Le Grand Jeu - Forum RPG Hentai

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des œuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible.
Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans.

En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Vous acceptez également le traitement automatisé de données et mentions légales de notre hébergeur.

Garde mon corps [PV]

Nos partenaires :

Planete Sonic Reose Hybride Yuri-Academia L'Empire d'Argos Astrya Hybride Industry Iles Mystérieuses THIRDS Petites indécences entre amis
Inscrivez-vous

Kitty ♥

Humain(e)

Garde mon corps [PV]

mardi 22 décembre 2020, 09:09:30

"Tu l'as mise au courant ?"

"Ouais ouais ne t'inquiète pas, je lui ai dit de préparer un sac avec des affaires pour tenir deux semaines…"

"Tu penses vraiment que ça va durer aussi longtemps ?"

"Je ne pense pas… Mais il faut mieux être prudent le temps que l'on retrouve ce taré ! Je n'aime pas qu'on tourne autour de mes filles…"

"Et ce mec que t’as trouvé, il est fiable ? On ne le connaît même pas."

"C'est un vieux qui tient un dojo si je me souviens bien, il sait se battre, il a des principes ! Et je n'ai jamais rien entendu de mal sur lui… Pis s'il se passe quelques choses Kitty nous le dira je pense qu'on peut lui faire confiance. Pis vue ce qu'on va lui verser il y a aucune raison qu'il foute la merde."

"Ouais c'est vrai… Kitty va arriver dans pas longtemps et le vieux ?"

"Kitty je la mets en congé le temps que l'affaire soit réglée, ça ne sert à rien qu'elle vienne au club pour le moment. Et le vieux, il ne devrait pas tarder non plus, il va venir récupérer la petite."

Mercredi - 20h24

Rudy et Freddy se trouvent dans un bureau, ils discutent sur une affaire urgente. Depuis quelques jours, un mec à commencé à me suivre un peu partout où je vais, je le croisais souvent dans les transports, dans la rue… Au début, je ne faisais pas trop attention jusqu'au jour où en rentrant chez moi la porte de ma chambre était enfoncée… En rentrant à l'intérieur, un mec se trouvait là, le nez dans ma commode en train de renifler mes sous-vêtements. Pris de panique, il est parti emportant un sac avec des affaires à moi à l'intérieur. C'est à ce moment que j'en ai parlé à Rudy, j'ai recroisé ce mec plusieurs fois à la sortie du club prenant la fuite après m'avoir photographié… À chaque fois, personne n'a eu le temps de l'attraper, mais Rudy pense avoir des pistes sur son identité, mais en attendant pour assurer ma sécurité un mec va me surveiller toute la journée. Super. Je suis trop heureuse… Non je déconne bien sûr, ça me saoule comme pas possible. Je déteste être au crochet de quelqu'un toute la journée alors la tenir un temps indéterminé je suis au bout de la vie.

Sac de sport accroché à l'épaule, j'arrive au bureau pour retrouver Rudy et Freddy.

"Ça va Kitty rien d'anormal ?"

"J'en sais rien, j'ai l'impression de le voir partout en ce moment… Je deviens parano je crois !"

"C'est normal t'inquiètes, on va le retrouver le faire payer ce qu'il fait !"

"J'espère bien… Ce détraqué, c'est branler dans mes strings, avant de voler mes habits, des gods et des affaires de toilette, c'est grave quand même d'être aussi fou…"

Je ne m'en remettais pas, Freddy m’attrape par les épaules pour me conduire vers une chaise pour que je puisse m'asseoir un peu, il m'apporte un verre d'eau juste après. J'en profite pour sortir une cigarette de mon paquet et l'allumer dans la pièce.

"Je vais aller attendre le vieux dehors, il ne devrait pas tarder à arriver !"

Le bureau de Rudy se trouvait au rez-de-chaussée de l'immeuble, il ne fallait pas traverser le club pour y aller. C'était une pièce assez simple avec un large bureau en bois en piteux état tenu avec des cales. Plusieurs chaises disposées autour, des cadres accrochés aux murs avec des animaux dessus… De très mauvais goûts. Je ne sais pas pourquoi il a eu cette idée de mettre les gens à l'aise ? C'était tout le contraire.

"Le vieux va assurer ta protection t'inquiète pas ça va vite se finir, je t’ai viré de l'argent sur ton compte pour que tu puisses quand même t'amuser. Tu as le droit de sortir, profites pour essayer de te changer les idées et ne pas ruminer…"

"Tu crois vraiment que…"

"Je te connais Kitty ! Tu crains rien avec ce type et s'il y a quelque chose de bizarre envoie moi un message directement, je viendrais te chercher en personne ! Fais moi confiance, détends toi !"

Je prends une grande inspiration aspirant la fumée de ma cigarette tout en grognant, détournant le regard saoulé. Mon autre main vient passer dans mes cheveux en les tirant en arrière… Avant de venir ajuster mon haut, un espèce de soutien-gorge doré avec plusieurs lanières en cuire sur le dessus (ref avatar). Par-dessus j'ai quand mis une veste en jean noir usé par le temps, car la nuit tombe vite en ce moment et j'ai peur d'avoir froid si on décide de traîner dehors. Autour de mon cou, mon précieux collier avec des piques dessus et un énorme anneau. Pour le bas, je porte un pantalon en simili cuire noir moulant mes longues jambes et mes différentes courbes. Et comme d'habitude des chaussures à plateformes assez hautes dorées comme mon haut. Un look qui sort de l'ordinaire, une personnalité haute en couleur.

"Alors ?"

"Patience Kitty, il va arriver…"

Et c'était le cas, la porte du bureau s'ouvre, derrière Freddy qui laisse la place pour que notre invité puisse entrer.


Jido

E.S.P.er

Re : Garde mon corps [PV]

Réponse 1 mardi 22 décembre 2020, 23:07:24

Jido n'était pas coutumier de ce genre de travail, ce fut la première fois dans toute sa vie que le samouraï allait vendre sa lame, ou du moins la mettre au service de quelqu'un. Ce qui était plutôt amusant en soit, il avait voué sa vie à transmettre l'art du katana, sans jamais avoir pensé au mercenariat. Ses capacités étaient sans égal, que ce soit au corps à corps ou à l'épée. Mais maintenant il n'avait plus le choix, il devait trouver une activité supplémentaire en plus de son dojo. Ces derniers temps les élèves n'affluaient pas, et pour l'entretien de toute la structure il lui fallait de l'argent, Jido n'avait donc pas le choix que de vendre ses services. Et il trouva vite preneur, à croire que ses compétences étaient toujours respecté, malgré son âge avancé ! La missions devait durer quelques semaines, qu'il passera à suivre et à protéger une jeune femme au caractère bien trempé, la mission ne semblait pas des plus périlleuse, en gros cette mystérieuse "Kitty" était quelque peut embarrassée et ennuyée par une sorte de stalker qui serait même allé jusqu'à pénétrer dans son appartement. Certainement loin de représenter un adversaire convenable pour Jido ou même dangereux au vu de ses capacités, néanmoins il était normal pour une jeune femme esseulé et dans la fleurs de l'âge d'être inquiète par de tel agissement, le vieux samouraï saura faire passer l'envie à ce stalker de recommencer ces agissements si leurs chemins venaient à se croiser... Jido était quelque peut en retard, et ce, pour une raison très simple le vieillard n'avait pas porter autre chose depuis des dizaines d'années que ces nombreux kimonos, et pour ne pas paraître étrange et pour ne pas incommoder la personne dont il avait la charge, Jido avait décidé de porter des vêtements plus classique, plus jeune... Ainsi il avait enfilé une paire de baskets noire, un t-shirt noir, et également un pantalon en cuire relativement moulant lui aussi de cette même couleur. Voilà qui était amusant, le vieillard trouve son pantalon des plus confortable, même si la générosité de son entre-jambe ne s'en retrouvait que plus à l'étroit et encore plus mise en avant. Sa musculature avait un aspect plus flatteur aussi, malgré son âge, ses longues années d'entraînements portaient encore leurs fruits, affichant un physique des plus avantageux sans être trop énorme non plus... Jido ne portait comme arme qu'un katana qu'il avait attaché dans son dos et non à sa taille. Si dejà il ne portait pas son kimono, rien ne l'empêchait de réagencer la façon dont il portait sa lame. Il arriva alors devant le lieu de rendez-vous, un club, des plus étrange, un homme était là pour l'accueillir, Jido vint alors le suivre après que celui-ci lui ai fait signe. Jido activa son pouvoir, oui, car sa mission commençait officiellement maintenant, ainsi, ses yeux vinrent prendre le motifs de l'ouroboros qui les caractérises tant. Arrivant alors dans la salle où se trouvait Kitty, Jido vint s'incliner quelque peut en signe de respect, la jeune femme était d'une beauté, des plus vulgaire, mais attirante toutefois, puis qui était-il pour juger ? Les jeunes d'aujourd'hui avaient eux même leurs propre modes !

"Bonsoir, je suis Jido, je serais votre garde du corps pour les semaines à venir... Je tâcherais de me faire le plus discret possible, notre collaboration prendra fin quand j'aurais rectifié la personne qui est entrée chez vous. Votre ami Rudy a prit la liberté de nous réserver une chambre d'hôtel, si vous le voulez bien, mettons nous en route sans plus tarder."

Jido avait dejà déposé ces quelques affaires en amont dans la chambre d'hôtel, afin de ne pas être trop chargée lors de ces déplacements. Le vieillard prenait sa mission très au sérieux, au vu de la sommes d'argent qu'il allait toucher à la fin de celle-ci, il se devait de l'être !

Kitty ♥

Humain(e)

Re : Garde mon corps [PV]

Réponse 2 mercredi 23 décembre 2020, 19:14:37

Je tire dans ma cigarette, crachant par le nez un nuage de fumée tout en regardant le vieux rentrer dans ma pièce. Avec cette tenue il ne fait pas si ancien quand ça, un petit côté jeune qui rend pas trop mal sur lui ! Ses yeux sont étranges, je ne suis pas en train de planer… J'ai juste fumé des joints aujourd'hui je ne devrais pas avoir d'hallucinations, alors c'est quoi ce bordel des lentilles de contact ? Enfin, il me salue et ne perd pas de temps pour me dire qu'on va se rendre à l'hôtel… Il n'a pas l'air très marrant… Je le vois bien à cheval sur les règles, m’interdisant de sortir, le soir, confiné avec lui dans cette chambre… Je jette un regard sombre à Rudy qui lève les épaules dans ma direction pour se moquer de moi.

"Rudy n'est pas mon ami… C'est mon patron et je me demande encore pourquoi je travaille pour lui !"

Je suis énervée et je lui fais remarquer, me levant, frappant du poing sur son bureau en lui lançant un regard noir qui le fait simplement sourire.

"Ta gueule Kitty je t'ai dit ça va bien se passer !"

Je peux entendre Freddy rigoler derrière moi, qu'est ce qu'ils sont chiant les deux, ce n'est pas possible. Rudy fait un peu de place sur son bureau tout en s'adressant à mon garde du corps.

"Il ne faut pas faire attention, elle est un peu bipolaire !"

Il se marre encore une fois, en me regardant je lui jette ma cigarette allumée à la figure pour me venger ! Je le vois bouger dans tous les sens, en hurlant alors qu'il tape sur son ventre pour éteindre les cendres. Bien fait !

"Kitty ça va pas ! T'es incroyable ! Alors que je te paie un garde du corps tu me fais ça !"

Il n'est même pas sérieux quand il me gueule dessus ce n'est pas croyable. Je lui foutrais bien mon poing dans la gueule, j'attrape mon sac de sport pour me diriger vers la porte, poussant Freddy d'un coup d'épaule.

"Amusez-vous bien les deux ! Jido c'est ça ? Surveille-la bien et si elle est trop chiante je te donne le droit de l'assommer pour la calmer ! Sérieusement… Ne laisse pas ce mec approcher d'elle, on ne sait pas jusqu'où il est capable d'aller, je n'ai pas envie qu'il pose ses sales pattes sur ma petite Kitty ! Nous allons aussi faire des recherches de notre côté, t'as mon numéro de téléphone si jamais il y a un souci. C'est qu'une gamine t'as le droit de la remettre en place s'il le faut sinon elle va en profiter pour te faire la misère ! Bon courage à vous deux ! Bisous Kitty !"

Je me tourne une dernière fois vers Rudy levant mon majeur dans sa direction.

"Bisous Rudy !"

Je sors de la pièce, suivi de Jido, je passe devant pour quitter le bâtiment. La nuit est tombée, les lampadaires ont pris la place du soleil pour éclairer notre passage.

"Je te suis, Rudy n'a pas voulu me donner l'adresse de l'hôtel ! J'espère qu'il est pas trop loin…"

Je n'aime pas marcher trop longtemps avec mes chaussures et mon sac qui est beaucoup trop lourd.

"Tu peux te détendre avec moi tu sais… Je ne vais rien te dire si tu me tutoies et si t'es un peu moins sérieux ! Rudy a dit n'importe quoi je suis pas bipolaire, juste que cette histoire m'énerve… Tu te rends compte ce fou il se branlait dans mes culottes ? Un cinglé !!"

Je parlais au vieux comme si c'était mon pote depuis des années, je n'avais pas de tabou sur ma vie privée je pouvais tenir une conversation toute la journée si je le voulais. J'espère qu'il n'avait pas trop l'habitude du silence car ça allait le changer.

"Ce soir j'aimerais bien commander quelque chose pour le repas je n'ai pas eu le temps de manger ce midi et aussi de l'alcool ! J'espère que l'hôtel propose des trucs sympas."

Je changeais de conversation naturellement, pensant à la chambre d'hôtel, au repas… J'ai envie de prendre une bonne douche aussi, ou un bain ! J'espère qu'il y a une baignoire ou des bassins extérieurs c'est courant dans certains hôtels. Vivement qu'on arrive. Je viens accrocher ma main au bras de Jido pour le tenir.

"Voilà tu ne pourras pas me perdre comme ça, je te facilite la vie et je te montre que je ne vais pas m'enfuir… Pour le moment !"

Je pousse un ricanement, collant ma tête contre son biceps !

"Allez c'est toi qui mènes la danse, j'te suis papy !"

Papy c'était peut-être un peu de trop, surtout qu'avec son petit pantalon en cuir qui moulait parfaitement ses fesses et son entrejambe, il n'avait pas l'air à court d'argument concernant sa vitalité. Mais comme dit Rudy, si je dépassais les bornes il fallait me le faire remarquer, je suis trop naturelle et je me laisse souvent aller.

Jido

E.S.P.er

Re : Garde mon corps [PV]

Réponse 3 mardi 29 décembre 2020, 03:12:08

Si Jido devait trouver une définition pour décrire au mieux la jeune femme dont il avait la garde, ce serait certainement, haute en couleurs. En effet elle était très énergique et semblait savoir ce qu'elle voulait, une jeune femme de caractère ! Elle donnait l'impression à son garde du corps d'aimer la vie, de la croquer à pleine dents, cherchant à profiter de toute les choses qu'elle avait à offrir, et celà se voyait rien que par sa tenue provoquante, la plupart des jeune se s'habillaient de cette façon celà dit et ce n'était certainement pas Jido qui allait s'en plaindre. Lui qui avait un penchant pour les hommes efféminé ne restait pas de marbre à la vue d'une si belle femme que Kitty, dont l'accoutrement provoquant lui allait à ravir ! Jido mena alors la longue marche qui les séparaient de l'hôtel, appréciant, étonnamment la proximité de la jeune femme à son bras, même si cette dernière vint rappeler à son garde du corps leurs différence d'âge, et c'était tout à fait normal. Puis sa mission n'était pas de la combler de quelques façon que ce soit, mais simplement d'assurer sa sécurité, rien d'autre.  Le vieille homme vint même se surprendre à humer goulument le parfum de la jeune femme, si singulier, bien évidemment le tout mêlée à une forte odeur de cigarette.

"Nous ne sommes plus très loin... J'ai pris la liberté de choisir un hôtel de luxe, principalement pour notre confort mais aussi car j'aime énormément les onsen, notre chambre en possède un sur la terrasse, elle va te plaire !"

Après encore quelques minutes de marche et ils avaient traversé toute la ville, se retrouvant au pied d'un hôtel, Jido s'adressa au guichet pour récupérer les clés, d'ailleurs, la personne à l'accueil le regarda d'un drôle d'air, en effet la situation était amusante, une vieil homme avec une jeune fille au look de dépravée au bras ? Il est vrai que la vision de cette scène laisserait à penser à n'importe qui que Jido allait s'en payer une bonne tranche en cette soirée. Rapidement, ils prirent l'ascenseur, destination le dernier étage dont la moitié leurs était privatisé, il s'agissait en effet d'un hôtel très luxueux, un salon immense, une seule chambre avec un immense lit, une cuisine, ainsi que sur la terrasse ce fameux onsen, sans oublier également la salle de bain très sophistiqué. En sommes il s'agissait d'un appartement de luxe, Jido se fichait bien du prix, ce n'était pas lui qui allait payer la chambre pour les semaines à venir !

"Ne sois pas surprise j'ai pris une chambre avec un seul lit, ça ne sert à rien d'être dans une autre pièce alors que je dois te protéger... Je te laisse aller prendre tes aises ! Le temps que je prépare mon lit, je dormirais au pied du tiens !

Kitty ♥

Humain(e)

Re : Garde mon corps [PV]

Réponse 4 mardi 29 décembre 2020, 17:59:23

“Un hôtel de luxe !! Rudy a accepté ? Il est fou ! Il va se mettre dans la merde pour cette histoire… Mais bon, s’il l'a voulu je compte bien en profiter au maximum ! J’aime même envie que le cinglé qui me suit ne soit pas rattrapé pour rester dans l’hôtel !!”

Ça va me faire tout drôle, de passer de mon appartement minable à une chambre de luxe. Je suis trop pressée de la voir ! Accroché au bras de mon garde du corps, je sautille comme une puce, tirant dessus dans tous les sens. Dans la rue les gens nous regardent bizarres, la différence d’âge est assez importante et vu ma tenue, ils doivent simplement penser que Jido va prendre du plaisir avec une petite minette.

“On arrive bientôt j’en ai marre !!”

Voilà sûrement la phrase que j’ai le plus répété le long du chemin, zéro patience, je ne voulais pas marcher, j’avais faim, je voulais poser mes affaires, poser mon cul sur le lit ! Beaucoup de choses !! Et au bout de plusieurs minutes nous arrivons enfin devant l’hôtel en question, il était immense, je suis Jido à l’intérieur, je ne suis pas trop à l’aise au milieu des serveurs en costume, à la dame du guichet en tailleur tiré à quatre épingles. Ce n’est pas mon environnement. Si bien que je deviens muette comme une carpe pour ne pas dire une connerie. La clé en main, je reste accroché à mon garde du corps pour prendre l’ascenseur direction le premier étage. Et à ce moment-là, le truc de fou !!!

“C’EST A NOUS CA !!!”

Tout était si grand, bien rangé, à la pointe de la mode ! Je vois la fumée s’échapper de la terrasse, un onsen ? What the fuck ! Ce n'est pas possible ! Comment des gens peuvent se payer ce genre d’hôtel tout le temps.

“Tu peux ramener un canapé proche du lit au pire ! Et vu le prix que Rudy doit payer, ils ne peuvent pas te monter un lit une place ?”

Sans déc’, je suis sûr que c'est possible, il suffit juste de demander. Et sans plus attendre, je me mets à parcourir les lieux, je jette mon sac sur le lit avant de courir partout. Touchant tous les boutons, les meubles pour voir ce qu’il se cache. Dans la cuisine, un mini bar avec des bouteilles à l'intérieur, une carte avec plein de bouffe dessus pour se faire livrer directement dans la chambre. Je la prends pour me diriger vers la terrasse collant ma tête à la vitre.

“Je veux y aller ce soir !”

Je me retourne vers Jido, courant dans la chambre pour venir sauter sur le lit, ma poitrine se soulevant dans mon petit haut doré.

“Je propose qu’on se commande un bon repas ! Et qu’on aille le manger dans l'onsen quand il arrive !!”

Je saute encore plus fois, avant de me laisser tomber sur les fesses, relevant mes jambes dans les airs, car au-dessus de ma tête je commence à lire les plats. Des noms gastronomiques que je ne comprenais pas…

"Il n'y a pas de burger ici ?”

La mal-bouffe ravage, chez les jeunes. Voilà un bon titre d’émission. J’en vois un finalement, avec du caviar dedans… C’est pas des oeufs de poisson ce truc ? Je vois le prix à côté je crois que je vais faire une attaque… Comment c’est possible que ce soit si cher.

“J’y comprends rien payyyyyyy !!! Aide-moi !! Choisis moi un truc bon !”

Je lui lance la carte pour qu’il puisse regarder espérant qu’il puisse mieux comprendre que moi, me redressant dans le lit pour me mettre assise. Mon sac pas loin, je me mets à le vider, principalement des fringues que je pose par terre, quelques affaires de toilette que je vais emmener dans la salle de bain après. Et des bricoles que j’ai ramené du boulot… Menottes, gods, bandeau pour les yeux, fouets, des tenues provocantes se trouvaient avec... Un nid à perversion.

“C’est pour le boulot, j’ai peur qu’on me vole mes affaires au club alors j’ai tout ramené !”

J’espère que Jido va vite trouver ce qu’on va manger ce soir, que je puisse aller me baigner avec une bonne bouteille ! Je prends de l’avance, en enlevant mes chaussures que je lance vers la porte, puis en faisant descendre mon pantalon pour me retrouver en petite culotte noire en dentelle, légèrement transparente car si on regardait bien ma petite fente était visible. On pouvait aussi remarquer que niveau pudeur je n’étais pas trop stricte la dessus… Avec mon travail au club ce n’était pas trop un problème.

Jido

E.S.P.er

Re : Garde mon corps [PV]

Réponse 5 samedi 09 janvier 2021, 02:28:49

Jido était amusé du comportement de la jeune femme dont il avait la garde, elle était si naturel, ne cachant aucune facette de sa personnalité, elle ne cherchait pas à jouer un rôle ou à arrondir les angles. Jido vint alors prendre les devants, venant contacter la réception pour commander un assortiment de plusieurs plat, à vrai dire, il avait commandé un peut de tout les plats présent sur la carte. Son regard vint se perdre très rapidement sur le petit manège de Kitty, qui venait juste de se déshabiller pour se retrouver en petite tenue. C'était étonnant, cette fille n'avait aucune pudeur, et avec un corps comme le sien, si bien proportionné elle devrait pourtant y réfléchir à deux fois. Pas étonnant qu'elle se fasse suivre par des hommes en manque d'amour. Jido n'était pas insensible à la parade de Kitty, cette dernière se retrouva maintenant dans une tenue des plus légères, si bien que sa féminité était exposé. Le vieillard n'en rata pas une miette, c'était certainement la première fois qu'il voyait les attributs d'une femme, lui qui n'avait eu que quelque expérience homosexuel, le voici bien intrigué et même intéressé par le sexe opposé, qui ne le serai pas avec une telle créature en fasse de lui ?
Jido posa alors son regard sur les nombreux jouets de Kitty, il ria doucement, ce rapprochant de ses derniers, les touchants même afin de s'imprégner de la texture.


"Haha, c'est de drôle d'accessoires que tu as là... Ils ont l'air d'avoir subit ! Il t'en faudrait des neufs ! J'ai commandé à manger, ça arrivera d'ici une demi heure... On peut aller se relaxer dans le onsen si tu le veux, du moins moi j'y vais, alors tu n'auras pas le choix de rester à vue ! Remarque, si t'avais une laisse ça serait plus simple haha !"

Dit-il, amusé de sa petite pointe d'humour, il vint alors lui même se mettre lui même dans une tenue plus légère, retirant alors son t-shirt, malgré son âge, le vieillard avait encore de bons reste, une musculature tonique qui maintenait correctement sa peau, puis il retira son pantalon de cuire s'apercevant par la même occasion que son slip, fait lui aussi de cuire, non pas pour le style mais pour un aspect des plus pratique, en effet Jido possédait un membre d'une taille généreuse, le plus surprenant était cependant la largeur conséquente de son membre encore endormis, mais certainement plus pour longtemps si Kitty continuait à remuer son postérieur sous ses yeux. Son slip de cuire noir était donc quelque peut déformé, peinant à soutenir son lourd attirail, ses testicules n'étaient pas en reste bien au contraire, venant tendre le sous-vêtement de par leur lourdeur il était aisé de les distinguer quand Jido se mettait de profil. Ses testicules étaient aussi large que des pêches, veineuse à outrance, un signe de sa fertilité peut être ou du moins de sa vigueur.

"Je dois être honnête, tu es très belle, le cuire te va bien et ta culotte encore plus ! Mais je te rassure, je n'ai jamais été avec une femme, tu n'as rien à craindre de moi, tu es la première que je vois dans une tenue aussi légère !

Jido vint alors se diriger vers le bassin d'eau chaude sur la terrasse, venant pour le moment prendre place sur le rebord de ce dernier, trempant ses pieds, il avait de l'eau jusqu'au genoux.

Kitty ♥

Humain(e)

Re : Garde mon corps [PV]

Réponse 6 dimanche 10 janvier 2021, 17:54:25

Je regarde mon garde du corps commandé à manger, je ne comprends rien à ce qu’il dit au téléphone ! J’espère qu’il a fait le bon choix quand même… Je n’ai pas envie de me retrouver avec un truc bizarre, un jour j’avais vu un reportage sur la cuisine française, les gens mangent des escargots avec du persil, je crois ! Eurk ! Prions qu’il n’a pas prix un truc du genre, manger ce genre de chose… Ou comment ils appellent ça déjà… Bo… Boudin ! Boudin noir, ouais c’est ça ! Du sang de cochon… Pitié… Je te fais confiance Papy alors ne me déçois pas sinon ça va mal se passer ! Je continue ensuite de vider mes affaires, couchée sur le lit, la tête en bas je vide mon sac ! Une vraie mine d’or…

“Quoi mes jouets ont l'air d’avoir subi ? Oui, c’est vrai qu’ils ne sont plus tout jeunes… Mais quand même ! Au pire avec tout l’argent que t’aurais fait pour m’avoir protégé, tu pourras m’en acheter des neufs ! Tu feras une bonne action !”

Je rigole, en redressant la tête dans sa direction ! C’est vrai que ce n'est pas trop la priorité de Rudy de nous équiper sur ce genre de chose, il préfère nous acheter des nouvelles tenues pour plaire aux clients… Enfin… Mes yeux s’illuminent quand j’entends le fameux mot : onsen !

“OUIIIIIIIIII !! Je voulais tellement y aller !! Tu n’auras pas besoin d’une laisse pour que je te suive ça c’est sûr ! À moins que tu kiff ça, tenir les petites filles en laisse papy ! Un de tes fantasmes hein ? HEIIIIIIINNNN ?”

Je me redresse, tout en tirant de mon sac une laisse avec un collier au bout, une médaille argentée est attachée après, dessus il est facile de lire : Petite chienne Kitty. Mais je fais bien attention de la cacher sous les draps pour ne pas qu’il puisse la voir.

“T’es pas le seul à aimer ce genre de chose !”

Je le regarde commencer à se mettre plus à l’aise, enlever ses vêtements pour se retrouver en slip… En cuir ! Monsieur, à l’air d’aimer cette matière pour en avoir un peu partout ! Et surtout, pour un papy il a encore la forme. Plutôt bien bâti et surtout il a l’air d’en avoir dans le pantalon. Je pense que certains seraient jaloux de ne pas avoir cet attirail entre les jambes. Mais ce que je trouve étrange… C’est qu’il ne bande pas… Alors soit il arrive à garder le contrôle comme un dieu soit…

“J’en étais sûr, c’est impossible de résister à mon corps !! T’ES GAY !!! J’aurais jamais cru !! Tu caches bien ton jeu, petit coquin va !! Moi qui pensais au début que tu roulais des mécaniques devant les daronnes pour les faire tomber dans tes bras… AHAHAHAH !”

Il est courant dans mon milieu de côtoyer des homosexuels, des bi, ou autres genres… Ce n’est pas du tout un problème pour moi, sinon je serais partie depuis bien longtemps de mon club. Pis surtout avec Rudy et ses délires bizarres, on ne sait jamais à quoi s’attendre. Je regarde l’homme partir en direction du onsen pour se mettre assis sur le bord.

“J’arrive, deux minutes papy !!!!”

Heureusement, qu’on a pas de voisins de chambre, sinon ils m’auraient détesté avant la fin de la soirée, je ne fais que crier et faire du bruit en tout genre. C’est ça la jeunesse en même temps.

Je saute du lit une nouvelle fois, tournant mon dos à la baie vitrée, tirant sur mon haut pour l’enlever. Comme il s’en fout des filles, autant en profiter vraiment, je me retrouve uniquement en culotte. Ma petite poitrine à l’air libre, gigotant au rythme de mes mouvements, claquant entre eux. Puis, je reprends la laisse avec le collier faisant toujours attention de ne rien montrer pour me diriger dehors, à peine je franchis la porte que le vent frais de la soirée glisse sur ma peau, dressant mes tétons…

“Houlouloulou… Il fait pas chaud le soir !”

Même s’il y avait l'onsen, la différence de température se faisait quand même sentir quand on passait les portes. Je viens me poser derrière mon garde du corps, posant mes genoux contre son dos pour lui glisser la laisse autour du cou. Les bouts tombant de chaque côté de son torse, avec le collier.

“Tiens si je décide de m’enfuir !!”

Je ricane, en passant ma main sur sa tête, ébouriffant ses cheveux.

“Et au pire ça te fera un souvenir de moi que tu pourras utiliser avec un mec !”

Je me décolle, l’imaginant bien tenir un autre homme en laisse et lui donner des ordres. Lui qui avait l’air si strict, il cachait bien des choses derrière cette image. Je viens passer à côté de lui, pour rentrer directement dans l’eau. Lui dévoilant l’arrière de mon corps… Je me jette presque dans l’eau, gardant le visage à l’extérieur et faisant des mouvements un peu hasardeux pour me déplacer. Je ne sais pas nager, ça ressemble plus à un petit chien qui essaie de se déplacer qu’un humain aux Jeux olympiques. Je me dirige au fond du onsen, pour poser mes fesses sur un rebord gardant mon corps entièrement dans l’eau.

“C’est tellement agréable !! En plus comme ça en plein nuit !!! C’est trop beauuuuuuu ! Tu ne trouves pas papy ?”

Pendant que je parle j’en profite pour passer mes mains le long de mon bassin descendant ma culotte le long de mes jambes pour la retirer totalement. Je la sors de l’eau, rapidement je tire dessus pour tendre l’élastique et la lâcher en direction de Jido.

“Tiens voilà un autre souvenir de moi !“

Tout en rigolant, je me remets à me déplacer dans l’eau, mon corps naturellement remontant vers la surface laissant apparaître mes fesses à l’extérieur.

Jido

E.S.P.er

Re : Garde mon corps [PV]

Réponse 7 mardi 09 février 2021, 21:26:14

Cette jeune femme était vraiment très dynamique, peut être trop pleine d'énergie pour Jido qui se sentait malgré tout amusé par la situation, il vint rire doucement quand elle lui donna le collier, le vieille homme fut surpris à la réception de la culotte de Kitty en plein dans son visage. Il était à noter que c'était bien la première fois que le vieux guerrier touchait un vêtement féminin, et surtout qu'il en avait les effluves subtiles mais délicieuse pour ces narines. Alors c'était donc ça, cette délicate et mystérieuse odeur vaginal. Il vint récupérer le sous-vêtement sur son visage, du coin de l'oeil il vint vérifier que Kitty ne l'observait pas, curieux, il vint humer encore cette odeur. Tout simplement enivrante, voilà donc le type de plaisirs auxquelles il était passer à côté. Il fallait l'admettre, comme à l'image de Kitty, sa petite intimité débordait de vie ! Jido vint alors déposer le tissu à côté de lui, ses pieds trempant toujours dans l'eau, voilà un trésor qu'il gardera précieusement et surtout jalousement. Le vieil homme décida de se prêter au jeu, ainsi il vint lui aussi se défaire de son sous-vêtement de cuire noir, le retirant, même quand il venait de l'enlever il était facile de constater que le sous-vêtement avait du mal à faire son oeuvre, tant le cuire était craquelé, déformé par la taille menaçante de la virilité de Jido encore endormis. Il vint d'ailleurs la dévoiler à présent, nu comme la jeune et belle Kitty. Lui aussi tout comme la jeune femme il vint lui jeter son sous-vêtement de cuire au visage. Il était d'ailleurs également aisé de voir que Jido pratiquait une sorte d'abstinence sexuel, rien que par la taille de ces testicules, toute deux aussi grosse que des pommes, traversé de part et d'autre par de large veines.

"Tiens, couvre moi tes fesses ! Je dois dire que ça ne m'étonnes pas si tu as des stalker à tes trousses si tu te dandine à poils devant tout le monde... Et oui, j'aime coucher avec des hommes, enfin... Je n'en ai connu qu'un seul ! J'ai jamais testé les femmes !"

Mais il y a bien une chose qu'il fallait admettre, si il devait un jour essayer de coucher avec une personne du sexe opposé, ce serai sûrement quelqu'un avec un physique aussi désirable que celui de la jeune femme. Elle ne semblait pas plus sportive que ça mais avait de très belles formes, galbé, surtout son fessier rebondie à outrance, il dépassait aisément de l'eau quand la jeune femme venait à nager, comme deux beaux coussins gonflables bien rond. L'homme vint jouer avec la laisse un instant, faisant rouler la petite chaîne entre ses doigts, il regarda également les inscriptions, effectivement, le mot chienne devait correspondre à Kitty, si cette dernière était aussi libérée sexuellement que son caractère est extravagant il ne fallait pas s'étonner qu'elle soit qualifier ainsi.

"Je pense que ça doit être amusant, de tenir quelqu'un en laisse, de contraindre la personne, d'avoir le pouvoir sur elle."

Kitty ♥

Humain(e)

Re : Garde mon corps [PV]

Réponse 8 vendredi 19 mars 2021, 12:34:56

Tout le monde n’avait pas la chance d’avoir ma petite culotte sur la tête ! J’espère que mon garde du corps était content de ce petit présent, vraiment j’étais beaucoup trop généreuse avec tout le monde ! Barbotant dans l’eau, je profitais un peu du paysage et des services qu’on avait ici, car pas loin je venais de trouver un petit frigo avec des boissons à l’intérieur. Vraiment c’était un truc de fou ici !!

“Qu’est-ce que tu dirais d’ouvrir une bouteille de champagne j’en ai jamais…”

Et au moment où je me retourne pour finir ma phrase et voir sa réaction, je reçois son slip en plein dans le visage !!

“Heyyyy on utilise mes techniques maintenant !!!”

Je ricane tout en enlevant le vêtement de cuire de ma tête, pour le regarder de plus près, je le tourne dans tous les sens, avant de faire dépasser ma tête pour de nouveau regarder Jido dans les yeux.

“Tu veux vraiment que je couvre mes fesses avec ça ? Je suis pas sûr que ca va m’aller ! Si tu veux que je porte du cuivre j’ai des autres tenues bien plus sexy !”

Je lui fais un clin d’oeil, avant de poser son slip sur ma tête.

“Ah moins que tu veux que je le porte comme ça !!”

Je me redresse laissant ma poitrine mon buste sortir de l’eau, exposant ma poitrine et prenant différentes poses comme le ferait un mannequin. Je me penche ensuite en avant, mes bras comprimant ma poitrine au passage, mes petits tétons pointant à cause du changement de température. Je profite pour être un peu voyeuse, reluquant ce que mon garde du corps avait entre les jambes.

Et que dire à part que c’était gros ! Vraiment très gros ! Maintenant, que je venais de le remarquer je n’arrivais pas à détacher mon regard de son sexe et de ses testicules. Et comme à mon habitude…

“Hey bien je remarque que Monsieur à un sacré paquet entre les jambes !! Tu m’as dit avoir connu qu’un seul garçon, mais tu ne vas pas me la faire à moi… Je suis sûr que plusieurs hommes ont déjà voulu te sucer et c’est impossible de résister à ce genre de demande ! Tu peux tout me dire à moi !!! Et si tu veux tester mon petit cadeau... Je pense qu'on peut s'arranger ! Hmmm, Hmmm !”

Je me rapproche de lui, continuant de marcher le buste à l’air, profitant encore de la vue qu'il m’offrait. Et sortant petit à petit de l’eau juste à la limite de laisser apparaître ma petite chatte. Nyah

Jido

E.S.P.er

Re : Garde mon corps [PV]

Réponse 9 jeudi 23 septembre 2021, 00:52:10

Jido avait bien conscience du petit manège de Kitty, à se pavaner dans l'eau juste devant lui. C'était incroyable, jamais le guerrier n'avait vu de femme aussi peut vêtu, et jamais il n'aurait pu trouver une femme aussi belle et désirable que Kitty, pensa t-il. Elle avait un physique aux proportions parfaites, une poitrine généreuse et très bien galbé, Kitty n'avait clairement pas besoin de soutien-gorge, sa poitrine tenait clairement toute seule en place. Et son fessier était des plus arrogant, en forme de coeur, harmonieux et rebondie. Comment une telle créature pouvait exister ? Jido commençait à croire qu'il avait en face de lui la seule femme capable de lui faire changer de bord... Et c'est certainement parce qu'il la contemplait beaucoup trop et qu'il fut perdu dans ses pensée qu'il mit plusieurs minutes avant de remarquer qu'il avait instinctivement écarté les jambes pour venir laisser se dresser son membre aux proportions irréels, en longueur son membre atteignait les 28cm et comme si cela ne suffisait pas son diamètre était des plus colossale, 10cm de diamètre, il avait un véritable obus entre les cuisses, légèrement courbé vers l'arrière au vu de la longueur surhumaine. Il n'en fut que peut gêné, contemplant encore le corps de Kitty.

"Hé bien... Je m'excuse pour ce que je vais te dire, mais... C'est la première fois qu'une femme arrive à me faire un tel effet... Tu sais que tu risque de détruire 30 ans d'abstinence ?"

Jido n'avait pas eu de relations depuis son unique amour, il ne s'était pas pour autant fermé à quoi que ce soit, c'est simplement qu'il n'avait jamais eu l'occasion de réitérer l'expérience, d'autant plus qu'il ne se savait pas capable d'être attiré physiquement par une femme. Et certainement pas par une femme aussi extravagante que Kitty, haute en couleur, peut être trop pour lui ? Mais pourtant sa verge suintante de liquide séminale témoignait d'elle même, comme si cette dernière cherchait à faire une parade à la jeune femme, à lui démontrer sa vigueur.

"J'ai une petite idée... Est-ce que tu aimes les défis ? Tu sais qu'à la base, je ne suis attiré que par les hommes, mais juste à te regarder tu viens de me prouver le contraire... Et si, tu m'aidais à rattraper et à soulager 30 ans de frustration et d'abstinence ? Si tu arrives à me faire jouir avant l'aube, je te serais dévoué, je serais ton garde du corps, de manière permanente et tu n'auras pas à me payer... Je pense qu'il devrait faire jour d'ici 4 heures environs, ça te laisse du temps ! Maintenant si tu perds, hé bien, c'est toi qui m'appartiendras, et je disposerais de toi comme je l'entend. J'ai dejà une petite idée à quoi tu pourrais me servir au quotidien et je suis même sûr que tu serais contente. Alors, est-ce que tu te sens capable de gagner ce défis ? Puis, te taper un homo, vieux qui plus est, ça va être du gâteau pour toi non ? Avec toute ton expérience !"

Jido avait clairement établis la situation, ses paroles n'étaient pas forcément guidé par son coeur... C'est clairement une envie bien plus brûlante qui lui avait donné cette idée, de se dévouer à cette femme, mais surtout l'envie de la sentir contre lui. Le guerrier avait beaucoup de fantasmes à assouvir.


Kitty ♥

Humain(e)

Re : Garde mon corps [PV]

Réponse 10 dimanche 12 décembre 2021, 17:17:33

Je m’arrête quand il me dit qu’il était à 30 ans d’abstinence, je lève mes deux mains vers mon visage tout en ouvrant grand la bouche ! Puis je me mets à secouer la tête de gauche à droite en état de choc.

“C’EST PAS POSSIBLE !!!! TRENTE ANS !!! COMMENT ON PEUT SE PASSER DE SEXE PENDANT AUSSI LONGTEMPS !!!! TRENTE ANNEEEEEEEEEEEESSSSSSS !! C’est pour ça que tes couilles sont aussi grosses ! Si jamais tu te les vides comme il faut, c’est sur se faire du bien à la main c’est cool… Mais ce n'est pas aussi bien qu’une bouche, une chatte ou un cul. Tu vas exploser à force… Mon pauvre petit papy garde du corps… Tu dois souffrir !!!”

L’état de choc passé, je semblais avoir comme un peu de pitié pour Jido… Quand naturellement, il se met à me proposer un défi…

“UN DÉFI !!! J’adore ça !!! Même sans me connaître, tu dois te douter que je suis très joueuse et que je ne pourrais pas refuser !!”

Je me mets à écouter les conditions et j’ai bien l’impression que mon garde du corps à envie de jouer avec mon corps justement… Sa queue tendue en disait déjà beaucoup, mais avec les paroles qui vont avec, c'est encore plus délicieux. Couper court à 30 ans d’abstinence, je n’allais pas m’en priver et il ne fallait pas me le répéter deux fois. Les gains à avoir à la fin, limite, je m’en foutais un peu, j’avais envie de lui faire découvrir le meilleur orgasme de tous les temps et lui donner envie d’une femme. Putain… Il me donnait largement le temps de le faire venir ! Quatre heures, il ne s'était pas vidé les couilles depuis tellement longtemps qu’il allait jouir avant même d’arriver dans ma chatte !

“T’aider à jouir !...” Je me remets à avancer dans l’eau, marchant doucement pour faire apparaître ma petite chatte, comme tout le reste… Elle est extravagante ! Je suis bien épilée, si bien que le reste de mes poils forment un petit coeur autour de ma fente, que j’ai pris le soin de teindre en rose. “Comment je pourrais refuser ce genre de demande… AIDER MON PAPY !” Je continue de me rapprocher, arrivant à la hauteur de Jido, je pose mes mains sur chaque côté de lui, me courbant en avant pour venir coller ma tête au niveau de son cou et tendant mes fesses vers l’arrière.

“Je te préviens que c’est moi qui vais gagner et tu vas me remercier pour ce temps passé avec moi, papy.”

Juste à la fin de ma phrase, je viens poser ma main sur sa verge que je sens palpiter à mon contact, je pose directement la deuxième pour avoir une bonne prise vu la taille du monstre qu’il a entre les jambes. Franchement, pour un vieux, il est bien monté ! Je n’aurais jamais cru qu’il avait ça dans le pantalon en le voyant la première fois… Je commence à le branler, en profitant pour faire sortir son gland et lui faire cracher un peu plus de pré-spermes, grand sourire aux lèvres.

“Accroche-toi, papy !”

Le jeu est lancé, je penche la tête en avant tout en ouvrant la bouche pour venir enfouir son gros gland chaud dans ma petite gueule, j’avale sa semence avec bonheur et je m’amuse à tourner sa langue autour pour voir ses premières réactions. Je ne vais pas y aller trop vite, j’ai le temps…


Répondre
Tags :