banniere
 
  Nouvelles:
Venez féliciter nos nouvelles administratrices pour les 9 prochains mois ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Rencontre avec ma petite soeur [Saune Isley]  (Lu 260 fois)
Kyli
Créature
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 139


Fille Alraune de Poison Ivy


Voir le profil
FicheChalant
Description
Kyli est la fille Alraune enfantée par la méta-humaine Poison Ivy. A peine sortie de son cocon, elle découvre le monde et ses mystères.
« le: Mai 16, 2019, 06:12:20 »

C'est par là. Je le sens... je me rapproche.

Depuis que j'avais quitté ma forêt natale pour aller vivre sur Terre avec ma maman, je n'y étais jamais revenue. Il faut dire que ma vie sur Terre avait largement de quoi me distraire : ma maman, tata Harley, mes amies du lycée, l'exploration de mes pouvoirs... Je n'avais jamais ressenti le besoin de venir m'isoler ici, dans cette portion de nature si sauvage qu'aucun humain ne l'avait déformée. Mais je n'avais jamais coupé complètement les liens avec cet endroit. Grâce à mes pouvoirs d'Alraune, je continuais de rester à l'affût de ce qui se passait dans la forêt, guettant le moindre brin d'herbe grâce à ma connexion au Green. Et il y a peu de temps, j'avais perçu quelque chose de bizarre. Une sorte de vibration générale de toutes les formes de vie végétales de la forêt, si forte que même les animaux l'avaient sentie. Mais ensuite, cette vibration se transforma en un battement régulier, et chaque vibration se ressentait à travers toute la forêt. Impossible d'ignorer une telle puissance, il fallait que j'aille voir de quoi il s'agissait. Je me fis donc excuser au lycée et je partis sur Terra pour découvrir l'origine de ces battements terrestres.

J'aurais voulu que maman m'accompagne, mais elle était en déplacement et impossible à joindre. J'allais donc devoir gérer cela toute seule. Une fois dans la forêt, je marchai à travers les arbres en suivant les pulsations pour tenter d'en trouver l'origine. Plus je m'approchais, plus les battements devenaient puissants, et plus je me sentais nerveuse. Ce n'était pas de la peur, juste de l'appréhension. Je me demandais bien sur quoi j'allais pouvoir tomber pour que ce soit aussi puissant. Cependant, je ressentais aussi un doux frisson de plaisir, comme si mon corps savait inconsciemment à quoi j'allais faire face.

Après une demi-heure d'errance dans les bois, je finis par trouver ce que je recherchais, et j'eus du mal à en croire mes yeux. Là, devant moi, il y avait une chrysalide d'Alraune. Elle était vibrante d'énergie, visiblement toute proche de l'éclosion, il y avait du mouvement à l'intérieur.

« Ouah... c'est incroyable. »

J'avançai précautionneusement jusqu'à la chrysalide, et je posai ma main dessus pour sentir la vie battre à l'intérieur. Mais dès que j'entrai en contact avec elle, des images commencèrent à me parvenir. L'hôte du cocon semblait vouloir me parler, et elle me fit voir tout le début de sa vie. Je vis mon cocon se reformer, un nouvel embryon apparaître dedans, puis je le vis grandir en apprenant comme je l'avais fait. Mais elle bénéficiait aussi d'un lien avec moi qui lui avait permis de voir l'intégralité de ma vie à travers mes yeux. Elle avait beaucoup appris en m'observant de la sorte, et maintenant elle était impatiente de sortir. Je lâchai la chrysalide et tombai à genoux devant elle en réalisant ce qui était en train de se passer.

« Une sœur... j'ai une petite sœur. »

Moi qui croyais que je ne pourrais jamais être plus heureuse qu'en ayant une maman, je sentis un océan de joie inconditionnelle m'envahir. J'avais envie de rire, de pleurer et de crier, et tout ça en même temps. Mais à la place, je posai mes deux mains sur le cocon chaud et tressautant de vie, tentant d'appeler ma sœur à l'intérieur.

« Tu m'entends. Tu es là ? Si tu m'entends, fais moi un signe. »
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic
Saune Isley
Créature
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 37



Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Mai 18, 2019, 11:35:25 »

*C’est pour aujourd’hui, ma libération est pour aujourd’hui…*

Je me remémorais encore tout ce que ma chrysalide m’avait appris sur ma famille, sur les gens qui peuple se monde, les dangers qui la parcours, les richesses également. Seulement je commençais vraiment à en avoir marre, j’avais bien lancer un signe d’énergie dans tout le forte espérant que quelqu’un la ressente et vienne me délivrer mais visiblement personne ne l’avait reçue. Je me sentais seul et en grand manque d’affection, tout ce que je pouvais faire c’était observer, au travers de leurs émotions, ce qu’elles faisaient. Maman n’était visiblement pas dans le coin et les animaux de la forêt ressentaient mes pulsations, mais ne semblaient pas s’en approcher, il ne restait donc que ma chère sœur adorée.

C’est alors que je le sentis, ma sœur s’inquiétait pour quelque chose, j’avais beau chercher quoi, je ne trouvais rien. Elle avait même sorti une excuse bidon a l’école pour sortir et rentrée dans la forêt, non je me fais des idée ? NON, mais elle se dirige par ici, droit vers moi. Je n’arrivais pas à y croire, je faisais quoi si elle arrivait ici, arriverrèges a lui parler, et elle ressemble à quoi d’ailleurs ? Je ne l’ai jamais vraiment vue. Plein de question me tourmentai, tellement que je m’en trouvais nerveuse. Tellement parcourue de question que je ne sentis même pas son arrivée.

*Te voilà enfin, sœurette*

Elle s’approchait curieuse, et quand elle mit la main sur la chrysalide je pue enfin établir une connexion avec elle, lui montre comment j’avais été conçue, ce que j’avais apprise et soif d’encore apprendre, mais surtout le lien familial qui nous unissais. Elle lâcha bien vite, mais le gros des info était passé.

- Une sœur... j'ai une petite sœur.

*Oui sœurette, et moi une grande sœur qui va m’apprendre plein de chose…*

Elle reposa les mains sur mon cocon et ne fis qu’une demande, lui donner un signe comme quoi je l’entendais. Je ne me fis pas prier et mis moi aussi mes mains en face des siennes sur l’autre coter de la chrysalide. Je ne lui transmis qu’un seul message espérant qu’il lui arriverait 5 sur 5.

- Libère moi !

Mais elle n’eut pas le temps de faire grand-chose que la chrysalide répondit à mon attente. Elle s’ouvrait enfin lâchant une grande quantité d’eau à terre et une Alraune en position fœtal. Je relevai la tête et une fois ma sœur a portée de vue, je fus bien vite debout et courais vers elle pour la prendre dans mes bras. Malheureusement, c’était la première fois que j’utilisais mes jambes de ma vie, et la gamelle ne fut pas longtemps à attendre. Je tombai dans ces bras et nous nous retrouvâmes à terre toutes les deux moi totalement nue sur elle…

- Outche… pif paf pouf… Pardon sœurette, j’étais tellement pressée de te voir, et te serre dans mes bras que j’ai glissée, cela fais tellement longtemps que j’attends de sortir pour te serrer dans mes bras, que tu me racontes comment est la vie dehors, qu’on s’embrasse, a mais attend ça, on peut le faire tout de suite…

Je ne rajoute rien à ma demande et l’embrassai sur le chant mes lèvres sur les siennes en caressant son visage et ces cheveux…
Journalisée
Kyli
Créature
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 139


Fille Alraune de Poison Ivy


Voir le profil
FicheChalant
Description
Kyli est la fille Alraune enfantée par la méta-humaine Poison Ivy. A peine sortie de son cocon, elle découvre le monde et ses mystères.
« Répondre #2 le: Mai 20, 2019, 05:48:46 »

En réponse à mon appel, ma petite sœur m'envoya un message : Libère-moi. La chrysalide répondit à sa demande, et elle s'ouvrit en deux d'un seul coup, libérant une belle quantité de liquide amniotique. En regardant dans le cocon, je vis une magnifique jeune alraune en position fœtale couchée au centre. C'était elle.

Ma petite sœur.

Elle releva la tête et regarda dans ma direction, puis se leva et voulut marcher vers moi. Malheureusement, elle n'était pas encore habituée à utiliser ses jambes, et elle tomba en avant dès son premier pas. J'ouvris grand les bras pour la rattraper et nous tombâmes ensemble sur le sol verdoyant de la forêt. La chute ne se fit pas sans douleur, mais rien d'insurmontable. Je levai un peu les yeux pour observer le corps nu de ma jeune sœur couché contre le mien, et je l'écoutai me parler de tout ce qu'elle avait envie de faire maintenant qu'elle était enfin sorti de sa chrysalide.

« Oui, ne t'inquiète pas, nous aurons le temps de... Mmmhhh ! »

Sans que je m'y attende, nos lèvres se rencontrèrent et nous échangeâmes un délicieux baiser. J'aurais dû savoir que notre rencontre commencerait comme ça. En tant qu'alraunes, nous avons une forte activité sexuelle et nous ignorons les tabous de l'inceste. Il y avait fort à parier que ce baiser n'était que le premier d'une longue série.

Quand nos lèvres se séparèrent, je me dépêchai de prendre la parole.

« Moi aussi je suis contente de te voir sœurette, mais j'ai quand même des questions à te poser. Pour commencer, quel est ton prénom ? Moi, c'est Kyli, mais je suppose que tu le savais déjà puisque tu as pu m'observer pendant tout ce temps. »

Ma petite sœur se présenta sous le nom de Saune.

« Saune. C'est un joli prénom. »

Je pris ma sœur dans mes bras, la serrant contre moi pour sentir sa chaleur.

« Si tu savais comme je suis heureuse d'avoir une petite sœur. Et notre maman aussi sera heureuse de te connaître. »

J'imaginais d'ici le tableau : maman fondant en larmes en voyant sa nouvelle fille, l'assaillant de questions pour comprendre un tel miracle avait pu arriver, puis nous prenant toutes les deux dans ses bras pour un câlin crapuleux à trois. Oui, ça allait être un merveilleux moment.

« Mais avant que je ne t'emmène sur Terre, il faut que tu sois préparée. Si tu as pu voir ma vie à travers mes yeux, alors tu sais que beaucoup de choses sont différentes sur Terra.
Pour commencer, j'aimerais que tu me fasses une démonstration de tes pouvoirs. »


J'aidai ma sœur à se relever avec moi.

« Vas-y, montre moi ce que tu sais faire. »
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic
Saune Isley
Créature
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 37



Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Mai 26, 2019, 09:35:44 »

Ma sœur avait commencé à me répondre, mais je l’avais interrompue en partageant un baiser avec elle. C’était la première fois de ma vie que je partageais un baiser, c’était humide et très agréable, cependant notre baiser ne dura pas longtemps car je sentais que Kyli voulait me demander quelque chose, je séparais nos lèvres et la regardais dans les yeux…

« Moi aussi je suis contente de te voir sœurette, mais j'ai quand même des questions à te poser. Pour commencer, quel est ton prénom ? Moi, c'est Kyli, mais je suppose que tu le savais déjà puisque tu as pu m'observer pendant tout ce temps. »

Je me retirais d’elle pour la laisser se relever et m’assis en face d’elle, je lui fis mon plus beau sourire et lui répondis…

- Je m’appelle Saune, Saune Isley d’après ce que la chrysalide m’as appris. Oui, je te connais bien Kyli, je t’ai observée pendant très longtemps, mais je ne t’ai jamais vue, je ne t’observais qu’aux travers de tes sentiments. Elle me complimenta pour mon joli prénom ce qui me fis garder mon sourire radieux. Merci le tien mignon aussi

Quand elle me prit dans ces bras, je la serrai bien fort en respirant son odeur pour bien la mémoriser. Je suis au comble du bonheur, pensais-je…

« Si tu savais comme je suis heureuse d'avoir une petite sœur. Et notre maman aussi sera heureuse de te connaître. »

- J’ai vraiment très hâte de la rencontrer ! La chrysalide m'a montré quelques images de notre maman, mais ne m’a pas appris grand-chose, notamment le truc le plus important, elle ressemble à quoi ?

Après les explications de ma sœur sur l’apparence de notre mère elle me posait aussi un exercice difficile, une démonstration de mes pouvoirs. Tout cela afin de vérifier si je suis capable de me défendre sur Terre. Je fis une petite grimasse et me mis debout, après un pas en arrière je me relaxai et regardai ma sœur…

- Bon d’accord, mais soie indulgente, je viens à peine de sortir de ma chrysalide après tout…

Je me détendis alors et me concentrai sur la nature autour de moi, bien vite une liane vint s’entortiller autour de ma jambe, elle remonta sur mon ventre, passai entre mes seins pour finir par s’enrouler autour de mon bras droit. Je l’utilisai alors comme un fouet pour taper l’aire devant moi comme s’il y avait un ennemi invisible, par la suite j’utilisai la fleur sur ma tête pour emmètre une phéromone dans l’air. Je ne savais pas encore utiliser beaucoup de phéromone, mais cela ne devrais poser de problème. Il s’agissait d'une senteur forte de bois mouillé, comme quand on se promène en forêt après une grosse pluie. Espérant que la demo plaise à ma sœur..
Journalisée
Kyli
Créature
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 139


Fille Alraune de Poison Ivy


Voir le profil
FicheChalant
Description
Kyli est la fille Alraune enfantée par la méta-humaine Poison Ivy. A peine sortie de son cocon, elle découvre le monde et ses mystères.
« Répondre #4 le: Mai 30, 2019, 05:36:00 »

Si je voulais voir la façon dont Saune utilisait ses pouvoirs, ce n'était pas pour juger de sa puissance mais pour voir si elle était capable de se contrôler. La vie sur Terre exigeait que nous dissimulions nos pouvoirs pour nous faire passer pour des humaines ordinaires, je devais donc savoir si elle était capable de se maîtriser un peu.

« Ne te mets pas la pression. Montre moi juste ce que tu sais faire. »

Je sentis la nature répondre à l'appel de Saune. Une liane émergea du sol et grimpa le long de son corps pour venir s'enrouler autour de son bras. Elle s'en servit comme d'un fouet et frappa devant elle. Puis elle utilisa la fleur sur sa tête pour répandre une phéromone ayant l'odeur de bois mouillé. C'était l'odeur de la forêt après un gros orage.

« Bien, ça suffira. Je vois que tu es capable de contrôler tes actions. »

Ce premier test était concluant, mais il me restait encore beaucoup de choses à voir avant de pouvoir la ramener sur Terre avec moi. En plus, je comptais bien m'amuser un peu avec elle. Je vins me mettre dans son dos, posant mes mains sur ses épaules pour les caresser doucement, et j'observai l'avant de son corps en vue plongeante.

« La chrysalide a fait du bon travail. Tu es magnifiquement bien formée. »

Pour l'instant, je restais encore timide. Je ne voulais pas pousser ma petite sœur trop loin dès le début, il fallait prendre le temps de bien l'éduquer.

« Dis moi... qu'est-ce que le cocon t'a appris sur les rapports physiques ? »

Je pressai ma poitrine contre son dos.

« Maman et moi, nous aimons beaucoup faire l'amour ensemble. Tu seras sans doute amenée à faire ce genre de choses avec nous aussi. En plus, les humains adorent faire l'amour. Alors dis moi ce que tu sais là-dessus. »

J'étais toute émoustillée à l'idée de découvrir le savoir de Saune sur le sexe. Peut-être que j'aurais des choses à lui apprendre.
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic
Saune Isley
Créature
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 37



Voir le profil
Fiche
« Répondre #5 le: Juin 07, 2019, 08:36:55 »

Suite à ma petite présentation, ma sœur Kali sembla satisfaite, je me relaxai donc par la suite laissant tomber la liane a terre et arrêtant la production de phéromone. Je souris, contente d’avoir contenté ma sœur, et tape dans mes mains sautillant sur place. Quand je sentit ma sœur dans mon dos j’arrêta de sauter et son compliment, qu’elle faisait surtout à la chrysalide, me fis légèrement rougir…

- Merci, mais, du peux que j’ai vue, tu n’es pas en reste sœurette…

Elle me caressa alors le dos en mode timide en me demandant ce que la chrysalide m’avais appris sur le rapport physique. Je me remémorai alors ce que la chysa avais montrée à mon esprit, malheureusement presque pas d’image n’avais apparue dans mon esprit, la majorité de ce que je savais venais du fait d’avoir espionné ma sœur. Et ce n’était que des sensations au toucher, des caresse externe et interne, des orgasmes aussi autant masculins que féminin…

- Malheureusement, le cocon ne m’a pas appris grand-chose, il m’a appris la différence anatomique entre femelle et malle, et un peux sur la reproduction des différentes espèces mais rien de plus…

Elle me raconta alors ce qu’elle faisait avec notre maman, et ce que les humains faisaient entre eux. Visiblement elle semblait avoir de l’expérience dans le domaine, ce qui me fit sourire et me retourner pour la serre contre moi mes tétons pointant d’excitation d’apprendre en pratique…

- Mais je serais ravie d’avoir un cour pratique sur les relations sexuelles entre Alraune, comme ça quand je verrais maman pour la première fois elle pourra être fière de moi. Par contre il y a une chose, le coquons m’as dit que les l’espèce Alraune a beaucoup de mal à se reproduire, tu as des enfants toi ?


Je me serre contre elle et passe mes mains dans son dos, en faisant remonter l’une d’entre elle dans ces cheveux et fleur, pendant que l’autre passe sur ces fesses…
Journalisée
Kyli
Créature
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 139


Fille Alraune de Poison Ivy


Voir le profil
FicheChalant
Description
Kyli est la fille Alraune enfantée par la méta-humaine Poison Ivy. A peine sortie de son cocon, elle découvre le monde et ses mystères.
« Répondre #6 le: Juin 10, 2019, 03:48:01 »

Apparemment, la chrysalide n'avait pas appris grand chose à Saune sur les rapports physiques. En revanche, elle avait très envie d'avoir un cours pratique sur le sujet avec moi, histoire de se préparer avant d'aller voir notre maman.

« Eh bien... tu ne perds pas de temps. »

Je savais qu'on allait en venir au sexe tôt ou tard, mais ma sœur m'impressionnait par son audace. L'une de ses mains alla se perdre dans mes cheveux, l'autre se posa sur mes fesses. Elle m'interrogea sur la capacité des alraunes à se reproduire.

« Eh bien... nous ne nous reproduisons pas comme la plupart des humanoïdes. Nous utilisons les fluides génitaux d'individus pour féconder un cocon, qui donne ensuite naissance à une alraune. Dans notre cas, ce sont deux alraunes nommées Lily et Raune qui ont utilisé les fluides de maman pour féconder ma chrysalide. Et la tienne aussi apparemment. »

Puisqu'elle ne se privait pas de peloter mes fesses, je fis pareil avec elle. Mes deux mains se posèrent sur son derrière, moelleux et ferme à la fois, et je pressai ces deux bosses pour l'entendre couiner.

« Ça te plaît n'est-ce pas ? »

Elle n'avait même pas besoin de répondre, les petits bruits de plaisir qu'elle émettait suffisaient à me dire ce qu'elle ressentait.

« Et ce n'est que le début, crois moi. »

Je posai une main à l'arrière de sa tête et je guidai ses lèvres jusqu'aux miennes pour un autre baiser. Sauf que cette fois, quand je la sentis prête, j'essayai de passer la barrière de ses lèvres avec ma langue. Elle mit un peu de temps à comprendre, mais finalement elle ouvrit la bouche et ma langue rencontra la sienne. Ce baiser ne dura pas longtemps, mais fut des plus délicieux.

« Ça, ma chère petite sœur, c'est le stade suivant du baiser. Et maintenant, à toi de voir. Tu veux que je te donne une leçon guidée, ou tu veux découvrir par toi-même ? »

Quand j'étais sorti de mon cocon, maman m'avait juste donné les informations de base et m'avait ensuite laissé expérimenter des choses. Je pensais faire pareil avec Saune, mais peut-être qu'elle avait besoin de plus d'instructions.
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic
Saune Isley
Créature
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 37



Voir le profil
Fiche
« Répondre #7 le: Juin 11, 2019, 01:07:58 »

Je souris à son compliment sur le faite que je ne perdais pas de temps, j’aurais bien aimé lui rendre le compliment, mais je me concentrai plutôt sur ces caresses et ce qu’elle me disait. Elle m’expliqua le système de reproduction des alraunes, je le compris facilement étant donné que je l’avais moi-même vécus. En revanche, la chrysalide m’avait expliqué qu’il y avait un autre moyen pour faire des bébés, celui de féconder une femelle. Il fallait des attributs masculins pour ça, et à mes souvenirs ma sœur avait déjà eu les deux orgasmes, celui féminin et masculin, donc elle devait cacher son organe masculin. Après m’avoir peloté les fesses, elle me demandait si cela me plaisait…

- Ah nia hum…

Quand elle me dit qu’il ne s’agissait que du début, je souris fortement pressée de voir la suite, et je ne fus pas déçue. Quand elle m’embrassa, mes tétons commençaient à pointer fortement contre sa poitrine et je lui rendis son baiser avec amour en caressant ces cheveux et les pétales des fleurs sur sa tête. Seulement un truc se présenta à l’entrée de mes lèvres, un truc humide que je ne connaissais pas, je fis de grands yeux quand je la sentis lécher mes lèvres et compris qu’il s’agissait de la langue de ma sœur qui voulais rentrer dans ma bouche. Je lui ouvris le passage, me demandant ce qu’elle voulait faire, et ne fus ravie d’apprendre une nouvelle technique pour embrasser en caressant la langue de l’autre partenaire. Je fis vite pareille et nos langues tournais l’une sur l’autre, malheureusement le baiser se coupa rapidement et ou Kyli m’expliquai ce qu’elle venait de faire et où elle me demandait si je voulais expérimenter par moi-même ou si je voulais plus d’aide…

La réponse ne fut pas difficile à trouver…

- J’aime beaucoup quand tu m’apprends des truc comme le baiser améliorée, mais je suis très curieuse tu sais, et j’aime bien faire des expérience par moi-même. Je vais donc prendre la deuxième option.

Je lui fis un autre baiser améliorer en jouant bien gentiment avec sa langue et en prenant son sein gauche en main pour le malaxer et pincer le téton. J’attendais sa réaction en séparant nos baisers et en lui posant une nouvelle question sur la reproduction…

- Dit moi sœurette, tu m’as expliqué comment les femmes de notre race se reproduire, mais si on était un mâle et qu’on féconde une femelle d’une autre race, cela marche comme pour les humains ?

Entre temps, je descendis ma main, qui était dans ces cheveux, a l’entre-jambe de ma sœur a la recherche d’un sexe masculin cacher. À force de chercher mon doigt tomba sur une sorte de bouton au-dessus d’un trou qui devait être son vagin, voulant tester pour voir si c’était le bouton qui permettait de faire apparaître l’objet de mes recherches, je tournai autour a de multiple reprise et appuyais dessus régulièrement en attendant une réaction quelconque…
Journalisée
Kyli
Créature
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 139


Fille Alraune de Poison Ivy


Voir le profil
FicheChalant
Description
Kyli est la fille Alraune enfantée par la méta-humaine Poison Ivy. A peine sortie de son cocon, elle découvre le monde et ses mystères.
« Répondre #8 le: Juin 15, 2019, 11:30:13 »

Saune était curieuse de découvrir le sexe, mais elle avait aussi des questions sur la reproduction. Je sentis ses petits doigts agiles glisser jusqu'à ma fente intime, et elle trouva rapidement mon clitoris.

« Aaahhh... doucement sœurette. Ce point-là... est très sensible. Tu dois appuyer... avec douceur. »

C'était plus facile de répondre à ses questions si je n'étais pas en permanence en train de couiner.

« Eh bien... à vrai dire... je n'en sais rien. Hhhmmm... je n'ai jamais rencontré... d'alraune mâle. »

Saune se concentrait sur mon bouton d'amour, ce qui provoquait des frissons de plaisir dans tout mon corps. Je sentais à ses caresses qu'elle manquait un peu d'expérience, mais c'était quand même agréable de sentir ses doigts contre ma fente mouillée. En quelques minutes, elle parvint à me faire jouir, et mon jus intime coula. Mais cela ne s'arrêta pas là. La nature répondit au désir inconscient de ma chère sœur, et un tentacule émergea du sol pour me planter une aiguille dans le cou.

« Ah ! »

Le temps que je réalise ce qu'il m'arrivait, quelque chose bougea entre mes cuisses. Et c'était une sensation que je connaissais bien. Maman l'avait déjà fat sur moi. Je n'eus qu'à pousser un peu, et me voilà avec une magnifique verge tendue et veineuse.

« Aaahhh ! »

Et comme à chaque fois que cette chose sortait, j'avais très envie de m'en servir.

« Tu vois Saune... ooohhh... je ne sais pas comment fonctionnent... les mâles de notre espèce. En revanche... je sais que les femelles... hhhmmm... avec des verges... aiment beaucoup faire l'amour... comme des folles. »

Je laissai mon corps à disposition de ma cadette pour qu'elle puisse expérimenter comme bon lui semblait. Elle qui était si curieuse à propos des moyens de reproduction des alraunes, peut-être que ça allait lui apprendre quelque chose.
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Dream Away - Le Grand Jeu
ChatBox