Le Grand Jeu - Forum RPG Hentai

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des œuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible.
Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans.

En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Vous acceptez également le traitement automatisé de données et mentions légales de notre hébergeur.

Voir les derniers messages - Tetyhs Inoru

Nos partenaires :

Planete Sonic Reose Hybride Yuri-Academia L'Empire d'Argos Astrya Hybride Industry Iles Mystérieuses THIRDS Petites indécences entre amis
Inscrivez-vous

Voir les derniers messages

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - Tetyhs Inoru

Pages: 1 ... 3 4 [5]
61
Le quartier de la Toussaint / Re : Plus qu’un braquage [Tetyhs]
« le: samedi 23 janvier 2021, 23:19:08 »
De temps en temps, notre adorable mère nous demandait lorsque nous le pouvions, de venir la retrouver à sa boutique lorsqu'elle avait besoin de nous pour lui rendre service. Le plus souvent, à cause de ses livraisons qu'elle devait effectuer avec son vélo. La pauvre était parfois bien chargée et parcourait de longues distances. C'était d'autant plus idiot, que malgré mon pouvoir fantastique de déplacement, que celui-ci ne pouvait pas me permettre de pouvoir transporter des charges encombrantes. J'espérais pouvoir en être capable un peu plus tard, avec un meilleur apprentissage...

Une ou deux petites ventes effectuées durant son absence, ma jolie mère finit par revenir à la boutique. Regards qui se croisent, nous échangions comme à chaque fois, un sourire qui en disait long. Nul doute que l'amour était bien là entre nous... Et ma ravissante mère, je l'aimais...

Nous terminons de discuter un peu ensuite, avant que mon adorable mère qui me disait l'être tout autant qu'elle à mes yeux, me libère. Prêt à partir, le sourire aux lèvres, celui-ci cesse lorsque je vois une personne portant une tenue étrange, rentrer. Comme si j'avais été pris d'un pressentiment bizarre, l'individu couvert de la tête aux pieds sort alors une arme à feu et va la braquer contre ma mère! Enfoiré...
Alors que j'allais bouger vers lui pour réagir, ma mère me faisait un geste avec sa main. Je comprenais à travers celui-ci ,qu'elle souhaitait que je reste sagement à ma place... Merde!...

La crapule se tourne alors vers moi et me demande d'aller remplir son vieux sac, avec les cristaux de la boutique. Enervé, je le prends et commence à y plonger délicatement les cristaux de magie à l'intérieur. Dans ma tête, j'étais beaucoup plus inquiet pour ma mère que cet enfoiré tenait en joue avec son arme, que pour moi. Le voir la mettre en joue m'était insupportable! S'il y avait une chose que je ne supportais pas, c'était qu'on s'en prenne aux gens que j'aime!... Sans doute égaré dans ma colère, je décidais d'en avoir suffisamment mis à l'intérieur. Me rapprochant de lui pour lui rendre son foutu sac, je l'entends péniblement me dire qu'il en voulait encore. Qu'il n'y en avait pas encore assez... Ce à quoi ma mère essayait de calmer le jeu. Comme toujours, elle était vraiment bien trop gentille...

Obtempérant à contre coeur, je finissais de remplir une fois de plus le son sac de cet idiot. J'avais bien retiré plus de la moitié de la marchandise déposée sur les étalages fait de bois. J'avais enlevé ce qui permettait au moins en partie, de faire vivre ma mère à peu près décemment...
Sac une fois de plus rendu au sale type, celui-ci sort sans rien répondre. Bien évidemment soucieuse, ma mère vient alors vers moi en me prenant les mains...

- Maman... Tu t'investis beaucoup pour ta boutique... Tu mènes une vie qui n'est pas toujours facile et tu ne nous a pas vraiment raconté beaucoup de choses, sur toi et ton passé pour l'instant... Seulement je sais que tu as souffert! Tu l'as dis toi-même! Alors un braquage en plus!... Je sais que tu veux nous protéger mais nous aussi, on est là pour toi!

Relâchant ses douces mains des miennes, je pars alors très vite vers la sortie du magasin. A l'extérieur, je repère le sale individu qui venait d'avoir fait tant peur à ma mère. Le voyant commencer à partir en moto, je me transforme immédiatement en particules solaires, alors que j'entendais celle que j'aimais, crier mon nom... Le coeur serré, mais aussi en colère, je me mettais aussitôt à le suivre depuis le ciel. Flottant dans les airs tel un amas de poussière brillante, je le voyais s'engager par la suite dans un quartier que je ne connaissais pas du tout.

Un peu plus tard, il finit par garer sa moto et par entrer dans une vieille bâtisse, dans ce quartier qui semblait être drôlement vétuste. Avec prudence, je traverse la courte distance de cette rue aussi peu animée que sale. Porte naturellement fermée, je trouve facilement une ouverture par le dessous, pour pouvoir entrer. Infiltré à l'intérieur, je reprend alors ma forme "humaine". Je n'ai malheureusement pas le temps de faire trois pas dans cette pièce mal éclairée qui doit faire office de salon, que mon pied cogne accidentellement quelque chose au sol qui fait alors du bruit. Mince...

62
One Shot / Re : Une proie pour en chasser une autre { Pv ~ Setyhs/Tetyhs }
« le: samedi 23 janvier 2021, 19:55:59 »
Déterminé comme jamais, je balance presque d'un seul coup la totalité de mes boules de soleil sur cette chose. Celle-ci réagit très vite et commence à glisser sur le côté. Tout aussi rapidement elle esquive mes attaques, alors que je serrais les dents, les deux mains tendues vers elle... Essayant de retarder légèrement la fin de mon lancer, la démone exécute un salto avant, alors que ma toute dernière boule solaire lui part dessus. Dans une action aussi incroyable qu'imprévisible, elle parvient à la repousser de manière directe. Ma propre boule s'écrase alors non loin de moi...
Estomaqué par ses actions tellement rapides, elle parvient à ma portée, puis elle se saisit de moi avec une facilité déconcertante en m'attrapant par la mâchoire. En plus j'avais l'impression de ne même pas l'avoir une seule fois touché concrètement dans mes enchainements, dès mon arrivée... Merde! Mais d'où est-ce que cette fille sortait?...

Tout en luttant avec rage, prêt à me battre jusqu'au bout pour l'empêcher de faire du mal à Set, je remarque un bref instant deux entailles brillantes, au niveau de son armure... Ainsi je l'avais donc bel et bien touché dans le feu de l'action... Alors que je commence à avoir franchement mal à la mâchoire, elle m'envoie un violent coup d'épaule qui me projette au sol.  Dès que je m'écrase, je ressens une vive douleur qui me retourne l'estomac...

- Ouch!...

Le souffle subitement coupé, dans l'incapacité de pouvoir crier à cause de la douleur, il s'écoule plusieurs longues secondes durant lesquelles la chose se détourne de moi. Dans l'action, la fille dévoile qui me tourne le dos, dévoile alors une étrange paire de jambes que j'étais incapable d'identifier, si ce n'était qu'elles n'étaient pas du tout humaines. Plus robotiques... Cette femme plus inhumaine qu'autre chose, se met alors à crier dans un ton où s'entremêlent menace et colère, dans la direction d'où Setyhs semblait s'être enfuie. Alors qu'elle frappe le sol, il se produit une puissante secousse qui fait s'ouvrir une crevasse de plusieurs mètres autour d'elle. Cette fois-ci, en plus d'être réellement déterminée à en vouloir à ma soeur, je réalisais jusqu'à quel point cette chose représentait une menace sérieuse, à ne surtout pas prendre à la légère...

63
Dortoirs et douches / Re : Première visite et première rencontre [Tetyhs]
« le: vendredi 22 janvier 2021, 22:53:13 »
Récemment inscris dans ce tout nouvel établissement scolaire ma soeur et moi, nous avions quand même rencontré certaines difficultés d'adaptation au début Ma soeur, plus encore que moi. Le changement d'environnement, accompagné par les retrouvailles avec notre mère avait été un véritable chamboulement dans notre vie. Mais heureusement, il y avait beaucoup d'élèves et de personnes très sympathiques dans cet endroit. Sans compter que j'appréciais pouvoir laisser exprimer toute ma créativité artistiquement perverse, par ici.
Et ça n'était pas prêt de s'arrêter, avec la rencontre d'une petite nouvelle tête des plus adorables. Comme d'habitude, en quête de toujours un peu plus que d'une simple amitié, je repérais une fille qui semblait perdue. Je le remarquais car elle semblait chercher à se situer sur le plan de l'école.

- Salut. Je dirais que tu m'as l'air un peu perdue? Si tu as besoins de tout renseignements, du plus simple au plus détaillé, en passant par le plus complet ou bien même le plus secret, je peux tout à fait me proposer pour t'aider...

Sourire en coin, je regarde cette fille qui dégageait quelque chose d'incroyablement mignon. Quelque chose qui allait au-delà de bien plus que sa propre beauté physique... La petite brune avec ses cheveux tressés et habillé dans une jolie robe jaune, se présente alors à moi dans un nom que je trouvais tout aussi ravissant et mignon, que sa bouille. Ravi de pouvoir l'aider à s'orienter dans son nouvel établissement scolaire, je me présente à mon tour à à elle, tout en lui prenant dans la foulée sa douce main avec la mienne.

- Et bien en voilà une bien jolie et ravissante fille, en quête de renseignements. En tout cas, bienvenue au lycée Mishima Claudie. Quant à moi, c'est Tetyhs Inoru. Mais tu peux m'appeler "Tet"...

Tout en lui répondant avec un petit clin d'oeil amusé, je lui faisais ensuite découvrir l'endroit sans perdre de temps. Les lieux à quelques exceptions près, étaient tous somme classiques. Ce lycée bien que grand, n'avait pas non plus la prétention d'être d'une dimension démesurée à se perdre, comme on pourrait se perdre dans un labyrinthe. Une demi-heure tout au plus nous suffisait donc à ce que je lui en fasse visiter le plus gros de l'endroit, alors que mon adorable toute nouvelle cible amie, n'arrêtait pas de s'émerveiller. Elle était vraiment adorable! Au point que j'avais envie de lui sauter dessus pour lui faire des câlins, accompagnés par bien d'autres choses...

Aussi, j'avais déjà bien en tête de lui montrer les douches... mixtes. Et lorsque nous commencions à nous en rapprocher dangereusement, Claudie la sacrée gourmande se précipite sur les pains au chocolats de la cantine, lorsque nous entrons. Elle en avale alors un goulument. Ce qui m'attendrissais toujours un peu plus. Au point que je me demandais si cette fille était vraiment aussi innocente qu'elle semblait vouloir le laisser penser...

- Hahaha! Je suis ravi que ça te plaise autant. Eh oui ici, tu pourras bien t'amuser et faire beaucoup de choses... D'ailleurs en parlant de s'amuser et d'aller faire beaucoup de choses, nous avons aussi des douches de première qualité, parfaitement agréables et des mieux aménagées...

Main dans la main, préparant d'aller lui faire le coup que j'avais déjà fais à une autre fille, je l'emmenais tout "innocemment" tel un prédateur vers les fameuses douches. Lorsque je lui présentais les douches bien évidemment vides en ces heures matinales, je me retournais vers elle, tout en pointant ma main, vers ces dernières. Un peu comme s'il s'agissait d'un endroit extraordinaire à regarder... Oui le terme "extraordinaire" l'était vraiment! Encore fallait-il en comprendre les subtilités coquines qui vont avec. Et en termes de compréhensions, les arguments qu'allaient avoir Claudie en guise de réponse, me fit avoir un sourire pris entre l'expression de la surprise et de l'amusement. Je ne m'attendais vraiment pas à une telle "innocence". C'en était presque inhabituel pour moi..

- Et bien... oui! C'est tout à fait ça Claudie! C'est exactement ça! Je t'ai emmené ici pour que nous puissions nous laver. En plus, il n'y a pas beaucoup de monde en ces heures matinales. Raison supplémentaire...

Encore à me demander si elle n'allait pas détecter une quelconque supercherie provenant de ma part, nous entrons à l'intérieur. Arrivé dans la pièce principal où se regroupait bancs et casiers, j'invitais Claudie à se déshabiller avec moi sans attendre, tandis que je repérais une cabine au hasard. Notre prochain terrain de jeu...

- Je t'en prie Claudie, déshabilles-toi. Je vais faire de même aussi...

Tout en me mettant à siffloter une chanson perverse provenant de chez moi qui traduisait dans ses paroles mes intensions, je retirais un à un mes vêtements, non sans épier régulièrement Claudie. Arrivé à la moitié, je ralentissais encore plus, histoire de pouvoir garder sur moi le moment voulu, la petite surprise que je lui réservais. Cette même petite surprise qui en avait rendu folle et fou d'extase, plus d'un et d'une...

- Si tu veux on peut partager une cabine, puisqu'on est maintenant entre amis? Finis de te déshabiller et de mettre tes vêtements dans un casier, je te rejoins ensuite...

Attendant le bon moment pour agir, je profitais d'être momentanément hors de son champ de vue pour y déposer ensuite mes affaires. Aussi nu comme un vers que la ravissante Claudie, je pars ensuite la rejoindre dans la cabine où elle était entrée. Je faisais d'abord exprès de lui tourner le dos, le temps de fermer la porte. Savon en main, je me retourne alors brusquement vers elle, encore une fois "en toute innocence"...

- Alors qu'est-ce que tu penses de tout ça?...

Jouant encore sur les mots, j'avais du mal à contenir mon érection. Si je ne bandais pas complétement, elle ne se trouvait déjà plus au repos. Du coup, il ne me restait plus qu'à connaitre ses véritables intentions et m'y adapter en conséquences. C'était assez direct comme stratégie, mais j'avais bien vite remarqué comme j'avais affaire à une fille bien peu méfiante. Et j'adorais ça!

64
A toute vitesse, comme presque emportée par le diable, ma soeur se précipite vers elle en l'interpellant. Quelques instants après, je voyais la fille commencer à tituber sur place. Setyhs apparemment très en colère contre elle, ne la lâchait plus d'une semelle. Le temps qu'elle arrive vers son "ancienne amie" de son application terrienne favorite, elle tombe au sol. Puis une fois de plus, Set part ensuite dans ses longues tirades habituelles aux répliques bien larges, comme elle cherche toujours à avoir le dernier mot lorsqu'elle est contrariée. Soucieux de mon côté par ses éventuels agissements, je finis par rapidement la rejoindre.

Ma soeur se met alors à traiter la fille que je ne voyais que de derrière, de "chien", en faisant référence à son nom. Cette fois, j'avais vraiment la preuve que Set lui en voulait particulièrement, pour ce qui s'était passé. Elle ne lâcherai pas le morceau, tant qu'elle n'aurait pas eu sa dose...
Nouvelles répliques accompagnées par des tirades aussi descriptives qu'affectueuses, j'entends ensuite Set claquer des doigts, devinant le sort qu'elle réservait à cette pauvre fille qui n'en méritait pas tant. Et pour la ridiculiser encore un peu mieux, elle la défroque en lui abaissant le bas de ses vêtements. Wow! Encore que dans une situation plus amicale, j'aurai sûrement trouvé cette vision encore plus belle, en voyant son entre-jambe...

65
Journée de détente pour moi aujourd'hui. En fait, c'était même plutôt une journée un peu ennuyante. Il y a parfois des jours où il se passe des choses moins palpitantes que d'autres. Bon au moins, j'avais la chance de pouvoir régulièrement m'envoyer en l'air. Pouvoir jouer aux petits coquins en usant et abusant de mon apparence physique trompeuse, que j'aimais tellement! Dans tous les cas, notre intégration à ma soeur et moi, commençait doucement à se faire. Evidemment, venir d'une autre planète n'était pas chose aisée. Sans compter que le temps s'écoulait ici beaucoup plus vite, que par rapport à chez nous, sur Saturne. Mais pour l'instant, à part quelques petits contre-temps et événements parfois assez étranges, nos activités se déroulaient bien. Et puis surtout, il y avait notre mère! C'était tout simplement notre rayon de soleil à nous! C'était d'autant plus intense, que nous venions de la rencontrer tout récemment, alors que nous ne l'avions vue uniquement en rêve par le passé...

Journée de cours terminé, avec cette fois comme je le disais, une journée plutôt ennuyante pour changer des habitudes, je décidais de regagner notre chambre à Setyhs et moi, dans le lycée. Occupé un peu à rechercher tantôt des activités à faire en ville ou bien à jouer à des jeux terriens depuis ce téléphone tout aussi terrien que le reste ici, je n'avais pas vu le temps passer, quand j'entends toquer...
M'attendant sans doute à un ou une invité(e) surprise de marque, avec une fille ou un joli garçon qui voulait peut-être venir discuter avec moi très en tête à tête, je voyais en ouvrant qu'il s'agissait de ma soeur. Elle tenait avec elle, une fille qui semblait se retrouver comme dans un état second...

Set se lance alors sans attendre dans ses grands discours habituels, me parlant de "surprise", en la désignant. "Surprise" qu'elle dénomme "poiscaille", sans que j'en sache la raison que je découvrirai apparemment le temps voulu. Mais bien qu'elle rit, elle me paraissait assez remontée contre cette fille. Celle-ci lui ayant apparemment volé son précieux journal intime, alors qu'elle m'avoue sans états d'âmes l'avoir punie en conséquences...

- D'accord je vois... Donc le "cadeau" que tu veux m'offrir si gentiment et qui a l'air fort sympathique je l'admets, n'a quand même pas l'air vraiment dans son assiette. Tu es sûre que tu n'as pas abusé un peu trop de tes pouvoirs Set?... On est d'accord que pour nous amuser, on doit quand même respecter certaines règles bien établies entre nous et...

Set ne me laisse évidemment pas terminer ma phrase. Pour me convaincre d'aller m'intéresser à cette fille qui avait quand même une bien jolie apparence, elle me l'envoie dans mes bras. Elle semblait espérer une fois de plus que je suivrai à nos petits jeux... Selon ses règles, avec ses conditions parfois étrangement obscures de son côté... Bien sûr, elle repart alors aussi vite qu'elle était venue, histoire de ne pas me laisser plus réfléchir. Elle me disait qu'elle repasserait plus tard et que si je voulais en profiter ou faire quoique ce soit avec elle, que je semblais n'avoir apparemment qu'un temps limité... Du Set tout craché...

- Ok! Au moins à défaut de venir manger avec toi, j'ai donc de quoi pouvoir dévorer au moins avec les yeux ou peut-être plus, notre charmante invitée surprise!

Setyhs s'en va. Je referme alors la porte derrière elle, puis je pose le joli paquet avec délicatesse sur le lit, en la faisant s'asseoir doucement. Je tapais ensuite dans mes mains, pour essayer de la faire "revenir"...

- Ohé! Allô? Allô? Tu m'entends? Bon... Je ne sais pas exactement ce que toi et ma soeur vous-vous êtes dis, mais je vois qu'elle n'y est pas allée de main morte avec toi. Apparemment tu lui aurai donc volé son journal intime, si j'ai bien compris?... Je crois bien que c'était la pire chose que tu pouvais lui faire, ma jolie et malheureusement, il n'est jamais bon de s'attirer les foudres de ma soeur...

Avec les mains sur la taille, je terminais de réfléchir à l'issue la plus favorable à son sort... N'ayant pas passé la journée la plus folle de ma vie, avec une charmante compagnie que je n'arrêtais déjà plus de fixer des mes yeux coquins, il ne m'en fallait pas plus pour faire mon choix! Et comme toujours, celui-ci se portait "comme par hasard", toujours sur le même...

- Ma soeur a quand même raison, tu sais? Ce n'est pas bien de lui voler ses affaires. Aussi plutôt que de parler de "punition", pourquoi ne pas plutôt parler de "discussion" et... Oh je sais! Attends ne bouges pas, d'accord?

Une idée me venait alors soudainement... Sans perde de temps, je compose un numéro que j'avais obtenu récemment. Il s'agissait du numéro de téléphone de "Malkio Shiota". Nous-nous étions rencontrés lui et moi récemment au lycée. Notre rencontre avait bien sûr finit au lit, mais nous-nous étions promis de nous revoir rapidement, pour nous amuser une fois encore... Aussi je l'appelais et je lui proposais de venir dans ma chambre...

- Coucou Malkio, devines qui c'est? C'est Tetyhs ton chéri, tu te rappelles?... Désolé de te déranger mais si tu as le temps, essaies de vite passer dans ma chambre. Je crois qu'il y a une ravissante fille qui aimerait discuter un peu avec nous en tête à tête. Je t'expliquerais les détails, mais j'ai bien envie de faire un plan à trois. Alors j'ai pensé à toi...

Attendant sa confirmation, je raccroche après. M'asseyant ensuite à côté de la charmante demoiselle aux longs cheveux blancs qui semblait se trouver vraiment "ailleurs", je la prenais aussitôt affectueusement par l'épaule.

- Ne t'en fais pas. J'ai prévu une surprise pour toi. Tu verras ce ne sera pas violent, contrairement à ma soeur. Avec moi, tu ne recevras que des câlins! Promis! Ma soeur exagère parfois un peu quand elle est en colère je sais, mais elle est gentille. Et puis c'est vrai que lui voler ses affaires et surtout ce à quoi elle tient le plus, ce n'est pas très gentil. Peut-être que ça mérite vraiment une punition, comme elle dit? Mais une punition coquine alors! Et seulement coquine...

Je me mets alors à lui caresser la cuisse, tout en me présentant à elle, au cas où elle n'aurait pas entendu mon nom, à cause de sa curieuse torpeur...

- Au cas où tu n'aurais pas bien compris ou entendu, je m'appelle Tetyhs. Et notre invité qui devrait normalement venir d'ici peu, s'appelle Malkio. Tu vas voir, on va bien s'amuser tous les trois! Puis tu m'as quand même l'air d'avoir envie. Ca se sent, vu comment tu te laisses caresser ma jolie coquine...

Doucement, je remonte ensuite ma main jusqu'à son bas ventre. Le plat de celle-ci me faisait ressentir la douceur et la chaleur de sa peau. Elle était vraiment magnifique. Setyhs savait vraiment où pêcher ses "sirènes"...

66
One Shot / Re : Une proie pour en chasser une autre { Pv ~ Setyhs/Tetyhs }
« le: jeudi 14 janvier 2021, 22:23:17 »
J'avais beau être actuellement composé entièrement particules solaires, je pouvais autant ressentir les émotions, que mon propre corps. Ce pouvoir que je possède, me faisait parfois vraiment peur. J'avais encore du mal à le comprendre. Contrairement à Setyhs, je savais que nos pouvoirs restaient pleinement dangereux. Elle se vantait de ses capacités, alors que je lui répétais que nous devions rester prudents. Seulement, le temps presse! Set est en danger et je ne supporterai pas qu'il lui arrive quelque chose! Sans elle, ma soeur jumelle, ma moitié de coeur et de sang, je cesserai intérieurement de briller. J'étais souvent le premier à lui rappeler le danger et pourtant, j'étais aussi le premier à pouvoir envisager de prendre des risques... Mais pour elle, pour notre mère, pour tous nos amis, je ferai n'importe quoi!...

- Setyhs...

La dizaine de secondes passe et je redeviens pour la seconde fois, moi-même... La sensation de chuter au moment de me "rematérialiser", était étrange. Toute la sensation que j'éprouvais au moment de me transformer ou de me détransformer, me donnait intérieurement une sorte de vertige. C'était une sensation que je ne parvenais pas à expliquer...

- Merde!...

En prenant mon téléphone, je me suis alors aperçus que j'étais passé un peu trop loin de l'endroit où se trouvait ma soeur. Sans plus tarder, je réactive encore le même processus que précédemment, puis reviens en arrière... Mais j'étais en train de me rendre compte que ma vitesse, associé à mes émotions face à l'urgence de la situation,  ne me permettait pas de rejoindre efficacement le point exact. Il me fallait alors sensiblement la diminuer. Tenter de me concentrer, alors que ma soeur était en danger à chaque seconde...
Une minute, peut-être deux ou même trois je ne savais plus du tout, tellement je n'arrivais plus à juger efficacement le temps, je finis enfin par repérer l'endroit... Le lieu ressemblait à un grand terrain vague, avec une sorte de complexe de bâtiments en ruines plus ou moins délabrés...
Avec la crainte qu'il ne puisse arriver quelque chose à ma soeur, je continue de flotter. Par chance et comme l'endroit semblait être relativement bien dégagé malgré les ruines, je parviens à la repérer presque immédiatement. En face d'elle, je voyais quelqu'un qui ne ressemblait pas du tout à une personne "normale"...

Sans attendre une seule seconde de plus, je me rue vers elle. Arrivé en un éclair dans son dos de cette personne qui menace ma soeur, je reprenais une nouvelle fois mon apparence initiale et je faisais apparaitre aussitôt mes dagues solaires, dans mes mains. Immédiatement, j'enchainais mes coups de dagues dans son dos. Avec l'adrénaline et la pression des enjeux, j'effectuais des mouvements aussi vif que rapides. Je n'avais aucune idée de l'efficacité réelle de mes coups sur ma cible... Mais j'étais déterminé à l'empêcher de faire du mal à ma soeur! J'étais venu pour elle et je comptais bien lui montrer que personne ne fera du mal à quelqu'un que j'aime!

- Setyhs! Tiens bon soeurette je suis là!!! Tiens bon!!!

Je continue d'enchainer mes coups de dagues. Etrangement, plus je donnais de coups, plus mes dagues se mettaient à briller intensément d'un puissant éclat. C'était la première fois de toute ma vie que je les voyais briller autant. Au point que l'une d'elle m'aveugle presque moi-même et que celle-ci semblait comme s'être s'enfoncer plus profondément que tous mes coups précédents. Mais peut-être que ce n'était rien d'autre qu'une impression...

- Ne reste pas là Set! Vas-t'en d'ici! Pars d'ici tout de suite!

Dans la foulée, j'effectuais alors une puissant recul. Je faisais ensuite apparaitre plusieurs boules solaires autour de moi...

- Laisse ma soeur tranquille! Ne touche pas aux gens que j'aime tu entends? On s'est donnés beaucoup de mal pour venir ici! On a attendu depuis presque le tout début, pour pouvoir rencontrer aujourd'hui notre mère!...

Sans hésiter, je lance alors ensuite toutes les boules solaires au bout de quelques instants, vers l'espèce de démone infernale en criant...

- ... Tu ne viendras pas tout foutre en l'air! Personne ne détruira ce qu'on est en train de bâtir ensemble!...

67
De là d'où j'étais, je n'arrivais pas à comprendre ce que ma soeur et cette fille se disaient. Malgré tout, j'entendais la star adulée par ma soeur s'emporter. La réaction soudaine de Set, me faisait penser que celle-ci venait de lui avoir décroché une gifle. Aie...
Un instant après, alors que "l'ex idole" de ma soeur s'en va, Set revient vers moi. Elle me rapporte immédiatement sa version des faits des plus insoutenables face à notre "criminelle", non sans appuyer sur des exemples des plus extravagants.

- T'es sûre et certaine que tu me racontes bien toute la vérité? Que t'exagères pas un peu, comme d'habitude?...

J'avais justement l'habitude d'entendre ma soeur me raconter ses propres versions à elle. Je la connaissais par coeur. Elle avait toujours le don pour autant se mettre en avant, que d'aller se mettre elle-même dans des situations parfois pas possibles...
Sans pouvoir lui en dire plus, je lui fais un sourire en coin, très amusé de l'entendre continuer de se défendre bec et ongles.
Apparemment très colère et avec comme l'envie d'en découdre, je la voyais partir devant pour essayer de rattraper de nouveau cette fille.

- Ok! Je veux bien te donner le bénéfice du doute Set, mais je t'empêcherai d'aller trop loin! Donc pas de bêtises! Et penses à ce que notre mère a dit, elle...

Décidée à aller jusqu'au bout de sa petite vengeance, Set semblait chercher à me rappeler certains faits antérieurs... Le problème était qu'elle n'avait pas tout à fait tord non plus. En fonction de la situation, je pourrai peut-être même aller jusqu'à la suivre. Tout dépendrait de ce qu'elle ferait...

Arrivés dans allée encore plus sombre que la précédente, ma soeur tente d'interpeller discrètement le "sac à patates", tout en tendant sa main dans sa direction. Je ne savais évidemment pas ce qu'elle lui réservait exactement comme sort, mais c'était surtout ça que je me devais de surveiller. Comme nous l'a dit notre mère, nous devions autant surveiller l'utilisation de nos pouvoirs, que leurs possibles abus...

68
Zone Sous-Marine / Re : Ma petite poupée [PV]
« le: dimanche 10 janvier 2021, 17:57:10 »
Je profite d'un samedi après-midi où je n'ai pas grand chose à faire, pour me balader un peu dans cette grande ville qu'est "Seikuzu". Depuis mon arrivée, j'avais fini par remarquer beaucoup de choses ici. Tant vis à vis du comportement des personnes de cette planète, que de ce qui était acceptable de faire ou non. Aussi cacher mes attributs m'était parfois assez pénible. C'était un peu comme renier une partie de qui j'étais vraiment. Mais comme cette demande émanait expressément de notre mère à Set et moi, dans ce cas je ne pouvais encore que mieux comprendre et accepter notre sort. En revanche, j'avais pour l'instant un peu plus de facilités que ma soeur à m'intégrer dans l'ensemble par ici.

Et Aujourd'hui, comme je n'avais pas de rendez-vous coquins en vue et que je disposais de temps, j'en ai donc profité pour continuer de faire un peu une visite de la ville, ainsi que quelques petites courses. Acheter quelques souvenirs et autres cadeaux, pour tous ceux que j'appréciais.
De retour ensuite d'un centre commercial à flâner un peu, je finis par m'arrêter lorsque je vois une... une superbe créature qui doit bien me dépasser de cinq têtes au moins, venir vers moi et poser sa main sur mon épaule!

Dès que cette magnifique grande femme époustouflante m'aborde, je lui fais directement un petit sourire. Je n'avais jamais vu une femme aussi grande. Elle était vraiment superbe! J'étais moi-même plutôt surpris qu'une telle femme puisse d'ailleurs m'aborder. Aussi je préfère jouer les "petits anges" et l'écouter, tout en la regardant avec grand intérêt.
Elle s'excuse d'abord de "m'importuner", avant de se présenter sous un bien joli nom et de me dire être une grande entrepreneuse venant d'arriver au Japon. Mes oreilles bougent et mon sourire s'élargit un peu plus, lorsqu'elle me dit être à la recherche de mannequins...
Sans répondre pour le moment, la grande et jolie femme élancée me montre sa carte et me demande si j'avais le temps pour venir essayer carrément dans son atelier, des vêtements. Amusé de l'entendre, elle finissait en me disant me trouver "belle"... Voilà qui était très intéressant! Oui très...

- Et bien voilà quelque chose de franchement inhabituel et de très inattendu...

Je ne sais pas d'où est-ce qu'elle sort, mais j'étais déjà immédiatement disposé à venir discuter avec elle. Je ne me voyais pas refuser la demande d'une telle créature comme elle, presque sortit tout droit d'un rêve ou de mes propres fantasmes. Puis sa petite proposition m'amusait bien...

- ... Ca tombe bien, parce qu'il se trouve que je dispose encore de temps devant moi. Et puis pour être honnête, je ne vois pas comment je pourrai refuser une telle proposition, venant de la part d'une femme comme vous. Hihihi oh que non...

Très amusé par la situation, je lui réponds par un autre petit clin d'oeil. Je n'oubliais pas non plus l'éternelle confusion habituelle que j'avais l'habitude d'engendrer avec mon apparence trompeuse, à un ou deux petit détails près... Dans tous les cas ma très chère Mathilda, sachez que votre serviteur est déjà plus que ravi de venir jouer avec vous dans votre atelier!

- Je suis enchanté de vous connaitre Mathilda. Mon nom à moi c'est Tetyhs Inoru. Mais vous pouvez m'appeler Tet, Tety ou bien par mon prénom entier si vous préférez.

Sans perdre un instant, je me rapproche d'elle jusqu'à la coller, tout en m'armant de mon sourire le plus enjôleur. Elle était grande! Je n'avais jamais vu une femme d'une telle taille! Cela dit, je reste quand même assez curieux de voir un peu son travail. Et avec un peu de chance, peut-être pourrions-nous réussir à faire plus ample connaissance?

69
Ce soir, Set et moi n'avions pas grand chose à faire dans la chambre que nous partagions. Oh bien-sûr on passe régulièrement du temps ensemble à s'envoyer coquinement en l'air. Mais je la trouvais en ce moment... absente... Il y avait aussi le fait que ma soeur s'était retrouvé dans une situation vraiment très dangereuse, l'autre jour. Sans mon intervention, cette fille l'aurait surement embarqué et je ne sais pas si on aurait pu si bien dissiper le mal-entendu... Heureusement que ça s'est donc bien terminé...

Pendant que Setyhs traine sur son téléphone à me vanter une fille qui lui avait particulièrement tapé dans l'oeil, moi je réfléchissais. Je voulais mieux apprendre à connaitre notre nouvel environnement parfois assez étrange. Non sans bien-sûr à nous y amuser avec le moins de retenue possible... Mais pas pour longtemps, car Setyhs m'annonce vouloir absolument rencontrer sa copine qui traine sur son application. Celle-ci se trouvait en plus presque de l'autre côté de la ville...
J'ai donc accepté autant pour lui faire plaisir, que pour pouvoir garder quand même un oeil sur elle, suite aux nouvelles dispositions que nous avions pris ensemble.

Plus tard au cours de la soirée, nous finissons ainsi par arriver dans le lieu où se trouvait son "idole" et entrons avec grande facilité.
A l'intérieur, je laisse faire Setyhs et passons une partie de notre temps à danser. Jusqu'à ce que des filles et des mecs viennent régulièrement nous aborder. Comme le bruit commençait à déjà fatiguer mes oreilles sensibles au bout d'un moment, je me suis donc laissé tenté par la proposition d'un mec au hasard, pour aller avec lui dans les toilettes. Il m'a alors montré sa bite bien dure sous mes yeux émerveillés. Je me suis donc mis à le sucer et cinq minutes après, comme il ne pouvait déjà plus résister à mes coups de langues, il me balançait son foutre dans la bouche. Et comme d'habitude, j'ai avalé. J'étais cependant déçu qu'il s'en aille ensuite en me laissant sur ma faim. Mais bon, j'en trouverai encore bien d'autres...

Enfin pas vraiment puisque peu de temps après, la fille envers laquelle ma soeur faisait étrangement les yeux doux, choses assez inhabituelle venant de sa part, s'en va. Set me tire par le bras pour que nous la suivions. Nous finissons par arriver dans une traverse sombre et déserte avec pour seule présence, sa curieuse amie. Vers la fin, je laisse Set passer devant moi pour venir accoster sa "chère et tendre". Je ne savais pourtant pas ce qui la motivait comme ça... Mais je préférais pour l'instant rester un peu en arrière, tout en l'observant faire avec amusement...

70
One Shot / Re : Une proie pour en chasser une autre { Pv ~ Setyhs/Tetyhs }
« le: samedi 09 janvier 2021, 18:58:39 »
Cours terminés, je ne perds pas de temps après discussion, pour aller rejoindre une fille qui voulait s'amuser avec moi. C'était une fille de ma classe, quelqu'un de sympa que j'avais rencontré en cours il y a peu, depuis notre récente inscription dans notre nouveau lycée, ma soeur et moi. Mais contrairement à moi qui réussissait rapidement à trouver mes marques et à rester "zen", ma soeur semblait avoir plus de mal à s'adapter. Elle semblait assez vite énervée et irritée ces derniers temps. Après tout je la connaissais bien, donc je ne me faisais pas plus de soucis pour elle. Elle avait juste besoin de plus de temps. Quitter une planète pour venir habiter ailleurs, ce n'était certainement pas quelque chose de très facile, même pour moi. Mais elle savait quand même prendre du bon temps.. Seulement, je ressentais qu'elle avait besoin de me savoir près d'elle... Et plus que jamais, depuis l'instant où je reçois cet appel...

- Excuse moi ma jolie, je crois ma soeur me téléphone...

J'étais dans la chambre avec cette fille qui m'avait prise moi-même pour telle, comme la plupart. Seulement elle a bien vite volontiers baissé sa garde en voyant ce que j'avais réellement entre les jambes, la coquine! Et Setyhs n'avait apparemment rien trouvé de mieux, que de m'appeler au meilleur moment... Dès fois, je me demande si elle ne le fait pas exprès...

-Oui Set? Tu sais que ce n'est pas bien d'embêter ton frère adoré quand il...

Au bout de la ligne, Setyhs paraissait énervée et excitée. Elle me parlait d'une femme qu'elle catégorisait de folle, avec une tronçonneuse... Aussi je souris, parce que j'avais l'habitude de la voir faire toute sortes de plaisanteries et parfois de mauvais gout. C'était courant chez elle, alors forcément lorsqu'elle disait vraiment la vérité...

- Set, je suis vraiment occupé là! Laisses moi partager tranquillement mon corps avec son contenu, avec d'autres que toi. Tes plaisanteries peuvent bien attendre un peu, tu ne crois pas non?...

Cette fois, mon sourire s'efface et je fronce les sourcils, lorsque je l'entends continuer à crier. Elle semblait réellement en panique... Au moment où je m'apprête à lui en demander plus, je n'entends plus rien...

- Setyhs?... Set?...

Sans perde un instant de plus, je sors du lit en catastrophe en laissant mon amie à côté de moi et je m'habille à toute vitesse!
Une fois prêt en moins de temps qu'il ne m'en fallait habituellement, je regarde le téléphone sans prêter attention à quoique ce soit d'autre. Par chance, nous partagions ensemble certaines de ces applications terriennes, ce qui me permettait de vite repérer où se trouvait actuellement Set.
Dès que je l'avais en visée, je faisais un repérage de carte, avec sa position approximative.
En un éclair, je saute par la fenêtre sans chercher à comprendre et je me transforme aussitôt, en particules solaires. Pouvoir pratique qui me sert à me déplacer et voler à une vitesse extrêmement rapide. Mais pas encore assez par rapport à la situation...

- Tiens bon Set! Tiens bon soeurette! Je ne te laisserais pas toute seule!...

En chemin alors que je commence franchement à angoisser, une infinité de pensées venues de toute part se pressent dans ma tête. Je commençais à me poser la question de savoir s'ils étaient vraiment parvenus à nous retrouver... A retrouver notre piste, même ici?...

Comme je ne peux pas vérifier le parcours exact dans mon état actuel, je redeviens donc "moi-même". Pendant que je commence à chuter dans les airs, je regarde encore une fois mon téléphone terrien. Sa position en rapport avec la mienne indiquait qu'elle ne se trouvait maintenant plus très loin d'ici...
Immédiatement et avant que je ne me rapproche trop dangereusement du sol ou de la vue des gens, je me retransforme encore une fois et je continue ma route...

71
Prélude / Un kitsune persécuté [Vanéalidé !]
« le: samedi 26 décembre 2020, 19:52:36 »
Identité : Tetyhs Inoru
Âge : 15 ans
Sexe : Masculin
Race : Kitsune - Créature
Sexualité : Bisexuel

Physique :

Comme tous les kitsunes de son espèce, Tetyhs est plutôt petit. En raison de son âge, il mesure légèrement moins de 1m60. Tout comme sa mère et son frère jumeau, il possède des cheveux longs couleur argenté. Il a bien évidemment les mignonnes petites douces excroissances qui surplombent sa tête, ainsi que la fameuse queue kitsune plantée juste au-dessus de ses fesses, signes distinctifs de sa race. Il possède un joli visage fin et a des yeux couleur vert émeraude. Bien que ce soit un garçon, Tetyhs a préféré garder une apparence féminine avec laquelle il se sent bien mieux identifié. Quant à ses vêtements, le renard aime généralement s'habiller de blanc, mélangé avec du noir. Il apprécie porter généralement une longue veste fine, surplombé par un ou plusieurs rubans bleus. Le tout accompagné en dessous par un petit pull ou un débardeur, aussi blanc que sa veste. Une mini-jupe noire pour la partie basse, avec des collants et des chaussures de la même couleur que celle-ci. En été et comme Tetyhs ne craint pas facilement le froid non plus, il sera tout à fait possible de le voir aussi dans de jolies robes courtes, parfois une ou deux pièces. Un peu dans même genre de celles que porte de sa mère.

Caractère :

1_ Qualités et Défauts :

Franc - Observateur - Vrai

Faible - Rancunier - Rebelle - Irritable - Vicieux (avec les filles)

2_ Détails :

Avant de rencontrer sa mère et de faire face à sa véritable nature, Tetyhs était un jeune garçon qui possédait un certain nombre de qualités qui tournaient principalement autour de l'altruisme et du courage, derrière son côté sans doute pervers, mais avec lequel on lui pardonnerait facilement grâce à son genre initialement gentil et attachant. Cependant, Tetyhs a un peu perdu de sa "superbe", depuis qu'il est devenu récemment victime des harcèlements quotidiens et répétés des autres, principalement par ses camarades d'école, à cause du comportement de sa mère et des récentes graves conséquences, qui en ont découlé. Véritable souffre-douleur, le jeune kitsune qui sera surtout resté au moins franc du collier dans son langage et dans ses intentions, a tronqué tout le reste pour ne devenir aujourd'hui plus qu'un gamin à la fois inconséquent, indigne et incapable de savoir comment faire, pour se faire un minimum respecter. Comme il ne sait pas comment gérer la situation vis-à-vis des autres (qui reste certes problématique), il ne trouve déjà rien de mieux à faire que de répondre bêtement à ses agresseurs qui attisent le feu et jouent avec lui, mais sans jamais arriver à savoir se défendre correctement contre eux. En plus d'être facilement irritable et rebelle en apparence, à cause de ce qu'il subit de façon répété, Tetyhs est devenu tellement faible dans son genre, qu'il va jusqu'à retourner sa vengeance contre de pauvres filles innocentes qu'il s'amuse souvent à violer, en réponse à ce que les autres lui font subir à travers sa mère. Mais tous ceux qui s'en prennent à lui de près ou de loin,auront le bonheur de vite s'apercevoir qu'il y a bien peu de chances qu'ils en subissent les moindres frais de leurs actes, malgré ses intentions à vouloir essayer de se défendre. Aussi victime des abus des autres, que lâche dans son genre, la situation ne risque donc pas de s'améliorer de sitôt pour lui, au grand plaisir de ses persécuteurs en tous genres.

Introduction et Histoire :

1_ Introduction :

Information : L'introduction restera exactement la même pour tous les membres de la famille Inoru.

Sur la planète Saturne vit dans un endroit bien souvent vallonné, un peuple de kitsunes aux attributs particuliers. Depuis le début de leur apparition sur la planète et jusqu'à aujourd'hui encore, tous les kitsunes qui naissent deviennent à la fois garçon et fille en même temps. Ce n'est qu'une fois arrivé à l'âge de l'adolescence, que ces derniers finiront par devenir soit l'un ou l'autre avec précision, perdant ainsi définitivement l'un des deux attributs initiaux. Comme il n'était pas possible pour les parents de déterminer à l'avance le sexe final de leurs enfants avant cette période de vie, la plupart d'entre eux recevaient généralement soit deux noms en même temps, soit un nom adapté aux deux sexes. Pareil au niveau de leurs vêtements. Avec tout cela s'ajoutait aussi le développement de une ou parfois plusieurs magies aux propriétés variables, que les kitsunes pouvaient ou non chercher à développer au fil du temps.

Il arrivait aussi de temps en temps, que de rares kitsunes se voyaient continuer a garder les deux sexes, une fois arrivés à partir de l'âge clé de l'adolescence. Lorsque cela se produisait, de grandes fêtes étaient organisées en leur honneur. Et ces kitsunes très rares et respectés, se mettaient non seulement à développer par la suite jusqu'à neuf queues pour certains, mais aussi toutes formes de magies existantes. Y comprit les plus rares.

C'est donc dans une grande région aux paysages vertueux et étonnants, de couleur bleuté et cristallins, que se développent au fil du temps les générations de kitsunes, avec cette étonnante particularité. Au début, l'harmonie était donc parfaite. Chacun y trouvait sa place au seing de la communauté. Mais avec le temps, une hiérarchie inévitable avait finit par s'imposer, avec la naissance cumulée de plusieurs de ces rares kitsunes. Par la suite, le peuple commençant à se diviser. Chacun des "grands", réclamant sa part de droit et de pouvoir. Et l'inévitable finissait alors malheureusement par se produire, avec des divisions et des conflits répartis tout au seing de la nation. Les clans plus pacifiques de la race essayaient de se retirer vers des terrains plus ou moins inhabités, tandis que d'autres cherchaient à étendre leurs domination tout autour d'eux.

De l'harmonie originelle, il n'y avait finit par y avoir plus qu'avec le temps, divisions, conflits, guerres sans fins avec trêves, alliances et traitrises. Mais aussi clans rebelles qui proclamaient l'indépendance totale. Mais pour pouvoir continuer à s'imposer et espérer étendre leur domination sur la durée, face à cette course au pouvoir, les plus "grands kitsunes" s'étaient tous lancés dans leur propre développement de harem personnel. En effet car plus ces derniers pouvaient avoir d'enfants, plus ils pouvaient espérer obtenir d'eux, des guerriers puissants. Un corps d'élite pour aller combattre leurs semblables ailleurs, avec leurs troupes plus régulières. Pour ce faire, ils s'étaient mis ni plus ni moins, qu'à pratiquer l'eugénisme. Régulièrement, chacun d'eux raflaient des kitsunes féminin et qui avaient eu la chance de développer les magies les plus rares et puissantes, dès leur adolescence.

C'est ainsi que Etyhs, qui deviendra plus tard mère de trois enfants en tout, finit tristement par faire parti de cette sordide sélection, suite à un recensement obligatoire et imposé, depuis la naissance. Elle se retrouve alors enfermée dans un de ces harems, à peine avait-elle tout juste eut le temps de devenir une fille. Elle va d'abord se faire rapidement violée une première fois, pour donner naissance à Setyhs, dont elle va se retrouver presque aussitôt séparée. Face à une vie de mêlée de tristesse qui finit par devenir végétative, elle y donnera "seulement" quelques années plus tard encore, naissance cette fois à un garçon qu'elle appellera Tetyhs, après avoir de nouveau rencontré encore une fois le même infâme kitsune à neuf queues, le temps d'une nuit forcée. Et comme toutes les femmes sélectionnées pour rejoindre le harem par le "maitre local", la mère va encore une fois faire face à la fatalité et se retrouver séparée de ses enfants, avant d'être envoyée elle-même ensuite ailleurs, un peu plus tard encore.

2_ Histoire :

Information : Setyhs et Tetyhs ayant partagés à peu près le même mode de vie, seul le tout premier paragraphe de leur histoire sera différent.

Bien que six années les séparent, Tetyhs finira par rapidement retrouver sa soeur qu'il ne connait pas encore, lorsqu'il atteint l'âge minimum des trois ans réglementaires pour être envoyé dans une école militaire, qui sert d'embrigadement. C'est donc après avoir rapidement été élevé par des sages femmes qui ne portent que le nom, que Tetyhs se retrouve parmi d'autres enfants à suivre un programme qu'il est encore bien loin de comprendre. Mais c'est alors qu'il finit par faire un rêve qu'il va trouver merveilleux et qui va se répéter intensivement pendant près de deux années. Il ne faut d'ailleurs pas bien longtemps pour comprendre d'instinct qui représentaient les personnes pour lui qu'il voyait à chaque fois dans ce qui étaient des visions pratiquement palpables. Unis à l'intérieur avec sa mère et sa soeur, qui va très vite le reconnaitre au seing de la même école où on cherche à les formater, dans des buts stratégiques et militaires entouré par de sombres dessins qui les concernent directement, il s'attache très vite à Setyhs qui lui sert en même temps de mère de substitution, malgré qu'il n'est pas toujours évident pour eux d'arriver à se voir.

Du côté leurs rêves étranges, si leur mère ne leur parlait jamais, elle manifestait toujours de la bienveillance envers eux. La scène se déroulait dans un même cadre idyllique bien précis, mais elle ne durait jamais très longtemps. Elle était pourtant toujours intense pour les deux enfants. C'est donc grâce à cela, que Setyhs et son frère ont pu continuer de garder le moral, malgré des conditions de vie bien souvent difficiles.

Par la suite, l'inattendu va se produire pour eux, alors que Setyhs est âgée de onze ans et son jeune frère Tetyhs, de cinq ans seulement. Un groupe de rebelles va parvenir à les libérer de leur prison où ils sont retenus enfermés, pour y être ensuite envoyés vers une destination inconnue. Entassés dans un camion, le voyage va durer plusieurs jours. Lorsqu'ils arrivent enfin à destination, les deux enfants se retrouvent presque en état de choc, lorsqu'ils découvrent un paysage splendide et sauvage, similaire en tout point au décor qu'il avaient vu en rêve, avec leur mère.

Tetyhs et Setyhs, avec tous les autres enfants de leur âge, vont ensuite vivre dix ans, dans un village paisible et accueillant. Là où la nature et la paix, semblaient comme avoir repris leurs droits. Ils vont s'y faire de nombreux amis, mais ne parviendront en revanche plus à voir les apparitions étranges de leur mère en rêve, depuis ce jour.

C'est aussi dans ce même village, que Tetyhs et sa soeur vont vivre leurs premiers amours, pour finalement apprendre à pleinement se découvrir, une fois arrivés à l'âge de l'adolescence. Comme leurs semblables dans le village, Setyhs devient de son côté une fille et Tetyhs, un garçon. Tetyhs va aussi profiter de ce passage, pour continuer à porter volontairement des vêtements et garder une apparence efféminée, auquel il s'était attaché d'une certaine manière avec le temps, malgré qu'il soit devenu un pur garçon. Il ne s'agissait là que d'un choix purement personnel, malgré que sa soeur ait choisit de son côté, de s'habiller directement en conséquences de son sexe. Face à ses perversités lorsqu'il devient ainsi lui-même adolescent, Setyhs finit par rapidement céder à Tetyhs et tous deux entretiennent régulièrement des liens incestueux depuis ce jour, malgré que chacun d'eux restaient bien volontiers très libres et ouverts. A côté de leurs divers petits jeux entre eux ou avec leurs camarades, Setyhs qui s'est vu développé le pouvoir de la lune et son frère Tetyhs celui du soleil, comme pour encore mieux confirmer leur lien de gémellité, vont rapidement être aidés par les professeurs qui les entourent, chacun en temps voulu.

Peu de temps encore après, alors que Setyhs atteint ses vingt et un printemps et Tetyhs celui de ses quinze ans et malgré le bonheur dans lequel ils vivent, ils finissent par se convaincre rapidement de devoir quitter le village, lorsqu'ils retrouvent comme miraculeusement leur mère en rêve, au cours de plusieurs nuits de sommeil. Ces nouvelles visions subitement réapparues et pourtant disparues depuis si longtemps, vont les convaincre qu'elle est toujours en vie. Qu'elle se trouve grâce aux paysages, d'après leurs connaissances et pour une raison inconnue, non pas sur Saturne, mais sur une planète nommée la Terre, dans un endroit bien précis de celle-ci. Malgré les mises en gardes, les jumeaux finissent avec regret par faire leurs adieux qu'ils espèrent être provisoires, à leurs amis.

Tetyhs et Setyhs se débrouillent ensuite comme ils peuvent avec leurs maigres économies, pour rejoindre au plus vite une zone de transport interplanétaire, depuis la région libre où ils résidaient initialement. Dépaysés géographiquement mais pas technologiquement, les jumeaux finissent par débarquer ensuite rapidement sur Terre, dans une étrange ville nommée Tokyo, capitale du Japon. De là, ils finissent par arriver ensuite dans une ville voisine nommée Seikuzu, pour se retrouver enfin sur leur lieu de destination finale, un bâtiment très réputé touristiquement parlant. Et c'est le coeur rempli d'espoir, que Tetyhs et Setyhs y rencontreront enfin leur mère, après plusieurs heures d'attentes. S'ensuivra ensuite des émouvantes retrouvailles, pour la petite famille réunie au grand complet.

Mais malheureusement pour eux, tandis qu'ils croient pouvoir mener une vie tranquille et heureuse tous ensemble, Tetyhs et Setyhs se font rapidement victimiser dans leur nouvel établissement scolaire, à cause des activités de prostitution que s'adonne leur mère Etyhs. Sans compter que d'autres compteront certainement bien s'en réjouir encore à côté.

Autres :

1_ Pouvoirs Magiques :

- Magie du Soleil : En utilisant ses pouvoirs solaires, Tetyhs peut créer de la magie proche du feu et de la lumière, mais à des degrés beaucoup plus intenses. Tant au toucher, que visuellement. Ou bien pour se déplacer plus rapidement. Tetyhs dispose aussi d'une résistance augmentée, face à la chaleur, au froid et à la lumière, ce qui lui permet de s'adapter un peu mieux face à un climat parfois capricieux. Son pouvoir reste aussi redoutable, face aux ténèbres et aux morts. Quelque soit la forme de son pouvoir qu'il utilise, Tetyhs ne pourra cependant pas y faire appel ou le maintenir au delà d'une certaine durée, à cause de son manque d'expérience. Son temps de maintient et de récupération, sera aussi très dépendant de ses motivations réelles. Des émotions positives influenceront de manière plus efficace, alors que des émotions négatives lui feront inversement perdre beaucoup plus vite son énergie magique, voir jusqu'à rendre l'ensemble de ses pouvoirs complétement inefficaces. Il ne peut pas les utiliser du tout, lorsqu'il est immobilisé. Surtout si ses mains sont maintenues ou attachées. La situation actuelle ne lui permet plus d'utiliser le moindre de ses pouvoirs contre ses agresseurs, sauf face à des situations vraiment exceptionnelles.

2_ Talents :

- Queue de Kitsune : Tetyhs a pu développer sa première queue depuis qu'il a atteint l'âge de l'adolescence, symbole d'un nouvel âge acquis en terme de premières expériences de vie et de puissance, à l'échelle d'un kitsune.

Comment avez-vous connu le forum ? TC de la famille Inoru

Pages: 1 ... 3 4 [5]