Le Grand Jeu - Forum RPG Hentai

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des œuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible.
Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans.

En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Vous acceptez également le traitement automatisé de données et mentions légales de notre hébergeur.

A genoux... Chienne ! [PV]

Nos partenaires :

Planete Sonic Reose Hybride Yuri-Academia L'Empire d'Argos Astrya Hybride Industry Iles Mystérieuses THIRDS Petites indécences entre amis
Inscrivez-vous

Mei-Ling Zhou

E.S.P.er

A genoux... Chienne ! [PV]

vendredi 23 avril 2021, 16:06:47

Toujours coincée sur Terra, je cherche un moyen de rentrer chez moi. Et il faut dire que je n’avance pas beaucoup… Les gens sont assez frileux de parler à une étrangère, alors je dois me débrouiller comme je peux. Ma plus grande amie est donc la bibliothèque du coin, j’emprunte toujours des tonnes de livres pour en apprendre plus sur ce monde. Grâce à ça, j’ai découvert qu’il existait des portails qui relient les deux mondes, par contre pour le reste ce n’est pas encore très clair. Je n’arrive pas à comprendre où ils se trouvent ou comment ils apparaissent… Alors je suis des pistes un peu à l’aveugle.

Quand un des bouquins parle d’un portail, je me rends sur place pour m’assurer de la source jusqu’à présent je tombe toujours dans des impasses. J’arrive sur les lieux et il n’y a rien du tout. Mais je ne lâche pas l’affaire ! Pour preuve… Aujourd’hui, me voilà à fouiller un temple pour réussir ma quête.

Depuis, trois bonnes heures j’arpente les couloirs de ce lieu mystique à l'aide d’une lampe (made in home) j’éclaire mes pas et les pages du livre. Je dois normalement tomber sur une salle secrète qui se trouve dans la pièce centrale… Sauf, que bien sûr cela n’est que mensonge… J’ai touché toutes les pierres, déplacé toutes les statues, il ne se passe strictement rien. J’ai quand même décidé d'explorer un peu plus les lieux.

C’est presque irrespirable dans ce bordel, il fait si chaud… J’ai dû enlever mon t-shirt pour me retrouver en brassière et j’hésite à faire de même avec mon pantalon, mais ce ne serait pas prudent… On ne sait jamais, une coupure est vite arrivée… Je prends mon mal en patience, le temps de retourner à la surface pour prendre une grande bouffée d’air frais.

Je continue mes recherches, passant de chambre en chambre, j’en profite pour prendre des clichés du lieu, noter des inscriptions dans mon carnet… Et oui, je reste quand même une scientifique dans l’âme ! C’est à un moment que j’arrive dans une pièce étrange… Tout est si différent du reste, il n’y a pas un grain de poussière sur les éléments qui se trouvent ici. Tout a l’air si propre et surtout il y a de l’or partout… Les inscriptions sur les murs sont recouvertes de dorure, les différents îlots… Tout ! C’est incroyable, où je pose ma lampe torche c’est magnifique. Mes yeux pétillaient de bonheur. Et d’un coup je m’arrête sur une étrange urne que je viens attraper pour lire ce qui se trouve dessus.

À voix haute je prononce des mots dont je ne comprends pas la signification, un mot revient régulièrement Lorkhan est ce le nom d’un Dieu qui a vécu ici ? Une sépulture ? Ou une prison pour enfermer le malin… Rien de tout ça… J’étais loin de l’idée…

Les gens du village aux alentours avaient juste fait un autel de sacrifice, pour des personnes trop curieuses comme moi… Innocente, on touchait à tout, on s’amusait à lire les inscriptions… Tout cet or faisait tourner la tête. Et on se laissait aller… Alors que des griffes acérées se refermaient autour de nous, comme une petite proie prête à se faire dévorer.


Lorkhan

Dieu

  • -
  • Messages: 20


  • FicheChalant

    Description
    Dieu du viol, de la domination et de l'esclavage aimant beaucoup s'amuser avec les mortels.

Re : A genoux... Chienne ! [PV]

Réponse 1 dimanche 09 mai 2021, 00:02:42

Son nom venait d’être invoqué. Depuis son royaume, Lorkhan se sentait… appelé. L’un de ses autels brillait. Tout dieu qu’il était et malgré des millénaires de prières, Lorkhan appréciait toujours de voir de nouveaux disciples l’appeler, même involontairement. Ainsi, sentant sa sphère d’influence grandir, il vint investir Terra d’un claquement de doigt, directement téléporté depuis les enfers.

[ … ]

Pour la jeune esper, le phénomène fut croissant. Tout d’abord, la pièce se retrouva sans issue. Couverte de grilles venant sceller portes et fenêtres, elle se retrouva comme enfermée dans une cage aux barreaux brûlants et infranchissables. C’était sans issue… et elle ne tarderait pas à s’en rendre compte.

Puis, perdant patience, l’autel se vit trembler alors qu’une masse noire pris forme. Démunie, la jeune esper vit irrémédiablement ses jambes flancher, laissant alors la jeune femme à genoux devant l’être suprème qui vint lui rendre visite, ainsi dérangé depuis son royaume. Quelque chose que la femme allait assurément regretter…

“ … Qui ose troubler ma quiétude ? “

Vint demander une voix rauque, grave, virile, avant de laisser apparaître une figure humanoïde couverte de tatouages et glyphes runiques. Un homme nu, au membre puissant et triomphant, dont la musculature le parcourant de haut en bas renvoyait une véritable sensation de puissance.

“ Oh… une misérable chienne. “

S’avançant vers elle, chaque pas faisant trembler le sol ployant sous la force herculéenne du dieu de la domination et du viol, il s’arrêta à son niveau, la queue au niveau du visage, posant littéralement les couilles sur son nez tant en signe de domination que d’irrespect pour celle qui ne serait désormais plus qu’un jouet bon à être brisé.

“ Mais exceptionnellement bien membrée. “

Dit-il en portant une main à cette imposante poitrine, extirpant de force ses mamelles hors de la brassière les mettant en valeur. Membre dressé, Lorkhan exprimait dores et déjà des intentions claires.

Mei-Ling Zhou

E.S.P.er

Re : A genoux... Chienne ! [PV]

Réponse 2 samedi 07 août 2021, 03:07:40

Je finis de réciter les textes écrits, rien ne se produisait… Enfin, pendant quelques secondes, brusquement la pièce se mit à changer ! Des barreaux partout pour venir sceller les issues… Mon coeur s’emballe direct, je sais que ce que je viens de faire n’était pas le meilleur des choix… Je cours vers les barreaux pour tirer dessus et au moment où je pose mes mains dessus, une brûlure atroce vient me mordre me faisant lâcher ma prise dans un couinement de douleur. Ça ne m’empêche pas d’essayer de mettre des coups de pied dedans pour me libérer de ce tombeau… Je m’arrête seulement, quand l’autel se met à trembler bruyamment… Je me retourne bouche-bée, alors que je sens mes jambes flanchées d’un coup sans explication alors qu’une forme faisait son apparition devant moi laissant échapper une voix grave aussi profonde que les ténèbres.

“Je ne voulais pas troubler votre quiétude… Je faisais juste des recherches...”

C’était la stricte vérité… Sur le sol, je sentais tout mon corps trembler, j’essayais malgré tout de rester droite et fière. Voyant petit à petit apparaître cette voix… Une forme humaine, entièrement nu un homme faisait son apparition. J’avale ma salive avec difficulté… Et je viens à m’étouffer comme il me traite de chienne. Je sais que je ne suis pas en position de riposter, de me défendre… La différence est tellement importante, un simple pas de sa part fait trembler dans le sol, alors que je n’arrive même pas à me redresser.

“Pardon… Lorkhan je suppose… Je m’excuse… Pardonnez-moi…"

À chaque pas de sa part, je m’excusais, le suppliais de me laisser, d’arrêter de s’approcher… Rien n’y faisait et à ma hauteur, le dieu se colla à moi, posant ses imposants testicules sur mon nez alors que sa queue tendue remontait le long de mon visage laissant une trace brillante de pré-sperme sur ma joue pour remonter à mon front.

Je me mets à couiner quand je le sens passer ses mains dans ma brassière pour sortir ma poitrine à l’air libre, tirant sur le tissu pour le baisser au maximum et sortir mes deux énormes atouts.

“Ne faites pas ça…”

Je lève les bras pour essayer de les mettre sous la brassière, me battant avec ses mains, avant de me laisser tomber sur le côté, m’étalant totalement par terre pour me dégager de son contact, de sa queue contre mon visage…

“S’il vous plaît… Je ne voulais pas vous invoquer… Je regrette… Veuillez me pardonner…”

Avec les grilles, partout, je ne pouvais pas fuir… Avec ma force de mouche, je ne pouvais pas le combattre… La seule solution possible était de le supplier, de m'épargner. Ce n’était pas difficile à comprendre sur le sort qu’il me réservait et il fallait bien avouer que je ne voulais pas passer à la casserole aujourd’hui. Je me mets alors à me prosterner devant lui, tout mon corps au plus proche du sol… Ma poitrine encore découverte s'écrasait sur le sol, mon visage suivait le mouvement. Je n'osais pas lever les yeux vers lui.

“Je peux vous donner de l’argent, des offrandes en tout genre si vous le voulez…”

Mais pas mon corps…

Lorkhan

Dieu

  • -
  • Messages: 20


  • FicheChalant

    Description
    Dieu du viol, de la domination et de l'esclavage aimant beaucoup s'amuser avec les mortels.

Re : A genoux... Chienne ! [PV]

Réponse 3 mardi 15 mars 2022, 22:54:46

Lorkhan rit. Les humains sont tous les mêmes: trop curieux pour leur propre bien. A tel point qu’il n’a bien souvent pas à aller chercher ses proies lui-même: elles viennent à lui toutes seules. Volontairement pour les plus téméraires, sans le vouloir pour les plus ignorantes… dans les deux cas, Lorkhan en ressort gagnant. Lorkhan est toujours gagnant.

“ Et tu m’as trouvé. Le hasard est bien fait. “

Il sourit. Cette manière qu’elle a de se soumettre, de s’excuser… elle a déjà conscience de n’être qu’un objet. C’est toujours comme ça, Lorkhan impose de lui-même sa supériorité, son aval sur autrui. Son statut de dieu, de tout puissant indéniable.

Elle s’écroule comme un misérable chiffon, ce qui arrache un rire sardonique au dieu tatoué. Posant un pied sur sa tête en signe de domination, le malin se baisse au dessus d’elle pour appuyer sur son dos du bout du doigt. Instantanément, la jeune femme ressent un intense plaisir l’envahir, une sorte de délectation indescriptible. Un simple avant-goût de ce qu’il est capable de faire… de pire comme de mieux.

“ Ne t’en fais pas, je ne t’en veux pas. Au contraire. Je vais pouvoir me taper une petite humaine. “

Inutile de supplier, Lorkhan ne se refuse jamais rien et ne connaît pas la pitié. Ainsi, il finit par l’attraper par les cheveux pour la soulever à son niveau, l’obligeant à le regarder dans les yeux.

“ Tu vas commencer par me sucer. Tu n’as rien contre cela, n’est-ce pas ? “

Lui demande le dieu du viol.

Mei-Ling Zhou

E.S.P.er

Re : A genoux... Chienne ! [PV]

Réponse 4 mercredi 11 mai 2022, 23:46:15

Je sens son pied se poser sur ma tête quand je mets à me prosterner devant lui, son rire diabolique me fait froid dans le dos et je retiens un gloussement au fond de ma gorge, je suis à deux doigts de pleurer devant lui. Je dois essayer de ne pas craquer, il prendrait trop plaisir à me voir chouiner devant lui… Je le sens se pencher au-dessus de moi, courber son dos, jusqu’à toucher mon dos et là ! Une chose incroyable se passe ! Je n’arrive pas à comprendre, mais malgré la peur que je ressens envers lui, un plaisir immense brûle dans mon corps.

“Hmmmnnnnnnn…”

Si bien que je pousse un long soupir d’aise sans pouvoir le retenir, mon bas-ventre me brûle, je meurs d’envie de me toucher, je sens mes tétons sur le sol se durcisent grandir pour se faire de la place. Je me laisse soulever en couinant, il peut voir mes yeux briller et cette fois de bonheur. Sur la pointe des pieds, je me trémousse, je frotte mes cuisses l’une contre l’autre sentant encore ce désir me brûler les entrailles.

“Hmmmmm… Qu’est-ce que vous m’avez fait ?… Ahhhh…”

Mes seins balancent au rythme de mes ondulations, je n’arrive pas à me contrôler une puissante envie de sexe me dévore. Je n’arrive pas à me retenir, j’ai envie de fuir et en même temps de lui sauter dessus. J’ai envie de lui demander de me libérer mais je veux aussi lui demander qu’il me baise comme une chienne là maintenant. Je dois me contrôler pour ne pas parler, ne pas dire n’importe quoi, car je sais que je ne pourrais pas contrôler mes pulsions. Ces vagues puissantes qui remontent d’un coup en moi, je les sens, je frissonne à chaque fois.

“Ahhhh…”

Je souffle fort, comme une chienne en chaleur, mes joues sont devenues toutes rouges, alors qu’il me relâche les cheveux me laissant tomber au sol m’ordonnant de lui sucer la queue.

“Hmmm… Non… Non…”

Non je ne peux pas faire ça et pourtant mon corps ne demande que ça, j’ai envie de prendre sa grosse queue veineuse en bouche, sans pouvoir me contrôler j’avance vers lui à quatre pattes pour me coller à sa bite tendue. Ce simple contact me fait du bien, je couine de satisfaction, pendant que je me frotte à lui prenant de grandes inspirations pour sentir son odeur de mal dominant.

“Ahhh ouiii… Ouiii…”

Je sors ma langue glissant contre son chibre veineux, le détaillant sur sa longueur infinie, partant de la base pour remonter vers le gland que je glisse directement entre mes lèvres. Ohhhh oui. C’est si bon. Ohhhhh… Je l’enfonce dans ma bouche, tournant ma langue autour, je le savoure en gémissant toujours autant. Des bruits humides commencent à se faire entendre quand je me mets à me baiser la gueule. Comme une affamée, je viens m'empaler sur lui, sur sa queue pour la dévorer.

“HMMMMMMM !!”


Répondre
Tags :