Nos partenaires :

Planete Sonic Faire un don à l'assoc MLDK Reose Hybride Yuri-Academia
Inscrivez-vous

Androlphith

Avatar

Je me réveillais d'un sommeil paisible. Je n'avais pas besoin de dormir, les démons ne dorment pas, mais je ne pouvais pas stopper cet envie irrépressible de fermer les yeux et laisser mon corps se détendre et sombrer dans le sommeil. Un souffle vint à me sortir de mon envie de dormir, un chien ?

- C'est un chien des enfers ... Je me demande bien pourquoi je dois te trainer.

Une image vint à s'incruster dans ma tête. C'était douloureux, comme si on essayait de m'ouvrir la tête. C'était un démon puissant, il ... elle parlait dans ma tête.

- Tu es bien connue. Je dois t’amener quelque part, suis moi.

C'est suivis des images à répétition. Elle m'envoyait par la pensée, une image de  l'environnement. Cela était douloureux à chaque fois, mais je pus la suivre et éviter tout les obstacles sur la route. je vis l'image d'un démon essayant de me faire un croche-pied, mais finissant en cendre. Le démon qui me guidais ne plaisantait pas, elle était très sérieuse.  Elle était restée silencieuse quand à où nous allions et le but.

Je vins à frémir en sentant le sol du Palais Infernal, où vivait la déesse Perséphone, craignant d'être convoquée une nouvelle fois par elle, même si  d'habitude c'était un ordre par la pensée et non un guide.  Elle stoppait devant une porte et me fit entrer, m'installant sur une banquette.

- Tu attends ici jusqu'à en recevoir la permission. Je me demande ce qui l'a attiré chez toi, à moins que cela ne soit pour tuer le temps.

Le chien vint à disparaitre de mes doigts, sans doute était-il retourné au pied de sa maîtresse. Je ne pouvais être calme, ayant comme la sensation que l'on m'observait, que quelqu'un était là. Je ne pouvais le savoir et vint, naturellement, à me recroqueviller, tremblante à l'idée que la déesse était là et voulait encore me punir. 

Cette sensation me prenait à la gorge, je sentais la panique se mettre à m'envahir, cet endroit m'était inconnu. Je n'aurais sans doute pas dû suivre ce démon, mais sa puissance m'avait presque intimé l'ordre de le suivre. Elle était belle et forte, ce que je n'étais pas.

KnightHell

Avatar

Re : Faire quelques chose de rien. [Pv KnightHell]

Réponse 1 mars 20, 2016, 12:52:39 am

Il y a les jours ou je suis occupé à planifier la fin du monde mortel, ceux ou je dois me battre contre les anges, ou encore des démons rebelles puis il y a les jours comme ceux-ci, ou les dieux m’ont confiné à mes quartiers, assis sur mon trône, cherchant quelque chose à regarder en Enfer. Mon attention s’était portée depuis quelques temps sur un démon mineur, une petite femelle dont la seule chose qu’elle possédait encore moins que des pouvoirs était sa confiance. Avec des démons comme elle, si jamais une guerre éclatait entre les deux camps, l’Enfer ne tiendrait jamais une semaine.

Un jour, je me décidai. Une démone, l’une de mes disciples depuis des millénaires, s’extirpa d’une ombre devant le trône à l’instant même où je claquai des doigts, posant un genou et son regard au sol.

-Vous m’avez appelé, maître Ombre?

-Va me chercher cette démone, tant qu’à être emprisonné dans le palais, aussi bien me rendre un peu utile.

-Mais, maître, ce n’est qu’un démon de deuxième ordre, même de dernier ordre! Elle n’est pas digne de recevoir votre enseignement!

-Est-ce que tu contredis ton maître? Maintenant quitte le palais et va me la chercher!

La démone disparût comme elle était arrivée, usant des pouvoirs que je lui avais enseignés. Lorsque je fermais les yeux, je pouvais les voir se diriger vers le palais, la petite démone était effrayée, comme si on la conduisait à sa mort. Elle était désormais assise, attendant que quelque chose ou quelqu’un arrive.

Les ombres se mirent soudainement à bouger autour d’elle, l’une se matérialisa en une forme humanoïde noire pour ouvrir la porte tandis que l’ombre de la petite la força à se lever et la poussa dans la pièce, ou j’étais assis, mon talon droit posé sur le genou gauche, accueillant la jeune femme avec un petit sourire.

-Bienvenue, Androlphith. Tu dois savoir qui je suis. Je t’ai observé depuis quelques temps, et j’ai une question pour toi : Tu n’en as pas assez d’avoir toujours peur, de ne pas avoir confiance en toi? Si tu me jure fidélité et obéissance, je peux te faire grimper les marches du pouvoir de l’Enfer. Tout ce que tu as à faire, c’est t’approcher et me prêter serment

Une tentacule d’ombre vint me porter une coupe en forme de crâne humain, remplit de vin rouge, la posant dans ma main, puis je portai le verre à mes lèvres. Si elle refusait, mes démons s’en feraient une joie de la massacrer.

La faiblesse est mortelle, même pour les démons. Surtout pour les démons.

Androlphith

Avatar

Re : Faire quelques chose de rien. [Pv KnightHell]

Réponse 2 mars 20, 2016, 01:20:36 am

D'un coup, je sentis une puissance incommensurable envahir la pièce, était-ce la déesse ? Cette puissance semblait si similaire. Je vint à avoir un sursaut en sentant mes bras être doucement levée. Quelque chose devait saisir mes mains, insensible au touché, je pouvais simplement sentir la pression de cette chose sur les bras, m'invitant à sortir de la banquette.  Je vins à marche lentement, voulant poser bien mes pieds, sentir mes muscles me confirmer que je n'allais pas tomber dans le vide, opposant un peu de résistance à cette chose silencieuse, qui semblait vouloir que j'aille plus vite.  

je vins à trébucher, retenue par cette chose, qui semblait très forte. Même si de mes dix kilo, n'importe quel démon pouvait sans doute me soutenir.  Je pouvais sentir que l'endroit était différent, plus chargé en puissance, mais aussi moins hostile. Je pouvais sentir un vrai regard se poser sur moi et une voix vint à entrer dans ma tête. Dans le Palais Infernal un sortilège semblait avoir été tissé pour que tous puisse comprendre et se faire comprendre.

Je vins à assimiler ce que cet homme me disait. Je pensais que c'était un homme car la voix était masculine. Il pensait que je le connaissais, je n'était que rarement été au Palais, si ce n'est par ordre de la déesse Perséphone. Il vint à me faire une demande ... non c'était clairement un pacte démoniaque, un serment où l'un et l'autre ne pourraient pas se dégager s'en en payer le prix. Mentalement j'eus un rire jaune, rire qui était de toute manière transmit à cette personne. Encore une fois les démons s'amusaient, ne pouvaient-ils pas me laisser trouver un moyen de me tuer ?

Je vins à concentrer ma pensée pour formuler ma réponse.

* Je ne cherche qu'à mourir ou revivre en humaine en perdant tout mes souvenirs ... En quoi gagner du pouvoir me serais utile ? Je suis aveugle, sourde, muette, je ne ressens rien de mes mains et mes pieds ... En quoi prêter serment à un démon peut-il m'aider à atteindre mon but ? Si vous me connaissez, je ne vous connais pas. Je n'étais qu'une simple humaine avant de devenir un démon, je ne connais que quelques seigneurs des écrit sur les démons. *

Je ne pouvais refuser, cette aura était similaire à la déesse. Si je répondais "non", il allait certainement me faire souffrir pour m'obliger à répondre "oui". Pourquoi suis-je tombée dans le cercle de l'hérésie ?

KnightHell

Avatar

Re : Faire quelques chose de rien. [Pv KnightHell]

Réponse 3 mars 26, 2016, 08:15:19 pm

Donc, c’était donc vrai, ce démon ne pouvait ni entendre, voir ou même parler, bonne chose qu’on ait la compatibilité psychique dans le palais. Si le démon allait devenir mon apprentie, beaucoup de travail serait à faire… Elle me parla alors qu’elle était humaine, et qu’elle aimerait retourner avec cette race, ou encore mourir. Apparemment, elle n’avait aucune confiance en elle pour quoi que ce soit. J’eus alors un rictus, elle vouait redevenir humaine? Comme un humain qui disait qu’il voulait devenir une mouche.

-Il y a une loi humaine à propos de la géométrie qui dit : Un carré peut être un rectangle, mais un rectangle ne peut être un carré. C’est une règle qui s’applique aussi aux humains et aux démons; un humain peut devenir un démon après sa mort, le contraire n’est possible, jamais. Un démon qui meurt, c’est le vide, pire que ce que tu peux endurer en ce moment.

Après tout, je n’avais jamais entendu parler d’un démon qui avait ressuscité pour devenir un humain! La menace et la torture marche pour certains démons, mais, pour ce démon en particulier, qui veut déjà mourir, ces techniques ne marcheront pas. 7

-Si je te disais qu’en me prêtant allégeance, je te permettrais de retrouver tes sens? Il y a une chance que je puisse tous te les rendre, je vais être très certainement capable de t’en rendre la majorité… Bien mieux que d’être morte, non?

Androlphith

Avatar

Re : Faire quelques chose de rien. [Pv KnightHell]

Réponse 4 mars 27, 2016, 06:53:35 am

Ce démon vint à me parler. Il me parlait de géométrie et d'une règle. Je ne l'avais pas apprise, sans doute n'avais-je pas pris la leçon assez au sérieux.  Mais je vins à frémir quand il se mit à parler que le retour sous forme humaine était impossible. Je ne pouvais m'empêcher de m'enlacer avec force. Il ne pouvait pas, il ne pouvait pas me dire que c'était impossible, il n'en avait pas le droit. Il continuais, disant que pour un démon la mort c'est le vide, ce n'était pas la mort, mes doigts vinrent à trembler, serrant ma peau aussi fort que possible. Non, il ne pouvait balayer les seuls voeux que j'ai, il ne pouvait pas décider de la vérité à ma place.

Un nouveau frisson vint à remonter le long de ma nuque quand il me disait pourvoir me redonner les sens. Ma pensée fut brutale, tel un chat acculé.

* Je n'en veux pas ! Non !  Je ne veux pas mes sens ! *

Je ne voulais plus entendre les gémissements de douleur, je ne voulais plus voir tout ses âmes tourmentée, je voulais rester dans cet obscurité silencieuse, où il n'y avait que moi, où personne ne pouvait venir. Je sentais une nouvelle fois cette énergie remonter mon corps et s'infiltrer dans mes cornes, ses dernières crépitaient de magie. Cette voix, cette voix qui est apparu contre la déesse, elle était là, elle me demandait si je voulais faire taire cette personne. Je ne savais plus trop quoi penser. A quoi cela servait de prêter un serment si c'était pour voir, entendre, sentir, goûter ce que ce cercle infernale représentait ? Je ne voulais pas que cela arrive, je voulais que l'on me laisser tranquille, que je trouve un moyen pour mourir.

La voix se fit de nouveau présente, continuant de me proposer ce silence en faisant taire la personne qui était la source de ce trouble. Je voulais retrouver mon monde sombre et silencieux et vint à lui demander de le faire taire. 

Le basilic spectrale fit son apparition et vint à attaquer la source de mon tourment.


Répondre
Tags :