Le Grand Jeu - Forum RPG Hentai

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des œuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible.
Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans.

En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Vous acceptez également le traitement automatisé de données et mentions légales de notre hébergeur.

C'est chez moi! ... Chez nous! [Pv Annie]

Nos partenaires :

Planete Sonic Reose Hybride Yuri-Academia L'Empire d'Argos Astrya Hybride Industry Iles Mystérieuses THIRDS
Inscrivez-vous

Tani Rei

Terranide

C'est chez moi! ... Chez nous! [Pv Annie]

dimanche 21 novembre 2021, 21:06:15

Dire que ce bâtiment était tout neuf serait une grosse bétise. Disons plutôt qu’il avait été rénové de A à Z. Tous les occupants avaient été prié de déguerpir pour effectuer les travaux. Bien entendu, le temps leur avait été laissé pour trouver un autre endroit ou vivre. Mais dès qu’il était vide, les travaux avaient commencé directement. Tani avait décidé d’être propriétaire de quelques appartements dans cette ville, histoire de pouvoir créer des opportunités et surtout avoir un revenu continu sans se prendre la tête. Avoir hérité de la fortune de cette vieille c’était une chose … mais fallait pas le faire fondre non plus pour ne pas se retrouver dans une situation comme à son jeune âge.

L’appartement avait un air plutôt moderne et simple. Mais comme tout était neuf, même le mobilier, le tableau était juste magnifique. La porte d’entrée menait sur le couloir qui se dirigeait droit sur un salon vitré avec vue sur la ville. Le long de ce couloir, une porte vers la cuisine et en face, celle de la salle de bain. Pour finir, deux portes se situait à chaque extrémité du salon, donnant donc vers deux chambres. Le salon était assez grand pour faire deux salons distinct … ou alors, avec une entente sur une collocation, de quoi y installer une salle à manger. Canapé, table basse et télé étaient à disposition bien entendu. Internet était présent en wifi … bref, un petit paradis pour jeune.

Et c’était exactement ce qu’il voulait. Etant le propriétaire, il pouvait choisir qui il voulait dans cette fausse collocation. Car il sera le soi-disant colocataire. Bien que Tani soit quelqu’un de très … sauvage, voir animalier, il avait une intelligence à ne pas sous-estimer. Derrière l’animal se cachait un petit stratège. Difficile de le voir sans l’avoir fréquenter ne serait-ce un minimum. Le dossier qu’il avait accepté était celui d’une étrangère, une fille qui semblait très appétissante sur les photos. Elle devait être malheureusement humaine … ce qui gâchait un peu tout. Il était tellement plus simple de dominer des hybrides ou des races avec un caractère animalier caché au plus profond d’eux …

Mais bon, avec un peu de chance, elle aura peut-être quelque chose de plus à offrir que les locaux vivant au japon. D’ailleurs, pour se mettre dans l’ambiance, il avait quelques affaires à lui dans une des chambres. Le salon restait tout de même assez ranger … il y avait juste sa veste qui trainait sur le canapé. Mais il était en boxer avec un simple t-shirt, ayant la ferme intention d’accueillir le petit bout de femme de cette manière. Absurde ? Cela sera une collocation, elle devra s’habituer à voir … autre chose qu’un pantalon ou un pyjama ! Elle n’était d’ailleurs plus une enfant vu son âge !

D’ailleurs … il entendait sonner. Avec un pas assez lent, il vint ouvrir pour voir la nouvelle habitante de cet endroit … bienvenue au paradis…ou en enfer ?

-C’toi la nouvelle ? … Bon bha … entre.

Il lui ouvrait grand la porte, lui laissant l’espace suffisant pour s’engouffrer dans un lieu … qu’elle pourra définir par elle-même dans quelques heures ?

Annie Mylaisy

Humain(e)

Re : C'est chez moi! ... Chez nous! [Pv Annie]

Réponse 1 lundi 22 novembre 2021, 10:42:41

Je venais d'arriver au Japon, une valise dans chaque main et un sac à dos, je n'avais pas encore décidé du logement que j'allais prendre mes parents voulant que je sois dans un quartier chic et moi qui veux plutôt être dans quelque chose de simple au centre-ville pour pouvoir sortir facilement. J'avais décidé de quitter mes parents pour vivre plus simplement et non pour encore suivre leurs lignes de conduite. Encore dans les négociations, j'avais eu le droit de prendre une collocation en attendant d'avoir mon appartement à moi.

J'avais rentré l'adresse sur le GPS de mon téléphone pour me repérer et après une bonne heure et demie depuis l'aéroport, je me trouvais à l'endroit indiqué sur mon mail. Je me pose un coup devant le bâtiment pour regarder les environs et sortir tous les papiers qui me fallait : passeport, visa, lettre de remerciements, avance en liquide sur le loyer, les loyers cadeaux qu'on offre au propriétaire juste comme ça. Une drôle de coutume... Je fais attention à ne rien oublier, puis j'en profite pour ajuster ma coiffure et mes vêtements légers.

Il fait moins chaud qu'en Australie, mais l'air reste humide et collant, c'est désagréable, mes habits me collent à la peau et je suis obligée de tirer dessus pour atténuer cette sensation désagréable. Je porte un short en jean beige effet usé et un haut noir avec des motifs floraux un peu partout, il retombe sur mes bras dégageant mes épaules et laissant apparaître un beau décolleté. Je porte des bracelets en bois autour des poignets et une chaîne à mon cou qui tombe entre mes deux seins bien remontés grâce à mon soutien-gorge sans bretelles.

Quand je suis prête, je viens frapper à la porte le temps qu'on vienne m'ouvrir ce qui arrive assez rapidement. Un garçon m'invite à entrer, mâchant ses mots.

"Salut, ouais c'est moi la nouvelle ! Tu peux m'appeler Annie je préfère."

Je rentre dans l'appartement traînant mes valises, mettant directement les choses aux claires. Je n'ai pas envie que le surnom 'la nouvelle' me colle plusieurs mois à la peau, j'ai déjà lu des articles comme quoi il est difficile de s'intégrer au Japon, si en plus je dois avoir ce surnom ce n'est pas la peine. Pour éviter de paraître désinvolte, je me retourne vers qui je pense être mon colocataire.

"Et toi c'est comment ? Je ne savais pas que j'allais déjà avoir un colloc en arrivant, le propriétaire ne m'en avait pas parlé ! C'est cool on va pouvoir apprendre à se connaître et tu pourras me parler du coin." J'en profite pour lui adresser un sourire chaleureux avant de me retourner pour regarder les lieux.

"C'est moderne ici et ça a l'air plus grand que sur les photos ! C'est cool !" Je pose mes deux valises, mon sac et les papiers sur le premier meuble que je vois. "Faudra pas que j'oublie de donner mes papiers..."

Les mains libres, je fais un tour sur moi-même pour admirer les lieux m’arrêtant en face de mon coloc, tirant une nouvelle fois sur mon haut pour le décoller.

"C'est beaucoup moins étouffant que dehors, je n'en pouvais plus. J'ai hâte d'aller prendre une bonne douche après mon voyage en avion et ce passage dehors."

Je parle peut-être un peu trop pour une première fois, je suis toujours comme ça à dire tout ce que je pense sans vraiment me retenir.

Tani Rei

Terranide

Re : C'est chez moi! ... Chez nous! [Pv Annie]

Réponse 2 lundi 22 novembre 2021, 19:45:28

-Salut, ouais c'est moi la nouvelle ! Tu peux m'appeler Annie je préfère.

-Annie ? … Mouais ok !

C’était malgré tout une sacrée forme … fille ! Elle avait une poitrine bien trop généreuse pour ne pas être remarquée. Mais elle entrait bien vite à l’intérieur avec ses valises sans réfléchir une seule seconde. Elle se sentait donc déjà chez elle ? Elle ne se posait même pas la question s’il était dangereux ? Cela risquait d’être amusant finalement. Il fermait alors la porte une fois qu’elle était entrée.

-Et toi c'est comment ? Je ne savais pas que j'allais déjà avoir un colloc en arrivant, le propriétaire ne m'en avait pas parlé ! C'est cool on va pouvoir apprendre à se connaître et tu pourras me parler du coin.

-Moi c’est Tani. On m’a averti au dernier moment qu’une fille allait être ma colocataire … J’crois que ça fait deux heures que je suis au courant … le temps de rentrer et tout … On aura le temps de faire connaissance.

Il reculait alors vers le salon en longeant le couloir, lui laissant la place pour ses affaires sans trop y porter d’intérêt pour le moment. Elle devait être encore loin de penser à défaire ses valises. Elle pouvait même voir ça plus tard.

-C'est moderne ici et ça a l'air plus grand que sur les photos ! C'est cool !

-On y est bien, tu verras. C’est plutôt sympa et la vue sur la ville va te scotcher. Tu voudras plus partir.

-Faudra pas que j'oublie de donner mes papiers..

-Tes papiers ? … Tu peux les laisser dans un tiroir. Le propriétaire devrait passer demain au plus tot. Suffira de laisser un mot.

Une idée lui venait en tête … si on lui piquait certains papiers, elle ne pourrait pas s’évader de cet endroit du coup. C’était une belle opportunité pour la garder le plus longtemps possible ici … Elle semblait un peu naïve ? Peut-être qu’elle l’écoutera ? Mais il remarquait qu’elle tirait sur son haut et ce magnifique décolleté … C’était de la provocation, et dire qu’il était en sous vêtement sous ce t-shirt … Si elle continuait, il risquerait d’y avoir un accident visuel !

-C'est beaucoup moins étouffant que dehors, je n'en pouvais plus. J'ai hâte d'aller prendre une bonne douche après mon voyage en avion et ce passage dehors.

-Je n’ai pas encore pris la mienne … et je crois qu’à cette heure-là, l’eau chaude va commencer à se faire rare malheureusement … Tu me laisseras de l'eau chaude? ... Ou ... non rien!

Un petit mensonge … Il se voyait déjà s’incruster dans la douche alors qu’elle était dessous, ou alors un petit jeu sous la douche en maillot de bain avec elle … Après tout, la douche était assez grande pour trois à quatre personnes …

Annie Mylaisy

Humain(e)

Re : C'est chez moi! ... Chez nous! [Pv Annie]

Réponse 3 mardi 23 novembre 2021, 20:28:55

"Laissez mes papiers avec un mot ?" Annie s'arrêta quelques secondes tapotant son menton à l'aide de ses doigts. "Je ne sais pas… J'aimerais bien le rencontrer, j'ai quelques questions à lui poser… Pis simplement faire sa connaissance, j'ai échangé avec lui qu'avec des mails et des sms c'est la moindre des choses de le remercier en face."

Je lance un sourire à Tani avant de ranger mes papiers dans mon sac à dos, tout en écoutant ce qu'il avait à me dire sur l'utilisation des douches. Son 'ou' me laisse un peu perplexe… Il n'allait pas quand même me proposer de partager la douche ensemble ? C'est un adolescent, il doit avoir le haricot tout dur d'être avec une fille, mais il faut savoir se retenir dans la vie. Je ne suis pas une grande adepte des relations sexuelles puisque j'en ai jamais eu et ce genre d'idée ne me traverse pas spécialement l'esprit.

"Ne t'inquiète pas, je prendrais ma douche rapidement pour te laisser de l'eau chaude ! Et vu la chaleur qu'il fait, je suis à deux doigts de me laver à l'eau froide de toute façon !!" Je ricanement, légèrement, plissant mes beaux yeux bleus tout en fermant mon sac évitant de revenir sur le mystérieux 'ou'.

"Pis je ne vais pas y aller tout de suite, ça serait bien que j'installe mes affaires avant… Au moins le minimum ! Prendre une douche pour transpirer encore après… Non merci ! Je vais enchaîner pendant que je suis sur ma lancée !" Je tire une nouvelle fois sur mon haut avant d'attraper les poignées de mes valises. "Tu veux bien me montrer où se trouve ma chambre pour que je puisse me mettre à l'aise ?"

Où au moins changer rapidement de vêtement, car là je n'en peux plus… J'ai des lingettes pour bébé dans mon sac, je m'en passerais rapidement sur le corps pour me rafraîchir. J'attends que Tani ouvre la marche pour le suivre et découvrir le reste de la propriété et surtout mon coin personnel. Si bien sur les chambres sont individuelles… Ce que j'espère au plus profond de moi, c'est vrai qu'on n'en a pas parlé avec le propriétaire, tout s'est fait rapidement en seulement quelques jours… Trouver un petit logement au Japon n'était pas de tout repos… J'ai eu beaucoup de refus, c'est le seul dont j'ai eu un retour positif pour ma demande. Alors j'ai pu omettre quelques questions essentielles…

Tani Rei

Terranide

Re : C'est chez moi! ... Chez nous! [Pv Annie]

Réponse 4 mardi 23 novembre 2021, 21:27:19

-Laissez mes papiers avec un mot ? Je ne sais pas… J'aimerais bien le rencontrer, j'ai quelques questions à lui poser… Pis simplement faire sa connaissance, j'ai échangé avec lui qu'avec des mails et des sms c'est la moindre des choses de le remercier en face.

-Je vois … c’est comme tu veux ! Je pensais au moins que tu l’avais rencontré une fois !

Bon … il ne pouvait pas lui dire qu’il était le propriétaire. Cela gâcherait un peu son propre plaisir de passer pour un petit colocataire. Il avait un air d’adolescent, mais il était loin d’en être un. Il s’était retenu au sujet de la douche simplement parce qu’il avait failli laisser ses idées s’évadées. Mais il avait d’autre tour dans son sac. Il fallait en faire un avant la douche, absolument.

-Ne t'inquiète pas, je prendrais ma douche rapidement pour te laisser de l'eau chaude ! Et vu la chaleur qu'il fait, je suis à deux doigts de me laver à l'eau froide de toute façon !!

-Mais quelle horreur ! Prendre une douche froide … rien que d’y penser j’ai la chair de poule ! Je préfère quand c’est bien chaud et que l’humidité recouvre le verre de la vitre … qu’on ne voit plus à travers.

-Pis je ne vais pas y aller tout de suite, ça serait bien que j'installe mes affaires avant… Au moins le minimum ! Prendre une douche pour transpirer encore après… Non merci ! Je vais enchaîner pendant que je suis sur ma lancée !

Il pouvait encore observer un peu plus le haut de la peau de sa poitrine avec son geste … Il avait de plus en plus envie de lui sauter dessus. Il soupira silencieusement en déviant son regard avant d’être remarqué.

-Tu veux bien me montrer où se trouve ma chambre pour que je puisse me mettre à l'aise ?

-Oui bien sur ! Je vais te montrer suis moi. Je ne vais pas te proposer de t’aider à défaire tes valises hein … Je suppose qu’il y a des choses que je ne devrais pas voir.

Il tirait alors un peu la langue avant de lui montrer le chemin en traversant le couloir, puis le salon en direction de la chambre de la jeune fille tout en passant devant la grande vitre qui donnait sur toute la ville. Il lui ouvrait alors la porte, restant à l’extérieur.

-Je peux, par contre, te proposer de boire quelques choses pendant que tu défais tes valises ? De l’eau … du coca ou du jus d’orange ? Il y a aussi d’autres trucs … Mais je les ai plus en tête. Ce sera déjà rafraichissant!

Le plan était plutôt simple … verse de l’aphrodisiaque dans les verres pour gentiment mettre un terrain en place …

Annie Mylaisy

Humain(e)

Re : C'est chez moi! ... Chez nous! [Pv Annie]

Réponse 5 mercredi 24 novembre 2021, 21:23:46

"Si je l'ai rencontré ? Non, je viens d'arriver à l'instant d'Australie on n'a échangé que par mail et message… C'est la moindre des choses de me présenter convenablement."

J'attends que Tani me montre le chemin et je lève un sourcil quand il me parle de la buée sur la vitre de la douche… Je le trouve vraiment bizarre avec toutes ces allusions… Pour une première rencontre, c'était assez limite et ça me réconfortait dans le fait que je voulais ma propre chambre et non cohabiter avec lui.

"Des choses que tu ne devrais pas voir ? Non, je n'ai rien à cacher. Sauf si tu as peur de voir mes culottes et mes soutiens-gorge, car ça va te mettre dans tous tes états, vu que t'as l'air un peu porté sur la chose !" Je ne peux pas m'empêcher de lui lancer une réflexion pour lui montrer qu'il devrait mieux se calmer avec moi et arrêter avec ses allusions. On dirait un adolescent pré pubère qui ne peut pas s'empêcher de s'astiquer sur tout ce qu'il voit.

J'étais un peu dure pour cette première rencontre, mais c'était la première fois qu'on m'accueillait comme ça. J'ai visité plusieurs pays et les garçons savaient se tenir avec moi… Je le laisse me guider dans ma propriété, j'en profite pour regarder les environs. La vue de la ville est vraiment super belle, j'ai hâte d'aller me promener ! On arrive devant ma chambre, je rentre dedans, lâchant mes valises et posant mon sac sur le lit qui a l'air bien moelleux, comme j'aime.

"Ouais, je veux bien un truc à boire. Un verre de coca sera bien ste plais !"

Le temps qu'il parte chercher de quoi me rafraîchir, je mets mes deux valises sur le lit pour les ouvrir. Je retire les vêtements qui sont dedans, les linges de bain, je trouve mes lingettes et j'en prends quelques-unes pour me rafraîchir. L'odeur est agréable est la fraîcheur me fait un bien fou, je passe la première sur mon visage, puis les autres sur mes bras et le haut de ma poitrine en attendant mon verre de coca.

Tani Rei

Terranide

Re : C'est chez moi! ... Chez nous! [Pv Annie]

Réponse 6 mercredi 24 novembre 2021, 22:18:46

-Si je l'ai rencontré ? Non, je viens d'arriver à l'instant d'Australie on n'a échangé que par mail et message… C'est la moindre des choses de me présenter convenablement.

-Et bien … j’espère que tu pourras le rencontrer.

Que dire de plus ? Le propriétaire était devant elle en ce moment même. Elle ignorait juste la vérité et ce qui se cachait derrière tout ça. Même si il ne jouait qu’un rôle pour mieux la tromper, il préférait rester discret sur l’identité du proprio, voulant laisser placer un certain mystère, d’un homme plutôt occuper, assez pour ne pas se préoccuper d’une locataire qui venait d’arriver au point de peut-être jamais la rencontrer.

-Des choses que tu ne devrais pas voir ? Non, je n'ai rien à cacher. Sauf si tu as peur de voir mes culottes et mes soutiens-gorge, car ça va te mettre dans tous tes états, vu que t'as l'air un peu porté sur la chose !


-Je dis ça comme ça hein, je ne sais pas comment sont les filles en Australie … Mais j’ai déjà vu des réactions proches du crime pour une culotte alors je préfère … demander. Et comme je suis plutôt … libérer on va dire sur la chose, je voudrais éviter les prises de tête. Tu n’es pas de cet avis ?

S’il avait mal pris ce qu’elle venait dire ? Aucunement. Il aura grandement l’occasion de se venger autrement. Mais il voulait d’un côté lui faire comprendre qu’ici ce n’était pas l’Australie et que la culture pouvait être différent. Chose qu’elle devait prendre en compte, surtout qu’ils allaient habiter ensemble un petit moment. Il soupira en lui souriant malgré tout avant d’écouter ce qu’elle souhaitait boire.

-Ouais, je veux bien un truc à boire. Un verre de coca sera bien ste plais !

-D’acc, je vais te chercher ça.

Il la laissait alors dans sa chambre pour aller à la cuisine et sortir le coca du frigo. Il ouvrait un autre compartiment qui ressemblait à une pharmacie pour y sortir de l’aphrodisiaque également. Il servait donc deux verres de coca avant d’y mettre le fameux ingrédient supplémentaire … dans les deux verres. Il s’en mettait un peu moins dans le sien, voulant simplement voir des effets un peu plus fort sur cette jeune Australienne. Les effets ne seront pas immédiats, il y aura un petit temps pour que cela fasse son effet. Mais d’ici une dizaine de minutes, elle devrait être … bien embêter. Il rangeait alors le tout avant de revenir rapidement vers Annie et poser le verre sur un meuble à l’entrée de sa chambre.

-Voilà pour toi !

Il profitait d’avoir posé le verre d’Annie pour boire dans le sien quelques bonnes gorgée, soupirant d’aise sous la fraicheur de la boisson puisqu’elle sortait du frigo. Le coca était bien gazeux la bouteille étant neuve.

-Aaah ca fait du bien par ou ça passe … Tu t’en sors avec tes valises ? Hmm … Va aussi falloir trouver un endroit ou les ranger une fois vide …

Annie Mylaisy

Humain(e)

Re : C'est chez moi! ... Chez nous! [Pv Annie]

Réponse 7 jeudi 25 novembre 2021, 13:30:01

Tani était assez bizarre, il faisait des allusions pour aller prendre une douche ensemble, la buée sur la vitre qui ne laisse pas vraiment de doute à ce qu'il pensait. Et là, pour une histoire de petites culottes il parlait de crime… Il n'y avait pas grand raccord entre tout ça. J'aurais pu déjà le tuer à sa première remarque… Je laisse passer de toute façon ça ne sert à rien de s'attarder là-dessus pendant des heures. Mais il ne devra pas s'étonner quand il verra mes culottes tourner dans la machine à laver et sécher ensuite.

Seule dans ma nouvelle chambre, plus fraîche grâce aux lingettes, je continue soigneusement mon déballage d'affaires. Les vêtements d'un côté, le matériel électronique de l'autre, les gadgets, les souvenirs… J'étale tout sur mon lit pour être sûr de ne rien oublier quand je vais ranger et que tout soit à sa place. J'entends les pas de mon colocataire revenir, je tourne la tête juste au moment où il franchit la porte verre de coca à la main qu'il dépose sur un meuble.

"Merci ! Ouais, je m'en sors, je n'ai pas pris beaucoup de choses…" Pas beaucoup en deux valises… Je n'ai pas la même vision des choses pour voyager léger. "Je vais commencer à mettre mes habits dans la penderie, le linge à la salle de bain et le reste je ferais demain ce n'est pas bien important si ça traîne un peu partout !"

Je sors une dernière pile de vêtements découvrant la photo de famille que j'avais prise avec moi…

"Je n'ai pas prévenu mes parents que j'étais bien arrivée !! Fuck… Je dois les appeler, tu peux me laisser quelques minutes."

Je recherche rapidement mon téléphone dans mon sac pour joindre ma mère, n'attendant pas que Tani sorte de ma chambre… De toute façon, il n'allait pas faire le piquet pendant mon appel.

"Hi mom !..." Je commence la conversation avec ma mère qui même avec le décalage horaire attendait de mes nouvelles. Dès que mon colocataire s'en va je ferme la porte pour avoir plus d'intimité. Pendant que je parle avec mes parents, j'en profite pour ranger mes affaires dans mon armoire et également me changer. Je n'en peux plus de ses vêtements qui me collent à la peau… Et ce même si je ne suis pas encore passée par la case douche.

J'enlève mon haut et mon soutien-gorge pour passer un long débardeur blanc assez large sur les côtés, laissant voir les côtés de ma poitrine avant que le tissu apparaisse pour cacher mes côtes et le reste. Il descend jusqu'à mes cuisses pouvant laisser croire que je ne porte rien en dessous, car j'ai enlevé aussi mon bas pour mettre un mini short en tissu léger, sans culotte en dessous. Je me sens vraiment mieux comme ça.

Les minutes passent, presque une bonne quinzaine quand je raccroche disant à ma mère que j'avais besoin de mettre encore quelques trucs au point et surtout me reposer après ce trajet. Je raccroche mon téléphone le prenant avec moi, avant d'attraper mon verre de coca et de me promener dans l'appartement pour retrouver Tani. Je passe dans le long couloir en direction du salon où il y a personne.

"Tani ?" Je pousse un peu ma voix et au même moment je tourne dans la cuisine le retrouvant là. "T'es là ! Excuse-moi de t'avoir mis dehors… Avec le décalage horaire, je n'avais pas envie de faire trop attendre mes parents…"

Je m'approche du frigo pour l'ouvrir et y déposer mon verre de coca avant d'aller m'asseoir sur une chaise haute qui sert à s'appuyer contre le bar.

"Je vais le remettre un peu au frais avant de le boire… Avec la durée de l'appel, il a dû se réchauffer… Il y aura moins de bulles dedans mais ce n'est pas grave !" Je me hisse sur le grand tabouret en regardant la cuisine très moderne comme le reste de l'appartement. "Très sympa cette cuisine, comme le reste !"

Sans le savoir, je venais d'esquiver l'aphrodisiaque que Tani avait mis dans mon verre alors que lui en avait bu et qui n'allait pas tarder à faire effet. Le destin fait parfois si bien les choses… Enfin, ça dépend pour qui. Je pose un de mes coudes sur le bar et je commence à pianoter sur mon téléphone.

"Tu connais le code wifi d'ici ? J'ai un forfait capable de supporter les données à l'étranger mais si je peux m'en passer ça serait bien…" Je continue de bidouiller sur mon téléphone, me mettant de profil au bar, les jambes écartées de chaque côté de la chaise m'amusant à pivoter un coup à droite et un coup à gauche. Dans cette position, mon mini short est tendu au maximum laissant voir l'intérieur de mes cuisses… Et aussi mon sexe, pas intégralement, mais mes lèvres intimes étirées sur les côtés recouvertes d'un léger duvet noir. Sans que je ne remarque quoi que ce soit. "Et c'est quoi le nom de la box ? J'en capte plusieurs…"


Tani Rei

Terranide

Re : C'est chez moi! ... Chez nous! [Pv Annie]

Réponse 8 jeudi 25 novembre 2021, 14:36:05

Elle s’installait donc tranquillement. Le verre était la, dans sa chambre à présent. Mais elle semblait avoir autre chose à faire. Elle prenait le téléphone pour appeler ses parents. Tani soupira lourdement à l’intérieur de lui. Cette fille … Rien n’allait comme il voulait décidément. Il avait bien l’impression que les évènements allaient tourner d’une manière bien plus sauvage.

Il s’en allait alors, laissant la jeune fille s’attarder au téléphone. Le concept de parent, il ne connaissait pas. Les siens … il ne valait mieux pas en parler. L’état sauvage ou il avait grandi ne mettait pas l’accent là-dessus non plus. La loi de l’animal régnait, un point c’est tout.

Il était alors allé dans la cuisine pour boire quelques gorgées de son verre. Il ne le finissait pas entièrement. Il en avait bu que la moitier. Mais il ne savait pas ou en était Annie avec le sien ce qui était plutôt dérangeant. Mais soudainement, il la voyait revenir avec …

-Tani ? T'es là ! Excuse-moi de t'avoir mis dehors… Avec le décalage horaire, je n'avais pas envie de faire trop attendre mes parents…

-Ce n’est rien.

-Je vais le remettre un peu au frais avant de le boire… Avec la durée de l'appel, il a dû se réchauffer… Il y aura moins de bulles dedans mais ce n'est pas grave !


Voila qui contrariait Tani. Elle n’avait visiblement pas toucher son verre et les effets du sien n’allait pas tarder à se faire sentir. Il tachait de ne pas le montrer. Tant pis … ce n’était pas vraiment lui qui était à plaindre dans l’histoire. Mais puisque c’était ainsi, autant y aller à l’improvisation. Il allait lui en faire boire, quoi qu’il arrive, qu’importe le moyen. Mais il fallait le faire dans les prochaines minutes pour qu’elle ressente les effets … Après lui avoir déjà sauté dessus.

-Très sympa cette cuisine, comme le reste !

-J’ai déjà vu mieux … mais ça passe.


Il laissait clairement sous-entendre qu’il avait l’habitude de mieux. Mais il regardait alors la demoiselle à côté de lui … Elle n’avait pas de soutient gorge ou quoi ? Son débardeur ne cachait pas grand-chose … Et ce mini short visible … qui ne cachait guère grand-chose dans sa position. Le choix se faisait rapidement. Il la voulait et elle n’y échapperait pas. Il s’en léchait même les lèvres discrètement, sentant malgré tout sa température monter…Les effets de l’aphrodisiaque

-Tu connais le code wifi d'ici ? J'ai un forfait capable de supporter les données à l'étranger mais si je peux m'en passer ça serait bien…

-Hm ? … Ah oui le wifi. Le code est imprimé sur un papier au salon, viens je te montre.

Il se levait alors en prenant son verre à moitié plein avec lui. Tout était encore normal à son entre jambe alors qu’il était en boxer. Heureusement, cela aurait été problématique … ou pas puisque son choix était fait. Il la guidait alors vers le salon et la table basse ou il y avait un petit papier avec le code du wifi.

-Et c'est quoi le nom de la box ? J'en capte plusieurs…

-Le nom ? … « ChezH »

Il la laissait approcher du papier avant de laisser un Tss de léger mécontentement. Il était dans son dos à présent et une énorme bosse prenait forme sur son boxer. Il se dressait rapidement. Il posait son verre sur un des meubles devant les fenêtres qui donnent sur la ville avant de revenir derrière Annie pour l’attraper soudainement à deux mains pour la faire prisonnière de son emprise. Une de ses mains s’était directement dirigée vers son entre jambe pour caresser les lèvres intimes qu’il avait pu voir dans la cuisine. Avec ce tissu fin, il était facile de pouvoir les sentir comme il faut et d’appuyer correctement de manière à bien exciter son sexe rapidement pour la faire mouiller … Et de l’autre, il l’enlaçait au niveau de sa poitrine, lui plaquant le dos contre son torse avant de la diriger en même temps vers les fenêtres pour la plaquer contre … afin d’éviter rapidement qu’elle puisse trop se débattre.

-Tsss … Il faut toujours que les humaines comme toi soit différente … Et bien ça va se passer comme ça !

Il laissait ses griffes sortir de ses doigts. Ses ongles se transformaient et deux oreilles de chats sortirent de sa tête accompagnée d’une queue qui faisait légèrement descendre son boxer. D’ailleurs, il collait son bassin contre ses fesses pour lui faire sentir son sexe bien dur contre l’une d’entre elle, le gardant au garde a vous en ne cessant de l’appuyer contre ses belles formes arrière …

-Fais moi plaisir et sois sage !

De sa main qui la tenait par la poitrine, il la glissa entre ses deux seins au travers de ce debardeur et il lui attrapait alors le menton pour lui tourner le visage vers lui. Il lachait alors ses lèvres intimes en s’assurant de bien la plaquer, prit du coca dans sa bouche et colla ses lèvres aux siennes pour la forcer à boire de ce fameux coca … Il était bien plus fort qu'un humain ... elle pourra vite s'en rendre compte.

Annie Mylaisy

Humain(e)

Re : C'est chez moi! ... Chez nous! [Pv Annie]

Réponse 9 vendredi 26 novembre 2021, 18:03:32

J'avais déjà vu mieux aussi avec des parents riches qui ne savaient plus quoi faire de leur argent, j'en avais vu des choses… Et pourtant, j'aimais les choses simples, pas bling-blings et je n'en profitais pas pour dire que ceux-ci étaient mieux que cela. J'avais un peu de mal avec ce Tani, on sentait que le courant avait du mal à passer et que cette histoire de collocation allait peut-être tourner au vinaigre. L'avenir nous le dira, pour le moment, il me conduit à la box pour que je puisse m’y connecter. Téléphone toujours à la main, je me rends dans mes paramètres pour être prête rapidement. Je soulève l'appareil pour y entrer les numéros et les lettres.

"Merci c'est cool… Je pense qu'après ça, je vais aller me poser sur mon lit…"
En clair, ça voulait dire que je voulais être seule.

Juste quelques secondes après cette phrase, je le sens m’attraper par-derrière pour me ceinturer au niveau de ma poitrine pendant que son autre main glisse sur mon intimité pour la tripoter. Je pousse un couinement de surprise lâchant la box qui tombe contre le meuble restant accroché au fils et mon téléphone lui ricoche sur le sol un peu plus loin. Je n'ai pas le temps de me débattre qu'il me traîne pour me plaquer contre la vitre alors qu'il continue de faire pression derrière moi.

"J'étais certaine que t'étais un sale pervers…"
Mon instinct me trompait rarement et cette fois encore, j'avais vu juste. Sauf que j'étais bien dans la merde, j'avais clairement moins de force que lui et essayer de me débattre allait juste me fatiguer.

Je sentais son sexe appuyer entre mes fesses, ses grosses mains faire pression sur ma peau, des bras continuant de me serrer pour que je ne puisse pas bouger. Je ne devais pas céder à la panique et ne rien faire qui pourrait mettre ma vie en danger… Après un certain moment, il lâche mon intimité et passe au milieu de ma poitrine pour me faire tourner la tête et me guider vers lui… Je fixe son visage et je peux voir des gouttes marron sur ses lèvres et je comprends très vite qu'il veut me forcer à boire ce qu'il a dans la bouche. Essayant de coller ses lèvres aux miennes, sa main sur mon visage m'empêche de reculer ou même de bouger de gauche à droite, alors je n'ai pas le choix. Le seul endroit où je peux aller c'est en avant et j'y fais aussi fort que je peux… Je lui mets un coup de boule monumental, même si je ne lui ai pas fait mal, il y avait l'effet de surprise. La plupart des filles auraient crié et essayer de résister alors que de mon côté, je venais de le confronter.

S'il venait sous la surprise à desserrer son emprise j'allais en profiter pour essayer de me libérer. Si ce n'était pas le cas, j'allais lui remettre un coup de boule. Et dans tous les cas je n'allais pas boire son truc… Fermant la bouche autant que je le pouvais, je ne pipais mot depuis un moment, et même s'il arrivait à m'entrouvrir les lèvres je mettrais ma langue en arrière pour ne rien avaler… Je suis certaine que c'était une drogue comme du GHB ou un truc du genre. Il découvrait sa véritable nature et c'était clairement un fou furieux qu'on devait interner… Je n'avais pas encore fait attention à ses atouts d'animaux, je n'avais pas spécialement l'occasion d'y faire attention dans ma position me focusant sur sa bouche et non sur ses oreilles ou même ses griffes.

Tani Rei

Terranide

Re : C'est chez moi! ... Chez nous! [Pv Annie]

Réponse 10 samedi 27 novembre 2021, 13:22:14

Elle voulait se retrouver seule … mais il n’allait pas lui laisser une telle occasion. Elle aura toute la ville en vision pendant qu’elle devra subir ses assauts ! Ce qu’il avait bu commençait à faire beaucoup d’effet et il lui avait donc sauté dessus pour la coincé. Elle pouvait parfaitement sentir son envie avec son membre bien dresser contre une de ses fesses, appuyant dessus avec énergie.

-J'étais certaine que t'étais un sale pervers…

-Tu peux parler … petite provocatrice ! Je vois tout avec tes vêtements … Ne va pas me faire croire que c’est pas une invitation !

Elle avait aussi sa part de responsabilité dans ce qui se passait en ce moment et il voulait lui faire comprendre. Mais il avait aussi décider de vouloir lui faire boire ce qu’il y avait dans ce verre. Mais impossible de lui faire ouvrir la bouche et en plus, elle se débattait ! Elle se débattait si bien qu’elle avait réussi à lui donner un coup de boule. Bien qu’il soit surpris, cela n’avait fait que renforcer la force qu’il mettait pour la faire prisonnière contre lui, ne voulant surtout pas la lâcher l’ayant dans une bonne position. Comprenant qu’il ne pourrait pas lui faire boire le contenu de ce verre, il avala alors le coca en grognant intérieurement … avant de lâcher sa tête pour revenir caresser ses lèvres intimes en faufilant cette fois sa main dans son mini short. Elle ne portait pas de culotte, caressant alors même sa douce peau…

-Refrappe moi encore … et je te jure que je te rendrai la pareil …

Et pour se faire, il n’hésitait pas à mettre sa main griffue devant son regard pour qu’elle comprenne qu’elle n’était pas entre les mains d’un humain. Elle pouvait voir dans le reflet de la vitre les oreilles de Neko de Tani. Et quand elle a bien saisi le danger de ses mains, il empoignait alors un de ses seins pour jouer avec, le massant avec énergie et perversité. En même temps, il arrêta de caresser ses lèvres intimes pour enfoncer un doigt en elle, cherchant déjà à l’enfoncer profondément, allant même à la soulever de temps en temps légèrement avec ses mouvements. Dans le même temps, il frottait son sexe avec des va et vient contre sa fesse. Le tissu qui couvrait encore son membre glissait avec les mouvements, libérant lentement cette chaire bien dressée, large et longue, et il s’amusait alors à la passer entre les cuisses de Annie …

-Tu m’en as beaucoup trop montré … maintenant j’ai une énorme envie de me décharger !

A force de bouger sa main dans son minishort et en elle, on pouvait entendre celui-ci craquer doucement. Le tissu léger ne tenait pas, libérant gentiment un passage pour la future pénétration qui s’annonçait … pour bientôt.


Répondre
Tags :