banniere
 
  Nouvelles:
Pour la promotion du forum, pensez à voter régulièrement pour nous si vous avez un peu de temps.
Merci ! ♥





Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Rencontre entre crotale et draph [PV : Yuki Mirai]  (Lu 278 fois)
Ykoes
Créature
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 43



Voir le profil
FicheChalant
« le: Janvier 08, 2019, 05:39:48 »

Cela faisait quelques jours voire quelques semaines qu’Ykoes était tombé sur ce monde appelé Terra. Elle en avait rencontré plusieurs et différentes personnes et avaient vécus de multiples expériences qu’elles soient bonnes ou mauvaises. Dans les différents villages que la jeune fille avait voyagé, elle entendit plusieurs fois qu’on parlait d’une étendue blanche ressemblant à un manteau blanc. Une poudreuse blanche parsemant parfois des milliers de kilomètres et après quelques informations, on lui conseilla de voir la plage gelée, un endroit merveilleux et pourtant, peu de personnes y allaient à cause de la froideur du lieu. Bien sûr, on ne lui en avait pas parlé de ce froid constant, car c’était évident, mais Ykoes ne le savait pas, elle ne connaissait pas tout cela après tout.

Elle s’était enfoncée vers la plage gelée sans se soucier du froid, le chemin continuait tout doucement jusqu'à qu’elle ressente vraiment le froid venant frissonner plusieurs fois, mais sa volonté de voir cet endroit prit le dessus et continua à avancer avant d’observer cet endroit, cette plage. Les pieds nus continuant à marcher sur le sable qui possédait une pellicule de neige tandis que le bruit des vagues continuait à faire danser cet endroit. Les yeux émerveillés, remplis d’étoile devant cette merveille. Les quatre poupées étaient présentes, Eryu et Shi avait foncé dans l’eau se laissant voyager quelques mètres avant de revenir pour se secouer, complètement trempé venant rigoler.

Un coup de froid la fit trembler une deuxième fois venant courir sur cette plage gelée pour se réchauffer, après tout, elle expérimentait ce qu’elle ne connaissait pas. Ykoes vint même plonger ses mains dans la neige pour ressentir cette nouvelle sensation, cette texture avant de sentir une boule-de-neige dans le dos, lâchant un petit cri venant se tourner, les poupées avaient décidé de faire une bataille de boules de neige. Et voilà qu’une bataille continuait en rigolant comme une folle, l’euphorie empêchait d’avoir vraiment froid. Après quelques minutes, environ une vingtaine de minutes et voilà qu’elle vint devenir plus que bleue à différents endroits, les poupées se rapprochèrent venant chercher un endroit pour lui permettre de se cacher de cet endroit.

« Il faut trouver un endroit ! Je ne savais pas qu’il ferait… » Trembla-t-elle.

La draph continua de marcher un petit moment, l’adrénaline tomba tout doucement venant la faire rappeler sur la réalité, après tout, le froid était bien présent, et ce, depuis qu’elle s’était approchée de la plage. Aucunement équipée pour affronter le froid, elle était glacée venant regarder autour d’elle, se frottant les bras, les yeux ayant du mal à rester ouvert. Les poupées la bousculèrent pour qu’Ykoes reste éveillée.

Ykoes tomba d’un coup sur le sol, évanouit tandis que trois poupées essayaient de la tirer par les cheveux et les cornes tandis que Sha, la poupée portant une robe rouge courrait à travers la plage gelée afin de trouver quelqu'un avant de se toquer contre une femme ou un homme, elle l’aura regardé plusieurs fois avant de chercher à la pousser en direction de son amie. Si ce dernier ne vient pas, la poupée continuera à le pousser pour au moins que l'inconnu vienne l'aider.

La poupée ne pouvait pas parler venant simplement lâcher quelques cris stridents, cela pouvait se lire sur son visage qu’il y avait quelque chose qui n’allait pas. Elle continuait de tirer ou de pousser l’inconnu venant courir devant lui en sautillant pour le faire venir, à l’horizon, on pouvait remarquer trois ombres essayées de tirer quelqu'un hors de la neige bien qu’elle ne bougeât pas. Les poupées ne pouvaient attaquer ou user de sa magie que seulement si Ykoes était réveillée ou qu’elle était en danger, mais c’est tout.

La jeune fille maugréa et son cœur battait faiblement, elle remuait quelques doigts toujours les yeux clos. Les poupées essayant de la rappeler à l'ordre, car ces dernières savaient très bien que le fait de s'endormir dans le froid annonçait la mort alors elles cherchaient par tous les moyens de la réveiller.
Journalisée

Yuki Mirai
Créature
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 21



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #1 le: Janvier 09, 2019, 12:41:45 »

 Je venais de sentir cette petite chose s’approcher, il n’y avait aucune hostilité qui ne se dégageait de cette créature, venant à la sentir percuter une longue cape que j’avais taillé sur la carcasse d’un grand loup blanc, cette cape était épaisse te collait assez proche de mon corps, ce qui permettait à mes interlocuteur de ne pas trop savoir si j’étais un homme ou une femme. Je portais sur le dos un sac assez imposant, ayant de la nourriture et de quoi faire un feu. Cette chose m’avait dérangé, alors que je comptais retourner dans une petite maison abandonnée que j’avais investi pour lutter efficacement contre els nuit trop froide.

Cet endroit était très hostile pour moi, principalement à cause du froid, mais cela était, paradoxalement, le meilleur endroit qui puisse exister pour renforcer mon mental et supporter ma faiblesse naturelle au froid.

La chose, ressemblant à une poupée, s’agitait, sans doute son marionnettiste devait être en grave situation. Rien ne m’imposait le fait de venir ou non en aide à cet inconnu. Cependant, les nuits était rude et un blizzard n’allait pas tarder à se lever. Autant dire que ne pas aider cette personne revenait à la condamner à mort, si un prédateur ne venait pas l’achever dans son agonie, avant.  En observant la direction qu’il allait, je perçu une forme, ma langue se mit à sortir, ne percevant pas d’odeur forte dans la zone, ce qui voulait dire qu’aucun prédateur n’étaient autour, cette forme que certainement trois autres marionnettes venaient à tenter de traîner s’y prenaient mal.

Je posais mon regard vers la petite chose à mes pieds, venant à la fixer de mon œil gauche avec une aura qui ne se voulait pas amicale, mais pas hostile non plus. 

- Votre maître aura intérêt à me dédommager.

Je m’approchais du marionnettiste qui était une femelle. Je n’avais pas le loisir de la contempler, le temps pouvait changer rapidement ici et la trainer allait être difficile sous ma forme actuelle. Restait à espérer que mon caractère n’allait pas être mal prit par les marionnettes.

- Je vais devoir changer de forme, vous me suivrez jusqu’à l’endroit où je réside. Je ne veux pas de protestation, sans quoi je laisse votre maître au froid.

Je ne savais pas si les marionnettes avaient une certaine intelligence, mais s’ils tentaient quoi que ce soit j’utiliserais cette femelle contre eux.  Je vins à libérer mon sceau maudit, devenant une lamia plus imposante, j’enroulais mes anneaux autour de la manipulatrice, serrant certainement un peu plus fort que nécessaire, mais je ne pouvais m’empêcher d’asseoir une certaine dominance, s’était instinctif.  Je vins à soulever le corps et ondula vers la maison que j’avais réparé, faisant entrer tout le beau monde, refermant la porte, avant de reprendre ma forme normale. Je ne fis pas dans la demi-mesure, venant à  allumer un feu, défaire les vêtements trempés de cette idiote et déposer la cape en peau de loup dessus, je vins à réchauffer mon corps de commencer  ausculter le corps de cette étrangère.  Bon elle aurait quelques marque de mes anneaux, mais cela partira vite, je prodiguais des soins sur les zones bleutée. La pièce devint rapidement chaude et je m’assurais que cette inconsciente soit hydratée, le repas attendra son réveil.

Si elle venait à mourir, je savais que les marionnettes, si elles ne tombaient pas inanimé viendrait à vouloir m’attaquer, les gardant constamment à l’œil, prêt à prendre ma forme lamia pour les réduire en charpies.  Je portais ma tenue faite de bande et de mailles en tissus. Pour aider la marionnettiste, je vins à invoquer une armée de serpent ayant un corps chaud, qui se glissèrent  entre le corps nue de la femelle et la cape en peau. Elle n’allait certainement pas apprécier, mais cela assurait au moins une stabilité de la température de son corps, en cas de fièvre les serpents absorberaient le surplus de chaleur. Je n’hésitais pas une seule seconde à expliquer cela aux marionnettes, espérant pour qu’ils n’aient pas un cerveau de mollusque.
Journalisée

Pour toutes information, demande de rp, contacter le compte Ponia (Ponia sur Discord)


Ykoes
Créature
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 43



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #2 le: Janvier 09, 2019, 04:37:09 »

La poupée qui avait tout fait pour que cet inconnu vienne aider leur maîtresse, Sha vint sautiller même de joie et ce sera de même avec les autres poupées quand elles remarqueront qu’il vient bien l’aider. Ils obéiront tout simplement aux ordres de ce dernier, venant faire un salut militaire. Ils furent tout de même étonnés de voir l’inconnu se transformer en une femme serpent venant se cacher dans la neige, formant quatre petite boule de neige avant de sortir et de le suivre en file indienne. Les poupées restèrent calmes jusqu’à la sorte de maison où elles viendraient se secouer pour éviter de ramener trop de neige avant d’attendre que le sauveur pose leur maitresse sur le sol pour la frotter comme pour réchauffer Ykoes.

Quand ils remarqueront que le sauveur soigna et fit tout pour sauver Ykoes, les poupées viendra juste s’asseoir à côté d’elle et commença à arranger un peu ses cheveux en désordre, si l’inconnu ne fit rien, une des poupées viendra même l’aider à mettre son produit sur les zones bleues. Ceci fait et la couverture sur elle, les poupées se seront assises près de la personne au sceau maudit comme pour l’écouter avant de voir les serpents sur elles. Au début, Eryu, une poupée avec une petite robe bleue a commencé à vouloir retirer les serpents un à un jusqu’à qu’elle est l’explication et caressera la tête de chaque serpent comme pour les remercier.

Les quatre poupées se regarderont un petit moment avant de regarder un des murs autour d’eux et se mettre devant tout en essayant de capter l’attention du sauveur. Les quatres réunis, on pouvait voir une sorte de bouclier afin d’éviter une attaque sur leur maîtresse et eux-mêmes. Le bouclier était juste pour éviter des attaques par derrière, si les serpents et même l’inconnu vienne faire des gestes doux sans mauvaise attention, il n’y a aucun de danger. Dans le cas contraire, le bouclier ressemblera juste à une onde de choc pour éloigner les potentiels ennemis.

Les poupées viendront servir un des pouvoirs venant ressembler à une sorte de projecteur venant dévoiler quelques informations sur leur maitresse et eux même. Cela ne servait que d’informations, s’il n’avait pas envie de regarder ou seulement une partie, il était libre.

On pouvait remarquer une jeune femme, des cheveux noirs attachés, légèrement bouclé. Une blouse noire avec un dossier. Elle portait un dossier comportant le mot : Projet Y.K.0.3.5. Elle toussa légèrement mais de façon seulement à vouloir qu'on fasse attention à elle.

Citation
Je m’appelle Sophia Campbell et je vais vous présentez le projet dont je suis le chef. Ykoes est une draph qui a vécut toute sa vie ici, elle est née ici et a passé son enfance dans le laboratoire. Nous avons attrapé sa mère alors qu’elle était enceinte, c’est moi-même qui a extrait le projet du ventre de la mère, cette dernière mourut quelques jours après la naissance d’Y.K.0.3.5.

Sur l’écran de projection, juste à gauche on pouvait voir quelques photos défilées d’une draph ressemblant énormément à Ykoes mais en plus vieille ainsi que son ventre enceinte. La deuxième photo montrant l’équipe qui s’occupait de la mère de cette dernière jusqu'à que l’enfant naisse, Sophia habillée comme un médecin, le bébé dans ses bras.

Citation
A peine née, nous lui avons implanter des nanos-robots. Nous avons réussi à duper son réseau neuronal pour qu’il accepte les nanos et inclure dans son système. Le temps que son corps ne rejette pas, les nanos introduit son propre langage et ses propres commandes. Ils vont permettent d’ordonner à son cerveau et ses nerfs de se développer de façon précise. C’est le docteur Ziegler qui s’est occupé de cette partie-là.

Chaque parole, on pouvait voir soit des minis-vidéos ou des photos de chaque moment qu’elle parlait, cela ressemblait à une conférence pour parler du projet.

Citation
Entre temps, nous avons introduis Ykoes différent mélange chimique qui se trouve sur vos dossiers afin de la renforcer. Rappelons-nous, qu’Ykoes est un projet militaire, une expérience. Si nous réussissons avec Ykoes, nous pourrons former une armée pour maintenir l’ordre mais pas seulement ! Nous pourrions également sauver des personnes handicapées, les renforcer, soigner plusieurs maladies incurables... Désolée de je m’égare. Ykoes a démontré énormément de potentiel, meilleur des autres projets. Deux mois et elle arrivait à parler en utilisant des mots qu’elle avait entendu. A huit ans, elle parlait plus de cinq langues dont deux oubliés, traduisait des textes compliqués comme si elle avait fait des études pendant des années là-dedans.

Cette fois-ci ce n’était que des vidéos montrant chaque moment de la vie d’Ykoes. La petite semblait être entrainé comme un militaire pour servir seulement d’arme. On pouvait voir Ykoes très craintive, forcée à se battre et qu'on lui fasse mal, c'était déchirant. On pouvait voir les tortures qu'elle subissait pour qu'elle puisse être renforce, Ykoes qui pleurait, qui était simplement brisée avant de remonter la pente pour se venger. Ses techniques devenant meilleures, plus précises, plus mortelles.. Mais peu à peu, Sophia semble de venir de plus en plus maternelle, quelques vidéos montrent qu’elle refuse qu’Ykoes subisse des traitements trop lourd bien que ses refus ne restèrent pas longtemps, Sophia devenait en quelque sorte une mètre pour cette dernière.

Cela allait continuer quand, Ykoes se réveilla tout doucement, les poupées se stoppèrent et s’approchèrent directement d’elle comme pour la protéger. La draph ouvra les yeux venant regarder autour d’elle.

« Où…. » Murmura-t-elle, regardant autour d’elle avant de remarquer l’inconnu. « Merci, c’est vous qui m’avez sauvé, n’est-ce pas ? »
Journalisée

Yuki Mirai
Créature
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 21



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #3 le: Février 15, 2019, 07:37:31 »

Je vis une des poupées tenter de retirer les serpents, venant à stopper son geste avec un visage sombre.

- Si tu veux que ta maîtresse meure de froid continu, laisse les serpents faire leurs travails, tu as de la chance que ce ne soit pas Mamba qui soit présent sinon tu aurais fini dans son gosier à l’avoir touché sans son autorisation.

Je continuais à m’occuper du feu, il ne fallait pas qu’il faiblisse, j’aurais pu tenter de réchauffer la créature avec mon corps, cependant je conservais une certaine méfiance. J’allais me mettre à dire aux poupées d’arrêter de s’agiter, jusqu’à ce que je voie une magie inconnue, annulant ma forme lamia pour poser une main sur une de mes dagues, voyant l’image apparaitre sur le mur. Une magie de vision ? De communication ? J’avouais ne pas bien m’y connaître en termes de magie, mais à première vue cela ne semblait pas hostile.

Il s’agissait plus d’une sorte de livre retraçant la vie de cette inconnue ? Les poupées ne se doutaient pas de la dangerosité de leurs actes, elles offraient leur maîtresse à la merci du premier sauveur. De ce que je comprenais elle avait été élevé par des humains et modifié par ses nanotruc, sans doute un parallèle de nos méthodes …. Non, nous avions la liberté de choix, là où apparemment elle n’aurait pas ce droit si on venait à les utilisé pour la demander de tuer, un peu comme si ma part animal prenait le dessus sur ma conscience, mais la comparaison s’arrêtait là. Je restais de marbre devant les scènes de violence, je n’avais pas à éprouver de l’empathie pour cette étrangère, elle subissait des chose que j’assimilais à des rituels.

Je continuais à prendre soin du feu quand la créature femelle se mit à donner des signes d’émergence, les poupées se mirent à faire immédiatement barrière entre moi et elle. Elles étaient décidément terriblement bêtes, je n’avais qu’un ordre à donner pour que les serpents plantent leurs crocs dans la chair de la draph, bien que je ne savais pas si elle possédait une technique pour se défendre, comme la peau de certains animaux comme le tatou. Tout ce que je fis s’est de me lever et m’approcher, venant à faire un geste, les serpents retournant dans leurs mondes et répondre d’une voix qui n’était pas agressive, mais pas amicale non plus. 

- Vous n’avez pas à me remercier, je n’ai fait que vous trainer ici. Remerciez le blizzard qui approche, sans quoi j’aurais laissé vos poupées se défendre contre les potentiels prédateurs. Cet endroit est hostile et la loi de la nature est claire, les fort vivent, les faible périssent.  Je ne suis pas charitable, j’attends une compensation  pour l’énergie et le repas que je vais dépenser pour vous remettre d’aplombs.

Je n’avais pas le loisir d’attendre qu’elle soit pleinement rétablie, car elle pouvait certainement me dominer et je n’aimais pas cette perspective, je profitais de sa faiblesse actuelle pour mettre mes conditions et assurer une possible survie, si elle venait à vouloir prendre le dessus sur moi. 

- Vos poupées m’ont dévoilé beaucoup de chose à votre sujet. Personnellement je me fiche de ce que vous êtes, mais vous devriez mieux dresser vos créations, un assassin aurait pu pleinement profiter de ses informations pour pouvoir vous trancher la gorge et revendre votre dépouille, à défaut d’avoir l’assurance de vous capturer vivante.   Maintenant, si cela ne vous déranges pas, je vais me mettre à  préparer le repas.

Je me permis de tourner el dos à cette femelle. Elle n’allait pas pouvoir agir pendant quelques minutes, le tournis allait la dissuader de faire des actions idiotes, je vins à sortir de mon sac une petite marmite, le posant sur le feu et venant à récupérer de la neige, que je fis fondre, avant de préparer des légumes et une sauce, afin de concevoir une soupe. Le goût était assez fort, mais cela restait une soupe riche, avec ce qu’il fallait de légume et de viande. Personnellement je préférais de loin la viande, mais ce corps avait aussi besoin d’apport autre, d’autant que je ne savais pas trop le régime alimentaire de cette chose.

Je restais sur mes gardes, près à trancher la première poupée qui tenterait de me poignarder.
Journalisée

Pour toutes information, demande de rp, contacter le compte Ponia (Ponia sur Discord)



Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Dream Away - Le Grand Jeu
ChatBox