Le Grand Jeu - Forum RPG Hentai

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des œuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible.
Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans.

En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Vous acceptez également le traitement automatisé de données et mentions légales de notre hébergeur.

Ivyrrum, les instances supérieures décident pour toi [Vanéalidé !]

Nos partenaires :

Planete Sonic Reose Hybride Yuri-Academia L'Empire d'Argos Astrya Hybride Industry Iles Mystérieuses THIRDS Petites indécences entre amis
Inscrivez-vous

Ivyrrum

Créature

Identité : Ivyrrum (Ivy-Rhum)
Âge : Décédé à l’âge de 23 ans, impossible de le calculer précisément ensuite.
Sexe : Masculin
Race : Dragon
Sexualité : Hetero

Physique :
Ivyrrum a un physique taillé par les champs de bataille. Son air athlétique est uniquement le fruit de gestes répétitifs pour la survie, par le soulèvement de sa hache et de son bouclier. Son endurance en ferait pâlir plus d’un et il sait parfaitement comment encaisser un coup. Bien que ce physique puisse être attirant pour certains, il l’est un peu moins lorsqu’on porte son regard sur son visage. Des yeux rouges menaçant, trahissant sans mal que vous pouvez être à tout moment considéré comme un ennemi. Les traits de son visage n’aident pas non plus. Ils sont agressifs et le sourire ne trône pas sur ses lèvres. Au contraire, le premier message qui est automatiquement transmis, c’est de ne pas l’approcher, le but étant d’être le plus tranquille possible. Ses cheveux noirs, en bataille, témoignent d’un petit laisser aller, lui donnant certains airs rebelles et cachant par la même occasion des oreilles pointues.

 Niveau vestimentaire, il est fidèle à lui-même. Il ne suit pas la mode et il porte ce qu’il préfère. Il se fiche pas mal du regard des gens, portant souvent des accoutrements qui viennent clairement d’une autre époque. Il a horreur des vêtements serrer du monde moderne.

Bien que la mort n’ait visiblement pas touché son aspect humain, c’est bien l’inverser pour l’aspect dragon. Sa couleur s’est bien assombrie, laissant paraitre des dégradés de violet sur ses écailles et ses ailes qui donnent l’impression d’avoir été en quelque sorte décomposées par quelques endroits.

Apparence dragon

Caractère :
Difficile de cerner le dragon. Sa personnalité s’est fait détruire peu avant sa mort. Il n’en reste que des brides qui tentent vainement de reconstruire ce qui a été perdu. Il est donc bien très souvent en quelque sorte absent … ou plutôt dans sa bulle, en train d’essayer de démêler le vrai du faux de tous les souvenirs présents dans son esprit.

Mais une chose est sûre, il prend bien du plaisir quand il s’agit de participer à un combat. Même si ce n’est pas le sien et que deux personnes sont en train de se battre dans la rue, il ne peut s’empêcher d’aller participer pour les mettre tous les deux K.O. Ayant grandi pour servir de chaire à canon, c’est une chose qui est inscrit au fer rouge au plus profond de sa mémoire.

Malgré tout, même s’il semble sauvage et violent, il aidera le plus démuni. Donner une pomme à un mendiant ou simplement à quelqu’un qui a besoin de se nourrir est naturel chez lui. Il connait parfaitement cette sensation, celle de vouloir subvenir à son besoin de nourriture sans que cela soit possible. C’est une frustration qui ne quitte jamais les bas fond de notre esprit.

La cupidité est innée … il n’est pas un dragon pour rien. Il a en tout cas amassé un sacré trésor lors de ses années de vie passant à piller les villages et les villes qu’il traversait. Cependant, son trésor est aujourd’hui … perdu. Il ne se souvient plus comment rejoindre son antre sacré dont l’entrée change tous les jours d’endroit … Mais fort heureusement, ce trésor l’attend sagement, enchanté de manière qu’il ne manque rien même si on venait à le trouver. Mais cette cupidité aujourd’hui est déformée … étrangement déformée.


Histoire :
Difficile de décrire sa naissance. Il en a aucun souvenir. Cependant, il a grandi au début de l’air viking dans la famille d’un chef de guerre. Il a été adopté, au plutôt … éduqué pour être un guerrier irréprochable. La fille biologique, du même âge, du chef de guerre eu plus ou moins la même éducation, ce qui les lia d’amitié, au point de faire toutes les fameuses promesses que les amis d’enfances se font … oui toute, même les plus absurdes sans connaitre ce que le futur réserve. Son prénom était Liv

Ses 14 ans arrivaient bien vite. Il n’ignore pas être un dragon … mais garde ce secret, si bien que même la fille du chef de guerre ne connait pas cette vérité. Mais c’est aussi à cette période que le père de Liv trouvait la mort par la maladie. Elle fut donc projetée au rang de chef de guerre … mais pas sans un petit bain de sang. Les opposants défiaient Liv en duel pour prendre sa place. Et comme le dragon était bien plus endurant et fort qu’elle, Liv lui demandait de la représenter … Ce qu’il acceptait. Ce sont donc les premières vies qu’il prenait en tant que guerrier, en défendant l’honneur de la fille de son père adoptif.

Mais Liv avait de grands projets. Un peu naïve … encore inexpérimentée, certes, mais elle pouvait compter sur Ivyrrum qui faisait preuve d’une combativité et d’une force à toute épreuve pour son jeune âge. Être un dragon était grandement. Les guerres de clans étaient également fréquentes. Liv voulant unir une grande majorité du peuple sous une même bannière, les opposants étaient nombreux chez les autres clans, menant donc bataille sur bataille pour défendre ses terres, conquérir celle des autres et mater ceux qui résistaient encore après la victoire. 

Les années passèrent et se ressemblaient toutes. La réputation d’Ivyrrum était bâtie depuis longtemps maintenant. Elle avait cependant commencé à faire de l’ombre à l’autorité de Liv. Après tout, elle avait fait de lui le premier général de son armée … ce qui aujourd’hui posait un problème. La plupart des guerriers préféraient écouter Ivyrrum plutôt que la cheffe de guerre. Elle n’allait jamais sur le champ de bataille alors que le dragon y était constamment. Les guerriers qui survivaient et qui transmettaient les récits des combats ne citaient pratiquement jamais Liv. Et vu la taille du royaume, c’était dangereux.

Ivyrrum c’était aussi éloigné de Liv durant ces dernières années, n’appréciant pas de la voir jouer sur le plan politique en parlant de mariage arrangé avant de s’en débarrasser lors de banquet. Et Liv n’aimait pas ça, car elle perdait de vue les promesses établies il y a de ça des années. Cette situation engendrait aussi de nombreuse dispute. A qui la faute ? Au temps très certainement. Le dragon n’avait que le combat en tête également. De plus, une fois qu’une bataille était terminée, il récoltait la mémoire des défunts dans le but que leur vie ne soit jamais oubliée. Une sorte d’honneur qu’il apportait à ses alliés comme à ses ennemis. Un pouvoir dont il ne contrôlait pas la nature.

Et le jour tant redouté arriva. Après cette bataille, le général s’écroula au milieu des cadavres. Récupéré par ses troupes, les unités de soins étaient dépassées. Ce qui devait arriver arriva. Le cerveau était capable d’accumuler un certain nombre d’informations. Et ce nombre avait été atteint. C’était comme une surcharge de données qu’il vivait. Et lorsqu’il était plus ou moins rétabli, il avait des pertes de mémoire conséquente. On avait même dû lui rappeler son prénom.

La nouvelle d’une perte de mémoire arrivait vite aux oreilles de Liv. Et elle était encore plus furieuse que d’habitude d’apprendre que toutes les promesses faites plus jeune s’étaient … envolé. Ivyrrum avait d’ailleurs déjà changé. Cet accident n’était pas sans conséquence sur sa personnalité. Il avait le souvenir qu’elle était une très bonne amie … mais il n’acceptait pas qu’elle lui parle sur ce ton alors que, jusqu’ici, il le tolérait puisqu’elle était cheffe de guerre. Une rébellion qui passait très mal et des phrases, qui n’auraient jamais dû l’être, sortaient de la bouche de Liv. Le fait que Ivyrrum avait été adopté dans l’unique but de la servir jusqu’à la mort sans rechigner une seule seconde révolta le dragon encore hospitalisé. C’est dès cet instant qu’il lui tourna le dos pour de bon, sans le lui dire malgré tout.

Se remettant durant les prochains mois de cet accident, Liv était privé de son général. Il lui manquait un élément puissant sur le terrain et elle ne s’en rendait pas compte, aveuglé par ses sentiments. Même si elle gagnait du terrain, la vitesse de son avancée avait diminué par trois minimums. Et lorsqu’on lui faisait remarquer ce détail, cela ne faisait que mettre de l’huile sur le feu sur ce qu’elle ressentait. Jusqu’à ce qu’elle finisse par franchir la ligne de non-retour. Elle ordonna l’assassinat de Ivyrrum qui lui faisait de l’ombre, les guerriers attendant son retour plus que les prochains ordres de la cheffe de guerre. Une telle mort priverait également Ivyrrum du Valhalla, car il ne serait pas mort sur le champ de bataille.  En cette nuit froid, avec 23 bougies sur la tête et ce qui est très jeune pour un dragon, il fut assassiné par 5 individus pleine rue alors qu’il faisait son marché … son corps tenant à peine sur ses chaires tant il avait été troué par ses assaillants.

Mais ce qu’il ignorait … c’est que les dieux avaient joué sur sa destinée.

Un dieu se présentait à lui dans un environnement … bien étrange. Impossible à décrire avec des mots. Ce dieu ne lui donnera jamais son nom. Il expliquait alors au dragon qu’il avait fait un pari avec Odin. Ayant fait exprès de perdre tous les précédents afin de mettre la main sur quelqu’un qui était en dessus du lot pour en faire un de ses champions. Un champion dans la mort, de la mort, défendant ainsi les intérêts de son nouveau … maitre. Ivyrrum aura même eu l’occasion de visiter le domaine d’Odin, pouvant constater que les valeureux guerriers des légendes étaient devenus de simple poivreau. Il y avait trop de fêtes dans les salles du dieu, ce qui rassura le dragon en augmentant son intérêt pour le nouveau domaine qui sera sa maison désormais.

Mais avant de défendre les intérêts de ce dieu, l’entrainement. Et pour ceci, rien de mieux que d’être emmené vers son ancien champion dragon. Il était normal de vouloir remplacer ce cadavre qui se dressait alors devant lui. Il lui manquait clairement un œil, quelques doigts de pieds, une main … la liste était longue. Mais cet homme allait être son mentor. La bonne nouvelle c’est que sous forme humaine, il n’avait rien à apprendre. Ayant combattu toute sa vie, malgré la perte de sa mémoire, son corps, lui, n’avait pas oublié. Le corps du dragon semblait même avoir ses propres réflexes sans qu’Ivyrrum en soit conscient. Une prouesse mais … le reste était déplorable. Connaissance en magie ? Zéro. Transformation en dragon ? … La stupéfaction ! Jamais Ivyrrum n’avait pris sa forme draconique et encore moins fait usage de celle-ci à la manière d’un hybride.

L’entrainement était sans pitié. Le programme était pourtant simple. Match avec les autres champions pour se faire écraser et constater l’écart de force et l’apport de l’utilisation de la magie en temps réel. Et dans un deuxième temps, emprisonner dans une prison où il était nourri en récompense, selon ses efforts. Plus il était mal au point, plus il pouvait manger … c’était dans la théorie. Impossible de manger si on est dans le coma. Un équilibre à trouver, connaitre ses limites, les repousser. Et l’épreuve la plus dure de toute, briser les murs de cette prison. S’il voulait faire autre chose après ses combats, il devait gagner suffisamment en force et en endurance pour être capable de briser l’épais mur qui le séparait d’une liberté plus grande. Une chance que l’espace-temps s’écoule plus rapidement chez ce dieu que sur les autres plans d’existences.

Vint les premières et difficiles victoire, petit à petit de plus en plus nombreuse contre les plus faibles. Au moins, cela témoignait de sa progression, car le jeu de la prison lui, n’avait guère avancé. Lors de différents combats, il apprit également à se transformer en dragon lors de combat plus titanesque. Découvrant d’ailleurs les capacités de ce nouveau corps, sa résistance et les capacités naturelles d’un dragon. Peu de temps après, il découvrait l’utilisation des formes hybrides, bien pratique dans certaines situations que ce soit en puissance d’attaque ou de défense. C’est d’ailleurs grâce à ces nouvelles découvertes que l’avancée du jeu de la prison ne restait plus au point mort.

Tout était fait pour créer des champions. Ceux-ci participaient ensuite à des tournois entre les différents dieux … à des règlements de compte en laissant leur combattant croiser le fer pour se départager. Et dans d’autres cas encore, il fallait maintenir l’ordre dans le royaume de son maitre.  Ivyrrum finit par devenir un des champions les plus redoutables de la troupe. Sa polyvalence due au fait d’être un dragon n’était pas négligeable. De plus, le maitre partageait une partie de ses pouvoirs avec ceux qui en valaient la peine et en qui il pouvait avoir confiance. Permettant d’ailleurs de voyager vers son ancien monde, la Terre, le plan des vivants.

Mais toute chose à visiblement une fin. Le maitre disparut. Personne ne savait réellement ce qui avait pu se passer. Des rumeurs disent qu’il serait mort et cela concorderait avec l’inactivité de son tatouage sous son œil. Celui-ci permettait simplement au maitre de pouvoir voir ce que le dragon voyait. La liberté était donc possible désormais. Personne ne savait si un champion devait prendre la place du maitre. Et pour les autres dieux, allaient-ils venir prendre possession du territoire ? Tant de questions sans réponse. Mais les mutineries, elles, explosaient. Tout le monde voulait sa part. Des groupes se créaient autour des plus puissants afin de maintenir son droit au pouvoir. Bien qu’Ivyrrum soit pointé du doigt comme s’il était obligé de participer à cette mascarade, il préféra tout laisser derrière lui pour retourner sur le plan des vivants.

Certains lui sont restés fidèle et l’informe, en servant d’indique, de l’avancée des choses. Mais ce qui l’intéressait le plus, c’était de savoir s’il était menacé. Mais visiblement, du moment qu’il y avait de l’hostilité entre les groupes de l’autre côté, il ne risquait rien. Peut-être même que si cela durait trop longtemps, il finirait par être oublié ?

Sur Terre, il n’y avait pas de nombreuses décennies qui s’étaient écoulées. Bien qu’il soit retourné vivre dans son pays natal, il n’avait pas pris conscience de l’époque qu’il avait rejoint. La mémoire lui faisait défaut également. Tant d’année dans l’autre monde qui, pour rappel, avait un espace-temps différent. Ce pays était toujours ravagé par la guerre et l’envie de dévorer son voisin. Le village dans lequel il s’était installé finit par être au milieu d’une bataille rangée entre deux armées. C’est bien naturellement que le dragon s’invita, massacrant le moindre soldat venant se loger entre ses griffes. Qu’importe le camp.

Et quelle surprise lorsque la cheffe de guerre débarqua en ayant certainement eu le rapport d’un de ses guerriers. Liv … Elle était encore en vie et avait pris quelques années. Ivyrrum lui n’avait pas changé. Mais il était censé être sous terre. De plus, son ancien maitre lui avait expliqué le complot derrière sa mort. Une rage sourde qu’il avait enfermée au plus profond de lui. Une rage qui se réveilla soudainement alors que pourtant … les souvenirs concernant cette femme étaient vagues.

Alors que Liv semblait vouloir créer le contact, ce n’est qu’un regard draconique qu’elle pu apercevoir avant de mourir pratiquement déchiquetée en une fraction de seconde devant son armée. Le coup du dragon l’avait envoyé valser, laissant le corps se déchiqueter en roulant sur les différents obstacles du sol. Une vision d’horreur qui faisait fuir les témoins. Et pourtant, le temps semblait soudainement se figer. Ivyrrum faisant face au corps spectral de Liv dans les barrières de l’au-delà. Elle semblait choquée, ne reconnaissant aucunement l’ami d’enfance qu’elle avait fait assassiner. Apeurée et au bord des sanglots, elle criait, questionnait … sa voix percerait les tympans de n’importe qui. Et pourtant, les seuls mots qu’elle entendra du dragon, c’est qu’il sait tout à propos de son coup monté … et qu’il allait simplement l’empêcher de rejoindre le Valhalla. Mais il fut vite interrompu par les Valkyries, servantes d’Odin. Assez puissant pour rivaliser avec elles, il comprit rapidement que c’était un combat d’endurance qu’il ne pourrait pas gagner, étant trop nombreuses.

Mais il tenait à sa punition. Il récoltait alors une partie de la mémoire de Liv, ne lui laissant alors que les sentiments de remords les plus ravageurs qui existaient malgré tout. Et c’est devant elle et les Valkyries qu’il usait de ses pouvoirs pour réduire les souvenirs de Liv au creux de sa main en cendre, la privant ainsi à jamais de son intégrité. Il s’enfuit ensuite, laissant la coquille vide entre les mains des servantes d’Odin. Il s’est naturellement attiré la colère de celui-ci … Qui, de temps en temps, laisse ses guerriers trop confiants débarquer sur terre pour essayer de supprimer cet affront.

Aujourd’hui Ivyrrum s’est bien recyclé. Ayant réussi à suivre l’évolution de l’humanité, il s’est spécialisé dans l’identification d’artefact ancien lors des découvertes dans les fouilles archéologiques. C’est ainsi qu’il gagne sa vie. Son vécu lui permettant de parfaitement dater les objets découverts, faisant de lui une référence dans le domaine. Bien entendu, il a d’autres hobbys … et l’un d’entre eux est le fait de collectionner des choses rares et de faire l’affront de les déformer et de les rendre encore plus unique … mais dont la valeur aura drastiquement baissé. Il s'est également détaché de la culture viking depuis longtemps.

Autre :
Ivyrrum possède la force et la résistance d’un dragon qui a l’habitude des combats. Son corps a gardé en mémoire toutes les batailles qu’il a traversé, réagissant plus rapidement que son cerveau pour se défendre. De plus, aujourd’hui il contrôle parfaitement bien l’apparition de caractéristiques hybride sur son corps humain. Il est également capable de voler sous forme humaine en sortant ses ailes modèle réduit. La transformation en dragon est également acquise avec un souffle lié à la magie du feu cité plus bas

Il est capable de lancer de simple enchantement depuis son vivant. Mais c’est un aspect qu’il n’a pas plus développé que ça. Il a simplement utilisé cette capacité pour l’entrée de la cache de son trésor qui change d’endroit chaque jour et sur les objets qui y ont été scellé. Si quelqu’un trouvait l’entrée et prendrait des objets, ceux-ci finiraient par revenir inévitablement dans la cache lors d’un moment d’inattention. Par exemple, on tourne la tête, l’objet tombe entre les coussins du canapé et … il est introuvable. Il aura rejoint la cache.

Ivyrrum maitrise une magie de feu assez particulière. Le feu à la description particulière d’être de couleur violet. Celle-ci est capable de bruler sur toutes les surfaces, sauf l’eau. L’énergie qui donne vie à ses flammes est la mémoire des défunts qu’il est capable d’absorber au moment de leur mort uniquement. On peut, d’ailleurs, si on tend une oreille attentive aux flammes qui bruleront, entendre l’écho ou le murmure du souvenir qui sert de combustible.

Ses iris de dragon lui permettent de savoir si une personne en face de lui est particulièrement mauvaise ou bienveillante. Une capacité qu’il utilise rarement puisqu’elle révèle sa nature draconique, devant observer la cible un moment. Il est donc capable de détecter les menteurs lors d’important échange sous condition particulière. Ne marchandez donc pas malhonnêtement avec lui, au cas où.

Il lui est possible de prendre des objets de sa cache aux trésors en ouvrant une sorte de portail assez large pour y faufiler sa main. A ce jour, il sait y sort uniquement ses armes, ayant lui même oublié qu'il pouvait en sortir son trésor.

Il peut voyager aisément entre le royaume des vivants et des morts



Comment avez-vous connu le forum ? Doublet
« Modifié: dimanche 22 mai 2022, 09:35:27 par Anéa »

Clad Oyio

Humain(e)

Hey ! Re  ;)

The Dark Idol

Humain(e)

Re-bienvenue :)


Anéa

Administrateur

  • -
  • Messages: 3785


  • FicheChalant

    Description
    Ancienne archange, devenue à moitié démone.
    Adore le sang et faire sauter des têtes.
Coucou et rebienvenue !  :D

En voilà un dragon qui va faire de l'ombre à Seth  ::)

Tu es validé ! o/ Bon jeu à toi !



-En souvenir du bon vieux temps-


Répondre
Tags :