Nos partenaires :

Planete Sonic Faire un don à l'assoc MLDK Reose Hybride Yuri-Academia
Inscrivez-vous

Hardos/Harmony

Avatar

Cela faisait un bon moment que les jumeaux faisaient tout pour faire une croix sur cette malédiction où ce sort que cette vielle folle leur a jeté. Ils ignoraient vraiment ce que c'était mais une chose est sûre, vivre ainsi n'est pas idéal. Quel était cette malédiction ou ce sort? Hardos et Harmony sont deux faux jumeaux, l'un est un garçon, l'autre une fille. Mais il se trouve qu'un beau jour, une ville femme qui semblait un peu folle à baragouiner certaines choses incompréhensibles avant qu'Harmony ne disparaisse. Elle ne l'avait pas fait disparaître, non, ni tuer. Elle l'avait implanté dans le corps de son frère ce qui fait qu'ils sont obligé de se partager le corps. Toutes les vingt-quatre heures, soit à minuit, l'un et l'autre interchange et heureusement, le corps change aussi. Harmony reste une fille dans son corps, idem pour Hardos et son corps de garçon. Mais voilà, à force, cela n'est plus vivable. Ils ne peuvent pas se voir, ils sont obligés de communiqué par petits mots au matin et ils gardent certains souvenirs de l'autre, de leur dernières journées. Elle voulait vivre des choses elle-même, avec ses amis au lycée sur Terra, de même que son frère! Après avoir eu une fausse piste sur un soi-disant manoir qui aurait certains grimoires ou artéfacts pour trouver un début de solution, ils ont simplement été manipulé et vécu des choses très étranges avant de faire une pause à Tékhos avec une neko du nom de Luna et sa « maîtresse » sans l'être, Mirei.

Depuis, ils n'ont pas grand-chose à faire ou à voir. D'ordinaire, ils n'aiment pas trop Ashnard, ils avaient le mot « esclave » à la bouche trop facilement. Ils n'étaient pas vraiment de Nexus bien qu'ils y habitaient pas loin chez leur tante mais là-bas, ils trouvaient les choses plus calmes. Alors pourquoi venir ici? Tenter une nouvelle fois la chance. Chez Mélinda Warren. Hardos comme Harmony ne connaissaient pas grand-chose à la jeune femme en dehors des rumeurs mais si certaines sont fondés, elle peut surement les aider. Et que savent-ils d'elle? Une jeune femme vampire qui gère un harem de haute renommée et qui est une des plus grosses fortunes actuelle de ce pays. Mais si elle connaît du monde, elle pourrait surement trouver un mage ou un autre gusse qui sait utiliser la magie et les grimoires pour leur retirer cette grosse épine du pied? Faut espérer en tout cas. La nuit ne tarderait pas à tomber ici après tout. Il n'était pas bien compliqué de trouver le harem de Mélinda et une fois les portes passées, Hardos était là, son sac sur l'épaule en observant ce qui l'entourait. De belles demoiselles, c'est vrai, il ne dirait pas non mais il avait bien plus important à faire pour lui comme pour sa sœur.

Même avant ce maléfice, il restait proche de sa sœur, comme elle avec son frère. Ne penser pas au mot inceste tout de suite, tout d'eux n'y avaient jamais songé une seule fois en pensant à l'autre. Mais de par son père et ses gênes démoniaques, Hardos était quelqu'un au sang chaud mais qui n'hésitait pas à protéger sa petite sœur qui tenait plus de leur mère ange. Prête à tout pour aider mais parfois un peu niaise. Il était là pour la protéger de toutes sortes de menaces. Si la jeune femme qui l'accueillait commençait à lui proposer certaines activités en fonction de ses moyens, Hardos resta calme et poli en demandant à parler à celle qui gérait cet endroit. Même si, vu qu'il n'avait aucune sorte de renommée, on lui refusa d'abord cela par quelques excuses, le jeune homme insista, ne voulant pas quitter sans avoir une réponse. Oui ou non cette Mélinda pourrait leur trouver quelqu'un pour les aider? Si c'est non, elle n'entendra plus parler de lui, si c'est oui, il sera prêt à tout pour obtenir cette récompense. Bien entendu, dès qu'il commençait à parler finance, elle vit avec une de ses collègues pour voir si cela serait possible. En réalité, il n'avait rien sur lui. Enfin si, quelques petites choses mais c'est à se demander s'il aurait de quoi passer une nuit avec la fille la moins chère ici déjà. Même s'il avait un certain produit de haute valeur sur lui, il ne le mentionnait pas.

Après avoir patienté, il était autorisé à rencontrer Mélinda Warren mais rapidement lui dit la jeune femme. Passant de nombreux couloirs et de nombreuses portes toutes différentes, une décoration étrange ou certaines filles servaient même de décoration plus ou moins étrange, Hardos fit mener au bureau de Mélinda. La jeune femme aura surement quelque chose de cher sur elle, lui, il se trimballait avec une veste vert foncé avec un maillot kaki militaire dessous avec des gants en cuir à la main, sans parler de son sac qui contenait son arme et sa proposition, une partie au moins. On pouvait voir ses yeux de différentes couleurs, rouge et bleu alors qu'il observa la jeune femme, mignonne, c'est vrai mais loin d'avoir des idées pour le moment, il était sérieux après tout.

« Désolé d'avoir insisté à vous voir mademoiselle Warren mais j'ai un problème et j'espère compter sur vous pour cela. Mais avant de m'expliquer mon problème en détail, j'aimerais savoir une chose car de vous, je ne connais que les rumeurs. Connaissez-vous vraiment des mages haut placé, talentueux, nécromancien et j'en passe? La magie n'est pas tellement mon fort. Car mon problème n'est pas financier ou autre mais il s'agit plutôt d'un sort ou d'une malédiction lancé sur moi et une autre personne. Voyez-vous simplement comme une intermédiaire ou celle qui nous aiderons et pas qu'un peu, jetez-vous des fleurs sur vous si vous voulez mais nous avons besoin d'une réponse honnête et rapide. »

Hardos observa la jeune femme dans les yeux, il resta poli mais direct quand même, il avait besoin de sa réponse pour ne pas perdre plus de temps. Que son ton lui plaise ou non, il gardait son sérieux, pas l'ombre d'un sourire, il voulait ce qu'il recherche et la vampire pourrait l'avoir... à elle de voir si elle peut détenir l'objet de leurs convoitises ou non?
« Modifié: août 06, 2017, 12:15:08 pm par Princesse Alice Korvander »

Mélinda Warren

Créature

  • -
  • Messages: 3555


  • FicheChalant

    Description
    Petite vampire qui aime mordre des fesses <3

Re : Demander l'aide du Vampire [PV Mélinda Warren]

Réponse 1 avril 30, 2014, 03:20:25 am

« Hum... Ah...
 -  Mhhhmmmm-mmmhmmm…
 -  Vous êtes toute tendue, Maîtresse, il faut vous détendre, cesser de travailler un peu... Pensez donc à l’image que vous donnez à vos pauvres petites esclaves esseulées, si Maîtresse est si nerveuse...
 -  Haaa...
 -  Laissez vos petites esclaves s’occuper de vous, Maîtresse... Reposez-vous en attendant votre rendez-vous... »

Un gémissement silencieux s’échappa des lèvres entrouvertes de Mélinda, qui avait la tête penchée en arrière, et son sexe enfoncé dans la bouche de l’autre Terranide-abeille. Misha et Tysha étaient deux délicieuses sœurs issues d’une vaste ruche de Terranides-abeilles située dans le cœur de l’Empire d’Ashnard. La Reine de cette ruche vendait parfois certaines Terranides sur le marché aux esclaves. Les Ashnardiens avaient réussi à conquérir la ruche suite à une bataille, et la Reine, plutôt que d’être asservie aux Ashnardiens, avait trouvé ce mécanisme permettant d’assurer sa protection. Les Terranides-abeilles étaient plutôt rares, et se vendaient donc plutôt bien. Mélinda avait donc hérité de ces deux sœurs, Misha et Tysha, alors qu’elles étaient bébés, et ce à un prix fort. Tout ce qui était rare étant cher, ces deux bébés avaient coûté une belle fortune, mais avancer l’argent n’était pas, pour Mélinda, un problème. Son harem faisait de jolis profits, confirmant combien le commerce du sexe était riche et productif.

Misha était celle qui était en train de sucer le sexe masculin de Mélinda. Elle avait un ensemble sombre là où Tysha, elle, avait un ensemble jaune. Elle était en train de masser tendrement les épaules et la nuque de sa Maîtresse, tout en déposant quelques baisers sur ses lèvres. Les trois femmes étaient dans son bureau, attendant patiemment (plus ou moins...) un énigmatique rendez-vous. On lui avait annoncé que c’était un homme ne cherchant pas le sexe, mais connaître des informations sur les mages d’Ashnard. Sa requête avait surpris Mélinda, car on n’allait pas vraiment dans un harem pour demander à contacter des magiciens. Étant occupée à envisager ses projets d’extension de son harem, que ce soit avec Arillé* ou avec Evangeline**, elle avait initialement envisagé de le repousser, mais, trouvant l’idée amusante, elle avait excité.

Et puis, Misha et Tysha étaient venues lui apporter un verre de sang, et Mélinda n’avait pas pu résister à l’envie de sentir Misha lui faire une fellation. La diablesse se débrouillait rudement bien, et Mélinda ne fut plus longue à éjaculer en elle, tout son corps se détendant d’un coup, avant de se relâcher. C’était toujours aussi bon de se soulager dans la bouche d’une belle femme, et elle se remit lentement sur place, avant d’accepter que l’homme n’entre.

Physiquement, il était plutôt banal, et, sanguinement parlant, la vampire ne sentait aucune interaction particulière dans son corps. Un individu normal, qui était venu dans son harem, pour une requête qui était tout, sauf normale. Misha et Tysha étaient restées dans le bureau, chacune à gauche et à droite de Mélinda, baissant respectueusement leurs têtes en remuant délicatement leurs ailes. L’homme ne tarda pas à préciser le but de sa venue, en s’asseyant face à Mélinda, après qu’elle lui eût souhaité la bienvenue, en l’invitant, naturellement, à s’asseoir :

« Désolé d'avoir insisté à vous voir mademoiselle Warren mais j'ai un problème et j'espère compter sur vous pour cela. Mais avant de m'expliquer mon problème en détail, j'aimerais savoir une chose car de vous, je ne connais que les rumeurs. »

Les rumeurs... Mélinda l’aurait bien interrompu à ce moment précis, mais elle préféra le laisser continuer, un petit sourire sur les lèvres.

« Elle aurait été tentée de l’interrompre à ce moment Connaissez-vous vraiment des mages haut placé, talentueux, nécromancien et j'en passe? La magie n'est pas tellement mon fort. Car mon problème n'est pas financier ou autre mais il s'agit plutôt d'un sort ou d'une malédiction lancée sur moi et une autre personne. Voyez-vous simplement comme une intermédiaire ou celle qui nous aiderons et pas qu'un peu, jetez-vous des fleurs sur vous si vous voulez, mais nous avons besoin d'une réponse honnête et rapide. »

Ainsi donc, il cherchait un magicien... Spécialisé dans les malédictions. Mélinda s’humecta les lèvres, sa langue glissant sur la bouche. « Se jeter des fleurs »... Comment était-elle censée interpréter ça ? Elle aurait pu bouder, mais elle se contenta de croiser les mains en se rapprochant, et pencha brièvement la tête sur le côté, avant de lui répondre.

« Hum... J’avoue que votre requête est plutôt... Inhabituelle, et me place un peu dans l’embarras. Je connais naturellement ce genre de relations dans mon carnet d’adresses, mais mon harem dispose aussi d’une politique de confidentialité qui fait que je ne peux pas divulguer aussi facilement que ça à quelqu’un l’identité de mes clients. Comprenez bien que certains pourraient se sentir offusqués d’apprendre que je dise à de parfaits inconnus que telle ou telle personne a brisé ses vœux de fidélité en compagnie de plusieurs charmantes dames... »

Elle esquissa un léger sourire amusé, puis reprit ensuite, frottant lentement ses mains l’une contre l’autre.

« Qu’êtes-vous prêt à m’offrir en échange de ce service ? Et, surtout, quelle est précisément cette affliction qui vous traverse ? »

Sa curiosité était tout d’un coup éveillée.

Qui sait, il y avait peut-être moyen de se faire de l’argent, et, même si elle était riche, par principe, Mélinda ne cracherait jamais sur de l’argent généreusement offert.



* : Cf. RP « Entrevue elfique » ;
** : Cf. RP « Les Premières Poupées d’Ashnard »

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Hardos/Harmony

Avatar

Re : Demander l'aide du Vampire [PV Mélinda Warren]

Réponse 2 juin 04, 2014, 10:44:04 pm

Hardos était clair, il avait un plan en tête et espérait que cette femme pourrait les aider. Il en avait marre de cet échange de coprs journalier. Lui et sa soeur ne pouvaient vivre dans de telles conditions aussi bien sur Terre que sur Terra. Lorsqu'il avait sous-entendu qu'elle se jette elle-même des fleurs, il voulait simplement dire qu'elle pourrait se vanter que sans son aide, ils seraient toujours sous l'emprise de ce maléfice, ça, il se fichait de la suite bien qu'il avait malgré tout une condition à faire entendre si jamais cela fonctionnait. La jeune femme était accompagnée de deux femmes guêpes ou abeille, quelle différence ça fait au final? Elles se ressemblent tellement. Y a-t-il une véritable différence d'ailleurs? Elles étaient mignonnes, comme la vampire mais honnêtement, il ne pensait pas à ça pour le moment et espérait avoir une solution à son problème plutôt. Quoi qu'il en soit, il l'écoutait évoquer le fait qu'elle ne pouvait pas dévoiler qui venait ici et qui couchait avec qui ou même quoi? Pff, la vie de politicien ou ce genre de choses, ça lui passe par-dessus du moment que ça ne concerne ni lui, ni sa sœur ou même sa tante qui était sa dernière famille avec elle. Il avait peut-être de la famille chez les démons mais leur père ne leur en a jamais parlé car pour l'un comme pour l'autre, ses parents restaient des parias pour leurs origines. Une ange avec un démon, quelle honte! Pourtant sa tante était différente et acceptait de veiller sur eux.

« Que vous gardez leur secret, je m'en fous complètement. Je pense qu'avec cet endroit et la fortune qui va avec, vous avez de quoi fréquenter le ''beau linge'' d'Ashnard lors de diverses soirées? Ne me dites pas que vous ne connaissez personne par le biais de ce genre de sortie. »

Qu'elle ne tente pas de lui mentir, Hardos savait que Mélinda avait quand même une certaine place dans la société Ashnardienne sans pour autant être à même de décider de quoi que ce soit, son avis pouvait avoir un certain poids. La vampire venait à lui demander de quelle façon il comptait payer ce service et même quel était ce maléfice. Bien, si elle se renseigne, c'est qu'elle n'est pas totalement contre l'idée de l'aider au moins, quitte à lui graisser la patte. Bien, par quoi commencer, le problème ou le paiement? Autant parler du problème en lui-même, cela pourrait être logique pour la suite.

« Cela fait plus d'un an que nous trainons ce maléfice. Tel que vous me voyer, je partage ce corps avec ma sœur jumelle. Il ne s'agit pas simplement de changement d'âme mais aussi de morphologie. Tous les vingt-quatre heures, à minuit pile, ce corps se transforme en celui de ma sœur et elle prend la relève pendant une journée. Inutile de vous dire que cela est plutôt chiant, peu importe la façon dont on voit les choses. On ne peut communiquer que par quelques mots laissés sur une feuille avant l'échange, on garde quelques souvenirs de l'autre sans jamais choisir et je passe le nombre de désavantages de la situation. Donc, je souhaiterais trouver quelqu'un qui puisse nous séparer, chacun dans son corps. »

Il n'évoquait pas les cas de figure, si l'un d'eux pousse trop loin ses origines – ange ou démon – et le fait que ce dernier peut rester dans le même corps pendant deux ou trois jours selon le pouvoir utilisé. De même, il n'évoquait pas le fait que le corps de sa sœur à disparu lors de ce maléfice. Il pensait que ce corps devait être en lui, d'où le changement de corps aussi lors de l'échange. Il pensait avoir bien fait le tour de la question? Pas besoin de dire que c'était une vieille femme qui avait fait ça, que tout le monde croyait simplement folle? Au pire des cas, cela sera évoqué rapidement mais Mélinda se fichait surement de ce genre de détail. Ce n'était pas à elle de trouver le sort ou la potion adéquate. Dorénavant, il devait aussi parler du paiement. Fouillant dans son sac de voyage, il sortait et déposa un pot en terre cuite bien fermé, sans aucune inscription ou indice sur ce qu'il contient.

« Ceci est un aphrodisiaque, apparemment le plus puissant qu'il puisse exister en format... végétale je dirais? C'est la fille de la Déesse Lust qui me l'a offert, Alraunya. J'en ai que faire de ça. Même si je suis sûr que vous ne manquer pas de ce genre d'aphrodisiaque ici, vu sa rareté, il peut être vendu à bon prix, ou utilisez même, je me fiche de ce que vous en fait après. »

Oui, il avait obtenu cela après avoir partagé un moment intime avec cette belle plante. De bons souvenirs qu'il avait eus de cette journée dans la forêt. Mais il se doute bien que malgré la rareté du produit ou sa qualité, cela ne suffirait surement pas mais ça faisait déjà un bon poids dans la balance après tout, un nectar de la fille de Lust devait valoir son poids en or? Quitte à la faire pencher en sa faveur, il continua donc à proposer des paiements.

« J'ai bien d'autres babioles trouver lors de mes recherches mais je doute que ça vous convienne. Je suis prêt cependant à être utile. Comme un de vos gigolos pour votre clientèle féminine uniquement, comme garde du corps ou pour laver vos chiottes si vous voulez. Gardez-moi une année ou à vie, peu importe si vous arrivez à nous délivrer de ce maléfice. Cependant, si vous réussissiez, laissez ma sœur en dehors de ça. Que ce soit ce marché ou le reste. »

Car si le marché est conclu, Mélinda ne tarderait pas à la rencontrer que ce soit dans la nuit ou au petit matin. Elle risque de vouloir protéger son frère et vouloir le remplacer pour ce paiement mais l'un comme l'autre souhaitaient le bonheur de son jumeau. Alors ça risquerait d'être compliqué. Hardos veut la tenir loin de tout cela mais il ne peut rien dire si jamais elle décide d'aider Mélinda aussi pour alléger le prix. Bien entendu, Harmony ne sera pas de celles qui voudrait vendre son corps mais même femme de ménage, ça lui conviendrait. Reste à savoir ce que Mélinda en pense? Elle a les cartes en main à présent.

Mélinda Warren

Créature

  • -
  • Messages: 3555


  • FicheChalant

    Description
    Petite vampire qui aime mordre des fesses <3

Re : Demander l'aide du Vampire [PV Mélinda Warren]

Réponse 3 juin 06, 2014, 02:07:44 am

Misha et Tysha restaient silencieux dans la pièce, sachant très bien que, quand leur Maîtresse était en train de négocier, de faire des affaires, il était très inconvenant de venir la diriger, et de demander des explications. Elles étaient polies, bien élevées, et savaient où étaient leur place. Aussi, tandis qu’Hardos parlait, et expliquait plus en détail à la vampire le contenu de sa malédiction, elles restèrent sagement dans un coin. La Maîtresse ne les avait pas congédiées, et elles ne partiraient que si elle le leur ordonnait. Pour elles, c’était là un avantage, un moyen de savoir des choses sur ce que leur Maîtresse faisait, et d’en parler ensuite aux autres. Si le harem pratiquait la politique du secret à l’égard de l’identité de ses clients, les filles, entre elles, n’avaient aucun scrupule à en parler. Elles évitaient juste de le dire devant les clients, en parlant seulement à leur Maîtresse, qui se chargeait ensuite de faire le tri.

Hardos expliqua donc à cette dernière que sa malédiction le contraignait à partager son corps avec sa sœur jumelle, cette dernière prenant son corps à la tombée de la nuit… Avec cette conséquence, étonnante, que le corps d’Hardos se transformait alors. C’était étonnant, et laissait entendre un puissant sortilège magique. La vampire ne disait rien, concernant ses atouts dans sa manche. Elle connaissait effectivement de telles relations, mais, si elle pouvait aider Hardos, son aide, naturellement, ne serait pas gratuite. Ce dernier s’en était doté, et commença par lui offrir un aphrodisiaque végétal, émanant d’Alraunya. Mélinda papillonna légèrement des yeux. Elle avait entendu parler de cette légendaire forêt magique, qui se déplaçait le long de Terra, mais, selon ses dernières informations, Alraunya était morte, et la forêt, soit avait disparu, soit avait été reprise par l’une de ses créatures. Il n’y avait aucune ondulation sanguine dans le pouls d’Hardos indiquant que ce dernier pourrait être en train de mentir, et il lui avoua avoir aussi d’autres présents, au cas où, tout en n’hésitant pas à se proposer à son service, à vie.

*Il est visiblement résolu à se séparer de sa sœur..*

Elle pouvait faire de lui un gigolo, mais les activités commerciales de Mélinda ne se limitaient plus qu’au sexe. Il était possible de lui trouver d’autres fonctions, et, de plus, elle doutait que sa sœur soit du genre à abandonner son frère. Vu leur lien, elle chercherait à rester proche de lui… Et, si Hardos ne voulait pas l’impliquer dans leur troc, Mélinda, elle, pouvait toujours le faire. Cet homme avait l’air vigoureux et décidé, suffisamment fort pour avoir traversé Alraunya, et en avoir rapporté sa sève. Bien des gens qui cherchaient cette forêt n’en revenaient pas en vie.

Après sa demande, il s’écoula un flottement, un battement de quelques longues secondes, avant que, finalement, Mélinda ne lui réponde. Elle remua légèrement sur son confortable fauteuil, s’humecta les lèvres, et regarda ensuite Hardos.

« Je peux vous mettre en relation avec des mages pour réaliser cette opération, annonça-t-elle. Bien que n’étant pas magicienne, cette opération nécessitera cependant aussi de recourir à des alchimistes, afin de reconstituer le corps de votre sœur. Et, de fait, séparer deux esprits unis depuis si longtemps, sans séquelles ou lésions psychologiques, est un exploit réservé à certains mages très influents… Le genre de personnes qu’on ne rencontre pas habituellement avant plusieurs mois, au minimum, et qui vous coûtent une fortune colossale. »

Elle exposait calmement les faits, et joignit ses mains devant elle.

« Je peux prendre en charge toute la logistique, les frais, et vous assurer un entretien avec l’une des magiciennes les plus réputées d’Ashnard d’ici la fin de la semaine. Mais, comme vous vous en doutez, ce ne sera pas gratuit. Votre aphrodisiaque est un produit précieux, je peux le sentir, mais nettement insuffisant pour couvrir les frais… »

La vampire l’avait annoncé en maintenant sa phrase en suspens. Elle redressa lentement sa tête, décroisant ses beaux doigts, et continua à observer l’homme.

« Je m’attacherai de vos services à vie, trancha-t-elle. Si vous avez été voir cette Alraunya, c’est que vous devez être un aventurier. Sachez que, parallèlement à mon harem, j’entretiens une guilde… Une guilde que j’ai récemment rachetée, et qui a besoin d’aventuriers. Vos ‘‘babioles’’, comme vous les appelez, si elles présentent une quelconque valeur marchande, seront accordées au patrimoine de ma guilde. »

La vampire se pinça à nouveau les lèvres, laissant planer quelques secondes de silence supplémentaires, afin de laisser le temps à Hardos de digérer cette information, et ce qu’elle impliquait. Cependant, la vampire n’avait pas oublié la condition impérative posée par Hardos, et y revint donc :

« Votre sœur ne fera pas partie de ce marché, mais vous devez bien comprendre que, si elle souhaite d’elle-même, par la suite, se rapprocher de vous en rejoignant mon service, je ne saurais l’en empêcher. Je suis une femme qui accorde une grande importance à la notion de famille, et l’éclatement familial est quelque chose qui m’est insupportable. »

Le marché étant entendu, Mélinda sortit de son bureau un papier, et écrivit dessus, indiquant les différents termes de leur contrat, puis le tendit vers Hardos.

« Vous n’avez plus qu’à signer. Indiquez-moi ensuite un endroit où vous contacter, et je vous y ferais part du rendez-vous avec le magicien qui s’occupera de votre problème. »

La messe était dite.

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Hardos/Harmony

Avatar

Re : Demander l'aide du Vampire [PV Mélinda Warren]

Réponse 4 juillet 05, 2014, 05:41:34 pm

Pour Hardos aussi, tout était dit. Entre l'aphrodisiaque d'Alraunya, les babioles trouvées au cours de ses recherches et sa vie s'il le faut, il pensait avoir une chance d'obtenir le moindre rendez-vous au moins. Bien entendu pour lui, Harmony devait rester en dehors de cette histoire sans pour autant se séparer en tant que frère et sœur, il ne cherchait pas le conflit mais juste à la laisser éloigner de cette maison de passe où la luxure est le mot d'ordre. C'est idiot de sa part mais il voyait sa sœur si innocente et loin de ce monde de débauche et pourtant, sa jumelle avait elle aussi vécu certaines aventures en charmantes compagnies. Une sirène, une prostituée/esclave qu'Hardos avait été voir avant l'échange, une esclave sexuelle dans le lycée qu'elle a naturellement tenté de libérer, Harmony était assez naïve en ce qui concerne le sexe mais elle tentait toujours de faire le bien, ne supportant pas la notion d'esclave. Mélinda ajouta ses arguments, le genre de personne pas facile à rencontrer mais qui pourraient être obtenus en fin de semaine. Voilà un avantage même s'il ignore le jour présent qui sera là? Lui ou sa sœur? Ses bibelots peuvent aller dans cette guilde ou à la poubelle, il se fiche royalement de cela, il les gardaient au cas où et dans le pire des cas, pour se faire un peu d'argent alors si cela peut alléger sa dette envers la vampire, autant saisir cette occasion, même si ce n'est que de quelques pièces. De même que donner un coup de main à cette guilde, il préférait cela plutôt que jouer les gigolos pour de ravissantes créatures certes mais aussi de vielles bourgeoises qui ne donnaient en rien envie...

L'aventure était plus à son goût qu'autre chose, c'est vrai, au moins il pourrait se défouler un peu, c'était mieux que ce qu'il aurait pensé. Mais comment aurait-il pu deviner que la directrice de ce harem dispose aussi d'une guilde. Elle avait plus d'un atout dans la manche mais il faut donc se méfier de cette Mélinda Warren. Il restait prudent, autant avec elle que les deux autres filles dans la pièce, c'était surtout deux de ses prostitués mais qui sait ce dont elles seraient capables. Sa disparition passerait inaperçue après tout. Hardos accorde difficilement sa confiance aux autres après tout. Il fonça les sourcils à propos de sa sœur car Mélinda voyait juste. Il aurait beau lui interdire de se rapprocher de cette femme, elle irait surement la voir en sachant son intention, l'aider à payer sa dette risque d'être une de ces principales raisons de venir voir cette femme quand elle sera au courant. Venir dans cette guilde pourrait être un moyen de garder un œil sur elle mais ses capacités défensives ne sont pas si exploité que les siennes et il faut déployer toutes ses capacités pour qu'elle devienne sérieuse. Alors en supposant qu'elle ne puisse venir avec lui dans cette guilde... travailler dans ce harem ne l'enchante pas lui, en tant que frère. Mais il ne pouvait pas contredire sa sœur ni Mélinda... Espérons qu'avec sa notion de famille, elle lui évite donc de vendre son corps. Ce n'était pas le genre de sa sœur mais Harmony serait bien capable de dire oui pour aider... C'est ça qui l'inquiète.

Prenant le papier en  main, il prit le temps de le relire quand même pour ne pas voir d'entourloupe avant de signer de son unique nom, Hardos. Il n'avait pas de nom de famille. Son père et sa mère en avaient surement un mais ils étaient si jeunes, il avait fini par oublier ou simplement ne pas le connaître à l'époque.

« Je n'ai pas encore pris la moindre auberge par ici. Vu que l'heure de mon arrivée ici n'était pas trop, j'ai tout de suite voulu vous rencontrer pour être fixer au plus vite. Savoir si je devais rester ici ou bien continuer mon chemin et voir encore ailleurs. »

Il avait bien un peu d'argent sur lui pour rester dans une auberge pas trop minable et y passer quelques nuits. Il risquait de se faire chier en attendant la fin de semaine mais s'il peut briser ce maléfice, il sera bien occupé par la suite, un mal pour un bien donc. Hardos se relevait doucement en prenant son sac de voyage en main, restant toujours aussi sérieux.

« Maintenant, si on en a fini, je vais pas vous déranger plus longtemps, je passerais le mot à la personne de votre accueil pour vous donner le nom de l'auberge où je serais. »

Car ce serait idiot de donner un nom où le trouver s'il ne s'y trouve pas.

Mélinda Warren

Créature

  • -
  • Messages: 3555


  • FicheChalant

    Description
    Petite vampire qui aime mordre des fesses <3

Re : Demander l'aide du Vampire [PV Mélinda Warren]

Réponse 5 juillet 07, 2014, 02:21:30 am

La signature était faite, le contrat était scellé. Mélinda allait devoir envoyer un courrier, probablement à Slotwenna. La vénéneuse magicienne avait déjà aidé Mélinda à bien des reprises, ne demandant en échange que la perspective de pouvoir coucher avec ses esclaves. Pour un tel service, Slotwenna demanderait sans doute à avoir une ou deux esclaves dans son manoir pendant un certain temps, mais Mélinda était prête à payer le prix. La vampire était une redoutable femme d’affaires, ne négligeant aucune possibilité d’étendre son puissance et son influence. Hardos représentait une bonne piste, et le jeune homme lui avoua n’avoir pris aucune auberge pour le moment. Elle pouvait le laisser partir, mais elle se pinça les lèvres... Ce qui voulait dire qu’elle réfléchissait. Hardos s’était relevé, prêt à partir... Un peu trop vite, selon son goût. La décence aurait voulu qu’il attende au moins que Mélinda le salue. Là, il mettait rapidement une barrière entre elle et lui. Par maladresse ? Elle ne le pensait pas. Il avait été jusqu’à rencontrer une Alraune pour guérir de son maléfice. Il n’était pas le genre d’hommes à agir sans réfléchir.

*Est-il possible qu’il soit incommodé à l’idée d’être dans un harem ?*

Est-ce que ça venait de là ? Bien des gens se fourvoyaient sur l’établissement de Mélinda, y voyant un bordel similaire aux bordels des bas-fonds nexusiens, ou à ceux qu’on trouvait dans les campagnes : des endroits insalubres, mal entretenus, où ça puait le sperme et la merde, et où les filles qui travaillaient là ne prenaient aucun plaisir. Le harem de Mélinda était bien différent, car il avait prétention à accueillir des clients puissants et fortunés, d’un bout à l’autre de l’Empire. C’était un endroit très renommé, presque une destination touristique pour les nobles et les marchands venant d’autres contrées impériales.

Hardos ne devait pas aimer cet environnement, et passer alliance avec Mélinda semblait être pour lui l’ultime recours, une sorte de mesure désespérée face à une situation qui semblait sans espoir. Mélinda sourit alors, et bascula sa tête en arrière.

« Je peux vous offrir gratuitement l’hospitalité... Le harem a des chambres, et, si vous êtes destiné à me servir pour le reste de votre existence, autant vous habituer à ma compagnie, non ? Ou au charme de ces lieux... »

Pour Mélinda, il ne faisait aucun doute que Slowtenna l’aiderait. En revanche, elle avait des doutes sur ses chances de succès. Ce qu’Hardos demandait serait dur à exécuter. Il fallait scinder une âme en deux, et recréer un corps qui aurait pour but d’accueillir l’âme de sa sœur. Mélinda n’avait pas menti quand elle avait dit que le prix d’une opération serait lourd, car il faudrait faire appel à bon nombre de spécialistes, et à du matériel magique de haut niveau. La vampire couvrirait tous les frais, mais la dette serait lourde. En fait, d’un strict point de vue financier, elle n’avait aucun réel intérêt à accepter la demande d’Hardos. Plus elle y réfléchissait, et plus elle se disait en effet que, même avec deux servitudes à vie, elle ne serait pas bénéficiaire. Elle avait bien sûr d’autres raisons de le faire, notamment pour rapprocher son harem des magiciens, mais ce n’était pas les seules.

Il y avait une autre raison, plus diffuse, mais Mélinda n’osait pas se l’avouer, car elle n’était pas vraiment conforme à son statut, et à l’image qu’elle se donnait d’elle-même.

Elle avait grand cœur.

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Hardos/Harmony

Avatar

Re : Demander l'aide du Vampire [PV Mélinda Warren]

Réponse 6 juillet 26, 2014, 09:08:45 pm

Tout était réglé pour Hardos, du moins pour le moment. Il ne pouvait rien faire de plus que prendre son mal en patience en attendant d'obtenir cette réunion avec cette personne qui pourrait régler leur problème une bonne fois pour toutes. Ils avaient tant de fois suivi un chemin en croyant être sur une bonne piste qu'il évite de crier victoire trop vite. Cette fois, c'était peut-être la bonne mais pour le moment, n'ayant aucune vraie notion en magie, potions ou autres, eh bien attendre était la seule chose à faire.  C'est vrai que son comportement pouvait paraître froid, qu'il semblait distant avec Mélinda alors que c'était grâce à elle qu'il pourrait peut-être régler ce problème qui empêche ses jumeaux de se voir. Ce n'est pas vraiment qu'il est froid, c'est qu'il garde ses distances avec elle. Elle pourrait très bien tenter de le piéger ou de grossir la note de ce qu'il lui devait mais vu la somme qu'elle risque de déverser pour eux deux, elle a de quoi avoir les jumeaux à son service un bon moment! Bon, elle a Hardos à coup sûr dans sa guilde, il n'est pas dit qu'Harmony serve vraiment Mélinda mais selon Hardos, elle penchait d'office de ce côté si elle sait ce que la vampire était prête à faire et à déverser pour eux. Alors qu'il s'apprêtait à partir, Mélinda lui proposa une chambre ainsi qu'une visite. C'est vrai que vu sous cet angle, il était préférable de s'habituer au plus vite au harem ou même à la guilde.  Cela dit, en ce qui concerne le charme des lieux...

Certes, c'est de suite plus beau que certains bordels qu'il a pu apercevoir durant ses passages dans divers coins de Terra mais de là à fréquenter cet endroit. Il était un demi-démon mais ça ne faisait pas de lui un être perverti par tout cela. De plus, avec son changement de rôle toutes les vingt-quatre heures, il n'aurait pas oser laissé Harmony aux mains d'une fille de joie au petit matin ou même en pleine nuit. Cela lui était hélas arrivé une fois, alors pas deux.

« Okay. J'accepte la visite de ses lieux comme la chambre. Mais pas gratuitement... pas entièrement du moins. Vous prendrez ensuite ce que j'ai comme argent. Je refuse que tout soit gratuit ou autres. Je veux bien qu'on me rende services mais pas autant. »

Gardant son sac à la main, il passa une main dans ses cheveux en replaçant ses cheveux derrière son oreille, pour ceux qui voulaient bien tenir alors qu'il observait la vampire avec ses yeux varions, rouge et bleu.

« Ne prenez pas mon attitude comme un manque de respect. J'ai juste trop souvent cru que le chemin que j'empruntai allait nous sortir de là, briser cette malédiction que je ne préfère pas croire que ce sera si simple.  Vous aurez  toute ma gratitude, les sourires et tout ce qui vous plaira si votre connaissance règle ce problème. »

Certes, si ça échoue, il risque aussi de devoir payer un certain prix mais Hardos serait plus enclin à travailler pour cette femme aussi longtemps qu'elle le souhaite s'il sait que sa sœur est en sécurité ailleurs et non qu'elle risque de débouler et le remplacer au bout d'une journée.  Affichant quand même un léger sourire, il continua de parler un peu, évitant de paraître trop froid envers celle qui est déjà en train de les aider. Bien qu'il ne soit pas sûr du résultat, aidé, c'est déjà bon signe.

« Je n'ai pas pour habitude de fréquenter ce genre d'endroit. Que ce soit du genre luxe ou bouiboui minable, j'ai rarement mis les pieds dans des harems. J'ai une certaine éthique et une bourse mal remplie avec tous ses voyages pour songer à ce genre d'arrêt. »

Sans rajouter son problème de changement mais Mélinda avait aussi bien compris ce problème.

« Votre fameuse guilde se trouve au sein du harem où bien elle est plutôt à part, un petit bâtiment non loin d'ici? »

Il se demandait aussi de quel genre de guilde il s'agissait? Le genre officiel qui venait aider les gens pour un combat, une quête, un souci en tous genres où  bien s'il y avait une activité louche derrière cette image de guilde? Vu qu'elle tient un harem, ce ne serait pas étonnant que ses membres récupèrent parfois quelques filles de passages. Sauf que bon, ce n'était pas le genre d'Hardos. Ce n'était pas un homme au cœur pur mais de là à kidnapper, non, pas son truc à lui.

Mélinda Warren

Créature

  • -
  • Messages: 3555


  • FicheChalant

    Description
    Petite vampire qui aime mordre des fesses <3

Re : Demander l'aide du Vampire [PV Mélinda Warren]

Réponse 7 juillet 28, 2014, 03:38:52 am

Le duo déambulait dans le harem, Hardos sur les pas de Mélinda. Mains croisées dans le dos, cette dernière ressemblait presque à une insouciante petite fille, prête à sautiller en se promenant et en dodelinant de la tête. La confusion, voilà l’un des mots qui pouvait tout à fait caractériser la vampire. Elle avait un physique enfantin et à la fois mâture, une image paradoxale dont elle se servait habilement. On ne savait jamais vraiment sur quel pied danser avec elle, la vampire étant capable de faire preuve de la plus tendre des douceurs, comme de la plus terrible des cruautés. Il fallait ajouter à cela son immense perversion, qui n’avait eu de cesse de croître avec le temps. Tandis qu’elle marchait, elle écouta Hardos dire qu’il comptait tout de même payer son séjour ici, et elle acquiesça silencieusement. S’il voulait se ruiner, après tout... Mélinda comptait lui offrir une chambre dans les étages supérieures, un endroit tranquille et apaisé, où il serait plus facile de l’examiner. La vampire croyait à son histoire, et elle était assez impatiente de lancer des expériences sur lui. Non seulement elle reverrait sa Slotwenna adorée, mais ce serait aussi un moyen de se rapprocher davantage des magiciens, qui étaient toujours des alliés utiles pour un harem. Leur maîtrise de la magie rose était un élément indispensable à prendre en compte, et très utile dans un harem.

Très utile. En chemin, Hardos lui expliquait qu’il n’avait pas pour habitude de fréquenter des harems, parlant d’une certaine « éthique » à respecter, ce qui fit doucement sourire Mélinda. Par expérience, elle savait qu’un homme, face à une belle femme qui s’offrait généreusement à lui, abandonnait toute forme d’éthique. De plus, pourquoi lier le sexe à l’éthique ? Il n’y avait que l’Ordre Immaculé qui enseignait cette doctrine étrange. Le sexe ne devait être conçu que comme un simple rapport physique, un simple moyen d’obtenir du plaisir.

« Il n’y a pas que l’argent comme moyen de paiement, Hardos. Vous êtes bien placé pour le savoir. »

Il avait offert sa vie. Une monnaie d’échange acceptable. Hardos poursuivit ensuite, évoquant sa guilde. Elle hocha lentement la tête, et lui répondit assez rapidement.

« Ma guilde est dans un bâtiment à part, pas loin d’ici. Cependant, son administration est concentrée dans ce bâtiment. Toute sa comptabilité et ses fiches techniques se trouvent ici, en sécurité. Je l’ai récemment racheté, et j’ai pris cette précaution pour éviter les détournements de biens sociaux qui avaient eu lieu sous l’ancienne direction. »

Elle lui expliqua ensuite que la guilde prenait une quantité de quêtes variées. Il y avait les quêtes classiques : chasse aux monstres, fouille de donjons, récolte de trésors, protection de personnes fortunées... Cependant, la quête avait aussi quelques quêtes spécifiques : retrouver des esclaves, en acheter, fouiller les régions pauvres afin de trouver de potentiels esclaves intéressants auprès des fermiers... Les guerriers de Mélinda ne s’ennuyaient pas, et cette dernière avait suffisamment d’or pour les financer, et pour recruter des guerriers supplémentaires. Hardos, s’il avait envie de partir à l’aventure, ne s’ennuierait pas.

Mélinda finit par le guider à sa chambre, et ouvrit la porte. C’était une grande pièce, avec une terrasse, et un confortable lit à baldaquin. Tout était évidemment propre, avec une tapisserie luxueuse. On se serait presque cru dans la chambre d’un Roi, tant la chambre semblait luxueuse et raffinée.

« Voici votre chambre, Hardos. Libre à vous de vous reposer, ou de vous promener en ville. Il faudra quelques jours pour que Slotwenna soit prête, et vous examine. Je puis vous assurer qu’elle fera tout son possible pour vous soigner. »

Elle rajouta alors, après avoir laissé quelques secondes de silence :

« Naturellement, si vous avez des questions, je suis tout à fait disposée à satisfaire votre curiosité. »

Autrement, elle le laisserait vaquer à ses propres occupations.

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Hardos/Harmony

Avatar

Re : Demander l'aide du Vampire [PV Mélinda Warren]

Réponse 8 août 13, 2014, 11:09:08 pm

Pour Hardos, cet endroit risquait donc de devenir une seconde maison. Reste à savoir si la guilde avait des chambres pour ses membres où bien si cet endroit le faisait déjà? En tout cas Mélinda prenait cette histoire au sérieux, au moins, il ne pouvait pas lui reprocher de ne pas prendre son travail au sérieux. Elle parlait souvent en laissant quelques sous-entendus, notamment quand le jeune homme avait parlé d'éthique. Certes lui avait vendu son corps mais sous un angle différent que celui d'une femme. Quoi que si Mélinda veut faire de lui une attraction pour les jeunes femmes riches et en manque de tendresse, il n'aurait pas de mal à les satisfaire. Si ce sont des vielles par contre... pas sûrs qu'il soit si efficace. Pour ce qui était de la guilde au moins, elle semblait plutôt normal et il n'aura aucun mal à s'occuper et s'amuser à la fois. Au final, elle lui présenta la chambre, elle était plutôt spacieuse, le genre d'endroit qui devait couter un max sans les filles alors accompagnées... Ce n'est pas n'importe qui qui a déjà dû dormir dans cette chambre.  Mélinda se proposa de répondre à quelques questions, surement avant de retourner à ses occupations. Il va tenter d'être brève alors.

« Si jamais je vais voir quelques membres de la guilde ou de gardes ici pour m'entrainer un peu, ça ne posera pas de soucis je pense? »

Bien sur, un simple entrainement, un combat dans les règles en évitant les blessures et bien entendu la mort. Hardos n'était pas du genre à profiter de la vue avec un livre sur les genoux, il était plutôt celui qui aimait se défouler physiquement et après se reposer. Le repos du guerrier comme on dit. Mais il restait aussi un homme comme un autre avec d'autres besoin bien que vu la situation, il pensait surtout à se renforcer surtout si ensuite il risque de bosser pour une guilde. Il risque d'avoir du pain sur la planche.

« Et si je venais à me balader simplement dans le harem, j'ai des interdictions concernant certains points? Des pièces à ne pas visiter, des gens à ne pas approcher? »

Qui sait, certaines personnes ne devaient pas approcher des hommes ou des inconnus? Comment pourrait-il savoir? De même, Mélinda pourrait bien avoir certaines salles secrètes dans son propre harem? Bien entendu, cela restait aussi un sous-entendu à savoir s'il pouvait profiter aussi de la compagnie de ses demoiselles ou pas. Bien que son but ne soit pas cela en étant ici, il n'y a aucun mal à se faire plaisir par la même occasion. Bien sur, il craignait pour sa sœur d'ici les prochains jours pour attendre cette femme qui pourra les aider mais la rencontrer en moins d'une semaine et être fixé, cela était déjà bien, pas la peine de trop en demander non plus.

« Et tutoyez-moi s'il vous plaît. Simple préférence de ma part. »

Oui, autant il trouvait ça normal de la tutoyez vu qu'il lui demandait un service, autant elle pouvait simplement se montrer polie sans avoir à le vouvoyez.

« Dernière chose, je suis libre de faire ce que je veux ici où j'ai quand même certaines choses à respecter. Un horaire, un code de conduite... »

Oui il se doutait bien qu'il ne venait pas ici en roi mais en dehors de l'évidence, il y avait autre chose à savoir?

Mélinda Warren

Créature

  • -
  • Messages: 3555


  • FicheChalant

    Description
    Petite vampire qui aime mordre des fesses <3

Re : Demander l'aide du Vampire [PV Mélinda Warren]

Réponse 9 août 16, 2014, 03:25:14 am

Le brave homme avait des questions, et Mélinda comptait bien y répondre. Elle ne lui avait pas menti : elle était là pour le guider, pour le conseiller, et pour lui donner des éléments d’information. Si ce que cet homme disait était vrai, alors elle avait intérêt à le bichonner, afin qu’il ne choisisse pas de partir... Bien que cette hypothèse semble peu probable. Il avait l’air complètement désemparé, et prêt à donner tout ce qu’il avait pour que sa malédiction cesse. Mélinda trouvait ça excitant. Avoir de nouveaux esclaves était toujours une bonne opportunité pour elle, même si elle ne pensait pas faire de lui un esclave sexuel. Sa sœur peut-être. S’ils étaient jumeaux, il était évident que cette femme n’accepterait pas de vivre séparée de son frère, et Mélinda jouerait volontiers là-dessus. Comment pouvait-on se méfier d’elle ? Avec son sourire enjôleur, elle semblait être l’incarnation de l’innocence et de la douceur. Et puis, elle n’avait rien refusé à Hardos. Elle était polie, cordiale, respectueuse, chaleureuse, amicale... Rien à voir avec le cliché de l’esclavagiste cruel faisant souffrir ses propriétés pour son propre plaisir sadique et cruel.

Poliment, Mélinda attendit que le jeune homme termine l’exposé de ses questions, et y réfléchit ensuite pendant quelques secondes. C’était un curieux, et elle devinait son arrière-pensée quand il voulait savoir ce qu’il pouvait faire ici... C’était un harem, après tout, et pas n’importe lequel ; un harem de luxe.

« Très bien, Hardos... Pour te répondre dans l’ordre… Tu peux aller à la guilde, et demander à en faire partie. Il y a des tests physiques qui permettent de déterminer si tu as un espoir d’y rentrer, et, si tu les passes, des entraînements. Pour le reste, si je te donne une chambre, ne considère pas que tu as accès gratuitement aux services fournis par ce harem. La chambre t’est pour l’heure offerte, mais, tant que tu ne seras pas officiellement ma propriété, tu ne pourras pas déranger mes chéries... Et, si tu veux passer une nuit avec elle... Et bien, il faudra payer. »

La gentillesse de Mélinda rencontrait tout de même ses limites. Elle estimait de fait être déjà suffisamment généreuse en lui offrant gratuitement une chambre, elle n’allait pas en plus le laisser butiner ses esclaves, et ainsi lui faire perdre de l’argent. Non pas que Mélinda ait des problèmes financiers, mais elle tenait précisément à éviter que ces derniers n’arrivent. Il fallait se méfier du laxisme, tout simplement.

Réfléchissant encore un peu, la vampire reprit ensuite ses explications :

« Les membres de ma guilde qui  réussissent à s’honorer ont parfois le droit à des récompenses en nature dans mon harem. Je te le dis à titre d’information... »

Pour certains, c’était une bonne source de motivation.

« Pour le reste, tu es libre de sortir, et je t’invite à le faire... Je ne réunirai pas les magiciens dans l’heure, et, si tu comptes vivre à Ashnard, le mieux est que tu commences à l’explorer. La ville n’est pas aussi grande que Nexus, mais il y a de très beaux endroits à visiter... Et, si tu veux toujours t’entraîner, tu peux toujours proposer tes services à la Garde civile impériale en tant que volontaire. Le désert est truffé de monstres, et la Garde impériale envoie des patrouilles pour les supprimer. »

Comme c’était une tâche ingrate et dangereuse, la Garde impériale recrutait sans problème les membres de guildes, ou même de simples volontaires. Hardos pouvait aussi se promener le long des grands boulevards de la capitale, visiter les musées impériaux, ou le Palais Impérial. Les douves du Palais étaient si grandes qu’elles formaient un immense lac, le Palais formant comme une immense île juchée en plein cœur de la ville. Certaines parties du Palais étaient également accessibles au public.

« Le mieux est que tu viennes pointer à l’accueil plusieurs fois par jour. Quand j’aurais des informations sur une rencontre avec les mages, je la transmettrais à l’accueil... Il est possible que le rendez-vous ait lieu au harem, mais il est également très possible que mes amies préfèrent te recevoir directement chez elles... Là où leur pouvoir magique est plus puissant, et où elles ont toute leur influence. »

Le premier choix de Mélinda serait d’appeler Slotwenna, mais elle savait aussi qu’elle pouvait contacter d’autres mages très puissantes, comme Samara. Mélinda savait que la démone était très ambitieuse, et résoudre ce genre de cas serait pour elle un bon élément à faire valoir devant le Conseil des Mages de l’Académie d’Ashnard. La magie était un domaine extrêmement politique, et la plupart des magiciens d’influence étaient des animaux politiques, des conseillers politiques, qui allaient parfois jusqu’à totalement commander aux ducs et aux nobles qu’ils conseillaient.

Hardos avait de quoi faire, en somme.

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Hardos/Harmony

Avatar

Re : Demander l'aide du Vampire [PV Mélinda Warren]

Réponse 10 août 31, 2014, 10:34:22 pm

Au moins il était servi concernant ses questions, il avait posé à peu près tout ce qui lui passait en tête pour éviter de lui faire perdre du temps puis une fois que cela fut terminé, la vampire y répondait, une à une. Il était libre de déjà faire un saut à la guilde pour passer quelques tests afin de voir s'il était capable ou non d'intégrer sa guilde. Vu ce qu'il avait en tête sur les genres de tests et vu son passé, pour lui, c'était déjà du tout cuit. Mais un coup d'œil vers la fenêtre indiquait que la nuit ne devrait pas tarder à tomber. Pas tout de suite mais d'ici une ou deux, il ne serait pas surpris que le ciel se teint doucement en orange. Si encore il savait quel test il passerait, il irait bien faire un saut mais si ça doit prendre plusieurs heures, autant voir ça dans deux jours, y rentrer le matin et y passer la journée. Bien évidemment, en ce qui concernait les filles ici, pas touche. À moins de payer bien sur. Que réussir des missions dans sa guilde lui offre quelques libertés, c'était intéressant mais plus tard. Qu'il soit déjà membre temporaire ou quasi définitif, il verra cela une autrefois. Il a plus urgent qui lui trotte en tête. Pour passer le temps, il irait surement se balader en ville, ça lui permettra d'apprendre un peu les alentours car pour le moment, il connaît pratiquement rien à Ashnard, la ville du moins.

Pour ce qui était des personnes aptes à l'aider, il devrait voir plusieurs fois par jour à l'accueil si jamais il n'avait pas de message? Inutile de vérifier pour aujourd'hui, le temps qu'elle envoie ses demandes à sa connaissance, même en cas de réponse rapide, ça sera pour demain. Au moins le voilà informé sur tout cela.

« Merci, je vais voir ce que je vais faire pour finir la journée. »

Il laissait la vampire retourner à ses activités, déballant le reste de ses affaires, il sortit un petit livre vierge, tournant une à une les pages où de nombreuses choses étaient écrites mais cela ressemblait plus à des morceaux de discussion. Il tira un trait sur la dernière chose qui était écrite avant et ajouta plusieurs lignes, expliquant la situation pour Harmony demain. Sa décision de voir Mélinda Warren, qu'elle a surement trouvé quelqu'un pour les aider, il indiqua sans trop de détail que si cela fonctionne, il travaillera pour elle ensuite, pour sa guilde du moins. Mais vu le prix de la guérison, il risque d'y passer sa vie et préférait ne pas l'indiquer sinon elle se jetterait aux pieds de Mélinda pour aider son frère afin de lui rendre la dette moins grosse. Il indiqua qu'elle ne devait pas accepter ce qu'elle pourrait risquer de lui proposer, de bien y réfléchir et avant tout de penser à elle avant de penser à lui. Après tout, elle était libre de demander plus de détails à Mélinda si jamais c'était pendant son tour qu'elle avait des nouvelles des personnes pouvant l'aider. Il termina sur le fait qu'il s'excusait pour elle de rester dans un harem, comprenant que ce n'était pas un endroit où elle serait à sa place. Bien entendu, il indiqua qu'elle pouvait se balader en ville mais de rester prudente.

Il ferma son livre et allait ensuite se balader en ville, visitant un peu les alentours du harem, sans pénétrer dans les bâtiments, il visitait un peu en observant aussi la population dans un endroit où les gens enchainés étaient plus fréquent que Nexus et surtout où ils semblaient moins bien traités. Une fois la nuit tombée, il ne s'arrêtait pas à l'accueil, inutile. Il jetait à peine un regard aux filles. Il semblait assez froid mais inutile de les déranger durant leur « travail », il ne voulait pas que Mélinda croie qu'il essaie d'en attirer une à lui, ce n'était pas son genre. S'endormant donc dans son lit assez tôt – le voyage l'ayant bien fatigué – il dormi paisiblement dans ce lit confortable. Et comme toutes les nuits, à minuit pile, son corps semblait dégager une fumée alors que le corps du jeune homme semblait un peu rétrécir et prendre quelques formes, son visage avait l'air plus féminin et à sa place se trouvait une jeune femme de son âge, dormant paisiblement elle aussi. Au petit matin, à son réveil, Harmony ne reconnaissait en rien la chambre trop luxueuse dans laquelle elle se trouvait. Elle ouvrit le livre pour en apprendre plus sur sa situation, même si certaines choses ne lui plaisaient pas, comment se plaindre? Quand bien même elle inscrirait ses pensées sur ce livre, Hardos ne verrait les choses que demain! Elle n'écrivait rien pour le moment... d'ici ce soir, son avis aura peut-être changé? Mais elle se préparait, usant de la douche à disposition, portant des affaires qu'elle avait eues sur Terre, ressemblant à ceux de son frère mais en version plus féminine. Elle installa le cache-œil. Non pas qu'elle soit borgne mais son œil rouge pouvait être mal vu par les gens et son frère, à l'époque où ils étaient deux, le lui avait offert pour cacher cela.

Ses origines démoniaques y sont pour quelque chose, elle n'en avait pas honte mais les gens sont parfois cruel. Cela dit, même en visitant cette chambre, il y avait un détail qui n'était pas noté dans le livre... Comment faire pour la nourriture? Il y avait de quoi tenir une journée ou deux dans leur sac mais devaient-ils acheter eux-même leur nourriture ou bien il y avait un réfectoire ou même une sorte de plateau qui pourrait lui être ramenée? Elle entrouvrait sa porte et attendit dans l'entrebâillement que quelqu'un passe. Vu l'endroit, elle avait peur de voir des filles de joie passer mais elle vit une fille qui devait avoir son âge, dans une tenue de domestique et lui fit signe de s'approcher.

« P-pardon de vous déranger mais je... euh... Je suis invitée ici par Mademoiselle Warren et... Enfin, c'était mon frère, Hardos, qui a vu cela avec elle hier et... je sais pas comment ça se passe pour le petit déjeuné comme les autres repas... J'ignore si vous connaissez la réponse mais si cela n'est pas trop demander, vous pourriez demander à Mademoiselle Warren de venir à moi... Ou non, je peux venir la voir si jamais elle est déjà prête? »

Sa demande était peut-être assez confuse, elle qui parlait de savoir si oui ou non elle pouvait prendre le petit déjeuné ici et, où se trouvait cet endroit si jamais c'était un oui. Mais avec sa timidité, cela restait assez vague et compliqué... La soubrette avait compris ou non? En tout cas, Harmony se taisait, attendant une réponse positive au moins, au pire des cas en répétant plus calmement mais... Eh bien elle n'était pas à l'aise ici...

Mélinda Warren

Créature

  • -
  • Messages: 3555


  • FicheChalant

    Description
    Petite vampire qui aime mordre des fesses <3

Re : Demander l'aide du Vampire [PV Mélinda Warren]

Réponse 11 septembre 02, 2014, 02:59:27 am

Irina était une élégante humaine aux cheveux roses pâle, qui portait parfois sur sa tête deux fausses cornes rouges. Au sein du harem de Maîtresse Warren, Irina était affectée à l’entretien des chambres, en supplément de ses séances de sexe régulière avec des clients. Aujourd’hui, elle était en charge d’une partie du harem comprenant les chambres d’hôtel. Il s’agissait d’une partie du harem dédié juste à l’hébergement nocturne des personnes souhaitant y dormir, lesdites personnes pouvant, bien sûr, le cas échéant, commander des prestations sexuelles. Irina avait, comme souvent, pris un léger retard sur son planning, car elle était arrivée dans la chambre d’un homme qui venait de divorcer avec sa femme, et avait célébré ça au harem. Il dormait avec deux collègues d’Irina, et elle avait du lui faire une fellation. Esclave depuis toujours, Irina avait eu un précédent maître, avant que Maîtresse Warren ne l’achète. Elle était à son service depuis des années, et avait déjà eu deux enfants. Elle avait donc toutes les raisons du monde d’être contente de son sort, et portait une insolente tenue de maid, ouverte au milieu du dos.

Elle se rapprocha de la chambre d’un individu venu arriver hier, qui était très particulier. Maîtresse Warren les avait légèrement briefés sur cet individu, en lui disant qu’il était un occupant à titre gracieux, et probablement un futur esclave... Et qu’il pouvait devenir une femme. Irina n’avait pas trop compris, et il avait fallu lui expliquer à plusieurs reprises pour qu’elle comprenne. Il était un homme partageant son corps avec celui de sa sœur, et, chaque nuit, la sœur prenait la place du garçon, et vice-versa. C’était curieux, mais Irina ne se posait pas beaucoup de questions. On était sur Terra, après tout, et elle s’avançait vers sa chambre quand, la devançant, une femme en sortit.

Une femme plutôt mignonne, avec ses cheveux violets. Elle portait un cache-œil, et semblait légèrement perdue. Irina lui fit un beau sourire en se penchant légèrement en avant afin de la saluer.

« Bonjour, Madame, répondit Irina. Vous pouvez avoir un petit-déjeuner chez vous, mais, comme vous n’avez pas fait la requête hier soir, vous pouvez toujours attendre, ou descendre dans le réfectoire commun, en compagnie des autres esclaves. Maîtresse Warren y sera sûrement, elle aime bien prendre son petit-déjeuner avec nous. »

C’était une chose qu’Irina aimait beaucoup chez elle, et qui expliquait pourquoi elle en parlait avec un ton de profonde adoration dans la voix : Maîtresse Warren leur était supérieure, certes, mais elle aimait rester proche d’elles, proche de ses acquisitions, de ses petits jouets. Pour les esclaves, c’était toujours très gratifiant, et Irina était éminemment heureuse quand ce genre d’occasions se présentaient. Elle lui parlait sur un ton poli et cordial. Normalement, les clients donnaient leurs commandes avant de se coucher au comptoir, et Irina ou d’autres servantes les apportaient le matin, si besoin est avec des spécificités particulières : servante venant nue, en tenue de soubrette, etc... Tout était pensé pour le confort des clients. Dans la chambre précédente, par exemple, c’était l’une des deux filles qui avait apporté le petit-déjeuner, se pliant en quatre pour satisfaire les moindres désirs de son client.

La jeune femme semblait assez nerveuse, et Irina lui sourit encore plus.

« Vous n’avez pas à avoir peur, vous savez, je ne fais que faire le ménage. Puis-je nettoyer votre chambre ? »

Si elle voulait rejoindre le réfectoire, il suffisait de prendre un escalier, et de se rendre dans le quartier privé des esclaves. Maîtresse Warren leur avait dit que cet invité-là avait le droit d’y aller. Harmony arriverait ainsi assez rapidement dans une grande pièce avec plusieurs grandes tables, pouvant manger les viennoiseries qu’on servait, avec du chocolat chaud, et des pains chauds. Mélinda, elle, était dans un coin de la pièce, donnant le sein à l’un des bébés du harem, une lueur épanouie et infiniment heureuse sur le regard. Si elle laissait souvent le soin aux génitrices de laisser les bébés téter, parfois, quand elle était bien gorgée de lait, elle le faisait elle-même.

C’était son petit plaisir matinal.

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Hardos/Harmony

Avatar

Re : Demander l'aide du Vampire [PV Mélinda Warren]

Réponse 12 septembre 07, 2014, 09:45:09 pm

Oui, Harmony était perdue. Un peu étrangère à cet endroit pour commencer et de deux, elle trouvait qu'il y avait de nombreuses choses dont elle ignorait la réponse. Notamment celle du petit déjeuné mais aussi du reste. Il y avait bien quelques livres dans sa chambre, des récits classiques de la littérature, Hardos avait laissé comme note qu'elle pouvait se balader en ville sans problème mais les grandes villes n'ont jamais été des choses que la jeune femme aimait. Elle se sentait mal à l'aise devant tant de monde, elle préférait les petites villes ou les villages où les gens étaient quand même bien plus chaleureux. Elle avait à peine passé la tête en travers de la porte qu'elle avait croisé une domestique en tenue assez aguichante mais vu l'endroit, ça allait de soi. Harmony était déjà assez gênée avec son rose aux joues alors rougir devant ça aussi ne se verrait pas. La jeune femme était plutôt belle mais elle n'en dit rien. Si Harmony était du genre méfiante au naturelle avec les inconnus, elle était parfois bien naïve avec les femmes, surtout si elles paraissaient gentilles. Elle s'était faite avoir avec la sirène après tout dans le lac.

La domestique lui parlait poliment et elle fit la moue en apprenant qu'il faut passer commande la veille mais en sachant qu'elle pourrait quand même déjeuner, elle reprit sourire. Sauf que... déjeuné avec des esclaves ne la dérangeait pas mais si on la prenait pour une esclave? S'il se passait des choses étranges dans le réfectoire, si des esclaves couchaient déjà entre elles, elle serait plus que gênée! De même que savoir que Mélinda Warren sera là l'inquiéta. Non pas à cause des rumeurs mais de son frère qui lui avaient demandé de se tenir loin d'elle. Certes dans un sens elle aimerait en savoir un peu plus sur leur marché mais elle ne voulait pas désobéir à son frère en même temps... Et puis elle avait faim... Elle sortait d'un sommeil d'une journée donc son dernier repas remonte à deux jours. Même si Hardos avait laissé quelques vivres, elle avait envie d'un véritable repas, pas d'un morceau de pain qui commençait à durcir et de quelques fruits... La servante la tirait de ses pensées en la rassurant avant de vouloir faire sa chambre.

« C-ce n'est pas la peine mademoiselle. Nous avons évité de déranger, j'y ai déjà fait le lit aussi et... cela dit oui, il y aura juste les serviettes dans la salle de bain à changer si ça ne vous dérange pas... »

Évidemment que ça ne la dérangeait pas, c'était son travail mais Harmony tenait de sa mère, une Ange. Toujours polie, toujours serviable, elle ne serait pas aussi froide que l'était son frère hier avec Mélinda ou les autres sur son chemin. Cependant, elle ne voulait pas vraiment se rapprocher de Mélinda mais elle ne voulait pas décevoir celle qui l'héberge ni décevoir son frère. Elle était dans une position qui était dérangeante pour elle qui voulait autant faire plaisir à son frère que ne pas être impolie avec Mélinda. Mais avant de penser à cela, elle devait penser à son estomac et demanda donc le chemin à suivre pour rejoindre le réfectoire avant de laisser la domestique faire son travail dans sa chambre. Elle suivait le chemin mais elle avait quand même un doute sur le chemin et fini donc par demander à une nouvelle domestique le chemin avant de trouver un grand réfectoire où il y avait une bonne ambiance. Chacune des femmes déjeunait, parlait de la pluie comme du beau temps, ça n'avait rien à voir avec l'image qu'elle avait. Oui, dans sa tête, c'était plus... obscène... Quoi qu'elle n'en était pas loin en voyant certaines en sous-vêtements, d'autres nues et il y avait même... même une mère qui donnait le sein à son enfant! Elle détourna rapidement le regard, c'était gênant. Elle aurait pu reconnaître Mélinda des souvenirs qu'elle partageait avec son frère. Même si ce n'était que des bribes, elle aurait pu la reconnaître. Mais bon, à peine avait-elle vu ce qui se passait que son œil était passer sur autre chose.

Elle avait pu prendre un bol de chocolat chaud avec quelques tartines à la confiture grâce à l'aide d'une jeune femme, une esclave donc, qui l'avait un peu guidé. Mais dans ses habitudes à ne pas se mêler au groupe facilement, elle s'installa dans un endroit de la table où il y avait personne pour le moment. Sur les cinq places de libre, elle avait choisi celle du milieu, écarté de deux places des filles à sa droite comme à sa gauche. Elle risquait d'en voir d'autres arrivée à ses places de libre mais... elle prend le risque. Quoi qu'il en soit, Harmony baissait la tête sur son bol, voulant éviter toute conversation avec ses filles. Timide? Effectivement. Elle espérait juste qu'elle soit transparent à leurs yeux et qu'elle regagne sa chambre au plus vite sans attiré l'attention sur elle.

Mélinda Warren

Créature

  • -
  • Messages: 3555


  • FicheChalant

    Description
    Petite vampire qui aime mordre des fesses <3

Re : Demander l'aide du Vampire [PV Mélinda Warren]

Réponse 13 septembre 09, 2014, 02:42:44 am

Dans sa couverture, qui l’enveloppait presque intégralement, ne laissant dépasser que son petit visage, le bébé tétait depuis déjà quelques minutes le généreux sein de Mélinda. Si cette dernière ne pouvait pas porter la vie, elle pouvait toujours produire du lait avec ses seins. Sa poitrine comprenait tous les éléments naturels nécessaires à la production de lait maternel. À côté d’elle, l’heureuse maman du bébé regardait cette scène avec adoration. Certes, elle aimait bien donner le sein à son propre enfant, mais voir sa Maîtresse le faire était tout simplement un immense honneur. En ce moment, Mélinda apparaissait comme la plus heureuse des femmes, un sourire épanoui sur le coin des lèvres, et un air enfantin et attendri sur son visage. Elle ressemblait alors à la femme heureuse qu’elle aurait pu être si son père n’était pas devenu fou, si sa mère n’était pas morte, et si elle avait eu une enfance heureuse. En ce moment, Mélinda semblait aussi innocente qu’une jeune fée, et insensible au reste. Elle regardait ce beau bébé téter, souriant en le câlinant, frottant son nez contre son front, et était si absorbée dans sa tâche qu’elle n’entendait même pas Harmony arriver, et s’asseoir sur un coin de table.

Quelques esclaves murmurèrent entre elles en la désignant, mais personne n’osait dire quoi que ce soit, attendant que leur Maîtresse parle.

« Hihi, quel appétit... Tu es aussi gourmande que ta maman, toi... »

Le bébé, qui s’appelait Paige, continuait à boire sans se poser de questions, et Mélinda, incapable de l’en empêcher, le laissa encore téter. Sa mère rougit poliment. Elle avait eu ce bébé en couchant avec trois clients en même temps, trois frères qui avait pris chacun de ses orifices en même temps : sa bouche, son vagin, et son anus. Elle ignorait lequel des trois était le père, mais elle avait longuement baisé, toute la nuit, et était bel et bien enceinte le lendemain. Elle l’avait annoncé à sa Maîtresse avec un grand sourire sur les lèvres, et Mélinda lui avait fait joyeusement l’amour. Maintenant, Paige continuait à téter, jusqu’à ce que sa tête se retire. Elle poussa de petits couinements heureux en remuant ses petits bras, et Mélinda tendit sa main, avançant un doigt, titillant le visage de Paige, gloussant ave celle, en sentant les deux petites mains potelées du bébé.

« Ooooh, qu’est-ce que tu es choupi, toi ! »

Elle gratouilla un peu Paige, qui se mit à rire, puis Mélinda la tendit vers sa mère, qui l’accueillit sans problème. Si on observait Mélinda, on aurait pu voir, dans le reflet verdâtre de ses yeux, une brève lueur nostalgique, qui disparut dans un battement de cils. Mélinda releva ensuite la tête, et se tourna vers Harmony, qui était en train de manger dans son coin.

« Tu as bien dormi, Harmony ? Je suppose que tu dois être la sœur de ce brave Hardos. »

En attendant qu’elle lui réponde, elle remit en place sa robe, puis se leva, et marcha vers la femme. Dès qu’elle était entrée, Mélinda l’avait senti... Notamment par le biais de son sang. C’était le même que celui d’Hardos. Mélinda se rapprocha donc d’elle, se glissant dans son dos, et posa ses deux mains sur ses épaules.

« Tu es moins polie que ton frère, Harmony... Tu viens manger à ma table sans même me saluer... Ou alors, c’est que je te fais peur... Je serais donc si effrayante ?! »

Mélinda se moquait d’elle, et relâcha ses épaules, puis s’assit juste à côté de la femme, sur le rebord de la table. Elle prenait ses aises, mais, après tout, elle était chez elle.
« Modifié: septembre 16, 2014, 09:21:27 am par Mélinda Warren »

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Hardos/Harmony

Avatar

Re : Demander l'aide du Vampire [PV Mélinda Warren]

Réponse 14 septembre 14, 2014, 10:18:56 pm

Harmony était apparu furtivement dans la salle, ne voulant pas déranger les autres, malgré l'aide offerte par l'une des filles qui la guider rapidement vers les divers plats ou petites choses proposées pour déjeuner, elle prit ce dont elle avait besoin avant de s'installer à une table en étant un peu isolée volontairement. Elle ne savait pas trop ce qu'elle devait ou même allait faire ensuite? Retourner à sa chambre et attendre ou bien visiter un peu Ashnard peut-être? Quoi qu'il en soit, elle évitait tout contact même visuel avec les autres. Elle ne souhaitait pas être prise pour une esclave ni même que les autres la regardent bizarrement. De par ses origines comme son attitude, elle s'était toujours trouvé à part. Elle avait déjà eu un bref aperçut sur Terre dans le lycée. Autant certaines filles venaient vers elle en étant gentille, autant d'autres ne supportaient même pas son apparence, ni même sa timidité. Quoi qu'il en soit, elle déjeuna en paix, sans se faire remarquer mais la directrice des lieux l'avait déjà remarqué et une fois son affaire terminée, elle prononça son nom en voulant savoir si elle avait bien dormi. Qu'on s'adresse à elle directement sans même qu'elle ne connaisse personne ici la surprenait un peu mais elle leva les yeux vers Mélinda Warren, hésitant toujours à regarder sa tartine ou bien la jeune femme.

« M-moui... Oui Ma-mademoiselle Warren, merci... »

Elle baissa à nouveau la tête, non seulement elle avait remarqué que la jeune femme avait un sein nu ce qui suffisait à la faire rougir mais en plus, même si ce n'était que quelques mots, elle avait dû attirer l'attention de certaines filles autour d'elle. Mélinda se rapprocha d'elle, d'abord dans son dos, supposant qu'elle était impolie puis elle évoqua qu'elle pouvait faire peur? Mince! Elle avait vraiment oublié une notion si simple? Mais il faut bien dire la vérité, la position dans laquelle était la vampire ne lui avait pas donné envie d'approcher, de plus, elle avait toujours en tête les précautions de son frère. Ne pas se rapprocher d'elle...

« Pa-Pa-Pa-Pa-Pas du tout m-m-m-mais je n'aurais pas osé venir vous déranger alors que vous étiez avec votre enfant... j'aurais trouvé la situation gênante que de vous déranger durant cette activité.... »

Pendant qu'elle parlait, elle avait à peine osé regarder Mélinda quelques secondes avant de rebaisser à nouveau la tête, posant sa tartine sur la table en plaçant ses mains sur ses cuisses, se serrant doigts. Elle était stressée oui mais aussi intimidée. Il en fallait peu avec Harmony mais l'idée d'être dans le collimateur de celle qui les héberge la mettait déjà mal à l'aise.

« Pardonnez-moi M-mademoiselle Warren, j'ai pensé bien faire... je comptais vous saluez plus tard, une fois cela terminé par exemple... »

D'autant plus qu'avec les autres filles autour nue ou en petites tenues, il y avait de quoi la bloquer. Heureusement certaines filles étaient au moins habillées, même si parfois c'était court, c'était là de vrais vêtements et pas seulement de la lingerie. Harmony serrait ses lèvres en levant les yeux vers Mélinda. Elle n'allait pas pleurer mais elle ne pensait pas qu'elle aurait fait une faute en arrivant à peine ici pour prendre son petit déjeuné.


Répondre
Tags :