Nos partenaires :

Planete Sonic Faire un don à l'assoc MLDK Reose Hybride Yuri-Academia
Inscrivez-vous

Mélinda Warren

Créature

  • -
  • Messages: 3555


  • FicheChalant

    Description
    Petite vampire qui aime mordre des fesses <3

Ésotérisme occulte [Doli Calamila]

février 20, 2019, 09:56:47 am

Au sein du lycée Mishima, Mélinda Warren était une sorte de célébrité locale. Quiconque se serait plongé dans son dossier aurait vite compris qu’il y avait quelque chose de profondément anormal chez cette adolescente à la beauté virginale... Comme le fait qu’elle était au lycée depuis de nombreuses années sans prendre une ride. Mélinda avait eu le temps de faire son trou, usant de séduction et de corruption (ses armes préférées) pour obtenir le soutien de l’administration locale, et usant plus rarement de la menace, de l’intimidation, du chantage, face à des fonctionnaires un peu trop récalcitrants et un peu trop désireux de savoir ce que cette femme était. De cette manière, personne ne songeait à se demander pourquoi Mélinda Warren était encore élève du lycée après de nombreuses années, ni pourquoi son dossier scolaire comprenait tant d’irrégularités. Officiellement, Mélinda Warren avait, aux yeux de l’administration scolaire, des parents assez absents, qui ne se rendaient presque jamais aux réunions parents/profs, et qui, en réalité, étaient des esclaves de Mélinda. D’ailleurs, la vampire disposait même de personnes très proches parmi les enseignants... Comme Sochiya-sensei, qui était à l’origine une esclave de Mélinda, et qu’elle avait utilisé pour l’amener à exercer le métier de professeur au sein du lycée.

Sochiya-sensei lui servait de couverture pour les quelques clubs parascolaires que Mélinda entretenait. Parmi ces clubs, il existait un club d’ésotérisme qui était une couverture. Le club avait officiellement pour but de se renseigner sur les forces mystiques locales, sur les légendes et les superstitions, une sorte de club découverte qui s’insérait plutôt bien dans un pays comme le Japon, qui était resté très superstitieux. Le club disposait ainsi d’un petit salon dans le lycée avec quelques bibliothèques abritant des livres fictifs, comme le Malleus Maleficarum, ou encore le Necronomicon... Et quelques grimoires qui, eux, étaient en revanche véritablement magiques. Car, sous ses allures de club hippie, Mélinda utilisait surtout ce club pour « sacrifier » des élèves vierges, ou très innocents, afin d’invoquer des succubes. Les sacrifiés ne craignaient en soi rien, si ce n’est de finir ensuite esclaves de Mélinda, et dépucelés par une succube, ce qui, somme toute, restait un bien modique prix à payer, et qui tenait d’ailleurs généralement plus du fantasme que de la punition.

Ce soir, Mélinda présidait une nouvelle réunion du club. Les séances d’invocation avaient toutefois lieu, pour plus de mysticisme, et pour moins de curiosité, dans la cave du lycée. Leur « sacrifié » était, ce soir, un jeune androgyne qui était récemment arrivé au lycée. D’ailleurs, l’individu avait reçu à la base un uniforme scolaire féminin, car, en voyant sa photographie et ses mensurations, le prestataire s’était trompé. Mélinda avait vu en lui une cible idéale, et avait chargé l’une de ses esclaves, Hotaru Shidare, de se rapprocher de lui.

« Il manifeste un intérêt certain pour l’occultisme, Maîtresse, lui avait expliqué Shidare. Bien plus que pour ma poitrine » avait-elle ensuite noté, non sans une certaine pointe d’amertume.

Autant dire qu’il n’avait pas été difficile de l’appâter en lui proposant de rejoindre le club. Et, là, en fin de journée, le club attendait donc. Les cultistes portaient de longues bures noires dissimulant leurs formes, mais, sous ces tenues de prélats, ils étaient, soit tout nus, soit portaient des tenues d’un érotisme très prononcé. Une tenue inutile pour le rituel, mais autant donner à ce rituel une touche de mysticisme, non ? En tout cas, au milieu de la salle, on avait tracé à la craie et à la chaux un pentagramme complexe, des bougies étant posées à des endroits très précis.

Une certaine énergie magique résiduelle émanait de cette construction magique, qui n’attendait désormais plus que son « sacrifice »... Soit l’arrivée du jeune Doli.

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Doli Calamila

E.S.P.er

Re : Ésotérisme occulte [Doli Calamila]

Réponse 1 février 20, 2019, 11:19:01 am

Ce jour là Doli était plus fatigué qu'à l'accoutumé.

La veille il avait subit les foudre de sa mère qui avait trouvé des éléments étrange sur la dénommée Mélinda et elle avait estimé que son fils avait flâné sans chercher quoique ce soit. Dans les faits c'était faux, mais il ne pouvait que hocher de la tête face à l'autorité de la famille.
Il lui fut ordonné de se rapprocher de la curieuse femme, sans quoi il serait retiré sans préavis du lycée. Il voulu protesté et en subit les conséquences en se faisant foudroyer à plusieurs reprises. Il subissait en partie une juste punition, mais la frustration de la femme à ne pas avoir l'avantage sur ses "pairs" et le fait qu'il était lui-même trop doux par rapport à la gente féminine de la famille.

Heureusement dans sa classe cela se passait assez bien et il faisait de son mieux pour être toujours au top ou du moins le paraitre. Une élève lui parla du club d’occultisme, elle avait certes de jolie forme, mais il était moins sensible à ce genre d'attraits que de pouvoir essayer de comprendre pourquoi ce lycée avait cette aura magique qui perturbait sa perception magique. En plus cela pourrait être un bon moyen de rencontrer d'autres sorcières et peut-être apprendre d'autres sorts. Il lui fallait être prudent car en temps qu'héritier de la sorcière Catastrophe il risquait de se faire de nombreux ennemis, aussi il lui fallait cacher ce point.
En effet son ancêtre était connu comme un être maléfique, même parmi les sorcières pour en avoir tuées sans remord un grand nombre pour les changer en invocations serviles dans son armée. De plus Mélinda Warren sera présente apparemment, le risque qu'elle était une sorcière était grand, raison d'une prudence ne devait pas être oublié si on ajoutait son haut statut.

La dernière sonnerie indiqua la fin des cours et donc le début des activités de club. Il avait prévue en début de journée une liste, mais en apprenant tout ce qui précède il allait faire une exception et se concentrer sur le club d’occultisme vers lequel il se dirigea, prenant un papier où il avait noté le lieu.

Devant la porte il pouvait sentir une présence plus forte de magie, c'était léger mais à priori il y avait eu de la magie dans cette pièce. Le jeune Calamila se permit un simple renfort corporel, juste pour éviter que son cœur lui joue des tours en cas de surprise, il aurait été malvenue d'avoir des difficultés respiratoires et inquiéter les membres.
Il toqua à la porte avec juste assez de force pour qu'il soit entendu, mais pas trop pour que cela reste délicat. Après tout il avait une image à tenir et même si la curiosité revenait au galop il ne devait pas presser les membres par égoïsme.

-Je suis Doli Calamila. Puis-je entrer ?


Il appliquait la politesse qu'on lui avait inculqué et, ne sachant pas comment Mélinda Warren accueillait les nouvelles personnes, il avait privilégié une approche assez formelle. Au moins on ne pourrait pas lui reprocher d'être impoli.

Mélinda Warren

Créature

  • -
  • Messages: 3555


  • FicheChalant

    Description
    Petite vampire qui aime mordre des fesses <3

Re : Ésotérisme occulte [Doli Calamila]

Réponse 2 février 25, 2019, 02:02:36 am

Évidemment, se rendre dans les caves du lycée n’avait, en soi, rien d’attirant. Mais, en réalité, Shidare s’était attendue à plus d’opposition de la part de Calamila. Soit le jeune homme (ou femme, Shidare avait quand même un doute) était insouciant, soit il avait une confiance aveugle en Shidare, soit, comme bien des personnes à Mishima, son apparence était trompeuse. Impossible en l’état de dire ce qui était vrai. Ce qui était sûr, en revanche, c’est que Shidare le menait tout droit vers le club, et qu’elle avait noté que le jeune homme semblait étrangement assez intéressé par Mélinda Warren. Quoique, cela n’avait rien d’étrange, vu la beauté et le magnétisme de Mélinda ! Shidare n’était pas son esclave pour rien, après tout, et elle se rapprocha donc de la porte, s’aventurant dans un couloir froid et métallique, jusqu’à laisser Calamila toquer à cette dernière.

Le jeune homme entra le premier, et se tomba devant une assemblée de personnes dont les corps étaient dissimulés sous des bures. Mélinda en portait aussi une, et était au milieu de la pièce. Des bougies éclairaient faiblement le cœur de la pièce, et le pentagramme luisait, vibrant d’une énergie magique résiduelle. Dans le dos de Calamila, Shidaru referma la porte, et resta contre celle-ci, empêchant ainsi le jeune homme de ressortir, si cette envie devait lui traverser l’esprit.

« Bonsoir, Calamila ! Je te souhaite la bienvenue dans notre club d’occultisme ! » s’exclama Mélinda.

Elle avait auparavant abaissé sa capuche, révélant ainsi son somptueux visage aux yeux verts, ses cheveux bouclés tombant en cascade le long de sa figure. Un sourire léger sur les lèvres, la jeune femme observa Calamila.

« Je suis heureuse de te voir, Calamila, car nous comptons nous livrer à une expérience... Dont tu seras, en tant que nouveau membre de notre confrérie, l’élément central ! »

Peut-être allait-il commencer à s’inquiéter ? Mélinda et ses suivants se tenaient en tout cas prêts à réagir le cas échéant...

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Doli Calamila

E.S.P.er

Re : Ésotérisme occulte [Doli Calamila]

Réponse 3 février 25, 2019, 06:30:21 pm

En entrant Doli eu l'impression d'avoir franchit une ligne invisible et s'il avait été serein jusque là cela n'était plus le cas à présent.

D'une part l'ambiance avait quelque chose de perturbant. Il reconnaissait certains codes de sorcellerie, mais il n'était pas normal de sentir de l'énergie d'un symbole magique avant de l'avoir utilisé. Soit ils avaient joués avec, soit il n'y avait pas qu'une sorcière, ce qui pouvait être une très mauvaise nouvelle pour lui. Doli ne pouvait pas voir les visages des personnes vêtues de manière très cérémonieuses, bien loin des principes de sorcelleries qui lui avaient été inculqués.
Sa nervosité monta d'un cran lorsqu'il entendit la porte se refermer, lui donnant l'impression d'être une sourie qui serait tombée dans un piège. Entre personne de hautes sphères les tromperies étaient communes et il s'en voulu de ne pas avoir été plus prudent.

Mélinda Warren dévoila son visage et prit la parole. Être le bienvenue était déjà rassurant, mais pas la suite car qui disait expérience disait souvent du théorique. Cela lui rappela ses nombreux échecs et blessures pour arriver à son niveau de manipulation magiques.

-Je vous remercie de m’accueillir tout néophyte que je sois.


Dévoiler une méconnaissance était dangereux, mais c'était aussi pour en apprendre plus qu'il était venu. Son uniforme blanc se détachait clairement des habits de l'assemblée et il ne savait pas ce qu'il y avait en dessous. Il ne regardait pas le pentagramme, mais avait une légère crainte à son encontre, même s'il ressemblait à celui pour le sort familiale invoquant un familier particulier.

-Cela sera quel genre d'expérience ? Je me dois de rappeler que je n'ai pas de connaissance dans l'occulte, sauf ce qui se dit dans les couloirs, ceci afin d'éviter de possibles erreurs.

Doli n'était pas à l'aise et cela se voyait, il ne comptait pas user de magie car seul les esprits pouvaient savoir ce que cela pourrait provoquer. Le manque de visibilité de par l'obscurité, à peine éclairée par les bougies, rendait aussi l'usage de a magie complexe. Il espérait également qu'il n'aura pas à boire de curieux breuvages sinon il devra rappeler pour son coeur, même si ce dernier était protégé par son sort de renforcement actuellement.
Enfin s'il avait affaire avec de vraies sorcières son excuse de méconnaissance tomberait à l'eau auquel cas il argumenterait le principe de précaution et de secret qui se communique dans la famille.

Hélas pour lui sa dissimulation magique vacilla à ce moment, provoquant une onde magique à la hauteur de ses capacités.
Si pour les non magiciens cela se traduisait par un soudain regard vers l'élève vêtu de blanc, pour les magiciens cela pouvait aller jusqu'à les tétaniser ou les faire ériger des défenses magiques face une puissance naturellement crainte.
Pour la discrétion c'était raté et Doli devint d'avantage nerveux en espérant ne pas être ciblé par les questions sur ses pouvoirs. Il pourra toujours justifier un arbre généalogique de puissants mages. Il espérait aussi qu'il n'y ai pas d'objets ou que le cercle ne soit pas sensible à ce genre de saute de pouvoir et surtout ne rien avoir cassé ou détraqué.

Mélinda Warren

Créature

  • -
  • Messages: 3555


  • FicheChalant

    Description
    Petite vampire qui aime mordre des fesses <3

Re : Ésotérisme occulte [Doli Calamila]

Réponse 4 mars 04, 2019, 01:57:15 am

Mélinda n’était pas magicienne, mais avait avec elle quelques esclaves versés dans cette discipline. Ils purent ainsi constater que, sous l’effet d’une subite panique, Calamila libéra quelques pulsations magiques. Mélinda fronça alors les sourcils, tandis que la jeune femme (ou homme ?) exprimait ses appréhensions sur ce qui se passait.

*J’espère qu’il est vierge, vu son innocence...*

Les succubes étaient toujours friandes d’amants vierges comme cadeaux sacrificiels, et il valait mieux ne pas flouer une succube sur le contenu de la marchandise. Mélinda essayait de se concentrer pour essayer de le sentir, mais elle n’avait aucun moyen particulier de le savoir. Elle poursuivit donc, n’ayant après tout rien à lui cacher, maintenant que Calamila avait vu le cœur du club d’occultisme :

« Les réunions du club ont pour but d’invoquer un démon, Calamila... Une succube, plus précisément. Mais les succubes ne s’invoquent pas si facilement. Nous organisons donc nos réunions quand nous trouvons un bon candidat potentiel... Et, ce soir, ce sera ton tour ! »

Un programme qui pouvait sembler délirant... Invoquer un démon ! Pourtant, Mélinda était très sérieuse, et elle était convaincue que Calamila ne la croyait pas si folle que ça. Les signes avant-coureurs ne mentaient pas, et le pentagramme tracé sur le sol servait effectivement aux invocations. Dans le dos de Calamila, Shidare s’était rapprochée, et posa ses mains sur les poignets de la jeune femme, l’immobilisant ainsi, l’empêchant de pouvoir la repousser.

« Ne t’inquiète pas, ce ne sera pas douloureux, Calamila-chan, bien au contraire ! Tu vas juste t’allonger au milieu du pentacle, nu, et nous allons invoquer la succube, qui prendra ta virginité en guise du prix à payer ! »

Et, comme pour signer cela, Shidare embrassa la jaune femme sur la joue. Évidemment, Calamila n’avait pas vraiment le choix, et ne pouvait pas refuser.

« Tu sens la magie qui suinte du pentacle, non ? C’est ce que nous faisons à chaque fois, les deux tiers des membres de ce club sont passés par là. Nous consignons leurs noms dans ce registre, tu peux le consulter si tu veux. »

Chaque page comprenait les traces des multiples contrats passés entre les invocatrices du club d’occultisme et les succubes. Tout cela était en effet très sérieux, et Mélinda ne plaisantait à aucun moment !

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Doli Calamila

E.S.P.er

Re : Ésotérisme occulte [Doli Calamila]

Réponse 5 mars 04, 2019, 09:33:34 pm

Doli se disait qu'il avait bien fait de feindre une ignorance partiellement vraie.Il avait conscience que ses lacunes pouvaient causer des catastrophes vu sa puissance magique et c'était aussi par principe de précaution qu'il se rabaissait volontairement. Il était une sorcière aux grands pouvoirs, il était donc de son devoir de protéger les jeunes sorcières ou celles bien plus faible, du moins c'était ce qu'il pensait.

À la mention du type d'invocation le jeune Calamila eu un papillonnement des yeux car il savait très bien ce qu'était une succube. Selon ses connaissances invoquer un familier était difficile, alors un démon, une succube de surcroit, allait être très compliqué. Cela expliquait le résidu magique, le cercle et le nombre de pratiquants présent.
Il comprit aussi qu'il avait mit les pieds dans une situation dangereuse et ce ne fut pas le geste de Shidare qui fut rassurant bien au contraire. Si Doli n'avait pas eu peur de blesser cette dernière et de perdre sa liberté sa magie aurait paralysée celle qui l'entravait gentiment. Ses yeux cherchèrent une fuite possible et dans des capacités humaines, mais rien. D'autant plus qu'il y avait un problème assez majeur dans le plan de la communauté, il n'était plus vierge depuis peu.

Mais son attention fut porté sur le livre qui avait une trace magique. Cela ne fit qu'augmenter sa nervosité car une telle preuve pouvait être retournée contre lui. De plus si sa mère en entendait parler et jugeait que cela contrevenait à l'accord passé pour étudier ici il pourrait faire une croix sur sa vie au lycée. Il était piégé et ne prit pas le temps de réfléchir en donnant un arguments qu'il jugeait crucial à la non réalisation de l'invocation...Du moins il l'espérait.

-Malgré le sérieux perceptible que vous avez Mélinda je me dois de vous informer que je ne suis plus vierge. La position que vous me demandez de prendre n'est pas aisée. D'autant plus que je ne sais rien des succubes si ce n'est les histoires, ni de ce que peut offrir et contraindre un contrat avec ce genre de créature.

Doli connaissait les règles qui régissaient la formation de contrats au sens large, en magie il ne connaissait que le contrat de sang mais là encore c'était, pour faire très simple, donnant-donnant.

Il essayait de garder son calme, mais son corps tremblait de crainte. Si la démone se mettait en colère ce n'était pas avec sa propre puissance, trop élevée, qu'il pourrait les défendre. Il pourrait les blesser sans le vouloir. Il avait conscience qu'en tant qu'homme travestit il pouvait passer pour une anomalie et en Enfer rien ne disait que les démones étaient clémentes face à cela.

-Rien ne se fait au hasard et j'ai besoin d'informations. Déjà sur quoi se base "être un bon candidat" ? Ensuite je pourrais avoir mes main libres ? Consulter un document immobilisé est assez problématique, de plus vous ne risquez rien si vous connaissez ma santé défaillante et je sais être une personne raisonnable.

C'était partiellement faux avec sa magie il pouvait les endormir, perdant cette inoffensivité, mais il se devait au moins d'écouter sagement. S'il voulait espérer un bon dialogue et négocier sa tranquillité ou sa sortie il devait faire des concessions vu sa situation.

Mélinda Warren

Créature

  • -
  • Messages: 3555


  • FicheChalant

    Description
    Petite vampire qui aime mordre des fesses <3

Re : Ésotérisme occulte [Doli Calamila]

Réponse 6 mars 05, 2019, 09:36:53 am

Quand Doli avoua qu’il n’était plus vierge, un léger murmure traversa l’assemblée. Cette information était... Contrariante, en effet. Malheureusement, Mélinda n’avait aucun moyen de confirmer cette théorie, car Doli était une personne androgyne. Elle ne pouvait pas « renifler » son sexe pour voir s’il y avait un hymen, ce qu’elle aurait pu percevoir, l’hymen étant gorgé de sang... Mais, avec une verge, la chose était bien plus difficile. D’un point de vue sanguin, il n’y avait aucun indice, ce qui l’amena à se pincer les lèvres, contrariée. Non seulement elle n’offrait pas une femme, mais elle offrait un homme qui n’était pas vierge ! Une succube pouvait se courroucer par ce présent indigne d’elle. La vampire fit donc la moue, tout en constatant aussi certaines... Incohérences dans le comportement de leur jeune proie.

Pourquoi ne paniquait-il pas plus que ça ? Pourquoi ne les menaçait-il pas ? Pourquoi ne semblait-il pas plus effrayé que ça, gardant au contraire un air serein ? Et les membres du club d’occultisme avaient clairement ressenti un pic magique jaillir de son corps il y a quelques instants. Cet homme... Il n’était pas aussi ignare qu’on pouvait le croire, ce qui amena donc logiquement Mélinda à conclure que Shidaru n’avait peut-être pas pris le meilleur parti.

*Mais il est trop tard pour changer d’offrande... Il existe des succubes qui apprécient les hommes androgynes, non ? Je l’espère...* songea-t-elle intérieurement, se répondant à elle-même.

La vampire n’était pas du genre à se laisser ébranler facilement, et commença rapidement à envisager les autres hypothèses. Pouvait-elle encore faire quelque chose de lui ? Il aurait été regrettable d’annuler cette réunion, car les membres du club étaient toujours très impatients à l’idée de pouvoir forniquer avec une succube. Mais, là, rien de tout ça ? Il n’y aurait donc aucune réjouissance ? C’était tout simplement inacceptable !

Toutefois, Calamila ne semblait pas pressé de partir, et demanda à consulter le livre. Mélinda resta encore silencieuse pendant quelques secondes, puis fit signe à Shidaru.

« Notre invité n’a pas l’air d’avoir envie de partir, Shidaru... Libère-le. Et puisqu’il est adepte d’occultisme... »

Elle le laissa consulter le bouquin. Celui-ci avait été traduit dans un dialecte compréhensible, du japonais, mais comprenait quelques phrases d’invocation dans la langue des sorcières, car la traduction d’une langue à une autre ne pouvait pas retranscrire le puissant pouvoir qui se dégageait de ces formules magiques.

« Tu t’y connais en magie, hein ? Je peux le sentir. »

Mélinda ne ressentait rien, mais le bluff était une arme efficace.

« Si cela peut te rassurer, Calamila, il ne te serait rien arrivé de regrettable... Sauf de perdre ta virginité avec une succube. La moitié des membres du club sont passés par là... Mais je ne sais pas trop sur quoi jouer, maintenant, les succubes peuvent vite se vexer si l’offrande n’est pas à leur goût. Ceci dit... Ton côté androgyne pourrait peut-être intéresser une succube ou deux, non ? »

Espérons-le, Mélinda ne pouvait tout de même pas offrir une offrande déjà utilisée à une succube ! Il en allait de sa crédibilité à l’égard des démons !

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Doli Calamila

E.S.P.er

Re : Ésotérisme occulte [Doli Calamila]

Réponse 7 mars 05, 2019, 02:30:01 pm

Apparemment sa perte de virginité était effectivement un soucis. Cela rassura Doli qui resta nerveux malgré tous, même s'il faisait des efforts pour ne pas le montrer. Il se pensait à l'abri d'une invocation qu'il pensait encore dangereuse par nature. La faute à sa famille qui cultivait le principe de prudence lors de l'invocation de l’entité protectrice propre à chaque sorcière de la lignée. Son regard se portait sur Mélinda, sans être intrusif, apparemment cela n'aurait pas été une simple invocation, sinon pourquoi semblerait-elle aussi contrariée. La nature trop gentille de Doli lui fit croire qu'il avait mit dans le pétrin ce qu'il prenait pour une consœur sorcière et donc il devait réparer sa faute.

Avoir les mains libérées rendit son corps moins tremblant, marque d'une perte de nervosité, et il regarda juste les deux pages visibles. La traduction magique était très bonne, dans la demeure Calamina il y avait ce genre de chose pour les ouvrages anciens. Doli sauta les passages à formules, son apprentissage lui ayant permit de ne pas prononcer ces dernières pour potentiellement les activer.
La question de Mélinda provoqua un peu d'étonnement. Si elle pouvait le sentir pourquoi lui avoir fait confiance sur son côté inoffensif, car elle aurait sentit l'onde de sa magie avant. C'était néanmoins un point important et elle aurait découvert tôt ou tard ses capacités magiques.

-Concernant la magie de manière générale je suis une personne ignare. Je viens d'une lignée de sorcière dont les détentrices de magie ne sont que des femmes, je suis la seule exception, et c'est la raison de ma voix et mon apparence. Je ne connais que l'enseignement magique de ma famille qui, bien que puissante et diversifiés, n'est qu'un verre d'eau dans l'océan qu'est la magie.


Doli réfléchit pour le reste, cherchant une solution pour aider Mélinda car c'était aussi un peu sa faute si la situation était problématique. L'insistance de Warren faisait ressentir une certaines urgence et un côté bien plus sérieux qu'une simple invocation pour faire un pacte. Peut-être que l'étudiante avait passé un accord lui imposant un certains nombre de rituel ou autre chose pour pouvoir continuer à bénéficier d'avantages ? Ce qui expliquerait certaines incohérence la concernant et qui énervaient sa propre mère.

-Cette invocation est réellement importante Warren ?

Il attendit la réponse, mais on pouvait voir qu'il prenait la situation assez au sérieux et qu'il se creusait la tête pour régler le problème s'il existait.

-Je ne saurais vous dire si des succubes appréciaient mon corps avec ma voix de femme, ne connaissant pas grand chose de ces êtres. La notion de puissance magique peut-elle jouer en ma faveur ? Je dois vous avouer que je suis bien plus puissante qu'il n'y parait. Si elles aiment bien être en situation de dominante cela peut éventuellement leur faire plaisir d'avoir sous leur coupe, pendant la période d'invocation, un humain puissant magiquement parlant. Je ne sais pas comment le succubes perçoivent et pensent les humains.


Ayant été bien formé pour reprendre le flambeau familiale il cherchait les pistes à la résolution du problème, tout en assurant une sortie profitable à Mélinda Warren. Ainsi il assura sa protection comme lui dictait son rôle de puissante sorcière face à un groupe magiquement plus faible menacé et pourrait peut-être en apprendre plus sur elle. Dans son esprit se formait un schéma de résolution de problème au fur et à mesure qu'il avait les informations.
« Modifié: mars 05, 2019, 02:35:41 pm par Doli Calamila »


Répondre
Tags :