Le Grand Jeu - Forum RPG Hentai

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des œuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible.
Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans.

En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Vous acceptez également le traitement automatisé de données et mentions légales de notre hébergeur.

L'heure des négociations? [PV Méridite]

Nos partenaires :

Planete Sonic Reose Hybride Yuri-Academia L'Empire d'Argos Astrya Hybride Industry Iles Mystérieuses THIRDS Petites indécences entre amis
Inscrivez-vous

Ivyrrum

Créature

L'heure des négociations? [PV Méridite]

vendredi 27 mai 2022, 21:03:21

Début de soirée, le soleil commence à se coucher et à prendre une couleur proche du rouge. Quelques rayons de soleil éclaire encore l’endroit ou Ivyrrum prend la peine de se rendre en voiture. Ayant apprit à vivre comme un humain pour se fondre dans la masse, il a également adopté quelques technologies. Il aurait pu débarquer ici en volant par ses propres moyens. Mais impossible de prévoir ce qu’il peut rencontrer dans le ciel. Le choix de la voiture était donc des plus judicieux pour passer inaperçu aux yeux de tout types d’individus.

Ayant roulé à bonne allure jusqu’aux ports, il se dirigeait vers la zone industrielle de celui-ci qui servait de stockage pour les containers. Il roulait à basse vitesse les phares éteint. En réalité, il n’avait rien à faire ici et il était étonnant de ne pas avoir croisé de gardien pour le moment. Mais cela l’arrangeait. Il n’avait pas envie d’assommer un humain pour avoir la paix ce soir.

Arrivé au point de rendez-vous, il sortait de son véhicule et observait les alentours avant de s’avancer d’une vingtaine de mètres au milieu des containers qui pouvaient facilement ressembler à des bâtiments vu le nombre qui étaient les uns sur les autres. Il restait alors debout, attendant son invité.

Après de longues minutes, cette invitée arriva. Une créature ressemblant à une harpie à première vue et qui plongeait en piquet sur le dragon, dans son dos. Ivyrrum n’était pas sur ses gardes. Mais son corps réagissait tout seul, attrapant soudainement la créature en s’étant retourné au dernier moment avant de l’envoyer finir sa route contre un container, le déformant sous la force du choque après un bruit à rendre sourd. Mais il savait qu’il en fallait plus pour venir à bout de la demoiselle.

-T’es sur tes gardes même avec des alliés …

-Je serai sur mes gardes tu serais morte …

-Je ne te crois pas !

La harpie se mit à rire avant de se dégager de la tôle d’acier déformée. Ivyrrum ne mentait pourtant pas. Il n’avait rien à craindre de cette créature … mais son corps réagissait par reflexe. Il n’avait pas non plus confiance en elle. Elle pouvait très bien être agent double. Elle était en ce moment son informatrice … mais elle pouvait très bien, histoire de survivre de l’autres côté du voile des vivants, faire de même contre lui.

-C’est quoi ce que je vois derrière toi ? T’es sérieux … Je t’attendais dans les airs !

-On ne vit plus dans le même monde. Bon … et si tu me transmettais ce que tu sais ? J’ai pas envie de perdre mon temps.

-Pas étonnant … j’ai jamais vu de dragon patient ! Tu n’as vraisemblablement rien à craindre. Les autres champions sont trop occupés à guerroyer les uns contre les autres. Les forces sont tellement équilibrer qu’ils ne peuvent pas se permettre de s’éparpiller et de venir te chercher des noises. Au rythme ou ça va, ils t’oublieront !

-Ca m’arrangerait bien, mais j’y crois pas trop … Que coute ses infos?

-Je ne veux rien. Par contre, tu dois me promettre d’éliminer Corlia le jour ou elle décidera de tourner ses fidèles contre toi.

-Promis. Au prochain contact, c’est moi qui viendra à toi.

Un hochement de tête pour lui répondre suffisait. Elle décolla aussitôt pour disparaitre à l’horizon pour repasser de l’autre côté du voile. Un lourd soupire sortait de la bouche du dragon. Ses enfantillages étaient pesants. En agissant de la sorte, il assurait le fait qu’elle ne sache pas ou le retrouver la prochaine fois et ne pourrait rien transmettre à ce niveau-là. Il avait horreur de faire ce genre de chose. C’est pour cette raison qu’il préférait le champ de bataille. Mais encore fallait-il que l’enjeu de cette bataille en valle la peine. Sur ce coup-ci, la récompense ne l’intéressait pas.

Il retournait alors vers sa voiture d’un pas lent. Quelque chose le titillait depuis … quelques secondes. Il regardait alors autour de lui, comme s’il savait que quelque chose avait changer dans les environs depuis son arrivée. Avant de s’avancer encore un peu et de sentir une odeur de plus en plus forte. Un humain … ou une humaine était dans le coin. Une fois proche de sa voiture, il pivotait légèrement en direction de la venue de cette odeur … fixant alors cet endroit avec insistance sans dire un mot. Le message était malgré tout très claire. Il avait repéré l’intruse et il n’attendait qu’une chose, qu’elle se dévoile … dans son intérêt pour qu’elle puisse avoir le temps de s’expliquer.

Méridite Cammone

Humain(e)

Re : L'heure des négociations? [PV Méridite]

Réponse 1 mardi 07 juin 2022, 13:42:13

Je travaillais régulièrement sur mes recherches dans mon appartement, mon salon est consacré uniquement à ça. Des papiers sur tous les murs, des échantillons de plantes, des poils dans des fioles, la pierre bleue qui trône dans un réceptacle au milieu de ma table couverte de livres. Des stylos, des marqueurs, des cahiers de notes qui sortent de partout. Je ne dors presque plus, des cernes marquent le dessous de mes yeux, les déchets alimentaires de mes commandes sont éparpillés dans toute la pièce… Ne pas avancer dans mes recherches va vraiment me rendre folle.

- J'en ai marre…

Furax que je me lève de ma chaise, balançant ce qui se trouve devant moi sur le sol. Je vais dans ma cuisine prendre un sac-poubelle pour faire le tri dans ce qui se trouve au salon avant de descendre le tout en bas de l'immeuble dans le local. Je dois prendre l'air, changer mes idées pour aller sur de nouvelles pistes.

Toujours autant en rogne j'avance dans la ville, je marche vite, n'arrêtant pas de marmonner. On pourrait croire que je n'ai pas de but précis, que je marche au hasard ce qui n'est pas le cas, je me rends à l'entrepôt de mon père. Un secteur avec uniquement des hangars, aux alentours de la ville, mon père y stockait du matériel pour les expéditions, des machines de sa création, des caisses de documents trop grosses pour rester dans notre appartement. En clair, je vais prendre l'air, mais effectuer quelques recherches quand même dans ses papiers.

La route est longue jusqu'à là-bas, je n'ai pas envie de m'enfermer dans un bus ou un métro, la marche, c'est bon pour la santé de toute façon. Je reste trop dans mon appartement en ce moment… J'avance, jusqu'à arriver à l'endroit fixé. Une zone industrielle, avec des hangars, des boxs un peu partout, il y avait quelques lampadaires qui venaient illuminer la place pour guider mes pas.

- Allée B…

Je n’étais pas venue depuis un moment, je devais reprendre mes marques dans les allées immenses de la zone, des panneaux explicatifs étaient devant les entrées, mais ça ne m'aidait pas vraiment. J’avance entre les hangars, quand une immense ombre sur le sol vient me dépasser, je sursaute en me plaquant contre une boîte en bois, levant les yeux vers le ciel pour voir ce que c’était. Une bête comme sur le miroir de la terre ! Je ne saurais donner un nom à ce monstre qui vole, je le vois replier ses ailes pour se poser dans la zone industrielle. Ma curiosité, mon envie de recherche vont me guider jusqu’à son emplacement ou un homme se trouve aussi là.

Derrière une boite en métal, à l’abri de la lumière d’un lampadaire, je viens chercher mon téléphone portable pour enregistrer la scène malheureusement, je suis loin et à cause de la lumière l’image n’est pas très nette. Je ne peux pas prendre le risque de m’approcher, peut-être avec un logiciel je vais pouvoir nettoyer la vidéo… J’en profite également pour tendre l’oreille et écouter ce qu’ils se disent, de ma distance je ne viens que capter quelques mots fort intéressants. Dragon, champions, éliminer quelqu’un… Ce qui me conforte dans l’idée de rester cacher…

La conversation ne dure pas longtemps, laissant la bête volante retourner dans les cieux pour disparaître derrière les nuages et l’homme se diriger vers la voiture, je vais attendre qu’il parte de la zone pour sortir de ma cachette… Je range mon téléphone dans ma poche, restant accroupie pour ne pas me dévoiler me demandant pourquoi il ne part pas. Je n’ose même pas regarder dans sa direction pour ne pas donner l’alerte sur ma position, même si je trouve la situation très étrange.

Je ne vais pas bouger… Je vais rester là le temps qu’il faut… Peut-être qu’il est en train d’attendre une autre bête, le rendez-vous des monstruosités qui pourrait prouver tout ce que je dis depuis le début au monde entier.

Ivyrrum

Créature

Re : L'heure des négociations? [PV Méridite]

Réponse 2 lundi 20 juin 2022, 00:13:45

Ivyrrum était certain qu’il y avait une présence qui se cachait la ou il était en train de regarder. L’odeur de cette personne envahissait de plus en plus les lieux. Il était inutile d’espérer que le dragon allait s’en aller sans rien remarquer. Pourtant, le message visuel ne semblait pas attendre la cible. Elle semblait rester dans l’ombre … ou alors n’osait-elle tout simplement pas bouger à cause de la peur ?

Le dragon lâchait un soupire après une longue minute d’attente. Il finit par mettre un pas devant l’autre en se dirigeant vers l’émanation des effluves en question. S’il avait eu un témoin, cela n’était pas dérangeant. Mais aujourd’hui, il fallait s’assurer qu’il n’y ait aucune trace. La technologie permettait énormément de chose. Ce n’était pas pour rien que le lieu de ce rendez-vous avait été choisi ici, dans cet endroit mal éclairé et ou seulement l’entrée de la zone était filmée.

-Je sais que tu es la …

Oooh oui il le savait. Son pas se faisait lourd, laissant ceux-ci résonner sur les lieux. Il restait sur ses gardes, même s’il faisait confiance à son corps qui réagissait bien trop souvent avant qu’il n’ait le temps d’analyser la situation. D’ailleurs…pour essayer de faire peur à l’individu, il tapotait soudainement contre le mur en ferraille qu’il était en train de longer, laissant le son résonner le long de la paroi…

-Je n’aime pas vraiment jouer au jeu du chat et de la souris … Si nous pouvions régler cette situation sans … encombre, cela m’arrangerait. Je n’ai pas toute la nuit.

Et c’est en fin de phrase qu’il commençait à pousser le container pour le déplacer afin de potentiellement révéler la position de l’individu qu’il sentait dans les environs. Il voulait simplement dévoiler sa position … Il n’avait aucune intention hostile même si il pouvait démontrer le contraire avec ce qu’il était en train de faire.

-Je n’ai pas vraiment envie de me prendre la tête … Personne ne croira ce que tu as vu ou entendu. Mais on peut faire un marcher. Je veux bien être gentil et t’accorder une faveur pour que tu gardes le secret … afin de garantir ta sécurité et ton silence. Enfin … Si cette faveur a un prix plus élevé que ton silence et ta sécurité, je te demanderai de mettre plus sur la table …

Oui, sa sécurité. Si cela devait s’ébruiter plus loin que de simples êtres humains, elle pouvait avoir des problèmes pour dangereux qu’une foule de journaliste ou … autre chose encore. Quoi qu’il en soit, il s’arrêta alors pour observer les environs … Attendant une réponse.

Méridite Cammone

Humain(e)

Re : L'heure des négociations? [PV Méridite]

Réponse 3 mercredi 22 juin 2022, 12:09:43

Il savait que j'étais là ? Est-ce que c'était du bluff pour me faire peur ou la vérité ? Je décidais de ne pas bouger, je ne voulais pas me faire avoir et révéler ma position alors qu'il ne savait peut-être rien. Je me collais contre le container pour ne faire qu'un avec, me fondre dans le métal. Je ferme les yeux pour laisser mes autres sens se développer, je retiens ma respiration pour faire le moins de bruit possible. Tout va bien se passer… Cette créature va passer son chemin quand il découvrira que je ne bouge pas. Il faut juste attendre un peu.

L'ambiance est pesante, stressante je peux entendre mon cœur battre dans ma poitrine, les bruits de métal de la créature contre les boxes. Il met tout en œuvre pour me faire réagir, faire peur au gibier pour le faire sortir de son trou… Sauf que je ne vais pas réagir aussi vivement qu'un petit lapin, je dois gérer la pression.

Les secondes s'égrainent doucement, sans qu'il ne lâche l'affaire, sans que je sache toujours s'il dit vrai ou non. Jusqu'au moment où la créature va bouger le container qu'il me cachait pour le moment… Je rouvre les yeux instantanément, comme il arrive à bouger cette boîte qui doit peser plusieurs centaines de kilos.

- Flûte.

Je suis obligée de bouger, je tente un instant de me décaler en même temps que la boîte jusqu'au moment où je ne peux plus et j'apparais devant la créature, à la lumière du lampadaire sur la défensive. Tentant de prendre du recul si jamais il se met à me foncer dessus… Et contre toute attente la créature préfère parlementer, proposer un arrangement.

- Il y a des gens qui vont me croire !

Avec mes preuves peut-être… Si je combine ça avec les données que j'ai déjà en ma possession, je vais peut-être pouvoir faire bouger les choses.

- Pourquoi me proposer ça ?

Je pourrais directement demander quelque chose et pourtant je cherche à comprendre ce choix ? Avec la force qu'il a, il pourrait me réduire au silence en quelques secondes.

- Et je ne sais même pas ce que je peux demander… Je ne sais pas ce que tu possèdes qui pourrait m'intéresser.

Je ne savais pas qu'elle était réellement la race de ces créatures… J'avais entendu des morceaux d'informations sans vraiment comprendre… Je devais en savoir plus avant de faire une proposition.

Ivyrrum

Créature

Re : L'heure des négociations? [PV Méridite]

Réponse 4 mercredi 22 juin 2022, 12:49:53

La voilà désormais à découvert. Mais c’était maintenant que le vrai jeu commençait. Il voulait se montrer diplomate alors qu’il n’avait pas réellement besoin de ça. Il pourrait même dévorer la petite humaine sous sa forme de dragon pour ne pas se fatiguer. Mais tuer sans distinction n’était pas à l’ordre du jour.

- Il y a des gens qui vont me croire !

-Cela veut dire que tu as des preuves vues que tu as l’air si sur de toi … Il va falloir t’en débarrasser. Ce serait … très apprécié.

C’était la présentation d’une première condition. Le dragon avait suivi l’évolution de la technologie. Aujourd’hui, un bête téléphone suffisait pour être polyvalent sur le terrain. Si elle pensait être tombé sur un idiot de monstre qui était resté à son époque, elle se trompait lourdement.

- Pourquoi me proposer ça ?

-Parce que contrairement au monstre qui s’est envolé … je n’ai pas la fibre sanguinaire. Et j’ai envie de croire qu’on peut toujours faire confiance aux humains …

Il mentait à moitié. La fibre sanguinaire, il l’avait bien plus que n’importe qui. Le tas de cadavre qui trainait dans son ombre était gigantesque. Le Dragon est avant tout un guerrier qui a fait d’innombrable champ de bataille et il aime se battre. Cependant, l’époque d’aujourd’hui ne lui donnait plus vraiment cette envie. Faire face à des cracheurs de morceaux de métal était pénible.

- Et je ne sais même pas ce que je peux demander… Je ne sais pas ce que tu possèdes qui pourrait m'intéresser.

Il s’approchait d’un pas lent pour ne pas l’effrayer. Il ne montrait aucun signe d’agressivité, rien d’hostile. Il souhaite juste parlementer à une distance qui permettait de ne pas hausser la voix. Il s’arrêtait donc tout de même à une certaine distance que l’on pourrait qualifier de sécurité.

-Et bien tout ce qui est en mon pouvoir ? … Je peux te laisser me poser des questions, sur ce qui t’intrigue … ou des questions plus personnelles. Sache juste une chose … Plus tu auras d’informations suite à tes questions, plus je te demanderai de mettre sur la table des échanges.

C’était bien vague … mais tout dépendait d’elle. Elle avait toutes les armes dans ses mains.

-On se sert la main pour valider le marché ?


Répondre
Tags :