Le Grand Jeu - Forum RPG Hentai

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des œuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible.
Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans.

En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Vous acceptez également le traitement automatisé de données et mentions légales de notre hébergeur.

[TERRA] Ashnard

Nos partenaires :

Planete Sonic Reose Hybride Yuri-Academia L'Empire d'Argos Astrya Hybride Industry Iles Mystérieuses THIRDS Petites indécences entre amis
Inscrivez-vous

Le Grand Jeu

Administrateur

  • -
  • Messages: 129


  • Fiche

    Description
    Posteur de messages officiels.

[TERRA] Ashnard

mardi 04 juin 2019, 20:05:01

Ashnard

« Qui contrôle les Contrées du Chaos contrôle l'Heartland ;
Qui contrôle l'Heartland contrôle l'Île-Monde ;
Qui contrôle l'Île-Monde contrôle le monde. »

- Sir Emhyr Var Emreis, Conseiller Impérial

  • Introduction

« Dors, maintenant, ou les Ashnardiens viendront te prendre ! ». Par cette simple maxime attribuée à la ménagère nexusienne, on résume la manière dont le monde entier, globalement, perçoit le redoutable Empire d’Ashnard. Peuplé majoritairement de démons et d’humains, l’Empire a été pendant longtemps une lointaine rumeur, des fantasmes que quelques voyageurs effrayés racontaient. Situé à l’autre bout du continent par rapport à Nexus, Ashnard était jadis totalement inconnue du public, et a fortiori des Nexusiens. L’ancien régime dictatorial a depuis longtemps affirmé sa position d’Empire, en écrasant et en asservissant tous ceux se dressant contre lui. L’Empire est aujourd’hui l’État le plus grand du monde, disposant de l’armée la plus puissante qui soit, et, entre lui et Nexus, se dresse un continent entier, ravagé par les vagues de monstres, les guerres intestinales, et autres troubles sanguinolents. Né dans le sang et la douleur, l’Empire s’est érigé, et, à la propagande nexusienne le dépeignant comme une tyrannie brutale et assoiffée de sang, rétorque par son propre discours.

  • Géopolitique Ashnardienne

Là où Nexus a une vision, hégémonique fondée sur l’économie, le contrôle des richesses, et une sorte de domination indirecte des autres nations, Ashnard, elle, a toujours eu une vision plus militaire, plus tranchée. L’Empire est l’expression de la hard power étatique, et mise sur la puissance de son armée, sa discipline et son autorité pour étendre son giron. L’Empire ne contrôle pas indirectement les nations, elle les annexe à son Empire. L’Empire est ainsi un immense territoire, le plus grand de Terra, une puissance continentale de premier plan.

Puissance hégémonique, l’Empire ne rêve que d’expansion et d’agrandissement, et veut dominer le monde entier. Cette vision se justifie par des raisons historiques. Ashnard est née dans des terres arides et stériles, et a donc dû s’agrandir, en se heurtant à des contrées barbares, païennes, sauvages. Ces guerres primaires ont forgé l’Empire, qui ne se considère pas comme une puissance d’oppression, mais estime avoir, au contraire, pour but de civiliser le monde. La propagande impériale repose ainsi sur le fait que les terres que l’Empire annexent se sont améliorées, ont connu la paix, la stabilité, et la prospérité économique, alors que, auparavant, elles étaient déchirées par les attaques de monstres, la corruption, les guerres, les épidémies, etc...

L’Empire a étendu son influence de manière considérable, et constitue aujourd’hui l’une des trois grandes puissances de Terra. Nexus est sa cible depuis de nombreuses années, mais, jusqu’à présent, les Nexusiens ont toujours réussi à repousser les velléités impériales.

  • Système politique

Ashnard est un Empire. On trouve à sa tête un Empereur. Les différents Empereurs successifs à la tête d’Ashnard ont souvent agi de manière différente. Certains furent des chefs de guerre, très actifs sur le champ de bataille, menant glorieusement leurs troupes. D’autres furent au contraire plus intéressés par le développement de l’Empire, et d’aucuns, enfin, tâchèrent d’être distants, conférant à leur rang un statut jupitérien et sacré, n’intervenant que rarement.

Juste sous l’Empereur, on trouve le Conseil Impérial, véritable organe décisionnel, qui agit au nom de l’Empereur. Les Conseillers Impériaux sont très influents, et sont issus des grandes familles et des grands clans de l’Empire. Le fonctionnement et les attributions du Conseil Impérial dépend de la volonté de chaque Empereur. Historiquement, dans une nation aussi houleuse, il est souvent arrivé que les deux institutions se heurtent. De fait, il est rare que l’Empereur fasse l’unanimité parmi les Conseillers Impériaux, ce qui fait que le sommet du pouvoir est constitué de tractions politiques et de complots.

L’administration du territoire impérial est, quant à elle, très diversifiée. Officiellement, l’Empire est subdivisée en provinces et en colonies. Les provinces désignent les territoires impériaux stables et existant depuis une durée assez longue, tandis que les colonies, par opposition, sont les territoires récemment annexés par l’Empire, et qui sont généralement dans des situations difficiles, proches de la révolte. Pour autant, et malgré cette classification simple, les provinces impériales peuvent connaître un fonctionnement interne différent les unes des autres. L’Empire étant très vaste, les Ashnardiens, pour obtenir la soumission des États conquis, ont parfois laissé aux dirigeants en place leur souveraineté interne, le respect de leurs coutumes et de leurs traditions, sous réserve de respecter certaines règles impériales fondamentales.

En définitive, s’il fallait comparer le fonctionnement de l’Empire à un régime politique connu, ce serait celui de l’Empire romain.

  • Histoire

Le passé d’Ashnard est mal connu, en grande partie parce qu’Ashnard est née dans une région reculée, sauvage, et stérile. Un désert situé aux confins de Terra, dans des terres sauvages, où aucun Nexusien, ni Tekhan, n’iraient s’aventurer. Le récit des fondations impériales fait état d’une alliance passée entre de multiples grandes familles humaines originaires d’autres États (principalement Tekhos et Nexus) et différents démons influents de l’Enfer, voulant échapper à l’autorité des clans démoniaques. Ashnard fut fondée sur une alliance entre humains et démons, qui perdure encore, et qui fonctionne sur un principe simple, du moins à la base : les humains construisent les villes que les démons protègent.

Si les humains y ont vu l’occasion de pouvoir bâtir un nouvel eldorado, les démons ayant rejoint l’Empire, eux, étaient attirés par l’idée de pouvoir fonder leur propre Empire, sans avoir à répondre de l’autorité des Grands-Princes, et à pouvoir vivre libres.

Ces premières années sont donc méconnues, car les différentes sources historiques sont relativement contradictoires. Il y eut sûrement déjà, dès les premières années, des oppositions, des conflits latents, et, pendant plusieurs siècles, Ashnard resta une rumeur lointaine, que les Nexusiens assimilaient à toutes ces contrées barbares et décadentes situées de l’autre côté de Terra. Des terres envahies de monstres, de Barbares, d’individus pratiquant des sacrifices humains et vivant dans la sauvagerie et la guerre. Ashnard grandit dans le sang et le feu, et, peu à peu, réussit à soumettre les plus proches territoires l’entourant, et à s’étendre.

Son développement, dès lors, continua à croître, et, au fur et à mesure des siècles, l’Empire se développa, repoussant à chaque fois ses frontières, construisit des forteresses de plus en plus puissantes, et des armées de plus en plus nombreuses, le tout avec une bureaucratie qui s’accentua. Impossible, sans une bonne administration interne, de pouvoir contrôler un territoire qui s’étalait sur des dizaines de milliers de kilomètres. L’Empire se forma petit à petit, jusqu’à atteindre sa forme actuelle, celle d’une superpuissance marquée par un fort étatisme et par une armée très puissante.

Aujourd’hui, l’objectif de l’Empire est de s’emparer de Nexus. Nexus constitue, aux yeux des Ashnardiens, le dernier obstacle les empêchant de dominer le monde entier. Depuis des années et des années, les Ashnardiens envoient des armées immenses à travers le continent pour attaquer Nexus, mais, jusqu’à présent, les Impériaux n’ont jamais réussi à briser Nexus.

L’Empire est puissant, mais fait parfois office d’un colosse aux pieds d’argile. Terra, en effet, est un monde très dangereux, et, en s’étant étalé dans toutes les directions, l’Empire s’est fait quantité d’ennemis. Autrement dit, les Ashnardiens sont perpétuellement en guerre, car ils ont toujours un conflit à gérer, que ce soit des invasions barbares, ou des révoltes internes. Pour l’heure, l’Empire arrive néanmoins à tenir ses frontières, et à garder une cohésion interne.

  • Géographie

Ashnard est le plus grand État de Terra. Partant de là, son sol est très diversifié, incluant aussi bien des déserts que des forêts, des prairies, ou des montagnes.

Le long de la principale frontière d’Ashnard, on trouve les Landes Dévastées, un terme générique désignant un ensemble de royaumes et d’États en ruines, après de longues années de guerre contre les Ashnardiens. Les Landes Dévastées sont plutôt dangereuses pour les visiteurs, car on y trouve, outre des milices rebelles, des bandits, et, naturellement, quantité de monstres qui viennent se repaître dans les citadelles détruites.

Ashnard dispose d’une grande capitale. Bien que la ville ne soit pas aussi grande que Nexus, Ashnard reste tout de même de tailel considérable. Elle est au cœur de l’Empire, au milieu d’un grand désert, et la ville toute entière est dominée par le colossal Palais Impérial, le centre de l’Empire, siège de l’Empereur. Propre et ordonnée, la ville se veut à l’image de la doctrione impériale : forte, dure, et disciplinée.

  • Économie

L’économie ashnardienne est à l’image de l’Empire. C’est une économie de conquête, qui repose en grande partie sur les multiples annexions que l’Empire fait, et sur sa politique de repeuplement des terres conquises. L’esclavage est au centre du système économique impérial, car Ashnard dispose d’un très grand nombre d’esclaves, qui sont employés dans les fermes, les manufactures, les ateliers, les mines... Une manne considérable, qui fait que l’Empire peut rapidement reconstruire les terres qu’il détruit.

Ashnard a également une vision très protectionniste de son économie, et encourage le développement de marchés internes à l’Empire, entre les différents provinces et colonies composant l’Empire. De ce point de vue, l’Empire a hérité de la vision mercantiliste de Nexus, mais, contrairement aux Nexusiens, l’État a un rôle bien plus important, et est adepte de nationalisations et autres pratiques visant à s’assurer que le monde de la finance lui appartienne. Pour autant, ce n’est pas un système collectiviste, les Ashnardiens étant très attachés au concept de propriété privée, et l’État ne cherche guère à moraliser les pratiques financières. De fait, il existe peu de pratiques commerciales qui soient interdites par l’Empire.

  • La société Ashnardienne

L’Empire connaît plusieurs classes sociales différentes :

Armée. L’armée est véritablement une classe à part au sein de l’Empire. L’Empire dispose d’une puissante armée, formée et entraînée dans des académies et écoles militaires de pointe. Pour les habitants de basse extraction, l’armée est souvent une excellente manière de devenir citoyen, puisque quiconque accomplit ses classes militaires peut se voir décerner le statut de citoyen. Officiellement, les soldats sont censés être irréprochables, mais, dans les faits, l’armée, qui bénéficie de son influence, effectue régulièrement des crimes de guerre quand elle attaque des villes ennemies. Les pogroms, les viols de masse, les pillages, sont multiples, et il est très rare que les soldats ashnardiens se fassent condamner ;

Citoyens. Les citoyens constituent une bonne partie de la population impériale. Un citoyen est un individu qui bénéficie d’un statut particulier au sein de l’Empire, qui lui permet de bénéficier de la protection de l’Empire, de disposer de son propre patrimoine, et donc d’acquérir des biens. Sur ce point, la citoyenneté impériale s’acquiert autant par droit du sang que par droit du sol ;

Esclaves. À Ashnard, soit on est citoyen, soit on est esclave. Par opposition au citoyen, l’esclave n’a aucun droit, et doit forcément avoir un propriétaire. Un esclave dénué de propriétaire est un vagabond, soit un délinquant qui est incarcéré jusqu’à ce qu’il trouve un maître qui s’occupe de lui, et, surtout, répond des fautes que l’esclave pourrait commettre. La plupart des esclaves sont des prisonniers politiques, et un esclave a le choix entre, soit rester esclave, soit rejoindre l’armée, faire ses classes, et devenir citoyen. Toutefois, et comme à Nexus, un citoyen peut également devenir esclave, notamment s’il n’arrive plus à rembourser ses dettes, et n’a plus aucun actif réalisable. Les esclaves sont très nombreux, et constituent la majorité de la population impériale. Les révoltes d’esclaves ne sont pas rares, mais sont à chaque fois sévèrement réprimées.

De manière générale, les mœurs impériales sont très axées autour de la distinction entre la sphère privée et la sphère publique. En privé, les Ashnardiens disposent d’une liberté très importante, mais, en-dehors de la maison familiale, l’ordre public reprend ses droits. C’est à ce titre que le vagabondage, par exemple, constitue un délit. Autrement dit, l’Empire estime que toute personne doit être domiciliée, et doit ainsi pouvoir répondre de ses actes devant la justice impériale. C’est cette logique qui fait que l’esclavage est au cœur du fonctionnement de la société impériale.

  • Religion

L’Empire n’a aucune religion officielle. Là encore, l’analogie avec l’Empire romain peut se tenir. Quand l’Empire envahit un autre territoire, les divinités de ce territoire peuvent rejoindre le panthéon ashnardien. Ainsi, plutôt qu’une religion officielle qui viendrait légitimer le pouvoir impérial, il est plus juste de dire que l’Empire dispose d’une religion polythéiste adaptable, et dont le seul but, en définitive, est d’intégrer les autres populations. L’Ordre Immaculé n’a qu’une influence résiduelle à Ashnard, ce qui se conçoit aisément, dans la mesure où l’Ordre voit les démons comme des créatures infernales, des engeances corruptrices et tentatrices.

  • Justice

Le droit impérial est à géométrie variable. En effet, dans certaines provinces impériales autonomes, les coutumes juridiques locales s’appliquent encore, sous réserve d’un corpus de règles et de normes impératives. Le droit impérial est à l’image de l’Empire, il se veut ferme et strict, mais est généralement bienveillant à l’égard des soldats. Pour le reste, l’Empire étant composé pour moitié de démons, la justice est très libérale à l’égard des mœurs, mais a avant tout, en tête, le respect de l’ordre public, ce qui fait que bien des comportements admissibles dans un cadre privé ne le sont pas s’ils ont lieu en pleine rue, l’ordre impérial se devant d’être respecté.

  • Lieux notables

Pour conclure, voici une liste, non-exhaustive, des différents lieux importants à Ashnard, ceux où le péon est susceptible de faire un tour, ou qui, à tout le moins, méritent une attention particulière.

LE PALAIS IMPÉRIAL
Situé au cœur de l’Empire, le Palais Impérial est le plus grand bâtiment de la capitale. C’est une ville dans la ville, entourée par des douves immenses qui constituent un lac. Plusieurs ponts permettent d’y entrer, et le Palais se subdivise en une série de bâtiments, de temples, de jardins, de cours, de fontaines, de places... Un vaste ensemble très arrogant et très propre, dominé par la Tour Impériale, le Donjon. C’est dans ce bâtiment qu’on trouve les principales instituions administratives impériales, comme le Conseil Impérial, ou les appartements de l’Empereur, dans les derniers étages.

Le Palais est extrêmement surveillé, par plusieurs garnisons d’élite et des démons ailés. L’Empereur dispose également de plusieurs dragons impériaux, qui siègent sur le toit de la Tour, dans un jardin privé, et constituent son ultime ligne de défense. Historiquement, le Palais a déjà subi des invasions, mais celles-ci sont rarissimes, maintenant. Toutefois, il arrive souvent que des putschs aient lieu à l’intérieur, lorsque différents candidats au trône parviennent à envoyer des troupes d’hommes à l’intérieur du Palais, et tentent d’en prendre le contrôle le temps de destituer l’Empereur.

Ultime précision, parmi les multiples dépendances du Palais, on trouve, outre la Cour Impériale, de multiples ambassades, et le Grand Temple impérial, qui abrite le panthéon « officiel » de l’Empire.

ASHNARD (CAPITALE)
Bien que le Palais Impérial soit au sein de la capitale, il apparaît plus logique de diviser les deux. La capitale est très grande, très riche, et attire régulièrement son lot de touristes. Elle est aussi très surveillée : corps de garde, tours de surveillance, multiples patrouilles impériales... L’idée est autant d’assurer la sécurité que d’impressionner les visiteurs en leur montrant toute la puissance de l’Empire. Ashnard se veut en effet plus sérieuse et plus fiable que Nexus.

On y trouvera quantité d’auberges, de restaurants de luxe, de maisons closes, de guildes, d’armureries, d’ateliers, de forges... La capitale du plus grand État du monde se doit bien d’être cosmopolite et abondante.

LES COLONIES
L’Empire dispose d’un certain nombre de colonies. Certaines ont un statut provisoire (elles sont le long de la frontière, et « en voie de civilisation », c’est-à-dire en train d’être peuplées d’Ashnardiens), d’autres ont un statut plus durable, et sont en réalité des avant-postes militaires. Ces colonies sont donc déconnectées de l’Empire, et font l’objet de voies de ravitaillement. L’intérêt de ces avant-postes est principalement de permettre de nourrir et d’héberger les puissantes armées impériales quand elles marchent vers les quatre coins du continent., mais ces avant-postes peuvent aussi servir à pacifier la région environnante, à assurer le contrôle de gisements de matières premières précieux, à sécuriser des routes commerciales, etc...

  • Pour aller plus loin

Envie d'en découvrir davantage sur l'Empire ? Voici quelques liens qui pourraient vous intéresser :

Papua, l'un des royaumes rattachés au giron de l'Empire ;
Sylvandell, présentation d'un autre royaume appartenant à l'Empire d'Ashnard.
La Guerre Civile du Roi Cramoisi, récit de l'une des périodes les plus sombres de l'histoire de l'Empire.
Le Clan Warren, présentation d'une famille ashnardienne.
Royaume d'Inferis, Etat allié de l'Empire d'Ashnard
Nachtheim, colonie maritime inferno-ashnardienne productrice, notamment, d'un latex de qualité supérieure.



Spoiler (cliquer pour montrer/cacher)
« Modifié: mercredi 18 décembre 2019, 23:37:37 par Keira Metz »


Répondre
Tags :