Le Grand Jeu - Forum RPG Hentai

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des œuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible.
Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans.

En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Vous acceptez également le traitement automatisé de données et mentions légales de notre hébergeur.

La nonne et le lynx. - Pv

Nos partenaires :

Planete Sonic Reose Hybride Yuri-Academia L'Empire d'Argos Astrya Hybride Industry Iles Mystérieuses THIRDS Petites indécences entre amis
Inscrivez-vous

Lavande

E.S.P.er

La nonne et le lynx. - Pv

mercredi 22 juin 2022, 15:03:51

Lavande venait de faire une présentation de son église dans un centre de la ville, une salle de 250 personnes, le prêtre de l’église était présent pour mettre en avant la sainte vierge qu’elle était. Les spectateurs étaient attentifs aux preuves apportées, même les plus sceptiques commençaient à douter face à la réalité des faits. Le petit agneau de dieu ne prenait pas beaucoup la parole, se montrant discrète comme à son habitude, parler de sexe n’était pas son sujet favori. Elle n’aimait pas s’exposer de la sorte. La représentation venait à se terminer, Lavande s'éclipsa rapidement dans le vestiaire pour ramasser ses affaires, avant de retourner à l’église pour se reposer.

Lavande ma petite…

Le prêtre rentra dans le vestiaire pour retrouver sa protégée en petit comité.

Tu étais bien discrète aujourd’hui, quelque chose ne va pas, tu veux m’en parler.

L’homme passa dans le dos de Lavande pour caresser sa poitrine au-dessus de son vêtement d’église, le tirant ensuite vers le haut pour dévoiler sa petite culotte et y glisser une main.

Tout va bien mon père… Hiii…

La petite savait qu’il ne venait pas ici pour réellement savoir ce qui n’allait pas, mais plutôt pour profiter d’elle dans un autre cadre de l’église, changer les habitudes venaient à le faire durcir bien vite.

Bien. C’est Dieu qui m’a soufflé à l’oreille de venir te voir pour m’assurer que tout allait et te faire du bien après cette dure journée. Tu as besoin de reprendre des forces et j’ai ce qu’il te faut…

Lavande pouvait sentir entre ses fesses, la verge du prêtre bien droite qui venait appuyer. Les grandes mains de l’homme venaient descendre sa petite culotte qui tomba à ses pieds pour caresser sa vulve, tournant autour de son clitoris. Il soufflait dans le creux de son oreille, tout en bougeant entre ses fesses pour se masturber.

Lavande…

L’homme pour son âge était bien vigoureux, après tant d’années à se retenir il se lâchait sur la pauvre jeune fille qui n’osait rien dire.

Mon père ?

Une voix derrière la porte, une femme qui était sûrement dans le public qui avait réussi à contourner la sécurité venait parler avec le père ou la sainte vierge. Le prêtre lâcha sans attendre Lavande, la poussant même sur le côté pour prendre ses distances. Son érection était descendue sans attendre, sous la surprise. De son côté, Lavande en profita pour s’éclipser le plus rapidement possible. Passant par la porte de derrière pour quitter le vestiaire, elle se mit à courir avec sa tunique dans le bâtiment pour emprunter la première porte de sécurité qu’elle trouvait pour se retrouver dans la rue.

Totalement seule, dans une ruelle à côté du bâtiment, Lavande soufflait fort elle n’avait pas l’habitude de courir autant surtout après des caresses du prêtre qui il faut l’avouer avait quand même son petit effet sur elle. Sa culotte légèrement humide entre ses cuisses, ses tétons pointant sous le tissu. Et pourtant, elle se sentait mieux sans lui, dehors à prendre des grandes inspirations de l’air frais.
Spoiler (cliquer pour montrer/cacher)

Tani Rei

Terranide

Re : La nonne et le lynx. - Pv

Réponse 1 mercredi 22 juin 2022, 15:54:18

Petite balade pour le lynx. En réalité, c’était simplement sa petite ronde sur un territoire qu’il avait décidé d’annexer. Mais il n’y avait pas grand-chose d’intéressant et il y avait cette fichue église. Oui elle était bien pleine de sœurs et de prêtre en tout genre, mais jamais il ne se permettrait d’entrer dans ce genre de monument.

En plus, en ce moment, il semblait y avoir une réunion là-dedans. Tss … Il y avait trop d’odeur pour distinguer quoi que ce soit. Impossible de dire s’il y avait quelque chose de potable à l’intérieur. Certains sortaient déjà en parlant de sainte vierge … Qu’est-ce que c’était encore que ces histoires complétement stupides ? Des vierges il veut bien … mais des saintes … Ca n’existe pas ! Ce n’est qu’une invention de l’église.

Il contourna alors l’église, évitant de poser un pied sur la propriété de celle-ci. Cependant, en faisant le tour, il observa alors une … sœur ? … sortir par la porte arrière. Elle semblait en tout cas bien essoufflée. Une odeur vint alors rapidement chatouiller ses narines. Une odeur … de cyprine … et cela venait de la jeune femme. Il plongea alors son regard de manière bien plus intense sur elle tout en s’approchant dans un silence très félin. De plus en plus de détail sur ses vêtements et son corps pouvaient être observé, notamment ses seins qui pointaient par-dessus le tissu de ses vêtements.

C’est un grand sourire mesquin qui s’affichait sur le visage de Tani. Il venait de trouver une proie déjà préparée. L’église abandonnait son petit butin ? Il allait les soulager de cette petite. Il s’approchait si vite qu’il se retrouvait déjà derrière elle, se permettant d’attraper son bras tout en la tirant en face, dans la petite ruelle que le soleil n’éclairait déjà plus, laissant donc place à une obscurité très marquée…

-Tu ne sembles pas très bien … Viens, allons à l’ombre il fera plus frais !

Une excuse pour qu’en étant emmener elle gesticule déjà un peu moins, pour qu’elle se laisse un peu faire. Une fois dans la ruelle, il s’enfonça avec elle dans une partie d’un mur enfoncé et qui était à la base destinée aux poubelles. Mais visiblement, cette charge avait été abandonné depuis longtemps car il n’y avait aucune poubelle ici. Donc en plus d’être dans cette ruelle sombre, ils étaient cachés dans ce renfoncement … Et il la libera alors, lui bouchant la sortie de secours vers la ruelle en la laissant proche du mur du fond …

-Et bien …l’église semble ne pas être très nette … A te voir, avec tes tétons prêts à percer le tissu et … l’odeur que tu dégages … Tu t’es bien fait tripotée …

Il fit quelques pas vers elle pour ensuite amener ses lèvres à l’oreille de la sœur et pour y murmurer une simple suggestion de liberté … Enfin ... était-ce réellement ca?

-Veux tu que je te libère de ces vieux messieurs ? …


Lavande

E.S.P.er

Re : La nonne et le lynx. - Pv

Réponse 2 mercredi 03 août 2022, 15:14:42

Lavande essayait de se calmer dans la ruelle où elle se trouvait, prenant de grandes inspirations, posant sa main sur le haut de sa poitrine pour se canaliser. Ce n’était pas facile, le prêtre lui avait fait peur et son corps avait réagit aux caresses reçues. Et dans un coin de sa tête, la bonne sœur savait qu’elle allait devoir retourner vers lui, qu’elle allait devoir trouver une excuse et qu’il allait lui faire la morale. Et surtout. La punir. Fuir devant lui, devant Dieu n’était pas autorisé… Elle venait de pécher et elle allait devoir demander pardon, Lavande savait que le prêtre allait en profiter pour ne pas accepter ses excuses et en demander toujours plus… Elle regrettait maintenant d’être partie, elle voulait revenir en arrière. Elle était dans sa bulle si bien qu’elle n’entendit pas l’homme qui venait d’apparaître dans son dos, lui attrapant le bras pour la retourner…

Hiiii

Lavande pousse un cri de souris, surprise, son cœur venait de faire un bon dans sa poitrine manquant sûrement plusieurs battements.

Vous m’avez fait peur mon brave.

Lavande peut sentir son emprise sur son bras, alors qu’il commence à l’emmener marcher dans la ruelle.

C’est très gentil de vous inquiéter pour une pauvre sœur comme moi, mais vous savez, je crois que je n’ai pas le droit d’aller si loin… Si mon Prêtre venait à l’apprendre…

Lavande aurait le droit à une double punition ! Et pourtant marcher, prendre de la distance la libérait petit à petit, comme si s’éloigner du Prêtre la rendait heureuse. Ils venaient à se cacher dans un renfoncement, obscur, lui libérant le bras et la laissant enfin profiter de l’air frais. La sœur n’avait pas l’habitude de bouger autant, vivre dans un couvent n’est pas des plus physique. Lavande pensait pouvoir se reposer, quand les paroles de l’homme venait de la piquer en plein cœur… Il avait vu ses tétons sous son habit et il entendait quoi en parlant de son odeur ? Gênée de ces affirmations, Lavande se tourna pour se cacher, levant ses bras devant sa poitrine pour cacher ses tétons pervers, pendant que son visage devenait rouge comme une pivoine.

Ce n’est pas ce que vous croyez… Mon Père voulait simplement... Comment osez-vous me demander ça, me libérer de mon Dieu !

Lavande affiche une mine choquée, alors qu’au fond de son cœur, c’est tout ce qu’elle veut ! Que le Prêtre arrête d’abuser de son corps au nom de Dieu pour toutes les raisons qui lui passent en tête.

Dieu me protège, c’est pour mon bien, je suis la Sainte Vierge ! C’est lui qui demande à mon Prêtre de prendre soin de moi, de m’éduquer, de m’apprendre tout ce que je dois savoir… Tourner le dos à l’église n’est pas possible. Je serais… Punis.

Je continue de cacher mon corps de dévergonder, mes tétons ne veulent pas descendre et je sens l’humidité de ma culotte qui vient coller le tissu contre ma fente.
Spoiler (cliquer pour montrer/cacher)

Tani Rei

Terranide

Re : La nonne et le lynx. - Pv

Réponse 3 mercredi 03 août 2022, 19:59:05

-Vous m’avez fait peur mon brave.

Ce petit cri de surprise, c’était si mignon. De quoi attiser un peu plus la curiosité du lynx qui savait presque sur quoi il était tombé. Elle dégageait l’odeur de cyprine et une aura bien excitée. Son corps ne faisait que le montrer et c’était pourquoi il l’emmenait gentiment dans cette ruelle sombre et étroite, avec ce petit dégagement afin de la cacher et de faire croire qu’elle est déjà partie loin…

-C’est très gentil de vous inquiéter pour une pauvre sœur comme moi, mais vous savez, je crois que je n’ai pas le droit d’aller si loin… Si mon Prêtre venait à l’apprendre…

-Gentil ? … On verra si tu me dis encore ça plus tard. Le prêtre te punirait si tu t’éloignes c’est ça ? Dans ce cas … Il suffit juste qu’il ne l’apprenne jamais ? Ou … qu’aucun résultat n’aboutisse à ses recherches…

Et voila une jeune fille toute rouge devant les paroles plutôt déplacées du jeune lynx. Comment ne pas remarquer les tétons de la jeune femme ? Elle avait vraiment du mal à se remettre de son état d’excitation. S’il pouvait la garder un tout petit peu dans cet esprit … cela l’arrangeait bien. Mais il était face à une femme d’église. Peut-être pouvait-il s’amuser d’une autre façon ? Il devait trouver un jeu, vite … Cette fille allait le servir.

-Ce n’est pas ce que vous croyez… Mon Père voulait simplement... Comment osez-vous me demander ça, me libérer de mon Dieu !

-Ohoooooh … Mais j’ai peut-être mieux a t’offrir que ton dieu … et ton Père ne semble pas avoir eu le courage d’aller jusqu’au bout aujourd’hui n’est-ce pas ? … Peut-être que sa main a été retenue par ce soi-disant dieu en qui tu as … confiance ?

-Dieu me protège, c’est pour mon bien, je suis la Sainte Vierge ! C’est lui qui demande à mon Prêtre de prendre soin de moi, de m’éduquer, de m’apprendre tout ce que je dois savoir… Tourner le dos à l’église n’est pas possible. Je serais… Punis.


Il s’approchait d’elle en sentant l’odeur de cyprine couvrir de plus en plus la ruelle. Il se lechait les lèvres, approchant ce corps qu’elle essayait de cacher avant de profiter de la position de la jeune femme pour glisser une main vers ses fesses de manière assez direct et passer son doigt sans aucune hésitation sur cette culotte et cette fente de son jardin secret … Bien humide, si bien, qu’il appuya sur l’entrée de ce jardin en déchirant presque la culotte de son doigt …

-Ton dieu semble te mettre une épreuve de taille sur ton chemin … MOI. Alors voila son défi … Résistes à ce que je vais te faire et … tu pourras continuer à croire en lui. Succombes … et je deviendrai ton nouveau dieu, tu me serviras corps et âme, tu seras mienne …

Il lui laissait entendre le bruit de sa braguette en lui expliquant sa mise à l’épreuve. Le pantalon tombait au sol avec le boxer sous le poids de la ceinture durant les dernières explications. Il passait alors ce membre à côté d’elle, le laissant enfin à la vue de la demoiselle. Un membre déjà bien droit, bien plus long et large que celui d’un être humain. Elle allait parfaitement se faire déformer …

-Tu ne peux pas te défiler devant l’épreuve de ton dieu … Tu ne peux que choisir si tu veux me faire face … ou me tourner le dos pour la subir. J’attend dans les deux cas une performance admirable de ta part … Jusqu’au dernier jet …

Il lui attrapait alors la main pour la poser sur ce pieu dressé, bien chaud et surtout bien excité, ses veines en pulsaient d’impatience.


Répondre
Tags :