Le Grand Jeu - Forum RPG Hentai

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des œuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible.
Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans.

En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Vous acceptez également le traitement automatisé de données de notre hébergeur.

Masochisme [Chloé Faure]

Nos partenaires :

Planete Sonic
MLDK Reose Hybride Yuri-Academia L'Empire d'Argos
Inscrivez-vous

Chloé Faure

Humain(e)

Re : Masochisme [Chloé Faure]

Réponse 15 samedi 26 janvier 2019, 13:13:37

Pour être tout à fait honnête, Chloé avait quelque peu exagérée certains points de ses aveux, certes il lui arrivait souvent de se caresser intimement tout en faisant ses devoirs, mais elle les rendait systématiquement à temps. De plus, en réalité, Chloé ne s'était jamais masturbée en plein cours, bien trop timide pour faire quelque chose d'aussi osé, même dans la classe emplie de phéromones d'Isley-senseï. Chaque fin de cours était bien sûr l'occasion nécessaire pour elle d'aller aux toilettes se caresser, mais elle suivait scrupuleusement les cours et les enseignements de sa professeure, qu'elle admirait, et aimait. Elle avait donc un peu menti, mais c'était pour la bonne cause. Chloé était en réalité une élève modèle, très studieuse, assez pour avoir de bonnes notes même avec le barème très sévère d'Isley-senseï, et cette dernière devait sans aucun doute parfaitement le savoir. Tout ça, c'était au final juste une manoeuvre de la jeune fille pour donner un prétexte à sa maîtresse pour la punir, délicieusement la punir.
La jeune femme était donc toute fébrile, alors que sa maîtresse, assise à califourchon sur elle, la dominant de toute sa magnificience, glissa tendrement l'un de ses doigts ganté sur ses lèvres, avant de le glisser dans sa bouche.

Hmmmmmmf...♥♥

Oh oui, oh que oui ! Chloé était tout bonnement aux anges, et suça amoureusement ce doigt que sa maîtresse fourra dans sa bouche, en faisant rouler sa délicieuse langue dessus, elle chercha même à attraper entre ses lèvres un deuxième doigt à lécher et sucer en même temps. Voilà encore quelque chose qu'elle adorait faire, qu'elle avait même lourdement fantasmée en s'imaginant avec Isley-senseï. La "petite pute" adorait avoir des choses en bouche à sucer dans le cadre d'une relation sexuelle, même lorsque ce gigantesque tentacule s'était fourré dans sa bouche au point de régulièrement l'étouffer, elle en avait pris un plaisir absolument divin, et là...là elle léchait les doigts de sa maîtresse, les suçait volontiers en poussant des petits gémissements pour ne laisser aucun, vraiment aucun doute sur le fait qu'elle prenait son pied. Oh oui, que maîtresse la domine, l'insulte, en fasse sa petite chose, Chloé n'en serait que comblée !
Avec son autre main libre, Isley-senseï s'occupait des seins de sa belle élève, là encore, pour le plus grand plaisir de cette dernière. Le moins qu'on puisse dire, c'était que Chloé était une magnifique plante, que mère nature avait beaucoup gâtée. La jeune femme avait des formes plantureuses, dont des seins très généreux, bien gros, mais pas dans l'excès, et surtout qui étaient à la fois doux au toucher, et bien fermes. Ses seins s'étaient forcément durcis sous le coup de l'excitation, et Chloé poussait de longs soupirs de plaisir alors que sa maîtresse lui pinçait les tétons, l'amenant à se tortiller sur place. Oh, comme elle savait y faire ! Isley-senseï semblait vraiment avoir une bonne intuition quand à a façon de traiter le corps de Chloé, qui en mouillait encore son entrejambe tant elle était excitée comme une puce, tout était dans l'attitude de sa maîtresse, qui endossait parfaitement ce rôle, et mettait naturellement Chloé dans d'excellentes dispositions pour prendre le rôle de sa soumise, de sa chienne. Là, enfin, la jeune femme pouvait laisser s'exprimer ses désirs qu'elle avait longtemps refoulée au fond d'elle même. Difficile en effet d'avouer à quiconque, même avec les quelques amants qu'elle avait eu, qu'elle était une masochiste, car elle avait peur que cette information...sorte de la sphère purement privée. Mais avec Isley-senseï, elle se sentait en confiance, elle était après tout sa professeure, une figure d'autorité et de respect, face à qui elle avait bien l'impression de pouvoir enfin prendre ce rôle qui lui seyait tant.

Chloé sentit finalement les tentacules la retenant se retirer, et sa maîtresse se redresser, ce qui ne pouvait que signifier qu'il était temps de changer de position pour sa punition. En effet, Isley-senseï la guida de façon à la coucher face contre le bureau, mais avec seulement la partie surpérieure de son corps plaquée dessus, ses pieds étaient eux bien posés au sol, et dans cette position, Chloé offrait à sa maîtresse une vue parfaite sur un autre des grands atouts de son corps parfait: son cul. Les fesses de la lycéenne étaient à l'image de sa poitrine, bien rondes et fermes, surtout en étant ainsi courbée. Chloé sentit rapidement des tentacules revenir s'attacher à ses poignets, pour ensuite lier ses bras ensembles dans son dos, tandis qu'un autre s'enroula autour de son cou en se serrant un peu dessus, pas assez pour l'empêcher de respirer, mais suffisament pour faire l'effet de porter un collier...et le reste servirait, fort visiblement, de laisse, un fait que Chloé ne manqua pas de noter intérieurement quand Isley-senseï tira dessus. Sa maîtresse redressa ainsi légèrement le haut de son torse, ce qui fit que le corps de  Chloé se courba encore un peu plus, et que ses fesses en furent encore d'avantage mises en valeur, un fessier que maîtresse ne tarda d'ailleurs pas à aller flatter de sa main.

Haaaaan M-Maîtresse...♥

L'heure de la punition était indéniablement arrivée, et Isley-senseï donna alors ses instructions à Chloé, des instructions qui ne manquèrent d'ailleurs pas de la faire rougir, car si ily avait bien une chose que sa senseï avait du remarquer, c'était à quel point les petits surnoms affectueux, comme petite salope ou petite chienne, tendaient à l'exciter au plus haut point. Mais là, Chloé allait devoir s'insulter elle même, et pour l'encourager...Ivy réalisa l'un des autres très, très gros fantasmes que Chloé avait à son encontre, elle lui donna une fessée.

HAAAAAAAAN !!!! ♥♥♥♥

Un peu de douleur, mais surtout beaucoup de plaisir sortirent de la bouche de Chloé lorsqu'une première gifle fut portée sur une de ses délicieuses fesses, et que d'autres s'en suivirent. Il fallait d'ailleurs bien espérer que le bureau d'Isley-senseï soit bien isolé, ou que personne ne viendrait dans les environs...parce que là, Chloé serait bien incapable de se retenir de hurler son plaisir.

HAN OUIIIIII !!! HANW M-MAÎTRESSE !!!! HAN JE...HAAAAAA...JE SUIS UNE PUTE, VOTRE P-PUUUUUTE !!!!!

Combien de fois en avait-elle rêvée ? Combien de fois s'était-elle masturbée en s'imaginant cette scène ? Quand Isley-senseï lui donnerait la fessée...c'était là un lourd, lourd fantasme de Chloé qui prenait enfin forme, et c'était même encore meilleur que tout ce qu'elle avait pu s'imaginer. Tout ça n'avait en réalité presque rien d'une punition, car la jeune femme prenait tellement son pied.

MMMMNYAAAA !!!! HAN OUI PUNISSEZ MOI MAÎTRESSE !!!! PUNISSEZ MOI FORT !!!! JE SUIS UNE GROSSE CHIENNE, UNE SALOPE...HAAAANW !!!! O-OUIIII !!!! HAAAAAN !!!!!♥

La timide et prude Chloé sortait de ses gonds en trouvant enfin, enfin, la matérialisation parfaite de tous ses fantasmes.

HAAAAA !!! HAAAAAN J-JE...HAAAAA...JE VAIS J-JOUIR !!!! M-MAÎTRESSE !!!! NYAAAAAAAAAA !!!!!!♥♥♥♥

Tellement qu'effectivement, Chloé ne tarda pas à contracter un orgasme à la suite des gifles qui s'abbattaient sur son magnifique cul, tellement que ses yeux se révulsèrent pendant cet orgasme, tout en tirant sa langue d'où des filets de salive coulèrent sur le bureau. Sans même se forcer, juste parce qu'elle prenait tellement de plaisir, elle faisait là un pur ahegao dans la grande tradition japonaise. Si il y avait encore des doutes à avoir quand à l'attrait de la jeune Chloé pour le masochisme, et surtout quand à l'amour qu'elle portait à sa senseï, ces derniers n'avaient absolument plus aucune raison d'exister !

Poison Ivy

Créature

Re : Masochisme [Chloé Faure]

Réponse 16 samedi 26 janvier 2019, 19:27:08

La main d’Ivy s’abattit sèchement sur le cul de Chloé pour la première fessée... Et le résultat fut largement au-dessus de ses attentes. Enfin, Pamela s’attendait déjà à ce que Chloé soit une grosse masochiste, une femme qui aimait se faire battre, mais... Elle n’aurait pas imaginé que la jeune femme puisse aimer ça autant. C’était très impressionnant... Et assez excitant aussi. Très excitant, même ! Pamela la gifla donc à nouveau, et, cette fois, Chloé hurla encore plus fort, et il y avait clairement du plaisir là-dedans.

« Et bien... Qui aurait cru que mon élève, si studieuse et si calme, puisse être une aussi grosse salope, hm ? Sûrement pas moi, ma belle... »

Elle ne plaisantait qu’à moitié en le disant, car, si elle s’était évidemment attendue à ce genre de réactions, elle ne pensait pas y avoir droit dans de telles proportions. Et le spectacle était... Aussi délicieux qu’impressionnant. Chloé se dandinait sur place, tout en mouillant fortement, ce qu’Ivy pouvait ressentir grâce à ses tentacules. La puissante femme esquissa d’ailleurs un léger sourire devant la passion de la jeune femme. Continuant à se dandiner sur place, Chloé se tortillait lentement, et Ivy la gifla encore, fessant plus fortement son derrière, ce qui plaqua son bassin contre le bureau pendant quelques secondes, et lui arracha des cris.

D’une main, elle tenait l’encolure de la laisse, et, avec son autre main, vint multiplier les fessées. Et, à chaque fois, Chloé hurlait de plaisir, s’insultant au passage, ce qui amena rapidement Pamela à constater, non sans un profond plaisir, que cette femme devait vraiment aimer ça. La manière dont elle exprimait son plaisir était en tout cas très satisfaisante, particulièrement excitante, et elle continua donc à la fesser, y allant de plus en plus fort, jusqu’à provoquer de grosses claques, des fessées sonores qui résonnaient puissamment dans son bureau.

« Petite... PUTE ! Hmmm... Tu... Tu aimes ça, h-hein ? Qu-Que je te fesse, que je te batte, hein ? Petite masochiste... »

Elle commençait à avoir quelques gouttes de sueur, et tirait un peu sur la laisse, redressant le cou de Chloé, tout en continuant à la battre. Fort heureusement, Pamela n’avait pas la force d’un Hulk, mais avait tout de même une bonne poigne, ce qui fit que ses claques commençaient à bien faire rougir le cul de Chloé. Qui aurait cru qu’elle puisse autant apprécier les fessées ? Son intimité se frottait à chaque fois contre le rebord du bureau, de sorte qu’elle commençait à bien mouiller, imbibant le bureau de sa semence. Et, imperturbable, Ivy continuait à la battre, faisant claquer sa main sur son cul. Celle-ci s’était d’ailleurs recouverte d’un élégant gant vert, protégeant ainsi sa peau, l’évitant de s’écorcher en punissant ainsi la petite rebelle.

Les fessées continuèrent pendant plusieurs minutes, avec un rythme soutenu. Ivy s’arrêtait parfois pendant plus d’une dizaine de secondes, avant d’entendre Chloé gémir, et recommença ensuite. Les fessées résonnaient dans la pièce, s’accompagnant d’une série de hurlements jouissifs et furieux, jusqu’à... Jusqu’au point de rupture.

Pamela s’arrêta brusquement en voyant Chloé jouir. Elle se relâcha contre le bureau, et s’affaissa sur le bureau. Elle relâcha la bride de la laisse, et vit alors la jeune lycéenne s’écrouler mollement contre le bureau. Elle contourna le meuble, et constata que la jeune femme avait la langue pendante, les yeux rêveurs, la mouille dégoulinant le long du bureau sur le sol, provoquant une série de clapotis.

« Hmmm... »

Devant Chloé, Pamela resta silencieuse, et, pendant ce temps, un tentacule verdâtre s’enroula alors autour de sa taille, à hauteur de son bassin, telle une espèce de serpent. La pointe du tentacule se redressa ensuite, formant un phallus verdâtre, tandis qu’un autre tentacule filait de sous le tentacule pour s’enfoncer dans son vagin, reliant ainsi le tentacule à son corps, ainsi qu’à son propre plaisir. Silencieuse, elle la laissa reprendre son souffle, et caressa avec sa main le visage de Chloé, glissant sur ses cheveux.

« Tu sais, normalement, les fouets sont une punition... Mais je crois que tu auras droit à une séance de fessées et de coups de fouet à chaque fois que tu réussis tes devoirs, Chloé... »

Ivy sourit lentement, et s’approcha encore. Sa queue verdâtre vint alors caresser le visage de Chloé, heurtant sa langue, et elle pencha doucement la tête sur le côté. Le tentacule phallique de Pamela émettait une douce odeur, un parfum qui vint titiller les narines de Chloé, tout en laissant sur son visage une sorte de léger mucus verdâtre. Le tentacule enflait et ondulait, comme si un poumon pulsait à l’intérieur, gonflant doucement.

« Ma verge se nourrit du plaisir que je ressens, et inversement... N’escompte pas te reposer trop vite, ma belle, j’ai encore longuement envie de profiter de ton corps... »

Les tentacules retenant Chloé se retirèrent alors, la libérant.

« Passe-moi ton téléphone portable, je vais appeler le dortoir pour leur dire que tu ne passeras pas la nuit chez eux. Et rends-toi utile pendant ce temps, va t’attaquer à mon sexe... Comme la belle petite chienne que tu es... ♥ »
DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.


Répondre
Tags :