Nos partenaires :

Planete Sonic Faire un don à l'assoc MLDK Reose Hybride Yuri-Academia
Inscrivez-vous

Mélinda Warren

Créature

  • -
  • Messages: 3555


  • FicheChalant

    Description
    Petite vampire qui aime mordre des fesses <3

Repas nocturne [Yumiko Mitanari]

janvier 24, 2012, 02:18:42 am

Le lycée de Seikusu était un bel établissement scolaire. Loin de comprendre uniquement des salles de cours, il abritait aussi quelques agréables dortoirs. Naturellement, Mélinda n’y siégeait pas ; dormir avec un troupeau d’humains aurait de quoi la faire déprimer. En revanche, c’était un vivier parfait pour se nourrir. On avait beau dire, mais la gorge de ces jeunes adolescentes était un mets délectable, et leurs corps attirants permettaient aussi de satisfaire d’autres soifs que cette soif purement sanguine et propre aux vampires.

Or, ce soir, Mélinda avait, comme qui dirait… Une petite soif. Contrairement à Terra, la Terre était un monde qui recelait de petits plaisirs. Sur Terra, là où elle vivait, soit au cœur de l’Empire d’Ashnard, il était assez difficile de se nourrir librement dans les rues. En revanche, sur Terre, c’était un véritable festival. Il n’y avait pas d’esclaves, donc pas de maître à qui rendre des comptes. Mélinda devait juste veiller à ne pas laisser sa soif prendre le dessus. Si on tuait trop d’humains, la police s’y mêlait, des chasseurs de vampires, des illuminés, apparaissaient, et compliquent la tâche.  Il suffisait de prendre ici et là un peu de sang pour se nourrir, sans attirer l’attention.

La nuit était tombée depuis des heures sur le Japon, et Mélinda était rentrée sans autorisation dans le dortoir des filles, connaissant un peu mieux le lycée. Les dortoirs n’étaient pas mixtes, et s’étalaient sur plusieurs étages, dans des bâtiments annexes. La jeune vampire passa hors du salon principal. Sortie nocturne oblige, elle avait troqué sa belle et longue robe habituelle pour une tenue sombre et moulante. Elle préférait les robes, mais il valait mieux être discrète. Mélinda monta tranquillement les escaliers, et entendit des chuchotements et des gloussements. Le dortoir était une longue succession de couloirs avec des chambres, mais bien des lycéennes semblaient réveillées, discutant entre elles, riant en s’envoyant des SMS, parlant probablement du garçon le plus beau du lycée. Les conversations des Terriens étaient tellement répétitives !

*Mais il faut bien que je me nourrisse… Ça fait deux jours que je n’ai pas bu une seule goutte de sang…*

Cependant, Mélinda ne tenait nullement à se ruer dans une chambre ouverte, et réveiller la foule. Elle préférait que sa nature vampirique reste secrète. Si on venait à l’apprendre, si on apprenait qu’elle se nourrissait sur les gorges d’innocents lycéens, elle redoutait une hystérie populaire, typique des Terriens. Prudence était mère de sûreté… Silencieusement, Mélinda marchait, et entendit quelqu’un marcher. Surprise, Mélinda s’arrêta sur place. Elle entendait des bruits de pas sans aucun autre bruit ou murmure, ce qui revenait à dire qu’il ne s’agissait pas de filles cherchant à fuguer, ou d’hommes cherchant à rejoindre discrètement le dortoir.

Se fondant dans l’obscurité, la vampire vit le long du couloir la silhouette d’une jeune femme occupée à ouvrir délicatement les portes pour souhaiter bonne nuit aux filles. Elle vit une longue chevelure se découper dans l’obscurité, et comprit qu’elle avait trouvé sa proie. La jeune femme avançait le long du couloir, et Mélinda se mit à la suivre, courbé, marchant silencieusement le long de la moquette, étouffant le bruit de ses pas.

*Voilà ma proie…*

Elle la suivit discrètement le long des couloirs, jusqu’à ce qu’elle se rende vers les salles de bains. Mélinda hésita un peu. La femme tenait une espèce de lampe-torche pour s’éclairer dans la nuit, et la vampire approcha de la porte. Elle vit une rangée de cabines, et la surveillante se trouvait à l’intérieur. Sans plus attendre, Alice bondit sur sa proie. L’une de ses mains gantées se plaça sur les lèvres de la femme, l’empêchant de parler.

« N’aie pas peur… Je ne te ferais rien, si tu ne fais pas l’idiote… », souffla-t-elle dans son oreille.

Écartant les lèvres, Mélinda révéla ses crocs acérés, et les approcha du cou de la jeune femme.

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Rinako Suzumi

Humain(e)

Re : Repas nocturne [Yumiko Mitanari]

Réponse 1 janvier 24, 2012, 02:57:29 am

Contrairement à la croyance populaire, les surveillant de dortoirs ne bullent pas sur une chaise au milieu du couloir, lisant un journal avec le mp3 dans les oreilles. C'est un véritable boulot à plein temps. Ça commence avec la surveillance de la salle d'étude, suivis du réfectoire pour le diner, puis on enchaine avec les foyers d'activités, que ce soit TV, jeux de sociétés ou jeux vidéos, et ensuite seulement, on surveille l'étage une heure ou deux avant de se coucher enfin. Autant dire que, parfois, c'est loin d'être de tout repos. Mais comme c'est bien payé, personne ne s'en plaint.

C'est à ce moment exacte de la journée que j'en suis. J'ouvre les portes les unes après les autres, répétant inlassablement la même phrase pour les couches tard.

- Couchez vous les filles. Sinon demain, vous dormirez à moitié dans votre bol.

D'ailleurs, c'est étrange. Depuis quelque temps, certaine on tellement de mal à se lever, qu'elles restent au lit toute la journée, si elles ne finissent pas à l'hôpital. Selon l'infermière, certaines montreraient même une "pénurie" de sang, et elle ne vois pas ce qui pourrais bien provoquer ceci. A dire vrai, j'ai bien ma petite idée. Et depuis que j'ai découvert que Boris, l'un des enseignant, est un vampire, je m'attend chaque nuit à le voir apparaître la nuit. Quand je pense que j'ai couchée avec lui... C'est pourquoi chaque nuit, j'active mon Deflexio. Ça me permet d'éviter certaine attaques, que je ne peux esquiver habituellement.

Après avoir vérifiée toutes les chambres, je me charge des douches. On ne sait jamais. Depuis que j'ai surprise un élève attendant l'extinction des feux pour entrer dans une des chambres, je vérifie toujours. Les lycéens sont prêts à tout pour allez s'amuser avec les filles, depuis que l'esclave de la cave à mystérieusement disparue. Tant mieux pour elle après tout, elle est mieux ailleurs qu'ici. Soudainement, une main se plaqua contre ma bouche, tandis que l'autre fit tomber ma lampe torche au sol, m'empêchant à la fois de voir mon agresseur ou d'émettre le moindre son.

- N’aie pas peur… Je ne te ferais rien, si tu ne fais pas l’idiote…

Du coin de l'œil, je vis des crocs luire à la lumière de la lune. Suivant le ton de la voix, ce n'est pas Boris-san mais une vampire. Il y a une large différence entre les deux. Boris aime s'amuser et draguer les femmes. Celle-ci semble plutôt du genre à foncer en les forçant. Elle risque bien d'être surprise. Tandis que ses crocs s'approchent de mon cou, mon bouclier fait effet et la vampirette se retrouve projetée dans les douches jusqu'à heurter violement un mur. Je saisis rapidement ma lampe torche pour la braquer sur elle, et reste sans voix un certain temps...

- Et bien... Vous révélez votre vrai nature, Mlle Warren... ou quel que soit votre véritable nom...

Le tout était maintenant de savoir à quelle catégorie de vampire elle appartenait...


Mélinda Warren

Créature

  • -
  • Messages: 3555


  • FicheChalant

    Description
    Petite vampire qui aime mordre des fesses <3

Re : Repas nocturne [Yumiko Mitanari]

Réponse 2 janvier 24, 2012, 03:48:16 am

Le sang. Pour Mélinda, rien n’était plus bon. C’était presque instinctif. Là où elle se trouvait, Mélinda pouvait entendre l’appel du sang, vrillant tous ses sens, la mettant dans un état indescriptible. Le cou, la veine qui en filait, était l’une des cibles les plus intéressantes pour un vampire, car elle permettait, non seulement d’immobiliser sa proie et de la laisser aller à une certaine forme de plaisir, mais aussi d’atteindre une zone à la fois proche de la moelle épinière, du cœur, et du cerveau, soit une zone où le sang pouvait venir assez facilement. Elle pouvait en sentir l’odeur, même si, a priori, le sang n’avait pas d’odeur. Ses canines pointèrent, heurtèrent la peau de l’heureuse surveillante (heureuse, car, pour Mélinda, c’était un honneur, que d’être l’une de ses proies), et, alors qu’elle s’apprêtait à mordre, à aspirer ce sang qui s’annonçait merveilleux, quelque chose la renversa.

Sur le coup, Mélinda eut du mal à comprendre ce qui lui tomba dessus, si ce n’est qu’en une seconde, elle se retrouva contre le mur carrelé, sa tête s’écrasant violemment dessus, au milieu des douches. Un halo lumineux l’éblouit ensuite, et elle fronça les sourcils, tournant la tête. Même si un vampire ne craignait pas vraiment la lumière du soleil, la lumière faisait mal.

« Et bien... Vous révélez votre vrai nature, Mlle Warren... ou quel que soit votre véritable nom... »

Diable ! Était-elle connue à ce point dans ce foutu lycée ? En même temps, ce n’était guère surprenant. Elle estimait volontiers être la plus belle lycéenne de Seikusu, et sa manie à changer constamment de classes l’amenait forcément à être assez connue de la part des étudiants et des employés du lycée. Mélinda grogna, et se redressa. Elle sourit à la jeune femme, révélant ses canines pointues. Ses gants extensibles et malléables laissèrent pointer ses belles griffes, sans déchirer le cuir.

« Et bien… Je n’ai jamais cherché à cacher ce que j’étais, ma petite poupée… Un être supérieur »

Elle se déplaça rapidement, utilisant sa vitesse vampirique, atterrissant dans le dos de la femme.

« Rassure-toi, ma belle, tu apprécieras ça autant que moi… Mais je crois que tu caches aussi quelques secrets, non ? »

Mélinda fila à nouveau vers la jeune femme, mais un autre choc la fit rebondir. Mélinda pesta, et s’écrasa dans le couloir, heurtant violemment le mur. Elle poussa un grognement de fureur, et on entendit des bruits étouffés, tandis que des lumières s’allumaient. Mélinda ne tenait nullement à rameuter tout le lycée ici. Furieuse, elle se releva à nouveau.

« Ta magie ne te protègera pas ! Tu es A MOI ! »

Et, disant cela, Mélinda bondit sur la surveillante, et la poussa avec elle. Les deux femmes passèrent par l’une des vitres de la salle de bains, la traversant dans un fracas de verres brisés. Mélinda s’écrasa la première dans le jardin entourant le dortoir des filles, son corps de vampire supportant aisément cette chute., laissant toutefois de précieuses secondes à la surveillante pour se libérer, et éventuellement s’enfuir.

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Rinako Suzumi

Humain(e)

Re : Repas nocturne [Yumiko Mitanari]

Réponse 3 janvier 24, 2012, 04:20:03 am

La vampire se redressa en grognant, souriant de toutes ses dents de façon méprisante. Inutile de paroles avec elle, elle fait partie de la catégorie de ceux qui se sentent au dessus des autres, sous prétexte qu'ils vivent depuis des siècles. C'est là la différence avec les "jeunes" vampires, qui se la joue plus cool en faisant les ados gothiques. Mais la suite de ses paroles ne font que confirmer mes pensées.

- Et bien… Je n’ai jamais cherché à cacher ce que j’étais, ma petite poupée… Un être supérieur

La seconde suivante, elle se trouvait derrière moi. Flute, va falloir que j'use d'un sort pour augmenter mes reflexes. En attendant, ses mouvements ressemblent fichtrement à un Quick Move. Heureusement pour moi que je les métrisent depuis un certain temps.

- Rassure-toi, ma belle, tu apprécieras ça autant que moi… Mais je crois que tu caches aussi quelques secrets, non ?

C'est pas peu dire, la v'là de nouveau contre un mur. Ça énerve hein ?

- Laisse moi rire... Vous autres les vampires, vous n'êtes que des cadavres ambulant, obligés de boire le sang des autres pour survivre...

Mine de rien, j'entend les élèves ouvrir les portes de leur chambre. C'est que ça fait du bruit, d'entrer en collision avec les murs...

- Ta magie ne te protègera pas ! Tu es A MOI !

...Ou les fenêtres, au choix. J'ai beau être une magicienne Crystal, la chute risque d'être très douloureuse... Je dois faire vite !

«Ut maxime magus ! Ventus !»

Un tourbillon d'air ralentit tellement ma chute, que je me stoppe net dans les airs, ce qui n'est pas le cas de la vampire, qui fini par s'écraser au sol. Sans perdre de temps, je tend ma main vers la fenêtre de mon studio.

- Mea Virga !

Aussitôt, un bâton d'un mètre cinquante sors par la fenêtre pour atterrir dans ma main, lequel j'enfourche comme un balais de sorcière, avant de filer à grande vitesse vers la forêt à l'aide d'un "Acceleratio". Je dois mettre le plus de distance possible entre le lycée et moi, c'est le seul moyen de protéger les élèves. De plus, j'ai en tête de me rendre sur mon lieu d'entrainement. Au mieux, elle ne pourra pas franchir la barrière de la clairière, au pire je serrais obligée de l'affronter.

Une fois arrivée à destination, je saute de mon bâton avant de faire face, invoquant un "Cantus Belax", histoire d'augmenter ma force physique et mes reflexes. Ce combat promet d'être long. Si, bien entendu, elle se bat à la loyale, ce qui m'étonnerais fortement.


Mélinda Warren

Créature

  • -
  • Messages: 3555


  • FicheChalant

    Description
    Petite vampire qui aime mordre des fesses <3

Re : Repas nocturne [Yumiko Mitanari]

Réponse 4 janvier 24, 2012, 11:59:50 am

Secouée, Mélinda se rétablit rapidement. Contrairement à ce qu’elle pensait, la sorcière ne tombait pas avec elle, mais sembla flottée en l’air, avant de s’enfuir sur le dos d’un balai. Les lumières et les cris de surprise continuaient à affluer dans le dortoir de ces demoiselles, et Mélinda pesta. Avec toute sa chance habituelle, parmi tout ce troupeau d’agneaux et de moutons, elle était tombée sur une satanée sorcière ! Cette dernière avait décampé comme un lapin affolé, mais la fuite était inutile. Si Mélinda n’avait pas eu le temps de la mordre, elle avait au moins pu enfoncer, même très légèrement, ses canines dans la belle peau de cette femme. Elle avait pris quelques gouttes de sang, et c’était amplement suffisant pour qu’elle puisse la tracer. Un vampire n’était pas considéré comme un prédateur pour rien. Discrètement, Mélinda s’éclipsa, suivant sa proie, lui laissant plusieurs minutes d’avance.

Cette dernière s’était réfugiée dans une partie assez déserte et isolée du grand parc de Seikusu. Elle se terrait visiblement dans son antre, une petite clairière entourée par les arbres. Veillant à ne faire aucun mouvement susceptible de révéler son origine, comme marcher sur une branche d’arbre, frôler les feuilles, Mélinda alla se glisser sur la branche d’un arbre. Dissimulée au milieu des feuilles, son regard nocturne se posa sur sa proie. Vu la vitesse à laquelle elle avait détalé, elle devait être terrorisée. Mélinda le serait aussi, à sa place. Cependant, il convenait de réfléchir un peu.

*Ce n’est pas tous les jours que j’ai l’occasion d’affronter une magicienne…*

Ses griffes plantées dans l’écorce de l’arbre, la vampire hésitait sur l’angle d’attaque. Elle n’avait aucun pouvoir magique, elle, rien d’autre que ses attributs vampiriques. Elle se détacha de la branche d’arbre. La jeune fille s’était isolée dans la clairière, ce qui laissait penser à un piège. Il fallait trouver un moyen de la faire sortir de son terrier, et Mélinda alla se glisser au milieu des arbres, avant de parler d’une voix forte.

« Tu as filé si vite, mon petit lapin, que je n’ai même pas eu l’occasion d’entendre ton nom ! Quant à me comparer à un zombie sur pattes, je crois que tu es à côté de la plaque ! »

Les humains, le sang, étaient sa nourriture. Même ces imbéciles d’humains avaient besoin de manger et de respirer. Un vampire avait besoin de sang pour rafraîchir le fonctionnement de ses cellules sanguines, et continuer, non seulement à vivre, mais à vivre éternellement. Si Mélinda ne prenait pas sa dose, ses cellules, sous le coup de la vieillesse, pourriraient rapidement. Un vampire, ce n’était, en somme, rien d’autre qu’un humain évolué grâce au sang qu’il prenait. Dissimulée dans la forêt, Mélinda se déplaçait assez rapidement, cherchant à provoquer la surveillante, à la forcer à agir. Si elle était partie aussi loin, il y avait bien une raison. Fuir Mélinda ? Elle avait initialement songé à cela, mais elle avait l’air de croire à la protection de ses sorts magiques. Il devait donc plutôt s’agir de protéger ses petites lycéennes.

« Et moi, j’ai soif ! Habituellement, je ne tue pas les gens que je mords, mais avoir été secouée dans tous les sens m’a tellement remué qu’il est possible que je fasse une exception. Maintenant que tu es terrée dans ta clairière, je crois que je n’ai plus qu’à retourner au lycée. »

Mélinda se tut alors. Sa crainte était qu’il n’y ait des espèces de sortilèges protégeant le pourtour de la clairière, d’où son choix de rester protégée au milieu des arbres. Sa menace était destinée à conduire la surveillante à sortir, en ce sens qu’elle semblait, de son point de vue, assez réaliste. Qu’est-ce qui, à part sa fierté, l’empêchait de retourner au lycée pour se nourrir ? Les jeunes filles avaient probablement du se recoucher, maintenant, et il ne lui serait pas difficile de rentrer dans une chambre pour se nourrir, quitte à donner des coups pour assommer les autres pensionnaires.

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Rinako Suzumi

Humain(e)

Re : Repas nocturne [Yumiko Mitanari]

Réponse 5 janvier 24, 2012, 01:12:38 pm

Je restais calme au milieu de ma clairière, attentive... Si ce que je pressentais était juste, la vampire n'était pas loin... Le bouclier magique n'avait pas pour seule fonction d'empêcher les êtres issus de Terra d'entrer, mais pouvais également les détecter à moins de cent mètres. Je pouvais donc ressentir sa présence... Elle était quelque part, cachée dans les arbres, sans doute occupée à réfléchir à un plan d'attaque ou à chercher comment passer ma protection...

- Tu as filé si vite, mon petit lapin, que je n’ai même pas eu l’occasion d’entendre ton nom ! Quant à me comparer à un zombie sur pattes, je crois que tu es à côté de la plaque !

- Je ne connais qu'un seul vampire millénaire qui ne bois que très rarement du sang, et qui ne tue que pour se défendre. Vous devez la connaître vous aussi : Dark Evangeline. C'est la seule vampire envers qui j'ai du respect !


C'est aussi parce qu'elle est la théoricienne de la Magia Erebea, que personne, pas même elle, n'ai jamais réussi à maitriser. Je le sais, car mon livre en fait mention, bien que l'incantation n'y soit pas inscrite. C'est aussi ce qui fait que je souhaiterais devenir sa disciple. Afin d'être la première magicienne de Crystal (ou première personne tout cours) à pouvoir en faire usage...

- Et moi, j’ai soif ! Habituellement, je ne tue pas les gens que je mords, mais avoir été secouée dans tous les sens m’a tellement remué qu’il est possible que je fasse une exception. Maintenant que tu es terrée dans ta clairière, je crois que je n’ai plus qu’à retourner au lycée.

- Et moi, je ne pense pas que vous retournerez au lycée... Emittam ! Robusta paries herba extenta !


Environ 150m après la première barrière, une autre faite de plantes se forma, des lianes filant droit vers le ciel pour former un dôme végétal. Malgré tout, ce n'était que temporaire, le temps de laisser au second bouclier anti Terra de se mettre en place. Ainsi, la vampire sera bloquée entre deux barrières, l'espace d'une minute ou deux, avant que la première ne disparaisse. Intérieurement, je préparais une incantation en vu de notre combat. Tirant ma carte Artefact de ma poche de jean, je la tend devant moi, avant de crier.

- Adeat ! Gladius Magicis !

Aussitôt, celle-ci c'est changée en épée, capable d'absorber la magie. De ma carte sortit également une tenue d'avantage adaptée pour le combat au corps à corps. La seconde suivante, je lâche mes sorts.

- Dextra Emittam ! Nivis tempestas obscurans ! Sinistra Emittam ! Gehennae tempestas tenebrae absorbsionis !

Une véritable tempête obscure et gelée s'anima dans la clairière, ne dépassant pas les limites du bouclier, tandis que mon arme se recouvrit de flammes noires, capable de brûler gravement l'adversaire. Tempête hivernale : OK ; Epée enflammée : OK ; Tenue : OK ; Barrière de Zone et personnelle : OK ; Magie et réflexes au maximum : OK ; Quick move : OK.

- Je suis prête ! Qu'attends-tu pour venir te battre ? Serais-ce de la peur ?
« Modifié: janvier 24, 2012, 01:57:05 pm par Yumiko Minatari »


Mélinda Warren

Créature

  • -
  • Messages: 3555


  • FicheChalant

    Description
    Petite vampire qui aime mordre des fesses <3

Re : Repas nocturne [Yumiko Mitanari]

Réponse 6 janvier 24, 2012, 03:33:44 pm

La jeune fille lui parla de Dark Evangeline, subodorant que Mélinda en avait un jour entendu parler. Raté… Elle n’avait jamais entendu ce nom-là, et s’en fichait pas mal. Sa provocation ne réussit pas vraiment à faire venir la jeune fille, qui, au contraire, décida de les entourer dans un dôme de plantes et de lianes. Ce faisant, la lumière ambiante diminua fortement, ce qui n’était pas spécialement un problème pour la vampire, dont les yeux lui permettaient sans problème de voir dans la nuit. Elle laissa à la jeune femme le soin de formuler tous ses sorts, et elle sentit des vagues de froid entourer la zone. Là encore, rien d’alarmant ; en tant que vampire, Mélinda supportait très bien les hausses ou les baisses de températures, n’en étant que faiblement affectée. Il faudra faire mieux que ça, si elle voulait s’en sortir. Tout ce que la jeune femme faisait ne suffisait qu’à l’agacer, et Mélinda finit par jaillir dans la clairière, face à la petite magicienne.

« Ce n’est pas moi qui me cache derrière ma magie, petite fleur… Mais il y a quelque chose d’injuste. Tu connais mon nom, mais j’ignore le tien… »

Lentement, Mélinda s’avança vers elle, avançant avec prudence, ne détectant aucun sortilège magique, aucun piège quelconque. La jeune femme s’était dotée d’une épée en feu, qui constituait son seul moyen de pouvoir voir dans la nuit opaque qui s’était instaurée avec le dôme, à moins qu’elle n’ai utilisé un sort pour accroître son acuité visuelle. Silencieusement, Mélinda s’avança vers elle, et attaqua rapidement, utilisant sa vitesse.

Elle fondit vers Yumiko, qui tenta de se protéger en donnant un coup d’épée. Utilisant sa petite taille, Mélinda s’abaissa, et tendit ses griffes vers son ventre, utilisant sa rapidité vampirique. A sa grande surprise, la petite humaine parvint à éviter ce coup d’une vitesse qui était pourtant surhumaine. Elle se glissa à côté de Mélinda, essayant de la frapper avec son épée au niveau des jambes, et la vampire réagit. Posant une main sur le sol, elle leva ses jambes en l’air, évitant un coup. Mélinda se redressa rapidement, et bondit vers Yumiko, essayant de la griffer au visage, mais l’humaine réagit plus rapidement, en la giflant. Surprise, Mélinda chancela. Le coup était trop puissant pour une simple humaine, et elle pesta contre cette foutue magie. Yumiko attaqua à nouveau, essayant encore de la pourfendre avec son épée, mais Mélinda esquiva les flammes en fléchissant les genoux, et, plutôt que d’attaquer le visage de la surveillante, se porta vers le poignet du bras qui tenait l’épée. Elle tenta de mordre, mais, encore une fois, la surveillante parvint à se dérober, et frappa à nouveau Mélinda, d’un coup de pied dans le ventre.

La vampire en eut le souffle coupé, et tomba sur le sol. Elle sentit la lame venir au niveau de son cou, et se retourna. Faisant preuve de sa grande agilité de vampire, elle utilisa son dos en se balançant d’avant en arrière, relevant ainsi ses jambes pour frapper Yumiko au visage avec le pied. Ce faisant, Mélinda attrapa la main qui tenait son épée, planta ses griffes dedans pour la forcer à la lâcher, et elle poussa l’épée dans un coin. Avec son autre main, elle tenta de frapper Yumiko, mais un sort magique frappa Mélinda, l’envoya tomber sur le sol. Du sang s’échappa des lèvres de Mélinda, qui en cracha un peu sur le sol, et se rua à nouveau vers sa proie, atterrissant entre elle et son épée. Un sourire carnassier se dessina sur les lèvres de Mélinda, toutes ses griffes dehors.

« J’aime quand on me résiste…, la nargua-t-elle. Plus la proie est difficile à atteindre, plus le plaisir sera grand quand je boirais ton délicieux sang de sorcière. »

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.


Répondre
Tags :