Le Grand Jeu - Forum RPG Hentai

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des œuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible.
Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans.

En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Vous acceptez également le traitement automatisé de données de notre hébergeur.

Le club secret [PV]

Nos partenaires :

Planete Sonic
MLDK Reose Hybride Yuri-Academia L'Empire d'Argos
Inscrivez-vous

Pepper Calgary

Humain(e)

Re : Le club secret [PV]

Réponse 15 lundi 18 février 2019, 14:00:52

Pepper était prisonnière de ce groupement pervers. Elle aurait pu s’opposer à eux, elle aurait pu se battre, elle aurait pu feindre, protester, les menacer de poursuites disciplinaires, d’exclusion ou de radiation... Mais, en réalité, elle était très excitée par ça. Dans son dos, Shidaru s’amusait fortement, maintenant sa tête, immobilisant Pepper, et la forçant ainsi à sucer cette grosse queue. Couinant sur place, Pepper obtempérait, sentant Shidaru appuyer sur sa tête, jusqu’à multiplier les gorges profondes. Pepper couina doucement, les joues rougies par l’effort, sentant la queue de Solis-sensei s’enfoncer dans sa bouche, jusqu’à taper contre sa gorge. Son nez se perdit dans les poils pubiens du l’homme, son menton caressait ses testicules, et elle soupira une nouvelle fois, se tortillant sur place. Avec délice, elle sentait l’air lui manquer, la respiration se couper dans sa poitrine.

« Hmmm... »

Ah, que c’était bon ! Une belle queue bien grosse et joufflue dans sa bouche, cette sensation de manquer d’air, de sentir ainsi l’homme la baiser. Elle soupirait sur place, avant que Shidaru ne s’attaque encore à son corps, libérant l’accès à ses seins. Fétichiste, la lycéenne ne déshabilla pas immédiatement Pepper, qui frémit ensuite en sentant la grosse queue contre ses seins. Elle aurait pu d’elle-même remuer ses propres seins, mais Shidaru le fit à sa place, continuant ainsi à la soumettre, à lui donner le sentiment d’être une délicieuse poupée sexuelle...

Pepper gémit encore, sentant la queue d’Arlan contre ses seins, seins qui remuaient sur place, sous les mains fermes de Shidaru. La jeune femme soupira à nouveau, les joues rougies, et sentit finalement au bout de plusieurs minutes Arlan se mettre à jouir. Quand Shidaru se pencha pour l’embrasser, Pepper, tout en soupirant de plaisir, y répondit volontiers. Sa bouche se plaqua sur la sienne, et elle soupira une nouvelle fois, sa langue allant jouer avec la sienne.

« Mmmhmmm... !! »

Que c’était bon ! Oh, comme tout ça était bon, oui ! Pepper était leur petite soumise, leur petite chienne, et elle savourait ce statut. Elle l’appréciait clairement, et ne put par conséquent que savourer l’orgasme monstrueux d’Arlan. L’arrogance de l’homme était à la hauteur de ses performances sexuelles, car le jet crémeux explosa contre les seins de Pepper, et remonta sur son visage, puis fila derrière son épaule, remontant dans les airs, telles de délicieuses projections blanchâtres, avant de lui retomber dessus.

Pepper en resta tout simplement pantelante, frissonnant joyeusement sur place. Elle se mordilla doucement les lèvres, sans rien dire, papillonnant des yeux à plusieurs reprises. Pepper ne retrouva ses esprits que quand Hiroko se rapprocha, tenant un seau abritant une étrange mixture. Pepper fronça doucement les sourcils en la regardant, avant d’observer Solis-sensei.

« Que... Haaaa... Que voulez-vous me faire a...Avec ça ? »

Pepper avait au passage maculé le visage de Monoe de sa mouille, et il lui semblait même avoir eu un orgasme, sous le fait d’être traitée comme une poupée inamovible. C’était en effet très excitant ! Et elle se demandait aussi ce que ce seau pouvait contenir. Du sperme, ou un mélange de sperme et d’un autre liquide intime ? Une perspective qui n’aurait nullement dérangé Pepper. Pour le dire simplement, quand celle-ci avait expliqué à Arlan être une grosse salope, c’était une formule littérale, à prendre dans son sens le plus pervers possible !

Car c’était effectivement ce que Pepper était : une nymphomane jusqu’au bout des ongles !
DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Arlan Solis

Humain(e)

Re : Le club secret [PV]

Réponse 16 lundi 25 février 2019, 09:24:46

La salle de classe qui était généralement le théâtre de discussions toutes aussi banales et innocentes était ce soir-là un lieu de débauche et de luxure dégradante. Les personnages qui s'y trouvaient n'étaient pas présents pour faire l'amour de façon sensuelle et délicate. Oh non, surtout le trio d'élèves qui prenait un plaisir désormais évident à malmener leur surveillante qui ne se défendait pas tellement en fin de compte. Pepper semblait même ravie d'être le centre de toute cette attention.

De son côté, l'enseignant se sentait un peu mis à l'écart et cela ne le dérangeait pas tellement pour le moment. Sa verge toujours coincée entre la poitrine de Pepper qui l'écrasait si fort grâce à l'aide de son haut qui maintenait ces deux délicieux et généreux globes de chair qui font envie à tant d'hommes à l'intérieur de Mishima. Nombreux étaient les enseignants à faire des blagues vaseuses sur la jeune femme. Sans oublier les élèves qui ne cachent pas leurs fantasmes à son égard quand ils discutent d'elle dans les couloirs du lycée. Et à en juger par son vrai visage qu'elle montrait un peu plus chaque minute elle a dû réaliser les rêves de certains jeunes hommes aux hormones débordantes.

Hiroko s'approcha alors du petit groupe en quittant le sien. Un seau à la main dont elle précisait avoir fait remplir la moitié. Au même instant que la lycéenne prononça ses mots Pepper eu un léger sourire qu'elle effaça immédiatement de son visage. Et quelqu'un le remarqua sans voir son visage. Il s'agissait de Monoe qui fut aspergé de mouille suite à un petit orgasme de celle dont elle dévorait la vulve et le clitoris depuis tout à l'heure. Qui se mettait même à se frotter sur son visage tant son excitation sur ce qui allait lui arriver était grande. Les paroles de la surveillante ne collaient tellement pas avec ses gestes.

« Ton idée semble lui plaire. Mais commencez déjà par vous nettoyer le visage. Tout ce sperme qui dégouline... C'est dégoûtant, non ? » lança Arlan à Shidaru dont il n'attendait pas la moindre réponse. Sa main se posa sur la chevelure de la lycéenne alors que l'autre en faisait autant sur la surveillante. Poussant les deux femmes à poursuivre leur échange de salive. Et de sperme qui maculait leur visage vu que les autres parties souillées par sa semence leur était innaccessible dans cette position. Les deux femmes se mirent alors à échanger de longs et langoureux baisers, passionnés. Pendant que Shidaru continuait de masser légèrement la verge de son enseignant avec les seins de sa partenaire. Avant de retourner sur le gland avec elle pour le laper, l'embrasser et le sucer pour en récupérer les restes de crème et les partager.

« Hé ! J'vais pas rester debout à vous attendre toute la nuit, moi ! »

Sous un cri de surprise de Pepper, Hiroko retourna le seau pour en vider le contenu sur les deux femmes. Sauf que...

« Ah ah ah !
- T'as flippée, hein ? »


Le seau était vide. Leur but était surtout de lui faire peur et jauger sa réaction et ses propos. Les bukkakes n'étaient pas vraiment une grande passion de Shidaru, alors elle n'allait pas laisser son visage se faire recouvrir du sperme de garçons qui ne correspondaient pas forcément à ses standards. Légèrement nympho sur les bords elle n'était pas du genre à sauter, ou se faire sauter, par tout ce qui avait une bite. Non, la personnalité et le physique comptait à ses yeux. En plus des prouesses sexuelles. Parce que le beau gosse qui a un gros pénis et qui tombe en rade après une éjaculation n'obtiendrait jamais son approbation, son numéro de téléphone et le droit de revoir son petit cul un jour.

« Comme si Hiroko allait partager du sperme avec quelqu'un d'autre de toute façon.
- Ouais ! Même pas en rêve !
- T'es grave, tu sais ?
- Hé hé ! »


Shidaru se releva alors en tirant Pepper avec elle, ses mains sous ses aisselles pour mieux la soulever. Tout doucement, pour que la verge toujours aussi imposante de leur partenaire puisse quitter cette prison douce, chaude et enduite de sueur avec délectation. Quitte à se que quelques gouttes qui étaient passées entre les mailles du filet durant leur scéance de nettoyage restent collées à la peau de la belle plante. Libérant également Monoe qui avait remplie sa tâche en bas. Haletant, le visage humide et couvert de cyprine. La lycéenne reprit son souffle assez difficilement car celle qui lui avait joui dessus n'y était pas allé à moitié.

« Ah ouais, quend même... T'es une sacrée salope en fait. » lâcha Shidaru à Pepper en la poussant par terre. Pour ensuite aider sa copine à se relever et échanger de longs baisers avec elle à son tour. De nouveaux échanges baveux, de longs échanges de fluides ponctués de sons accentués exprès par les deux femmes pour que tout le monde dans la pièce comprenne ce qu'elles faisaient même si cela n'était pas nécessaire.

Les deux jeunes femmes se tournèrent ensuite vers leur professeur avec une lueur dans leur regard. Celui de Monoe était plus lascif, plus tendre. Alors que le regard de Shidaru montrait qu'elle était prête à lui sauter dessus d'un moment à l'autre. Elles lui tendirent chacune une main pour le guider hors de la salle de classe. Accompagnées d'Hiroko et des garçons. Abandonnant Pepper sur le sol de la salle de classe, toujours attachée. Non, elles n'allaient pas la laisser ici quand même...

« Oups, désolée, je t'avais oublié. Mais tu pensais quand même pas que t'allais profiter de sa queue, hein ? Sauf si tu me le dis dans l'oreille. Vas-y, on est entre filles. Puis personne peut nous entendre. Tu veux sa grosse bite ? Dans quel trou ? Tu veux qu'il te fasse quoi avec ? »

Shidaru resta quelques secondes à écouter les envies de Pepper avant de se mettre à ricaner et de la détâcher avant de partir... sans elle. « Je suis pas trop garce, alors je vais voir si je peux t'arranger ça. Reviens me voir demain qu'on en reparle. » lui répondit la lycéenne avec un air supérieur.

Après les gémissements, les couinements et les cris de plaisir, un silence complet régnait dans la salle de classe. Dont l'odeur des fluides corporels avait remplacé celle des produits d'entretien qui avaient servis à la nettoyer à la fin des cours comme chaque jour. La petite bande devait réserver bien des surprises pour leur nouvelle... victime ? membre ? Peu importait son rôle. Pepper n'était qu'au début d'une longue aventure.
Compte fermé !

Pepper Calgary

Humain(e)

Re : Le club secret [PV]

Réponse 17 lundi 04 mars 2019, 01:03:10

Une « sacrée salope », indiqua Shidaru à propos de Pepper... Elle n’avait pas idée d’à quel point cela était vrai ! Sous son poste de surveillante innocente de Mishima, Pepper était effectivement une redoutable perverse, qui aimait sucer les élèves qui étaient en colle. Sa liste d’amants à Mishima était aussi longue qu’une file de voitures sur un périphérique urbain en fin de journée. Elle adorait les fellations, et elle adorait coucher avec de jeunes adolescents expérimentés. Mishima avait ce don unique de transcender les talents et le désir comme aucun autre endroit de la ville. Il y avait quelque chose dans ce lycée qui incitait à la lubricité, comme si la magie rose suintait à travers les murs. Pepper connaissait suffisamment Seikusu pour savoir qu’il y avait des forces anormales, surnaturelles, dans cette ville... Et elle ne disait pas cela avec la superstition typique des Japonais, Pepper l’avait vu ! Des pilules roses spéciales circulaient dans la ville, essentiellement en partance de Mishima, dotant les femmes d’organes masculins. Pepper en avait déjà essayé, et, même au-delà de ça, il était difficile de voir ce qu’elle n’avait pas eu l’occasion de faire. Visiblement, Shidaru était loin de se douter de la réalité de ce qu’elle disait au sujet de la jeune surveillante.

Mais tout cela n’était rien par rapport au fait que la tension sexuelle redescendit comme un soufflet. Y avait-il pire au monde qu’une femme frustrée ? Les joues de Pepper s’empourprèrent en voyant le groupe s’apprêter à partir, sans que personne ne l’ait pénétré ! Mais ce n’était pas de honte que le rouge lui montait aux joues, mais sous l’effet d’une forte colère.

« Hey ! »

Elle se révéla précipitamment, encore un peu pantelante, les cuisses dégoulinant de mouille. Mais les filles l’ignorèrent, et sortirent dans le couloir. La réaction logique aurait sans doute été de les laisser partir... Mais nous étions à Mishima, et, vu comment le groupe avait chauffé Pepper, la laisser en plan comme ça était un acte d’une cruauté sans nom ! Aussi soumise soit-elle, Pepper n’aimait pas qu’on lui mette un flan ! Elle se rapprocha donc de la porte, et fila dans le couloir.

« Revenez tout de suite, ou je vous dénoncerai, et Solis-sensei sera muté dans un lycée moins tolérant que Mishima ! »

C’était une menace, mais Pepper devait aussi montrer les crocs. En soi, il était peu probable qu’Arlan soit viré pour cela. C’était tout simplement du bluff, mais ça, ils ne devaient pas le savoir. Et, pour le dire simplement, Pepper voulait tirer son coup ce soir. Elle avait senti cette queue contre ses lèvres, sur son corps, se frotter entre ses seins... Maintenant, elle la voulait en elle !

Quand même, il fallait finir le boulot !
DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Arlan Solis

Humain(e)

Re : Le club secret [PV]

Réponse 18 mercredi 06 mars 2019, 08:36:01

La soirée ne faisait que commencer pour la bande qui quittait alors la salle de classe qui venait d'être témoin d'énièmes actions coquines. Nombreuses étaient les heures durant lesquelles Arlan, des élèves et/ou leurs parents profitaient des lieux pour agir de façon plus libérées et dépravées qu'à la normale dans leur couple. Ce qui était compréhensible vu que ces moments particuliers étaient uniquement prétexte à combler leurs fantasmes ou explorer leur curiosité. Et cela ne se limitait pas à la salle de classe. Des rassemblements se déroulaient parfois en extérieur dans divers endroits du lycée et en dehors. Le centre commercial, les ruelles, le parc, le cinéma, etc. Compter le nombre d'endroits marqués par les activités de cette bande pourrait s'avérer compliqué.

Tout ça pour dire que le reste de la soirée s'annonçait mouvementé pour ses membres. Oui... SES membres ! Et Pepper n'en était pas une. Pas encore ? Le tout dépendrait de son envie et de ses actes sur les jours et semaines à venir car elle allait être testée et exploitée encore et encore. Qu'elle le veuille ou non vu que certaines filles et garçons appréciaient beaucoup les charmes de la surveillante qui ne laissait que peu de personnes insensibles.

Alors que tout le monde partait, une voix se fit entendre dans leur dos. Une voix provenant de la salle de classe qu'ils avaient utilisés pour s'amuser en début de soirée. Pepper leur ordonnait de revenir immédiatement. Allant jusqu'à les menacer. Mais Shidaru n'était pas dupe. La lycéenne avait remarqué la lueur pleine d'envie dans le regard de sa partenaire. Ses réactions lorsqu'elles suçaient la queue de son professeur. Ou encore lorsque Momoe lui broutait le minou et recevait le fruit de ses efforts sur son visage. La tentation serait trop forte pour qu'elle gâche tout. Elle voulait cette bite que beaucoup s'arrachaient au sein de Mishima. C'est pour cette raison qu'elle demanda à Arlan de lui faire confiance en continuant leur route car ils la reverront le lendemain.



Le lendemain matin Shidaru se rendit dans la salle des professeurs pour glisser une enveloppe dans le casier des surveillants en ayant pris soin d'inscrire le nom de Pepper dessus. Son contenu était clair : le rejoindre dans la salle de réunion N°3 à la pause déjeuner pour un repas à base de viande et de sauce secrète. Sauf que la lycéenne ne comptait pas s'y rendre. Pas pour participer en tout cas. Elle avait un autre plan en tête.

La matinée se déroula comme les autres pour Arlan qui se rendit dans la salle de réunion sous les consignes de Shidaru également. Il ne restait plus qu'à voir ce qui l'y attendrait car on ne lui avait rien dit d'autre. Laisser les filles prendre le contrôle pouvait être amusant et excitant à l'occasion.
Compte fermé !


Répondre
Tags :