banniere
 
  Nouvelles:
LGJ accueille un nouvel Administrateur ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2
  Imprimer  
Auteur Sujet: Revanche nocturne (Lili)  (Lu 4851 fois)
Onishiru
Avatar
-

Messages: 731


Homonculus leader du gang du "Red-Snake"


Voir le profil
FicheChalant
« le: Avril 21, 2013, 09:42:47 »

Tard la nuit, les ruelles sombres de la ville sont bien vide et bien silencieuse. Caché dans un coin, Onishiru c'était mise en chasse et une jeune fille qui sortait de soirée en avait déjà fait les frais de sont plaisir malsain. Il l'a gardait attachait et bâillonné dans sa voiture. Mais pour l'heure, il concentrait sont attention dans les rare personne qui ce baladait, il était en chasse.
Journalisée

Lili Ivanes
Humain(e)
-

Messages: 649



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #1 le: Avril 21, 2013, 06:29:09 »

Ce soir là aussi j'étais allé en boite pour me défouler, habiller comme à mon habitude d'une petite jupette voilette et d'un haut moulant blanc légèrement transparent, des bas blanc avec des petit soulier noir et en guise de sou-vêtement, seulement un petit string noir en dentelle.
le strict minimum pour sortir, mais il fait tellement chaud dans ces boite de nuit.
Il doit être 1h00 du matin quand je suis sortie de cette boite seule, c'est un peut normal que personne ne m'accompagne puisque je n'ai pas l'age d'y rentrer mais avec un peut de maquillage je fait très facilement plus que mon age.
je déambule dans les ruelles pour rentrer chez moi, ne connaissant pas très bien le chemin, j'y vais avec mon sens de l’orientation.
Journalisée

Onishiru
Avatar
-

Messages: 731


Homonculus leader du gang du "Red-Snake"


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #2 le: Avril 21, 2013, 07:22:06 »

La patience finit par payer. Une jeune silhouette vint enfin dans la ruelle et ce balada dans la ruelle. Profitant de l'obscurité des lieux pour ce mettre à suivre la jeune femme qu'il trouvait particulièrement jolie. Des qu'il remarqua que ça victime avait perçut sa présence il s'approcha vraiment très près de la jeune femme.

-bonsoir, on est perdu?

Il s'approcha plus de la jeune femme
Journalisée

Lili Ivanes
Humain(e)
-

Messages: 649



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #3 le: Avril 22, 2013, 12:48:29 »

Continuant de marcher je décide de prendre la prochaine ruelle sur la gauche, normalement ça devrait rejoindre la grande avenue.
Je regarde quelques fois au loin devant moi et derrière moi mais à cette heure ci, il n'y a vraiment personne à par la brise fraîche de la nuit qui caresse mes jambes dénudé.
Je m'engage dans une nouvelle ruelle comme je l'ai expliqué précédemment  celle-ci est très sombre mais peux importe il faut que je rentre chez moi.
Mais au bout de quelques mètres parcourue  seulement j'entends des pas résonner derrière moi, pourtant il n'y avait personne dans la ruelle il y a quelques secondes de ça.
Je continue un peut de marcher avant de me retourner, je sursaute de stupeur alors qu'un homme à quelques pas de moi dans l'obscurité me demande si je suis perdu.
D'une voie peut rassuré je lui répond.

Non je ne suis pas... perdu, ça va aller merci.

Tout en lui disant ça, je vois cette silhouette qui s'approche de moi dans la peine ombre.
Même si je suis un peut nerveuse je suis prête à l'envoyer voler au bout de la ruelle avec mon sort d'onde de choc s'il cherche les ennuis.
« Dernière édition: Avril 22, 2013, 04:11:35 par Lili Ivanes » Journalisée

Onishiru
Avatar
-

Messages: 731


Homonculus leader du gang du "Red-Snake"


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #4 le: Avril 22, 2013, 05:48:01 »

Onishiru ne ce doutait pas un seul instant dans quoi il ce mettait à qui il avait réellement à faire. Pour lui ce n'était qu'une simple brebis égaré que le vilain loup allait en profiter comme tant autre avant elle. il s'approcha d'avantage afin d'y montrer plus ça présence. à présent qu'il était bien en face d'elle il l'a trouvait particulièrement séduisante et excitante. elle avait un petit aire qui lui rappelait quelque chose ou quelqu'un, mais il ne laissa pas longtemps cette pensé avant de la chasser de son esprit afin de ce concentrer sur l’appétissant.

la jeune femme semblait pas rassurer et cela excitait d'avantage Onishiru.

-vous savez, ces quartiers ne sont pas sur du tous, il serai regrettable qu'une belle femme comme vous tombe sur quelqu'un de peu recommandable

affichant un sourire amusé, il s'approcha plus et passa son bras autour de la taille de la jeune femme pour l'attirer contre lui.

-laissait moi vous tenir compagnie, vous ne le regretterez pas!
Journalisée

Lili Ivanes
Humain(e)
-

Messages: 649



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #5 le: Avril 25, 2013, 05:37:53 »

L'homme se rapproche d'avantage de moi sortant de l'ombre, se dévoilant enfin, je remarque que celui-ci est plus grand que moi, habiller d'une longue veste avec le col relevé et d'un pantalon de même couleur, son visage quand à lui me semble familier, il me dit quelques chose, mais ou est ce que j'ai bien pu le croiser.
celui-ci me dit alors.

-vous savez, ces quartiers ne sont pas sur du tous, il serai regrettable qu'une belle femme comme vous tombe sur quelqu'un de peu recommandable

c'est en entendant sa voie que tout me reviens en mémoire en une fraction de secondes, il y a environs un ans, dans ces même quartiers, il m'avait forcé à le sucer, menotté à un tuyau avant de me laisser au milieu de cette ruelle, je me souviens aussi de ses homme de mains qui ont eux aussi abusé de moi avant de me ramener à sa planque pour qu'il me viol avec sadisme.
Tout ces souvenir me paralyse quelques secondes, mes yeux ce remplissent de larmes sous le choc émotionnelle.
quand je sens son bras passer autour de ma taille et me rapprocher de lui, ma paralysie s'envole.
je l'entends alors me dire.

-Laissez moi vous tenir compagnie, vous ne le regretterez pas!

Avec une once de dégout j’essaie de me soustraire, mais ne semble pas l'accepter tenant fermement ma taille.

Non... ça va aller... Lâché moi...

Mais il ne semble pas être de mon avis, puisqu'il se cramponne à ma hanche, j'amène alors ma main droite sur son torse avant de lui dire.

Je vous ai dit de me lâcher...

De suite après ces mots, je lance un sort d'onde de choc avec mon bras droit, je voie l'homme être projeté sur plusieurs mètres avant qu'il atterrisse sur des poubelles.
Mon cœur bats à deux cent à l'heure mais, je sais qu'il ne faut pas que je reste là, je cours dans la ruelle, sans regarder derrière moi, revenant sur mes pas, avant de retomber sur la ruelle d’où je suis venue, non loin de là une autre ruelle que j'emprunte pour rejoindre la grande avenue.
Mais manque de bol, c'est un cul de sac, je fait demi tour pour tenter une autre ruelle.
Journalisée

Onishiru
Avatar
-

Messages: 731


Homonculus leader du gang du "Red-Snake"


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #6 le: Avril 30, 2013, 01:39:29 »

Onishiru ne s'attendais pas du tous à ça quand il aborda cette jeune femme. Lui qui pensais que ça serai aisé, il ce trompa grandement. Il fut surpris de ce retrouver projeté le long de la ruelle afin t'atterir lourdement sur des poubelles. Quand il commença à ce remettre de son vol plané, il vit alors sa jeune proie s'enfuir dans la ruelle.

Onishiru aimait bien quand ses proie lui résistait un peu, mais il supportait mal de ce faire mettre au tapis de la sorte. Il s'énerva un bon coup puis ce remis avec un peu de peine debout et ce rua dans la direction d'où la jeune fille était partie.

Elle avait une bonne longueur d'avance mais l'agresseur la voyait encore malgré la nuit et c'est avec une bonne surprise que cette dernière empruntât un cul de sac. Il la rattrapa très vite.

-alors ma jolie... Tu crois m'échapper comme ça? [\color]

Il s'approcha d'elle en ce montrant le plus imposant possible puis d'un geste rapide tenta de l'attraper par les cheuveux pour la maitriser

-je vais te faire payer ton arrogance
Journalisée

Lili Ivanes
Humain(e)
-

Messages: 649



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #7 le: Mai 01, 2013, 06:19:00 »

Mais encore une fois la chance n'est pas avec moi, alors que j'allais sortir de cette étroite ruelle, mon agresseur me barre la route et il n'a vraiment pas l'air content, après tout se faire mettre au tapis par une jeune fille ne doit vraiment pas flatter son égo.

-alors ma jolie... Tu crois m'échapper comme ça?

Il se rapproche assez rapidement de moi, je n'ai pas le temps de reculer qu'il m'attrape par les cheveux.
Je hurle en lui donnant plusieurs gifles en plein visage et finir par lui griffer, de mon autre main je griffe aussi la main qui me tien par les cheveux.

AAAAAAAAAAaaaaaaaah... Lâche moi sale pervers!

Mon instinct de survie prend le dessus, lui donnant aussi des coups de pieds à l'abdomen.

Journalisée

Onishiru
Avatar
-

Messages: 731


Homonculus leader du gang du "Red-Snake"


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #8 le: Mai 01, 2013, 08:38:00 »

La jeune femme ce débattait comme une fury hésitant pas pas asséner des coup contre son agresseur, mais Onishiru tenait bon ne la lâchait pas son emprise sur la jeune femme. Il attira la jeune femme contre d'un geste totalement dénué de douceur et approcha son visage du sien. Il passa sadiquement un coup de langue sur la joue de sa proie.

-sale pervers? Et encore tu es loin du compte!

Il agrippa alors le haut de la jeune femme et tira d'un coup se afin d'en déchirer un morceau. Il il la lança violemment sur le sol. Il s'approcha ensuite en ce mettant à genou et hésita pas à lui coller un énorme claque pour la calmer.

-tu n'aurais pas dut me résister

Il posa sa mains sur la jambe de la jeune femme et lui caressa sa peau. Ensuite il remonta ses caresse pour aller sous la jupe.
Journalisée

Lili Ivanes
Humain(e)
-

Messages: 649



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #9 le: Mai 01, 2013, 11:02:59 »

Malgré mes coups, mon agresseur me tire brusquement contre lui et approche mon visage du sien avant de passer sa langue baveuse sur ma joue, les larmes me monte au yeux alors que je tape et griffe son torse de mes ongles, un air dégouter au visage*

EEUUrrrk... Arrête gros dégelasse... Lâche moi...

Je l'entends me dire.

-Sale pervers? Et encore tu es loin du compte!

Prise dans ces filets, je commence à voir peur, mais je peux encore me défendre, je sent sa main puissante se poser sur ma poitrine avant qu'il l'agrippe et tire d'un coup sec, il déchire en partie mon haut dévoilant un de mes seins avant de me jeter violemment au sol, le sol est humide et froid.
Quand je le vois se mettre à genoux, je n'hésite pas une seconde et lui donne à nouveau des coups de pieds pour le faire tomber en arrière.

prend ça... espèce de salop...

Je sent alors une violente gifle me bruler la joue et m'étourdir quelques secondes, une de mes main venant par réflexe sur ma joue pour en calmer la brulure.
Je l'entends me dire.

-Tu n'aurais pas dut me résister

Gémissant de douleur dû à la gifle, je sent une de ces mains sur ma jambes, je serre les cuisses, il caresse ma jambe avant de remonter vers mon bassin, reprenant mes esprits, je me redresse et lui griffe à nouveau le visage avant de prendre appuis avec une de mes jambes sur son torse pour le faire basculer en arrière, mais il ne bouge pas et je n'arrive qu'à m'éloigner de lui en me trainant par terre, c'est déjà ça.
pour pouvoir m'en sortir, je n'ai qu'une chose à faire, je tend à nouveau mon bras en face de lui et me tien prête à l'envoyer manger la poussière des ruelles une deuxième fois.
Journalisée

Onishiru
Avatar
-

Messages: 731


Homonculus leader du gang du "Red-Snake"


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #10 le: Mai 02, 2013, 12:34:20 »

La jeune femme refusait de s'avouer vaincue et n'arrêtait à aucun moment de lutter pour sa protection. Elle taper et griffer pour ce défendre, des attaques qui tombait dans le vide. Mais à force d'acharnement, une griffure fini par passer. L'attaque frappa la tête de Onishiru et ouvrit très légèrement le front. Le sang coulât lentement.

-sale pute!!!!!

S'exclama t'il tandis que la jeune femme s'éloignait de lui en rampant. L'agresseur remarqua que sa victime tendait le bras vers lui comme si elle tenait une armes à feu. Onishiru était loin d'être bête et compris très vite que si il restait la, ça serai tous sauf bénéfique pour lui.

Il ne perdit pas une seconde et fondit sur sa proie. Il empoigna sa main tendu et l'ecarta de lui puis de son autre main agrippa la jeune femme au niveau de la gorge. Il n'hésitait pas même à ce coucher sur elle une jambe entre celle de sa proie.

-tu ne m'auras pas deux fois comme ça.

Il rapprocha son visage a nouveau vers celui de sa victime tous en serrant sont cou pour garde un contrôle sur elle. Puis a nouveau, sa langue passa vivent sur les lèvre de Lili.

-normalement je t'aurais laisser tranquille après m'etre amusé. Mais je vais te faire payer tous ça.

Et à ce moment la, sa langue s'allongea pour en devenir une sorte de serpent et s'infiltra par le trou du haut déchirer et s'enroula autour d'un sein pour le malaxer. La ou cette langue passait, elle laissait un long filet de bave.
Journalisée

Lili Ivanes
Humain(e)
-

Messages: 649



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #11 le: Mai 02, 2013, 07:03:27 »

Je n'ai pas le temps de me concentrer qu'il se rue sur moi de tout son poids, il m'écrase et en profite pour empoigner le bras qui était tendu vers lui et le détourner de sa cible, mon autre bras au coincer entre lui et le sol, son autre main viens contre ma gorge et me maintien fermement, je sent une de ces jambe m’empêcher de serrer les cuisses.
en mauvaise posture, je l'entends me dire.

-Tu ne m'auras pas deux fois comme ça.

Je le vois rapprocher son visage du mien à nouveau tout en serrant la main sur mon cou, je pousse des gémissement de plainte en voyant sa langue venir lécher mes lèvres, beurk c'est vraiment dégoutant, laissant au passage une pellicule de bave gluante, il me dit alors.

-normalement je t'aurais laisser tranquille après m'etre amusé. Mais je vais te faire payer tous ça.

Ma peur monte d'un crans, je sais qu'il ne rigole pas et qu'il est capable du pire puisqu'il m'a par le passer déjà torturé avec un briquet, mais il ne semble pas se rappeler de moi.
En voyant sa langue enduite de bave s'allonger et venir s'insinuer dans le trou de mon haut, je dit avec difficulté.

nooon... pas encore... pitié...

Je sent celle ci s'enrouler autour de mon sein encore cacher et le malaxer en laissant de la bave sur ma peau, je gesticule dans tout les sens pour me soustraire à lui, je ne veux pas à nouveau subir ces tortures, pas encore...
Journalisée

Onishiru
Avatar
-

Messages: 731


Homonculus leader du gang du "Red-Snake"


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #12 le: Mai 02, 2013, 09:21:34 »

Onishiru continuait son emprise sur le seins de sa pauvre victime tous en laissant des filet de bave couler sur le corps de la jeune. la langue malaxait et tâter le sein et de temps à autre le bout allait titiller le tétons de la jeune femme. il continuait a garde sa poigne sur la gorge de Lili pour la maintenir et n'hésitait pas à serrer pour la calmer davantage. langue se déroula et vint revenir d’où il est sortie.

-ho si!!! et je te promet que tu vas t'en rappeler de cette soirée.

il relâcha la pression de sa main quand il sentit qu'elle perdait de la force pour lutter et vint masser le sein qui ce présentait et il n'hésitait pas à le lécher et le mordiller. puis de sa main libre, il vint ensuite déchirer la jupe.

-ce soir ma belle tu seras à moi et je ferais de toi mon jouet.

il ne lacha plus ensuite le sein de la jeune femme
Journalisée

Lili Ivanes
Humain(e)
-

Messages: 649



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #13 le: Mai 03, 2013, 08:16:07 »

La bave de sa langue dégouline maintenant sous mon haut, je sent celle-ci malaxer mon seins, le tâter et venant même titiller mon mamelon faisant bouger l'anneau qui ci trouve.
Continuant de me débattre de toute mes force pour me soustraire à lui, je sent la main sur ma gorge se resserrer un peut plus, l'afflue sanguin jusqu'à mon cerveau diminue, ce qui m’étourdis, alors que je sent mes force me quitter peut à peut, j'arrive juste à lancer un petit "non" avant de sentir sa langue sortir de sous mon haut et de l'entrendre me dire.

-ho si!!! et je te promet que tu vas t'en rappeler de cette soirée.

Alors que je me débat de moins en moins, mes paupières commençant à se fermer dû au manque d’oxygène, je sent sa main relâcher la pression sur mon cou, je retrouve un peut mes esprits, et je le sent passer à mon autre seins celui à la vue de tous.
Il le lèche, le masse, le mordille, joue avec l'anneau de mon téton, je pousse des gémissements plaintif et de dégout dû à ces attouchements, mais malgré moi, mon corps réagis à ces caresses, ma poitrine se réchauffe et mes tétons ce dresses sous son traitement, j'espère juste qu'il ne vas pas s'en apercevoir.
Il lâche mon cou quelque instant pour déchirer ma jupe d'un coup sec, je rechigne alors qu'il me dit.

-ce soir ma belle tu seras à moi et je ferais de toi mon jouet.

Espèce de salop...

Sa main viens se replacer sur mon cou alors qu'il continue de torturer mon seins de sa bouche.
comment je vais faire pour me sortir de cette situation.
Journalisée

Onishiru
Avatar
-

Messages: 731


Homonculus leader du gang du "Red-Snake"


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #14 le: Mai 03, 2013, 08:32:08 »

Dans cette position, Onishiru savourait enfin sa revanche sur la belle petite sorcière. Cette petite cacher bien sa nature ce dit alors l'agresseur, elle commençait à s'y excitait sous les caresses qu'il lui procurer. Cette petite devait être une petite catin ce demandait l'agresseur.

Il ne lâchait pas le sein et le mordillait plus fort encore. Il adorait l'entendre gémir et il allait tous faire pour la faire réagir. Au bout d'un moment il lâcha son emprise sur le sein et vit chercher les bras sa victime pour les mettre justes en dessus de sa tête. La son visage vint bien en face de sa proie.

-alors? On apprécie en dirais?

Juste après il tenta de lui arrache un baiser. Sa jambe remonta dans son entre jambe pour caresser du genou le sexe de Lili
Journalisée


Tags:
Pages: [1] 2
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Dream Away - Le Grand Jeu
ChatBox