Le Grand Jeu - Forum RPG Hentai

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des œuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible.
Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans.

En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Vous acceptez également le traitement automatisé de données et mentions légales de notre hébergeur.

Visite à la ferme [PV]

Nos partenaires :

Planete Sonic Reose Hybride Yuri-Academia L'Empire d'Argos Astrya Hybride Industry Iles Mystérieuses THIRDS Petites indécences entre amis
Inscrivez-vous

Gertrude

Humain(e)

Visite à la ferme [PV]

vendredi 10 mai 2019, 02:47:10

Aujourd'hui était un grand jour, le proviseur du lycée venait pour la première fois visiter la ferme de Gertrude. Normalement, il devait venir seul faire un peu l'état des lieux. Mais on ne sait jamais il pouvait y avoir d'autres personnes avec lui... Dans tous les cas sa ferme devait être nickel ! Nickel... C'est assez dur pour une ferme... Mais en tout cas Gertrude devait montrer que les enfants ne risquaient rien dans son lieu de vie et qu'ils pouvaient apprendre de nombreuses choses ici. Apprendre des choses ce n'était pas dur... Certains enfants de la ville ne savent même pas que le lait provient des vaches... C'est grave, mais Gertrude est là, présente pour les remettre dans le droit chemin ! Et peut-être leur donner envie de devenir comme elle. Oui sa serait tellement bien que la jeune fille puisse devenir un exemple, montrer que sans aller à l'école on pouvait travailler à son compte, gagner de quoi vivre, se faire plaisir de temps en temps. Et avoir une vue magnifique du soir au matin et non voir des buildings toute la journée. 

Enfin, Gertrude préparait cette visite depuis plus d'une semaine maintenant. Elle allait principalement montrer son travail avec les animaux, le travail des champs et moins intéressant au début. Et surtout tous les ados peuvent participer avec les animaux vu tout ce qu'elle avait. La jeune femme avait donc protégé tous les enclos pour une bonne sécurité, tout était globalement nickel. Les animaux étaient propres, le matériel était à l'abri dans une pièce avec un cadenas toujours pour la sécurité. Rien n'était laissé au hasard en tout cas. 

Gertrude était prête pour l'arrivé du proviseur. Elle c'était assise sur un siège sous l'avant toit de sa ferme. Un chemin m'emmenait jusqu'à son habitation, donc logiquement l'homme devait arriver juste devant elle. La maison de la jeune femme était très grande, toute construite en bois par ses parents. Dedans on trouvait des meubles plutôt anciens, sauf dans sa chambre au deuxième ou le mobilier était un peu plus moderne. Sous le porche devant elle se trouvait une limonade faite maison avec des verres pour prévoir un bon accueil. Les jambes croisées, les bras sur les accoudoirs de son siège elle attendait. Dans sa main son téléphone au cas ou si le proviseur voulait l'appeler s'il ne trouvait pas le lieu du premier coup.

Au loin on pouvait voir les champs et une énorme grange où se trouvait des animaux, puis plusieurs petits bâtiments qui servaient à stocker des choses. Pour accueillir le proviseur Gertrude portait une salopette en jean, sa poitrine trop volumineuse dépassait sur les côtés, heureusement elle avait mis un top pour cacher un peu le tout. Même si on voyait bien que le tout était bien compressé à l'intérieur du vêtement. Sur sa tête son fidèle chapeau de paille et à ses pieds des bottes avec des petites fleurs roses dessus pour le côté girly ! Restait plus cas a assurer la visite maintenant.

Iki Ota

Humain(e)

Re : Visite à la ferme [PV]

Réponse 1 samedi 11 mai 2019, 01:26:58

La campagne, c’était un monde si proche et pourtant si éloignée de la grande ville tumultueuse et de son vacarme incessant. Ceux qui venaient de la compagne ne pouvait s’imaginer vivre au milieu des grands buildings et parallèlement ceux habitués aux rythme effrénée et aux bruits vivant des grandes villes ne pouvaient s’imaginer vivre dans le calme campagnard. Iki Ota était de ceux qui venaient de la ville et qui ne se voyaient pas vivre ailleurs. Le calme et la promiscuité des villages de campagne ne pouvaient pas être compatible avec son mode de vie, là où tout se sait avant même que ça ait lieux.

Le proviseur était donc parfaitement bien habillé dans un costume digne de sa position, assis à l’arrière de sa voiture luxueuse alors que son chauffeur était au volant. Il était en déplacement professionnel pour le compte du lycée mais il avait tout de même décider d’utiliser ses moyens personnels pour s’y rendre. Un rendez-vous à la ferme, quelle idée saugrenue, pour le vieil homme visiter une ferme n’avait rien de bien intéressant et lorsque les enseignant lui avaient demandé l’autorisation pour une sortie scolaire dans un endroit pareil il avait éclaté de rire avant de refuser. Une sortie scolaire à la ferme, et puis quoi encore, c’était des lycéens pas des petits enfants de maternelles qui devaient apprendre à reconnaître les animaux.

Cependant, il s’était un peu plus informer sur le sujet lorsqu’un de ses contacts lui avait dit que la gérante des lieux étaient une jeune fille d’une vingtaine d’année qui s’en occupait seule. Une demoiselle seule au milieu de la paille et des animaux, il n’en fallait pas plus pour qu’Iki change d’avis, surtout qu’on lui avait envoyer une photo de ladite jeune femme et il comptait bien traire ses imposantes mamelles.

La voiture arriva donc à la ferme, on l’attendait déjà bien tranquillement. Lorsque le véhicule s’arrêta, le chauffeur descendit en premier afin d’aller ouvrir la porte d’Iki. Ce dernier s’approcha tranquillement de la jeune fille pour la saluer :

« Bien le bonjour, je suis Monsieur Iki Ota, le proviseur du lycée qui serait intéressé pour venir en sortie scolaire dans votre ferme. Je viens donc faire la visite pour voir si cela était possible et en quoi cela serait intéressant pour mes élèves. »

Le vieil homme parlait tranquillement avec un ton bienveillant et chaleureux, tout ce que l’on pourrait attendre du parfait grand-père.

Gertrude

Humain(e)

Re : Visite à la ferme [PV]

Réponse 2 lundi 13 mai 2019, 16:53:24

Au loin, Gertrude put entendre le bruit d'une voiture, le proviseur allait bientôt arriver. Elle se leva de son siège, tapa rapidement sur ses vêtements pour enlever la poussière qu'il y avait, ajusta son chapeau de paille sur la tête. La voiture arriva rapidement devant chez elle, le chauffeur en sortie pour ouvrir la porte à l'homme qui se trouvait dedans. Une vraie star dit donc pensa la petite fermière. Elle n'avait encore jamais vu ça. C'était trop dur d'ouvrir sa propre portière à la ville ? Il fallait qu'un homme soit là pour assister ? Vraiment un monde étrange qui que Gertrude était bien contente de ne pas connaître finalement.  
L'homme sorti de la voiture, Gertrude s'avança un peu et se pencha en avant pour le saluer tout en gardant son chapeau, il ne fallait pas trop lui en demander non plus.    

"Bonjour Monsieur, moi c'est Gertrude ! J'espère que vous avez fait bon voyage jusqu'ici ! Si vous voulez boire un verre avant de commencer la visite et que je vous explique un peu ce que j'ai en tête je vous en prie !" Gertrude se redressa tout en écartant le bras en direction de la table et de la citronnade qui était posée dessus.  

"Si votre chauffeur veut se joindre à nous il peut, il y en a assez pour tout le monde !" Gertrude afficha un large sourire, avant d'aller en direction des sièges et de s'assoir tout en versant un premier verre pour le proviseur et attendait de voir si le chauffeur venait, dans ce cas elle lui servirait aussi un peu de citronnade. Puis elle rentra directement dans le vif du sujet, les visites à la ferme pour les étudiants.  

"Pour les visites... Donc ce que je propose c'est de découvrir la vie à la ferme ! Comme c'est des étudiants, ça sera plus pour le côté travail ! Donc s'occuper des animaux, des champs, utilisation des différents outils et ainsi de suite. Ça sera des travaux principalement physiques je tiens à la préciser..."  

Non les étudiants ne vont pas passer le temps à cueillir des fleurs et à ramasser les oeufs des poules... Non ils vont porter les grosses bottes de paille, planter les piquets autour des clôtures, si c'est possible conduire les tracteurs, porter les bidons de lait, fabriquer le fromage. Tout ce que faisait Gertrude toute la journée, de toute façon ici ce n'est pas le travail qui manquait. S'ils avaient de la change les étudiants pourraient aussi mettre naissance à certains animaux... Gertrude pensait aux vaches principalement, qui est un événement assez impressionnant la première fois, surtout pour des petits gars qui venaient de la ville. Cela allait être expliqué pendant la visite au fur et à mesure du parcours.  

"J'ai pris le soin de sécurisé toute ma ferme pour pouvoir accueillir vos élèves ici ! Vous allez voir, c'est une source d'inspiration ici, idéal pour se changer un peu les idées et faire le vide quand on est surmené par les devoirs, les interrogations, la pression des parents et des professeurs !"  

Gertrude s'arrêta de parler un instant, buvant un peu de limonade et attendant une réaction du proviseur. Quand il allait être prêt la visite allait pouvoir commencer tranquillement. La petite fermière avait déjà prévu de lui proposer des bottes avant de commencer, car sa tenue n'était pas là plus appropriée pour venir ici.  

Iki Ota

Humain(e)

Re : Visite à la ferme [PV]

Réponse 3 mercredi 22 mai 2019, 01:12:29

Durant ses heures de travail en tant que proviseur, la voiture avec chauffeur n’était pas des plus recommandée, c’était son véhicule personnel alors que pour les rendez-vous professionnel il aurait mieux fallu prendre une voiture de fonction. Mais ce rendez-vous n’était pas véritablement officiel, il avait bien évidemment dit qu’il venait pour représenter le lycée mais le vieil homme n’était pas très convaincue de la pertinence d’amener des élèves ici, il était surtout venu pour la jeune femme qui l’accueillait. 

Il se faisait donc passer pour un adorable vieil homme comme à chaque fois qu’il se présente à une jeune fille, ce qu’elle avait à lui dire l’intéressait que très peu mais il fallait se forcer à l’écouter pour instaurer un certain climat de confort. Iki hocha donc la tête quand elle lui proposa de boire une citronnade avant de commencer la visite de la ferme. Il fit signe à son chauffeur qu’il pouvait boire également avant de regarder Gertrude et l’écouter. :

« Cela peut être très intéressant oui. Ça fera comprendre ce qu’est le vrai travail à ces jeunes graines de faignant. Ils sont accro à leur portable et leur clavier et ne savent faire que ça, mettre la main à la patte ça leur apprendra la vie. Comme moi quand j’allais à l’exploitation de mon grand-père quand j’étais jeune. »

Bien sûr son grand-père n’avait jamais eu d’exploitation agricole et il n’avait jamais travailler dans ce milieu là mais il fallait bien trouver des points communs avec la jeune fille pour la mettre à l’aise et en confiance. Le proviseur pris son verre pour le boire tranquillement :

« Sans une sécurité optimale, il n’aurait pas été envisageable de faire venir des élèves ici, il en va de la responsabilité du lycée s’il arrive quelque chose. C’est donc une très bonne initiative d’y avoir penser. »

En finissant son verre, il s’étira un peu pour accentuer le fait qu’il était un peu âgé et qu’il fallait remettre ses muscles en place même s’il n’en était rien :

« Bien, je vous suis pour la visite. »

Gertrude

Humain(e)

Re : Visite à la ferme [PV]

Réponse 4 dimanche 24 mai 2020, 21:39:29

La jeune fermière était vraiment très contente de recevoir le Proviseur chez elle ! C'était un honneur même, surtout qu'il avait très gentil et compréhensible, lui aussi quand il était jeune, il aidait son grand-père dans une exploitation. Il devait donc parfaitement comprendre où Gertrude voulait en venir quand elle voulait faire découvrir son environnement à des lycéens !

"Dire que se sont des faignants, c'est un peu de trop... Je pense juste qu'ils ne pensent pas à s'intéresser à ce qui se trouve sous leurs nez ! Ils voient une brique de lait et ils s'imaginent pas à tout le boulot qu'il y a derrière. Je suis sûr qu'en venant ici, certains vont vouloir revenir naturellement pour en apprendre plus !" Gertrude afficha un grand sourire, persuadé de la bonne volonté des lycéens qui allaient découvrir sa ferme.

Gertrude continua alors de raconter un peu l'histoire de sa ferme au Proviseur le temps qu'il finisse son verre, puis il donna le feu vert pour commencer la visite !

"Parfait !" La fermière se leva de sa chaise, remit un coup son chapeau de paille en place. "Si vous voulez il y a une paire de botte juste ici, si vous ne voulez pas salire vos chaussures ou le bas de votre pantalon. Il fait relativement, sec en ce moment... Ca sera principalement de la poussière, mais c'est comme vous voulez !" D'un signe de la main, elle montra les bottes qui ne se trouvaient pas très loin, elles étaient très sobres, noires. Pas comme les siennes avec des petites fleurs dessus. Elle attendit que le Proviseur fasse son choix avant de se mettre en route sur le grand terrain qui était à sa disposition.

"Alors, pas très loin de ma ferme nous avons déjà le poulailler, j'ai une centaine de poules qui vivent en totales libertés ! Si vous venez le matin, les élèves auront la chance de ramasser les oeufs et de leur donner à manger !" Gertrude montra les poules, différentes espèces, certaines venaient de très très loin pour proposer des oeufs un peu exotique dans ce pays. Des grands restaurateurs passaient même commande chez elle de temps en temps.

"Après ma plus grande activité reste la traite des vaches !" Gertrude pointa du doigt des champs au fond où les bêtes étaient en train de manger de l'herbe tranquillement, ou profitaient de l'ombre des arbres. "Il faut les traire tous les jours ! Ca serait intéressant pour les élèves je pense d'apprendre à traire une vache sans utiliser de machine, à la main !" Entre temps, la fermière c'était aller vers un énorme bâtiment. "Car bien sûr j'ai des machines !" En même temps, elle ouvrit la porte qui était fermée à clef pour laisser apparaître des machines à traire toutes neuves, un des derniers modèles. "J'ai dépensé une petite somme pour les avoirs, mais ça vaut le coup !" Gertrude avait pris soin de nettoyer les lieux pour la visite du Proviseur et montrer une ferme tout bonnement parfaite !

"Pour les animaux, ce sont les seules activités que je peux proposer ! Ca peut prendre déjà une bonne demi-journée avec tous les élèves qui doivent passer ! Vous en pensez quoi Monsieur Ota ? " La p'tite jeune affichait un large sourire, certaines d'avoir marqué des points avec de début de visite.

Iki Ota

Humain(e)

Re : Visite à la ferme [PV]

Réponse 5 lundi 07 juin 2021, 22:15:41

Jouer le gentil grand-père commençait à l’ennuyer, il n’était pas là pour écouter les leçons de vie d’une bouseuse sans intérêt, il attendait juste le bon moment pour la souiller entre deux bottes de pailles et cela commençait à faire long. Le vieil homme n’était clairement pas très patient et il avait mieux à faire que de visiter une ferme dont le seul intérêt était les grosses mamelles non pas des vaches mais de la demoiselle qui s’en occupait.

Il n’était même plus vraiment ce qu’elle lui disait, il avait enfiler les bottes immondes qu’on lui proposait mais il n’allait pas prendre le risque de tacher son costume. Il la suit en reluquant son fessier rebondit dans sa salopette, la marchandise valait tout de même le coût de perdre son temps dans une ferme de péquenauds :

« S’ils peuvent repartir avec un ou deux œuf, ça peut être sympathique et ludique même si je doute de leur capacité à le garder entier tout une journée avant de rentrer chez eux. »

Il continuait de faire sembler de s’intéresser à la ferme tout en manquant pas de descendre ses élèves sur leur supposé niveau intellectuel. C’était compris dans le kit du grand-père d’être aigri même si pour le coup il le pensait vraiment.

Vint enfin une ouverture potentielle, Gertrude le menait dans un bâtiment fermé, la salle de traite, ce n’était pas aussi dégradant que ce qu’il aurait voulu mais il fallait qu’il commence à se lacher et il sourit en regardant ostensiblement les seins de la paysanne puis les robots de traite :

« Avec d’aussi grosses mamelles, vous devez en tirant un sacré volume de lait. »

On ne pouvait pas faire plus beauf et Iki décida enfin de passer à l’attaque en s’approchant d’elle pour se glisser dans son dos et empoigner ses énormes seins débordant de son vêtement :

« Mes élèves seraient sûrement ravi de les traire à la main. »

Il commençait enfin à dévoiler ses véritables intentions et elle ne le savait pas encore mais il était déjà trop tard pour lui échapper.

Gertrude

Humain(e)

Re : Visite à la ferme [PV]

Réponse 6 mardi 08 juin 2021, 16:08:35

Le proviseur n’avait pas du tout l’air commode dit donc, il n’arrêtait pas de rabaisser ses élèves… Ce ne devait pas être drôle tous les jours avec lui, au moins ils ne devaient pas avoir envie de faire des bêtises pour se faire convoquer dans le bureau du Directeur. En tout cas, j’étais sûr qu’il devait sous-estimer ses petits jeunes, s’il acceptait de les laisser venir ici, j’allais lui montrer qu’ils étaient capables de bien s’occuper des animaux. Et surtout de rapporter des oeufs chez eux, ce n’était pas bien compliqué ! Cet homme devait voir le mal partout et avait dû arrêter de faire confiance aux jeunes. Je ne fais aucune remarque sur ce qu’il avance pour ne pas le contrarier et attends juste de savoir ce qu’il pensait de tout ça.

Devant ma machine à traire je me tenais fièrement ! Mains sur les hanches, menton levé, j'admirais tout le travail que j’avais fourni pour en arriver là et ce n’était pas de tout repos. Alors vraiment si je pouvais donner l’envie à des jeunes de faire comme moi c’était un véritable plaisir. Je me retourne vers le Directeur souriante, remettant mon chapeau comme il faut sur ma tête, je le vois reluquer ma poitrine… Et ce qu’il va me dire juste après me laisse perplexe…

“D’aussi grosses mamelles ? Comment ça Monsieur le Directeur !”

Je ne pouvais pas croire qu’un Directeur d’établissement scolaire soit un vieux pervers ! Il avait déjà beaucoup de points négatifs, rajouter celui-là serait le pompon. Et pourtant… C’était bien le cas, il passa derrière moi pour attraper mes seins et les malaxer…

“Non… Mais… Monsieur !!”

Je grogne tout en me débattant pour me reculer de ce vieux pervers, une des sangles de ma salopette se détache au passage quand je prends la fuite, laissant le devant tomber et mon sein gauche apparaître. Imposant, il gigotait dans le vide.

"Ça va pas ! Vous n’avez pas le droit de faire ce genre de chose… Vous êtes un vieux pervers, si vos élèves ont peur de vous c’est leur problème, moi par contre je ne vais pas me laisser faire !! Alors bats les pattes sale porc !”

Je le pointe du doigt pour accentuer mes propos, ma voix porte et je me montre agressive, une fois fini je viens chercher ma sangle pour essayer de la remettre.

“La prochaine fois c’est ma main dans votre figure ! Et maintenant, je vous demande de quitter ma ferme, je ne veux pas avoir à faire à vous, vieux machin !”

Qu’importe si les élèves ne venaient pas dans ma ferme car ce Directeur n’avait pas aimé se prendre un râteau, mais je m’en fichais… Cet homme avait dépassé les bornes en seulement quelques minutes, il se croyait tout permis car il avait un peu d’importance dans un lycée. Il allait voir qu’ici c’est moi qui commande ! Et s’il ne veut pas sortir tout seul, j’irais chercher ma fourche pour lui planter les fesses pour le faire avancer plus vite.


Iki Ota

Humain(e)

Re : Visite à la ferme [PV]

Réponse 7 dimanche 27 juin 2021, 16:53:08

Il était passé à la vitesse supérieur et il n’avait plus besoin de faire semblant, il n’était là que pour son propre plaisir et lorsque la jeune fille se dégagea il sourit. L’imposant sein qui s’était libérer lui plaisait bien et il s’approcha alors qu’elle le menaçait. Elle semblait avoir du caractère et c’était tant mieux, il aimait par dessus tout humilier ce genre de femme. Il n’était pas un grand-père sénile et l’imposante main qui vint attraper le cou de la paysanne avait une poigne puissante :

« Écoute moi bien, petite bouseuse. Sois tu me donne ce que je veux, soit je le prend de force. »

Il souriait en la regardant, serrant un peu plus fort sur sa gorge :

« Je veux que tu te mette à poil et que tu me fasse la suite de la visite à quatre patte. »

Il aurait pu lui demander de directement passer à l’étape où il se retrouve le sexe dans sa bouche mais il voulait lui faire comprendre qui il était et à quel point il pouvait l’humilier. Il la poussa contre un mur et se plaça contre elle pour lui murmurer à l’oreille :

« Ce serait dommage de retrouver toutes tes bêtes les tripes à l’air ou toute ta propriété incendiée, n’est-ce pas ? »

Il lui donne un coup de langue sur la joue, son regard montrait à quel point sa menace était sérieuse, il n’aurait aucun mal à réduire sa vie à néant d’un claquement de doigt et faire en sorte que ce soit elle qui soit présenter comme responsable. Lorsqu’on avait des amis placés aux bons endroits, cela nous donnait l’avantage dans bien des situations.

Il se recula pour la regarder en entière avec une lueur perverse dans le regard, il était ce qu’on pouvait qualifier de vieux dégueulasse et il ne le cachait même plus. Il avait derrières lui des décennies d’impunité et ce n’était pas près de changer.

Gertrude

Humain(e)

Re : Visite à la ferme [PV]

Réponse 8 lundi 02 août 2021, 18:40:12

Le vieil homme n’avait pas l’air d’avoir peur, s’approchant de moi, ce n’est pas pour ça que je baissais la tête ! Non, je restais bien droite, mettant mes mains sur mes hanches pour gonfler ma poitrine et me faire prendre quelques centimètres… Ce genre de personne devait sûrement croire que tout leur était dû, ce n'est pas parce qu’il avait des élèves à ses pieds que ça allait être la même avec moi. Je m’étais battue pour construire tout ce que j’avais ce n'est pas ce vieux croûton qui allait tout foutre en l’air et me tripoter comme bon lui semble. Par contre, je ne m’attendais pas à ce qu’il m’attrape le cou aussi brusquement, je sentais ses doigts entrer dans mon cou pour appuyer. Je pousse quelques grognements, alors que je pose mes deux mains sur son avant-bras pour essayer de le faire lâcher.

“Lac… LAC… HER…”

Je n’arrive presque pas à parler, alors que mon coeur s’emballe dans ma poitrine et que je le sens serrer encore plus fort m’empêchant totalement de parler, laissant juste échapper des gargouillis étranges.

“Hmmmmm... Hmmmmmmm…”

Le proviseur vient me plaquer contre le mur m’expliquant la marche que je devais suivre, me mettre totalement nue pour continuer la visite à quatre pattes comme un animal, sinon il allait s’en prendre à mes animaux et brûler ma ferme. Je le soutiens du regard, je ne peux pas croire qu’il ose faire ça. Et vu ses yeux et la détermination qu’il met… Je comprends rapidement que ce n’est pas une blague. S’il fait ça à chaque personne qui lui cause des problèmes, il doit bien avoir des relations pour assurer ses arrières… Quelle pourriture ! Comment un vieux dans son genre pouvait avoir autant de gens pour le soutenir dans ces délires.

Il me relâche enfin, je me plie en deux pour tousser et cracher, reprenant mon souffle ! Les mains sur les genoux, je redresse enfin la tête pour le fixer avec des yeux assassins…

“Jamais je ne me laisserais faire… Si vous voulez quelque chose, il faudra venir le chercher de force !! Et cette fois je suis prête à vous voir venir ! Vous avez des relations j’en ai aussi !!”

Non, du tout, j’avais juste ma banque qui me pensait au cul pour payer mes dettes… Voilà les seules relations que je pouvais avoir et ça n’avait rien d’impressionnant. Mais, il n’en savait rien et si je montrais aucune hésitation, il allait peut-être le croire enfin j’espère… Je me redresse totalement, ma mamelle gauche était toujours à l’air libre bougeant toujours autant, autour de mon cou on voyait encore les marques de la poigne de fer du vieil homme.

Iki Ota

Humain(e)

Re : Visite à la ferme [PV]

Réponse 9 jeudi 09 décembre 2021, 14:44:06

Des relations, il en avait plein et des très hautes placées, on ne restait pas un criminel sexuel pendant plus de cinquante ans sans avoir de quoi se couvrir. La petite fermière avait du cran mais elle n’avait pas l’air de se rendre bien compte à qui elle avait à faire. Son club de débauchés était constitué de riches hommes d’affaires, de chef de la police, de magistrats, de banquiers et tout un tas d’autre personne ayant les moyens de s’offrir l’opportunité de goûter les plus jeunes délices de Seikusu. C’était d’ailleurs un de ses membres qui lui avait parler de la paysanne et il était bien content d’avoir fait le trajet.

Elle pensait peut-être pouvoir avoir le dessus physiquement sur lui mais c’était bien présomptueux de sa part, il avait qu’à voir avec qu’elle faciliter il l’avait agripper pour comprendre qu’il était bien plus costaud malgré son âge. Mais il se mit à rire :

« Tu as donc des relations ? Et bien sache que c’est sûrement l’une d’elle qui t’as vendu à moi. »

Il la regarda en souriant d’un air affamé avant de continuer :

« Et je dois bien avouer qu’il t’avais bien décris. Une petite et jeune paysanne aux seins énormes qu’on aurait envie de lui brancher ses machines dessus. Une bonasse un peu bécasse qu’il doit être bon de se taper. »

Il s’approcha une nouvelle fois et lui décrocha une violente gifle :

« Je vais te tester et si t’es aussi bonne que t’en a l’air, tous mes amis viendront te rendre visite un jour. »

Quelque chose de sûrement vraie, il ne pouvait décemment pas garder un tel spécimen pour lui tout seul et il fallait partager le bon plan à tous :

« Alors maintenant fais ce que je t’ai demandé où je vais m’énerver. »

Dans tous les cas, la finalité sera la même mais il lui donnait une occasion de l’amuser un peu avant de faire son affaire.


Répondre
Tags :