Nos partenaires :

Planete Sonic Faire un don à l'assoc MLDK Reose Hybride Yuri-Academia
Inscrivez-vous

Mélinda Warren

Créature

  • -
  • Messages: 3555


  • FicheChalant

    Description
    Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
Les élèves étaient surpris, les regards étaient perplexes, interrogateurs. Et Elly dut donc, à plusieurs reprises, instaurer son autorité pour qu’on s’intéresse à son cours, et non pas à celle qui se tenait sur une table, dans un coin, juste à droite en ouvrant la porte. Mélinda Warren était punie ! Elle suivait une heure de colle que la professeur Connor lui avait officiellement infligée après une insulte proférée la semaine dernière dans sa classe. En réalité, l’opération avait été préparée préalablement par Mélinda pour réellement initier Elly à sa vie de professeur à Seikusu. Sa brave esclave adorée était sur Terre depuis maintenant un mois adoré. Toute sa biographie officielle était fausse, inventée de toute pièce par les agents de la Sombra Corporation sur requête de Mélinda. La Sombre, qui était une puissante entreprise transnationale, était dirigée par des agents ashnardiens, et tous ses services, très impressionnants, autant légaux qu’illégaux, étaient au service de l’Empire. Lesdits services avaient conçu des papiers d’identité pour Elly Connor, ainsi qu’une biographie officielle. L’esclave avait réussi les examens par correspondance, et était donc, en somme, aux yeux de n’importe quel Terrien, une insoupçonnable senseï qui venait de terminer ses études, et avait été embauchée au lycée.

Officiellement... Officieusement, Elly Connor était l’une des esclaves de Mélinda. Elle était née esclave, et Mélinda n’avait jamais eu besoin de la dresser. Elle était née de parents d’esclaves, et avait toujours vécu dans le harem. Elle avait eu ses premières relations sexuelles avec Mélinda, mais s’était naturellement touchée avant, et avait déjà vu bien des couples faire l’amour ses yeux. Elle était donc une esclave sexuelle, qui lui était entièrement soumise, et c’était précisément dans le cadre de cette punition qu’elle avait collé Mélinda pour ce cours.

Car ce cours était assez particulier, en raison de l’effectif. Il n’y avait que des mâles, à 95% ! 25 élèves, dont 23 garçons, et 2 filles. Rien de bien surprenant, quand on savait que le lycée était, après tout, dirigé par une Déesse qui adorait les plaisirs charnels. Cette classe était l’occasion parfaite de mettre à l’épreuve la perversité d’Elly. Mélinda connaissait bien sa petite protégée, et savait qu’elle était timide, mais aussi très perverse. La présence de Mélinda était comme un réconfort invisible qui lui permettrait d’affronter la classe. La vampire avait en effet décidé de lui soumettre une série d’épreuves, et était justement en train de les écrire. Officiellement, elle avait été collée pour faire des exercices, mais, en réalité, elle écrivait les différentes épreuves que la brave Elly allait devoir accomplir. Une espèce de liste qui allait commencer dans cette salle de cours.

Elly devait normalement remettre des notes, et, silencieusement, Mélinda observait chaque visage. Elle avait étudié, pris des notes, et savait exactement qui elle cherchait. Elle avait tout noté, et attendit qu’Elly la regarde pour lui montrer ce qu’elle avait fait.

« J’espère que ça vous ira, senseï... » glissa-t-elle.

Certains élèves lorgnaient volontiers sur le décolleté de Mélinda, ou sur les fesses d’Elly. Même si sa blouse de scientifique empêchait de bien deviner ses formes, on devinait qu’elle avait un joli cul. Elly avait, conformément aux instructions de Mélinda ce matin, solidement fermé la blouse, et on ne pouvait donc pas voir ce qu’il y avait dessous. En somme, les élèves ne savaient pas que la jeune et récente senseï dissimulait sous sa blouse un corset en cuir et une minijupe. Elle portait également de longues bottes noires à cuissarde et de longs gants noirs, en cuir également. Avec cette blouse, il se dégageait déjà un charme sensuel assez fort, du moins selon Mélinda, mais, alors, quand elle la retirerait... Et ce sans parler des « instrumenets » qu’elle avait amené avec elle.

Sur le papier, on pouvait lire les notes suivantes :

1. LA SALLE DE COURS

a) Séduire Takeshi. Takeshi est vierge. Tu devras lui faire perdre sa virginité. A toi de savoit comment t’y prendre.

b) Transformer la salle de cours en baisodrome.

Ne me déçois pas, ou tu retournes sur Terra.

Mélinda laissait à Elly un certain nombre de libertés, mais elle avait ses ordres. Et Mélinda savait qu’Elly ne voulait qu’une chose : plaire à sa Maîtresse. C’était bien pour ça qu’elle lui avait demandé si elle ne pouvait pas venir sur Terre, car même les prostituées de son harem avaient vu que la Terre accaparait de plus en plus l’esprit de la vampire.

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Elly Connor

Re : Quand la prof' devient l'esclave... [Elly Connor]

Réponse 1 juillet 16, 2012, 07:11:56 am

Aujourd'hui était un jours important pour Elly, non pas parce qu'elle avait enfin eut le temps de corriger les copies de sa classe, mais parce que sa maîtresse allait venir la soumettre à quelques épreuves et ça la mettait en joie.
En plus de ça, sa tenue avait été spécialement choisie par Mélinda qui lui avait donnée ordre de la laisser cachée sous sa blouse. Elle portait un corset de cuir qui maintenait sa poitrine sans la couvrir, avec une minijupe qui ne couvrait que la moitié de ses fesses et laissait voir également le bas de son intimité rasée, ses habituelles chaussures avaient fait place à de longues bottes noires couvrant une partie des cuisses et son dernier vêtement hormis la blouse était une paire de longs gants de cuir noir remontant plus haut que le coude.

Lorsqu'elle entra dans la salle de cours, tout les élèves étaient déjà assis, sa maîtresse était assise au fond et la regardait en griffonnant sur un bout de papier. Normalement Mélinda effectuait une heure de colle, mais en fait elle venait assister aux évènements, apportant un soutien silencieux à Elly qui était d'un naturel timide.
Le cours allait durer trois heures en tout et la jeune hermaphrodite ne doutait pas que sa maîtresse en profiterait largement, elle était presque sur que son épreuve d'aujourd'hui ne serait pas la seule de la journée ni même de la semaine.
Avant même qu'elle ne distribue les copies, sa propriétaire vint lui donner un papier sur lequel était écrit les tâches qu'elle devait accomplir. En lisant le mot, ses tétons se mirent à pointer en dessous de la blouse, cependant elle ne sourcilla pas et commença à distribuer les copies en donnant quelques conseils à ses élèves de seconde.

*Takeshi ... Maîtresse a choisit celui qui a vraiment l'air d'un puceau jusqu'au bout des ongles... C'est si embarassant... Mais je dois le faire...*pensa-t-elle

Elle se tourna vers le garçon de quinze ans concerné par le petit mot pour lui adresser la parole, C'était déjà l'heure de la pause...

"C'est l'heure de la pause vous pouvez sortir et prendre l'air.... Takeshi reste avec moi il faut que je te parle. A votre retour nous attaquerons un cours d'éducation sexuelle." La classe ne comportant que deux filles et vingt trois garçons, la nouvelle fut presque acclamée par les adolescents bourrés d'hormones en activité, les deux filles par contre baissèrent les yeux un peu gênées et honteuses.

Lorsque tout le monde fut dehors sauf Takeshi et Mélinda, Elly se mit à rougir timidement en regardant le jeune homme, elle avait peur de faire ce qu'elle devait faire...
Prenant son courage à deux mains, elle accorda un regard gêné à sa propriétaire avant de baisser la tête morte de honte en ouvrant sa blouse devant le garçon de quinze ans qui en resta muet de surprise. Ensuite elle s'avança vers lui, défit son pantalon et fit tomber son caleçon pour commencer à le masturber. Il ne tarda pas à devenir dur comme la pierre, chose normale lorsqu'une femme habillée de manière plus que provocante, seins à l'air dans un corset de cuir, portant une jupe qui ne couvrait pas vraiment son corps venait vous masturber.

"Senseï qu'est-ce que... AAAAAH !!"

"Chhhhh mon petit Takeshi.... Nous n'avons pas beaucoup de temps... Je dois faire de toi un homme alors prend moi !"

Si Elly était capable de telles choses, c'était bien parce que sa maîtresse était présente. Elle s'allongea sur le bureau, cuisses ouvertes, son intimité n'était pas encore humide mais la pause ne durerait pas plus de 15 minutes alors elle n'avait pas trop le choix.
Son élève vint poser sa verge à l'entrée de son antre, toujours en proie au doute, ce n'est que lorsqu'Elly se tortilla en frottant ses lèvres externes sur le gland de Takeshi qu'il se décida. Novice, il força le passage pour rentrer et s'enfoncer le plus loin possible. C'était douloureux, mais Elly serra les dents jusqu'à ce que son minou se lubrifie avec sa cyprine. Rougissant tout du long elle se retint de gémir pour n'alerter personne, laissant sa maîtresse regarder le jeune homme jouir pas moins de cinq fois dans son orifice. Lorsque la pause se termina et que les autres revinrent, Elly avait remit sa blouse et serrait les jambes pour ne pas faire couler le sperme que contenait son minou, tandis que Takeshi était assit, rhabillé mais le regard dans le vide encore sous le choc de ce qui venait de lui arriver. Le pauvre garçon qui était d'habitude le laissé pour compte et le martyr de la classe venait de perdre son pucelage en sautant sa prof de biologie qui avait un corps de déesse.

"Bien nous allons donc commencer l'éducation sexuelle jeunes gens." Elly voulait satisfaire les envies de sa propriétaire mais aussi la surprendre.
Au milieu de l'agitation générale des garçons, elle fit venir les deux seules filles de la classe et les obligea à se déshabiller totalement devant tout le monde. Elle les fit mettre à quatre pattes, puis enleva de nouveau sa blouse en se mettant sur le bureau jambes écartées, relachant les muscles de sa chatte pour enfin laisser le sperme de Takeshi dégouliner.

"Aujourd'hui c'est travaux pratique les garçons et vous pouvez m'utiliser moi et vos deux camarrades comme vous le sentez..."

Les élèves sautèrent comme un seul homme sur les deux jeunes filles qui n'eurent pas le temps de comprendre ce qui leur arrivait. Personne ne venait voir Elly, aussi décida-t-elle de se masturber, son phallus gigantesque prenant vie tandis que du sperme s'écoulait toujours entre ses jambes.

" Vous ne m'utilisez pas ? Vous allez laisser la semence de Takeshi dans mon corps ?"

Elle savait que ça les ferait réagir, même si elle avait un phallus. Son comportement était certes bizarre mais Elly voulait impressionner sa maîtresse, c'est pourquoi elle se forçait à être un minimum autoritaire.
Un des élèves vint lui enfoncer son dard immédiatement entre les jambes, la faisant couiner et rougir instantanément. D'autres vinrent lui arracher son corset et lui tripoter la poitrine, tandis qu'elle se faisait soulever et qu'un autre garçon s'occupait de sa rondelle.
Les élèves qui au départ avaient été hésitant et surpris, se livraient maintenant à une véritable orgie, Elly ne comptait même plus le nombre de garçons qui lui était passés dessus, elle était pleine de sperme et de verges, aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur.
Toutefois, quelque chose d'inattendus se produisit. Quelques élèves arrivèrent en portant Takeshi qui était nu, l'amenant vers la prof'. Ils le soulevèrent et posèrent son anus sur la verge d'Elly avant de laisser faire la gravité. Il s'empala en criant, sa petite chose redevenant dur, les élèves le firent bouger sur le phallus, faisant gigoter son membre pendant que son cul se faisait percer, il finit par jouir presque en continu sur les seins et le visage d'Elly. Les trois filles présente se faisaient prendre par tout les trous, encaissant parfois plusieurs membres dans un même orifice, mais ce n'était pas suffisant, il y avait trop de garçons et ceux qui ne pouvaient pas approcher une fille commençaient à se sodomiser les uns les autres.
Le spectacle était de toute beauté, la semence volait partout, tout le monde avait jouis plusieurs fois et ne semblait pas vouloir s'arrêter. Takeshi était toujours empalé sur la verge de son enseignante et il se prit une décharge de sperme droit dans le rectum car ses camarrades l'avait obligé à encaisser entièrement le membre d'Elly. Ce dernier continuait de déverser son sperme sur son enseignante qui était devenue la pire des perverses.

Elly tourna la tête et vit que Mélinda était à côté d'elle, un sac à la main surement remplit d'accessoires.

"Maîtresse ça vous plait ?"

Vu la tâche d'humidité sur la robe de sa propriétaire et la bosse qui soulevait ledit vêtement, signifiant que Mélinda avait une érection, elle avait dû apprécier le spectacle. C'était d'ailleurs la seule fille qu'aucun garçon n'avait touché.
Regardant toujours la vampire, Elly sentit les garçons jouir en elle et se retirer, immédiatement remplacés par d'autres, Elle fut remplie de trois membres d'adolescent de quinze ans, un pour chaque orifice, ce qui ne l'empêcha pas de regarder sa maîtresse en rougissant furieusement pendant qu'elle se faisait prendre.
Takeshi lui était à demi inconscient, toujours empalé sur la queue de l'hermaphrodite, son corps bougeant maintenant de lui même sans cesser de répandre sa semence sur son enseignante qui se faisait sauvagement malmener.
« Modifié: juillet 16, 2012, 07:17:18 am par Elly Connor »
Mes personnages : (Pour toute demande de RP, envoyez un MP à Eva Crimson)

-1Eva Crimson
-2Maryne Sparda
-3Elly Connor
-4Cortanna Sanderson

Mélinda Warren

Créature

  • -
  • Messages: 3555


  • FicheChalant

    Description
    Petite vampire qui aime mordre des fesses <3

Re : Quand la prof' devient l'esclave... [Elly Connor]

Réponse 2 juillet 18, 2012, 12:00:37 am

Elly avait encore besoin de s’adapter aux mœurs terriennes. De comprendre que ce lycée, s’il avait une réputation sulfureuse, n’était pas pour autant un harem. Partant de là, Mélinda agissait consciencieusement, et avait pris avec elle des précautions supplémentaires, à savoir, dans son sac, les puissants aphrodisiaques qui appartenaient à l’une des profs’ du lycée, une espèce de cinglée perverse qui adorait les plantes, Isley, et qui, d’après quelques sources internes, confectionnait des aphrodisiaques particulièrement puissants. Mélinda en avait un qui fonctionnait en se vaporisant dans l’air dès qu’on ouvrait le bocal de la petite plante. Elle ne l’ouvrit néanmoins pas tout de suite, préférant attendre un peu. Elly commença son cours presque naturellement. Mélinda l’avait longuement entraîné pour savoir être la bonne prof’, mais, même malgré ça, l’esclave avait du mal à vraiment rendre son cours intéressant, rendant ce dernier morne, Elly donnant l’impression d’avoir l’esprit préoccupé... Ce qui était en effet le cas.

La première heure finit par se terminer, et elle décréta la pause. Mélinda continuait à attendre, suçotant le bout de son crayon en regardant la senseï. Un léger sourire éclairait le coin de ses lèvres. La prof’ venait d’intimer à Takeshi de rester, et Mélinda comprit qu’elle allait se lancer. Ceci l’amena donc à observer plus attentivement ce qui se passait. Fronçant les sourcils, elle observa, attentive, la manière dont Elly allait s’y prendre... Cette dernière choisit d’y aller franco, et la vampire se mordilla les lèvres, et ouvrit le bocal. Silencieusement, l’aphrodisiaque se répandit en l’air. Même la vampire n’y était pas totalement insensible, bien que sa résistance vampirique naturelle permettait de lutter assez efficacement contre ce genre d’agents. La plante émettait des spores qui se répandirent dans l’air, filant rapidement dans toute la pièce.

Elly avait ôté sa blouse, révélant son corps sublime. Elle avait volontairement choisi de ne pas mettre convenablement le corset, de telle sorte que ses seins ressortaient. Mélinda trouvait cela inutilement vulgaire, mais, après tout, Elly était libre de choisir comment mettre ses formes en valeur. Tant que les résultats étaient à la clef, la vampire ne lui reprocherait rien... D’autant plus qu’elle savait Elly timide. Elle manquait de confiance en elle, et le choix de la mettre sur Terre s’expliquait aussi pour ces raisons. Mélinda voulait lui offrir l’occasion de prouver qu’elle valait quelque chose.

*Ça semble marcher...*

Et, effectivement, ça semblait marcher, car Takeshi se laissa aller. Elle commença à le masturber rapidement, jusqu’à ce que le jeune puceau ait une érection. Il était rouge de confusion, mais la porte de la salle ne donnait sur personne. Les lycéens étaient un peu plus enfoncés dans le couloir, personne ne s’étant amusé à rester dans la salle, à part Mélinda et Takeshi. Le brave Takeshi avança lourdement. Difficile de dire à quoi il pouvait penser. Sans doute un mélange d’excitation et de frayeur. L’excitation d’accomplir ce qui était sûrement un fantasme, voir une belle femme l’inviter à faire l’amour, et la frayeur que tout cela ne soit qu’un rêve, qu’un piège... Il avançait ainsi lentement, lourdement, et Elly l’invita, le serra contre elle, et il lui fit l’amour avec passion. Elle pouvait sentir, depuis sa position, le sang de l’homme bouillir. Takeshi était furieusement excité, et jouit rapidement. Les spores durent indéniablement l’aider à ne pas s’arrêter là. Sa tête était glissée entre les seins de la prof’, étouffant ainsi les éventuels soupirs qu’il put pousser.

La pénétration ne dura en tout pas moins de cinq minutes. Les spores ne pouvaient pas non plus transformer un puceau en bête du sexe, et l’homme finit par se retirer, très rouge, confus, gêné, mais heureux. Sans doute avait-il encore du mal à comprendre ce qui s’était passé, mais Elly le congédiait. En se retournant, il croisa Mélinda, ou, plutôt, son regard. La vampire souriait silencieusement, et il en baissa les yeux, avant de remarquer que son sexe était toujours à l’air libre. L’homme s’empressa donc de le ranger, de reboutonner son pantalon, et alla s’asseoir, gêné, absent.

*C’est un bon début, Elly... Mais il va encore falloir que je te briefe sur les Terriens... Une chance pour toi que tu sois dans un lycée très particulier...*

Les autres élèves revinrent, et personne ne fit vraiment attention à Takeshi. Il venait de faire l’amour en un record éclair, et se tortillait lentement sur sa chaise, serrant les lèvres en baissant les yeux. Entre-temps, les spores continuaient à se répandre, et les lycéens finirent par sentir quelque chose dans l’air. Something In The Air, comme dirait Phil Collins. Il y avait effectivement something, et ça devenait de mois en moins discret. Elly referma la porte, et décida de passer à la suite des opérations.

La suite dégénéra rapidement en une espèce de sauvage orgie. Depuis le bureau, Mélinda observait la scène, présente et à la fois distante. Elle ne prit pas part à l’espèce d’hystérie collective qui se déferla dans la salle. Elly commença par déshabiller les deux femmes, et Mélinda, de son côté, réfléchissait. Indéniablement, elle était assez déçue, mais elle ne pouvait qu’à s’en prendre à elle-même. Elle avait éduqué Elly dans l’optique de servir de prostituée dans un harem, et, si Elly ne l’avait jamais déçu dans ce domaine, elle ne connaissait quasiment rien en matière de séduction. Ça se ressentait, et Mélinda ne pouvait que la laisser faire. La classe s’était transformée en une espèce de meute d’animaux en rut, et la vampire y restait assez insensible.

Se rappelant sa présence, Elly lui demanda si le spectacle lui plaisait. Mélinda ne répondit pas, et Elly n’attendait de toute façon pas spécialement de réponses.

*Autant que si je devais voir un film porno’, Elly, autant...*

Elle attendit que la séance se termine, mais cette dernière dura bien une heure, jusqu’à ce que les spores de la plante finissent par se tarir. La pauvre avait besoin de se ressourcer, et, si Mélinda avait effectivement mouillé, elle n’avait pas pris part aux ébats. Elle devait encore s’entretenir avec Elly. Pour une fois, la classe allait finir plus tôt. Les lycéens pénétrèrent la senseï une dernière fois, y allant tous en rang, l’un après l’autre, se retirant ensuite. Finalement, il ne resta plus dans la salle massacrée que trois personnes : Elly, Takeshi, qui avait visiblement été le plus atteint par les spores, puisqu’il était à quatre pattes en train de lécher on ne sait trop quoi, et Mélinda, qui n’avait toujours pas vraiment compris ce qui c’était passé... Si ce n’est qu’elle réserverait les plantes de Mlle Isley pour des occasions très spéciales.

Mélinda entreprit de se relever, et s’avança vers Elly, en se raclant la gorge.

« Tes performances physiques sont remarquables, Elly... »

Le ton laissait clairement comprendre que la vampire n’en avait pas fini, mais elle cherchait comment aborder la chose sans trop vexer Elly. Elle décida d’y aller par petites touches.

« Dis-moi, Elly... Qu’est-ce que le concept de ‘‘séduction’’ évoque à tes oreilles ? »

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.


Répondre
Tags :