banniere
 
  Nouvelles:
Pour participer à l'évolution du forum et faire entendre votre voix, n'oubliez pas de vous inscrire sur la liste des électeurs ! Vous aurez ainsi accès aux sujets sur lesquels le Staff consultera les membres. Plus d'informations ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 [2]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Preux Chevalier [Link]  (Lu 701 fois)
Link
E.S.P.er
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 66



Voir le profil
FicheChalant
Description
Héros aventurier recherche demoiselle à conquérir : Link, grâce à sa maîtrise du Temps peut prendre une apparence musclée et virile ou plutôt fine et jeune en fonction des situations !
« Répondre #15 le: Décembre 11, 2018, 12:47:27 »

Un sourire vint éclairer le visage de l'Hylien qui venait de retrouver le sentiment de privilège qui lui avait manqué jusqu'ici. La belle Alice venait de se coucher, écartant les cuisses, l'invitant à goûter ce qui coulait entre ses cuisses. Son invitation lui parut tout à fait plaisante. Il observa Clara non pas sans un mince sourire tout en caressant la nuque de cette dernière puis l'Elfe accepta avec plaisir sa proposition. L'Hylien plaça une main dans ses cheveux, arborant une position sexy qui mettait en avant ses muscles saillants, puis s'allongea sur elle, de manière à ce qu'elle puisse pratiquer sur lui un délicat 69. Quant à l'homme qui venait de se vider en elle, il fut ainsi poliment invité à ne plus interférer sur sa proie. Le chevalier fit parcourir ses doigts le long du corps de la demoiselle, contournant ainsi la moindre de ses formes, y glissant sa langue sur le moindre recoin de son corps, léchant et titillant ses seins. L'Elfe plaça ensuite sa main dans ses longs cheveux de blés, puis ferma les yeux et se mit à lécher, et à boire son délicat jus. Link n'y alla pas de mains mortes puisqu'il ne tarda pas à infiltrer sa langue à l'intérieur, et la faire tournoyer délicatement, d'abord lentement puis de plus en plus vite. Il essayait aussi d'aller en profondeur, lui donnant la sensation que l'Hylien souhaitait d'elle une parfaite osmose, et qu'elle se relâche de nouveau en lui, lorsque le plaisir l'inonderait à elle aussi. Link plaça ses doigts le long de ses cuisses, les lui maintenant fermement, et accélérant toujours plus. Il s'arrêta brusquement, comme pour la frustrer, puis l'observa dans les yeux. Il avait éprouvé de la jalousie tout à l'heure. Cette sensation...était comme nouvelle pour lui. Que se passait-il ?

« Oh Princesse...J'aime tellement m'occuper de vous...Haha !...On y retourne ? »

Avec un air coquin, il referma de nouveau les yeux et se remit à lécher délicatement toutes les zones sensibles de la Princesse. Au final, il était assez facile de savoir qui avait craqué en premier sur l'autre. À cette instant, ils n'étaient plus dans ce lieu aux odeurs et aux fresques exotiques. Il n'y avait plus de Clara, ou plus d'hommes venant profiter de la situation. Non, il n'y avait plus qu'eux d'eux, unis pour un bon moment. Link souhaitait faire durer ce moment au possible, et être son meilleur coup. Il fit alors des cercles avec sa langue et pratiqua un tel cunnilingus que sans doute, elle n'en avait jamais connu un aussi bon de toute sa chienne de vie.
Journalisée

Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Humain(e)
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 8348


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #16 le: Décembre 17, 2018, 01:37:00 »

Alice appréciait beaucoup Link, mais elle savait aussi qu’il était amoureux d’elle, et que l’amour n’impliquait pas de raisonner de manière logique, et entraînait un sentiment légitime d’accaparation. Si elle avait accepté ce séjour au harem de Mélinda, c’était aussi dans la perspective de mettre les cartes sur table, et de crever l’abcès, avant d’éviter que l’éventuelle jalousie de Link (mais dont Alice doutait de moins en moins) ne finisse par s’installer entre eux. Elle offrait néanmoins sans crainte et sans hésitation son corps à son amant, car, ici, au sein du harem, il était tout de même particulier. Elle était venue là avec lui, pour lui, et c’est ensemble qu’ils traverseraient ce harem, jusqu’à rencontrer la propriétaire des lieux, et d’aller même au-delà. Il la rejoignit donc, et se retourna face à elle, lui présentant ainsi ses cuisses, puis son sexe, optant pour une position qu’Alice connaissait, et appréciait. Souriant doucement, elle remonta ses mains pour caresser les cuisses de l’Hylien.

« Hmmm... Oh, Link ! »

Le jeune homme avait une peau douce et agréable, chaude et tendre, très délicate à toucher... Mais, en l’état, ce qui intéressait surtout Alice était ce qui se trouvait entre ses cuisses, cette tige de chair qui pendait vers elle, et qui ne demandait qu’à se durcir un peu. Alice soupira doucement en clignant des yeux, et posa sa main sur la queue de l’homme, afin de la guider en elle. Elle gémit donc de plaisir, sentant le corps de l’homme onduler contre elle, remuant d’avant en arrière. La tête blonde soupirait à nouveau, yeux clos, et relâcha sa main du sexe de Link pour palper ses fesses. Elle serra le délicieux cul musclé de Link, ses jambes remuant nerveusement sur place en sentant sa langue s’enfoncer en elle.

Il léchait avidement et goulûment son sexe, buvant sa délicieuse mouille, un liquide sucré et agréable. L’elfe s’évertua ensuite à la lécher longuement, à donner une série de coups de langue sur son sexe, filant entre ses lèvres intimes. Il titillait son clitoris, frottant son bouton de plaisir, se concentrant encore, pendant qu’Alice continuait à gémir, sentant progressivement la queue de Link grossir dans sa bouche. Son phallus se gonfla et se durcit, et elle le léchait avec grand plaisir, jouant avec. Les joues rougies par l’effort, elle se concentrait sur place, oubliant également le reste, tout en sachant qu’il y avait beaucoup de gens au harem.

Mais, après tout, elle était là pour prendre son pied et pour Link, et elle accomplissait en ce moment ses deux objectifs ! Alors, elle ne souhaitait clairement qu’une chose : continuer comme ça !
Journalisée

6 Mars 2019 : clôture définitive d'activité sur LGJ, valable pour l'ensemble de mes DCs et l'intégralité de mes RPs.

Motifs du départ ici !

Si vous désirez toujours RP avec moi, ma boîte à MP reste ouverte.

(NB : aucun de mes comptes n'est ouvert à la reprise par un autre membre).
Link
E.S.P.er
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 66



Voir le profil
FicheChalant
Description
Héros aventurier recherche demoiselle à conquérir : Link, grâce à sa maîtrise du Temps peut prendre une apparence musclée et virile ou plutôt fine et jeune en fonction des situations !
« Répondre #17 le: Décembre 22, 2018, 09:44:22 »

Combler une princesse n'était pas chose facile, et pourtant, Link était en train de réaliser cet exploit ! Au fur et à mesure qu'il réalisait ses mouvements de langue, il la sentait petit à petit lâcher prise, comme si elle souhaitait qu'il continue, sans qu'elle ne lui avoue totalement. Tandis qu'il lui stimulait son clitoris, l'Elfe se mit à respirer fortement, appréciant à son tour ce qu'elle lui faisait. Le plaisir était parfaitement partagé entre la princesse et son guerrier. Il se dit à cet instant que peut être ce n'était pas assez, et il souhaitait fortement un jour lui faire la total avec un costume approprié qu'elle saurait apprécier fortement. A cette pensée, Link se retrouva surexcité sur le champ, et il remua frénétiquement sa langue, la faisant vibrer comme jamais. Glissant ses doigts le long de ses cuisses, l'Elfe s'arrêta quelques instants pour lui adresser des doux mots qui mettaient en valeur son physique de rêve. 

 « Je me délecte tellement de vous Princesse...Mmmmh c'est si bon...Je pourrais le faire avec toutes les femmes de ce harem que je suis sûr que vous seriez la seule à me combler. Je vous désire encore plus...J'ai envie de vous... »

Sur ces mots, il n'attendit même pas la réponse de sa chère et tendre. Il se releva rapidement, lui attrapa son royal fessier et la culbuta comme la chienne qu'elle était. Link y mit toute sa volonté et son énergie, lui griffant le dos, et lui mordant le cou, afin qu'elle n'oublie jamais ce moment avec eux. L'autre femme qui les observait jusqu'ici, se mit devant Alice, écarta les jambes et se laissa caresser son clitoris par Alice, souhaitant qu'on s'occupe aussi d'elle. Link la prit par derrière, lui serrant ses fesses et lui croquant le cou. Il fut tout excité suite à la sensation que cela faisait de la sentir ruisseler contre lui, et lui tira même les cheveux, en se laissant bercer par ce doux mélange d'épice sucré qui envahissait la pièce. Il se rapprocha de son oreille, et lui chuchota qu'il souhaitait la torturer sexuellement, qu'il aimerait l'exciter à la rendre indomptable, et la rendre aussi folle qu'elle ne l'aurait jamais été. La verge de Link doubla presque de volume, et il l'enfonça aussi loin qu'il pouvait jusqu'à ce qu'eux d'eux atteignent l'orgasme. Jamais il n'avait connu une telle sensation, cela était même encore meilleur que la dernière fois. Il prononça plusieurs fois son prénom et réitéra : il la voulait, encore et encore, jusqu'à ce qu'elle en meure de plaisir.
Journalisée

Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Humain(e)
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 8348


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #18 le: Décembre 24, 2018, 09:35:42 »

Il fallait rendre à César ce qui était à César. Link était un très bel et bon amant, et, comme à chaque fois, Alice appréciait fortement ses séances avec lui. Assoiffé, l’homme retourna la pénétrer, la prenant en levrette. Ses doigts moites se crispaient à sa chair, et sa queue s’enfonça de nouveau dans son corps, arrachant à la belle Princesse des hurlements complémentaires. Elle savait de quoi Link était capable, elle connaissait son endurance exceptionnelle, sa résistance, sa force... Et sa perversion grandissante. Alice sentit ainsi l’homme la tirer en arrière en lui saisissant sa longue crinière blonde, murmurant des insanités dans le creux de son oreille, ce qui ne manquait pas d’arracher à la jeune femme des soupirs de plaisir :

« Li-Link, haaaa... !! » gémissait-elle.

Que pouvait-elle faire d’autre ? Qu’avait-elle envie de faire d’autre ? L’homme la dominait, la domptait, sa grosse queue semblant même gonfler, lui coupant le souffle pendant quelques secondes. Les lèvres d’Alice s’élargirent ainsi en un cri silencieux, tandis que tout son corps tremblait sur place. Elle gémissait encore, sentant l’elfe continuer à la besogner, sans relâche, grognant dans son dos, tel un mâle en rut, un prédateur qui viendrait saillir sa proie. Alice ne pouvait pas nier qu’elle adorait ça, c’était même un véritable fantasme qui était en train de se dévoiler sous ses yeux, celui de coucher avec un amant fort et puissant. Oh oui, elle adorait ça !

La jeune femme continuait à soupirer, à gémir longuement, hurlant également son nom tandis que, inlassablement, l’homme la prenait, comme s’ils n’étaient que deux :

« LINK ! LINK !! HAAAAAAAAAAA... !! »

Elle hurlait presque à s’en rompre la voix, yeux clos, en sueur, savourant encore et encore les mouvements de son amant... Jusqu’à ce que ce dernier ne s’abandonne encore. Un très bel orgasme, qui remplit le cul de la jeune femme. Alice prenait vaguement conscience d’avoir elle aussi joui pendant tout le récital de son amant, et reprenait son souffle.

Pour Link, le repos serait plus difficile, car à peine eut-il terminé qu’une femme avec un parfum envoûtant s’approcha de lui, et glissa sa main gantée sur son sexe trempé, le masturbant doucement.

« Quelle endurance, jeune homme... Et je crois n’avoir jamais eu l’occasion de te croiser. »

C’était une redoutable beauté ashnardienne, Maria Cabbia, qui avait encore l’exploit de porter une belle robe, qui mettait superbement en valeur ses formes outrancières et généreuses...
Journalisée

6 Mars 2019 : clôture définitive d'activité sur LGJ, valable pour l'ensemble de mes DCs et l'intégralité de mes RPs.

Motifs du départ ici !

Si vous désirez toujours RP avec moi, ma boîte à MP reste ouverte.

(NB : aucun de mes comptes n'est ouvert à la reprise par un autre membre).
Link
E.S.P.er
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 66



Voir le profil
FicheChalant
Description
Héros aventurier recherche demoiselle à conquérir : Link, grâce à sa maîtrise du Temps peut prendre une apparence musclée et virile ou plutôt fine et jeune en fonction des situations !
« Répondre #19 le: Janvier 05, 2019, 02:28:42 »

Alice qui se trouvait aux côtés de Link venait tout simplement d'exploser et de renaître dans un océan de plaisir. Un doux parfum de foutre vint se répandre à travers la pièce, faisant réagir les capteurs sensoriels de l'Elfe qui lâcha en même temps un râle digne du mâle qu'il était. Enfouissant son visage dans ses cheveux, Link huma délicatement ces derniers puis entoura son cou avec ses bras. Le corps d'Alice était fébrile, elle tremblait désormais et avait du mal à se calmer. Il n'était pas donné à tout le monde de combler ainsi une princesse ! Devant de tels exploits - mais aussi en raison des nombreux cris qui n'avaient pas manqué de faire réagir l'ensemble des personnes présentes dans le harem, une certaine Maria Cabbia se présenta à lui. Son attitude élégante et raffinée, ses vêtements de haute couture, et son air ravageur ne manqua pas de plaire à l'Hylien qui la regarda de bas en haut. Il s'agissait bien là d'une femme fatale qui ne tarda pas à s'occuper de son sexe, comme si cette dernière était clairement en train de demander si elle pouvait les rejoindre. Link la fit s'asseoir sur ses genoux et observa la réaction d'Alice. Allait-elle la chasser à son tour, tout comme l'Elfe l'avait fait plus tôt, ou, au contraire, jouer la carte de l'accompagnement, et s'en emparer aussi ? Entre jalousie et possession, le jeu de la domination était lancé ! Mais aussi celui de la séduction...puisqu'il ne manqua pas à mordre le cou de la belle princesse, qui venait à peine de s'en remettre.

« J'ignore qui vous êtes mais vous nous honorez de votre présence. Installez vous confortablement et nous allons nous occuper de vous... » fit-il sur un air très coquin et singulier, ne manquant pas de mordiller la poitrine de la demoiselle avant de s'en rapprocher. Il souhaitait en savoir plus sur elle, et ferait tout pour obtenir la moindre information. Quel coquin ce Link !
Journalisée

Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Humain(e)
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 8348


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #20 le: Janvier 07, 2019, 01:42:25 »

« Et bien, voilà un jeune homme vigoureux ! » s’exclama Maria quand Link s’attaqua à ses seins, encore recouverts par sa robe.

Elle se décala doucement de lui, finissant assise à sa droite, tandis qu’Alice s’était également redressée. Elle rejoignit à son tour le sofa, à la gauche de Link, et glissa sa main sur son visage, arrachant celui-ci aux seins de Maria, puis l’embrassa tendrement, et sensuellement, puis voracement. Alice pouvait volontiers se montrer sauvage et passionnée, mordillant la lèvre inférieure de Link. Elle se pressa encore contre lui, accaparant toute la place, ce qui ne déplaisait pas à Maria. La femme était plus âgée qu’Alice, elle avait eu l’occasion d’avoir plusieurs enfants, et sa tendre main de velours caressa les longs cheveux dorés de la jeune femme. Alice rompit son baiser avec Link, et, tout en restant assise contre Link, tourna la tête vers Maria. Sous les yeux de l’elfe, les deux femmes s’embrassèrent longuement. Un baiser plein de passion, sous le regard de l’elfe.

Maria le rompit ensuite, un sourire amusé et enjoué sur les lèvres.

« Dire que, quand je t’ai connu pour la première fois, tu m’arrivais au bassin, ma chère Alice… Et, maintenant, tu te promènes avec des garçons délicieux… Celui-là, je risque de te le piquer ! »

Alice gloussa doucement, avant de secouer la tête.

« Link est mon guerrier, Maria ! »

Maria haussa les épaules, et promena ses mains sur les épaules de Link, avant de caresser son torse. Ses doigts fins et élégants glissèrent sur ses biceps, sentant la douceur de sa peau, l’absence de poils. Un torse parfait, tout simplement, qui l’amena à se pincer les lèvres. Alice, de son côté, s’était déplacée, et avait laissé Maria à sa place. Elle se tenait donc sur le côté, s’appuyant contre le dossier du sofa, tout en se chargeant de faire les présentations :

« Maria est une cliente régulière du harem, Link, car elle vient souvent dans la capitale. Les Cabbia sont une puissante famille ashnardienne, qui dirigent une province impériale…
 -  …Mais je m’ennuie dans ma campagne, mes amants locaux n’ont pas le charme des individus ici… Comme toi, Link. Ta peau est vraiment très tendre, tu sais… »

La femme se pencha ensuite en avant, et embrassa le jeune elfe sur les lèvres. Link put ainsi constater que Maria s’en sortait très bien. Son baiser était très appuyé, marquant son expérience, et elle fourra volontiers sa langue dans la bouche du jeune homme, se serrant contre lui. Alice ne resta pas inactive, car elle se déplaça à son tour, et tira sur la fermeture située au dos de la robe, la faisant ensuite glisser.

Sous cette dernière, Maria Cabbia portait une magnifique guêpière noire en dentelle. Elle se redressa encore, s’appuyant sur les épaules de Link, et s’appuya doucement contre lui, frottant ses cuisses contre son sexe.

Alice, qui les observait, sentit soudain une main caresser ses cuisses. Elle frémit sur place, tandis qu’une masse se glissait dans son dos :

« Une belle femme comme vous ne doit pas rester seule, Princesse…
 -  Haaa… »

Avant que la jeune femme ne puisse réagir, la main remonta jusqu’à son visage, et la retourna. Elle se retrouva couchée sur le sofa, sentant une verge érectile et légèrement trempée caresser ses hanches. Un jeune homme aux cheveux argentés, qu’elle ne connaissait pas, se tenait devant elle, et alla l’embrasser, plaquant ses lèvres sur sa bouche, la faisant doucement gémir…
Journalisée

6 Mars 2019 : clôture définitive d'activité sur LGJ, valable pour l'ensemble de mes DCs et l'intégralité de mes RPs.

Motifs du départ ici !

Si vous désirez toujours RP avec moi, ma boîte à MP reste ouverte.

(NB : aucun de mes comptes n'est ouvert à la reprise par un autre membre).
Link
E.S.P.er
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 66



Voir le profil
FicheChalant
Description
Héros aventurier recherche demoiselle à conquérir : Link, grâce à sa maîtrise du Temps peut prendre une apparence musclée et virile ou plutôt fine et jeune en fonction des situations !
« Répondre #21 le: Janvier 13, 2019, 11:50:20 »

Autant le dire tout de suite, Link comme Alice allaient être occupés un instant avec d'autres partenaires. L'Elfe fut donc abordé par cette beauté fatale appelée Maria qui s'empressa de faire tomber son élégante robe à ses pieds, pour lui montrer ensuite des dessous tout aussi intéressants que ceux que portaient Alice. À cette simple vision, l'Elfe se mit à baver, fortement intéressé par la demoiselle qui s'amusait avec son sexe. L'Hylien souhaitait se montrer tout autant généreux avec elle : il glissa lentement ses lèvres contre les siennes, l'attrapa dans ses bras et la renversa : voila qu'il se trouvait en quelques secondes sur elle, lui faisant comme un sourire béat en la regardant.

« Vous êtes une véritable beauté mademoiselle...Je me languis déjà de pouvoir vous déguster... »

Fit-il en caressant ses cuisses recouvertes de ses bas délicats et en remontant jusqu'à sa guépière. Il aimait énormément sa tenue et ne manqua pas de lui faire remarquer.

« J'ai toujours eu un faible pour la lingerie un peu coquine, je dois avouer...D'ailleurs je me demande bien qui entre vous et Alice possède les meilleurs goûts... » dit-il sur un ton volontairement provocateur. L'Elfe remonta ses doigts doux jusqu'à sa poitrine dont il titilla les tétons avant de les gober tel l'aurait fait un bambin et d'en sucer les bouts. L'Hylien s'y prit avec sagesse, et pénétra quelques doigts à l'intérieur de son sexe. Il n'alla pas bien en profondeur mais assez loin pour lui masser le clitoris et lui donner plusieurs frissons. Il s'arrêta un instant pour l'observer et pour lui mordre ensuite le cou. Il voulait lui aussi l'exciter et la rendre dingue de lui et voir ensuite ce qu'elle était capable de faire. Ce petit jeu lui plaisait bien en fin de compte.
Journalisée

Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Humain(e)
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 8348


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #22 le: Janvier 21, 2019, 02:08:55 »

Dans une orgie, il fallait s’attendre à ce que les autres interviennent, et Alice aurait été bien mal placée de repousser son amant. Le jeune homme aux cheveux argentés était visiblement un aristocrate ashnardien, probablement l’un de ceux vivant continuellement à la capitale, envoyés ici par les maisons des territoires, les grands clans ou les grandes familles, afin de représenter leurs intérêts. Une vie faite d’oisiveté et de plaisirs faciles, qui devait l’amener à fréquenter régulièrement les bordels. Elle allait lui demander qui il était, mais l’homme l’embrassa, s’aplatissant contre elle. Alice frémit doucement, se couchant sur le dos, sentant l’homme s’appuyer sur elle, son membre turgescent glissant entre ses cuisses.

« C’est pour ça que je préfère ce harem aux autres, on y rencontre tant de personnalités fascinantes... Comme vous, Princesse... »

Il se glissa dans le creux de son cou, mordillant doucement sa peau, arrachant à la tête blonde un nouveau couinement. Elle rougissait sur place, ce qui ne faisait que la rendre plus désirable encore, comme si une partie d’elle-même réalisait ce qu’elle faisait, et s’en offusquait... Ce qui amenait généralement ses partenaires à la provoquer encore, comme le fit son partenaire, qui l’embrassa à nouveau, et pinça sa lèvre inférieure, la coinçant entre ses dents. Un gémissement ténu s’échappa des lèvres de la Princesse, qui crispa ses mains sur ses hanches, se dandinant doucement sur place, remuant son corps contre le sien. Tournant la tête, elle constata que Link et Maria n’étaient pas très éloignés d’eux.

Vorace, Link succombait aux charmes du corps parfait de Maria. Il fallait bien admettre que Maria était à la hauteur des Cabbia. On disait que cette maison incluait quelques succubes dans leur lignage, ce qui expliquait pourquoi les Cabbia de sexe féminin étaient d’une beauté redoutable, et Maria était... Redoutable. Sa main se crispa sur les cheveux de Link, et elle soupira doucement, surtout quand les doigts de l’homme se glissèrent en elle, remuant dans son intimité, lui arrachant des soupirs de plaisir.

« O-Oui, hmm, quel appétit, Li-Link, hmmm... »

Elle gémit encore, se tortillant contre lui, et, tandis qu’il s’immisçait dans son intimité, elle en fit volontiers de même, descendant sa propre main pour saisir les fesses du jeune homme, approchant son doigt de son fondement.

« Mettre des femmes en compétition, ce... Ce n’est pas très chevaleresque, Link, hmmm... »

Soupirant doucement, Maria appréciait ce traitement, mais elle était bien décidée à rendre à son amant la pareille... Et titilla sa porte arrière, avant de même y glisser un doigt, s’enfonçant doucement en lui, se délectant de sentir, contre ses cuisses, la bosse tendue et virile de son sexe, qui venait doucement gonfler et se durcir en s’appuyant contre elle.

C’était là une sensation très agréable !
Journalisée

6 Mars 2019 : clôture définitive d'activité sur LGJ, valable pour l'ensemble de mes DCs et l'intégralité de mes RPs.

Motifs du départ ici !

Si vous désirez toujours RP avec moi, ma boîte à MP reste ouverte.

(NB : aucun de mes comptes n'est ouvert à la reprise par un autre membre).
Link
E.S.P.er
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 66



Voir le profil
FicheChalant
Description
Héros aventurier recherche demoiselle à conquérir : Link, grâce à sa maîtrise du Temps peut prendre une apparence musclée et virile ou plutôt fine et jeune en fonction des situations !
« Répondre #23 le: Février 09, 2019, 12:33:18 »

Voici que l'Elfe se faisait à présent faire d'un tel geste avec lequel il n'aurait probablement pas été d'accord il y a de cela quelques années. Fermant délicatement les yeux, l'Hylien poussa un petit gémissement de plaisir, et se retourna en direction des deux créatures de rêve : Alice et Maria. Il avait vraiment envie de faire quelque chose...Avec les deux...Tandis qu'elle avait glissé des doigts dans sa cavité ce qui ne manqua pas de le faire réagir, l'Hylien fit pianoter ses doigts sur ses cuisses fraiches puis l'embrassa délicatement, lui ouvrant quelque peu les cuisses. Il se mit à son niveau, et entama un cunnilingus, en titillant son intimité avec sa langue. La demoiselle se mit à rougir et à se cambrer, vibrant de plaisir devant ce que l'Elfe était en train d'executer avec maîtrise. Link plaça ses doigts dans les cheveux de la demoiselle, puis lui claqua les fesses. Il se releva tout à coup sans crier gare, et se plaça entre Alice, le nouvel amant, et Melendil. La Princesse lui avait fait remarquer que créer une telle compétition n'était pas une très bonne idée de sa part. Très bien, dans ce cas, il allait volontiers executer son souhait. L'Elfe lui chuchota dans son oreille qu'elle n'allait pas regretter la suite, sur un ton particulièrement désinvolte et précieux.

 « La Princesse Alice a raison...Alors plutôt que de vous faire rentrer en compétition toutes les deux...Nous allons jouer ensemble à celle qui craquera la première...Qui sera la plus dévouée pour un preux chevalier ? » annonça-t-il fièrement d'un air particulièrement coquin. Link posa sa main gauche sur les fesses d'Alice, et sa main droite sur celle de Maria, les pinça toutes deux. Il alla jusqu'à ignorer complètement le compagnon qui venait de se rajouter au groupe, tout simplement car Link voulait se montrer en tant que mâle dominant, et sans doute le meilleur coup qu'elles pourraient avoir. L'Elfe se plaça face à Alice, lui caressa son visage  puis lui présenta son membre avant qu'elle soit occupée par une délicieuse félation. Ensuite, il plonga son avant-bras  sur le côté, en direction de Maria, pour la masturber avec délicatesse et classe. Mine de rien, l'homme aux cheveux argentés décida d'agir, et s'empara du fessier royal de la princesse, pendant que sa subtile langue était en train de lui donner monts et merveille de plaisir. Lorsque Link sentit la pression venir, il la retira, et laissa tout son foutre couler sur le corps de la Princesse. En la souillant de tel, il y laisserait son empreinte. Des gouttes perlèrent le long de son visage et l'Hylien se demanda alors si il avait bien fait, si elle souhaiterait boire le tout...En tout cas dans de telles circonstances, il souhaitait que les deux prennent leur pied. Alors il embrassa avec douceur Maria, et stimula le clitoris des deux demoiselles dans le seul et unique but qu'elles laissent des flaques apparentes sur leur passage...

 « Hmmm...HmmmMMM.....HHHHhhhHAAAAA.....Je vais finir par vous insulter si vous continuez ainsi...♥ »
Journalisée

Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Humain(e)
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 8348


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #24 le: Février 12, 2019, 08:57:53 »

Si Alice avait fait venir Link au harem de Mélinda, ce n’était pas dans l’idée de former un couple avec lui, mais bien de libéraliser leurs relations, et de lui faire goûter à des plaisirs intenses et lubriques. Elle estimait aussi que c’était un bon remède pour lutter contre un risque de possessivité qui pouvait se développer entre eux. Un risque bien naturel, car Link était tombé amoureuse de la jeune femme, ce qui suscitait en Alice des sentiments ambivalents. D’un côté, il y avait cette satisfaction jubilatoire et égoïste de savoir que quelqu’un vous aimait, mais, de l’autre, il y avait surtout la peur de ne pas lui apporter ce qu’il voulait, de lui briser le cœur. L’amour pouvait facilement glisser à la haine quand ce sentiment, particulièrement fort, n’était pas réciproque. En soi, ce n’était pas qu’Alice n’aimait pas Link. Au contraire, il avait tous les critères retenus pour elle : beau, valeureux, courageux, aventurier, curieux... Comme elle, il appréciait le monde, et, comme elle, il voulait en savoir plus sur le monde qui l’entourait, explorer de nouvelles contrées, découvrir le monde. Mais Alice savait que cette forte sympathie ne pouvait pas être de l’amour. Melendil avait déjà pris la place, et, si la relation entre eux n’impliquait pas un serment de fidélité sexuelle, elle était quand même sa femme. Tout ça n’était pas non plus très simple pour elle, partagée entre des sensations libertines et son amour pour son elfe.

Mais, en l’occurrence, il fallait bien admettre que c’était surtout le libertinage qui dominait. Face à elle, il y avait ce bel homme aux cheveux argentés. Vu son assurance et ses baisers, il devait être un aristocrate local, un noble ashnardien, probablement l’un des nombreux fils d’une fratrie multiple et qui pavanait à la capitale. Il était suffisamment instruit pour avoir reconnu la Princesse de Sylvandell, alors même que Sylvandell était un petit royaume impérial limitrophe. En tout cas, elle rougissait de plaisir, et sursauta en voyant Link les rejoindre.

« Li-Link... »

Toujours aussi beau, son amant elfique s’assit sur le canapé, et Alice alla obéir naturellement à ses désirs. Se trouvant agenouillée devant lui, elle prit son membre en bouche, et commença à le pomper langoureusement, gémissant sur place en sentant cette grosse queue s’enfoncer dans sa bouche. Elle gémit doucement, tout en se redressant un peu, surtout quand elle sentit l’autre homme se glisser dans son dos. Il la redressa un peu, l’amenant à s’appuyer sur les genoux, et fourra sa langue contre ses fesses, s’attaquant rapidement à son fondement, titillant sans hésitation sa porte arrière, ce qui ne manqua pas d’arracher à la jeune femme de nouveaux gémissements.

« Hmmm... »

Était-ce vraiment uniquement elle qui avait à ce point converti Link ? Elle ignorait l’étendue de son expérience sexuelle avant de le croiser à Sylvandell. Ils avaient fait l’amour toute la nuit, comme des bêtes en rut, satisfaisant leur soif mutuelle en baisant sans relâche. Mais elle était étrangement assez fière d’avoir réussi à l’influencer, ou de se dire qu’elle était responsable de ça. D’aucuns auraient pu dire qu’elle l’avait corrompu, mais la logique ashnardienne n’avait jamais été de diaboliser le rapport sexuel. On craignait en revanche davantage l’inverse, l’absence de relations.

La queue de Link, bien grosse, allait juter dans sa bouche... Quand l’Hylien se retira, et se mit à jouir sur son visage, se relâchant sur elle. Alice sursauta sur place, et se pinça les lèvres. Elle sentait le foutre chaud sur son visage, et regarda Link en souriant.

« Tu te montrerais si insultant envers ta Princesse, mon chevalier ♥ ? » répliqua-t-elle, sur un ton qui laissait toutefois entendre qu’elle n’était nullement opposée à ça.

Fort heureusement, Alice avait de l’imagination, puisqu’elle ne tarda pas à émettre une proposition :

« Maria, tu n’as qu’à t’agenouiller devant moi, et laisser Link te saillir pendant que notre ami aux cheveux blancs en fera de même avec moi. Et... Disons que la première qui jouira subira la punition voulue par l’autre...
 -  On dirait que les jeux de Mélinda déteignent sur toi, ma belle... » répliqua Maria, qui obéit toutefois sans discuter.

L’idée était après tout séduisante.

« Mais, avant cela... Tristan, pourrais-tu venir jouir dans l’une de nos bouches ? Que nous partagions entre nous un peu de vos jus... Tu peux aussi jouir dans l’autre bouche, Link, tu m’as l’air vigoureux, mais tu as intérêt à tenir la cadence ensuite ! »

Au moins, Maria connaissait le mystérieux amant d’Alice, qui se dépêcha de s’approcher, avec son sexe tendu. Maria était elle aussi très perverse...

Autant dire qu’avec un tel entourage, Alice était plutôt bien entourée !
Journalisée

6 Mars 2019 : clôture définitive d'activité sur LGJ, valable pour l'ensemble de mes DCs et l'intégralité de mes RPs.

Motifs du départ ici !

Si vous désirez toujours RP avec moi, ma boîte à MP reste ouverte.

(NB : aucun de mes comptes n'est ouvert à la reprise par un autre membre).
Link
E.S.P.er
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 66



Voir le profil
FicheChalant
Description
Héros aventurier recherche demoiselle à conquérir : Link, grâce à sa maîtrise du Temps peut prendre une apparence musclée et virile ou plutôt fine et jeune en fonction des situations !
« Répondre #25 le: Février 16, 2019, 12:40:04 »

Alice et Maria étaient désormais au service de ces deux mâles imposant qu'étaient Link ainsi que Tristan, l'homme qui les avait rejoint. L'Elfe s'était pleinement relaché sur Alice qui était désormais recouverte de la substance. Il s'empressa de glisser ses doigts dans les cheveux de la belle Maria, puis se plaça derrière elle, la faisant se redresser quelque peu. Il avait tout à fait entendu ce qu'elle avait proposé à sa partenaire, afin que ces deux beaux hommes s'occupent d'elles comme il le fallait. L'Hylien était d'ailleurs plus que déterminer à s'occuper des deux en même temps. Alors qu'il fit danser ses doigts sur son dos, il se mit tout à coup à approcher son membre virilement dressé dans le fond arrière de Maria. Au contact de sa peau, il se durcit instantanément, et laissa échaper un râle. En la prenant ainsi en levrette, il espérait bien réussir à la faire jouir...Et pas qu'une fois. Il titilla ses tétons du bout de ses doigts, et se mit à lui lécher langoureusement son cou, d'un air particulièrement affamé.

« Je regrette, tu es la première que je vais commencer par torturer... »

Le torse de Link se cambra lui aussi, et il entama une série de va et viens tous les plus délicieux les uns que les autres, afin de soumettre totalement la belle femme qui revêtait une guépière en tant que tenue. Malgré son apparence tout à fait savoureuse, c'était Alice qu'il observait. Elle aussi, était en train de se faire prendre et d'une manière assez originale. Cette vision de ces deux poupées en train d'être totalement soumise par la virilité des deux garçons excita au plus haut point l'Hylien qui gonfla, écartant un peu plus l'intérieur de Maria, tandis qu'il la pénétrait profondément, et de plus en plus violemment. Qui des quatre allait atteindre l'orgasme le premier ? Ce petit jeu ne venait que de commencer...
Journalisée

Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Humain(e)
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 8348


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #26 le: Février 18, 2019, 08:37:48 »

À la fois proche et éloignée de Link, Alice ne tarda pas à se crisper, et à gémir, quand Tristan s’enfonça en elle. Link fit de même avec Maria, sa verge s’enfonçant dans le fondement de la Cabbia, qui couina également. Elle se mordilla même les lèvres, avant de reprendre son souffle, gémissant doucement. Le pire, pour Maria, c’est qu’elle n’avait jamais entendu parler auparavant de ce Link, qui était visiblement très proche d’Alice. Comment la Princesse avait-elle bien pu faire pour dénicher un tel amant ? Maria avait toujours vu en elle un certain potentiel, une sorte de charisme née, liée à sa grande beauté, mais aussi à cette espèce de bonté et de générosité dans l’âme qu’elle percevait en elle. Tous ces éléments expliquaient sans doute pourquoi la Princesse était si populaire chez elle... Mais, ici, dans le harem de Mélinda, tout ce qui comptait, c’était cette naturelle perversion qui avait progressivement cru en elle, et qui éloignait sensiblement Alice de la Princesse de conte de fée nexusien... Mais personne ici ne viendrait s’en plaindre.

Dans son dos, Tristan avait aussi opté pour une sodomie, ce qui arrachait à Alice de multiples couinements, celle-ci s’efforçant de ne pas trop ouvrir la bouche, vu qu’elle avait encore, en elle, le sperme de son partenaire, qu’elle avait conservé en elle avant qu’ils n’optent pour cette configuration. Ses mains étaient proches de celles de Maria, et elles allèrent s’embrasser, se frottant l’une contre l’autre. La langue d’Alice, tremblotant nerveusement, alla jouer avec celle de Maria, tandis que, derrière elle, Tristan se mit à grogner. Le jeune dandy ashnardien s’enfonçait violemment en elle, dilatant les parois internes de la Princesse. Il se sentait particulièrement honoré, car ce n’était pas tous les jours qu’on avait l’occasion de s’accoupler avec le « Joyau de Sylvandell »... Et, pour un joyau, celle-ci était même un sacré rubis !

« Mmmhmmm... Haaaaaaaannnn... »

Se faisant plus joueuse, Alice mordilla la lèvre inférieure de Maria, tirant dessus, tandis que la belle Cabbia soupira encore. Leur baiser fut aussi l’occasion pour les deux femmes de mélanger le sperme qu’elles avaient reçu après que les deux hommes aient joui ensemble en elles. Elles s’embrassèrent donc assez longuement, essayant autant que possible de ne pas rompre le contact, le tout en mélangeant leurs fluides intimes.

« Haaaa... Qu’est-ce que tu attends pour j-jouir, ma chérie... ?
 -  Je... Haaaaannn... »

Comme pour la narguer davantage, Tristan alla encore la gifler, arrachant à Alice quelques soupirs, et elle se frotta contre le visage de Maria. Même si Alice avait multiplié les amants avec une gourmandise effrénée, Maria avait pour elle une expérience de plusieurs dizaines d’années.

« Ils te prendront tous les deux, ma belle... Comme tu l’aimes ! »

Alice visualisa alors dans son esprit Link et Tristan, la prenant tous les deux en sandwich... Et poussa un dernier soupir avant de contracter un orgasme. Elle se relâcha dans un brusque cri, plus fort que les autres, symbole de son orgasme, et se vida contre ses cuisses. Elle respira ensuite lourdement, tout en se rappelant les propres conditions de son défi, et Maria, soupirant lourdement, donna ses directives :

« Je sais que vous en avez envie... Link, Tristan... Notre Princesse mérite un traitement particulier, non ? Je vous laisse décider entre vous qui la prend par le devant et qui la prend par l’arrière, mais... Croyez-en mon expérience, notre chère Alice adore se faire prendre en sandwich, surtout par deux beaux amants musclés comme vous ! »

Sur ce point, ce ne serait clairement pas l’intéressée qui irait la contredire !
Journalisée

6 Mars 2019 : clôture définitive d'activité sur LGJ, valable pour l'ensemble de mes DCs et l'intégralité de mes RPs.

Motifs du départ ici !

Si vous désirez toujours RP avec moi, ma boîte à MP reste ouverte.

(NB : aucun de mes comptes n'est ouvert à la reprise par un autre membre).
Link
E.S.P.er
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 66



Voir le profil
FicheChalant
Description
Héros aventurier recherche demoiselle à conquérir : Link, grâce à sa maîtrise du Temps peut prendre une apparence musclée et virile ou plutôt fine et jeune en fonction des situations !
« Répondre #27 le: Mars 16, 2019, 11:30:11 »

Partager une aussi belle femme telle qu'Alice était une idée qui au départ, avait pas mal rebuté Link. Au final, cela pouvait s'avérer amusant un tant soit peu si des deux côtés, chacun se montrait un minimum coopératif. L'Hylien, tout en s'occupant de Maria, s'intéressa ensuite au Joyau lorsqu'elle lui fit comprendre qu'elle souhaitait être prise en sandwich. Une telle proposition était sans doute à ne pas manquer. L'Hylien s'approcha délicatement de la jeune femme, sentant son parfum qui était à la fois mélangée à celui de rose et à la fois au foutre dont elle était couverte. L'Elfe laissa échapper sa langue contre son cou, et décida de lui attraper ses cuisses et de la soulever contre lui. Tout en la bloquant contre un mur, il commença à la prendre tout en la bloquant. Il fit pianoter ses doigts le long de son cou, puis lui mordit les lèvres. Un premier coup de bassin, puis un deuxième, et un troisième. Sous le rythme effréné de l'Hylien qui respirait d'ailleurs particulièrement fort, Link passa ses doigts sur ses épaules et se mit à pianoter délicatement pour lui faire partager de délicieux frissons. Il lui glissa dans l'oreille, tout en observant son autre partenaire se rapprocher.

 « Par rapport à notre nuit dans l'hôtel...il va falloir encore plus d'endurance que la première fois. Attendez-vous à ce que l'on prenne bien soin de vous, Princesse... » fit Link non pas sans cacher un sourire. Dès que l'Elfe lui eût transmis son message, il l'amena contre l'homme, ce fameux Tristan, qui s'embrassa d'attraper son joli fessier. L'Elfe et lui la prirent ainsi à deux, en sandwich, dans le seul et unique but qu'elle puisse de nouveau goûter à l'orgasme, dans un laps de temps qui se voulait particulièrement proche du précédent. Par la même occasion, Link fit glisser sa langue contre la sienne et titilla ses tétons avec un côté assurément plus prédateur. Il comptait bien se montrer plus dominant que n'importe qui dans cette pièce.

« Alors...Satisfaite ? »
Journalisée


Tags:
Pages: 1 [2]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Dream Away - Le Grand Jeu
ChatBox