Le Grand Jeu - Forum RPG Hentai

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des œuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible.
Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans.

En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Vous acceptez également le traitement automatisé de données et mentions légales de notre hébergeur.

Ma petite poupée [PV]

Nos partenaires :

Planete Sonic Reose Hybride Yuri-Academia L'Empire d'Argos Astrya
Inscrivez-vous

Mathilda

Humain(e)

Ma petite poupée [PV]

samedi 02 janvier 2021, 16:57:55

Depuis mon arrivée au Japon, j'ai réalisé beaucoup de choses ! J'avais ouvert mon école de danse, fait la une de plusieurs magazines, conclus des contrats avec des grosses entreprises et dernièrement j'avais même lancé ma propre ligne de vêtements ! Autant pour les hommes, que pour les femmes et même les enfants ! Des habits de luxe qui faisaient fureur auprès des célébrités ! Enfin, je ne devais pas me reposer sur mes lauriers, j'étais déjà en train de plancher sur ma nouvelle collection ! Pour trouver l'inspiration, je sortais le plus souvent en ville, regarder le monde qui m'entoure et piocher des idées un peu partout. Réunir le tout. Un mélange de moderne et de traditionnelle avec une petite touche en plus. Je devais garder ma patte, tout en apportant de la fraîcheur.

Devant une œuvre d'art éphémère assise sur un banc, je dessinais quelques croquis sur mon cahier. Histoire de ne rien oublier, même si j'étais célèbre dans le milieu de la danse et de la mode, ici peu de gens me reconnaissait vraiment… Je n'étais pas une actrice ou une chanteuse et encore moins une idole ! Alors je pouvais sortir comme je le voulais sans que je sois dérangée, un vrai plaisir !

Sortir comme ça me permettait de trouver l'inspiration et également des mannequins ! Des gens de tous les jours, ou mes clients pouvaient s'identifier facilement ! Ils avaient leurs défauts que je mettais en valeur… C'était vraiment un gros plus qui je pense m'a bien aidé à vendre. Et aujourd'hui, devant cette statue, je vois une jeune fille passée… Son visage est magnifique, on dirait une petite poupée. Et ses longs cheveux qui glissaient dans son dos… Une taille menue, qui conviendrait bien au marché asiatique. Sans plus attendre, je me lève de mon banc, faisant claquer mes hauts talons noirs.

"Excusez-moi ! Mademoiselle ! Attendez !"

Je viens poser ma main sur l'épaule de la jeune fille pour l'arrêter et me présenter devant elle. Elle est encore plus belle devant moi… Je suis sur elle sera excellente avec les pièces de ma collection.

"Je suis désolée de vous arrêter comme ça en pleine rue !" Même si au Japon c'était courant que cela se produise. "Je me présente Mathilda Sparkosy, je suis une grande entrepreneuse qui vient d'arriver au Japon… J'ai créé ma ligne de vêtement il n'y a pas longtemps et je suis toujours à la recherche de mannequin pour la mettre continuellement en valeur !"

Je fouille dans mon petit sac à main pour venir sortir ma carte de visite que je viens de tendre à la demoiselle ! Dessus, on retrouve toutes mes informations personnelles et les projets que j'ai réalisés. Cela permet de prouver mon identité et ce que je vais dire. Afin de rassurer un peu la jeune fille, elle pouvait même faire quelques recherches sur Internet si elle le voulait…

"Et je voulais savoir si vous aviez un peu de temps libre pour venir essayer quelques vêtements dans mon atelier ! Vous êtes tellement belle, je suis sûr que mes vêtements vous irait à la perfection !"

Déjà lui faire essayer ma collection et lui proposer ensuite de travailler pour moi. Mes yeux brillaient devant tant de pureté. Magnifique.

Tetyhs Inoru

Créature

Re : Ma petite poupée [PV]

Réponse 1 dimanche 10 janvier 2021, 17:57:10

Je profite d'un samedi après-midi où je n'ai pas grand chose à faire, pour me balader un peu dans cette grande ville qu'est "Seikuzu". Depuis mon arrivée, j'avais fini par remarquer beaucoup de choses ici. Tant vis à vis du comportement des personnes de cette planète, que de ce qui était acceptable de faire ou non. Aussi cacher mes attributs m'était parfois assez pénible. C'était un peu comme renier une partie de qui j'étais vraiment. Mais comme cette demande émanait expressément de notre mère à Set et moi, dans ce cas je ne pouvais encore que mieux comprendre et accepter notre sort. En revanche, j'avais pour l'instant un peu plus de facilités que ma soeur à m'intégrer dans l'ensemble par ici.

Et Aujourd'hui, comme je n'avais pas de rendez-vous coquins en vue et que je disposais de temps, j'en ai donc profité pour continuer de faire un peu une visite de la ville, ainsi que quelques petites courses. Acheter quelques souvenirs et autres cadeaux, pour tous ceux que j'appréciais.
De retour ensuite d'un centre commercial à flâner un peu, je finis par m'arrêter lorsque je vois une... une superbe créature qui doit bien me dépasser de cinq têtes au moins, venir vers moi et poser sa main sur mon épaule!

Dès que cette magnifique grande femme époustouflante m'aborde, je lui fais directement un petit sourire. Je n'avais jamais vu une femme aussi grande. Elle était vraiment superbe! J'étais moi-même plutôt surpris qu'une telle femme puisse d'ailleurs m'aborder. Aussi je préfère jouer les "petits anges" et l'écouter, tout en la regardant avec grand intérêt.
Elle s'excuse d'abord de "m'importuner", avant de se présenter sous un bien joli nom et de me dire être une grande entrepreneuse venant d'arriver au Japon. Mes oreilles bougent et mon sourire s'élargit un peu plus, lorsqu'elle me dit être à la recherche de mannequins...
Sans répondre pour le moment, la grande et jolie femme élancée me montre sa carte et me demande si j'avais le temps pour venir essayer carrément dans son atelier, des vêtements. Amusé de l'entendre, elle finissait en me disant me trouver "belle"... Voilà qui était très intéressant! Oui très...

- Et bien voilà quelque chose de franchement inhabituel et de très inattendu...

Je ne sais pas d'où est-ce qu'elle sort, mais j'étais déjà immédiatement disposé à venir discuter avec elle. Je ne me voyais pas refuser la demande d'une telle créature comme elle, presque sortit tout droit d'un rêve ou de mes propres fantasmes. Puis sa petite proposition m'amusait bien...

- ... Ca tombe bien, parce qu'il se trouve que je dispose encore de temps devant moi. Et puis pour être honnête, je ne vois pas comment je pourrai refuser une telle proposition, venant de la part d'une femme comme vous. Hihihi oh que non...

Très amusé par la situation, je lui réponds par un autre petit clin d'oeil. Je n'oubliais pas non plus l'éternelle confusion habituelle que j'avais l'habitude d'engendrer avec mon apparence trompeuse, à un ou deux petit détails près... Dans tous les cas ma très chère Mathilda, sachez que votre serviteur est déjà plus que ravi de venir jouer avec vous dans votre atelier!

- Je suis enchanté de vous connaitre Mathilda. Mon nom à moi c'est Tetyhs Inoru. Mais vous pouvez m'appeler Tet, Tety ou bien par mon prénom entier si vous préférez.

Sans perdre un instant, je me rapproche d'elle jusqu'à la coller, tout en m'armant de mon sourire le plus enjôleur. Elle était grande! Je n'avais jamais vu une femme d'une telle taille! Cela dit, je reste quand même assez curieux de voir un peu son travail. Et avec un peu de chance, peut-être pourrions-nous réussir à faire plus ample connaissance?
« Modifié: dimanche 04 avril 2021, 16:26:53 par Tetyhs Inoru »

Mathilda

Humain(e)

Re : Ma petite poupée [PV]

Réponse 2 mardi 23 mars 2021, 21:20:48

Inhabituel vraiment ? C’était main courante de trouver des mannequins dans les rues de nos jours. Cela apportait des nouvelles têtes, on découvrait des nouveaux talents et les clients pouvaient un peu mieux s’identifier à ces personnes. Certes, ils étaient toujours plus beaux de Gérard 48 plombier à la raie des fesses à l’air ou alors Jacqueline mère au foyer usé de ces quatre bambins qui ne font que courir dans tous les sens…. Mais pour les jeunes, mon cœur de cible c’était un plus qu’il ne fallait pas négliger.

Je laisse l’idée germer dans la tête de la jeune fille, elle n’est bien sûr pas obligée de me donner une réponse directement aujourd’hui ! Je sais me montrer patiente dans ce genre de situation. Souvent, les jeunes préfèrent en parler à des amis, leurs parents ou encore faire des recherches internet pour chercher des informations sur moi ou ma personne. Et là, contre toute attente, ma nouvelle petite poupée me dit qu’elle accepte ma proposition !

“Oh vraiment !! Je suis si heureuse !!”

Je ne cache pas ma surprise sur ma première phrase, avant de lui signaler que j’étais contente de sa réponse. Je voyais déjà tout ce que j’allais lui faire essayer, sous toutes les coutures elle allait représenter des pièces importantes de ma marque ! Oui, dans cet ensemble elle sera parfaite… Et donc celui-là aussi ! Je vois déjà tout défiler dans ma tête et je jubile d’avance. Je la laisse se rapprocher de moi, au point de me coller, c’était assez étrange. Certaines personnes sont plus tactiles que d'autres et pour le coup c’était quand même très important ! J’espère qu’elle ne faisait pas ça à tous les gens qui venaient d'accoster dans la rue.

“Enchantée Tetyhs ! J’espère que je prononce bien votre prénom ! Ce n’est pas très courant ici, vous êtes de quelle origine si je peux me permettre de demander ?”

Je fais un peu la conversation, c’est de mon devoir en même temps de me renseigner sur la vie de mes employés, ainsi que les futurs ! Car bien sûr, je n’avais pas le droit de faire travailler Tety directement, je devais lui faire remplir différents papiers, m’assurer que tout est en règle… Ainsi de suite, je n’avais pas envie que mon entreprise soit la cible des médias pour une affaire de travail dissimulé ou autre chose.

“Vous serez disponible quand pour que je puisse vous présenter mon atelier et les vêtements que je compte vous faire essayer ? Ainsi, que remplir des papiers pour l’administration ? La paperasse c’est un peu chiant mais nous sommes obligé de passer par là, malheureusement !”

Je fouille dans mon sac pour sortir mon téléphone, rapidement je le déverrouille pour afficher le calendrier et montrer à Tetyhs les jours où je suis disponible. En ce moment, je prends soin de moi, alors j’ai pas mal de temps libre, ça va de cet après-midi au week-end prochain. Bon il y avait quand même quelques rendez-vous importants qui venaient se placer au milieu, mais le choix est très varié pour ma nouvelle employés. Elle pouvait même choisir maintenant, que ça n’allait pas me déranger, bien au contraire, plus vite c’est fait, plus vite on peut commencer à travailler dans de bonnes conditions !

“Dites-moi quand vous êtes libre ?”

Je me baisse un peu, pour que se soit moins difficile pour elle de regarder mon téléphone, mon visage se rapprochant du sien, laissant filer une douce odeur d’abricot. Un parfum que l’on m’avait donné lors d’un spectacle, j’adore, il est très doux et subtil. Enfin, pour le moment le plus important n’était pas mon odeur mais la réponse de ma petite poupée !

Tetyhs Inoru

Créature

Re : Ma petite poupée [PV]

Réponse 3 dimanche 04 avril 2021, 17:45:49

La jolie grande créature est directement ravie que j'accepte sa proposition. En même-temps avec l'effet qu'elle me faisait déjà, je n'aurai pas fais honneur à moi-même en refusant une telle offre. Je la vois alors réfléchir un instant. Sans faire d'efforts, je l'imaginais très bien me représenter habillé dans de jolies tenues, telle une princesse qui dispose d'une garde-robe interminable. Et moi, je faisais défiler d'autres scènes bien différentes des siennes. Des scènes bien chaudes et coquines. Ce n'était bien sûr pas le décor qu'elle me vendait qui m'intéressait vraiment malgré ma curiosité, mais ce que je voulais faire, une fois le rideau baissé. Derrière la scène... Et plus je pose mes yeux sur elle, plus j'en avais follement envie!

Passé ses quelques instants de réflexion sur mes prochaines tenues, à l'exception de celle que je lui montrerai bien moi-même, elle relève l'origine de mon prénom. C'était plutôt rare de me poser cette question pour l'instant, mais je n'avais aucun soucis à jouer le jeu. Je préfère par contre éviter de lui parler de mes véritables origines, état donné que j'étais obligés d'en cacher une partie...

- Oh ça viens de loin. De très loin d'ici. Beaucoup plus vers le nord, dans les terres froides. Là où la neige tombe presque éternellement. Mes origines traduisent beaucoup la coloration de mes cheveux. Mais contrairement à vous, j'ai l'impression que vous venez d'une ethnie beaucoup plus... chaude?...

J'appuyais sur le "chaud", pour lui décrire mon sous-entendu caché. Mais contrairement à mon peuple, elle avait une peau très différente de la notre. Et son teint foncé, avec sa jolie masse de cheveux noirs, m'attirait encore plus! Ses courbes et sa poitrine voluptueuses aussi parfaites que ceux d'une déesse, me faisait un effet incroyable entre les jambes! J'avais bien du mal à ne pas m'attarder sur ses si beaux attributs...
Elle brise un peu l'ambiance en me parlant de mes disponibilités, ainsi que des papiers à devoir remplir, pour pouvoir accéder à ses trésors de tissus. Mais qu'importe, mes obligations envers elle n'allaient certainement pas m'empêcher de lui proposer d'aller d'abord faire un tour dans son atelier. Maintenant que j'étais déjà bien excité sous ma jupe en plus...

- On peut peut-être en rediscuter un peu plus tard, si vous le voulez? Vous savez, vous m'avez tellement donné envie, que j'aimerai au moins d'abord jeter un oeil à votre atelier. Je pourrai prendre vite fait prendre quelques premières poses et me mettre un peu à l'aise. C'est que je suis quelqu'un qui aime d'abord découvrir un peu.

J'inventais une parfaite excuse, pour essayer de la convaincre de me faire visiter de suite son atelier. C'était important qu'elle accepte, si je voulais avoir une chance de pouvoir jouer avec directement, sans passer par la case rendez-vous. Elle me prenait en plus pour une jeune fille de ce qu'il y a de plus innocente, c'était donc encore plus facile pour arriver à la convaincre et la conquérir le moment venu...

Tandis qu'elle me montre son téléphone, je la vois se pencher vers moi. Mon excitation monte encore, lorsqu'une partie de sa belle chevelure touche mon épaule. Avec son visage qui est à présent tout proche du mien, je ressens une forte odeur que je ne connaissais absolument pas de cette planète. Elle était parfumée et me picotait un peu les narines.

- Je peux être disponible les soirs ou bien les week-end, je suis étudiant... étudiante!

Comme j'avais l'habitude de me dénommer au masculin malgré mon apparence féminine, je me suis oublié un instant. J'ai alors vite corrigé le terme qui pourrait me trahir un peu trop rapidement. C'est que je ne voudrais pas que la belle devine trop rapidement mes intentions, en découvrant la vérité!

- Bon et bien on y va? J'ai vraiment envie de voir votre atelier. Nous discuterons du reste plus tard. Et puis vois ne pouvez plus reculer, maintenant que c'est vous-même qui êtes venu me chau... me trouver avec une offre alléchante!

J'attrape sa main en la posant contre moi, en dessous de ma poitrine inexistante.


Répondre
Tags :