Le Grand Jeu - Forum RPG Hentai

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des œuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible.
Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans.

En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Vous acceptez également le traitement automatisé de données et mentions légales de notre hébergeur.

Un pacte, pas comme les autres... [PV]

Nos partenaires :

Planete Sonic Reose Hybride Yuri-Academia L'Empire d'Argos Astrya Hybride Industry Iles Mystérieuses THIRDS Petites indécences entre amis
Inscrivez-vous

Anouvanh

Avatar

  • -
  • Messages: 53


  • FicheChalant

    Description
    Anouvanh est une jeune succube qui commence dans le "métier". Elle n'a aucunes limites en matière de sexe ♥ Elle souhaite juste vous satisfaire ♥

Un pacte, pas comme les autres... [PV]

mardi 11 janvier 2022, 12:24:41

Avoir des relations pour survivre, j'ai fait le choix d'aider seulement ceux dans le besoin de ne pas me tourner vers les plus forts, les plus puissants autant humains que démons. Une succube qui choisit ses clients et qui ne saute pas sur tout le monde, c'est bien rare. J'ai souvent eu des problèmes avec ça, des maîtres des enfers, des ducs infernaux qui ont voulu me soumettre ça n'a pas été facile tous les jours.

En ce moment, je dirais que c'est relativement tranquille, j'ai des habitués qui font appel à moi quand ils sont dans le besoin. Sauf que ce soir, je ressens une nouvelle présence, un homme sur la planète Terre qui a des fortes pulsions qu'il n'arrive pas à assouvir. La vision que j'ai est assez floue, je n'arrive pas à voir sa position exacte comme si une aura le protégeait… Il faut dire que ça venait à piquer ma curiosité, c'était la première fois que ça m'arrivait…

Je me lève de mon lit, entourée simplement d'un drap en soie pourpre cachant à peine mes magnifiques formes, je lève la main pour dessiner un cercle devant moi. À ce moment, un portail se forme, j'ai juste à le franchir pour arriver dans la demeure de mon nouveau partenaire. À peine, je passe le portail qu'il se referme derrière moi, il viendra à se rouvrir seulement quand l'homme sera pleinement satisfait de mon passage. Un pacte où je suis la seule au courant.

Après mon passage dans le portail, j'ouvre mes yeux rouges pour regarder où je suis tombée… Je m'attendais à voir une chambre, sauf que je suis dans une pièce avec des bancs partout, des bougies sont accrochées après les murs, devant un meuble avec au-dessus…

"C'est quoi ce délire putain !"

Je siffle, serrant les dents ! Ce n'est pas des bougies, mais des cierges, pas un meuble, mais un autel avec une énorme croix en bois dessus où est crucifié le Christ. Comment ça se fait que je me retrouve dans ce genre de lieu… Je regarde dans tous les sens, il n'y a personne… Je fais complètement tâche à moitié nue dans ce lieu et surtout je suis une succube j'ai pas ma place ici ! Je lâche des insultes continuant de chercher qui pouvait bien avoir besoin de moi dans une église, je m'arrête du côté du confessionnal où j'entends des bruits étranges. Fronçant les yeux pour voir à travers grâce à mon pouvoir, j'arrive à discerner la forme d'un homme en tenue de cérémonie…

"Un homme d'église !"

J'affiche un visage horrifié, c'est lui qui a des folles envies est une saloperie de curé ! Il n'a pas fait vœu de chasteté celui-là ? Et dire que je ne pourrais pas rentrer chez moi tant qu'il ne sera pas pleinement satisfait… Ce n'est pas possible que je puisse avoir une relation avec lui, je rage ne sachant pas quoi faire… Et il faudra que je me décide, car il ne va pas rester éternellement dans cette pièce étrange.

Pere_Yves

Humain(e)

Un pacte, pas comme les autres... [PV]

Réponse 1 jeudi 13 janvier 2022, 21:40:57

L’après-midi s’écoule, paisible. Tout est calme. Même s’il peut toujours y avoir un imprévu, quelque horreur à confesser ou quelque conseil à quémander, il ne devrait pas y avoir grande animation avant ce soir. Pas de femme de ménage en ce moment, je remets moi-même de l’ordre dans les lieux. Pas de bigote disponible non plus, la dernière s’étant enfuie de m’avoir entendu parler de fellation auprès d’une âme en peine. Il faut s’adapter à l’époque, alors je m’adapte ! Ce n'est pas parce que j'en parle que je pratique... du moins pas officiellement.

Tiens, à propos de ça, voilà un petit moment que je n’ai pas trouvé une petite chatte à limer. Ou un joli cul, d’ailleurs. La théorie de Sodome et Gomorrhe, c’est justement de la théorie. Moi, je suis concret, très concret ; j'ai promis d'enseigner l'amour divin, je ne me suis pas engagé sur la méthode. Mais bon, penser à tout ça m’excite, et j’n ai marre de me caresser le soir dans le presbytère, en regardant des films pornos. Tout au plus ça me maintient en forme, et ça me rassure sur mes talents, mais rien ne vaut les travaux pratiques.

« Bon Yves, pour résumer, tu n'as aucune femelle en vue pour ce soir. Et si tu te créais un compte sur un site de rencontres, pour changer des sites où tu mates les couples qui se tripotent ? Pas pour les recevoir à l’église, bien sûr, même si tu t’en es déjà tapées. Seikusu compte assez d'épouses insatisfaites qui t'accueilleront dans le lit conjugal ! La seule chose que je n’ai pas encore baisée ici, c’est une représentante du Diable. Tiens, je suis sûr que je serais même félicité, si je ramenais une succube, ou un truc comme ça, dans le droit chemin ».

L’idée me plaît, joindre l’utile à l’agréable. « Dis, Satan, tu m'en envoies une ? ». D’ailleurs, il paraît que les succubes ont des pouvoirs inimaginables ; il me revient en mémoire un confrère qui racontait avoir vécu cela, mais il semble aujourd’hui avoir disparu de la planète. Alors bon… Pour le moment, je range les cierges, j’époussette un prie-Dieu, je tapote les touches de l’orgue. « J’ai trop envie, il faut que je me soulage ! », mes dernières pensées m’ont excité. Une seule solution, me cacher dans le confessionnal à proximité.

Un confessionnal en apparence seulement ! J’en ai modifié quelques composants. Ainsi la grille de visualisation peut s’abaisser, un peu comme un glory hole. C'était l'objectif, et ça fonctionne ; je l'ai même testé. Et j'y ai aussi ajouté un système vidéo, depuis que j'ai remarqué qu'une de mes paroissiennes se caressait en me racontant ses aventures.

Là, pour le moment, je suis seul ; j'ai tiré le rideau, sorti ma queue. Je connais ces mouvements par cœur, je sais le rythme à adopter, je perçois quand l'excitation est trop forte.
Ma main coulisse au long du pieu de chair. Je ferme les yeux, pensant à certaines que j'ai baisées, ici dans l'église, le plus souvent dans le presbytère, parfois même sur l'autel.
J'adorais quand certaines criaient si fort que ça résonnait dans l'église, mais je ne sais pas si les concepteurs avaient pensé à cette possibilité.
Je marque une pause, ma queue est bien raide, il me faudrait de quoi m'y déverser. « Ouais ben Yves, si tu penses qu'une nana va te tomber tout droit du ciel, tu te plantes ! ».


Répondre
Tags :