Nos partenaires :

Planete Sonic Faire un don à l'assoc MLDK Reose Hybride Yuri-Academia
Inscrivez-vous

Lissandre Verrières

Humain(e)

Un film. Des tentacules. Un détective. [avec Akeshi] – réponse n°1

Ça ne faisait pas trois jours que Lissandre était arrivée dans la ville de Seizuku. Entre certaines formalités administratives, le temps de se perdre pour commencer à trouver ses repères, et toute cette affaire liée aux Failles… Bref, c’était la première nuit où la jeune bourgeoise passait du temps pour elle. Juste pour du loisir.

En sa qualité d’apprentie-réalisatrice de film pornographique et celle de jeune femme éprise de la culture japonaise : Lissandre ne voit pas d’autre choix que d’aller au cinéma. Il est 23h passé depuis longtemps. La séance est à minuit. Une séance très spéciale.

Pour rejoindre la petite salle de cinéma, -un établissement spécialisé dans le cinéma de « genre »- Lissandre doit marcher à travers les rues. Il y a peu d’activités en cette nuit. Les rares personnes dehors sont soit en train de se diriger vers une fête, soit en train de vomir leurs excès. Quant à la troisième catégorie, la jeune bourgeoise ne leur laisse qu’un regard furtif. Son imagination et l’endroit où elle se trouve lui susurre à l’oreille qu’elle est observée par des yakuzas…

*Arrête de te faire des films, ma grande ! Pas la peine de stresser comme Faustine. *

Surtout que Lissandre ne peut pas passez incognito. Habillée d’une combinaison moulante et rose. Réhaussée d’un blouson fermé et doré. Lissandre passerait inaperçu dans une convention de mangas et animés. Sauf qu’elle est dans une rue déserte et peu éclairée.

Malgré des regards pervers et des accroches bourrines auxquels elle ne répond pas, Lissandre parvient à la salle de cinéma. Elle paie sa séance et s’installe dans une petite salle. Il n’y a pas grand monde sur les sièges rouges. Là-bas un gros avec une queue de cheval. De l’autre côté, deux étudiantes qui rient entre elles à l’approche des monstres sexuels qu’elles sont venus observer.

Pour passer le temps, elle pianote sur son téléphone. Jusqu’à ce que le film commence. Un film pornographique sur un concept très simple : des aliens ont commencé à envahir une petite ville japonaise. Des aliens qui se déguisent en humain le jour et se révèlent en monstre tentaculaire et obsédé la nuit.

Vingt bonnes minutes depuis le début du film. Une étudiante très conne et aux très gros seins se fait déshabiller violement par les tentacules. Certains des membres s’enroulent déjà autour des jambes, sous la poitrine et autour de son cou. Un léger étranglement pour le moment.

Et, alors que Lissandre retient son souffle au regard de la scène : un CRI RETENTIT derrière elle !

*Qu’est-ce qu’il se passe ?! Une agression ? Dans un cinéma X ?! *


Répondre
Tags :