Nos partenaires :

Planete Sonic Faire un don à l'assoc MLDK Reose Hybride Yuri-Academia
Inscrivez-vous

Shylry

Créature

Return to the past... [PV Springtrap]

août 21, 2015, 01:44:44 am

CHOPPEZ-LA !!!

Mais lâchez-moi, à la fin !!!

J'aurais dû être plus prudente, moi... J'avais quitté la base du SHEILD, qu'une escouade de l'HYDRA m'a repéré, et m'a pris en chasse. Et vu qu'il avait leur véhicules volants, j'ai dû m'envoler, pour essayer de leur échapper. Sauf que j'avais pas prévu qu'ils soient plus rapide que moi... Quelle merde ! Bon, pour éviter d'être vu par des passants, et endommager des bâtiments, je vais devoir sortir de la ville. J'ai donc filé plein Ouest, en espérant ne pas être vu par la population.

Cela faisait maintenant dix bonne minutes que je me faisais courser par l'HYDRA, et je commençais à désespérer. Pas une cachette à l'horizon, sans compter le fait que je ne puisse pas les semer... Dans quel pétrin je me suis encore fourrée, moi... ? C'est alors que, au loin, je vis une immense batice se dessiner à la lueur des rayons de lune. C'est ma chance !!! J'ai aussitôt foncé dans cette direction, avec les vaisseaux de l'HYDRA aux fesses. J'ai dû mettre deux minutes pour y arriver, et en m'approchant, j'ai pus remarqué que c'était un vieil hôpital abandonné. Ca me dit vaguement quelque chose... Bref, pas le temps d'y penser. Je m'y suis précipité et, au moment de toucher le sol, au lieu d'atterrir normalement, je fis une roulade avant, avant de me relever, et de courir vers la porte d'entrée. Porte que j'ai d'ailleurs défoncé, en entrant, à cause de ma force. Je me suis arrêtée quelques mètres plus loin, dans le hall d'accueil.

Bordel... C'est glauque, ici...

Elle est entrée là dedans ! Fouillez tout le bâtiment, et trouvez-là !!!

Merde...

Sans attendre, je suis repartie en courant, à travers les couloirs désertés depuis de nombreuses années. Il y avait encore des tas d'objets utilisés à l'époque, lorsque l'hôpital était encore ouvert. Le bruit de mon sabot sur le carrelage résonnait dans tout l'étage, et surement plus loin même. Je sens que je vais pas rester cacher bien longtemps, moi...
[iframe=548,150]https://www.youtube.com/embed/u9NStVkSCuk[/iframe]
Son apparence complète.

Couleur : brun ; Pensées entre *

Pour la liste de mes perso : ici

Springtrap

Terranide

  • -
  • Messages: 29


  • FicheChalant

    Description
    Du temps où il était humain Esper, il était gardien de nuit violant sans gêne les patientes dans l'hôpital où il travaillait jusqu'à ce qu'il soit muté aux quartiers Terranides. il terminera sur une table d'opération où il deviendra le Terranide cadavérique qu'il est aujourd'hui. il ne vit que pour ses deux passions: tuer et violer.

Re : Return to the past... [PV Springtrap]

Réponse 1 août 21, 2015, 02:41:12 am

[iframe=700,50]https://www.youtube.com/embed/TQZSQdGJujU[/iframe]

Cette petite mélodie des années cinquante résonnait au fond des couloirs du quatrièmes sous-sol de l’hôpital. Mais Pouvait-on réellement appelé cela un sous-sol ? Les murs semblaient terriblement épais, on pouvait y retrouver d’ailleurs des traces de coups linéaires, droite, presque parfaite avec aux alentours des tâches noires. Etait-ce du sang ? Peut-être … Le sol était tout aussi dégoutant : remplit de tissus en lambeau éparpillé sur tout le long avec des traces de liquides séchés. Cela datait depuis si longtemps qu’il n’y avait même plus d’odeur qui s’en dégageait.

Le son résonnait même dans les couloirs annexes, là où se trouvaient les prisons dans lesquelles étaient enfermés essentiellement des terranides. Quelques poils de Neko, d’Okami, de Kitsune et autres spécimen était encore présent mais en très mauvais état. De l’urine cristallisée se trouvait encore présent dans le coin de certaine cellule. Ces dernières étaient bien équipé d’un sceau mais fallait-il seulement que les médecins et scientifiques les vides régulièrement. Finalement, avec la fuit qu’il y avait eut il y a cinquante ans d’ici, les restes d’urines et d’excréments s’étaient étalés sur le sol.

C’était un long couloir remplit de portes. Certains menaient aux cellules, d’autres à de vieilles pièces remplit d’étagères vide. Surement qu’il s’agissait de la pièce aux archives des recherches qui étaient menés ici. D’autres menaient à des pièces de repos pour le personnel, ou d’autres encore menaient à des salles d’opération. Comme là d’où venait le son en réalité.

Il y avait un tourne-disque assez vieux mais qui étrangement marchait encore bien. Le manche baissé, la dent lisant les fines lignes du disque noir qui tournait allégrement sous cette branche aux couleurs de bronze. Le haut-parleur était aussi d’époque, quelques peu tâchés mais c’était du à l’âge, à l’usure du temps.

Juste à coté, on pouvait voir une silhouette ranger sa dernière proie qui datait seulement d’une semaine. Il posa le corps décapité sur une table, un long couteau émoussé en main. Il fredonnait l’air de la chanson d’un air enjouit. Lentement, il rabaissa la lame sur l’un des articulations de l’épaule et entra la lame dans cette dernière pour le découper avec toute la finesse d’un grand chef cuisto. On pouvait entendre le craquement de la boite articulaire, de l’os se faisant déboité de sa cavité et de la chair se faire salement découper. Une fois la partie découper, il la prit puis le jeta d’une traite dans une sorte de poubelle faire en acier où d’autre partie humaine pouvait être retrouvé. Il n’y avait que des membres encore plein de chair. A coté se trouvait un sceau en acier lui aussi remplit uniquement de morceau de viande. Maintenant … de quelle viande s’agissait-il ?...  La personne entame le découpage du second bras en penchant un peu la tête de gauche à droite tout en fredonnant encore la chanson qui passait. Il murmurait doucement à chaque fois le refrain «  To the moon … »

Voici la fin de partition, la fin du disque aussi … Le tourne-disque fit un bruit particulier comme quoi le disque venait de se terminer, ce petit bruit parasitaire vint chatouiller les oreilles cuniculaires. Le couteau fut alors lentement posé sur la table. Il se saisit doucement du chiffon à coté de ses mains pour les nettoyé du sang versé dessus. Il part près du tourne-disque, soulève le bras de ce dernier et s’apprête à le reposer sur le début du disque avant que ses oreilles ne bougent légèrement. Un léger sourire s’affiche sur ses lèvres. Il relève quelque peu sa tête, ses yeux d’argent brillant comme deux billes platines dans l’obscurité ….





[iframe=700,50]https://www.youtube.com/embed/xIDHYqE0Jg4[/iframe]



- Je la vois ! Elle ce cache dans ce vieux bâtiment !

-ok, je me pose …


Sur la poignée d’homme de l’HYDRA qui poursuivait la chimère, un hélicoptère s’approchait d’avantage. L’armature de ce dernier était entièrement noir, armée jusqu’aux dents pour une attaque aérienne éventuelle. Ils avaient bien tiré sur Shyrly en sachant pertinement qu’elle résistait à tous les coups physique mais qui ne tente rien n’a rien comme on dit. L’objet volant s’approche alors doucement, survole l’entré du bâtiment en gardant une certaine distance de sécurité pour les hélices de l’hélicoptère.

De là, cinq hommes en descendirent par un simple bond. Trois mètres plus bas, ils sont au sol. Ils regardent l’endroit. Cette bâtisse semble être abandonné depuis des années … quelle cachette futile qu’ils se disent tous.


-Je vous laisse là, je reste dans les alentours pour venir vous rechercher …


Et l’hélicoptère remonta dans les airs pour s’éloigner.

Les soldats s’entre regardent et approuvent. Ils s’avancent alors prudemment dans l’endroit glauque. Ils avaient une certaine cuirasse pour se protéger des attaques éventuelles de la chimère qu’ils avaient pour but de capturer. La tenue était prévue pour résister aux flammes aussi. Ils savaient très bien que le sujet en fuite crachait du feu via sa salive. Leurs armes étaient du gros calibre automatique. Ils avaient aussi de quoi neutraliser la chimère attachée à leur dos. Tous s’avancent comme un unique groupe d’abord. C’était un long couloir qui amenait à une salle centrale. A cette salle, on y retrouvait le bureau d’une réceptionniste, vide bien évidement. Et de chaque coté de la salle, on trouvait une porte. Une à gauche et une à droite. L’hôpital était composé de deux aires. Il y avait 2 ascenseurs dans cette salle ainsi que deux escaliers qui menaient aux salles supérieurs et une autre plus discrète qui menait aux étages inférieurs. Surement pour mener à une grande morgue …


-où est-ce qu’elle a bien put partir ?


On entendait malgré tout très bien le bruit de sabot de la jambe gauche de la chimère frapper le sol carreleux des étages supérieurs. Ils ne se firent pas priés et se mirent à la poursuivre immédiatement ! Pas question de prendre les ascenseurs en pannes surtout que, pour l’époque présent, même si ils auraient fonctionnés, ils son lent …  C’est en trombe que les hommes se sont mis à courir dans les escaliers pour monter au premier étage. Il fallut un petit temps pour repéré à quel aire la petite s’était enfuit mais, une fois encore, le sol carrelé indiquait sa position.

Ils se sont mis à courir, on pouvait parfaitement entendre leurs bruits de pas durant la course aussi. Leurs pieds faisant soulever la poussière, les papiers et se heurtait à tout ce qu’ils y avaient sous leurs pieds. Le son du verre brisé pouvait se faire entendre comme le roulement des flacons en verre le long du sol jusqu’à se heurter contre un mur.

Au bout des couloirs de chaque aire, on pouvait trouver un escalier qui menait à l’étage supérieur ou inférieur. Si Shyrly se débrouillait assez bien, elle pourrait facilement les semer.

Mais alors que tout ce petit monde courrait, une présence était là … Dans la salle principale du rez-de-chaussée. La porte menant au sous-sol grinçant lentement comme si on avait plus mis de l’huile sur l’encolure de la porte depuis des années… un léger ricanement se fit mais que personne ne pouvait entendre puisqu’il était seul à l’étage principal. La personne s’avança alors doucement, les mains dans ses poches. Il était pieds nu … il ne faisant aucun bruit, ses pieds prenant soin de ne rien rencontrer sur son chemin …
« Modifié: août 21, 2015, 03:35:11 am par Springtrap »
I will come back
I Always do
[iframe=500,40]https://www.youtube.com/embed/ACDXoFjoYsA[/iframe]

Voici la liste de mes autres doublettes ICI
Mp préférentiellement SAYANA pour proposer un RP.

Shylry

Créature

Re : Return to the past... [PV Springtrap]

Réponse 2 août 22, 2015, 03:04:50 am

Bordel ! Si j'aurais réfléchi un peu plus, je me serais envolée direct, plutôt que de courir dans ces couloirs carrelés ! Enfin, ce qui est fait, est fait, hein... Je filais à travers le couloir du rez de chaussé de l'une des ailes de l'hôpital, lorsque j'arrivais au fond. Là, j'avais le choix entre passer par la fenêtre, ou emprunter l'escalier. Les deux pour monter, évidemment. Sauf que, en y pensant, ils ont très bien put mettre des soldats en embuscade dehors. Donc finalement, je suis parti par l'escalier. Mais au lieu de monter "à pied", je les ai emprunté part la voix des airs. Bon ok, ce n'était pas très grand, mais j'ai quand même pus volé jusqu'au premier étage. Là, je suis reparti en courant, révélant du même coup que j'étais montée. J'ai traversé tout le couloir, pour atteindre l'autre escalier, mais lorsque j'allais l'emprunter...

La voilà !!!

J'ai regardé en direction de là où je viens, pour voir cinq soldats débarqués.

Merde !

[iframe=400,50]https://www.youtube.com/embed/vRfWbR1j0_E[/iframe]

Sans attendre, je me suis envolée dans les escaliers, montant directement au troisième, avant de recommencer à courir. Je vais essayer de les faire tourner en bourrique, un peu... J'ai rapidement parcouru le couloir, avant de redescendre d'un étage, puis je suis remonté de deux étages, puis j'en ai descendu un autre...Bref, j'ai fais ce petit manège pendant un moment, le temps que les autres soient totalement paumés. Une fois au dernier étage, je suis redescendu au rez de chaussé, qui était bien éclairé par la lune grâce aux différentes fenêtres, mais alors que j'étais à mi-chemin dans le couloir, deux soldats de l'HYDRA m'ont barré la route devant moi, et deux autres derrière moi. Bordel, ils ont déjoué mon plan...

Tu pensais vraiment que ton petit manège allait nous désorienter ?

Bah... Ca a bien fonctionné, pendant un moment ?

Heu... Oui bon, peut être ! Mais maintenant, tu rentre avec nous.

Alors là, surem...

Je me suis alors fais légèrement assommée par le cinquième larron, que je n'avais pas remarqué. Ce con a été assez silencieux, pour se planquer dans les ombres !!! Il m'a donc envoyé, je sais pas trop comment, contre le mur, ce qui n'a pas arrangé mon état. Alors que j'étais assise au sol, passablement sonnée, les soldats se rapprochaient lentement de moi, lorsqu'un gros nuage noir passa juste devant la lune, plongeant le couloir dans le noir le plus total. Mais comme j'avais les yeux fermés, je ne pouvais le voir. Mais j'entendis alors des cris de terreur, de la part des soldats, suivi d'un silence pesant. Il s'est passé quoi, là ? Alors que je reprenais doucement mes esprits, j'ai rouverts les yeux et j'ai regardé autour de moi. Il n'y avait plus personne, mais je sentais quand même une odeur désagréable de sang. je pouvais d'ailleurs en voir un peu plus loin, en regardant en direction de la porte donnant sur l'accueil. J'ai aussi remarqué une sorte d'énorme marteau déployable, dont le manche est en partie brisé, près d'un mur. J'le sens mal, là... Je me suis lentement relevée, avant de m'avancer tout aussi lentement vers l'accueil. J'étais pas rassurée, et je commençais même à avoir peur, en fait...
« Modifié: août 22, 2015, 03:20:05 am par Shylry »
[iframe=548,150]https://www.youtube.com/embed/u9NStVkSCuk[/iframe]
Son apparence complète.

Couleur : brun ; Pensées entre *

Pour la liste de mes perso : ici

Springtrap

Terranide

  • -
  • Messages: 29


  • FicheChalant

    Description
    Du temps où il était humain Esper, il était gardien de nuit violant sans gêne les patientes dans l'hôpital où il travaillait jusqu'à ce qu'il soit muté aux quartiers Terranides. il terminera sur une table d'opération où il deviendra le Terranide cadavérique qu'il est aujourd'hui. il ne vit que pour ses deux passions: tuer et violer.

Re : Return to the past... [PV Springtrap]

Réponse 3 août 22, 2015, 04:48:09 am

C’est qu’ils pouvaient en faire du potin ce petit groupe … ils grimpaient, descendaient sans cesse tous les étages. L’Usagi les regardait depuis le centre du hall à tous les regarder monter et descendre dans les escaliers. Hm … cela valait vraiment-il la peine de les poursuivre ? Il s’était arrêter … se contentait simplement d’attendre depuis le bureau de la réceptionniste en prenant soin, comme à chacune de ses sorties, de rester dans l’obscurité à l’abri des regards. Il plisse les yeux. Ici le but était de ne pas le détecter du tout … il fallait que même ses yeux ne se voient pas c’est pour dire …

Les bras croisés, le regard vaguant dans le vide comme si il était dans la lune. Seuls ses oreilles faisaient réellement attention à ce petit jeu du chat et de la souris entre les membres de l’HYDRA et de la chimère. Cela faisait bien … quoi … une heure qu’ils jouaient ainsi ? Bref … il ne pouvait qu’attendre comme une araignée attend des heures durant toute la journée, patiemment, qu’une pauvre mouche ou autre vienne se heurter à sa toile meurtrière. Bien qu’ici, le terranide n’avait pas tissé de toile. Il en était de toute façon physiquement incapable … Mais cet endroit, c’était sa salle de jeu, son chez soi … Son terrain de chasse ! Il savait quand il devrait frapper naturellement.

Et puis, finalement, la patience le récompense. De nombreux bruit de pas se firent au niveau du chez-de-chaussez. Deux soldats même de l’HYDRA lui étaient passés devant sans même se rendre compte de sa présence, c’est pour dire à quel point il était patient et discret. Ils courraient vers le couloir sur la droite de celui qui attendait simplement son heure d’entré en scène.

Les soldats avaient enfin réussit leur plan ! Ils savaient pertinemment que la chimère jouerait avec eux pour tenter de les semer dans les étages. C’est pour ça que trois hommes étaient redescendus, les autres se contentant de faire du bruit pour faire croire à la chimère qu’ils la suivaient alors qu’ils s’apprêtaient à descendre aussi pour coincé leur proie entre leur … armes ?


-Tu pensais vraiment que ton petit manège allait nous désorienter ?

-Bah... Ca a bien fonctionné, pendant un moment ?

-Heu... Oui bon, peut être ! Mais maintenant, tu rentre avec nous.

-Alors là, surem...


Surgissant de derrière une porte, le cinquième membre, caché, surgit pour frapper avec violence sur la tête de la chimère avec un marteau assez … important. Punaise … sur la tête d’un homme cela aurait fait une sacré entaille avec de la cervelle qui aurait giclé partout !

La pauvre Shyrlu se voit heurter le mur avec une violence sans pareil ! Une marque de sa tête avec une de ses cornes se voyait même dans le mur … bon sang. Ce coup aurait tué un homme ! Les cinq soldats ricanèrent, semblant apparemment heureux d’avoir enfin pu attraper leur cible. Ils ne faisaient évidement plus attention à rien d’autre qu’à leur prise qui allait enfin être à eux ! Aaahhh … un beau moment de gloire ! C’est leur chef qui allait être content ! Bonjour la promotion qu’ils se dirent ! Bien qu’en réalité, ce n’est pas si facile de grimper les échelons au sein de l’HYDRA … Ils s’approchent effectivement de Shyrly. L’un des cinq hommes prenant son lance-filet qu’il avait dans son dos, la visant, s’apprêtant à la capturer enfin !

Alors que à l’entré du couloir, le Terranide était là, un beau hachoir dans la main droite, toute émoussé comme beaucoup de ses ustensiles … Il avait regardé l’extérieur et le temps semblait être avec lui. De gros nuages noirs avançaient à vive allure dans le ciel. Ils allaient se mettre au travers de la lune d’un instant à l’autre, provoquant ainsi à coup sur une belle obscurité et vu la taille de ces fameux nuages, la lumière ne reviendrait pas avant un certain temps …

L’obscurité tombe enfin. Les soldats sont quelques peu surpris parce qu’ils ne voient plus rien. Ils râlent même. L’un d’eux disait d’allumer les lampes parce qu’ils ne voyaient plus rien jusqu’à ce qu’ils entendent un bruit de métal se heurter à la porte. Tous se tournent d’instinct vers la source et voient dans ces ténèbres deux billes d’argent se dévoiler parfaitement ! Des cris de stupeurs se firent entendre.


-Putain ! C’est quoi ce truc !

-Réfléchit pas et t…


Le gars n’eut pas le temps de parler. Les yeux avait disparut mais on entendit au même moment comme … un bruit sourd venir du sol, comme si un objet mou et dur à la fois avait heurté le sol suivit d’un bruit plus lourd.


-Dereck ?

-Putain ! On a un truc avec nous !

-TIREZ !!!


Un léger rire sourd se fit alors que des tirs se firent. A chaque impulsion d’arme, un flash de lumière se fit. Les soldats purent voir durant de court instant le responsable de cette surprise en plus de voir ces yeux de platines les fixer chacun leur tour. La scène se passa étrangement vite. On pouvait entendre d’autre bruit sourd similaire à avant le début des tirs à deux reprise. Les deux autres soldats restant poussèrent des cris bien plus forts comme si on leur tranchait ou arrachait les boyaux. L’un des deux poussait d’ailleurs un bruit typique à une personne qui se noie.

Les proies, une fois tuer, virent leur corps emporter par leur tueur qui les trainait simplement jusqu’au hall d’entré. Le sang était au sol, montrant la trainé de ces derniers. Il prit les trois têtes tranchées et les posa en rond devant Shyrly comme si c’était un comité de bienvenu sur son tableau de chasse. Il regarda le sang sur ses mains puis partit vers le mur en face de cette dernière pour écrire en grand «  YOU CAN’T ESCAPE ME. ». L’usagi prenait tout le soin du monde à ne pas faire le moindre bruit mais surement que Shyrly pouvait l’entendre marcher par son ouïe bien plus fine que celle des humain voir plus que tout animal présent sur Terre en fait … 

Il partit ensuite, prenant soin de barricadé Toutes les entrés et sorties possible de l’hôpital.

Certainement qu’elle reviendrait vers le hall d’entré, c’est pour cela qu’il partit se caché à l’étage supérieur où on pouvait regarder aisément l’étage inférieur. Il sourit quelques peur, ses bras accoudé sur la rambarde faites de métal elle aussi, comme beaucoup d’objet dans cet hôpital …

Les corps des cinq soldats de l’HYDRA étaient formés de sorte à former une sorte d’étoile. Trois avaient la tête décapitées, ceux même posé devant la chimère. L’un des deux autres avait le ventre ouvert, ses boyaux en sortaient simplement. Il y avait un trou dans son torse, il manquait son cœur. Quant au dernier, il avait une sale trace de coup de lame au travers du visage, les yeux crevé et la gorge arraché comme si on avait empoigné dedans. Il s’était vidé de son sang, la raison de sa mort … Le Terranide attendait patiemment à l’étage supérieur, le coeur arraché d’une de ses victimes dans une main, le hachoir dans l’autre … Attendant d’entendre et de voir les comportements de son prochain jouet !
« Modifié: août 22, 2015, 05:26:35 am par Springtrap »
I will come back
I Always do
[iframe=500,40]https://www.youtube.com/embed/ACDXoFjoYsA[/iframe]

Voici la liste de mes autres doublettes ICI
Mp préférentiellement SAYANA pour proposer un RP.

Shylry

Créature

Re : Return to the past... [PV Springtrap]

Réponse 4 septembre 04, 2015, 01:25:53 am

Quand j'étais sonnée, J'entendais les soldats de l'HYDRA se rapprocher de moi, lorsque j'entendis aussi la porte menant au hall d'entrée s'ouvrir puis se refermer lentement, sans faire de bruit, suivi de pas tout aussi silencieux. Ca, c'est pas des renforts de l'HYDRA. Mais alors... Il y aurait quelqu'un d'autre, avec nous ?!!! Oh putain, c'est quoi encore, ce traquenard ?! C'est alors que celui qui devait être le chef d'escouade dit d'allumer les lampes torches. Il fait plus sombre, d'un coup ? Et le bruit métallique ne me dit rien de bon. C'est là que je senti l'odeur de sang, et que j'entendis un corps s'écrouler au sol, probablement mort. Et juste avant que les soldats se mirent à tirer, un petit rire se fit entendre, qui me tira des frissons. Et à cause du sang, et de l'odeur de poudre, je n'arrive pas à déterminer ce qui les attaque. Deux autres soldats s'écroulèrent, alors que les deux derniers hurlèrent de terreur, pendant que l'un d'eux donna l'impression de se noyer. Remontée de sang dans la bouche, je pense. Rien que d'y pensait, ça me donne des haut-le-cœur. Mais à cause des tirs et des cris de mauviette des deux autres, j'entends plus grand chose, donc je ne sais pas ce qui s'est passé après la fusillade.

J'ai attendu quelques minutes, le temps de retrouver une ouïe normale, avant d'ouvrir les yeux, et de regarder autour de moi. Personne, et ça m'inquiète. Je sais qu'il y a une septième personne dans cet hôpital, je l'ai entendu. Je me suis lentement relevé, mais avant de retourner dans le hall d'entrée, une de mes tentacules a frôlé quelque chose de chaud, alors qu'elle a trainé dans un liquide poisseux. Putain, c'est quoi, ça ?! J'ai lentement tourné la tête, et lorsque j'ai vu ce que j'avais touché, j'ai ouverts des yeux grands comme des assiettes, tout en mettant mes deux mains principales sur ma bouche, pour m'empêcher de hurler. Devant moi étaient positionnées, en rond, trois des têtes coupées des soldats. Et sur le mur d'en face, un message avait été peint dessus, avec du sang.

«  YOU CAN’T ESCAPE ME. »

KIAAA !!! Me dites pas que je suis sa prochaine cible ?!!! Sans me retournée, je me suis précipitée vers la porte, que j'ai défoncé en l'ouvrant, avant que je ne m'arrête net. Sous mes yeux horrifiés, les corps des cinq soldats, dont trois étaient décapités, un avait les tripes à l'air et le coeur en moins, et le dernier ayant le visage lacéré, les yeux crevés et la gorge arrachée, étaient positionnés en étoile. Bordel, quelle horreur !!! Même si c'étaient des connards, j'ai de la peine pour les soldats de l'HYDRA, pour avoir fini dans cet état. Ne pouvant soutenir plus longtemps cette scène, je me suis mise à courir dans le couloir opposé à celui de la tuerie, les larmes aux yeux. Je me suis précipitée à l'autre bout, avant d'emprunter l'escalier et de monter au premier. Là, je me suis arrêtée, je me suis penchée en avant, j'ai posé mes mains principales sur mes genoux, et mes secondaires sur mes hanches, avant de reprendre mon souffle. Bon sang, mais c'est quoi, cet endroit ?!!! Un objet métallique est alors tombé un peu plus loin, faisant un bruit assez effrayant. Putain, quoi encore ?! Je me suis redressée, avant de croiser mes bras principaux sous ma poitrine principale, et j'en ai fais de même avec les secondaires, remontant quelque peu les deux poitrines. J'ai commencé à m'avancer lentement dans le couloir, jonché de toutes sortes d'objets, et donnant sur plusieurs salles d’examens. J'étais déjà morte de trouille avant ça, mais maintenant, c'est pire... Je m'approchais doucement des doubles portes, pour pouvoir redescendre au rez-de-chaussé. J'ai alors demandé, avec une voix pleine de peur :

Il... Il y a quelqu'un... ?

J'ai alors regardé derrière moi, et étonnement, le couloir était plutôt clair, malgré la lune voilée. J'ai tendu une main vers la poignet, mais au moment où j'ai reporté mon attention sur la porte, je vis, au travers le hublot, deux points couleur platine me fixer dans les yeux. Et malgré que l'autre côté des portes était plongé dans l'obscurité, et la grasse sur le hublot, je pouvais remarqué une silhouette étrange, avec comme des attribues animaux sur la tête. En voyant ça, j'ai aussitôt reculé de quatre pas. Putain mais c'est quoi, ce truc ?!!! J'ai jeté rapidement un oeuil derrière moi, mais en regardant à nouveau le hublot... La porte se refermait doucement, comme si quelqu'un l'avait passé. Oh putain... J'arrivais absolument plus à bouger, à cause de la peur. Mais lorsque quelque chose à frôlé mes fesses, tout mes poils se sont dressés, et un énorme frisson a parcouru tout mon corps. Je n'ai alors pas pus m'empêcher de pousser un puissant hurlement de terreur, produisant une onde ultrasonique, qui créa un trou de 40cm dans les doubles portes, et explosant les rares vitres encore intactes à cet étage. Ca a bien duré une bonne dizaine de secondes, avant que je n'entende quelqu'un d'autre crier derrière moi, ce qui m'a coupé le sifflé. J'ai aussitôt poussé un autre cris d'une seule seconde, mais bien plus aigüe, avant que je ne me mette à courir droit devant moi, explosant littéralement les portes. Mais je suis partie à une telle vitesse, que ça n'a laissé que ma silhouette en fumée, un peu comme dans certains dessins animés. Je suis redescendue au rez-de-chaussé, et je me suis dirigée vers la sortie.  Mais elle avait été barricadée, et mon instinct humain ayant pris le dessus, j'ai légèrement oublié que j'avais assez de force pour tout défoncer et sortir, et du coup, je suis parti en sens inverse. j'ai foncé, je ne sais pas pourquoi, directement au sous-sol, et après être descendue jusqu'en bas, je me suis précipitée vers un coin sombre, où je me suis recroquevillée en boule, mes mains principales sur ma tête et mes bras secondaires serrant mes jambes contre mon torse. Je me suis alors mise à couiner de peur, incapable de bouger.
« Modifié: septembre 04, 2015, 02:02:56 am par Shylry »
[iframe=548,150]https://www.youtube.com/embed/u9NStVkSCuk[/iframe]
Son apparence complète.

Couleur : brun ; Pensées entre *

Pour la liste de mes perso : ici

Springtrap

Terranide

  • -
  • Messages: 29


  • FicheChalant

    Description
    Du temps où il était humain Esper, il était gardien de nuit violant sans gêne les patientes dans l'hôpital où il travaillait jusqu'à ce qu'il soit muté aux quartiers Terranides. il terminera sur une table d'opération où il deviendra le Terranide cadavérique qu'il est aujourd'hui. il ne vit que pour ses deux passions: tuer et violer.

Re : Return to the past... [PV Springtrap]

Réponse 5 septembre 04, 2015, 04:28:38 am

La voilà donc qui arrive, cette fameuse créature qui venait de reprendre conscience. Ses bruits de sabots s’entendaient parfaitement sur le sol dallé jonché de crasse, de verre et d’objet en tout genre. Springtrap est toujours en hauteur, au niveau du premier étage. Toujours caché dans l’obscurité. Le seul moyen qu’elle aurait eu de le repéré cela aurait été ses yeux. Et encore … Elle voyait en pleine nuit cette grande chimère. Elle aurait plus vu que ses yeux simplement …

La voilà entrer enfin dans la pièce centrale de l’hôpital : le hall d’entré. Là où son « art » avait été réalisé. Une façon plutôt comique à son goût de mettre les choses en scène et se distraire en voyant le comportement de ses futures proies. En général … cela marchait bien ! Puisque ces derniers se mettaient toujours à crier puis courir dans une direction. Ce genre de cas affolait le système de survie des individus, poussant leur thalamus et l’hypothalamus aux maximums de leurs capacités pour déverser un maximum d’hormones liés au stress et à l’adrénaline dans le corps.

La chimère était tout aussi touché que tous ceux qu’il avait rencontré jusqu’à maintenant. Cela prouvait qu’elle était encore humaine malgré cette forme grotesque. Un léger sourire s’afficha alors sur les lèvres du psychopathe.


-Moi qui pensais être le seul monstre tiré d’un homme … mais … peut-on dire que je suis encore humain ?


Des mots murmurés à voix-basse bien entendu. La jeune femme multi races était déjà trop loin pour l’entendre même avec son ouïe fine, surtout que le bruit répété de ses sabots au sol, de son souffle et de son état de panique devaient encore plus brouiller cette capacité auditive même améliorée. Et puis, objectivement, si on devait comparer la pauvre Shyrly à ce monstre de Springtrap … c’tait clairement la chimère qui était bien plus humaine que ce dernier ! Springtrap avait vécu trop longtemps dans cet hôpital en ayant développé un gout pour le meurtre humain, le sang et la chair de ce dernier depuis qu’il avait acquis. Mais … l’aurait-il fait du temps où il était encore humain ? Peut-être … comme pas. Il est sur que cet homme était atteint d’un certain trouble déjà avant de devenir ce cadavre ambulant mais est-ce que justement cet état ne l’a pas plongé dans la psychopathie ? Peut-être que jamais on le saura … pour le Springtrap … c’était simplement devenu une passion. Les humains chassent bien le gibier pour le sport … Dans le cas du Golden bonnie, c’était la même chose ! Sauf que le gibier était des humains …

Le Terranide reste sur place, l’oreille valide tendue à écouter où la chimère se dirigeait. A entendre les bruits … elle était prête à monter au second étage. Il apporta le cœur qu’il avait arraché à sa bouche et croqua dedans à pleine dent comme dans une pomme. Sauf que ca croquait pas avec autant de facilité qu’un fruit … le cœur était un organe partiellement musculaire donc un organe mou et dur à la fois. Cependant, ses dents étaient suffisamment aiguisé pour trancher avec faciliter la chair. Il mâche avant de s’arrêter et regarde l’intérieur du cœur qui était tapisser d’une très fine couche jaunâtre parmi les oreillettes et les ventricules.


-Celui-là il mangeait bien gras …


Une petite touche d’humour comme si il faisait gâche à son alimentation. Il haussa les épaules alors qu’il se mit en route, faisant le tour de l’étage pour arriver près des doubles portes de l’étage au couloir inverse à celui où il attendait patiemment.

Alors qu’il s’approche des doubles-portes, il finit d’une traite de manger le cœur entamer, attacha sa machette à sa ceinture et s’arrêta non loin des portes. Il regarde alors un flacon en verre qu’il pousse vers le vide de la salle avec son pied. Ce dernier roule, tombe et chute sur un vieux meuble fait en acier inoxydable, provoquant un sacré vacarme. Une source de stress en plus pour cette pauvre petite chimère …


- Il... Il y a quelqu'un... ?


Elle l’avait entendu, bien … un long sourire s’esquisse comme il peu sur le visage décharné du cadavre vivant. Il se tourne alors vers la double-portes et s’en approche très près. Sa tête dépassant facilement le hublot, regardant la pauvre petite créature affolé qui semblait regarder au même instant à l’extérieur. Quel dommage … des nuages recouvraient encore la lune, plongeant l’endroit dans une profonde obscurité. Mais pas assez pour elle … Le Springtrap sourit et allait lui foutre une autre frousse !

Doucement, la main de l’Usagi se posa sur la poignée et lentement il tournis la poignée. Ah … Pas de bol ! Elle l’a entendu et même vu ! Il avait les yeux alors grand ouvert, vouant mettre en évidence ses yeux … surtout l’iris et la pupille de ce dernier aussi argenté que le platine même … s’apparentant à deux billes dans l’obscurité vous observant avec attention et … qui avait de quoi vous donner des frissons dans le dos bordel !






La terreur fut telle que Shyrly se sentit obligée de vérifier qu’il n’y avait pas une autre menace derrière. C’était le moment, il avait déjà ouvert la porte et pousser sur ses jambes pour se glisser à coté d’elle avec une discrétion élémentaire alors qu’elle reportait son attention devant elle! Il avait disparut pour elle forcément alors qu’en réalité il était juste derrière elle …

Le Springtrap observa rapidement ces deux paires d’ailes, ces tentacules et cette queue qui semblait ô combien dangereuse ! Même mort-vivant, si ce truc le pique et le paralyse … Ben il y échapperait pas ! Hmm … C’était trop fort pour lui ! A la vue de cette peau si particulière … il se demandait si c’était lisse, une peau de cuire ou de la fourrure … il frôla alors juste ses fesses du bout des doigts. Ah … c’est un poil très court … mais que c’était doux ! ♥  Il se demandait alors comment c’était entre ses jambes … fourrure ou vulve rose comme les autres humains ?

Mais cet acte ne laissa pas la chimère sans réaction bien entendu. Et le Springtrap était très loin de se douter de ce qui allait lui arriver … en plus …

Elle se mit alors à crier … d’une intensité telle que le verre même péta dans tout le couloir ! La force du cri transperça une partie des portes. Mais surtout … c’était les oreilles et les tympans de l’Usagi qui en avaient pris un GROS coup ! Il écarquilla les yeux, les mains sur ses oreilles et se mit à hurler à son tour. Sauf que ce n’était pas d’effroi mais de douleur.


-AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH !!!!!!!!!!!!!!


Alors que sa voix décharné et remplit d’horreur surgit, Shyrly poussa un autre cri mais … plus fin, plus aigue, plus cours aussi. Et cette dernière se mit à détaler tellement vite devant elle que la porte en garda sa silhouette, de la poussière était tellement soulevée qu’un véritable nuage de course était apparut. Les bruits de sabots détalaient rapidement jusqu’à l’étage inférieur. Un bruit de porte métallique survint puis le reclappement de cette dernière.


-AH PUTAIN LA SALOPE !! CHUI SOURD !! MES OREILLES ! ELLE M’A NIQUER MES OREILLES !!


Ah ça … la seul chose qu’il pouvait entendre maintenant c’était un sacré bourdonnement. Il avait à peine su entendre le bruit de la porte menant au sous-sol se refermer. Il grimaça fortement. A le jeu avait tendance à mal tourné là … il était fâché … et pas qu’un peu. Il se redresse comme il peut, vacillant. L’escargot auditif comme le vestibule en avait prit un sacré coup –Le vestibule étant la partie de l’oreille interne qui gère l’équilibre du corps-. Un pas, puis un autre … lentement il se remit à marcher en manquant plusieurs fois de se casser la gueule. Il se retint aux barres de fer l’empêchant de tomber dans le vide. Il grogne fortement … Oooohh qu’il allait la retrouver et vite en finir …


-Elle va finir vite à l’abattoir celle-là .. Tain ….


Il se grattait l’oreille, le bourdonnement encore présent ! Il descend au rez-de-chaussée puis ouvre la porte des souterrains et descendit encore. Il reprit de plus belle sa machette qu’il avait utilisée plutôt pour attaquer et tuer les cinq membres de l’HYDRA. Bien loin de se douter qu’elle était résistante à tous les coups physique, il était bien déterminé à lui faire la peau … au sens propre comme au sens figuré.


-Chais pas ou tu te cache la grosse vache, mais sache que si je te trouve … tu vas passer un sale quart d’heure ! ♥
I will come back
I Always do
[iframe=500,40]https://www.youtube.com/embed/ACDXoFjoYsA[/iframe]

Voici la liste de mes autres doublettes ICI
Mp préférentiellement SAYANA pour proposer un RP.

Shylry

Créature

Re : Return to the past... [PV Springtrap]

Réponse 6 mai 01, 2016, 09:29:29 pm

Oh putain, oh putain, oh putain... Mais qu'est-ce qui m'a pris, d'entrer dans cet endroit maudit, moi ?!!! La prochaine fois que l'HYDRA me course, j'irais me planquer dans la foret, ou une grotte !!! Ou j'appelle le SHIELD, c'est pas mal, aussi. Bon bref ! J'étais littéralement morte de trouille, et je m'étais précipitée au sous-sol, je sais pas pourquoi, avant de me recroqueviller dans un coin, espérant que la chose que j'ai vu tout à l'heure ne me retrouve pas. Mais putain, c'est quoi ce truc ?!!! Ca ressemblait à un humain, avec des oreilles animales. Je sais pas ce que c'est, mais ce qui est sûr, c'est que ça n'a pas peur de tuer, et de manière assez sanglante, qui plus est. Mais qu'est-ce qui s'est passé, ici... ?

-Chais pas ou tu te cache la grosse vache, mais sache que si je te trouve … tu vas passer un sale quart d’heure ! ♥

Il m'a traité de quoi, là... ?

En entendant ça, j'ai aussitôt relevé la tête. Ok, il est pas bien content, mais en m'insultant, il a réveillé la bête qui sommeille en moi... J'ai alors entendu des pas feutrés, venir sur ma position, donc j'ai rebaissé la tête, avant de faire semblant de couiner de peur. Approche, mon grand, et tu vas voir qu'il ne faut pas insulter, donc énerver, une chimère... Mais je ne pensais pas qu'il allait m'attaquer directement, par contre. En effet, il m'a donné un coup sur la tête, mais il a dû avoir la surprise de se retrouver avec une belle courbe sur la lame de son arme. Mais ça ne s'arrête pas là, car j'ai soudainement enroulé une de mes tentacules autour de lui, en lui entravant bien les bras, avant de me redresser lentement, tout en le soulevant du sol. Je me suis ensuite tournée vers lui, bien droite, avant d'approcher sa tête de la sienne, en le regardant dans les yeux.

Ecoute-moi bien, toi. La prochaine fois que tu me traite de grosse vache, je t'encastre la tête dans les fondations de ce bâtiment. Compris ?!!!
[iframe=548,150]https://www.youtube.com/embed/u9NStVkSCuk[/iframe]
Son apparence complète.

Couleur : brun ; Pensées entre *

Pour la liste de mes perso : ici

Springtrap

Terranide

  • -
  • Messages: 29


  • FicheChalant

    Description
    Du temps où il était humain Esper, il était gardien de nuit violant sans gêne les patientes dans l'hôpital où il travaillait jusqu'à ce qu'il soit muté aux quartiers Terranides. il terminera sur une table d'opération où il deviendra le Terranide cadavérique qu'il est aujourd'hui. il ne vit que pour ses deux passions: tuer et violer.

Re : Return to the past... [PV Springtrap]

Réponse 7 mai 01, 2016, 09:59:54 pm

Le fou marchait dans les couloirs du sous-sol à la recherche de sa nouvelle ‘protégée’. Il avait si hâte de la retrouver et de lui faire payer ce qu’elle avait fait à ses précieuses oreilles ! Que cela bourdonne d’ailleurs … il s’arrête un instant quand il sent quelque chose de tiède couler le long de son visage… Il pose la main et la frotte avant de regarder ses doigts … Il avait beau faire terriblement noir, Springtrap voyait presque comme en plein jour. Sa main était recouverte d’un sang rouge très foncé à la limite de la couleur du charbon. Il fronce ses sourcils … putain, elle venait surement de lui crever ses tympan. Cela allait faire chier … car remplacer un estomac, une jambe ou un doigt lui était facile mais concernant les attributs vraiment spécifiques à l’Usagi … Il espérait simplement que cela passerait. Ses yeux cadavériques avec cette pointe de folie remontèrent de sa main à en face de lui pour voir la source d’un bruit qu’il entendait : des gémissements.


*Elle panique la grosse ! *


Le cadavre ambulant reprit alors sa marche de plus belle. On entendait maintenant un bruit de pas moins prononcé … Springtrap venait de se mettre dans un état de chasse. Il marchait naturellement à pied nu car il considérait qu’ainsi, le bruit était nettement diminué comparé au port de chaussure … Surement que Shyrly pouvait encore l’entendre vu que son ouïe devait être supérieure à celui de l’Usagi, mais il se rapprochait bien d’elle.

Il l’avait localisé, attendit encore d’entendre plusieurs autres gémissements avant de confirmer l’endroit où elle se cachait … Elle était cachée juste après la jonction d’un couloir. Un jeu d’enfant …

Den un temps record, le golden bonnie arrive à franchir les dernier mètres qui les séparait à la course. Il ne mit que quelques secondes pour être près d’elle. Leurs regards se croisent alors qu’il emploie toute sa force dans sa machette pour la frapper à la tête en espérant lui trancher la tête !




SBOOOOONNNNGG !!!




Son grand sourire qui s’étirait d’une oreille à l’autre s’effaça presque immédiatement. Il retire sa machette et regarde le métal de ce dernier complètement renfoncé comme si il avait tapé dans du diamant avec.  Les yeux du mort-vivant clignent plusieurs fois, prenant difficilement conscience que son coup n’avait rien fait du tout …


-Beuh ??


Il ne comprenait absolument pas comment s’était possible … Et durant ce lapse de temps, la chimère en profita pour l’enrouler autour d’un gros tentacule qui lui servait de queue pour l’immobiliser.  Springtrap fut naturellement surpris et regarda Chimère en tentant de se débattre. Il se rendit très vite compte qu’il serait impossible pour lui de bouger ne serait-ce que le petit doigt …

La chimère le tourne vers elle et l’observe dans les yeux avec un bel air de mécontentement … Elle lui prévient que si il la traite encore de bovidé imposant qu’il lui arrivera une sacrée bricole. A cela, Springtrap ne put s’empêcher de sourire.


-Moi ? J’ai dit ça ? Vraiment ? Vous devez vous trompez madame ! J’insulte les vaches, pas les bovidés !


Springtrap ne mit pas longtemps avant de se bouffer le murs dont le mur était à présent troué. On pouvait entendre un léger couinement venant de l’Usagi puis un petit « Aïe, ça fait mal ! » de sa part … Une fois sortit de son mur, il crache un motard remplit de sang au sol avant de la regarder avec le visage encore plus amoché qu’à la base.


-Mais t’es folle ! J’aurais pu mourir !!


Ironique quand on sait qu’il voulait la tuer cinq minute au part avant …
I will come back
I Always do
[iframe=500,40]https://www.youtube.com/embed/ACDXoFjoYsA[/iframe]

Voici la liste de mes autres doublettes ICI
Mp préférentiellement SAYANA pour proposer un RP.

Shylry

Créature

Re : Return to the past... [PV Springtrap]

Réponse 8 septembre 17, 2018, 11:43:13 pm

Putain, maintenant que je peux le vois de près, et en détail, c'est clair que ce... Truc n'a rien d'humain. Il possède deux oreilles de lapin (dont l'une à moitié arrachée); la moitié des joues en lambeau, ce qui dévoile des crocs visiblement acérés (bonne chance pour m'arracher un morceau de chair, même avec une telle dentition...), des lacérations sur tous le corps, qui laissent entrevoir l'intérieur... IEURK !!! Il est dégueu, ce type... Je ne sais pas ce qu'il lui ait arrivé, mais apparemment, ça a mit en vrac son mental, vu son comportement... Et puis bon, allez savoir depuis combien de temps il vit seul dans cet endroit, aussi ? Enfin visiblement, il a aussi un humour très particulier, vu comme il sourit à ma menace.

-Moi ? J’ai dit ça ? Vraiment ? Vous devez vous trompez madame ! J’insulte les vaches, pas les bovidés !

Ok, ce petit con ne me prend pas au sérieux... J'ai donc mis ma menace à exécution, et je l'ai planté, droit comme un piquet, dans le mur, visage en avant. J'avoue, le petit couinement et la remarque qu'il a balancé m'ont fait légèrement sourire. Bah en même temps, je suis insensible à la douleur, hein. J'ai ensuite retiré l'autre abruti du mur, avant de le mettre à nouveau face à moi.

-Mais t’es folle ! J’aurais pu mourir !!

*Croise les bras.* Dixit celui qui a tenté, en vain, de m'ouvrir le crane en deux avec une machette, y a même pas deux minutes...

Je l'ai alors reposé au sol, tout en le gardant à l'oeil, avant d'observer l'endroit où nous étions. Mouais, c'est clair que personne ne l'a entretenu depuis des lustres. Et cette vieille odeur mélangeant sang, pisse et autre chose... POUARK !!! Franchement, j'aurais préféré avoir mon ancien odorat humain, moi... Bref, j'ai alors reporté mon attention sur l'autre affreux, pour lui parler.

Maintenant, dis moi. C'est quoi, cet endroit ? Ca ne ressemble pas vraiment à un sous-sol classique d’hôpital...

J'avoue que ça m'intrigue. Normalement, les hôpitaux n'ont qu'un seul sous-sol, voir deux grand max. Mais là, y en a au moins deux ou trois de plus...
[iframe=548,150]https://www.youtube.com/embed/u9NStVkSCuk[/iframe]
Son apparence complète.

Couleur : brun ; Pensées entre *

Pour la liste de mes perso : ici

Springtrap

Terranide

  • -
  • Messages: 29


  • FicheChalant

    Description
    Du temps où il était humain Esper, il était gardien de nuit violant sans gêne les patientes dans l'hôpital où il travaillait jusqu'à ce qu'il soit muté aux quartiers Terranides. il terminera sur une table d'opération où il deviendra le Terranide cadavérique qu'il est aujourd'hui. il ne vit que pour ses deux passions: tuer et violer.

Re : Return to the past... [PV Springtrap]

Réponse 9 février 09, 2019, 12:05:01 am

*Mais c’est qu’elle cogne fort la sale petite p…*


Le vieux lapin écorché remarque alors un très court instant que le regard de la chimère se dirige un peu partout autour d’eux. Elle observe les environs, un décor où ont à clairement pas envie de passer des vacances… Entre la poussière, le reste de sang séché et le reste … Mais Springtrap semble vouloir profiter de ce moment d’inattention pour frapper une nouvelle fois ! Il fait mine de vouloir lever sa main droite mais s’arrête assez vite quand il se rend compte qu’il lui manque quelque chose. Ce dernier tourne discrètement la tête et se rend compte que son arme n’est plus en sa possession. Les yeux argentés du mort-vivant tournent rapidement à la recherche de son plus fidèle ami qui … Peut-on après tout qualifié une arme d’ami ?

Springtrap retourne immédiatement son regard vers la chose quand cette dernière se remet à parler et de le regarder à nouveau. Il se contente simplement d’un sourire où il est malheureusement obligé d’exposer toute sa dentition décharnée et même sanguinolente par endroit à la suite du coup brutal de la chimère.

Elle lui demande donc quel était cet endroit surtout que cela ne ressemblait en rien à un sous-terrain d’hôpital classique … et il fallait surement être aveugle pour ne pas l’avoir vu.

L’Usagi cadavérique la regarde, ne sachant pas trop par où commencer. Devait-il continuer de l’agacer, l’irrité, se débattre ou répondre à ses questions ? Il faut cependant bien avouer que quand la chimère commence à donner de nouvelles menaces vis-à-vis de ce dernier, Springtrap finit forcement par se plier en voyant qu’il n’avait plus l’avantage de quoi que ce soit maintenant qu’il était entre les griffes de la bête !


-Nan ! Nan ! NAN ! NAAANNN !! Pas taper !! je suis peut-être pas en bon état mais la douleur je la sens encore et putain que ça fait toujours aussi mal !


Criait-il alors qu’il gigotait des pieds dans le vide et les mains sur celle de Shylry quand il vit les deux bras gauches de la chose se lever.


- Alors parle !

-Ouai ouai … Bah là tu vois, on est pas loin de mes quartiers perso et … Quoi ? C’est pas ça que tu veux savoir ? Hein ? Huh ? Nah ... NAH ! NAH NAH ! PAS LA BAFFE ! PAS LA BAAAFFE !!


Et une seconde baigne plus tard, l’Usagi semble un peu sonné mais toujours conscient.


-D’a … D’accord. P’us taper. Ce … C’est … Ce sous-sol est un vestige d’ancienne recherches ici. Je … Raîe aîe … Je vis ici depuis bientôt … heu … Combien de temps déjà ? Cinq … Cinquante ans je crois … Par contre me demande pas les années précise, je m’en rappelle plus et j’ai arrêté de compter les jours au bout d’un temps … En général c’est grâce aux visiteurs qui viennent que j’arrive à savoir combien de temps s’est écoulé …


Il tousse un peu et détourne le regard pour cracher un autre molard de sang plus loin à terre avant de se racler un peu la gorge. S’en suit une autre question de la créature hybride, ce qui laisse Springtrap un peu silencieux le temps de réfléchir.


-Ce que je fais ici depuis tout ce temps ? Heu … J’garde l’endroit ? NAN ! NAN PAS UNE AUTRE BAFFE ! Je te jure ! Je reste ici parce que je n’ai rien d’autres à foutre !! Ça fait bien cinquante ans que je croupis ici parce que je n’ai réellement rien d’autre à foutre ! Tu me verrais sérieusement sortir avec cette tronche et ce corps ?! Je sais déjà même pas dans quoi ces connards m’ont foutu y a un d’mi siècle ! J’étais un humain moi avant de devenir cette merde qui se décompose ! Un effet secondaire aux traitements qu’ils disaient même si je pigeais rien à ce qu’ils racontaient ces pingouins en blouse blanche !


Springtrap semble s’énerver davantage surtout en ressassant son passé. Il est vrai que du peu qu’il se souvient de sa vie humaine, il était gardien de cet hôpital en activité à l’époque. Comment il s’était retrouvé sous cette apparence ? Il ne s’en souvient pas avec précision, beaucoup trop de flous concernant ses souvenirs sur ces évènements.

A vrai dire, il ne sait même plus si son comportement sociopathe était déjà d’actualité quant il était humain ou si son psychique s’est dégradé suite à son transfert dans ce corps …


-Je sais même pas pourquoi ils m’ont fait ça ! Par contre … je sais que j’étais pas le seul dans cette histoire … On était bien une dizaine ou vingtaine en tout de monstres mi-humaine et mi-bête comme moi… Sauf que un jour, ils se sont tous barrés avec leurs instruments précieux et des dossiers. Et nous ? Bah … Surement qu’on était tous destinés à crever ! Crever comme des chiens malades oubliés !
I will come back
I Always do
[iframe=500,40]https://www.youtube.com/embed/ACDXoFjoYsA[/iframe]

Voici la liste de mes autres doublettes ICI
Mp préférentiellement SAYANA pour proposer un RP.


Répondre
Tags :