait de plaisir, mais pendant que leur queue agitait le drapeau blanc, Yuko fit relever sa petite chatte en lui souriant.

« Garde la bouche ouverte, on va refaire la même scène, en changeant un détail. »

Yuko et Blanche venaient enfoncer leur langue dans la bouche de Pleione, léchant les parties encore couverte de foutre, leurs langues avaient du mal à s'enfoncer en même temps dans sa bouche, mais c'était une bataille très plaisante. Une fois cela terminé, elle venait s'asseoir en prenant avec elle sa fiancée, assise sur ses cuisses, pendant que ses bras l'entouraient.

« Hm, mon amour... Tu sais que je pouvais pas rêver mieux pour future femme ? Tu mérites bien une petite pause. »

Elle baisa sa joue, en venant juste la câliner, laissant les bruits de leurs sœurs rythmées l'ambiance. Même Blanche venait se mettre près d'elles, sa tête posée sur les cuisses de sa future maîtresse, attendant gentiment le prochain round d'annoncer.

Yuka allait obtenir gain de cause, le fantasme de sa neko quand elles seront arrivées, mais elle devait payer d'avance. Pour ce qui était de leur mariage, ça allait, elle pouvait même devenir totalement furry. Pourquoi pas, Yuka pouvait aussi le devenir donc un amour bestial, pourquoi pas... Là, c'était juste l'aspect petite chatte velue qui la tentait. Et pour la suite, Yuka allait aider sa promise, délaissant pour le coup Noire, qui allait observer ou bien s'amuser un peu à côté, qui sait ? Une fois sa queue poussée, il était temps de se mettre au travail. Allongée sur le siège, Antares allait se mettre au travail, bien que tout n'était pas encore là. Sa queue y était, mais pas son service supplémentaire. Yuka se disait que cela fonctionnerait aussi, mais si c'était présent, cela la rassurait. Car ce matin, Sya avait fait quelque chose pour elles, comme avec leurs sœurs. Elle a rendu Yuka plus fertile, tout comme Antares n'avait pas un pénis juste pour jouer, elle pouvait donc la mettre enceinte, avec de la chance.

« Hmmmm nyaaaaa... Fais-toi plaisir, Anta-nyan... »

La neko commençait son petit jeu, venant la prendre à son rythme pour y aller de plus en plus fort, mais fort heureusement, en cours de route, elle sentait autre chose taper contre elle, ses bourses étaient là, avec un peu de retard. Et rien que cela, ça la fit ronronner encore plus.

« Mrrrraw.... Allez, fait remuer la calèche au rythme de ses coups, ma chérie. »

Ses jambes comme ses bras venaient s'entourer autour d'elle, venant aussi placer sa bouche autour de la sienne. La suite promettait d'être mouvementé, c'est ce que Yuka attendait de la part de sa fiancée. Elle se pressait contre elle, le baiser était toujours plus énergique, comme ce qu'elle ressentait de la part de la neko qui la baisait avec passion, pour obtenir sa future récompense.

« Haaaan, mon amour.... Donne tout ce que t'as... Fait moi hurler de plaisir ! »

Bien que le spectacle soit très beau à voir, ne pas y participer, c'était un poil dommage. Elle tourna son regard vers l'autre trio qui risquait de devenir un quatuor. C'était calme, plein de câlin, ce qui intrigua Noire qui allait voir ce groupe bien sage. Face à Yuko qui enlaçait sa fiancée, elle la regardait, comme si elle voulait demander quelque chose sans dire quoi que ce soit...

« Un souci, Noire ? »
« Maîtresse... Je peux aussi me mettre près de vous ? »

Yuko jetait un regard vers sa sœur qui s'occupait très bien avec Antares, comprenant que pour le coup, elles avaient besoin d'intimité.

« Viens, jolie lapine. Met toi ici. »

Venant se placer de l'autre côté, elle était dans le dos de Pleione, son bras venait ceinturer aussi sa future nouvelle maîtresse pendant que sa tête venait se poser contre celle de Pleione. Un gros, gros câlin... Peut-être un peu trop calme, mais ça n'allait pas durer.

Antares/Pleione Lilianstar

Terranide

  • -
  • Messages: 677


  • FicheChalant

    Description
    Antares et Pleione sont les filles nekos du plus grand magnat de l'énergie terranide. Elles sont lesbiennes et amantes secrètes. Elles voyagent à travers l'univers pour se trouver des partenaires.
Pleione faisait du bon travail, mais Yuko voulait entendre plus de termes crus sortir de sa jolie bouche, donc elle lui interdit d'appeler un sexe masculin autrement qu'une bite.

« Bien maîtresse. Alors je vais me régaler... mmmrrraaawww... avec vos grosses bites. »

Mais aucun mot ne pourrait améliorer le talent de la neko avec sa bouche. Au vu des gémissements que poussaient ses maîtresses et des caresses qu'elles recevaient sur la tête, elle était sûre qu'elles adoraient se faire sucer de la sorte. Les lèvres de la demoiselle entouraient leurs glands et les pompaient avec appétit tandis que sa langue les caressait en s'agitant tout le long de leurs surfaces. Elle se régalait, et ses ronrons le montraient bien.

« Hhhmmm... »

Très vite, l'action de sa merveilleuse bouche mena les deux futas à l'orgasme. Blanche fut la première à cracher son jus, suivie de près par Yuko, et Pleione sentit sa bouche se remplir de sperme. Mais il y en avait tellement qu'elle ne put tout avaler, et une partie se retrouva sur son visage, son menton, ainsi que sa poitrine. Après l'éjaculation, la neko sentit les verges de ses amantes perdre en vigueur, et sa chérie la fit relever la tête. Elle voulait lui offrir un baiser un peu spécial.

« Ooohhh... merci maîtresse. »

Pleione se retrouva donc avec deux langues dans la bouche qui jouaient avec leur jumelle et ramassaient tout le sperme qui traînait encore. Une fois terminé, la neko se retrouva sur les cuisses de Yuko qui voulait la câliner le temps qu'elle reprenne un peu son énergie. Même Blanche venait se mettre près d'elles en posant sa tête sur les cuisses de sa future maîtresse.

« Oui... je crois qu'une petite pause... nnnyyyaaa... ne sera pas de trop. »

La demoiselle avait vraiment fait de son mieux pour offrir à ses amantes un moment agréable, mais toute cette activité buccale lui avait un peu engourdie la mâchoire. Elle était heureuse de pouvoir prendre une minute pour elle, et ce moment de détente devint vite encore meilleur.

Noire s'approcha du trio en demandant si elle pouvait les rejoindre, alors Pleione jeta un coup d’œil vers sa sœur et vit qu'elle était bien occupée avec Yuka. Du coup, l'usagi devait se sentir un peu seule.

« Viens ma belle. Il y a assez de place... pour une autre lapine. »

La Lilianstar sentit Noire se coller dans son dos, et plus précisément elle sentit sa jolie frimousse contre l'arrière de sa tête, sa poitrine contre son dos et sa queue à moitié tendue contre ses fesses. Évidemment, elle ne peut s'empêcher de faire une remarque là-dessus.

« Oh... mais dis-moi Noire... je sens que toi aussi... tu as une grosse bite. C'est regarder tes maîtresses... qui t'excite autant ? »

En même temps, Antares et Yuka ne faisaient pas dans la dentelle, leurs coups de reins risquaient presque de faire pencher la calèche, il était normal que l'usagi bande en voyant ça. D'ailleurs, la neko aussi se sentait un peu excitée par la vue et par les bruits. Cette petite étincelle de plaisir allumée au fond d'elle lui donna envie de jouer doucement.

« Blanche... Noire... vous pourriez me prêter... vos culottes ? »

Les lapines n'étaient pas au courant du fantasme de la neko, mais elle ne voyait pas d'inconvénient à le leur révéler.

« Je n'ai jamais... mmmyyyaaa... renifler de culotte... portée par... une usagi futa. Je peux essayer... mmmrrraaawww... avec les vôtres ? »

De son côté, Antares montrait sa reconnaissance à Yuka pour avoir été une amante si gentille et si compréhensive de ses envies. Et quoi de mieux pour montrer son bonheur à la personne qu'on aime que de l'exprimer par le plus simple des langages : le sexe. La neko pilonnait la chatte de sa chérie avec sa verge fraîchement ressortie, elle miaulait et couinait de joie à chaque mouvement, et bien qu'elle ne se rendait pas encore compte, la magie rose agissait sur leurs deux corps. Après quelques allées et venues, la Lilianstar sentit ses entrailles remuer à nouveau, et des testicules apparurent sous sa bite.

« Aaahhh... mmmrrraaawww... »

L'humaine-neko enroula ses bras et ses jambes autour de son corps avant de la plaquer contre elle et de venir chercher ses lèvres avec les siennes. La neko savoura ce délicieux baiser, aussi fougueux et passionnel que leur étreinte, tout en continuant à remplir l'intérieur de son amante avec sa grosse queue.

« Nnnyyyuuu... ma Yuka-chu... mon amour... gggaaahhh... je veux t'entendre miauler ! »

Antares ne se retenait pas, elle s'enfonçait aussi profondément que possible dans l'antre intime de Yuka et allait aussi vite qu'elle le pouvait. Chaque miaulement de plaisir de sa chérie, qu'il soit léger ou puissant, était un régal à ses oreilles. Elle sentait sa bite logée bien au chaud entre les parois humides et accueillantes du vagin qu'elle remplissait, ses couilles remplies qui tapaient contre la chair, la chaleur des corps qui se rencontraient. C'était le pied intégral.

« Ooouuuiii... Yuka... aaahhh... dis que tu adores... quand je te fais jouir... mmmyyyaaa... avec ma grosse bite ! »

Impossible de dire combien de temps ce puissant rodéo avait duré. Quelques minutes, des dizaines, des centaines... En tout cas, la Lilianstar ne s'arrêta de bouger que lorsqu'elle sentit ses bourses se vider.

« Kkkyyyaaahhh !!! »

Antares enfonça sa queue le plus profondément possible dans le corps de Yuka et elle laissa sa semence jaillir en elle. Elle ne savait pas que ce jus blanc poisseux était fertile, tout comme l'utérus de sa chérie, et qu'elle venait peut-être de la mettre enceinte. Une fois la décharge passée, elle se retira du corps de sa fiancée et retourna l'embrasser. Il ne lui fallut pas longtemps avant de retrouver sa vigueur, et elle était prête pour le deuxième round.

« Chérie... à quatre pattes. »

L'humaine-neko se tourna pour se mettre en position, et de cette façon, elle présentait son joli derrière à sa maîtresse. Cette dernière se fit un plaisir de lui mettre une claque pour l'entendre couiner.

« Oui. Mmmrrraaawww... un joli petit cul... et une belle neko... qui miaule à chaque fessée. Mmmhhh... le rêve. »

Mais le jeu ne s'arrêtait pas là. Antares guida sa bite bien dure jusqu'à l'antre de Yuka, encore pleine de son sperme, et elle la pénétra. Après le missionnaire, la neko était partie pour une levrette ponctuée de belles claques sur le fessier qui s'offrait à elle.

Venez découvrir mes DC sur ce topic

Yuka/Yuko Karistal

Humain(e)

Un peu de douceur ne pouvait pas leur faire de mal. Yuko câlinait sa chérie, assise sur ses cuisses, Blanche posait sa tête sur ses cuisses et Noire venait à les rejoindre, quelque peu délaissé par les deux autres. Mais bon, Yuko et Pleione aussi avaient profiter d'un moment aussi intense et passionnant rien qu'entre elles ! Autant leur laisser ce petit moment, Noire pouvait bien les rejoindre. Un gros instant de douceur à quatre, mais Pleoine venait à sentir quelque chose qui venait de suite jeter de l'huile sur son feu. Sentir leurs culottes ? Yuko n'était pas étonnée de ce petit fétiche chez sa fiancée.

« Kuhuhu... Petite neko obscène... Noire, offre lui ta culotte d'abord. »

Silencieuse, Noire s'exécuta en retirant sa culotte pour la poser sur le visage de la neko, pendant que Yuko parlait dans son oreille à voix basse, venant non pas jeter de l'huile sur le feu, mais de la lave !

« Tu sens sa délicieuse odeur ? Une vrai futa, une odeur imprégniez dans les fibres... Imagine le nombre de fois où elle a bandé dedans ? Où quand elle a commencé à jouir dedans... N'utilise pas que ton nez pour sentir son odeur... Utilise aussi ta langue. »

Voir la neko renifler autant sa culotte excitait Noire, sa queue se redressait doucement sans la quitter du regard. Quant à Blanche, elle avait déjà retiré sa culotte, prête à le lui offrir pour satisfaire son odorat. Quant à Yuko, elle s'amusait à exciter sa fiancée, bien comme il faut...

« Je vais te gâcher la surprise, mais... à ton prochain passage au harem... je dirais aux filles de retirer leurs petites culottes et d'en faire un tas rien que pour toi... Tu y plongeras et tu y sentira tout plein d'odeur... De neko, de futa, d'humaine, de démone, des culottes propres, couverte de cyprine, de sperme, oh oui ! Je te baiserais dedans ! »

Au final, Yuko excitait autant Pleione qu'elle le faisait sur elle aussi. Même Blanche venait discrètement poser sa culotte blanche sur son visage, elle avait de quoi faire côté odeur.

« Blanche, va récupérer leurs culottes et offre les à mon chaton. »

Pleione va en plus avoir les culottes de Yuka et Antares, il ne manquait que celle de Yuko, qui pour le coup, avait aussi son pantalon, ce serait plus compliqué de la lui retirer... mais pour le coup, elle aurait quand même deux autres jouets. Après tout pour le moment, elles n'en avaient pas besoin.

Et pour les deux autres, la suite s'annonçait très intéressante. Les amoureuses commençaient à copuler, surtout maintenant qu'Antares était entièrement équipé. Même sans ça, ça aurait été très bon, mais il faut bien avoué qu'avec les testicules, ça avait une toute autre saveur. Bien accrochée à elle, elle sentait toute la passion, l'envie et l'amour de la neko qui la bourrait. Peut-être motivé par son futur cadeau, peut-être était-ce sa queue qui parlait, qu'importe la raison, du moment qu'il y a la passion ! Son corps écrasait le sien, ne formant qu'une bête à deux dos, elle embrassait sa chérie avec passion et appétit, gémissant, ronronnant. Bien qu’étouffer par leur baiser, on ressentait ce plaisir émaner de Yuka.

« Haaaaaaaaaaaaaan ouiiiiiiiiiiiiiii en-coooooooooooooooooooooooore !!!! »

Yuka savourait tout cela, chaque coup de rein était un aller simple vers le paradis, ses doigts se crispaient dans le dos de son amour pendant qu'elle ne cessait de rendre cela meilleure quand elle pensait cela impossible.

« Nyyyyyyyyyyyyyyyaaaaaaaaaaaan ! Mmmmmhhh mrrrrrrawwwwwwwwwwwwww !!! »


Quand elle ne l'embrassait pas, elle miaulait de plaisir, léchant parfois son cou, ronronnant furieusement contre elle, toujours plus violente dans ses coups, mais toujours plus avec amour surtout, c'est surtout cela que Yuka retenait de cet élan remplit d'amour. Elle se retenait, mais tant le plaisir était présent, elle aurait pu mordre pour calmer ce feu si ardent qui bouillait en elle.

« Haaaaaaaaaaaaaan ouiiiiii chériiiiie !! Ta bite me... Défonce la chatte !!! T'arrêtes pas ! Jamais ! Baise moi !!!! Encore ! Je veux, nyaaaaaaaaaaaaaaaan.... m'évanouir de plaisir ! »

Booster Antares avec la promesse de sa couche culotte rendait cela plaisant à un point si haut que Yuka n'en revenait pas. Un pied pareil, sans user de drogue ou autre, juste la promesse d'un fantasme qui prendra forme dans le pire des cas, quelques jours. Après avoir accumulé tant de plaisir, et mouillé abondement, Yuka fini par jouir, cette fois en plantant ses petites griffes dans la peau de sa douce neko. Le plaisir était simplement trop grand pour elle. Cependant, contrairement à tout ce qui venait de ce passer, cela se déroula dans le plus grand calme. Elle avait pourtant la bouche ouverte, le visage annonçait un bonheur immense, mais le plaisir si grand ne pouvait sortir de sa bouche. Une fois les couilles vidées, elle se relâchait, détachant ses membres de sa neko chérie, partageant un baiser toujours rempli d'amour. Et plus vite que prévue, sa neko voulait recommencer, cette fois, dans une autre position !

« Mrrrrraw, autant que tu veux... Tant que tu me remplis la chatte... je veux déborder, chérie. »

Yuka venait donc prendre place, remuant ses petites fesses, le cul bombé pendant que le haut de son corps étaient pratiquement couché sur la banquete. Sa queue caudale remuait elle aussi doucement. Avec un peu de chance, une telle position pourrait donner envie à Antares de croquer le fruit défendu qu'était ce petit trou ? Même Yuka pouvait jouer sur cette envie, mais pour le coup, elle ne voulait pas faire passer la chance de pouvoir tomber enceinte donc elle préférait surtout sentir sa queue entre ses jambes pour remplir son utérus de sa semence, ainsi... elle pourraient tenter leur chance.

« Mrrrrr.... Viens me bourrer la chatte... et viens dresser ta vilaine neko.... »

Yuka était excitée, très... Qui sait, elle aussi était peut-être en chaleur après tout ? Bien que calme une bonne partie de la matinée, depuis le début de ce voyage, rien ne la retenait.

Antares/Pleione Lilianstar

Terranide

  • -
  • Messages: 677


  • FicheChalant

    Description
    Antares et Pleione sont les filles nekos du plus grand magnat de l'énergie terranide. Elles sont lesbiennes et amantes secrètes. Elles voyagent à travers l'univers pour se trouver des partenaires.
Pleione était si excitée qu'elle avait envie de renifler des culottes pour assouvir ses pulsions fétichistes. Yuko, qui était heureuse de voir sa chérie laisser parler ses vices, ordonna à Noire de lui donner sa culotte. Dès que la neko l'eut entre les mains, elle la porta à son visage pour en sentir la merveilleuse odeur. Sa fiancée l'encourageait même en lui décrivant tout ce qui s'était passé dans cette jolie petite culotte. Elle ne devait pas seulement utiliser son nez pour renifler, mais aussi sa langue pour lécher.

« Nnnyyyuuu... ooohhh... ça m'excite tellement. »

La Lilianstar était toute émoustillée en jouant avec cette culotte de lapine, et elle pouvait même sentir les regards lubriques des autres filles sur elle. Tout son corps frémissait de plaisir, elle sentait sa mouille couler le long de ses cuisses, elle ronronnait comme un moteur. C'était un parfait interlude entre deux pénétrations intenses avec sa maîtresse. Cette dernière, qui devait aussi beaucoup s'amuser de la situation, la fit fantasmer encore plus en lui présentant un de ses plans pour la prochaine fois qu'elle viendrait au harem : des tas de filles retireraient leurs petites culottes pour en faire un tas où la neko plongera pour y sentir toutes leurs bonnes odeurs. Des nekos, des usagis, des kitsunes, des humaines, femmes ou futas, des culottes propres ou sales, couvertes de cyprine ou de sperme... Un vrai bonheur pour la Lilianstar.

« Mmmrrraaawww... mon amour... je t'aime tellement. Je t'aime si fort... ooouuuhhh... je sens que je pourrais... en jouir. »

Pleione était complètement ivre de plaisir. Elle eut droit à une autre culotte quand Blanche déposa la sienne sur son visage, et elle se mit à renifler l'odeur combinée de deux lapines, l'une femme et l'autre futa. Elle se régalait. Mais ce n'était pas fini. Yuko ordonna à Blanche d'aller récupérer les culottes de leurs sœurs pour les donner à son chaton, de quoi la rendre encore plus heureuse.

« Oh... Yuko... merci. »

La neko se retrouva avec quatre petites culottes humides et sentant bon la luxure. Celle de Yuka sentait la cyprine et était bien trempée, preuve qu'elle devait bien prendre son pied avec son amante. Celle d'Antares sentait plutôt le pré-sperme et était un peu déformée par la présence d'une belle grosse bite. Mais tout ce plaisir olfactif et gustatif qui inondait le corps de la Lilianstar était si bon qu'elle ne voulut plus le garder seulement pour soi. Elle voulait le partager.

« Yuko... Noire... Blanche... approchez. »

Pleione mit les quatre petites culottes dans ses mains et les mit sous le nez de toutes les demoiselles.

« Sentez avec moi... ces bonnes odeurs. Prenez les culottes... que vous voulez... mmmrrraaawww... et caressez-les... reniflez-les... léchez-les. Dites-moi... hhhmmm... comment vous les trouvez. »

Pendant que tout le monde s'amusait à jouer avec les culottes, la neko se remit à frotter sa vulve humide contre la bite de sa maîtresse. Elle était déjà tendue, mais elle sentait qu'elle pourrait l'être encore plus.

De son côté, Antares était tellement à fond pour baiser Yuka qu'elle n'avait même pas remarqué que leurs culottes avaient disparu. La neko venait juste de jouir à l'intérieur de sa soumise en position du missionnaire, et maintenant elle voulait la prendre en levrette. Yuka se dépêcha de prendre place et de bomber son joli petit cul, couchant le haut de son corps sur la banquette. A peine installée, elle commença à provoquer son amante pour qu'elle vienne la dresser. La neko se fit un plaisir de lui répondre avec une bonne claque sur le derrière.

« Oui ma chérie. Mmmrrraaawww... je vais te dresser... en te baisant... et en te fessant. »

Antares posa ses mains sur les hanches de Yuka et elle les fit glisser le long de son corps. Sa chérie dégageait une telle chaleur qu'elle aurait pu suffire à réchauffer tout l'intérieur de la calèche si elle n'était pas parfaitement isolée. Elle sentait la peau douce, chaude et vibrante de son amante, et elle ronronnait en voyant qu'elle était si excitée. Son état ressemblait beaucoup à celui de Pleione, mais la Lilianstar doutait que sa fiancée soit en chaleur, elle était trop calme pour ça. En tout cas, elle était contente d'avoir une telle beauté à culbuter. Pendant que ses mains caressaient son corps, sa bite se frottait contre son entrée intime.

« Oui... aaahhh... une belle chatte... humide et chaude... nnnyyyuuu... »

Elle étala son corps sur le sien pour mettre sa bouche près de son oreille et murmurer.

« Et bientôt... tu seras mon joli bébé chat... aaahhh... et maman... s'occupera bien de toi. »

Antares était si excitée qu'elle décida de faire une petite surprise à Yuka. Plutôt que de tout de suite la pénétrer, elle prit ses fesses entre ses mains et les écarta pour dévoiler l'accès à son autre trou et elle y frotta son gland enflé.

« Ooohhh... ma chérie... cette entrée me tente beaucoup... »

Elle la laissa ronronner un peu dans l'anticipation de se faire enculer, puis elle se retira.

« Mais ce ne sera pas aujourd'hui. Par contre... »

La neko se mit à lécher sa rondelle, allant jusqu'à faire entrer sa langue dedans. Elle savait que sa fiancée était déçue de ne pas avoir eu sa sodomie, et c'était le but recherché. C'était une petite punition pour lui avoir dit qu'elle transportait des couches dans ses valises mais qu'elles ne pourraient pas y toucher avant d'arriver. Mais comme elle ne voulait pas non plus être méchante, elle lui offrit quand même un petit plaisir avec un anulingus. Elle n'avait pas encore l'habitude et elle tâtonnait un peu, mais son amante semblait contente.

Après quelques minutes de léchouille, elle se pencha à nouveau près de l'oreille de sa soumise.

« Mais qui sait. Hhhmmm... peut-être que si... mon bébé est gentil... alors maman lui donnera... gggrrrooouuu... un gros suppositoire... pour ses petites fesses. »

En attendant, elle mit une claque bien sonore sur chacune de ses fesses avant de les empoigner fermement et de pénétrer sa chatte d'un mouvement sec. Yuka était si humide qu'Antares n'eut aucun mal à aller se loger au fond d'elle.

« Aaahhh... miaule Yuka-chu... mmmyyyaaa... miaule pour ta maîtresse ! »

Venez découvrir mes DC sur ce topic

Yuka/Yuko Karistal

Humain(e)

Toujours sur ses cuisses, Yuko gardait sa petite chatte conte elle, la laissant dans un bain de plaisir, car elle devait imaginer bien des choses en reniflant ses culottes, surtout que Yuko lui racontait de bien belles choses qui tombaient dans ses petites oreilles. Elle la sentait frémir, c'était si délicieux. Sous le regard des deux lapines en plus du siens, Pleione était le centre de bien des fantasmes en ce moment, chacune imaginait bien lui faire des choses à sa façon. La voir renifler ses culottes, c'était excitant après tout.

« Mmmmmmrrrrawww.... Ma petite femme... »

Tout cela n'était qu'un amuse-gueule, une fois la bague au doigt, Pleione ira plonger dans un monde si envoûtant aux côtés de Yuko, ça promettait de bien belles choses. Mais au cours de sa petite séance, Pleione vint partager ses trésors, que chacune vienne renifler à leur tour les culottes. Yuka, Antares, Blanche, Noire. Il n'y avait pas celle qui tentait Yuko, et pour cause, elle était déjà dans sa main. Sentir sa propre culotte n'était pas très excitant pour sa petite chatte, alors elle la gardait pour elle. Blanche venait tirer la culotte de Yuka et Noire celle d'Antares, reniflant à leur tour les douces odeurs qui se dégageait de ce petit bout de tissu. Yuko amenait sur son visage la culotte de sa petite chatte, la reniflant doucement, en contemplant sa petite amie, sans la quitter des yeux.

« Hmmm... Tu as une odeur, mon amour... Elle est tellement... envoutante. »

Respectant ses propres consignes, Yuko venait faire glisser sa langue sur la partie avant de la culotte, cherchant avec sa langue si une petite odeur de cyprine n'y était pas cachée ? Blanche n'était pas du genre discrète, la culotte sur le nez, elle reniflait fortement l'odeur de Yuka, quand à Noire, elle était plus discrète, reniflant la délicieuse odeur de sa nouvelle Maîtresse, se trémussant doucement en sentant sa queue s'étirer, excitée par tout cela.

« Mmmmmmmh... Tourne-toi mieux, ma chérie... »

Yuko l'aidait à se déplacer, de façon à avoir sa neko face à elle, mais pas encore empaler dessus.

« Nettoie ma queue, ma chérie, comme ça, ma douce odeur de bite sera mélanger à ses petites choses. Ça te ferait plaisir, non ? »

Après, si elle voulait pas pour conserver leur odeur naturelle, soit, elle ne la forçait pas pour le moment. Elle passa la main sur sa fesse, pressant doucement la chair tendre, avant de remonter son regard vers sa fiancée, toujours aussi souriante envers elle.

« Les filles, j'ai une mission pour vous deux. Vous allez nous regarder baiser... Mais je veux que vous vous branliez avec les culottes. Après, vous les rendrez à Pleione quand on aura fini. »

Certes, ça va salir les culottes du second couple, mais Yuko se fichait bien de ce détail. Écoutant leur maîtresse, les lapines venaient s'installer chacune d'un côté de la banquette, toutes les deux observant Pleione, la culotte enrouler autour de leur longue carotte, n'attendant plus que tout cela commence pour se servir de ce petit morceau de tissu comme d'une serviette.

« Kuhuhu... Je crois que je te gâte un peu trop, ma chérie. »

La partie visible de l'iceberg, elle comptait lui offrir bien plus que cela. Ce n'était qu'une goutte dans un océan de cadeaux.

« Sache que plus tu seras une vilaine chatte en chaleur, plus je te fesserais ! »

Oui, elle avait été un peu trop douce depuis le début de ce voyage, il était temps de reprendre du poil de la bête quand même !

Quant à Yuka et Antares, elles étaient dans leur petite bulle, ne laissant rien ni personne les déranger. Yuka bombait son petit cul en espérant sentir une Antares folle d'envie venir la prendre comme une neko sauvage, mais la belle blonde s'attardait dessus, ce qui n'était pas plus mal aussi. Elle sentait ce petit coup lui faire circuler le sang, sa douceur mélanger à son autorité, ça la faisait vibrer de désir. Elle avait tant envie d'elle, à un tel point ! Son corps chaud et moelleux se pressait aussi contre le sien, elle sentait sa douce voix envoûtante, sa queue dresser contre sa petite chatte. Elle ignorait ce qui la tentait plus sur le coup ?

« Nyaaaaaaaaa ouiiiiiii... La gentille Yuka à sa jolie maman... »

Et un peu surprise elle sentait sa chérie écarter son petit cul, sentant surtout un drôle de truc sur son entrée secrète. Est-ce qu'elle avait vraiment réussi son coup ? Elle allait lui prendre le cul ? Sur le coup, elle tournait son regard par-dessus son épaule. Si jamais Antares lui prenait le cul sous les yeux de Yuko, il risquait d'y avoir une petite jalouse dans la calèche. Elle ronronnait, remuant doucement à l'idée de vraiment la sentir aggripée à ses reins, lui prenant le cul sans hésitation, l'enculant comme une vulgaire catin, oh oui, l'idée était merveilleuse... Mais sa chérie était aussi capable de me faire languir, annulant cette envie, mais pour se rattraper, ce sera sa langue qui remplacera sa queue. Nettement moins tentant, mais ça restait quand même agréable de sentir sa petite langue se glisser en elle...

« Mmmmmhh nyaaa... »

Toujours dans la même position, elle ronronnait de plaisir, bavant sur la banquette en sentant la langue de son amante lui lécher le cul, ça lui procurait un bien fou mine de rien. Et avec cette promesse de peut-être recevoir quelque chose... Reste à savoir ce qu'Antares sous-entendait ? Un doigt ? Un gode ? Une vraie queue ? Le mystère restait entier, mais c'était aussi ce qui était excitant, elle ne cherchait donc pas la réponse pour le moment, gardant cette petite part de mystère. Mais après avoir bien mouillé, il était temps de mettre ce lubrifiant naturel en action. Sa chérie venait la prendre, un coup sec, sans avertissement, mais sa queue tendue se frayait un chemin naturellement en elle, pas besoin de quoi que ce soit pour aider.

« Nyyyyyyyyaaaaaaaaaaaaaaaaaaaan ! »

Yuka gémissait de plaisir en sentant cette queue enfin en elle, la pénétrant entièrement, elle remuait à peine ses petites fesses, elle était déjà sur le point de jouir en ayant senti la queue de son aimée en elle, alors trop jouer avec le feu, elle allait vite exploser. Mais heureusement, ce ne sera pas le cas de sa neko chérie qui allait l'éduquer à coup de butoir et de fesser. Sa queue caudale remuait doucement, son regard défiait celui de sa petite amie, elle voulait la voir. La voir quand elle donnera toute sa puissance dans ses reins pour combler son amour, quand elle l'insultera, la fessera, bref, quand Yuka deviendra sa chose, mais avec amour.

« Mrrrrrrrrrrrraaaaaw.... Vas-y... Donne tout, Anta-nyan... »

Elle était prête, prête à tout recevoir de sa part !!!

Antares/Pleione Lilianstar

Terranide

  • -
  • Messages: 677


  • FicheChalant

    Description
    Antares et Pleione sont les filles nekos du plus grand magnat de l'énergie terranide. Elles sont lesbiennes et amantes secrètes. Elles voyagent à travers l'univers pour se trouver des partenaires.
Pleione voulait que les autres partagent son plaisir, alors elle les laissa piocher dans les culottes disponibles. Blanche prit la culotte de Yuka et Noire celle d'Antares, Yuko garda celle de sa chérie et la neko se retrouva donc avec les culottes des lapines. Ces dessous dégageaient tous une délicieuse odeur, et les filles semblaient les apprécier. La Karistal décrivit le parfum de l'intimité de sa fiancée comme « envoûtante », et cette dernière la remercia avec un baiser.

« Et vous maîtresse... vous êtes tellement... subjuguante. »

Pleione n'arrivait pas à penser à autre chose qu'à son amour fou pour Yuko quand elle était près d'elle. Elle regarda son visage avec attention, détaillant chaque recoin de sa peau. Elle le trouvait fascinant au-delà de toute logique, surtout les magnifiques yeux de sa fiancée. Elle trouvait aussi très excitant qu'elle s'amuser à lécher sa petite culotte là où son intimité avait touché le tissu.

« Mmmrrraaawww... Yuko... »

A côté, Blanche reniflait fortement l'odeur de Yuka tandis que Noire se montrait plus discrète en allant chercher le parfum d'Antares, mais les deux semblaient contentes de ce qu'elles sentaient.

Très vite, les caresses du bassin de Pleione sur la queue de Yuko lui rendirent sa vigueur, et cette dernière déplaça sa chérie pour que son minou soit tout proche de sa verge sans être empalé dessus. Elle voulait la voir nettoyer sa queue avec les trésors qu'elle tenait entre les mains.

« Ooohhh... quelle bonne idée. La bonne odeur des lapines... ggrroouu... avec l'odeur de futa de ma maîtresse... hhhmmm ! J'en salive d'avance. »

La neko entoura le sexe de la futa avec les deux culottes et commença à la branler. Elle sentait sa lance de chair tressaillir à chaque passage dans son cocon de tissu doux et fin et elle voyait son visage s'étirer dans une délicieuse expression de plaisir. Et alors que la neko s'amusait tranquillement, elle sentit une main presser sa fesses.

« Nya ! »

Yuko avait l'intention de s'amuser un peu avec sa chérie, et elle demanda aux lapines de s'astiquer leurs carottes avec les culottes qu'elles reniflaient en regardant leurs maîtresses baiser. Ensuite elles les rendraient à Pleione. Cette dernière se sentit toute chose en entendant ça.

« Maîtresse... mmmrrraaawww... vous me rendez folle. »

La neko voulut aller couvrir son visage de baisers, mais elle l'arrêta en lui expliquant que plus elle serait vilaine, plus elle serait fessée. Elle décida donc de se prêter au jeu.

« Très bien. »

La neko alla murmurer à l'oreille de sa bien-aimée.

« Alors je serai un très vilaine fille... hhhmmm... jusqu'à ce que mon cul-cul... soit tout rouge. »

Pleione s'empala avec joie sur le sexe de Yuko et agrippa fermement ses épaules pour avoir un bon appui avant de commencer à bouger son bassin. Une fois le rodéo bien entamée, elle commença à aller voler des baisers à sa maîtresse, pas assez longs pour qu'elle puisse vraiment en profiter mais assez intenses pour qu'elle y prenne du plaisir. Après chaque baiser, elle récupérait la salive au coin des lèvres de son amante avec sa langue et se léchait les babines comme une féline qui venait de déguster un bon repas. Elle allait aussi l'embrasser dans le cou, léchant et mordant sa belle peau douce.

« Aaahhh... ooouuuiii... maîtresse. Mmmyyyuuu... baisez-moi fort. Remplissez-moi... le minou... gggaaahhh... avec votre grosse bite. »

A chaque fois qu'elle se montrait vorace avec Yuko, Pleione recevait une fessée. Mais pour être sûre qu'elle se ferait punir jusqu'à ce que son cul ressemble à une tomate bien rouge, elle prit la culotte de Blanche et l'étala sur le visage de sa maîtresse, la maintenant en place avec sa main.

« Sentez-moi ça. Nnnyyyuuu... c'est bon hein ? »

Et dès que la futa poussa un gémissement qui lui ouvrir la bouche assez grand, la neko glissa le bout de tissu dans sa bouche. Elle était libre de recracher cette culotte si elle voulait, mais la Lilianstar espérait qu'elle ne le ferait pas, c'était bien trop excitant de la voir avec la bouche remplie par une petite culotte. Et pour l'encourager à la garder, elle se bâillonna à son tour avec la culotte de Noire. Elle espérait que ce geste coquin convaincrait son amante de la punir plus fort et échaufferait assez la libido des lapines pour qu'elles répandent leur délicieux jus de carotte sur les culottes de leurs sœurs.

De l'autre côté de la calèche, Antares était déjà proche de jouir alors qu'elle venait à peine de se loger à l'intérieur de Yuka. Sa chérie était tellement chaude et tellement mouillée, sa chatte formait un délicieux cocon qui piégeait la verge de la neko. Et ce fut encore meilleur quand elle commença à bouger.

« Hhhmmm... nnnyyyuuu... »

Elle vit la queue caudale de son amante remuer devant ses yeux, et pour elle, c'était comme remuer un jouet devant les yeux d'un chat sauvage. Elle l'attrapa dans une main tandis que son autre main alla fermement s'abattre sur sa fesse.

« Aaahhh... quel plaisir d'être logée... dans le corps... mmmyyyaaa... d'une si belle salope. »

Au début, Antares ne bougea pas trop vite. Elle savoura ses allées et venues dans l'antre chaude Yuka tout en lui mettant de petites fessées et en jouant avec sa queue caudale comme si c'était une verge. Elle se mettait en appétit et attisait doucement les braises de la passion de sa chérie. Elle regardait ses yeux et y voyait toute l'envie qui brûlait en elle de se faire prendre comme la dernière des traînées jusqu'à ce que son intérieur déborde de sperme et que son cul lui fasse mal. La neko joua avec elle pendant un petit moment, puis elle lâcha sa queue caudale pour attraper fermement ses hanches à deux mains.

« Nnnyyyuuu... ce corps est une merveille. Je vais l'honorer... ooohhh... comme il le mérite. »

Antares se mit à accélérer le rythme, poussant son sexe aussi loin qu'elle le pouvait dans le corps de Yuka et multipliant les fessées qu'elle lui donnait. Elle voulait entendre sa soumise miauler, couiner, hurler son nom et son plaisir pour que même leurs sœurs, occupées à s'amuser de leur côté, voient à quel point le couple prenait son pied.

« Aaahhh... ooouuuiii... ça te plaît... mon butoir... mmmyyyaaa... et mes fessées ? »

La neko ne ménageait pas son amante, elle avait bien compris qu'elle voulait du sexe énergique et qui fasse un peu mal. Elle ne se lassait pas de la voir sursauter à chaque fois qu'elle lui mettait une fessée et de la voir baver sur la banquette tellement elle prenait son pied. On aurait dit une chienne qui se faisait culbuter par un mâle en chaleur bien monté.

« Hhhmmm... aboie... petite chienne. Aboie... kkyyaahh... pour ta maîtresse. »

Pour l’instant, Antares était une maîtresse autoritaire qui malmenait Yuka, mais une fois arrivée, elle allait prendre soin d'elle et panser ses blessures. Yuka serait son adorable bébé et elle la couvrirait de câlins et de bisous.

Enfin, qui sait. Parfois, même les belles princesses ont besoin d'être corrigées.

Venez découvrir mes DC sur ce topic


Répondre
Tags :