Le Grand Jeu - Forum RPG Hentai

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des œuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible.
Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans.

En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Vous acceptez également le traitement automatisé de données et mentions légales de notre hébergeur.

Une rencontre providentielle [Decimus Octavius]

Nos partenaires :

Planete Sonic Reose Hybride Yuri-Academia L'Empire d'Argos Astrya
Inscrivez-vous

Decimus Octavius

Créature

Re : Une rencontre providentielle [Decimus Octavius]

Réponse 15 mercredi 24 mars 2021, 20:57:24

Je pus voir que mon intérêt pour elle ne l'avait pas laissé de marbre et que, au bout du compte, elle changea d'avis sur le feu de camp, commençant à amasser des branchages et à en faire un tas pour y créer un feu. Je fis quelque pas dans sa direction lorsque tout cela fut fait et, comme le bûcher de la ville tout à l'heure, je donnai un léger coup de pouce à tout cela pour que les flammes prennent vie en aussi bonne forme qu'une plante pourrait l’être dans un sol bien fertilisé.

La lumière tapissait de nouveau l'endroit, cette fois par ce petit foyer dansant dans la nuit, laissant seulement apercevoir les contours de celui-ci ainsi que la jeune femme à proximité. Mon armure laissait se refléter timidement la lumière de ce doux feu, de par sa noirceur, faisant jouer les formes et les ombres qu'elle projeter sous mes reliefs.

Et donc elle souhaitait m'étudier elle aussi .... Intéressant. Mais est ce que je lui laisserais le plaisir de le faire ? C'était une bonne question que je me garderais de répondre jusqu'au dernier moment bien sur.

" Oh, des paroles me suffiront pour l'instant."

Pour le moment, commençais-je à dire quand elle m'offrit le premier tour, me laissant lui faire une révérence, de remerciement. Je revenais ensuite plus prêt d'elle pour mieux l'observer, voir ses réactions et ce qui la composait.

" J'aimerais que vous m'en disiez le plus possible sur vous, sur d'où vous venez. Le moindre détail m'intéresse."

Oui, j'étais très curieux de son espèce et en même temps, nous avions du temps à tuer non ? À défaut de tuer autre chose.

L'empire Sildurien

Légion

  • -
  • Messages: 173
  • avatar


  • FicheChalant

    Description
    Ceci est une légion militaire.

Re : Une rencontre providentielle [Decimus Octavius]

Réponse 16 dimanche 28 mars 2021, 22:34:03

Edressa notera qu'il allume le feu du bois des doigts, en effet il fait partie des magiciens, un ordre de créature dans le classement de l'empire. Général considérer comme des êtres vivants capables de faire des choses qui vont à l'encontre des lois de l'univers. Pas inquiétée par l'idée de voir venir les villageois elle regarde donc l'être étrange qu'elle souhaite étudier ! Enfin il semble vouloir des réponses, mais il ne se doute pas que sa question est si vaste qu'elle demande une réponse longue et explicative. Elle ignore si la créature aura l'intelligence de tout suivre si elle lui transmet toutes les informations à la suite. Elle va donc devoir découper sa réponse e plusieurs segments pour que l'information soit assimilable. Ce qui serait vraiment plus simple si elle était une unité de communication et non de surveillance et protection rapprochée.

- Je vois, on va débuter par moi alors.

Elle va s'installer sur un rondin de bois et s'installe face au feu pour être bien éclairée :

- Je me nomme Edrassa, je suis un androïde, c'est-à-dire une machine à l'apparence humaine, j'ai pour mission de protéger des gens précieux pour l'Empire Sildurien. Ma mission actuelle était de prendre des nouvelles de ce monde suite à des relevés étranges dans ce secteur spatial.

Elle marque une pause, puis sembler chercher la suite de la réponse en restant le plus simple possible dans son langage. Elle finit par trouver la suite et reprend alors :

- Je viens du secteur 134-428-56 d'une usine spatiale orbitant autour d'une planète morte riche en adamantium et iridium. J'ai été fabriquée il y a cinquante-mille-sept-cent-trente-cinq jours de vingt-quatre heures. Et en année terrienne ou Terranienne cela fait 139 ans

voilà qui répond sur qui elle est, sans toute fois rentrée dans la description technique longue et ennuyeuse, sauf si c'est ce qu'il veut savoir ?

- Je ne sais pas s'il faut d'autres détails, que ce soir sur mon fonctionnement ou Mo histoire peut-être ? L'empire en lui-même éventuellement ? Ça ferait sens.

Elle se relève donc et va tripoter le feu du bout d'un bâton mimiquant les humains et leurs manies de jouer avec le feu :

- L'empire est une puissance cybernétique qui est répandue dans presque tout l'univers connu, nous avons découvert l'existence de Terra il y a déjà quelques dizaines d'années et nous avons entamé une lutte contre les Formiens, une race d'aliens inhospitaliers. Nous ne sommes pas natifs de cette dimension, mais nous commençons à y avoir une certaine influence. Bien sûr nous somme une race pacifique sauf si l'ont nous provoque, mais nous ne répondons pas aux provocations des races dont l'évolution et les menaces ne représente rien, comme les habitants de ce monde, ils n'auront pas a craindre de représailles et s'ils changeant d'avis quant à notre proposition de les déplacer, nous les aiderons.

Decimus Octavius

Créature

Re : Une rencontre providentielle [Decimus Octavius]

Réponse 17 dimanche 04 avril 2021, 21:45:27

J'avais donc droit à un bon nombre de réponses assez rapidement. En résumé, j'avais à faire à un androïde de 139 ans servant plus ou moins de messager et diplomate ainsi que de protectrice pour un empire inter dimensionnel. Je l'avais écouté dans un silence royal de ma part, ne bougeant pas d'un cheveu et il me venait un bon nombre de nouvelles questions que ce soit à son sujet et sur le reste.

" Très intéressant tout cela, mais qu'est ce qui, dans la population de ce monde vous a pousseé à les classer dans la case précieux ? "

Je laissais quelques secondes s'écouler, puis je repris.

" Je suis tout de même très curieux sur vous-même. Est ce que vous êtes pourvu de ressenti ou non ? Ressentez-vous la peur, la colère, la joie ou la douleur ? "

C'était tout de même une composante importante, s'il se voulait proche de la vie organique, ils en avaient besoin, sinon il y a une bonne partie de ce qui compose l'univers qui leur échapperait et un énorme nombre de plaisirs qui serait inconnu pour eux. Mais je m'égare dans mes propres pensées.

" Mais, cela me fait penser, vos Formien, j'ai déjà entendu leur nom, mais je n'ai jamais eut le plaisir de les rencontrer. Qu'ont-ils de spéciale et comment s'en débarrasse t'ont ? "

Oui, cela faisait beaucoup de questions, mais cette jeune femme ouvrait grandement mon appétit de connaissance et j'étais le grand inquisiteur non ? Je me devais de poser bon nombre de question, surtout sur de possibles futur danger. Je n'avais pas bougé d'un pouce pendant tout ce temps, je n'en avais pas l'utilité, mais mon regard, masqué, continuait de l'observer sous toute les coutures et je peux dire que c'était tout de même une preuve d'une remarquable technologie et sûrement d'une intelligence à la hauteur de tout cela.


L'empire Sildurien

Légion

  • -
  • Messages: 173
  • avatar


  • FicheChalant

    Description
    Ceci est une légion militaire.

Re : Une rencontre providentielle [Decimus Octavius]

Réponse 18 lundi 05 avril 2021, 14:21:01

Edressa avait noté l'absence de mouvements, en même temps un mort ne respire pas, et si cette créature est un genre de corps tenu en vie par magie, elle ne peut pas vraiment l'analyser avec son équipement actuel. Mais ça ne l'empêche pas d'expliquer son histoire à cette créature, qui aura sans doute un nom a donné plus tard. Elle écouta donc ensuite ces questions et y répondit au fur à mesure pour une conversation plus fluide et aisée.

- Je protège normalement des VIP, personnes importantes, cette population est une population que nous avons voulu sauver d'un funeste destin. Protéger les V.IP est ma mission normale, là je fais du travail supplémentaire.

En effet l'empire ne considère jamais un peuple important au point d'aller contre leur propre volonté. Si le peuple ne veut pas être déplacé ailleurs et souhaite mourir avec son monde, bas c'est son choix ! Enfin l'écoutant elle répond donc à la question suivante qui peut faire sens vu le niveau d'intelligence des unités de l'empire.

- Oui et non, nous simulons des émotions pour faciliter le contact avec les autres espèces conscientes, nous avons remarqué que sans cela ils prenaient plus vite peur de nous. Mais par exemple nous n'avons pas peur de mourir, déjà à cause de nos systèmes de sauvegarde, la conscience est régulièrement sauvegardée quand on est à nos bases, et puis, car on sait que si on meurt... Bha, nous reviendrons juste à une version précédente de notre conscience unique.

En effet l'Empire n'est pas comme l'essaim des Formiens qui à une sorte de conscience collective avec plusieurs représentants qui se délèguent les tâches pour le contrôle des troupes et du terrain ?

- Les Formiens sont une race biologiquement avancée, ils fonctionnent sur un modèle de ruche avec des consciences collectives, chaque grande ruche semble gérée par un esprit-maitre, et dans chaque ruche il y a ensuite des unités, le plus souvent humanoïdes, qui sont indépendantes, mais qui peuvent communiqué avec tout le réseau de leur ruche. En général le plus rapide pour les tuer est des simples balles de fusils lourds, mais pour les plus grosses montres de leur race il faut des bombardiers ou des mortiers. Ce qui les rend coriaces est leur capacité à assimiler les autres créatures vivantes et les transformer en membre de la ruche, ils utilisent aussi les femmes des peuples vaincus pour se reproduire via oviposition forcée.

Elle ne va pas rentrer dans les détails sordides l'explication devrait être assez claire, la ruche c'est les méchants, et encore plus si on est une femme ! Se sentant observer elle le laisse continuer sans crainte et pourra sans doute se déshabiller s'il le demande, ils ont encore du temps avant l'arrivée du transporteur. Mais c'est vrai qu'ils seront plus à l'aise à le faire dans une base Sildurienne plutôt que de se faire attaquer par la population au milieu d'un cours d'anatomie !


Répondre
Tags :