Le Grand Jeu - Forum RPG Hentai

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des œuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible.
Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans.

En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Vous acceptez également le traitement automatisé de données et mentions légales de notre hébergeur.

Voir les derniers messages - Tani Rei

Nos partenaires :

Planete Sonic Reose Hybride Yuri-Academia L'Empire d'Argos Astrya Hybride Industry Iles Mystérieuses THIRDS Petites indécences entre amis
Inscrivez-vous

Voir les derniers messages

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - Tani Rei

Pages: [1] 2 3 ... 18
1
Blabla / Re : J'offre mon corps à....dix
« le: samedi 29 juin 2024, 15:31:12 »
2

2
Prélude / Re : Hayao Tachibana ~ Dream On !
« le: jeudi 06 juin 2024, 20:32:27 »
Rebienvenue

3
Blabla / Re : J'offre mon corps à....dix
« le: vendredi 10 mai 2024, 21:49:35 »
2

4
Blabla / Re : J'offre mon corps à....dix
« le: vendredi 12 avril 2024, 20:03:05 »
5
Fufufufu ... et voui :3

5
Blabla / Re : J'offre mon corps à....dix
« le: vendredi 12 avril 2024, 19:55:41 »
3

Eheheh ... secret

6
Blabla / Re : J'offre mon corps à....dix
« le: vendredi 12 avril 2024, 19:38:08 »
1

Tu sais pas ce qui t'attend toi 8D moueheheheh x)

7
Blabla / Re : J'offre mon corps à....dix
« le: vendredi 12 avril 2024, 18:57:49 »
7

8
Blabla / Re : J'offre mon corps à....dix
« le: jeudi 11 avril 2024, 22:56:35 »
2

OwO tention tention! *Se donne*

9
Blabla / Re : J'offre mon corps à....dix
« le: jeudi 11 avril 2024, 22:47:46 »
10

Qui?

10
Blabla / Re : J'offre mon corps à....dix
« le: jeudi 11 avril 2024, 22:23:31 »
6

11
- Pitié laisse moi tranquille…

Il la regardait alors longuement, dans les yeux après qu’elle avait demandé une nouvelle fois de la laisser tranquille. De longue secondes passèrent, histoire de la faire languir sur une potentielle réponse de sa part mais … La seule chose qu’elle finit par pouvoir observer, c’est la langue de Tani qui venait parcourir ses lèvres pour se les lécher … de la manière la plus perverse possible.

-As-tu déjà observé un prédateur lâcher sa proie dans la nature ? …

Elle réagissait plutôt bien aux sensations que son doigt pouvait lui faire sentir. Avoir le corps d’Alice qui réagissait en dessous du sien était plaisant, l’empechant de se cambrer pour continuer à la torturer par le plaisir … L’entendre gémir malgré elle, c’était si bon de voir un corps honnête alors que l’esprit était complétement à côté de la plaque…

- Non…

Avec cette nouvelle position, elle n’avait pas beaucoup de possibilité de se débattre. Il avait pu s’installer, il avait cette chaude poitrine qui entourait sa verge bien dure et qui laissait couler de la pré semence dans cette vallée également. Il était tellement excité depuis tout à l’heure … Les mouvements qu’il commençait entre ses seins ne faisaient qu’accentuer son plaisir et la chaleur de sa verge. Elle commençait à pulser alors qu’elle s’écrasait contre la joue d’Alice … une … deux … trois fois … Bien plus de fois avant de finir par grogner de mécontentement … Et c’était loin d’être un grognement humain ! Sa nature féline avait parlé pour lui cette fois. Elle laissait passer sa dernière chance. Surtout qu’elle commençait à se débattre bien trop désormais … Se prenant un coup de genou dans le dos et se retrouvant alors en dessus d’elle … Il grimaça avant de frapper le sol de sa main à côté de la tête bien violement ! On avait pu entendre le sol craquer tant c’était fort, bien que l’on puisse confondre ce bruit avec des os qui se brisent.

-J’étais sur le point de jouir BORDEL !

Il se reculait alors soudainement sur les jambes d’Alice pour qu’elle arrete de se débattre avec avant de les lui tenir avec les jambes. Elle avait les mains attachées … elle ne pouvait pour trop bouger ainsi ! Mais il lui relevait alors une jambe le long de son torse pour revenir se placer. Son bassin était désormais proche du sien. Sa verge glissait contre ses lèvres intimes, pulsante et prête à jouir … Il bougeait ensuite son bassin tout en lui tenant fermement sa jambe contre le torse, l’autre ne pouvant plus bouger avec son bassin dessus. Sa verge chaude frottait son intimité … son gland baveux de pré-semence glissait contre ses lèvres avant de frotter son clitoris, manquant à chaque mouvement une pénétration …

-Je sens que je vais pas tenir en te pénétrant …

Il bougeait un peu la jambe d’Alice pour placer un peu mieux ses lèvres en face de sa verge et cette fois … Son gland accrochait l’entrée de sa vulve, il poussait, laissant ses lèvres s’ouvrir et quand il était sûr de pas glisser, il s’infiltra soudainement en elle, sauvagement, de son membre entier ! Il se sentait frapper le fond de son intimité, pour pouvait parfaitement distinguer le chemin qu’empruntait sa verge sur sa peau. Sa verge pulsait tout en épousant parfaitement son utérus … Il sentait les chaires d’Alice le compresser … Il finit alors par jouir chaudement, se laissant entièrement aller et lui laissant le plaisir de sentir les sensations d’un jet continu en elle, sa verge bouchant la sortie, appuyant bien fort son bassin contre le sien …

-OOOH … ENFIN … OUIIIII .. ALIIIIIICE …


Il pouvait observer le ventre d’Alice gonfler doucement, au fur et à mesure que sa verge éjaculait son épaisse, collante et chaude semence. Elle pulsait sauvagement contre ses chaires intimes … chaque jet, il poussait son bassin pour qu’elle le sente bien au fond … Et quand ça se calmait, il bougeait son bassin en rond, profitant de son étroitesse pour rester en forme … ayant bien l’intention de jouir encore …

-Aaaah … Si j’avais su … J’aurais commencé par ça y a bien longtemps … Bordel que c’est bon …

Il se laissait aller dans le plaisir, oubliant totalement de se contrôler … Il laissait ses oreilles de lynx apparaitre sur sa tête, il reprenait l’apparence de son âge réel et elle pouvait sentir sa verge évoluer également, semblant prendre du volume par la même occasion … Il laissait des ronronnements lui échapper, mélanger à des gémissements de plaisir alors qu’il jouissait encore … Elle avait désormais la preuve que ce n’était pas un humain qui explorait son corps …

-J … J’en veux encore … MAaaaouuu

Il ne se retirait pas entièrement, laissant assez d’espace pour la manipuler et la mettre sur les genoux et la tête contre le sol avant de s’enfoncer une nouvelle fois profondément en elle. Il se penchait alors et il attrapait sa poitrine volumineuse … commençant désormais à la masser comme il le souhaitait tout à l’heure, les pressant si fort entre ses doigts qu’il y laissait la marque de ceux-ci-dessus …

-On va pouvoir reprendre …

Il reculait alors très lentement son bassin, laissant son gland se laisser apercevoir entre ses lèvres … avant de revenir sauvagement en elle, ramenant également la semence qui avait essayé de s’échapper de cette cheminée au fond d’elle avant de continuer les va et vient d’une manière bestiale, son bassin fouettant ses fesses sans retenue, gémissant bien fort son plaisir. Alice avait désormais sa punition …

12
- Mais je n'ai jamais… Ça ne passera jamais… Je ne veux pas…

Elle se taisait. Elle n’osait plus dire un mot et d’un côté, elle avait raison ! Elle devait obéir. Elle n’était plus en position de force, les mains attachées et la poitrine désormais à nu. Une poitrine qui d’ailleurs était magnifique ! Il ne l’avait pas encore vu lorsqu’il l’avait libérée de ses bandages, mais maintenant qu’elle était en face de lui, il avait un gros plan avec la caméra de son téléphone sur celle-ci. Il avait tellement envie de l’empoigner … Mais avant, il voulait maintenant remplir cette bouche qui était en face de lui ! Il lui remplissait déjà la cavité de son gland. Mais il semblerait qu’elle ait du mal …

-Tu as de la peine dis donc … Je vais prendre le relais à ce rythme …

Elle commençait à avoir des larmes qui coulaient le long de ses joues. Malheureusement, cela n’allait pas la sauver. Elle essayait tout de même de prendre sa verge plus profondément en bouche. Mais elle n’y arrivait vraiment pas ! Elle fermait les yeux comme pour ne pas observer le mauvais rêve qui lui arrivait, ou que cela allait se terminer plus rapidement. Elle avait des réactions mignonnes toute de même mais elle finit par s’étouffer et elle s’écartait, laissant sa verge retrouver l’air frais de son appartement. Il grognait alors avant de poser le téléphone sur la table avec un objet pour le tenir debout. Il était désormais à côté d’Alice. Mais pour que la caméra puisse filmer tout en beauté cette fellation, il l’obligea à de tourner vers lui, lui attrapant alors la corde qui liait ses mains pour lui soulever les mains en l’air comme une esclave, l’obligeant à se redresser … avoir sa verge une nouvelle fois devant son visage, celle-ci venant même se poser dessus, laissant de la pré-semence couler sur sa peau…

- Je… Je ne sais pas faire ça…

-J’ai peut-être une autre idée pour te faire boire ma semence …

Il poussait alors ses mains liées en arrière pour la faire tomber sur les fesses et il la poussait une seconde fois pour qu’elle s’allonge. Il retirait son pantalon pour ensuite venir s’assoir à califourchon sur elle. Il replaçait le téléphone pour que l’angle soit parfait et il lui attirait ses mains liées le long de son corps, histoire qu’elle rapproche et gonfle sa poitrine avec ses bras. Il se positionnait devant sa poitrine, laissant sa verge s’installer entre ses deux beaux et magnifiques seins.

-Sers bien ta poitrine avec tes bras … Echoue encore et ton viole finira sur des groupes de discussion du lycée sur le téléphone … C’est ta dernière chance avant que je m’occupe de ce trou de manière … douce ou … sauvage …

Il se léchait alors devant elle les deux doigts avant de glisser sa main le long des cuisses d’Alice pour se repérer, tournant le dos à celle-ci et la glissait sous sa jupe pour venir glisser un doigt en elle, laissant de très léger arc électrique parcourir son doigt afin de créer des fourmis bien plus puissant contre ses chaires intimes. De l’autre, il lui caressait la joue en plongeant son regard dans le sien …

-Redresse la tête … et ouvre la bouche. Accueille mon gland à chaque va et vient dans ta bouche …

Il commençait alors à bouger son bassin, laissant sa verge se faire caresser par les deux magnifiques seins qui l’écrasait un peu et quand il remontait sa poitrine à chaque mouvement, son gland venait s’installer dans sa bouche, l’aidant par la même occasion en plaçant sa main derrière sa tête après l’avoir glissé le long de sa joue. Un petit jet de pré-semence finissait chaque fois sa route sur sa langue …

-Quel magnifique vue … ma queue est tellement excitée à force qu’elle ne va pas tarder à arroser ta bouche … Prépare toi à TOUT avaler à tout moment … Absolument tout … Cette drogue est efficace ... hmmm

13
- Non… Ne me touche pas…

-Chhhhchhhchhhtt … Il faut bien que je découvre avec quoi je vais me faire plaisir …

Cette poitrine semblait cacher un secret ! Plus il la tripotait, plus il trouvait étrange la sensation sous ses doigts. Elle semblait très ferme et pourtant, elle n’avait pas l’air de faire autant de sport que ça … Peut être aura-t-il une réponse lorsqu’il la mettra à nu sans ce fichu tissu qui l’empêchait de profiter pleinement de sa poitrine.

- T-ton quoi-ah…

-Oui … Continue de gémir ! Tu fais des sons magnifiques !

Il en ricanait. Maintenant qu’il avait la main sur son intimité pour l’exciter et faire réagir son corps, il s’en donnait à cœur joie ! Surtout avec des bruits si appétissants qui sortait de ses lèvres. Il ne ménageait pas ses efforts, venant prendre son clitoris entre ses doigts tout en laissant ceux-ci glisser sur ses lèvres intimes qui s’humidifiait lentement.

- Pitié arrête !…

-Tu agis comme une petite vierge … Ne me dis pas que tu l’es ? … Miaaaoummm

Un sourire s’élargissait alors sur le visage de Tani rien qu’à cette idée, laissant Alice observer l’envie monter dans le regard de son prédateur. Il s’en léchait même les lèvres, exprès devant elle pour qu’elle soit témoins de la pression qui animait Tani, pas seulement par son pantalon qui ne demandait que de se déchirer, mais par l’envie de la dévorer.

Alors qu’elle était face contre cette table, il collait sa verge encore prisonnière de son pantalon contre ses fesses, ne manquant pas de bouger son bassin pour simuler des va et vient, frottant bien sa verge contre ses formes pour rester bien en forme et lui faire ressentir physiquement son impatience ! Ayant remonter son haut et enlevé son soutien-gorge en même temps, il constatait dès à présent ce qui le gênait tout à l’heure … des bandes ?

-Qu’est-ce que tu fiches avec ça ? Tu as peur qu’on te prenne pour une vache laitière si tu les avais plus gros ?! Je vais te retirer ça !

Sans plus attendre, il agrippait alors ces bandes, laissant ses griffes sortir et doucement déchirer celle-ci en tirant légèrement dessus. Il laissant ses griffes passer entre ses deux obus, laissant celle-ci se dévoiler et il attrapait ce qu’il restait des bandes pour les jeter au loin ! Bon débarras !

Cependant, elle ne semblait pas prête à choisir l’orifice par lequel elle voulait commencer et pire, elle se débattait alors qu’il libérait son sexe avec une seule idée en tête, la pilonner de la plus sauvage des manières ! Et lorsqu’elle avait finit son cirque, elle tombait sur les genoux en face de sa verge bien droite, dévoilant la taille qui allait la traverser de part en part. Elle joignait ses deux mains ligotées dans l’espoir que dieu lui vienne en aide ?

- Je t’en supplie laisse moi… Laisse moi et je n’en parlerais à personne. Je… Je ferais ce que tu voudras.

-Tu te débas … tu ne réponds pas à ma simple question … La seule chose que tu as en étant étudiante c’est ton corps ! Alors …

Il posait sa main sur la tête d’Alice, la lui caressant avant de lui caresser avec une tendresse inexpliquée la joue, comme pour lui donner la preuve que la douceur pouvait exciter dans leur échange si elle y mettait du sien …

-Si tu m’obéis enfin, je serai doux avec toi … Alors maintenant, comme ton visage est la … Suce moi du mieux que tu peux pour me montrer ton obéissance … et ce sera moins sauvage pour la suite … Utilise ton corps pour vider mes bourse … en toi !

Sa main qui lui caressait la joue remontait lentement dans une douce caresse jusqu’à son nez. Il lui pinçait alors celui-ci pour la forcer à respirer par la bouche et quand elle ouvrit la bouche, il engouffrait son gland entre ses lèvres avant de relâcher son nez. Il lui caressait à nouveau la tête et en même temps lui cacher un peu la vue. Il en profitait pour sortir son téléphone de son autre main de sa poche et il actionnait la caméra, retirant sa main pour avoir un joli plan de sa queue entre ses lèvres.

-Rassures toi … C’est pour m’assurer que tu t’assagisses … Ce qui est filmer restera entre toi et moi si tu m’offre ton corps … Accepte et commence à drainer ma semence … Refuse et … Tu sais ce qui arrivera n’est-ce pas ? … Oh … et ne mords pas, ce sera considérer comme un refus …

De la pré-semence d’écoulait déjà de son gland sur la langue de Alice…

14
Centre-ville de Seikusu / Re : Achats, café ... dégringolade [PV Nyoras]
« le: mercredi 13 mars 2024, 10:59:39 »
Mio ne semblait pas avoir l’habitude de ce genre d’endroit non plus. Tani l’observait devant le plan et elle semblait tout aussi perdu que lui. Il faut croire que lorsqu’elle allait encore en cours, elle n’était pas du genre à faire du shopping dans ces centres si grand avec des copines. Il soupirait un peu, se demandant finalement si ces petits achats n’allaient pas leur prendre une éternité …

Mais il fut bien vite ramené hors de ses pensées avec ce coup de coude. L’espace d’un instant, c’était vraiment la réaction d’un félin qui était visible puisqu’il ne s’y attendait pas. Mais il se détendit bien vite en fixant Mio d’un air boudeur. Genre ce serait sa faute s’ils se faisaient mettre dehors ? Il faut rappeler que Madame est tout aussi bien capable de déraper autant que lui hein !

-Ca c’est seulement si tu sais pas retenir tes gémissements tout excitant !

Il lui adressait alors un sourire tout aussi joueur avant de lui tirer la langue lorsqu’elle posait son regard sur lui. Non mais ! Mais il se fit bien vite tirer par le bras, emportée par la fougue de la nouvelle succube. Mais elle ne le forçait pas à suivre. Il observait alors en marchant à ses côtés les différentes vitrines.

Il s’arreta cependant devant une vitrine ou il y avait des nuisettes. Ils n’étaient pas forcément venus pour ce genre d’article. Mais attrapait alors Mio par la taille pour la soulever soudainement du sol et la mettre devenant le mannequin en plastique pour voir si ça allait à la demoiselle. Il la reposait alors sur le sol, restant derrière elle …

-Elle ne resterait pas longtemps sur toi … Mais ça te mettre terriblement en valeur … Elle est même un peu transparente ! C’est même pas un sexshop en plus !

Il ricanait un peu avant de regarder à travers la vitrine par-dessus l’épaule de Mio. Il y avait d’autres vêtements un peu plus normaux ! Ca pourrait donc être intéressant … Il sourit et lui mordille alors le lobe de l’oreille un court instant étant en plein publique avec de potentiel regard d’enfants !

-Il y a d’autres vêtements aussi on dirait ! Si on peut en trouver qui mette tout autant en valeur tes fesses et ta poitrine comme ceux d’aujourd’hui … Je paie !

Dans tous les cas il allait payer ! Mais ce petit mordillement n’avait rien d’innocent ! Cela montrait aussi une certaine impatience et excitation du côté de Tani juste à s’imaginer seul avec elle dans une cabine.

15
Centre-ville de Seikusu / Achats, café ... dégringolade [PV Nyoras]
« le: dimanche 10 mars 2024, 01:00:19 »
Tani avait invité Mio à rester chez lui désormais. Elle avait accepté. Mais avait-elle seulement le choix ? Après la découverte de ses sœurs jumelles, celles-ci lui donnaient une raison de plus pour ne pas s’égarer du chemin du manoir qu’il tenait. Cependant, Mio arrivait avoir un certain contrôle sur Tani. Visiblement, elle a en quelque sorte réussi à dompter la bête même s’il y a encore beaucoup d’effort à fournir pour que ce soit … correct.

Le lynx avait aussi appris qu’elle était une succube. Rien de plus appétissant à ses yeux ! Il la savait maintenant endurante et il en profitait largement, quel que soit la pièce ! Il ne se gênait pas de lui sauter dessus pour se servir des délicieux plaisir qu’elle pouvait lui offrir. Bien qu’il ait profité de la demoiselle ce matin alors qu’elle dormait encore et au réveil, il fallait tout de même sortir un peu. D’autant plus que Mio avait aussi besoin de vêtement car ils finissaient souvent bien trempés …

Pour aller en ville, ils avaient pris le bus. Cela permettait de faire une petite promenade par la même occasion, de prendre l’air. Mio pouvait désormais se rendre compte où se situait le manoir de manière bien plus précise. Tani lui faisait assez confiance maintenant pour qu’elle n’en profite pas pour s’enfuir. Durant le trajet dans le bus, la main de Tani restait baladeuse, se posant sur sa cuisse qu’il caressait, massait et ne se gênait pas pour parfois la remonter plus haut et tirer une réaction sur le visage de la jeune succube, ayant le regard tourner sur elle pour lire les traits de son visage à ce moment-là. Il ne manquait pas un instant pour profiter de son plus beau trophée.

Une fois arrivé au bon arrêt, ils pouvaient descendre. Ils étaient en face du deuxième plus grand centre commercial de la ville. Il y avait de tout dans ce lieu ! Même un café plutôt populaire pour les tourtereaux … Mais ça, Tani l’ignorait. Comme tous les félins, il finit par s’étirer après avoir fait quelques pas. Puis, tournant la tête, il observait la grande pancarte et le plan des lieux. Il y avait décidément trop de choix … il ne savait pas du tout quoi choisir et ce n’était pas vraiment le genre de lieu qu’il fréquentait de manière générale. Il se contentait toujours de savoir ce qu’il voulait, de trouver la boutique la plus proche, voir la plus chère pour certains articles pour ne pas avoir à supporter autant de monde … Il se tournait vers Mio.

-Par quoi tu veux commencer ? … J’te préviens, concernant les vêtements, tu devras me supporter dans la cabine ! Faut bien que je donne mon avis de trèèèèèèèès près !

Il souriait alors d’une manière plutôt taquine, comme pour la défier. Allait-elle le prendre aux mots ? Ou allait-elle s’amuser aussi de ces paroles ? Ou les deux ? Après tout … la complicité qu’ils avaient développer en passant leur temps dans un lit était remarquable.

Pages: [1] 2 3 ... 18