Nos partenaires :

Planete Sonic Faire un don à l'assoc MLDK Reose Hybride Yuri-Academia
Inscrivez-vous

Piccolo Jr

Re : En voir de toutes les couleurs [Piccolo]

Réponse 15 avril 05, 2014, 07:03:39 pm

La plus jeune des sœurs semblait avoir une grande connaissance des langues et elle déclara que c'était de l’hébreu ce qui ne disait absolument rien au Namek. Il regarda les symboles sur le mur, la jeune femme parvenant à les lire.

- Il faut surement suivre une liste de signes précis...

Elle prit la tête de la marche, marchant sur les bonnes dalles. Sa grande sœur et Piccolo la suivirent, prudemment, ne marchant que sur les dalles qu'elles leurs indiquaient. Patiemment, ils arrivèrent peu a peu a l'autre bout de la pièce. Piccolo regarda derrière lui le chemin qu'ils avaient parcouru. Il n'aurait sans doute pu le parcourir tout seul.

- Une bonne chose de fait !

Ils continuèrent leurs chemins, arrivant dans une autre salle, plus étroite. Pendant que les deux femmes cherchaient une autre inscription qui pourrait leur donner un indice sur le chemin a prendre, Piccolo examina la salle. Il y avait plusieurs squelettes sur le sol, certains devant être très vieux. Le plus étranges c'est que la plupart avaient des membres sectionnés. D'autres avaient été décapiter et d'autres coupé en deux. Il fit comme précédemment lançant un crâne au milieu de la pièce. En un éclair le crâne fut coupé en deux dans le sens latéral

- Au moins c'est clair...

Il revint ensuite vers les deux jeunes femmes. Elena lui transcript ce qu'elle avait trouvé.

" Le fidèle doit suivre la parole de notre Saint Sauveur "

- la parole ...?


Il réfléchit un instant, ne comprenant pas vraiment comment ils pourraient bien passer. Ils s'approchèrent du couloir piégé.

- bon, je vais y aller...

Il commença a marcher sur le sol marchant prudemment, s'attendant a voir les lames apparaitre. Une première lame sortit du sol, juste après un léger vent. Il esquiva la lame en effectuant un rapide bond sur la gauche. la lame s'arrêta, apparaissant au grand jour. Il continua la marche entendant une légère voix juste avant les attaques lui disant quoi faire. Il s’exécuta, bondissant a droite, a gauche, quelques salto arrivant bientôt à la fin du couloir. Il vit alors un levier qu'il actionna, révélant les lames qui sortaient du sol, du plafond et des murs avant de s'arrêter.

- Vous pouvez venir les lames sont désactivées...

Elles le rejoignirent et ils continuèrent...

Elena Ivory

Humain(e)

Re : En voir de toutes les couleurs [Piccolo]

Réponse 16 avril 08, 2014, 03:05:57 am

Ces énigmes étaient évidemment liées à la religion. Quoi de plus normal, quand on voulait trouver la tombe d’un Saint ? Elena et Adamante traversèrent la première pièce, avant de laisser le Namek à la peau verte les guider. Elena se rapprocha ainsi d’Adamante, qui lui fit une brève accolade ainsi qu’un sourire, comme pour la féliciter. L’espiègle conseillère royale lui murmura alors dans le creux de l’oreille :

« Je crois que je n’aurais pas du sécher tous les cours de théologie au monastère... »

Un bref sourire traversa les lèvres de la Reine. Que la Reine de Nexus puisse prendre autant de risques en explorant un tombeau abritant des pièges mortels, voilà qui aurait probablement scandalisé Jamiël, ou même Messire Langley. Rien qu’à imaginer la tête du chambellan, elle en aurait presque pouffé. Oui, oui, ce n’était pas convenant, mais c’était aussi terriblement excitant... Comme de frôler les bornes sociales, les conventions, pour faire ce qu’on avait envie de faire. La liberté... Oui, voilà ce qu’elle ressentait en explorant ce tombeau ! Certes, c’était risqué, certes, c’était dangereux, mais c’était aussi, parallèlement, grisant et excitant, car elle avait la sensation de découvrir des choses qui lui étaient inconnues. Sa logique, à peu de choses près, était en ce sens similaire à celle de cette jeune noblesse nexusienne idéaliste qui se rendait dans les auberges des bas-fonds pour fonder des associations, et pour finir par se droguer. Elle avait au moins la finesse d’avancer à visage masqué. Elena savait que ce qu’elle faisait était risquée, et, en un sens, témoignait d’une certaine irresponsabilité, mais elle n’avait que seize ans, et, quand on avait passé sa jeunesse dans un monastère, reclus, et qu’on débarquait tout d’un coup à Nexus, sans avoir jamais vraiment eu l’occasion de quitter le Palais autrement qu’avec une solide escorte, on développait une certaine attirance pour voir son peuple... Si Elena avait connu la Terre et ses produits culturels, elle se serait certainement reconnue dans la princesse Jasmine, enfermée dans un palais luxueux, et faisant le mur pour rejoindre le reste du peuple, au risque de mettre en danger la succession royale. La logique d’Elena restait fondamentalement la même.

Le trio grimpa un petit escalier qui les conduisit dans une autre pièce, avec, à gauche et à droite, des vitraux, offrant à la pièce un éclairage multicolore. Malgré l’âge et la vétusté des lieux, il y régnait une délicate odeur de sainteté. Elena s’avança d’une statue dans un coin, à gauche de la pièce, représentant un saint, et déchiffra à nouveau l’inscription, prenant son temps, se pinçant les lèvres à chaque fois qu’elle déchiffrait les inscriptions. Le Namek se chargea ensuite de résoudre l’énigme, qui consistait à s’avancer, et à se fier à la Parole du Saint.

« Cette statue... Ce n’est pas l’un des Apôtres ? » demanda Adamante.

Elena releva la tête pour voir le visage de la statue. Il était difficilement reconnaissable, en raison de l’ancienneté de la statue, mais Elena se demandait s’il ne s’agissait pas de l’un des Apôtres qui avait insisté sur la nécessité de suivre la Parole de l’Homme-Jésus, la saine voix réconfortante du Christ. Piccolo finit par arriver au bout, et les deux femmes entendirent, dans les murs, une série de déclic, et une porte au fond de l’étroite pièce s’ouvrit, s’enfonçant dans le plafond.

« Peu importe » répliqua la Reine en haussant les épaules.

Le duo suivit Piccolo dans un étroit couloir en forme d’arc-de-voûte, qui les conduisit alors devant une ancienne salle de prière...Une nef, plus précisément. Il y avait des rangées de bancs, et, au fond, un autel, ave, au milieu, une croix de l’Ordre en bois. Des bougies brûlaient comme par enchantement, et de la lumière s’échappait également de vitraux. La pièce était assez agréable, haute de plafond, et, quand le trio commença à s’avancer, le mur derrière eux se referma.

Une fumée s’éleva alors à hauteur de l’autel, une fumée blanche, et une voix, désincarnée, se mit à jaillir d’entre les murs :

« ...Et, quand Il fut face à Ses disciples, le Christ s’exprima en ces mots : ‘‘je ne suis pas venu apporter la paix, mais l’épée’’. La religion n’est pas que foi, elle est aussi combat de tous les instants, passion de toutes les minutes. »

La fumée blanche se dispersa ensuite, mais on put entendre des mouvements et des bruits. Le long des angles de l’église, derrière les colonnes en pierre, des statues décoratives s’animèrent comme par enchantement, et s’avancèrent lourdement vers les trois intrus, portant de lourdes épées. C’était une nouvelle épreuve, et celle-ci portait désormais sur leurs aptitudes à savoir se battre.

Autant dire qu’Adamante allait devoir solidement protéger la Reine.
DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.


Piccolo Jr

Re : En voir de toutes les couleurs [Piccolo]

Réponse 17 avril 28, 2014, 06:17:41 pm

Ils continuèrent leurs chemins prudemment, Piccolo prenant les devants au cas ou. Ils arrivèrent dans une pièce ou se trouvaient plusieurs statues qui représentaient des combattants. Une voix s’éleva, étrange, on aurait dit une voix d'outre tombe mais venant d'une personne rempli de sagesse. Les phrases énigmatiques ne disaient rien de bon, parlant de combat...

Soudain la porte d'entrée de la pièce se referma. Piccolo courut pour essayer de la maintenir ouverte , mais rien n'y faisait et elle se referma. Il y avait surement une puissante magie la dessous.

- Nous voila pris au piège, en attendant le prochain défi.

Soudain il y eu un bruit sourd, continuait par d'autres bruits et des statues de pierres commencer a bouger

- Manquait plus que ça !

Il concentra son énergie avant de se lancer ver s l'une des statues. Il arrêta le coup de poing de celle ci, tenant l'épée de ses deux mains, avant de lui asséner un coup de poing au visage, craquelant un peu la pierre.
 
- Ils sont résistants ! Visait les jambes en premier !

Il esquiva un coup d'épée faisant une roulade sur le coté. Puis il concentra son énergie avant de donner un grand coup de pied dans la cheville de la statue. Celle çi se craquela et lorsque la statue voulut faire un pas en avant son pied resta a terre et il perdit l’équilibre, chutant a terre. Piccolo fit un saut en hauteur concentrant son énergie avant de lancer une boule d’énergie pour détruire la statue de pierre. Il se précipita vers la deuxième statue qui s'attaquait aux deux jeunes femme mais la statue lui envoya un coup de coude qui l'envoya a terre le sonnant.

Il se releva mais a peine fut il debout que l'épée de la statue, vint lui couper l'avant bras gauche. Il regarda son membre tombait au sol alors que le sang giclait et il esquiva les autres coups reculant, préparant une autre décharge d’énergie dans sa main. Il se concentra avant d'envoyer une puissante décharge d’énergie vers la statue de pierre qui fut désintégré. Piccolo transpirait et il s'essuya le front avant de se diriger vers les deux jeunes femmes
« Modifié: avril 29, 2014, 11:09:41 am par Piccolo Jr »

Elena Ivory

Humain(e)

Re : En voir de toutes les couleurs [Piccolo]

Réponse 18 avril 30, 2014, 03:17:11 am

« Reste derrière moi, Elena ! »

Sous la précipitation, Adamante appela Elena par son vrai prénom, sans même y faire attention, et se concentra. La magie se mit à vibrer autour d’elle, et envoya une onde de choc sur une armure qui s’approchait d’elle. Elle tendit sa main, et envoya une puissante rafale d’Air qui frappa l’armure de plein fouet, la repoussant. L’armure animée heurta un pilier, et se disloqua en plusieurs morceaux.

« Attention ! » s’exclama Elena.

À côté d’Adamante, une autre armure se rapprochait dangereusement, et Adamante vit l’épée se ruer vers elle. Elle se protégea à l’aide d’un bouclier magique, qui absorba une bonne partie de la puissance du coup, déviant également l’épée, permettant ainsi à la jeune femme de l’esquiver. Elle envoya depuis son doigt des arcs électriques qui frappèrent l’armure au torse, la forçant à reculer sous l’effet de la surprise. Adamante constata cependant rapidement que ses éclairs ne produisaient pas beaucoup d‘effet contre un tel monstre, insensible à la douleur. Elle opta donc pour une nouvelle attaque d’Air, envoyant des rafales qui repoussèrent l’armure, la décapitant. Malheureusement, l’armure attaqua à nouveau, et Adamante dut se téléporter pour éviter le gantelet de fer de l’armure. Elle l’attaqua sur le côté, et entendit alors le Namek hurler de viser les jambes en premier.

La magicienne suivit ce conseil, et envoya ses rafales à hauteur des jambes, parvenant à les faucher assez aisément, faisant tomber l’armure dans un claquement métallique. Elena, elle, restait dans le coin, nerveuse, et poussa un cri en voyant leur sauveteur se faire trancher un bras. Une armure apparut alors à côté d’elle, armée d’une épée, et Elena hurla à nouveau. Elle venait de voir un bras se faire trancher, mais, curieusement, le Namek ne semblait pas trop affecté. La Reine bondit sur le côté, évitant l’épée, qui alla manger le mur.

« Adamante ! »

L’armure se rua sur Elena, et Adamante réagit en tendant sa main, envoyant une décharge d’Air qui frappe les jambes de l’armure. On put voir l’air se creuser autour de son attaque, formant une sorte de tunnel aérien qui faucha les jambes de l’armure, l’envoyant s’étaler lourdement sur le sol. Elena en tomba à la renverse, ses fesses heurtant le sol. Adamante envoya une autre décharge, soufflant une autre armure, et se rapprocha ensuite d’Elena, alors que la situation se calmait. Le cœur d’Elena, peu habitué à l’action, bondissait dans sa poitrine, et sa respiration était précipitée.

« Elena, tu vas bien ?! » s’exclama Adamante, inquiète.

La partie se calmait, et Elena, clignant des yeux, hocha la tête, frénétiquement.

« O-Oui, ça... Ça va... »

Adamante sembla alors noter que le Namek avait été mutilé, et grimaça.

« Il faut vous soigner... Je dispose de quelques sorts de magie blanche. »

La blessure était nette, et elle pouvait encore réussir à recoudre son bras... Ce ne serait pas terrible, mais ce serait toujours mieux que rien. Elena, quant à elle, se remettait peu à peu de ses émotions. Elle ne pensait pas que la tombe de Saint-Grégoire d’Hortencia serait si bien protégée.

Vraiment pas.
DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.


Piccolo Jr

Re : En voir de toutes les couleurs [Piccolo]

Réponse 19 juin 09, 2014, 07:32:18 pm

Ils reussirent a se dabarasser des armures vivantes, les deux jeunes femmes se debrouillant bien, surtout la plais age des deux. Cependant Piccolo fut surpris car a un moment, la plus age des deux appella sa soeur par un autre nom qui ne correspondait pas du tout au nom qu elle lui avait donne auparavant quand ils s etaient rencontre

il se tenait le bras, le sang coulant, formant une flaque de sang au sol. Quel imbecile, il avait ete imprudent.


- Sa ira...

Il concentra son energie dans son bras, l hemorragie s  arretant et son moignon commencai a bouger. Il serra les dents et son bras repoussa, enduit de sang. il soupira un peu, reprenant vite son souffle avant  d agiter ses doigts pour s habituer aux mouvements de son nouveau menbre

- Ma race possede quelques capacites specifiques...

Il les regarda, sachant que cela avait l habitude de surprendre voir choque les personnes qui etaient temoins de cette capacite speciale. Il regarda les armures detruites, les observant un peu

- Bon continuons...Mais dites moi, pourquoi avez vous appeller votre soeur Elena ? je croyais qu elle s appellait Sandra ?

Il les regardait etonne, alors qu ils continuaient leur marche passant dans une autre salle.



Elena Ivory

Humain(e)

Re : En voir de toutes les couleurs [Piccolo]

Réponse 20 juin 11, 2014, 02:25:01 am

Avec une partie du bras en moins, Piccolo n’était pas très reluisant à voir. Pour autant, il ne semblait pas particulièrement souffrant, ce qui était étonnant. Elena ne l’entendait pas hurler, et, alors qu’Adamante se rapprochait pour le soigner, elle eut la surprise de voir le bras de ce dernier se mettre à repousser, exactement comme si Piccolo était devenu une sorte de lézard. Les deux femmes étaient effectivement surprises, étonnées par ce qu’elles venaient de voir, et l’homme reprit sa route, comme si de rien n’était, avant de leur poser une question :

« Bon continuons...Mais dites-moi, pourquoi avez-vous appelé votre sœur Elena ? je croyais qu’elle s’appelait Sandra ? »

Merde ! Sur ce coup, Adamante avait clairement manqué de vigilance. Sous une inquiétude qui était évidemment très légitime, la jeune femme avait appelé Adamante par son nom. Une information qui n’était pas tombée dans l’oreille d’un sourd, car Piccolo l’avait relevé, et agissait en conséquence. Quelle excuse pouvait-on trouver, maintenant, pour le convaincre de leur bonne foi ? Adamante était rarement placée dans une telle situation, car elle avait plutôt tendance à fuir ce genre de quiproquo et de situations. Il fallait trouver une excuse convaincante.

« Sandra est un nom d’emprunt, expliqua-t-elle. Le reste est vrai : je suis vraiment une noble, et je recherche vraiment cette tombe. Pour des raisons de sécurité évidentes, il nous a semblé opportun de ne pas divulguer nos réelles identités, car nous ignorions si vous étiez fiable ou non... Et, dans la mesure où nous venons presque de mourir tous les trois, j’ai envie de vous accorder le bénéfice du doute. »

À voir le visage renfrogné d’Adamante, on pouvait constater qu’elle n’était pas du tout d’accord avec l’analyse d’Elena. C’était risqué d’accorder aussi facilement sa confiance à quelqu’un qui, dans le fond, restait encore un parfait inconnu. Adamante n’avait toujours pas confiance, mais Elena ne se posait plus cette question. Si cet homme leur voulait du mal, que lui importait de savoir son réel nom ou pas ? Il était bien trop tard pour faire machine arrière, maintenant. Les deux femmes s’avancèrent donc à la suite de l’individu.

Cette épreuve physique n’avait pas sonné la fin des épreuves, et une porte venait de s’ouvrir dans un coin de l’église. Le trio suivit un couloir qui les amena dans une autre salle. Une nouvelle épreuve les attendait, et ils arrivèrent devant ce qui semblait être un échiquier.

« Après avoir testé notre force physique, voici une épreuve supplémentaire pour tester notre force mentale, notre logique, et nos capacités de réflexion », résuma sommairement Adamante.

Un pupitre se tenait près de leur bord, sur une estrade en hauteur, permettant ainsi d’avoir une vue de la scène. Adamante sentait des ondes magiques dans la pièce. Une lourde porte était au fond, fermée par de redoutables verrous magiques. Il n’y avait pas de doute possible sur ce qu’il fallait faire, maintenant. Il ne restait plus qu’à déterminer qui s’amuserait à grimper à l’étage.

« Vous êtes fort aux échecs, Piccolo ? s’enquit Elena. Autrement, je grimperais, j’ai fait quelques parties. »

Rien de particulièrement mirobolant. Elle espérait juste que l’adversaire en face ne soit pas trop fort.
DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.


Piccolo Jr

Re : En voir de toutes les couleurs [Piccolo]

Réponse 21 septembre 05, 2014, 12:22:45 am

La demoiselle avoua donc son mensonge et Ses origines nobles tout comme sa sœur, bien qu'elle ne lui ressemblait pas. Il ne lui dit cependant pas son véritable nom, préférant rester anonyme.

- Bien, je le comprends parfaitement, chacun a ses secrets...

Lui en avait aussi bien entendu. Il avait donc deviner juste, mais cela depuis longtemps, car il avait vu leurs  habits plutôt finement décoré sous leurs lourdes robes a capuches basiques, afin de passer inaperçus. C'était plutôt la plus jeune des sœur qui avaient inconsciemment trahi leurs origines car Piccolo était un fin observateur.

Ils continuèrent leur chemin, arrivant bientôt dans une nouvelle salle assez étrange ou tout était sombre, excepté deux pupitres : l'un en face d'eux et l'autre a l'opposé. les pupitres surplombaient un damier luminescent comportant de lourdes pièces qui paraissaient presque vivantes. Piccolo reconnut les pièces d’échecs auxquels il avait déjà joué. il aimait bien ce jeu, mais n'était pas un as. Il examina donc la scène ne se sentant pas trop la dedans

- Je préfère vous laisser, je connais le jeu, mais je n'y suis pas bon...j'y ai joué qu'une fois

Il laissa donc monter la jeune femme, avant de voir arriver son adversaire, un jeune homme mystérieux assez petit, au visage caché par un foulard et un large chapeau.

- Je vous laisse la main...
 
Ses deux yeux rouges la scrutaient essayant de déterminer son jeu et ses intentions, mais il n'y parvenait pas...

Piccolo faisait de même se concentrant, mais il y avait une sorte de vide face a lui, ce qui était étrange. On aurait dit une sorte de vide abyssale.

Le jeu commença, Sandra commençant la partie et plusieurs tours passèrent. La jeune femme était plutôt doué, le jeune homme n'aurait pu faire mieux, d'ailleurs il aurait peut être déjà perdu...

Elena Ivory

Humain(e)

Re : En voir de toutes les couleurs [Piccolo]

Réponse 22 septembre 07, 2014, 05:17:43 pm

« La Force n’étant que tyrannie sans la Raison,
Que la Lumière de Dieu éclaire le Fort pour qu’il soit le Juste
»

C’est ce qu’Elena put lire en montant sur le podium. Elle avait une vue surélevée sur l’échiquier. Sur le pupitre devant elle, il y avait, outre cette inscription, une reproduction miniature de l’échiquier, et elle comprit que, en déplaçant les pièces sur ce petit échiquier, les pièces du grand échiquier se déplaceraient aussi. La Reine était impressionnée. L’Ordre Immaculé avait vraiment bien agi pour protéger l’accès à cette tombe, et pour ne le réserver qu’aux plus braves d’entre les braves. Elena déplaça l’un des pions, se rappelant les multiples parties qu’elle avait faites au sein du monastère de Saint-Antoine. Elle en faisait encore au Palais d’Ivoire, de temps en temps, généralement face à Adamante, ou face à Jamiël. Adamante, bras croisés, restait aussi en contrebas. La magie émanait de cet échiquier, et les pions filèrent.

L’adversaire en face n’était, fort heureusement, pas très fort, ce qui convenait à une amatrice comme Elena. Elle savait que les échecs étaient un jeu de stratégie très complexe, donnant lieu à des controverses sur des mouvements à suivre, et à de nombreux manuels de formation récitant toutes leurs stratégies. Les pions se déplaçaient, Elena sacrifiait les siens, en visant le roi ennemi. Il fallait tenir compte des mouvements ennemis, des siens, anticiper ce qui se passait, afin de réduire autant que possible les possibilités d’action de l’autre, dans le but d’atteindre son roi.

Leur affrontement dura un bon quart d’heure, avant qu’Elena ne parvienne enfin à atteindre le Roi. Il y eut alors un grincement, et l’échiquier s’ouvrit en deux, lentement, révélant, sous la partie d’échecs, un escalier circulaire qui s’enfonçait dans le sol.

« Woow, s’exclama Adamante/Elora. Voilà qui est inattendu !
 -  Au moins, nous savons où aller.
 -  Bien joué, jeune femme ! la taquina alors Adamante.
 -  Il fallait bien que je serve à quelque chose, se contenta de répliquer Elena/Sandra avec un sourire sur le bord des lèvres. Bon, continuons ! »

Ils n’avaient pas le temps de jaser inutilement, et Adamante s’avança rapidement. Des torches s’étaient allumées le long de l’escalier, donnant à Elena l’impression de se trouver dans un de ces récits d’aventure qu’elle lisait de temps en temps. Encore une fois, au monastère, elle adorait lire ce genre de récits. Ils racontaient généralement des expéditions archéologiques menées par des hommes charismatiques se rendant dans des endroits dangereux et isolés, accomplissant une série d’épreuves variées, avant de tomber sur des Ashnardiens peu scrupuleux et dangereux. D’autres récits mettaient en avance la supériorité technologique des Nexusiens. Il y avait notamment une série entière sur un missionnaire religieux qui civilisait des peuplades sauvages et barbares. Elena ignorait pourquoi son esprit venait de penser à ça, et repensa à autre chose quand le trio descendit les marches de l’escalier.

Une autre épreuve apparut quand ils ouvrirent une porte. Ils arrivèrent sur un pont surplombant un profond ravin, menant à un lac souterrain. À gauche et à droite du pont, il y avait des galeries, et d’énormes haches circulaires se mirent à tomber, de gauche à droite, filant juste à quelques centimètres du sol en passant sur le pont.

« Je me doutais bien que nous finirions par avoir une épreuve comme ça...
 -  Tu ne peux pas utiliser ta magie pour les retenir ? Je n’ai pas envie de courir comme un singe.
 -  C’est possible » acquiesce-t-elle.

Adamante se concentra, levant ses mains, et envoya des cristaux de glace qui brisèrent les chaînes retenant les lourdes haches, les faisant basculer dans le vide. On entendit de gros *PLOUF !* quand les énormes haches filèrent dans l’eau.

« Voilà... C’est plus rapide comme ça ! »
DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.



Répondre
Tags :