Le Grand Jeu - Forum RPG Hentai

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des œuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible.
Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans.

En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Vous acceptez également le traitement automatisé de données et mentions légales de notre hébergeur.

Drôle de façon de faire du tourisme [Darth Vallon]

Nos partenaires :

Planete Sonic Reose Hybride Yuri-Academia L'Empire d'Argos Astrya Hybride Industry Iles Mystérieuses THIRDS
Inscrivez-vous

Darth Vallon

Créature

  • -
  • Messages: 348


  • FicheChalant

    Description
    Pas tout à fait Neko, crée par l'homme. Supporte pas la notion de servitude et de soumission de sa personne, mais cède toujours à sa curiosité maladive !
    Tout est bon pour apprendre, après tout la vie est, pour lui, aussi jetable qu'un mouchoir, elle est donc là pour être utilisé !

Re : Drôle de façon de faire du tourisme [Darth Vallon]

Réponse 75 lundi 02 août 2021, 20:41:28


Sydney était totalement réceptive à tout ce qu'il lui faisait, ce n'était pas exactement la même pour tenir une conversation, enfin qu'importe avec le cocktail qu'elle venait d'avalé d'ici quelques minutes il l'a fera tourner de l’œil et hurler peut importe ce qu'il ferait !

En attendant il se contentait de fermement la tenir par les fesses et d'aller et venir en elle avec un équipement disproportionné par rapport à la carrure de Darth, rien ne vaut les contraste, la brune n'était pas en reste avec ce corps jeune et ses pulsions sexuelles actuelles, ca faisait partie de son charme après tout !


- Espère pas trop de bio dans un labo Sydney ! Dèja que je ne le suis pas !

Alors qu'il continuait et l'accompagnait dans ses mouvements, le blond laissa doucement le temps filer en prenant son temps, heureusement qu'il n'y avait pas de facture d'eau ici, car cette douche allait être honteusement longue !
Si elle semblait prompt au petite pique et provocation, le scientifique n'allait pas se gêner et souriant il logea son gland bien au fond de Sydney, les drogues devraient enfin faire leurs effets, en regardant le ventre de Sydney on distinguait une bosse non naturelle, c'était l'extrémité de sa virilité qui appuyait et en théorie aurait du lui faire mal, mais ca c'était sans les drogues ! Il approcha ses lèvres d'une oreille de Sydney en souriant et la mordilla pour la faire légèrement saigner.


- Je m'adapte pour te faire du bien, mais je peux partir aussi sur un cure-dent et te laisser là tout de suite sur ta faim ma belle !

Évidemment ce n'était pas prévu, quoique il serait bien capable de le faire si elle répondait un peu trop avec hargne rien que pour la punir ! Vu que maintenant elle devait absolument tout associé à la notion de plaisir il allait y aller franchement, lâchant les fesses il agrippa littéralement sa bite à travers le ventre de Sydney pour continuer à bouger les hanches. Il monta la température de l'eau, assez pour dépasser les température acceptable par la peau et faire un épais nuage de vapeur en coupant la ventilation réduisant la visibilité et allant jusqu'à faire entrer ses vapeurs chaudes dans les poumons.
Son autre main saisit la mâchoire de Sydney, plusieurs doigts entrant dans sa bouche la gênant pour parler et respirer afin de créer une détresse respiratoire. Et enfin il se courba pour saisir à pleine dent un téton complétement dressé puis l'autre, les mordants littéralement et tirant dessus.

Et rien de tout ca ne serait douloureux pour la pauvre Sydney, elle savait que ca devrait l'être, mais pourtant son cerveau ne recevait que des signaux de plaisir à cause de la drogue qui modifiait ses perceptions et les machines qui lui stimulaient directement le système nerveux. Le scientifique se déchaina de la sorte pendant une bonne dizaine de minutes, ultime ligne droite avant de littéralement la remplir dans une éjaculation qui ne semblait pas finir, la taille de la virilité empêchant le sperme de sortir d'elle le ventre se mit rapidement à enfler.


- TIENS SYDNEY !

Lorsque le ventre fut complétement arrondi il se retira d'elle pour changer de lieu de remplissage, passant au cul alors qu'une main maintenait fermé la chatte pour qu'elle reste gonflée, il alla farouchement l'embrasser alors qu'il continuait sans fin à se vider, complétement haletant, l'IA lui annonçait la couleur, il avait vraiment besoin de repos là ! Mais le blond ne lâchait pas, il comptait bien la remplir intégralement, quitte à se tuer en ponctionnant dans son corps le nécessaire pour y parvenir, ce n'était pas un drame pour lui en même temps, et c'était à tout les coup ce qu'il allait arrivé, mais ca ne lui épargnerait pas le besoin de repos cette fois-ci.

Enfin, une bonne nuit avec Sydney, totalement acceptable et là tout de suite c'était même désiré !



Sydney Hutchins

Humain(e)

Re : Drôle de façon de faire du tourisme [Darth Vallon]

Réponse 76 mardi 03 août 2021, 00:54:08

Pas trop de réponse à la provocation, il fallait dire qu'elle était plutôt occupée à lui baver sur l'épaule à ce moment là. Les quelques minutes à la pilonner, Sydney se rendit compte qu'elle n'était plus elle même, et surtout qu'elle allait finir par tourner de l'oeil quand son sa respiration devenait sacagé. Oui, elle pouvait respirer, peu importe si la température de l'eau était bouillante, chose qu'elle ne sentit pas, mais clairement l'oxygène dans l'air se faisait beaucoup trop rare pour un tel effort. A un tel moment, son partenaire allait vite se rendre se rendre de son passif de Magical Girl et des situations assez olé-olé elle avait dû affronter jusque là : des monstres dégénérées sexuellement, elle en avait déjà croisé, sauf que contrairement à ce que le mythe laissait croire, la victime en réchappait rarement. Aucune raison de laisser un adversaire capable de vous tuer vivant après s'être amusé avec. Encore plus quand certains pactes ou pouvoirs était lié au sexe qui faisait office de recharge.

Car à un moment, Darth ne sentira plus de la bave sur son épaule, trop visqueux et dense, mais du sang. Cette fêlée venait de se mordre la lèvre à sang pour rester consciente. Petit bémol : elle ne sentait plus rien de ce qui pouvait s'approcher de la douleur, cela ne risquait pas de l'aider à rester éveiller ou à reprendre le contrôle d'elle-même. Heureusement, parce qu'au vu de la température de la douche, cette affaire aurait terminé de façon très brutale. Mais le réflexe était bien là, et si il avait eu un canif à s'enfoncer dans la cuisse lorsque « mademoiselle » est droguée dans une situation tendue, Sydney faisait parti de celle qui n'hésiterait pas à le faire.

Là au moins, elle ne gueulera pas de douleur, mais de plaisir. Lorsque le blondinet commença à se vider en elle, se fut à ce moment là que Sydney commença à réellement tourner de l'oeil, le mélange de plaisir et de suffocation ayant raison d'elle. Éjaculation clairement pas normal, puisque proche d'un jet d'arrosage. Si d'abord, elle serait son amant des jambes, ses forces commençaient clairement à l'abandonner à un tel point que quand il décida de passer à l'autre trou. Le baiser, Darth devra surtout accompagner sa langue puisqu'à voir le manque de dynamisme de celle-ci, se fut à ce moment là qu'il comprit qu'il allait surtout sodomiser un chiffon légèrement inerte. Si se faire rempli le vagin, elle avait pu apprécier chaque goutte de sperme, la magicienne se rappela à peine seulement de le début de la deuxième phase, puisqu'à partir de ce moment là, se fut le trou noir de son côté.

Le réveil du petit matin, si c'était bien le matin vu que le sens du temps se perdait facilement sous terre, se fit avec un bruit de robot aspirateur qui passait non loin dans le couloir. Visiblement, elle était au lit, au côté de Darth, le robot faisait son travail et nettoyant certainement les traces de sperme qu'avait pu laisser couler Sydney la veille durant le trajet « douche-chambre ». Un peu mal au crâne digne d'une gueule de bois, quelques courbatures aussi au bassin avec une impression d'avoir été pas mal rempli de tous les côtés la veille, se sentant justement, encore pas mal rempli alors que plusieurs heures s'étaient sûrement écoulé. Son amant dormait encore visiblement, ignorant exactement dans quel état elle l'avait laissé, ou il s'était laissé selon le point de vue de la personne.

Ça faisait combien de temps qu'elle ne s'était pas réveillée dans les bras d'un homme ? Oulà... D'habitude, c'était elle qui partait au petit matin puisque ça se limitait beaucoup en « un coup d'un soir » juste pour recharger des batteries un poil vide après s'être lâcher la veille contre des « trucs extra dimensionnels » comme elle aimait si bien dire pour démontrer tout le respect qu'elle montrait à ses victimes. Même si elle ne se rappelait que vaguement des discussions de la veille, Darth allait comprendre tout le sens du « garde à vous quand je le veux » et du fait qu'elle appréciait les grâces mat. La preuve, lorsqu'il ouvrira l'œil, ça ne sera pas le bruit du robot aspirateur, mais plutôt par un bruit de succion et quelques mouvements sous les draps. Si les hommes ont la trique matinale, Sydney, elle pratique la fellation matinale et si jamais, il lève le draps pour voir ce qui se passe, elle le regardera droit dans les yeux tout en continuant sa tâche et de claquer après un coup de langue :

« Bonjour chéri. »

Darth Vallon

Créature

  • -
  • Messages: 348


  • FicheChalant

    Description
    Pas tout à fait Neko, crée par l'homme. Supporte pas la notion de servitude et de soumission de sa personne, mais cède toujours à sa curiosité maladive !
    Tout est bon pour apprendre, après tout la vie est, pour lui, aussi jetable qu'un mouchoir, elle est donc là pour être utilisé !

Re : Drôle de façon de faire du tourisme [Darth Vallon]

Réponse 77 samedi 25 septembre 2021, 22:20:23


C'était prévisible, il a tellement forcé sous la douche qu'il en était mort, un vaisseaux sanguins qui a littéralement exploser dans la verge sans qu'il ne cesse de la culbuter …
Mais au moins ca a eut le mérite de le remettre à peu près d’aplomb et de lui faire remarquer l'état second de Sydney.

Il a donc fini par l'essuyer et la mettre dans le lit puis de faire de même pour lui, il prit encore un peu la peine de travailler sur sa tablette sur la puce, toute sa programmation était prête et en train de se graver sur cette dernière. Pour une fois qu'il avait quelqu'un dans son lit il se permit même de se coller un peu à elle, surement à cause de cet instinct animal de recherche de la chaleur. Et … il se mit à ronfler !

Le blond n'avait pas dormit comme ça depuis … depuis sa naissance en fait ? Ok, ca fait pas long ! Par contre l'IA en lui continuai a piloter les machines du laboratoire qu'ils avaient mise en réseau histoire de limiter au mieux les pertes et retard due à cette furieuse soirée.

La nuit se passa du coup bien, le silence de mort du laboratoire donnant d'autant plus de force au repos de cette nuit, Darth fini par ouvrir les yeux, il faisait toujours totalement noir, mais pour lui ce n'était pas une difficultés, d'ailleurs il entendait clairement du bruit venant de sous la couette et ressentait une sensation bien familière sur son appareil masculin. Le neko souleva la couette pour regarder Sydney et arborer un grand sourire avant de lâcher un bâillement.


- Hmmmm … Bonjour ...

Il tendit les bras pour la saisir par les aisselles et la faire remonter visage contre visage en la glissant sur lui. Il l'embrassa sur le front puis glissa ses lévres à l'oreille de Sydney pour murmurer.

- Chéri hein … C'est réserver aux époux ca je crois … Tu veux que je t'offre une bague à mettre à ton annulaire gauche ?

Il n'avait pas de refus fondamental à lui mettre une alliance au doigt, par contre il allait avoir du mal à la laisser partir dans ce cas là ! Darth est quelqu'un de terriblement possessif ! Il arborait un grand sourire et roula pour se placer au dessus d'elle, glissant ses mains dans celle de la brune.

- La puce est presque finie, mais je peux encore mettre Sydney Vallon comme identité hein ! Avec une alliance autour du … doigt ...

Il se redressa d'un coup sec, les oreilles raides droites comme ses queues et s’exclama d'un coup.

- Mais oui ! Une gaine métallique chauffé pour maintenir liquide les fils transmetteurs ! Je résoudrais mon problème de fragilité des conduits d'énergie !

Le regard et le visage de Darth balayait la pièce, si elle ne réagissait pas il alla clairement la planté ici, brutalement, déjà que l'ambiance venait de prendre une sacré baffe. Le scientifique restait fidèle à lui même en toute circonstance !


Sydney Hutchins

Humain(e)

Re : Drôle de façon de faire du tourisme [Darth Vallon]

Réponse 78 vendredi 08 octobre 2021, 21:44:23


L’interrompre pendant la gaterie matinal fut un peu nouveau pour Sydney : d’habitude ce moment s’appréciait chez le partenaire. Aussi étonnant soit-il, Darth préféra passer à un peu discuter, quitte à mettre cela en pause. L’américaine se laissa faire pour être à son niveau.

«Deux jours c’est peut-être un peu tôt pour te considéré comme époux mais si tu veux savoir, ça fait un bout de temps que je me suis réveillée dans les bras d’un homme sans prendre la peine de me barrer avant le petit matin.»

Laisser en plant un partenaire d’une nuit, c’était un peu son habitude. Elle ne s’attachait que rarement puisque tôt ou tard, elle attirait les ennuis. A vrai dire, c’était le seul bon côté qu’elle voyait depuis sa séparation puis son divorce : ne plus avoir à s’inquiéter de voir débarquer des types revanchards pendant un repas en famille ou de voir sa tête explosé par un sniper en prenant son petit-déjeuner avec son mari, si par malheur son identité de FireSpear était grillé. Et pour être la première à agir de cette manière lors de ses enquêtes, Syd était très bien placée pour savoir qu’en face, eux aussi, étaient capable d’utiliser ce genre d’approche violente. Là, au moins, avec le chaton, comme ce n’était pas un humain lambda, la question ne se posait pas.

«C’est toi qui voit, si l’alliance peut attendre, je ne me suis pas décidée pour le nom. Je ne vais pas prendre le risque d’utiliser le nom Hutchins et me faire griller au premier recoupement de donnés avec la Terre.»

Surtout qu’elle était connu de certains organismes gouvernementaux qui connaissaient très bien son identité, sa seconde vie, et surtout sa capacité à faire sauter tout et n’importe quoi. Juste que ça l’obligeait de devoir y aller mollo par moment, en sachant pertinemment bien que la petite Sydney allait dans leur sens.

... puis il passa du coq à l’âne en se redressant. Ce n’était pas la première fois que Sydney l’avait vu agir ainsi, pas trop étonner. Par contre, Darth se prit une sorte de prise de lutte pour se retrouver de nouveau sur le dos. Car là, sur le coup, s’en était presque vexant pour Sydney.

«Il y a vraiment des trucs qu’il faut que tu apprennes dans un couple toi, avant de réellement commencer à me parler de ça... Tu sais, si il y a une dizaine d’heures tu as appris que la cuisine pouvait être meilleur sans qu’un synthétiseur  suive un protocole tout autant protocolaire, il y a aussi une chose q’une femme peut faire à son homme pour lui faire passer une bonne journée : la fellation matinale.»

Elle retourna sous la couette pour continuer ce qu’elle avait commencer, reprenant l’engin de ses désires dans la bouche. Se fut suite à un long coup de langue le long de la tige qu’elle commença réellement ses explications.

«Vois ceci comme un petit extra qui te rendra plus productif pour la journée. Juste, profite du moment présent pour te vider la tête, ne pense rien. C’est surtout c’est mieux que toutes conneries que l’on raconte sur le yoga.»

Elle le prit en bouche pour une vingtaine de secondes, pas spécialement avec violence ou même de vigueur, juste qu’elle y allait doucement, calmement. Elle posa la vierge sur sa joue gauche avant de reprendre, regardant dans les yeux.

«Tout ce que tu as à savoir, c’est que le plaisir est mutuel sans pour autant demander d’autres efforts matinal. Tout ce je te demande, c’est de te laisser faire, profiter de ce genre de moment sans réfléchir, ni même travailler. Un cerveau serein est toujours plus productif qu’un cerveau qui surchauffe. Maintenant, laisse-moi faire le reste, et apprécie.»


Répondre
Tags :