Nos partenaires :

Planete Sonic Faire un don à l'assoc MLDK Reose Hybride Yuri-Academia
Inscrivez-vous

White Rabbit

E.S.P.er

Chasse à Nexus [Nanase Akakami]

mai 02, 2013, 02:25:42 am

« Mais pourquoi vous m’avez capturé ? Vous êtes qui ?! »

Elle ne répondit pas. Elle préférait croquer dans sa belle pomme rouge, observant l’homme, avec ses jambes croisées. Assise sur son fauteuil, dans son court tailleur blanc, Jaina Hudson regardait sa proie. Marcus Jasper. C’était un criminel nexusien, qui dirigeait un trafic illégal de stupéfiants et d’esclavage. Une petite terreur de Nexus, dont la tête était mise à prix par les autorités. Jasper était chauve, et avait une cicatrice qui lui barrait le visage en deux, et partait depuis son œil gauche. Un héritage d’un individu ayant voulu le tuer en lui plantant un couteau dans l’œil, selon ses propres dires. En réalité, Jaina l’avait su en lisant dans son esprit, cette cicatrice venait d’une prostituée qui avait voulu le tuer après qu’il ait capturé sa sœur, et en ait fait, à force de la droguer, une loque humaine, similaire à toutes les putes de bas étage des bas-fonds de Nexus.

« Écoutez, j’ignore combien on vous a promis pour ma capture, mais je vous en offre le double ! »

Là, Jaina se permit un léger sourire. Elle avala le morceau de sa pomme, et regarda l’homme.

« Vous croyez que je me suis amusée à vous capturer pour de l’argent ? Ciel, les humains sont parfois tellement matérialistes ! »

Marcus fronça les sourcils, reniflant.

« Alors quoi, chérie, j’ai capturé l’une de tes copines, et tu veux te venger ? Je t’encule, moi, salope ! Toi, et ta pétasse de magicienne qui m’a piégé ! »

A dire vrai, piéger Marcus n’avait pas été très compliqué. Il savait que sa tête était mise à prix, et il était donc devenu paranoïaque, mais, pour autant, il avait des affaires à gérer. Il se rendait donc tous les soirs à une sorte de taverne misérable envahie par les rats, sans enseigne, et gérait ses affaires, avant de se détendre avec des prostituées. White Rabbit l’avait capturé ici, en se faisant passer pour l’une des prostituées. Quand ils avaient été dans sa chambre, chez lui, elle l’avait téléporté ici, tuant au passage les quelques gardes du corps qui ne le lâchaient pas d’une semelle. Torse nu, l’homme était fermement ligoté contre une chaise.

Suite à sa tirade, Jaina sourit, et se releva lentement, puis marcha sur le sol. Ils se tenaient dans un appartement de Nexus, et elle se glissa dans son dos, caressant ses épaules.

« Me venger ? Du tout... Vous êtes la récompense, rien de plus qu’un vulgaire appât... Une récompense pour une sorte de jeu. Si la personne réussit le jeu, alors elle décidera de votre sort. Sinon... »

Et, tout en disant cela, Jaina s’assit alors sur les cuisses de l’homme, et caressa son torse... Mais, en faisant ça, le bout de son ongle laissa une vive traînée sanglante, qui fit hurler l’homme de douleur.

« Sinon, enchaîna Jaina, tu passeras du statut d’appât à celui de lot de consolation. Maintenant, si tu ne veux pas que je te couse tes lèvres pour ne plus entendre ta voix, tu as intérêt à te la fermer. »

Jaina observa ensuite le jardin par la fenêtre. Loin, un peu plus bas, dans des ruelles sinistres et mal famées, dans des endroits reculés et sombres, rongées par la corruption, la drogue, la gangrène, et la maladie, la tanière de Marcus Jasper était une maison similaire aux autres, à l’exception des deux hommes postés à l’entrée, de ceux à l’intérieur. On y trouvait des prostituées affalées sur des divans, qu’on droguait continuellement pour les rendre aussi dociles que des chatons. C’était un endroit puant et sinistre, et la chambre de Marcus était au dernier étage, sous les combles. Il y avait trois cadavres sur le sol, et une femme était allongée sur le lit, dans une tenue exquise de bunny girl, mangeant une pomme, attendant que son invitée entre.
DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.


Nanase Akakami

E.S.P.er

Re : Chasse à Nexus [Nanase Akakami]

Réponse 1 mai 05, 2013, 03:20:14 pm

Un homme marchant dans les rues bondés de monde, pas à pas avançant vers son objectif, il s'arrêta souvent pour observer la foule avec un air de quelqu'un qui est sur les nerfs et dans la peur. Plus loin derrière lui une petite ombre était contre un coin de mur sombre et ne pouvant être décrit, disparaissant sans laisser de trace. L'homme mystérieux se dirigeait vers une auberge connue de Nexus, mais bizarrement pour y aller il faisait le grand tour passant par des rues peu visiter le plus souvent. Pourquoi tant de mystère, pourquoi être si nerveux et qu'est ce qui cache sous cette veste. L'homme arriva à l'auberge entrant rapidement dedans, mais il n'avait pas remarquait qu'une personne le regardait sur le toit du bâtiment en face, cette personne une cape munie d'une capuche qui cacher le corps et la tête. En un instant cette personne disparut pour arriver en face de la porte de l'auberge, elle rentra silencieusement et se dirigea vers le bar passant à côté de l'homme nerveux qui était avec un inconnu sur la même table. Elle s'assoit sur un tabouret levant la tête pour regarder le barman pour commander une boisson, celui-ci la reconnu c'était Nanase et vue la discrètement qu'elle faisait le barman compris qu'elle était en mission, puis il la servit.

 La mercenaire regarda sa cible à travers le miroir qui était derrière le barman faisant attention à chacun de ces mouvements, l'homme mystérieux sortit un sac assez gros qui provoquer un bruit bien aigu, un son de pièce d'argent qui se toucher. L'autre personne sortit doucement un petit sachet qui fit glisser sur la table gardant sa main dessus pour que personne voit ce que c'était, l'homme au gros sac relâcha ce qu'il avait dans la main pour prendre ce qui avait sous la main de l'autre, il fit un petit signe de la tête et partit aussi vite qu'il est venu.

La personne qui était rester sur la table prit le sac posa de l'argent pour payer ce qu'il avait bu et parti à son tour, Nanase finit de boire et paya le barman. En sortant de l'auberge la mercenaire chercha sa cible voyant qu'il était déjà partit dans une ruelle bien étroite où il y avait aucun endroit pour se cacher, cette homme avait plus l'habitude que l'autre. Mais ça ne déranger pas Nanase car elle se téléporta sur les toits, la jeune fille bien invisible à l’œil de l'homme marchait confiant pensant qu'il ne pourrait pas être suivit sur cette route. Le trafiquant arriva dans les bas-fonds cette endroit si malfamé et dangereux remplit de bandits, de trafiquants, d'accros à la drogue et de prostitués. L'homme rentra dans un bâtiment identique aux autres disant quelques choses aux gardes avant.

Nanase attendit la nuit pour attaquer cette base, elle c'était déguisée en prostituée son katana cachait par uns veste légère et ses dagues planquaient contre ses cuisses. La mercenaire marcha normalement jusqu'au garde :

" Bonsoir messieurs on m'a dit de venir ici, je suis nouvelle. "

" Oh une nouvelle, donc tu dois pas connaître le mot de passe ?"

" Non je le connais pas "

" Donc l'autre moyen pour passer et que tu nous fasses une petit gâterie à chacun de nous "bien sur ceci était juste une excuse.

La jeune fille se mit à genoux pendant que les deux hommes sortirent leur  membre, elle posa ses mains sur ses cuisses et regarda les hommes bien excitaient :

" Désolé pour vous je suis pas douée et vous allez avoir mal. "

En un instant la mercenaire disparut de leurs yeux se trouvant maintenant derrière eux une dague dans chaque main et Nanase trancha leur gorge sans qu'un cri sorte, avant que les corps tombe au sol, la jeune fille les toucha pour les téléporter dans un coin sombre puis revient devant la porte. La mercenaire ouvrit la porte doucement et la ferma avec son pied, ses mains étant dans son dos tenant les dagues, il y avait quatre trafiquants et deux prostituées. Deux hommes en face avec les putes et un homme de chaque côté :

" Tu es qui toi ?"

" Je suis nouvelle dans le coin et on m'a dit de venir ici avant de commencer de travailler. "

" Ça doit être quelqu'un de notre bande qui as dû te dire ça, allez viens par ici on va t'expliquer les règles du quartier "


Nanase marcha vers eux posant une question : " vous êtes que quatre ici ?"

" Au rez-de-chaussée oui, mais dans les étages aux dessus il y a encore quelques personnes, pourquoi cette question ? "

La mercenaire sourit : " comme ça "

D'un coup elle jeta ses dagues en plein dans le visage des types de chaque côté et se téléporta au près des autres katana en main pour leur découpait la tête, avant que les prostituées crient Nanase posa ses mains sur leur bouche :

" Si vous avez encore conscience dans quel pétrin vous êtes fuyaient. "

La mercenaire laissa partir les femmes reprenant ses dagues, puis elle monta à l'étage où il y avait plusieurs chambres. Toutes les portes étaient fermées donc à pas de loup elle partit à l'autre escalier pour monter au dernier étage, les chefs aiment les hauteurs. Arrivée en haut, pas de garde était en vue ce qui était bizarre, Nanase regarda à travers le trou de la serrure mais elle voyait personne. La mercenaire ouvrit doucement la porte pourtant celle-ci bloqua à mi-chemin, la jeune fille fit un saut en avant, une roulade et se positionna pour attaquer, ce qui bloquer la porte était un cadavre. Observant rapidement la pièce elle vit une femme allongeait sur le lit habillait en bunny-girl sûrement une prostituée :

" Qu'est ce qui c'est passée ici ? qui es-tu ? et où est Marcus Jasper ? "
dit-elle d'une voix pas très forte

White Rabbit

E.S.P.er

Re : Chasse à Nexus [Nanase Akakami]

Réponse 2 mai 06, 2013, 01:27:12 am

White Rabbit entendit la femme approcher. Elle la sentit venir, d’un point de vue magique, en percevant les auras magiques des individus en contrebas disparaître rapidement, signe qu’elle les tuait rapidement. Ce massacre fit perler un sourire amusé sur les lèvres de la lapine, qui se frottait un peu plus contre le lit. Étalée en plein milieu de ce dernier, elle était satisfaite. Nanase avait été à l’heure, et elle n’avait pas eu à attendre trop longtemps. Le temps, après tout, était une chose importante. Il ne fallait pas arriver en retard avant l’heure du thé, ou le Chapelier serait en colère. White Rabbit était couchée sur le flanc, lorsque la porte finit par s’ouvrir. L’invitée entra, et balaya la pièce du regard... Avant de s’attarder sur le lit, et sur la lapine qui se tenait dessus. Elle ne tarda pas à lui poser une question. Un sourire sur les lèvres, White Rabbit observait sa tenue, et descendit lentement du lit, avant de se relever. Elle comprit que la jeune femme avait du se faire passer pour l’une des prostituées du bordel... Sauf qu’elle était bien trop belle, et en bien trop bon état, pour figurer parmi les filles de cet établissement. Elle ne portait pas les traces de crasse des bas-fonds, mais les gardes de l’entrepôt n’avaient pas du y faire attention.

« Que de questions, ma jolie... »

La lapine s’avança au milieu de la pièce, près des cadavres des gardes du corps. Elle n’avait eu aucune difficulté à les abattre.

« J’ai offert à Jasper une invitation à boire du thé... Mais il n’a pas été très coopératif. Ses hommes ont essayé de m’attaquer pour me fourrer leurs sales queues dans le corps... Mais ils étaient tellement moches que je ne pouvais décemment pas les laisser souiller mon corps. Rassure-toi, ils n’ont pas souffert. »

Voilà qui devrait faire comprendre à Nanase que White Rabbit n’était pas une simple femme, une vulgaire prostituée qui se trouvait ici par hasard. Encore une fois, il suffisait juste de tenir compte du contexte. Si White Rabbit devait être une prostituée, elle ne travaillerait sûrement pas dans ces bas-fonds sinistres et puants. Tout en parlant, la femme s’était rapprochée de Nanase, croisant les bras sous sa poitrine.

« Pas trop, en tout cas... nuança-t-elle. Quant à ce cher Jasper, il est... Ailleurs. En vie, pour le moment. Mais assez parlé de lui, ma beauté. Si je suis venue le chercher, c’est parce que je savais que quelqu’un viendrait le poursuivre... Et que, avec un peu de chance, cette personne serait... Une créature intéressante. »

Elle lâcha le dernier mot avec un léger sourire, en se mettant juste devant la femme, où elle décroisa les bras. Magicienne talentueuse, elle avait utilisé ses pouvoirs psychiques pour en savoir un peu plus sur elle.

« Je suppose que tu veux le récupérer... Mais, pour ça, il faudra le mériter. »

La soirée allait véritablement pouvoir commencer. White Rabbit esquissa un nouveau sourire, puis s’écarta un peu, et tendit sa main vers une fenêtre, qui s’ouvrit toute seule.

« Essaie de me suivre, et je te conduirais à lui. »

Elle lui fit un clin d’œil, puis sortit dehors. Elle s’appuya sur le parapet de l’entrepôt, et s’en servit pour bondir dans les airs, atterrissant sur un toit de l’autre côté de la sinistre rue, sur plusieurs tuiles.
DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.


Nanase Akakami

E.S.P.er

Re : Chasse à Nexus [Nanase Akakami]

Réponse 3 mai 12, 2013, 09:52:12 pm

Nanase était en position défensive elle ne savait pas si c'était un membre du gang, une prostituée ou encore autre chose. La mercenaire se doutait un peu que cette personne pouvait être dangereuse avec les corps qui se trouva devant la porte, ils étaient pas morts comme par magie et la seule personne encore debout est cette femme qui était si belle. La femme-lapine descendit du lit se mettant debout devant elle à une certaine distance puis partit vers les cadavres lui disant indirectement que c'était elle qui les avait tuée. Donc déjà deux des trois possibilités qu'avait pensée Nanase sur le coups étaient fausses, la dernière était la plus logique mais aussi celle qui poser le plus de problème, pourquoi ??

La femme court vêtue repartie en direction de la mercenaire croisant ces bras sous sa poitrine, elle avait pas l'air de vouloir se battre pourtant elle devait être quelqu'un qui donnerait du fil à retordre à Nanase. Cette personne continua de parler tout en décroisant les bras, maintenant la mercenaire savait où était passée sa cible c'est cette femme qui l'a prit avant elle et si Nanase veut la récupérer elle devra jouer avec la lapine. D'un geste de la femme la fenêtre s'ouvrit, la jeune fille se demandait qu'elle était la capacité de l'inconnue, car tuer des hommes entraînaient et ouvrir une fenêtre d'un geste ce n'était pas tout le monde qui pouvait le faire. Puis la femme lui dit de la suivre si elle veut trouver sa cible et sauta par la fenêtre arrivant sur le toit opposé :

" C'est pas vrai, je pourrais jamais avoir une mission qui se passe sans problème. "


Nanase s'avança rapidement vers la fenêtre sautant sur le rebord, elle rangea son katana dans son fourreau dans son dos et regarda la femme :

" Dit-moi tout de suite où est Jasper, je n'ai pas envie de jouer, je ne suis pas une gamine. "

La mercenaire se téléporta sur le toit où était la femme atterrissant derrière elle :

" Et puis tu as toujours pas répondu à ma question qui-es-tu ? "

Nanase déplaça son bras pour essayait d'attrapée la belle femme-lapine.

White Rabbit

E.S.P.er

Re : Chasse à Nexus [Nanase Akakami]

Réponse 4 mai 16, 2013, 08:07:39 pm

Depuis le toit, White Rabbit regarda derrière elle, là d’où elle était venue.  Elle ne connaissait pas grand-chose sur cette mercenaire, si ce n’est son nom, et le fait qu’elle était douée, et jolie. Une parfaite partenaire pour jouer, en somme. Nanase n’attendit pas avant de passer, à son tour, par la fenêtre, se rapprochant de la magicienne. Elle choisit de se téléporter, ce qui permit à White Rabbit d’en savoir un peu plus sur les pouvoirs de cette femme. Elle avait senti sa magie, mais ignorait de quoi elle était capable... Jusqu’à ce qu’elle se téléporte en personne. Face à elle, Nanase lui demanda où était Jasper, et tendit sa main pour l’attraper. White Rabbit bondit en arrière, envoyant ses mains vers le sol. Elle rebondit sur le sol, et s’en servit pour arriver en arrière, s’écartant ainsi de la jeune femme. De la main, elle remua ensuite un doigt de droite à gauche.

« Ce n’est pas comme ça que ça marche, ma belle. »

Elle sourit à nouveau, puis posa ses doigts sur ses lèvres, et lui souffla un baiser, avant de lui faire un clin d’œil.

« Tu dois me rattraper, et réussir à me suivre. Ce n’est que si tu y arrives que je te conduirais à Jasper. Il ne saurait en aller autrement... Mais, plus tu seras lente, et plus ce brave Jasper risque de mourir. »

White Rabbit n’avait même pas à fermer les yeux pour savoir que Jaina était en train de le torturer. Sa sœur, qui était aussi son autre personnalité, était assez différente d’elle, en ce qu’elle était plus sérieuse, mais aussi bien plus entreprenante dans ce qu’elle faisait. Elle excitait Jasper, l’embrassant fiévreusement, goûtant à ses lèvres, tout en lui lacérant les joues et la peau. Un mélange de douceur et de brutalité... Mais, dans le fond, n’était-ce pas ça, le sexe ? Pour White Rabbit, le plus important était de s’amuser, de profiter de la vie, d’y mettre un soupçon d’irrationalité et de détente.

Elle grimpa ainsi sur l’une des cheminées du toit, puis bondit en arrière, et se mit à courir le long du toit. Elle avançait assez rapidement, et sauta par-dessus une ruelle, atterrissant sur un toit triangulaire en tuiles. Elle manqua perdre son équilibre, mais ne tomba pas, évidemment, avant de tomber sur le sol. Elle atterrit sur une pile de caisses, puis débarqua dans une sorte de ruelle mal famée, avec des malfrats qui étaient agglutinés autour d’un sommaire et rudimentaire feu de camp, se réchauffant auprès de ce dernier. Les homes tournèrent la tête en la voyant.

« Hey ! B’soir, ma poulette ! »

Ils entreprirent de se relever, et White Rabbit leur fit un sourire. Un voyou était dans son dos, sortant un couteau, mais n’eut pas le temps de faire quoi que ce soit que White Rabbit lui envoya son pied en pleine figure, l’étalant douloureusement sur le sol, lui brisant au passage le nez.

« On se calme, les gars ! »

White Rabbit utilisa alors sa magie, en levant ses mains. De ses doigts, des espèces de phéromones jaillirent, filant vers les hommes, et elle leur désigna de la tête Nanase.

« Amusez-vous plutôt avec elle. »

Et elle fit un nouveau clin d’œil à Nanase. Un jeu avec White Rabbit, c’était très particulier !
DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.


Nanase Akakami

E.S.P.er

Re : Chasse à Nexus [Nanase Akakami]

Réponse 5 mai 21, 2013, 04:14:18 pm

La mercenaire n'avait pas réussi à attraper de sa main la femme-lapine, elle savait bien que ça serait pas facile mais pensant que la femme ne connaissait pas son pouvoir Nanase aurait put l'avoir par surprise, pourtant la kidnappeuse réussi à se dégager d'elle avec une grande agilité. Puis la femme-lapine continua de parler en disant les conditions pour avoir sa cible tout en lui envoyant en baiser, la mercenaire avait toujours du mal avec ce genre de femme qui est totalement le contraire d'elle. Nanase qui cache toujours ses émotions en respectant bien les règles contre la femme-lapine qui fait ce qu'elle veut avec un air un peu d'allumeuse, la mercenaire devait réussir à la suivre et même la capturer aussi peut-être que cette femme a aussi une prime sur sa tête.

Nanase vit la belle femme commençait à fuir sautant sur un toit, la mercenaire était un peu en arrière partit à sa poursuite la kidnappeuse avait prit de l'avance, mais Nanase la voyait toujours au long se téléportant de temps en temps pour la rattraper. Puis la jeune fille vit que la femme-lapine sauta dans une ruelle, la mercenaire espéra que la fuyarde ne se cache pas car vue le nombre de ruelle dans quartier ça ne serait pas facile. Nanase sauta à son tour dans la ruelle atterrissant au sol voyant des malfrats avec la lapine, elle avait pas trop vue ce qu'elle avait fait, mais en tout cas les hommes étaient maintenant à la botte de la femme. La jeune fille fit plusieurs pas en arrière, elle aimait pas les regards qu'avaient les malfrats vide de raison, mais surtout très exciter et ce n'est pas ce qui avait entre leurs jambes qui diraient le contraire vue comment ils étaient bien droit.

 Nanase étant encore pure dans ce genre de relation ça la faisait rougir, mais se n'était pas le moment pour apprendre et se mit en position de combat. Les hommes l'attaquèrent tous en même temps, la mercenaire se téléporta derrière le dernier type tapant dans le cou pour l’assommer, même si c'était des mauvaises personnes elle n'allait quand même pas les tuer. Un des hommes se retourna courant vers la jeune fille les bras en avant, Nanase fit plusieurs bond en arrière puis d'un coup repartit en avant mettant ses jambes autour du cou de l'homme faisant une roulade arrière pour envoyer valdinguer le malfrat dans les poubelles contre le mur. La mercenaire était arriver au sol après la technique un troisième arriva vite, Nanase tourna sur elle-même pour donner par surprise avec ses deux jambes un coup à chaque cheville vers l'intérieur ce qui fit à l'homme de faire le grand écart et elle le finit en donnant un double coup de pied en visage. La jeune fille se releva regardant la femme partant vers elle, mais fut surprise par un homme de grande taille et avec une sacrée carrure, cette personne l'avait prit dans ces bras par le dos et Nanase n'arrivait pas taper dans un coin sensible, alors elle se téléporta avec l'homme dans les airs surpris le malfrat relâcha légèrement la mercenaire qui frappa avec ses coudes dans les côtes de l'homme, celui-ci écarta les bras la mercenaire prit l'un de ces bras et tournoya. Avec la force centrifuge Nanase envoya le malfrat fortement dans un tas de carton puis se téléporta de nouveau devant la femme-lapine sans bouger :

" Ce n'est pas avec ce genre de bandits que tu vas me ralentir. "

White Rabbit

E.S.P.er

Re : Chasse à Nexus [Nanase Akakami]

Réponse 6 mai 25, 2013, 02:54:22 pm

Bras croisés, White Rabbit observait la scène. Il n’avait nullement été difficile d’encourager ces hommes à attaquer Nanase, en utilisant la magie et ses hormones. Ils étaient en manque de sexe, n’ayant pas assez d’argent pour avoir de quoi aller dans des bordels décents, et se contentait de baiser des putes défraîchies, des prostituées défoncées aux narcotiques, avec des cons vides et inintéressants. Ils se ruèrent vers Nanase sans hésitation. Bras croisés, White Rabbit l’observait avec un léger sourire. Elle n’avait aucune raison objective d’envoyer sur cette brave mercenaire des hommes, mais elle voulait voir de quoi elle était capable... Et, plus simplement, elle voulait tout simplement s’amuser, profiter de la liberté, sans se soucier des normes et des conventions qui restreignaient cette liberté si chèrement acquise, si frêle. White Rabbit était bien placée pour savoir que la liberté était comme la chandelle d’une bougie : belle, vivace, mais il suffisait d’un souffle pour l’éteindre. Alors, il fallait profiter des choses. Nanase semblait visiblement avoir une autre philosophie, mais elle ne serait pas la première de ce type que White Rabbit croisait.

Elle se heurta aux bandits avec un certain talent. La jeune femme savait se battre, White Rabbit devait bien le reconnaître. Bras croisés, appuyés contre un poteau, elle observait Nanase se battre. Elle terrassa rapidement l’un des ennemis, à l’aide de sa téléportation, puis opta ensuite pour un mouvement de combat rapproché, bondissant en arrière, avant de sauter vers l’ennemi, ses jambes venant serrer le cou de l’homme. Il fut ensuite balancé contre un mur, inerte.

*Rapide et puissante... Aucun doute, elle sait se battre...*

Elle réagissait vite, ayant de bons réflexes, et ne se laissa pas surprendre. Même quand un homme l’attrapa dans le dos en la soulevant, et en serrant, à l’aide de ses muscles saillants, elle se téléporta. L’homme était un vrai colosse, un marin, assurément. Il fut surpris par la téléportation, et la mercenaire sut en profiter, balançant l’homme contre un tas de caisses. Elles se brisèrent contre lui, et il s’écroula dans un tas de foin, de sacs de farine, et d’autres produits. Après ce bref combat, Nanase arriva juste devant White Rabbit, et lui expliqua, sans vraiment surprendre White Rabbit, que ce n’était pas ainsi qu’elle la ralentirait. La femme-lapine se mit alors à sourire, se décollant du mur où elle avait observé la scène.

« Je ne cherchais pas à te ralentir... Sinon, je ne serais déjà plus là. Je voulais simplement voir à quoi tu ressembles en te mettant en colère, si... Si tu es plus attirante... Mais il faut croire que tu fais preuve d’un calme imperturbable. Aurais-tu élevée par des moines zen ? »

C’était une provocation gratuite, qui n’appelait pas vraiment de réponses. White Rabbit esquissa un nouveau sourire. Elle était de dos face à Nanase, et tendit son doigt vers l’espèce de pompon à hauteur de ses fesses.

« Attrape-le, et je te donnerais un indice vers ce brave Marcus... »

Et elle se retourna subitement, ses yeux se mettant à briller d’une vive lueur blanche. Il y eut comme une aveuglante explosion de lumière, qui éblouit Nanase, et, quand cette dernière put voir à nouveau, il y avait devant elle White Rabbit... Et neuf copies d’elle-même.

« Tu as le droit à un essai...
 -  Mais, comme je suis généreuse, si tu embrasses l’une de nous, tu auras droit à un indice... »

Toute la difficulté, naturellement, était de trouver la version d’origine.
DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.


Nanase Akakami

E.S.P.er

Re : Chasse à Nexus [Nanase Akakami]

Réponse 7 juin 04, 2013, 03:53:25 pm

La mercenaire comprenait de moins en moins la femme-lapine, pendant un moment elle fuit et un autre elle attend. Elle s'amusait à tirer sur les nerfs de Nanase, mais la jeune fille reste toujours sérieuse dans son travail du moins depuis qu'elle en a fini avec cette histoire de pirates. Pendant que la mercenaire combattait les bandits Nanase réfléchissait à un moyen d'attraper cette femme, mais cela aller être dur surtout vu que cette beauté fatale avait réussi à esquiver son attaque alors qu'elle avait utilisée sa téléportation. Son combat fut fini avant qu'elle ne trouve une solution donc le seul moyen était peut-être d'attaque sans interruption jusqu'à qu'une faille arrive, c'était la première fois qu'une personne lui n'était autant de fil à retordre.

Maintenant que plus personne n'allait l’interrompe, la mercenaire avança vers la femme-lapine écoutant ses paroles, dans ce qu'elle disait cette femme voulait qu'elle se mette en colère pour la voir sur un autre jour, si elle avait fait ça au moment où Nanase était arrivée pour la première fois à Nexus là elle se serait énervée, mais maintenant elle arrivait plus à se contrôler. La mercenaire ne préféra pas répondre à sa question ça devait être un moyen de la faire attaquer sans réfléchir à une stratégie et elle pourrait tombée dans un piège.

Puis la femme-lapine se retourna pour montrer la queue de lapin en bas du du dos de son costume lui disant que si elle arrive à l'attraper la mercenaire aurait un indice sur l'endroit où est sa cible, mais Nanase n'eut le temps de se déplacer ou dire quelques choses qu'une lumière sortit des yeux de la femme qui l'éblouit, l'aveuglant pendant un moment. Quand la jeune fille revit normalement la mercenaire ne vit pas une mais dix femmes-lapines, les problèmes continuaient pour Nanase, maintenant elle devait trouvée qui était la vraie, ces jeux commençaient à la mettre à bout de nerf. La mercenaire marcha devant chacune des femmes cherchant le moindre détail qui pourrait la démasquer, il était hors de question qu'elle l'embrasse l'une d'elle :

" Tu crois vraiment que je vais embrasse d'entre vous, prend-moi pour une folle. Je ne connais pas ton pouvoir et tes capacités peut-être que c'est juste un piège pour essayer de m'avoir. De plus je ne peut pas dire si vraiment l'une d'entre vous est la vraie, elle peut se cacher, j'étais aveugler pendant un moment quand même. "

La mercenaire recula un peu pour qu'elle est la vue sur tout les femmes et les regarda près à bondir :

" Pourquoi je devrais suivre tes règles, tant que j'arrive à te capturer je pourrais savoir où est Marcus "

Cette phrase servait surtout à contrarié la femme, elle n'avait pas dit qu'elle moyen la mercenaire pouvait utilisée pour trouver la vraie. La mercenaire sortie des kunais avec un fil fin attacher dessus qui lie les kunais deux par deux puis les jeta tout autour des femmes créant une sorte de toile d'araignée autour d'eux et enfin Nanase envoya des kunais simples sur les doubles et peut-être la vraie regardant leur réaction.

* C'est la première fois que je l'utilise en condition réel, j’espère que ça va marcher *

" Technique de la veuve noire "

White Rabbit

E.S.P.er

Re : Chasse à Nexus [Nanase Akakami]

Réponse 8 juin 07, 2013, 09:06:32 am

Le jeu... N’était-ce pas une chose merveilleuse ? Honnêtement, quel animal pouvait se vanter de jouer ? De savoir ce qu’était vraiment un jeu ? Les animaux étaient avant tout motivés par leur instinct de survie, et, si on pouvait jouer avec certains animaux domestiques, White Rabbit pensait que c’était avant tout le maître du chien qui envoyait la balle qui jouait, ce dernier allant chercher la balle pour répondre à d’autres besoins. Elle pouvait se tromper, mais elle pensait que la capacité de l’être humain à consacrer une partie non négligeable de son esprit à autre chose que sa propre survie matérielle était, en un sens, l’expression concrète de sa supériorité intellectuelle sur les animaux. Elle avait conscience que, si on devait poser cette question à Nanase, sa réponse serait totalement différente.

White Rabbit lui avait tout de même offert une sacrée occasion : la chance de l’embrasser. N’était-elle pas mignonne, après tout ? Cute, comme diraient les Terriens de cette nouvelle époque ? Elle avait choisi de porter une tenue volontairement sexy et provocante, à l’image des idoles de ce nouveau monde. Il suffisait de regarder ce qu’ils appelaient la télévision et les clips musicaux pour voir que tout n’était qu’un appel au sexe : des danseuses exotiques très légèrement vêtues, ou des chanteuses dans des tenues extravagantes. White Rabbit ne faisait que s’adapter à ce nouveau monde.

« Un piège ? s’exclama l’une des femmes, en réponse à Nanase.
 -  Si je voulais te piéger, je le ferais avec autre chose qu’un simple baiser... » lâcha une autre.

Il ne fallait lui donner aucune indication sur la véritable White Rabbit, ce qui expliquait pourquoi les clones parlaient toutes, pour que Nanase ne croit pas que celle qui s’exprime était la vraie. Visiblement, la mercenaire réfléchissait à une alternative. Sa beauté était un autre argument qui avait conduit White Rabbit à s’intéresser à elle. Elle était forte, vigoureuse, talentueuse, avait une belle poitrine, des vêtements qui lui allaient bien... Dommage qu’elle ait refusé ce baiser, mais ce n’était pas pour autant que la femme-lapine baisserait les bras. Nanase lui expliqua qu’elle voulait juste la capturer, ce qui amusait notre femme aux cheveux blancs.

*Alice n’a jamais réussi à capturer le lapin, Nanase... Tu devrais réviser tes classiques.*

Dans le conte de Lewis Carroll, le lapin blanc était le fil conducteur, la créature qui guidait Alice dans le Pays des Merveilles, et, à chaque fois qu’Alice le suivait, le lapin blanc la faisait rencontrer de nouvelles personnes. Il était un guide vers l’absurde et la folie. Et c’était au tour de Nanase d’agir comme Alice. Nexus offrait bien des possibilités, il suffisait juste de les saisir. Son interlocutrice sortit alors une série de kunaïs, cette arme conçue pour les ninjas, et qui avait bien des fonctions : arme de lancer, mais aussi instrument pour l’escalade, ou outil de crochetage. Que Nanase l’utilise signifiait probablement qu’elle était versée dans les arts martiaux, ce que ses vêtements, mais aussi son comportement extrêmement sérieux, traduisaient. Elle n’avait pas du avoir souvent l’occasion de rire, cette petite...

White Rabbit était même sûre qu’elle n’avait jamais lu « Alice au Pays des Merveilles ». Elle s’en faisait la réflexion, alors que Nanase balança dans toutes les directions plusieurs kunaïs, afin de recourir à une sorte de technique magique que White Rabbit ignorait. Il s’agit de toiles visant à immobiliser les différents clones de White Rabbit, afin de balancer des kunaïs. Les clones magiques de la femme-lapine n’étaient que des projections magiques et psychiques, et, au contact d’un élément allant aussi vite qu’un kunaï, les clones disparaissaient. Plusieurs White Rabbit disparurent ainsi comme par enchantement, tandis que la femme continuait à les envoyer, réduisant progressivement le nombre des clones. Quand il n’en resta plus que trois, White Rabbit claqua alors des doigts, et les deux dernières disparurent.

Comme si la toile ne la retenait pas, White Rabbit fit alors un pas devant elle, croisant ses bras. Elle venait de s’envelopper d’un léger bouclier magique, qui lui avait permis de se défaire du lien de Nanase. Une petite moue boudeuse éclairait le visage de la lapine.

« T’es pas drôle, Nanase... Mes lèvres ne te plaisent pas ? Pourtant, tous ceux et toutes celles qui y ont goûté n’ont eu qu’une envie : retourner dessus.... A moins que ce ne soit ça qui t’effraie... »

Elle ajouta cette dernière phrase en penchant la tête sur le côté, un doigt interrogateur sur ses lèvres, avant de se retourner.

« Mais bon, un accord est un accord... Je suppose que tu veux ta récompense, hum ? En savoir plus sur Marcus ? »

C’était une question purement rhétorique. White Rabbit faisait mine de réfléchir, en prenant la pose, montrant son dos à Nanase, dans une attitude qu’on aurait aisément pu qualifier de provocatrice. Elle se retourna alors, pour parler :

« Marcus est bel et bien toujours à Nexus, annonça-t-elle. Mais il ne se trouve plus dans les bas-fonds. Il est dans un endroit où il ne faut pas avoir le vertige. »

Ce serait son premier indice. Elle lui sourit alors :

« On continue à jouer ? » demanda-t-elle sur un ton vif.
DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.


Nanase Akakami

E.S.P.er

Re : Chasse à Nexus [Nanase Akakami]

Réponse 9 juin 30, 2013, 10:04:26 pm

Nanase ne pouvait pas faire confiance à cette femme même si celle-ci était une très belle personne, les positions et paroles provocatrices ne marchaient pas sur la mercenaire du moins cela ne se voyait pas sur son visage, comme elle n'a aucune expérience dans ce domaine à part les informations qu'elle peut avoir dans les livres, mais physiquement parlant c'était une fille pure et innocente. Si la lapine continuait de la provoquer de la sorte à un moment Nanase aurait du mal à se concentrer dans sa mission.

Mais revenons au "duel des femmes", la technique de la veuve noire avait mieux marcher que prévue, la mercenaire n'eut pas besoin d'attaquer que une par une les clones de la femme-lapine disparaissait, laissant à la fin que trois personnes. La belle femme faisant partit des trois fit disparaitre ces doubles tout en se débarrassant des fils qui la retenait s'avançant vers la jeune mercenaire :

" Ce n'est pas parce que des lèvres m’intéresse ou non que j'ai refusée, c'est juste que je ne te connais pas du tout et je ne te fais pas confiance, avec toutes tes capacités que tu m'a montrée, comment je peux savoir si ce n'est pas un piège ou non. "

C'est vrai que c'était une des raisons de son refut, mais ce n'était pas le seul elle est inexpérimentée dans ce domaine et ne c'est pas comment gérer ce genre de situation. La femme-lapine continua ces gestes provocants et bien sensuel, tout le contraire des mouvements de Nanase qui n'a vécut que pour se battre et se venger. Les déplacements de la femme ne faisant pas rien à la mercenaire étant curieusement attirer vers elle, voulant peut-être apprendre plus ce qu'est une femme, mais la jeune fille reste professionnel et reste de marbre avec un peu de difficulté au fur et à mesure du "jeu" de la femme.

Celle-ci respecta sa promesse et lui dit un indice sur la position de son objectif, elle fut soulagée que celui-ci soit encore en ville en espérant qu'il soit encore vivant et de plus il faut pas avoir le vertige de la où qu'il est donc la première suppostion de Nanase était que Marcus était dans un endroit en hauteur. La mercenaire se prenait de plus en plus dans son jeu :

" Continuons alors, cette fois je vais t'attraper " sortant un petit sourire peut-être de plaisir qui c'est.

White Rabbit

E.S.P.er

Re : Chasse à Nexus [Nanase Akakami]

Réponse 10 juillet 01, 2013, 02:34:55 am

Ainsi donc, Nanase était timide ? White Rabbit voulait bien le croire. Il n’y avait qu’un être humain pour être paradoxal à ce point. Ôter la vie ne la dérangeait pas du tout, mais embrasser une femme, en revanche, la terrorisait... Dieu, que l’humain pouvait être compliqué ! Mais White Rabbit comptait bien continuer à s’amuser avec elle. Nexus, sur ce point, regorgeait de possibilités, d’options, de chemins sinueux, de dédales, de pièges. Elle se mit à nouveau à courir, rapidement, sachant que Nanase pouvait se téléporter pour la rattraper, mais, même si elle essayait de se téléporter devant elle, White Rabbit changeait brusquement de trajectoire, empêchant ainsi la femme de la toucher. Elle aurait beau se téléporter, il y aurait toujours une ou deux secondes de latence, que la magicienne utilisait à son profit pour se volatiliser. White Rabbit filait ainsi le long d’une ruelle, et bondit sur une caisse, s’en servant comme un point d’appui pour s’envoler majestueusement dans les airs, où elle tournoya, avant d’atterrir, pieds joints, sur une cheminée.

Elle était près du port, et réfléchissait à un autre jeu. Elle pouvait courir le long des docks, mais elle aimait bien avoir quelques épreuves. Son attention fut alors attirée par des sons venant en contrebas. Le long d’une rue pavée se trouvant à côté d’elle, il y avait une auberge, et des hommes ivres se mettaient à sortir. Elle réfléchit rapidement. Sa priorité était de réussir à décoincer Nanase, et elle se mit à sourire, en ayant subitement une idée. Lorsque Nanase arriva près d’elle, elle pencha la tête vers l’auberge.

« Tu as déjà été dans une auberge, ma belle ? »

La question n’attendait pas vraiment de réponses. On pouvait entendre des accents traînants, des musiques champêtres aux sonorités grivoises, ainsi qu’un parfum fortement alcoolisé. White Rabbit s’assit sur le rebord de la cheminée, croisant les jambes de manière très sensuelle, en penchant la tête vers Nanase.

« Voici un nouveau jeu auquel j’ai envie de jouer avec toi, ma mignonne... Aller dans l’auberge, et jouer la séductrice. Tu en as les arguments, et ces types ont l’air d’avoir fait un long voyage. Dès qu’ils te verront, ils n’auront qu’une envie : te séduire... Ou te sauter dessus. »

Elle appuya sur ses bras pour se redresser en l’air, ses jambes passant au-dessus de sa tête, lentement, offrant à Nanase une belle vue sur son postérieur. White Rabbit atterrit ensuite de l’autre côté de la cheminée, jambes écartées l’une de l’autre, et lui fit un léger sourire.

« Quelque chose me dit que tu ne trouves pas désirable... C’est pour ça que tu ne veux pas m’embrasser... Alors, tu vas te faire plaisir, et aller voir à quel point tu es désirable... »

White Rabbit se demandait si Nanase accepterait ce nouveau jeu.

Quelque chose lui disait que non. Mais ça ne l’empêchait pas de lui proposer.
DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.


Nanase Akakami

E.S.P.er

Re : Chasse à Nexus [Nanase Akakami]

Réponse 11 juillet 23, 2013, 10:41:49 am

La course poursuite recommença de plus belle, Nanase arrivait toujours à se maintenir derrière la belle femme-lapine sans pouvoir la toucher, même sa téléportation qui est très rapidement était esquiver. La mercenaire tout en courant et bondissant derrière la cible réfléchissait à un moyen de l'arrêter, mais ce n'était pas chose facile parce qu'elle n'arrivait pas à se mettre à la place de celle qu'elle poursuit, pour essayer d’anticiper le mouvement. Cette femme est vraiment un mystère et si ce n'est pas la première fois qu'elle fait ce genre de chose, cette belle lapine aurait du avoir un avis de recherche hors Nanase n'en a jamais vue de cette personne.

La poursuite s'arrêta dans le port où la femme-lapine c'était arrêtée sur le bord d'une cheminée, elle avait prit une bonne avance sur la jeune fille et la cible avait le temps de réfléchir à un plan le temps qu'elle arrive. Et quand Nanase arrivait juste à côté d'elle, celle-ci se mit à sourire pour lui posait une question, mais la mercenaire n'eut le temps que de croiser les bras que la femme-lapine fit pareil avec ces jambes d'une façon si sensuel qu'elle aurait mit n'importe qu'elle homme à ces pieds pour ensuite parler de nouveau.

La cible fit après une petit acrobatie sur la cheminée montrant bien son postérieur, cette femme aimait vraiment montrer son corps ou du moins jouer les séductrices pour excitait la galerie. Même si elle ne le montrer pas Nanase était bien fasciner par le corps et la façon de bouger de cette femme autant pour ses futures missions que pour cette personne elle-même, ça fait un moment que la jeune fille sait qu'elle ce sent mieux avec une femme qu'avec un homme, mais son inexpérience fait qu'elle préfère rester discrète :

" Je ne dirais pas que je te trouve pas désirable, je suis juste déconcerté par ta façon de bouger et de parler. je n'arrive pas à te comprendre et donc de savoir ce qui se passerait si je te suis dans tes défis. "

La mercenaire s'avança un peu plus de la femme-lapine :

" Si je joue avec toi qu'est ce que j'y gagnerais ? "

Nanase allait essayer de se mettre dans la peau de cette femme pour voir si elle pourrait la comprendre de cette façon, depuis le début de la poursuite elle a essayer divers méthodes, mais aucune à passer donc elle passa à la suivante.

White Rabbit

E.S.P.er

Re : Chasse à Nexus [Nanase Akakami]

Réponse 12 juillet 24, 2013, 01:12:32 pm

Nanase était une bien belle partenaire de jeu, avouant à White Rabbit son incrédulité. La femme-lapine pouvait très facilement la comprendre. On ne tombait pas tous les jours sur une femme comme elle, sexy et tout. N’avait-elle pas tout pour plaire ? Nanase n’osait pas l’admettre, mais elle était déjà sous le charme. Intriguée, elle essayait d’en savoir plus sur son mystérieux guide, ce lapin blanc qui conduisait ceux qui la suivaient dans l’absurde et la folie. White Rabbit n’avait l’air de suivre aucun plan, aucune stratégie, réagissant instinctivement, allant là où sa conscience la guidait. Marcus Jasper n’était rien pour elle, rien d’autre que la carotte qu’elle avait utilisé pour susciter l’attention de Nanase. Elle n’avait aucun intérêt pour lui, et le donnerait à Nanase sans rechigner. La mercenaire ne releva pas son jeu concernant cette auberge bruyante, préférant essayer d’en savoir plus sur la femme-lapine. Cette dernière lui sourit, et se téléporta, arrivant juste devant Nanase, leurs seins se pressant entre eux. Sa main gantée vint caresser la joue de Nanase. White Rabbit était juste un tout petit peu plus grande qu’elle, et elle aventura ses doigts le long de quelques mèches de cheveux tombant près de l’oreille gauche de Nanase, les glissant dans le creux de cette dernière.

« Tu es vraiment belle, Nanase... Une beauté meurtrière... Te voir tuer des gens est si excitant... »

Elle n’avait pas peur. Nanase ne pouvait rien lui faire, même si elle le voulait. Ce n’est pas que White Rabbit était immortelle, mais elle ne laisserait plus personne l’enfermer, comme auparavant. Cette expérience avait été bien trop traumatisante. Elle voulait jouir pleinement de la liberté, avec tout ce que la liberté impliquait : s’abandonner dans un monde où il n’y avait aucune règle, et où elle était libre de faire ce que bon lui semblait.

« Pour commencer, je t’offrirais Marcus, Nanase... Mais quelque chose me dit que tu ne serais pas contre... Autre chose... »

Sa main restait posée sur son oreille, ses doigts caressant tendrement cette dernière, alors qu’elle rapprochait son visage, venant souffler sur le nez de Nanase. Son autre main était posée sur sa hanche, et se releva lentement, en caressant le corps de la jeune femme, longeant l’une de ses seins. On aurait presque pu croire qu’elle comptait l’embrasser, mais Nanase avait raté son tour la dernière fois. Ce n’était pas un baiser que White Rabbit allait lui faire... Pas encore. Son autre main vint caresser les lèvres de Nanase, glissant dessus, les tapotant. Elle avait des lèvres toutes douces et tendres, et White Rabbit les caressait en glissant dessus, de gauche à droite.

« Alors, la vraie question, Nanase, ce n’est pas de savoir ce que tu vas gagner, mais ce que tu espères gagner... Vois-moi comme un petit génie exauçant tes vœux les plus intimes, Nanase... Dis-moi, susurre-le dans mon oreille... Et laisse la lapine te guider là où ton esprit n’aurait jamais osé aller... »

Que Nanase découvre la liberté, c’était la plus belle des choses de ce monde.
DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.



Répondre
Tags :