banniere
 
  Nouvelles:
Venez féliciter nos nouvelles administratrices pour les 9 prochains mois ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2 3 ... 10
 1 
 le: Aujourd'hui à 02:15:45  
Démarré par Raphtalia - Dernier message par Raphtalia
Merci, Merci Souriant

 2 
 le: Aujourd'hui à 01:22:55  
Démarré par Ezria / Xelthia - Dernier message par Ezria / Xelthia
Ezria et Xelthia observaient leur piège tendu de loin, mais surtout leur appât. Monica semblait très sensible à la magie rose des jumelles, ainsi qu'à celle qui embaumait l'air dans le Cercle de la Luxure. Très vite, les jumelles virent une juteuse bosse phallique déformer son pantalon. La femme couinait et gémissait derrière son bâillon, astiquant sa trique comme elle pouvait pour satisfaire son envie grandissante. Les démones, qui voyaient tout depuis leur point de vue surélevé, se régalaient de la façon dont la futa se laissait aller au vice.

« Hhhmmm... oui, c'est parfait. Ça va attirer l'esprit, pas de doute. »

« J'espère. Haaannn... »

Ezria remarqua vite que sa sœur, tout comme elle, était bien excitée par le spectacle. La voir ainsi la faisait bien saliver, et elle posa une main sur son derrière pour le caresser.

« Aahh. Ezria... qu'est-ce que... »

« Ne bouge pas Xelthia. Je vois bien que tu es toute chose en voyant ça. Et ça tombe bien, moi aussi. »

L'aînée des jumelles s'allongea sur le dos de sa sœur. La cadette put sentir la délicieuse poitrine de sa sœur pressée contre son dos, et sa queue tendue contre la raie de ses fesses.

« Aaahhh... Ezria... non... »

« Mais si. Allez, détends toi et profite. »

Ezria fit glisser sa verge dans le fondement de Xelthia et plaqua ses poignets au sol pour l'empêcher de bouger. Même si la jeune sœur n'aimait pas que sa jumelle fasse passer le plaisir avant le travail, elle prenait un pied monstrueux à la sentir si dominatrice et si bien logée dans son entrée arrière. De toute façon, elle ne pourrait pas s'enfuir même si elle le voulait.

« Aaahhh... aaahhh... hhhmmm... »

« Oui... ooohhh... ton anus... est toujours... aussi bon. »

Même si Xelthia protestait un peu, Ezria savait que cet aira faussement effarouché cachait une bonne grosse cochonne qui aimait faire l'amour en toutes circonstances. En plus, la vue de Monica qui se faisait plaisir en solitaire avait de quoi les émoustiller encore plus. L'aînée allait et venait dans l'anus de sa sœur en la maintenant plaquée contre le sol, sa poitrine contre son dos et sa bouche dans son cou, et la cadette couinait et gémissait de cette délicieuse sodomie. Elle savait qu'elle laissait le plaisir empiéter sur son travail pour le clan, elle se sentait vilaine... et elle adorait ça.

« Aaahhh... Ezria... fais moi mal. Je suis si vilaine... et si vicieuse. Ooohhh... punis moi ! »

« Eh eh... avec plaisir... ma chère sœur. »

Ezria posa sa bouche dans le cou de Xelthia et se mit à la mordre. Ce n'était pas grand-chose, mais ça suffirait. La cadette, emportée par le plaisir, voulut aussi faire sentir à sa sœur le plaisir de la douleur, et elle utilisa sa queue caudale pour venir lui fouetter le cul.

« Aahh ! »

« Hhhmmm... je suis vilaine... mais toi aussi. Alors tu mérites... ooohhh... une bonne fessée. »

Les jumelles s'ébattirent joyeusement sur leur point de vue en gardant toujours un œil sur Monica. Elles prirent leur pied pendant de longues minutes, jusqu'à ce que Xelthia sente une présence dans les parages.

« Aaahhh... Ezria... je le sens... il arrive. »

« Quoi ? Ton orgasme ? »

« Non... hhhmmm. Le spectre... il arrive. »

« Déjà ? Aaahhh... Dans ce cas... »

Ezria accéléra le rythme de ses pénétrations pour se dépêcher de conclure, et elle finit par cracher sa semence chaude dans le fondement de sa sœur. Cette dernière jouit également, éjaculant son sperme sur le sol. Une fois le choc de la jouissance passé, Ezria se délogea de Xelthia et redirigea toute son attention vers leur appât.

« Je le vois. Il approche. »

L'esprit maudit de luxure émergea de nulle part et se planta devant Monica. C'était une forme brumeuse, sans visage, sans silhouette, plus sombre qu'une nuit sans étoiles. Il resta quelques secondes à observer la femme, puis s'approcha d'elle.

« Espérons qu'il se fonde bien en elle. »

 3 
 le: Aujourd'hui à 12:02:28  
Démarré par Raphtalia - Dernier message par Anéa
Double-post, c'pas bieeeeen !

Tu es validée !
Allez, zou, tu peux aller jouer !

 4 
 le: Aujourd'hui à 02:33:39  
Démarré par Raphtalia - Dernier message par Anéa
Hola, et bienvenue à toi !

Une fiche dure mais mignonne. Pauvre Terranide.
Cependant, une petite relecture effacera les fautes, ainsi que les soucis de concordances des temps. ^^

Envoie-moi un MP si tu as des questions ou besoin d'aide.
Courage ! o/

 5 
 le: Mai 23, 2019, 09:55:37  
Démarré par Raphtalia - Dernier message par Raphtalia
Merci  !

Il est tellement beau aussi Sourire

 6 
 le: Mai 23, 2019, 08:08:28  
Démarré par Raphtalia - Dernier message par Yuka/Yuko Karistal
eh bah, tu perd pas de temps X) à peine sortie que Raphtalia par Sakimichan est déjà ici X)

Bienvenue ^^

 7 
 le: Mai 23, 2019, 07:17:49  
Démarré par Raphtalia - Dernier message par Saune Isley
Bienvenue

Jolie femme au passage ^^

 8 
 le: Mai 23, 2019, 05:53:40  
Démarré par Raphtalia - Dernier message par Raphtalia
Identité : Raphtalia
Âge : 20 ans
Sexe : Femme
Race : Terranide
Sexualité : Bisexuelle

Physique :
Petite Raphtalia était une enfant qui avait de longs cheveux non coiffés et des vêtements sales, usés par la vie qu'elle menait dehors. La terranide, en tant que demi-humaine de raton laveur, a des attributs pelucheux comme des oreilles sur le haut de sa tête et une queue touffue de taille moyenne.

En grandissant, son corps changea bien évidemment pour devenir une belle femme, avec des formes attrayantes. Des larges hanches, des fesses rebondies, des seins appétissants. Malgré son âge, Raphtalia garde un visage de petite fille, un petit poupon qu'on a envie d'acheter. Sur la place aux esclaves, la terranide est assez populaire et les prix flambent à chaque fois. Sur son torse on peut retrouver un tatouage, la marque de son premier propriétaire, c'était son blason. Une trace de son passé qu'elle voudrait bien oublier... Peut-être que son nouveau propriétaire sera prêt à lui payer une petite retouche.

Raphtalia aime bien les beaux vêtements, un peu anciens. Des grandes robes, des capes avec de la fourrure sur le col... Mais souvent elle n'a pas l'occasion de porter ce genre de choses, ses Maîtres préférant qu'elle porte des tenues plus érotiques.

Caractère :
Raphtalia est initialement très timide, chétive et craintive en raison de son statut d'esclave. Après la rencontre du Cerbère dans la forêt, elle arrive à surmonter le traumatisme de la mort de ses parents.

Malgré avoir beaucoup souffert, après avoir vu ses parents mourir, ses camarades survivants vendus en tant qu'esclaves, elle-même et sa meilleure amie torturée à mort par son précédent propriétaire, elle a réussi à préserver sa moralité et son intégrité. Elle espérait rétablir son village et se battre contre les gens qui lui avaient fait du tort. Avant de tomber dans une grande dépression. Refusant de parler, de s'alimenter, de communiquer d'une quelconque façon.

Heureusement, l'homme qui l'acheta arriva à lui redonner la joie de vivre. Elle pensa même à reprendre son rêve et reconstruire son village. Raphtalia a aussi d'autres objectifs, apprendre à se battre pour pouvoir se défendre, mais elle devra trouver quelqu'un qui puisse lui apprendre. Ainsi, elle pourra se défaire de son statut d'esclave. Se retrouver toujours sur le marché aux esclaves ne l'enchante pas vraiment... Un jour, elle pourra se débrouiller toute seule et suivre sa propre voie ! Elle l'espère vraiment en tout cas.

Histoire :
Jusqu'à l'âge de 10 ans, Raphtalia vivait dans un petit village côtier à l'extérieur de Melromarc, où chacun vivait en harmonie jusqu'à l'attaque. Au cours de celle-ci de nombreux monstres venus des Contrées du Chaos sont arrivés. Ils détruisaient tout sur leur passage, les habitations, les monuments, les sanctuaires... Concernant, les terranides... Aucune pitié ! Tous ceux qui étaient sur leur passage mourraient... Femmes, hommes, enfants, aucune différence. Pas de prisonniers, pas d'esclaves. Raphtalia et ses parents ont fuit leur domicile, leur habitation se trouvant au fond du village, ils ont eu le temps de voir le mal venir. Ils traversèrent une forêt pour se retrouver au bord d'une immense falaise où en bas se trouvait la mer. Derrière eux... Un énorme Cerbère...

Que faire ? Les parents de Raphtalia ont consenti au sacrifice ultime. Ses parents se jetèrent sur l'horrible bête avec la force de la volonté et elle a vu ses parents être engloutis avec le Cerbère dans l'eau. Raphtalia courut en bas de la falaise retrouver ses parents, mais sans succès. La terranide attendit là un long moment, espérant revoir sa mère et son père... Non. Le soir, elle retourna dans son village, faisant attention. Les monstres n'étaient plus là. Les survivants se rassemblaient pour voir qui avait besoin d'aide, ce qu'ils pouvaient sauver, récupérer ainsi de suite. Raphtalia ne revue jamais ses parents. Elle reprit quand même sa maison pour continuer à vivre.

Mais le calme fut de courte durée... Peu de temps après, un groupe de chevaliers Melromarc s'est rendu dans son village et a tué tous les survivants adultes. Ils ont capturé tous les jeunes et les ont vendus aux chasseurs d'esclaves pour de l'argent. Raphtalia en faisant partie...

Elle et beaucoup de ses amis ont été achetés par un homme atroce qui se fait plaisir en torturant des terranides innocents, qui ne comprenaient pas ce qu'ils se passaient. Raphtalia a beaucoup souffert et a dû assister à la mort de sa meilleure amie, ce qui la conduisit à une dépression mentale et à un traumatisme. L'homme ne voulant plus d'une terranide sans sentiment s'en débarrassa. Après cela, elle a été vendue à plusieurs personnes différentes avant de se retrouver dans une tente de marchands d'esclaves encore une fois. Seule et maladive, un homme l'acheta quand même. Il était fou ? Non juste gentil. Extrêmement adorable et bienveillant. Il s'occupa de Raphtalia, lui apporta l'attention qu'il fallait pour la remettre sur pied.

A croire que le sort s'acharne sur la petite terranide... L'homme eut des problèmes d'argent et celui-ci dut revendre ses biens, ainsi que Raphtalia, ne pouvant s'en occuper comme il le fallait. A contre-coeur bien sûr. Mais elle était devenue plus forte et ne retomba pas dans le néant. Ses démons ne prenaient plus le dessus, elle arrivait à garder son calme, malgré qu'elle était de retour sur le marché aux esclaves. Elle voulait changer, évoluer et pouvoir réaliser ses rêves. Le plus dur était, pour la jeune terranide, de réussir à sortir de sa carapace et de battre sa timidité.

Autre :
Avatar qui vient d'ici : Sakimi chan

Comment avez-vous connu le forum ?
Google.

 9 
 le: Mai 23, 2019, 02:59:53  
Démarré par Magdalena Takao - Dernier message par Magdalena Takao
Bien qu’elles n’aient jamais fait ça avec des garçons, les jumelles avaient déjà essayer pas mal de choses entre elle pour se faire plaisir, elles ne s’étaient préservés que des pénétrations vaginales et anales, préférant découvrir ça avec un véritable sexe qu’avec un jouet. Quelque chose qu’elles s’étaient beaucoup entraîner à faire c’était les gorges profondes, avec le gros sextoys de cinquante centimètres, elles s’amusaient à se défier pour savoir laquelle tenait le plus longtemps avec la chose entière dans la bouche et elles ne manquaient pas de poser les mains sur la tête de celle qui était en action pour la forcer.

Mina était donc toute contente de pouvoir mettre en pratique son entraînement sur les sextoys surtout que le sexe de l’homme bien qu’imposant était quand même bien plus petit que les jouets. Alors qu’elle avait déjà tout le membre dans sa gorge, elle forçait pour descendre encore et arriver à prendre un partie de ses bourses entre ses lèvres. Sa langue s’agitait tout autour de la longue sucette, finissant tout de même par montrer les premiers signes d’étouffements après une durée plus qu’honorable.

Même si comme sa sœur Anna aimait sucer, cela n’était pas le même niveau d’addiction qu’elle et lorsqu’elle regardait sa jumelle à l’œuvre c’était plus de s’imaginer en train de se faire chevaucher par le mandrin que sa sœur avait préalablement sucer qui l’excitait.

 10 
 le: Mai 22, 2019, 08:57:00  
Démarré par Yuka/Yuko Karistal - Dernier message par Yuka/Yuko Karistal
Sya se plaisait à renifler le corps de la jolie neko en chaleur, pendant que Yuko la caressait elle aussi en gardant un œil sur ses deux-là. Sa petite chatte retrouvait bien vite son appétit, ce qui ne déplaisait pas à la jeune femme, mais cela risque de résumé leur matinée à du pur sexe . Pleione était aussi intrigué par la vie sentimentale de Sya, marié non pas à une, mais à deux nekos. Un mariage qui n'avait rien d'officiel pour le moment, étant marier sous la bannière de Lust, ça ne valait pas grand-chose un peu partout sauf dans les temples de la luxure. Mais au moins, elle pouvait épouser ses deux amoureuses, mais Sya lui en dira plus bientôt, pour le moment, elle semblait surtout attirée par sa petite amie. Se tournant vers Yuko, elle ne manqua pas de lui montrer ce que Sya lui avait donné, une jolie culotte qui sentait bon. Yuko avait bien compris que sa future femme avait une certaine forme de fétichisme autour des sous-vêtements, ce qui ne la dérangeait pas.

« Elle sent bon, oui... mais je suis sûr qu'il y a des petites culottes qui sentent encore meilleure que ça... Du genre... des culottes de nekos enceintes ? Hum ? »

Enlacées dans leurs bras, elles se regardaient en s'embrassant doucement, Sya ne venait pas les déranger, du moins elle tentait de se faire toute petite en appliquant ses mains sur le ventre de Pleione. Elle ressentait qu'une douce chaleur dessus, pas d'effet supplémentaire qu'elle ressentait même si le sexe serait un poil meilleur.

« Observer des femmes amoureuses se faire l'amour, c'est une des plus belles choses que j'aime faire. »

Cela ne durait pas longtemps et la neko ne voyait pas de différence physique ou même en elle, ça se jouera après. Sya venait aussi appliquer un peu plus de chance sur Yuko, sauf que le traitement était un peu différent. Ses doigts caressaient sa fente, faisant doucement grandir une queue entre ses jambes avec bien sûr ce qui allait servir à fabriquer des bébés. Mais une fois sa belle queue dressée, il n'y avait plus qu'à mettre tout cela en pratique.

« Allez y, je vais juste vous regarder... pour le moment. »
« Dans ce cas... je te laisse mener la danse, ma chérie. »


Yuko allait rester tranquillement allongée à caresser ce joli ventre, espérant le voir grossir au fil des mois grâce à cette journée ou du moins, aux multiples rapports qu'elles auront jusqu'à ce qu'elle doit retourner chez elle, à Ashnard. Redressée sur elle, ou lové contre elle, Yuko allait la laisser faire comme bon lui semble, mais dans les deux cas, ses mains ne quitteront pas son délicieux corps...

Pour les deux autres, l'ambiance se montrait de plus en plus tendue, elles qui tentaient de se montrer gentille, voilà qu'elle semblaient de plus en plus vouloir succomber à l'amour de l'autre. Vont-elles succomber ou non ? Cela reste un mystère mais la présence des chatons aidaient tout de même a mettre quelques barrières. Il était difficile de choisir après tout car les deux propositions étaient intéressante... Se calmer pour un gros boum une fois en direction de Zon'da ou bien succomber à la tentation maintenant pour retirer un poids de leurs épaules ? Bonne question... Yuka avait après tout une certaine envie. Envie de sentir ses mains sur ses fesses, qu'elles lui fassent mal ! Mais cela voudrait dire plus ou moins se déshabiller, mais sinon, un peu de patience encore et ça sera encore mieux... La balance était difficile à prendre une descision. Yuka ronronnait doucement en pesant le pour et le contre, sans trouver la bonne réponse.

Une chance que les enfants étaient pour doucement faire pencher la balance dans un sens. Profitant du fait qu'ils se rapprochaient, elle venait à en prendre une sur ses cuisses en souriant doucement.

« Si tu n'y vois pas d'inconvénient, je vais prendre une protection. »

Au moins comme ça, elle était sûre de ne pas succomber facilement à la tentation. L'idée pouvait rester, les actions pouvaient difficilement prendre vie.

« Comment ça se passera chez vous ? Tu as une chambre séparé ou tu es toujours avec Pleione ? Quant au reste, tu as aussi des domestiques ? »

Yuka était un peu curieuse – et ça changeait de sujet – mais après tout, elle allait bientôt voir ça de ses propres yeux, et bientôt, y habiter. Et d'ailleurs...

« Chérie... Une fois marier, on vivra chez tes parents ou bien, on aura déjà notre petit chez nous ? »

L'un comme l'autre ça ne la dérangeait pas, elle s'informait, tout simplement.

Pages: [1] 2 3 ... 10
Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Dream Away - Le Grand Jeu
ChatBox