Le Grand Jeu - Forum RPG Hentai

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des œuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible.
Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans.

En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Vous acceptez également le traitement automatisé de données et mentions légales de notre hébergeur.

La Loi de Murphy [Pv.]

Nos partenaires :

Planete Sonic Reose Hybride Yuri-Academia L'Empire d'Argos Astrya Hybride Industry Iles Mystérieuses THIRDS Petites indécences entre amis
Inscrivez-vous

Shun

Humain(e)

La Loi de Murphy [Pv.]

vendredi 05 août 2022, 09:36:03

C'était une journée comme une autre pour Shun, à se morfondre sur sa chaise au fond de salle de cours de M. Akashiro, le professeur d'histoire. Il faisait beau ce jour-là et l'étudiant serait bien mieux sur sa planche au skatepark plutôt que de momifier à écouter des choses qu'il connaissait déjà.
 
Heureusement, il était installé au dernier rang de la classe et pouvait utiliser son smartphone sans se faire repérer. Shun n'était pas un cancre, au contraire  il avait des facultés d'apprentissage remarquables mais tout dans son attitude montrait le contraire. Il était solitaire, s'isolait volontiers des jeunes de son âge et répondait rarement aux questions qu'on lui posait. Cela n'avait rien à voir avec de la timidité, il s'exprimait normalement, c'était juste que la compagnie des autres ne l'intéressait pas. Il en payait un peu le prix puisqu'on le prenait pour un branleur chiant et absolument pas digne d'intérêt. Les garçons surtout le honnissaient pour sa beauté particulière. Son physique un peu androgyne plaisait aux filles et souvent des commentaires mignons fusaient de leur part à son égard, provoquant l'ire de machos plus affirmés.

La sonnerie de la pause méridienne sonna enfin. Exceptionnellement, Shun avait deux heures devant lui avant de reprendre les cours et il serait bien parti flâner mais son skate s'était brisé net la veille sur une réception ratée et il lui fallait en racheter un. Aussi, il était venu en transports en commun -l'horreur pour lui qui n'aimait pas la foule - et il ne comptait pas recommencer de sitôt, plutôt marcher. Dernier à sortir de sa classe, il remonta sur ses hanches son cargo trop large et arrangea son t-shirt à l'effigie de Vegeta, son personnage favori de la série Dragon Ball . Il portait son éternel bonnet dont il ne séparait que rarement et arpenta quelques dizaines de mètres de couloir pour rejoindre son casier. Les élèves des classes supérieures ne portaient plus l'uniforme règlementaire de l'établissement et c'était pour lui une liberté salvatrice.

A cette heure-là, c'était la folie. Les étudiants se ruaient sur leurs vestiaires pour récupérer leur déjeuner et fonçaient ensuite trouver une place pour manger. Le parc du campus était le lieu privilégié des regroupements où tous pouvaient profiter de la verdure des jardins et des beaux jours de ce début d'été. Shun fut bousculé, poussé, serré et il prit sur lui pour ne pas fuir à toutes jambes. Il arriva quand même devant son casier et l'ouvrit pour trouver son bento, sa boite repas. Pour lui, pas question de se mélanger aux autres, il irait manger peinard sur le toit du bâtiment B où personne ne venait jamais. Une exclamation le fit se retourner. Oh? Il connaissait de vue la jolie fille aux cheveux courts qui gesticulait de l'autre côté du couloir. Elle avait son casier en face du sien et du peu qu'il avait vu, elle était particulièrement bruyante et extravertie, tout son contraire. Elle était souvent avec sa sœur, beaucoup plus discrète mais aujourd'hui, elle était seule. Elle occupait tout l'espace et les deux filles avec qui elle parlait ne pouvaient pas en placer une. Shun prit quelques secondes pour la regarder. C'était un joli petit lot et de profil, sa poitrine était aussi arrogante que généreuse, un bon point de plus selon les critères personnels du jeune homme.

Peut être qu'elle le senti et elle se tourna vers lui. Aussitôt, il détourna le regard et s'esquiva. Pour rejoindre le bâtiment B, il n'était pas nécessaire de sortir mais juste de suivre la prolongation du couloir jusqu'à un escalier qui le mena au dernier étage. La porte d'accès au toit était ouverte et il sortit pour aller s'installer sur un gros cube en béton, assis en tailleur. Il aimait bien cet endroit car personne n'y venait. Ensuite, le lieu n'était pas dédié à la détente. Il n'y avait pas de bancs, pas de jardin, juste des systèmes de climatisation et des gros tuyaux alimentant le bâtiment en tout ce qu'il fallait. La porte d'accès au toit était toujours ouverte, tout comme celle du petit abri à matériel, à l'autre bout.

Un courant d'air frais tira Shun de ses pensées. Le soleil fut voilé par un nuage puis par un autre. A cette époque de l'année, les orages d'été pouvaient survenir à n'importe quel moment et il semblait que ce pourrait être le cas sous peu.

Derrière lui, un crissement sur le gravier le fit se retourner d'un bloc. il n'avait pas entendu quelqu'un s'approcher.

Laura et Sue

Avatar

  • -
  • Messages: 22
  • avatar


  • FicheChalant

    Description
    Laura (à gauche) : un tatouage sous la poitrine (encre noire), souvent bronzée
    Sue (à droite) : le même tatouage, ainsi qu'un beaucoup plus provocant sur le bas ventre (encre blanche), des piercings aux tétons, métisse

Re : La Loi de Murphy [Pv.]

Réponse 1 lundi 08 août 2022, 19:19:09

La journée avait mal commencé pour Sue.
Habituellement, la matinée est réglée comme du papier à musique : elle et Laura se réveillent, prennent du bon temps dans le lit ou sous la douche, puis elles se préparent et viennent en cours ensemble. Simple et efficace !
Mais ce matin, Laura est partie plus tôt que d’habitude à cause de son club, une histoire de match amical dans la ville d’à côté. Résultat : Sue est frustrée, et particulièrement distraite – bien plus que d’habitude.

Elle soupire, le menton posé dans sa main. Le cours du matin est en plus de ça ennuyant. D’habitude aussi, mais au moins elle se distrait en embêtant sa jumelle. Qu’à cela ne tienne ! Si Laura n’est pas là, elle va s’occuper sans elle. Dès que le prof’ a le dos tourné, elle en profite pour discuter avec les filles autour d’elle. Elle est à peu près sûre qu’au moins une d’entre elles adorerait un tête à tête avec Laura, et a l’impression qu’une autre s’intéresse à elle. Ça a au moins le mérite de rendre le cours plus intéressant !

Après deux trop longues heures à faire semblant d’écouter des théories économiques et arranger une soirée dans sa chambre avec les deux autres élèves, Sue sort finalement de la classe en baillant sans la moindre retenue. Elle continue de discuter avec les deux concernées, profitant d’être enfin dans le couloir pour s’exprimer plus librement. Néanmoins vu le bruit et la folie ambiante, comme chaque jour à cette heure-là, elle doit hausser un peu le ton pour être sûre de se faire entendre par ses deux camarades de classe. Ça lui vaut bien entendu quelques coups d’œil plus ou moins discrets, mais peu importe ! D’ailleurs, elle ne vient pas de la regarder elle là-bas avec son bonnet ? Ou il ? Elle n'est pas sûre, ne voyant que ses cheveux longs d’ici, mais visiblement iel a le casier en face du sien. Il faut vraiment qu’elle fasse un peu plus attention à ce qui l’entoure !

La cohue partiellement passée, elle file à son tour à son casier pour y ranger ses affaires. Elle s’assure que personne ne voit ce qui traine dans son sac – non pas que le sandwich soit honteux, mais le jouet qu’elle a emmené ce matin un peu plus. Elle a bien l’intention de prendre un minimum de bon temps malgré l’absence de sa sœur, et si ses invitées préfèrent glander à la cafétaria ce n’est pas son cas.
Sue file donc en direction du toit, sans même savoir qu’elle suit la piste de l’inconnu du casier. Elle y est déjà allée avec Laura, et n’a pas trop de mal à retrouver le chemin malgré ses hésitations. Bizarrement, il ne semblait pas y avoir grand monde qui y allait. Il faut dire que le lycée regorge d’endroits où s’isoler.

Elle jette un œil par-dessus son épaule en prenant le dernier escalier, comme pour vérifier que personne ne la suit, puis grimpe les marches deux par deux jusqu’à la porte. Elle la pousse aussi discrètement que possible, et se retourne pour la fermer tout en vérifiant à nouveau qu’il n’y avait personne derrière elle. Parfait ! Enfin, parfait… à force de regarder derrière elle, elle en a oublié de regarder devant et n’a pas remarqué son voisin de casier.
Elle commence à se retourner lentement, la main et le regard plongés dans son sac à la recherche du jouet. Ce n’est qu’une fois qu’elle l’a en main et le sort qu’elle redresse la tête et aperçoit le jeune homme. Pendant une seconde elle ne bouge plus, se demandant bien quoi dire. Bonjour, je viens me masturber ? Oui non, ça ne va pas le faire. Sa main s’ouvre et laisse retomber le jouet au fond du sac, puis elle la replonge dedans et en sort le sandwich. Elle affiche alors un grand sourire, qui pourrait presque passer pour innocent si les quelques secondes qui venaient de s’écouler n’avaient pas existé.

Bonjour ! Toi aussi tu viens sur le toit pour manger ?

Elle le dévisage un instant, maintenant sûre qu’il s’agit d’un garçon. Il était cependant plutôt efféminé et mignon, assez pour qu’elle se dise durant un instant qu’il ferait un bon substitut à son sextoy. Et en plus, il a un t-shirt de Vegeta !

T’aimes bien Vegeta ? Ou juste la série de manière générale ?

Elle s’en rapproche un peu plus pour l’observer, se demandant bien ce qu’il fait ici tout seul. Il a peut-être un rencard ?
Laura : Parle / Pense
Sue : Parle / Pense


Shun

Humain(e)

Re : La Loi de Murphy [Pv.]

Réponse 2 samedi 13 août 2022, 09:21:14

Oh? Il s'agit de sa voisine de casier, la nénette bruyante d'en face qu'il apprécie de regarder (ou plutôt de mater) quand il n'a aucun risque de se faire attraper. Elle est mignonne. Son uniforme lui va bien et suggère un corps bien fait dont la poitrine massive reste l'objet de toutes les attentions du jeune homme. Et puis, avec sa peau foncée et ses cheveux courts, elle dénote par rapport aux autres filles du lycée. Elle est toute proche et elle sent bon. Shun est sensible aux odeurs et celle de Sue (il a lu son prénom sur son casier) lui plait, en harmonie avec son caractère dynamique.

"Bonjour ! Toi aussi tu viens sur le toit pour manger?"

En réponse il hocha la tête sobrement. Il n'avait pas pu manquer le tour de passe-passe de la jeune fille et savait à présent ce qu'elle avait dans son sac et par rapprochement, ce qu'elle était venu faire sur le toit. En soi, ça ne le dérangeait pas le moins du monde. Chacun faisait ce qu'il voulait et qu'elle soit venu se faire plaisir ici n'avait rien de surprenant. Régulièrement, des couples d'étudiants s'envoyaient en l'air sur le campus, laissant derrière eux les traces de leur méfait et provoquant une pluie de messages de la direction concernant un rappel du règlement. Maintenant, que ça tombe au moment où lui-même est là le perturbe un peu. Shun est quelqu'un de franc qui même s'il ne parle pas beaucoup dit les choses comme elles sont. En plus, l'espace d'un instant, il a vu briller dans les prunelles de Sue un éclat qui n'avait rien à voir avec le sandwich qu'elle avait sorti à la hâte.

"Salut! Je viens là pour être tranquille. Je n'aime pas me mélanger aux autres."

Il se tourne vers son sac et en sort son bento. Comme la plupart des japonais, il trimballe sa boite à repas tous les jours en prévision de la pause de midi. Aujourd'hui, c'est boulettes de riz et porc sauté.

"T'aimes bien Vegeta ? Ou juste la série de manière générale ?"


Il marque une pause, comprenant qu'elle ne compte pas s'en aller. Aussi, poliment, il se décale pour qu'elle puisse s'asseoir à côté de lui. Elle est maintenant vraiment très proche et leurs mains se frôlent quand elle s'installe. Il en ressent aussitôt un gros frisson qu'il ne peut pas contenir. Après tout, il est comme tous les garçons de son âge. Quand une bombe vient s'asseoir à côté de toi, ça fait quelque chose. Il lorgne légèrement sur le côté, elle a un rack vraiment impressionnant qui tend sa chemise de manière très osée.

"J'aime bien le personnage. Il est austère, il ne parle pas pour rien dire et son évolution dans la série est sympa."

Mais pourquoi ne garde t'elle pas les distances normales que deux jeunes qui ne se connaissent pas devraient respecter. Ça en est presque gênant et Shun rougit de cette promiscuité qui devient presque intime. Ses idées s'emballent. N'importe quoi pourrait arriver sur ce toit avec cette sans-gêne et ils pourraient même ... Non, non ... il n'est pas comme ça. Ce n'est pas qu'il est timide ni ignorant en matière de relation mais juste qu'il ne s'aventurerait pas à faire en premier un geste vers elle. Si il se plantait, ce serait la cata.

Aussi, il préféra rester naturel et reprit sur le même ton qu'elle, sur le sujet qui l'avait amenée sur le toit. Il parla normalement, sans agressivité, ni taquinerie, posant sa question comme s'il demandait l'heure.

"Et toi, tu viens souvent sur le toit pour te masturber?"

Laura et Sue

Avatar

  • -
  • Messages: 22
  • avatar


  • FicheChalant

    Description
    Laura (à gauche) : un tatouage sous la poitrine (encre noire), souvent bronzée
    Sue (à droite) : le même tatouage, ainsi qu'un beaucoup plus provocant sur le bas ventre (encre blanche), des piercings aux tétons, métisse

Re : La Loi de Murphy [Pv.]

Réponse 3 samedi 13 août 2022, 20:54:41

Sue continue de dévisager le jeune homme, attendant sa réponse. Ça ne prend pas plus d’une poignée de secondes, et encore, avant qu’il ne lui dise être là pour être tranquille et ne pas se mélanger aux autres. Message bien reçu pour Sue, qui ne se considère cependant pas comme ‘une autre’ et décide donc de rester. Après tout elle a déjà sorti son sandwich, et lui son bento. Si ça ce n’est pas une invitation à faire connaissance, qu’est-ce que c’est ? Et si le doute est encore permis, il a la gentillesse de lui faire une place sur ce petit banc.

Elle vient alors s’installer à ses côtés. Sa main frôle un instant celle du jeune homme réservé, sans que cela ne la dérange particulièrement. Elle a l’habitude de glisser ses mains dans des endroits beaucoup plus intimes lorsqu’elle est avec Laura, mais aussi de sentir celles de sa jumelle… ailleurs. Néanmoins, elle sent le regard de son voisin qui ne se pose clairement pas que sur son visage. Alors, avec un sourire joueur elle croise ses bras et s’assure de relever sa poitrine au passage, juste pour voir sa réaction en écoutant ce qu’il pense de Vegeta.

C’est vrai ! Et dans un sens ça fait son charme. En plus, c’est pas parce qu’il parle peu qu’il n’agit pas… moi, ça m’a brisée le cœur quand il fait ses adieux à Trunks et meurt face à Buu.

Elle jette un œil vers le visage de l’étudiant, qui semble plus rouge qu’il y a quelques secondes. On dirait qu’il a quelques pensées salaces ! Ou qu’il n’a vraiment pas l’habitude d’être proche des gens, mais ça Sue n’y pense pas un seul instant. Elle se demande s’il va tenter quelque chose en mordant dans son sandwich, une simple baguette garnie de salade, concombre et poulet ; le tout accompagné d’un peu de sauce curry. L’un de ses favoris ! Mais alors qu’elle va prendre une seconde bouchée, son voisin de banc lui pose une question bien plus directe et osée. Elle ne peut s’empêcher d’y sourire, et de lui répondre avec tout le sérieux dont elle est capable.

Non, en général le midi on mange un truc rapidos et on file dans un cabinet de toilette propre pour s’envoyer en l’air avec Laura. C’est plus pratique, y’a du papier pour s’essuyer et tout. En plus on peut se rafraichir après !

Elle reprend une bouchée de sandwich l’air de rien, laissant le jeune homme assimiler ce qu’elle vient de dire. Mais elle n’en a pas fini avec lui, au contraire ! Elle a bien l’intention de profiter du fait qu’il ait abordé le sujet de lui-même.

Mais aujourd’hui elle n’est pas là, alors je me suis dit que j’allais tester l’une de mes dernières acquisitions ! C’est peut-être pas une bonne idée cela dit. Tu crois que je risque d’être dérangée ici ? Ou encore pire, d’être prise ? Dans le sens surprise par quelqu’un qui travaille ici, pas l’autre… c’est qu’il m’a coûté cher ce Bad Dragon.

Est-ce qu’elle s’amuse un peu avec le jeune homme, cherchant à titiller son imagination plus que de raison ? Peut-être. Après tout, il a vu ce qu’elle a dans son sac et Sue est plutôt excitée à l’idée qu’il puisse être en train de l’imaginer chevaucher son jouet. Ou, vu les regards qu’il lui a jetés, peut-être la voit elle le glisser entre ses seins ? Dans tous les cas, elle le regarde avec un sourire éclatant et continue de manger son sandwich l’air de rien.
Laura : Parle / Pense
Sue : Parle / Pense



Répondre
Tags :