Le Grand Jeu - Forum RPG Hentai

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des œuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible.
Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans.

En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Vous acceptez également le traitement automatisé de données et mentions légales de notre hébergeur.

Messages récents

Nos partenaires :

Planete Sonic Reose Hybride Yuri-Academia L'Empire d'Argos Astrya Hybride Industry Iles Mystérieuses
Inscrivez-vous

Messages récents

Pages: [1] 2 3 ... 10
1
Prélude / Re : Annashu, une dragonne curieuse [Keira]
« Dernier message par Ahri le Aujourd'hui à 03:38:27 »
Rebienvenue, bienvenue. ♥

Il y a de la concurrence pour le kidnapping. ♥
2
Territoire de Tekhos / Re : Echange de bons procédés (Grayle-Enmoïra)
« Dernier message par Grayle le pérégrin le Aujourd'hui à 00:12:38 »
- Et sinon, que ça soit clair, j'étais en chaleur l'autre jour, je ne suis pas une perverse...

- Bien sûr dit-il en flattant la croupe de la bichetauresse. Les doigts caressaient la peau, avant de s'enfoncer un peu au sein de cette dernière. Son cul était généreux et un peu mou. Il aimait ca. Une claque, vive, une délicieuse douleur éclatant sur la peau de la créature, dont il vit les petits poils s'hérisser au fur et à mesure que la douleur se répandait dans sa chair, comme l'onde dans l'eau vive. Il s'amusa de son petit cri.

- La belle Enmoïra est bien trop digne et sérieuse pour être une perverse dit-il en défaisant sa ceinture et déboutonnant son pantalon. Il n'essayait même pas de le faire discrètement, laissant bien la belle entendre le cliquètement métallique de la ceinture, et le "pouf" du pantalon tombant au sol, suivit du boxer. La verge de l'homme, qu'elle avait tant désirée il y a quelques jours, était là à l'air libre. Toute tremblante, toute dure, toute brûlante, une odeur puissante et musquée que l'odorat de la jeune femme pouvait sentir même d'ici. Grayle souleva sa robe, exposant l'intimité de son associée, qu'il pouvait voir déjà brillante tant elle était humide. Tout sourire, il enfonca deux doigts dans cette dernière, son autre main s'aggripant fermement à la croupe d'Enmoïra, griffant légèrement -sans douleur- sa belle peau.

- C'est surprenant comme quelqu'un d'aussi peu pervers peu mouiller comme ça... dit-il avec humour alors que la créature couinait sous les assauts de ses doigts, ejectant de la mouille à chaque intrusion. Si elle était plus calme que la dernière fois, il était clair qu'un bon et vrai coup de bite lui manquait...

Elle ouvrit la bouche, prête à protester, mais il ne lui en laissa pas le temps. La prenant à deux mains, il s’enfonça brutalement en elle, son bassin s'écrasant contre ses fesses, son vit épais écartant ses chairs humides.

- Ah putain !

Il se recula un peu, affermissant sa prise, avant de revenir brutalement en elle, arrachant un cri étouffée à la bichetauresse. Son intimité était chaude et dégoulinante. Il sentait qu'elle pouvait encaisser plus gros, plus long, mais ses entrailles compressait son sexe jusqu'à l'étouffement. Ses mains bien enfoncée dans sa chair, il commença à la pistonner avec ardeur, sans préliminaire. Il savait qu'elle pourrait encaisser ce qu'il lui réservait... et n'allait pas se priver de baiser une femelle aussi avide de stupre.
3
Ville-Etat de Nexus / Re : Rira Bien Qui Rira Le Dernier ! [Pv: Prisma Fabius]
« Dernier message par Niqa Masir le lundi 26 juillet 2021, 18:46:06 »
Niqa se perdait petit à petit dans sa lecture et ses propres réflexions. De ce fait, le moindre petit détail autour de sa personne ne revêtait plus grande importance à ses yeux pour le moment. Il gardait quand même dans un coin de son esprit, la présence de la jeune femme trônant sur ses genoux et appréciant lecture et commentaires de ce dernier. Du moins, il espérait que cela était bel et bien le cas. Il aurait adoré pouvoir bavasser pendant un long moment et émettre toutes les possibilités du poison. Surtout concernant la folle idée qu’il implantait dans son esprit, celle de pouvoir empoisonner quelqu’un avec son propre mana. Une façon innovante de tuer, d’éliminer quelque chose ou simplement quelqu’un. Presque indétectable, sauf par des êtres extrêmement sensibles à la magie.

Oui, l’utopiste être de mana pouvait se montrer assez inhumain sur la meilleure façon de tuer quelqu’un, alors que lui prônait la paix et la compréhension entre tous. Il ne fallait pas oublier qu’il avait passé sa vie à survivre dans un donjon et tuer tous ce qui bougeait autour de sa personne. Puis, il n’était pas dupe non plus, il savait que ses envies ne pouvaient se faire sans action, pour cela qu’il s’était retrouvé dans un endroit si miteux et surtout à devoir se cacher de la civilisation plus noble de cet endroit. Il avait agi et pas forcément de la meilleure des façons. Il préférait donc prévenir que guérir, pour avoir la paix, il faut préparer la guerre.

Alors que son esprit était entrain de se confondre en pensées de plus en plus morbide, la voix de la demoiselle sonna comme un rappel à l’ordre, la réalité. Il écoutait cette dernière, avec la plus grande des attentions. Il pouvait noter le côté pertinent de ses propos et remarquait surtout le fait qu’elle notait un détail intéressant. L’aspect essentiel. Avait-elle connu un environnement lui faisant connaître les poisons plus en détails ? Pourtant, vu sa stature et ses habits, sa provenance était toute trouvée. La vie dans la noblesse entraînait-elle ce genre d’usage perfide, de mort et de complot ? Oui, l’opale magicien pensait directement à cette possibilité-là ; pour la seule et unique raison que ses usages du poisson n’avaient été que dans de tel contexte dans le donjon.

Il eut un petit sourire en repensant à cela et en essayant de faire un rapprochement avec le comportement des êtres-vivants en dehors de l’antre d’où il venait. Les humains et toutes les autres espèces étaient-elles aussi terribles que les monstres qu’il avait affrontés ? Peut-être pas physiquement, mais mentalement, cela pouvait être le cas. Pour qu’une jeune femme, qui semble être de bonne famille, évoque la possibilité qu’autrui use d’un tel moyen, simplement parce que leur vie en dépend. Ce monde était vraiment étrange et il avait encore bien du mal à comprendre les rouages de la société et son fonctionnement.

Il souffla un court instant, sa main se tenant derrière le dos de la jeune femme et commençant naturellement à le caresser. Ce n’était pas un geste déplacé de sa part, une simple mimique, un souvenir corporel de plusieurs décennies dans le Donjon. Lire des ouvrages dans ce genre de position était souvent comment avec sa défunte femme et il avait ce comportement assez affectueux à son égard. Leur complicité était grande et la démonstration affective de Niqa l’était tout autant.

Il relève à nouveau ses prunelles vers la rousse, notant sa nouvelle prise de parole, qui finissait de dessiner un grand sourire sur sa carrure élancé. Il avait l’impression que ce souci de confort et de poids semblait pendre autour du cou de toutes les damoiselles. Pourquoi une telle préoccupation ? Le magicien avait souvent fait le rapprochement, se demandant si l’éducation et même encore une fois, la société, n’était pas impliqué dans une telle façon de penser. La caresse dans son dos venait s’intensifier un peu, comme pour la rassurer de façon gestuelle, avant que sa voix n’emplisse l’air de nouveau.

« Vous n’avez pas à vous en faire. Cette position est très agréable à tenir. Sachez que si j’avais eu une remarque ou une plainte à émettre, je ne me serais pas privé pour la formuler dès le départ. Je n’ai pas vraiment ma langue dans ma poche et quand je dois dire quelque chose, je le fais sans attendre et rarement sans prendre de pincette. »

Encore dans une gestuelle simple, inconsciente, sans arrière-pensées, il relâchait l’ouvrage pour le laisser flotter. Sa magie s’enroulant autour de l’ouvrage pour se dessiner en un pupitre invisible. Les pages tournaient selon la bonne volonté de l’être de mana. Sa main libre à présent se posait sur l’une des cuisses de sa camarade de lecture. La caressant aussi en douceur, du bout des doigts. Les bonnes vieilles habitudes ont la vie dure, surtout chez Niqa, qui n’avait connu que cela.

« Concernant votre remarque de tout à l’heure. Je connais l’importance d’avoir ce genre d’information au vu de certains contextes. J’ai moi-même dû faire face à quelques difficultés et devoir piocher dans des méthodes peu orthodoxes et pendant clairement de fierté. Mais la fierté ne sert plus à grand-chose dans la mort ou des situations pires que ça. Il faut donc savoir la ranger au placard, le temps de se salir les mains. »

Sur le moment, l’être d’opale dévoilait un regard un peu plus triste, un peu plus sombre, avant de retrouver le sourire, l’instant d’après. Il préférait se concentrer sur la lecture et poursuivre la découverte de cet ouvrage. Il détaillait un peu plus la suite, lisant à présent. Il entrait dans une partie intéressante, les moyens de faire consommer un poison et de les appliquer. Des méthodes basiques comme le fait de consommer ce dernier, de façon solide ou liquide. Puis, des procédés un peu plus complexes, comme transmettre un poisson durant un rapport ou pas l’application de baume et le principe de sudation.

Niqa prenait un grand plaisir à continuer de découvrir les pages de ce pavé, se disant que cela pourrait nourrir sa magie de bien des manières, voire les choses différemment. Il se laissait donc porter, s’enfonçant une fois de plus dans les lignes de ces feuilles assemblées les unes aux autres. Mêmes ses petits réflexes devenaient de plus en plus importants, laissant reparler ses signes d’affections, sur le corps de sa divertissante compagnie. Les caresses se faisaient plus amples, sans pour autant avoir un quelconque but. Mais, cela pourrait paraître grossier dès le moment où sa main dans son dos, saluait sa chute de rein et la naissance de sa croupe.

« Alors Damoiselle ? Que pensez-vous de la suite de l’ouvrage ? Cela évoque toujours votre intérêt ? »

Il laissa un léger blanc planer quelques secondes, avant qu’il ne reprenne immédiatement la parole. Il était désireux de formuler une demande.

« Au fait, pourrions-nous passer à un tutoiement ? Je dois dire que vouvoyer vient à créer une sorte de distance entre nous. Et vu la situation et la proximité, je pense que celle-ci ne serait plus vraiment de rigueur.  Qu’en pensez-vous ? »
4
Le coin du chalant / Re : Les trames d’une princesse perverse
« Dernier message par Sydney Hutchins le lundi 26 juillet 2021, 16:48:36 »
La trame 5 avec quelques petites modifications pour que ça puisse coller avec Sydney me tenterais bien avec Astsuko.

Je t'en dis plus par MP.
5
Le métro et la gare / Re : Le métro a aussi ses prédateurs [PV Lucy]
« Dernier message par Sennefer Arsinos le dimanche 25 juillet 2021, 18:08:27 »
-Je... hum...

En l’observant, j’avais comme l’impression que quelque chose commençait à lui faire comprendre que je ne disais pas que des histoires. Elle n’agissait plus comme avant. Elle ne semblait plus sur d’elle et semblait douter de ses propres paroles. Je n’avais pourtant pas essayé de lui faire absolument comprendre que je disais la vérité. J’avais même évité d’insister en cherchant des preuves dont elle ne se souviendrait de toute façon pas. Donc cela ne venait pas de moi mais d’elle.

-Je suppose que... tu as raison. Des fois je vois des choses bizarres... j'ai mal, bien plus que j'ai jamais ressenti... j'ai peur, terriblement peur. Mais c'est tellement flou que je n'arrive a jamais reconnaître quoi que ce soit, je ne suis même pas sur que je me reconnaisse vraiment...

-Que nous soyons vampire ou un être humain, il y a des comportements qui nous sont identiques. Surtout au niveau psychologique. Ce que vous voyez peut, éventuellement, être la cause d’une perte de mémoire … comme pour … vous protéger ? Ces choses que vous voyez ne sont pas forcément des choses que vous inventez.

Je voyais une perte de mémoire comme mourir en réalité. Après tout, nous n’étions pas sur d’être la même personne avec une mémoire vide. C’était l’expérience de vie qui faisait en sorte que nous agissions d’une telle manière dans une telle situation. Lorsque l’on se retrouve avec aucune référence … on est forcément différent. Une personnalité était pour moi un ensemble, une sorte de bulle réunissant tout ce qui faisait de nous un être entier. Si on retirait une de ces choses … Je n’osais même pas imaginer dans quel état elle avait été lors de ses premiers … souvenirs sur cette terre.

-Est ce que ça serait pour ça que je danse aussi bien sans avoir eu a l'apprendre ? Que je sais être discrète comme une espionne de film ? Et plein d'autre truc que je sais faire a un niveau très élevé sans que j'ai jamais eu besoin de l'apprendre ?

-Oh oui, vos deux plus grands talents … Je ne compte plus le nombre d’informations que vous m’avez livré à l’époque … Grâce à vous je savais ce qui se tramait dans ma cour.

Pour mieux la leur mettre à l’envers. Je ne faisais que confirmer des choses qu’elle savait déjà. Mais peut-être que cela pourrait l’aider à se souvenir ou alors à moins douter ? Je lui donnais au moins un aperçu d’où elle avait pu entrainer ses compétences.

Elle me répondait avoir besoin de boire du sang. Au moins j’étais rassuré. Il n’y avait pas plus de bizarrerie pour le moment. Le métro s’arrêtait alors à cet arrêt. Les humains essayaient de monter dans le wagon mais les portes étaient gelées … ils devaient entrer par un autre. S’ils voulaient faire le tour, qu’il le fasse. Après tout, la jeune femme s’était rhabillée et elle avait retiré cette apparence de vampire. Mais malgré tout, les autres wagons devaient être assez vide pour qu’aucun d’entre eux ne viennent ici.

-J'ai mal aux pieds... j'ai envie d'un bain... et de fermé les yeux.

-Dois-je vous inviter quelque part pour que vous puissiez prendre votre bain ou avez-vous en cette époque un foyer ?

6
Le métro et la gare / Re : Le métro a aussi ses prédateurs [PV Lucy]
« Dernier message par Lucy Trend le dimanche 25 juillet 2021, 14:49:43 »
Il y avait clairement quelque chose de particulier chez lui, mais quelque chose de plus positif que je ne l'aurais cru. J'avais pensé qu'il s'agissait peut être d'un ennemi mais au final, il n'en était rien, il y avait un coté protecteur en lui et bien que je ne pouvais être vraiment sur que ce qu'il disait était vrai... d'un coté, je cru le reconnaître dans un souvenir que je n'avais plus.Une figure pour qui j'aurais pu avoir des sentiment sincère. J'étais... troublée, je n'avais jamais ressenti ce genre d’émotion avant...

-Je... hum...

Je n'avais plus vraiment de mot et alors que je le regardais, je finis par croire que je le connaissais vraiment. Avais je vraiment eu une vie avant d’être comme j'étais, je ne savais plus, j'étais moins sur et ainsi je détourna le regard, attendant... comme une révélation, mais rien de vint. Sois donc je n'avais aucune vie avant, soit il me fallait plus pour savoir.

Je soupira tout en renfilant mon manteaux et en le refermant correctement, laissant comme seule nudité apparente mes chevilles et mes pieds. J'étais plus ou moins perdue, plus trop sur de ce que je savais et je vint alors me recroquevillé sur le banc ou j'étais.

-Je suppose que... tu as raison. Des fois je vois des choses bizarre... j'ai mal, bien plus que j'ai jamais ressentit... j'ai peur, terriblement peur. Mais c'est tellement flou que je n'arrive a jamais reconnaître quoi que ce soit, je ne suis même pas sur que je me reconnaisse vraiment...

Je cessa de parler, plus vraiment sur de ce que je disais et ce qui était peut être vrai ou juste l'imagination de mon esprit. Je vint me recoiffer avant d'enfin reprendre mon apparence humain, observant mes mains, mes pieds... et me demandant a voix haute.

-Est ce que ça serait pour ça que je danse aussi bien sans avoir eu a l'apprendre ? Que je sais être discrète comme une espionne de film ? Et plein d'autre truc que je sais faire a un niveau très élevé sans que j'ai jamais eu besoin de l'apprendre ?

Je resta figé un moment, ça allait trop loin, ce doute était trop grand et il me genêt profondément, je ne voulais plus y penser, c'était impossible, j'ai toujours été comme ça, je n'ai jamais été autre chose avant, c'est impossible, une créature surnaturelle n'a pas besoin d'explication. Je secoua alors violemment la tête, comme pour chasser tout ça de mon crane mais sans vraiment succès, puis je me souvins que mon interlocuteur m'avait posé une question.

-Oh heuu.... oui j'ai bien évidement besoin de boire du sang, mais la ou un humain doit manger trois fois par jour, ce n'est pas notre cas, juste un peu de sang de temps en temps.

Je vint rire... un rire sans émotion avant de soupirer et rester silencieuse quelque seconde, il m'avait proposé si il pouvait faire quelque chose mais en vérité je ne savais plus ce que je voulais.

-J'ai mal aux pieds... j'ai envie d'un bain... et de fermé les yeux.
7
Prélude / Re : Annashu, une dragonne curieuse [Keira]
« Dernier message par Anéa le dimanche 25 juillet 2021, 12:17:30 »
Rebienvenue o/
8
Le métro et la gare / Re : Le métro a aussi ses prédateurs [PV Lucy]
« Dernier message par Sennefer Arsinos le dimanche 25 juillet 2021, 12:01:45 »
-Et bien oui, ma situation me convient très bien. Une parfaite liberté, pas besoin de manger beaucoup, je m'habille comme je veux. Bref, un pur régal.

Je restais surprise d’une telle réponse. Manger ? Elle ne buvait pas ? Je ne comprenais pas tout avec ce qu’elle venait de dire. Avait-elle utilisé un mauvais terme ou bien se nourrissait-elle vraiment de nourriture ?

-Puis avec mes pouvoirs je peux voler, me battre, courir bien plus qu'un humain ne puisse le faire, c'est génial ça permet tellement de chose. Bon par contre j'ai un corps en morceau mais c'est pas trop grave ça, au contraire c'est marrant.

Oui être vampire apportait son lot de confort niveau compétence. Mais quand elle disait avoir un corps en morceau … Je ne comprenais de nouveau pas. Était-elle vraiment vampire ? Ne pas comprendre une chose pareille commençait à me taper sur les nerfs. Elle semblait différente de tous les autres vampires quand je l’entendais parler. Si c’était le cas, il fallait définir ce qu’elle était. Une évolution ? Ou autre chose ?

-Tu connais l'expression « perdre la tête » ? Bah pour moi c'est complètement littérale.

Je la regardais changer de forme. Aucun vampire ne changeait autant … Personnellement, je n’avais pas vraiment de forme humaine et je restais sur ma version vampirique. Je laissais simplement mes ongles au naturelle et mes cheveux pouvaient repousser rapidement. Et cette apparence qu’elle adoptait n’était pas très rassurante. Je pourrai presque la confondre avec … du vaudou ?

-Dites moi … ou plutôt rassurez moi … Quand vous dites manger … C’est boire du sang ? Parce que je ne vois pas comment vous survivriez sinon …

Je voyais la prochaine station arriver et comme je ne voulais pas être déranger, j’allais vers les portes pour regarder comment elles fonctionnaient … Ou du moins trouver le mécanisme qui faisait ouvrir et fermer les portes. Quand je le trouvais … Je me pressais de geler le mécanisme. En plus elle avait pris sa forme de vampire. Si elle pouvait rester discrète dans un endroit public, ce serait mieux au risque de créer une émeute au vu de son apparence…

-Je n’ai jamais entendu de vampire qui avait un corps en morceau … Et je n’ai jamais vu de vampire avec une telle apparence Lucy. Quand on est transformé on ne perd pas ses souvenirs … Et on ne devient pas comme vous également … Donc je ne sais pas ce qui vous est arrivé … Mais ça m’a tout l’air d’avoir été assez violent pour que vous oubliez qui vous étiez …


Je m’approchais alors d’elle avant d’attraper sa veste qui la dénudait encore avant de lui rhabiller le haut tranquillement. Bien que les portes ne puissent s’ouvrir, les fenêtre étaient encore un moyen de regarder dans le wagon. Je soupirais alors et je me permis de lui poker le front …

-Reprenez votre apparence normale sans perdre la tête … Si des humains voyaient ça, on risque d’avoir des problèmes. J’ai bien l’impression qu’on ne trouvera jamais la réponse à ce qui vous est arrivé. Mais je ne peux pas non plus vous laisser comme ça … Voila ce que je peux vous proposer. C’est un peu maigre … Mais si vous avez besoin de quelque chose, vous pourrez toujours venir me le demander … J’essayerais de vous aider dans les limites du possible.

Je lui proposais de l’aide si jamais elle en avait besoin. Pas parce qu’elle me faisait de la peine, mais parce qu’elle semblait être un peu seule dans ce monde … Sinon elle ne pointerait pas une arme comme ça sur une personne comme lorsque je m’étais assis à côté d’elle. Certes elle savait se défendre, mais parfois les armes ne suffisaient plus.
9
Le coin du chalant / Re : Johnny est moins con qu'il en a l'air
« Dernier message par Johnny Paso le dimanche 25 juillet 2021, 11:19:17 »
Coucou tou.te.s !

Voilà : j'ai lancé un plan avec notre nouvelle Ysis et je vais avoir besoin de vous pour poursuivre l'arc sur Terra, avec quelques liens et un RP à la clé pour chacun ! Youpi !
Voilà le plan grossier avec les phases achevées et restantes :
  • Johnny se retrouve projeté sur Terra
  • Johnny apprend où il est et reçoit de l'aide, contre du travail et/ou des services en nature
  • Johnny s'émancipe sur Terra mais ne trouve pas le chemin de la Terre, il est recruté par les cultistes d'Aphrodite
  • Johnny apprend qu'il existe un rituel pouvant le renvoyer sur Terre comme si de rien n'était, mais il y a un twist, et vous le saurez si vous demandez
Bien entendu, si vous avez des idées en plus ou des variations en tête, n'hésitez pas à vous proposer ! Je suis dispo à la suite ou en MP. :-*
10
Le métro et la gare / Re : Le métro a aussi ses prédateurs [PV Lucy]
« Dernier message par Lucy Trend le dimanche 25 juillet 2021, 00:57:02 »
Je l’écoutais mais j'étais plus ou moins perdu par ce qu'il disait, ne sachant plus vraiment quoi croire, qu'est ce qu'était de la supposition, du faux, ou une pointe de vérité. Pour ainsi dire, je ne répondis pas vraiment car n'ayant aucune idée de quoi dire a tout ça ? Avais je vraiment été humaine ? Je savais très bien que j'étais une vampire plutôt unique mais... aurais je été vraiment vivante avant tout ça ? Pour moi c'était véritablement invraisemblable. Impossible, tout simplement, je m'en serais souvenu, tandis que la... si mes souvenirs les plus vieux étaient en Égypte, j'étais déjà vampire... et je me souvenais que j'essayais de me remettre en un seul morceau avec … plus ou moins de difficulté... des gens voulant m'avoir pour eux, des gamins volant mes pieds et autre...

Non, j'avais été créé par quelqu'un, ou quelqu'un avait tenté de faire de moi quelque chose. Et le fait que je n’ai jamais rencontré cette personne indiquait sûrement que, quoi qu'il a tenté de faire avec moi, cela a sûrement raté... malgré que j'étais la. Ou alors il avait réussi ce qu'il voulait et mon seul but n'est que d’être le poupée du monde, le jouet parfait pour les esprits tordus de ce monde. Je dois dire que je ne me plaignais pas forcement car a coté j'étais immortel et j'avais tout de même des pouvoirs plutôt sympas la ou pour d'autre, le destin a juste décidé qu'ils allaient mourir de faim a quatre ans abandonné de tous. Donc clairement, malgré le fait que je subissais bien plus que je ne contrôlais, je ne me plaignais pas du tout de mon sort.

Finalement, l'homme changea de sujet, me demandant comment ma situation de vampire me convenait... cela revenait a demander a un humain si être humain lui convient. Mais bon, je comprenais qu'il voulait juste ne plus parler de la chose précédente. De ce fait, je hocha la tête, m'allongeant, croisant les jambes en l'air, posant mes chevilles sur une barre.

-Et bien oui, ma situation me convient très bien. Une parfait liberté, pas besoin de manger beaucoup, je m'habille comme je veux. Bref, un pur régale.

Je marqua une petite pause avant de reprendre.

-Puis avec mes pouvoirs je peux voler, me battre, courir bien plus qu'un humain ne puisse le faire, c'est génial ça permet tellement de chose. Bon par contre j'ai un corps en morceau mais c'est pas trop grave ça, au contraire c'est marrant.

Je vint alors profiter que la rame de métro était vide pour prendre ma forme vampire. A vrai dire, il était vampire lui aussi, alors il n'y avait plus rien a caché.

-Tu connais l'expression « perdre la tête » ? Bah pour moi c'est complètement littérale.

Je ria un peu, j'étais un peu contente de cette blague mais par la suite je me calma un peu, réfléchissant quand même a mon passé, je ne m'étais jamais posé la question de pourquoi j'étais dans cet état la depuis ma création. Un échec peut être ? Ou alors simplement l'objectif de toujours me transformer en le jouet parfait.
Pages: [1] 2 3 ... 10