Le Grand Jeu - Forum RPG Hentai

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des œuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible.
Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans.

En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Vous acceptez également le traitement automatisé de données de notre hébergeur.

Voir les derniers messages - Miyubi Inari

Nos partenaires :

Planete Sonic
MLDK Reose Hybride Yuri-Academia
Inscrivez-vous

Voir les derniers messages

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - Miyubi Inari

Pages: [1] 2 3 ... 8
1
Territoire de Tekhos / Re : Entre Kitsunes [PV Tek-Kitsune]
« le: dimanche 24 mai 2020, 11:37:15 »
Amata pouvait bien profiter de ce qui se passait avec Nozomi en ce moment. Il est vrai que c'était quand même spécial. La renarde était du genre à ne pas marcher dans le même sens que sa famille concernant leur invitée et elle ne s'était pas privée de le lui dire plus ou moins directement. Mais la voilà actuellement en train de lui faire l'amour, la laissant faire comme bon lui semble pour la mener au chemin du plaisir. La renarde à plusieurs queues y mettait du sein, donnant de multiples coups de reins malgré l'absence d'un membre mâle entre ses jambes, les picotements qu'elle ressentait à travers son corps restait agréable. Moins qu'avec une vraie pénétration, mais agréable quand même. Kanna se contentait de juste observer sa petite sœur s'amuser, laissant un moment intime juste entre elles.

« Mmmmh aaarrrrrrrggggggg..... »

Nozomi n'était pas aussi bavarde que pouvait l'être sa grande sœur, mais au moins son plaisir était bien visible, enfin, surtout audible. Elle avait beau être accrochée à elle et gémir, son visage était loin d'être aussi expressive que celui de Kanna. Mais peu importe après tout, si elle y prend vraiment plaisir, c'est ce qui compte. Amata était parvenue à la faire jouir, mais elle, en revanche n'avait pas encore jouit et poursuivi donc son ascension, et, malgré l'orgasme, Nozomi ne la lâchait pas pour autant. Ses baisers sauvages, quelque peu mordant parfois ne semblait pas gêner sa partenaire en partie kitsune. Et quand elle prit enfin son pied, elle se demandait si sa surprenante partenaire avait aimé ? Mais Nozomi ne se contentait que de froncer les sourcils en fuyant son regard ? Il était trop tôt pour l'apprivoiser, elle ne se laissait pas si facilement amadouer même en y mettant de la bonne volonté de sa part. Kanna revenait juste vers elle, sa patte caressant son dos pendant que ses lèvres venaient baiser sa joue.

« Ne lui en demande pas tlop, elle n'est pas du genle à dile ça facilement. »

Kanna n'avait pas que gentiment regarder leur ébat gentiment. Elle avait profité de cela pour avaler une petite chose qui avait fait pousser un certain organe entre ses jambes. La dose était moins forte que celle de cette après-midi, elle va jouir quelques fois avant que l'effet ne s'estompe, mais en attendant, ça promettait de belles choses à trois. Se collant à elle, sa nouvelle queue se glissa entre ses deux belles fesses bien rondes, lui faisant sentir ainsi qu'elle était un tout petit différente comparé à leur dernier câlin.

« Nozomi, occupons nous ensemble de notle invitée, d'accold ? »

Bien que silencieuse, elle acquiesça alors que Nozomi resserait son étreinte pour la garder contre elle, en lui léchant le visage, Kanna tenait sa queue à une main tout en écartant une de ses fesses pour y enfoncer son sexe doucement entre ses fesses. Tout en douceur...

« Mmmmhhh, tu aimes ça, non ? Que je m'occupe de ton petit cul ? »

Après avoir été à deux sur Kanna, puis Nozomi, il était temps que ce soit le tour d'Amata, non ? Elle va être gâtée en tout cas.

2
Territoire de Tekhos / Re : Entre Kitsunes [PV Tek-Kitsune]
« le: mardi 12 mai 2020, 18:39:12 »
Il y avait du progrès, c'est le moins que l'on puisse dire ! Nozomi avait certes son petit regard mauvais, mais au moins, elle s’offrait à Amata, ce qui était un sacré bond en avant mine de rien. Kanna ne pouvait que la pousser dans cette direction. Cela pouvait être étrange, mais étant sa grande sœur, elle savait exactement comment réagissait sa petite sœur. Au final, ce n'était pas surprenant. Elle acceptait d'essayer, d'apprendre à mieux connaître la kitsune et s'ouvrir un peu à elle, mais elle refuse de juste tout accepter, elle conservait son petit côté sauvage. Kanna ne pouvait pas lui en vouloir, depuis leur libération, elle avait tendance à vouloir protéger sa famille alors que depuis leur arrivée, personne n'avait essayé de leur en vouloir, mais Nozomi voyait le mal partout, surtout avec les humains. Bien entendus, quand elle le demanda de vive voix à la principale intéressée, elle grogna légèrement... Il ne fallait pas trop lui en demander non plus, elle faisait déjà un gros effort.

Finalement, une fois à ses côtés, elle commença à s'allonger sur elle, son corps venait se frotter sur le sien doucement, leurs zones érogènes se frottant doucement, ce qui faisait doucement gémir la kitsune mais qui n'était pas encore assez dans le truc pour s'ouvrir complètement. Remuant doucement sur elle, le simple fait de mimer le geste semblait lui plaire, son regard s'adoucissait doucement pendant qu'elle se faisait « prendre », provoquant en elle bien des picotement de plaisir, la faisant à peine couiner, mais ça, c'est parce qu'elle se retenait. Elle était forte tête, elle ne voulait pas s'ouvrir si facilement. Amata se rapprochait un peu plus, venant oser l'embrasser, mais la renarde se laissait faire, partageant avec elle ce baiser pendant que ses pattes arrières se refermaient sur elle. Ses mains restaient sur son corps, sans aller plus loin, mais ses pattes arrières empêchaient toute fuite. Kanna ne faisait que regarder, elle savait que sa petite sœur aimait quand elle ou sa mère lui faisait l'amour, sous son air rebelle, elle leur était très soumise, parfois sauvage, mais le plus souvent docile comme un renardeau. Ça expliquait aussi pourquoi elle la ceinturait.

« Mmmmhhhh... »

Profitant de ce baiser, de façon un peu vorace peut-être, Nozomi se laissait faire et appréciait de sentir le corps d'Amata l'écraser, surtout plus bas, cette sensation-là était bien meilleure. Mais oui, cette fois, Kanna les laissait jouer ensemble, elle allait juste regarder sagement pour voir comment ça se passe. Sinon, elle les laissait agir comme bon leur semble ensemble. Faut dire que ça restait agréable à regarder. Kanna avait toujours eu l'occasion de voir Nozomi agir ainsi, mais avec que sa mère ou elle, donc avec une personne en dehors de leur famille, pourquoi pas ? Tout cela ne la laissait pas indifférent, mais elle avait un peu trop profiter de leurs attentions, autant qu'elles jouent un peu ensemble, non ?

3
Territoire de Tekhos / Re : Entre Kitsunes [PV Tek-Kitsune]
« le: lundi 27 avril 2020, 16:49:37 »
Dans la petite chambre de la famille, Amata était invitée à les rejoindre pour la nuit mais si la moitiés de la famille dormait paisible, l'autre moitiés prenait plaisir à jouer avec leur invitée. Même si Nozomi ne le disait pas, elle aimait beaucoup ce qui se passait actuellement mais elle était bien trop têtue pour le dire clairement. Kanna les invitaient à s'embrasser, d'abord en participant avec un baiser à trois puis un baiser rien qu'entre elles. C'était mignon à voir. La grande sœur de la famille les trouvaient adorable et elle en profitait pour se caresser elle aussi, doucement. Quand enfin elles venaient à jouir entre elles, sa petite sœur était toujours aussi têtue mais ce n'était pas grave, la soirée n'était pas finie.

Se plaçant à genoux, elle laissait les deux venir lui lécher son entrejambe venue, ensemble. Ainsi, elle pouvait les voir à quatre pattes, se baisser vers elle, observant leur dos mais aussi le mouvement de leur queues qui s'agitaient doucement. Kanna posait ses mains sur leur tête, caressant leurs cheveux en les laissant faire, gémissant doucement, venant japper doucement parfois mais elle les laissaient surtout faire. Elle voyait bien que son amie cherchait à profiter de la situation avec Nozomi mais c'était bien ce qu'il fallait faire. L'une de ses queues se frottait doucement à ses petites fesses, certes moins pulpeuse que Kanna mais de ce côté, poitrine ou fesse, Kanna tenait plus de leur mère que Nozomi. Elle ne réagissait pas, restant concentrée sur sa tâche pour le moment en procurant du plaisir à sa grande sœur. Elle continuait ses caresses, pas de grognement ou de regard mauvais en sa direction, elle restait concentrée sur sa tâche mais peut-être y avait-il une petite hausse de gémissement de jappement de sa part ?

« Hmmmmm, c'est bien... léchez-moi encole... »

Kanna aussi se prêtait au jeu, remuant son bassin en direction de leurs langue pour mieux les sentir en elle, une double langue pour elle, un vrai plaisir qui continua jusqu'à ce que ses doigts plaque bien leur visage contre elle, son petit jet partant en leur direction. Difficile de dire laquelle des deux elle avait le plus arrosée mais elle avait jouit, sans l'ombre d'un doute. Kanna continua de caresser leur tête avant de voir Nozomi s’écarter et s'allonger en prenant soin de bien écarter ses cuisses, en observant Amata. Même si son regard était redevenue un peu plus mauvais, c'était clairement une invitation à venir la rejoindre. Même Kanna venait éclairer sa lanterne, venant lécvher la joue de son amis en lui glissant ça à l'oreille.

« Vas-y... Fait lui l'amoul, elle t'y autolise... ou te teste ? Je ne sais pas vlaiment ? »

Après ça, elle sera définitivement plus gentille ? Le seul moyen de le savoir, c'était de venir la voir et de faire ce qu'elle pensait judicieux pour lui faire l'amour ? Un soixante-neuf ? Se frotter mutuellement ? Kanna ne disait rien à ce sujet et Nozomi n'était guère plus coopérative, son regard était juste fixé sur Amata, à elle de faire jouir la jeune femme. Sans l'aide de Kanna qui n'allait cependant pas perdre une miette de tout cela.

« A-allez... lammène-toi... »

Le ton était un peu sec mais aussi hésitant. Nozomi tentait de garder son image de kitsune sauvage mais dans cette position, elle n'était pas vraiment en position de donner des ordres... mais elle tentait quand même de garder la face.

4
Territoire de Tekhos / Re : Entre Kitsunes [PV Tek-Kitsune]
« le: mardi 14 avril 2020, 17:25:25 »
Dans la chambre familiale, le plaisir continuait de grandir entre les trois kitsunes. Si Miyubi et Kozué dormaient sans être dérangé par leurs gémissements et leurs jappements, les trois autres en profitaient comme il se doit. Et justement, Kanna ne perdait pas espoir à faire accepter à sa petite sœur la présence d'Amata, chose que la demoiselle avait bien du mal a accepter comme les autres membres de sa famille. C'est pour ça qu'elle demanda à son amie de se rapprocher d'elle avec la position du ciseau. Bien qu'un peu hésitante, Amata se rendit vite compte que Nozomi n'allait pas lui sauter à la gorge, elle se laissait faire, venant même faire le premier pas en se frottant à elle, son entrejambe velu se frottait à la peau humaine d'Amata. De légers frissons parcouraient son corps alors qu'elle semblait enfin faire un effort pour accepter Amata à leurs côtés. Étaient-ce les effets du sexe ou bien elle se montrait moins têtue ? Bonne question.

En tout cas, elle continuait de remuer contre elle, gémissant doucement, bien que son regard semblait toujours assez mauvais, il était moins noir qu'auparavant. Quand leur invitée usait de ses pouvoirs pour picoter son entrejambe, on pouvait lire sur son visage qu'elle ressentait cela, de légère grimaces, tant bonne que mauvaise se laissait entrevoir. Bien entendu, cela était surtout bon signe, même Kanna n'en perdait pas une miette, les observant en se touchant, pressant l'un de ses seins d'un côté, caressant sa vulve entre ses jambes, sa petite langue pendait hors de sa bouche et quand elle vit Amata l'observer, elle se pencha sur elle, partageant un baiser bien baveux avec elle. Même une fois terminé, elle se tourna vers sa petite sœur pour en faire de même. Celui-ci dura aussi plus ou moins le même temps et au moment de se reculer, elle ouvrait en grand sa bouche, sa langue toujours pendue, en gémissant plus fort. Cela était une invitation pour elles. Nozomi le comprit facilement, se penchant vers elle, venant jouer avec sa langue pour lui faire plaisir. Il ne manquait que leur invitée pour pouvoir partager un baiser à trois de la sorte.

« Haaaaaan !!! »
« Mmmmmh haaaaaaa... »


Pendant qu'Amata et Nozomi se frottaient l'entrejambe, Kanna profitait de leur délicieuse langue, un délicieux baiser à trois qui, doucement, devint un baiser à deux, juste entre Nozomi et Amata. Son petit plan semblait fonctionné en tout cas... Nozomi semblait bien plus calme et leur frottement continuait de plus belle. Pour preuve, Nozomi venait à jouir, poussant un couinement qui résonnait dans le silence – enfin, ce n'était pas si silencieux dans cette chambre, mais bon – avant que sa mouille n'éclabousse sur le corps imberbe d'Amata. Maintenant plus légère, elle était moins agressive en observant Amata. Un petit pas pour elles. Mais Kanna n'avait pas fini. Caressant leur visage, Amata pouvait sentir un liquide sur sa joue, car c'était sa main avec laquelle elle se caressait. Kanna restait à genoux en les observant avec un léger sourire avant d'annoncer la suite.

« Bien, bien... Maintenant, venez me lécher ensemble... je veux vos deux petites langues en moi. »

Kanna ne comptait pas s'allonger, elle voulait les voir penchéEs entre ses jambes, leur visage côte à côte pour lécher sa cyprine. Elle espérait voir des mains se balader sur leur corps aussi. Mais une chose à la fois. Kanna plaçait ses mains près de son intimité, étirant sa peau pour montrer sa petite zone rosâtre et humide qui n'attendait que leurs langues. Oui, Nozomi semblait plus douce, mais elle comptait la rendre encore plus douce ! Da façon à être sûr qu'elle soit gentille avec leur invitée. Après ça, elle verra si elle accepte plus facilement Amata ?

5
Territoire de Tekhos / Re : Entre Kitsunes [PV Tek-Kitsune]
« le: jeudi 02 avril 2020, 17:22:49 »
Kanna s'assurait que tout se passe bien dans ce petit ménage à trois. Entre elles, pas de soucis, elle s'attendait bien avec Amata mais concernant Nozomi, c'était plus délicat. Sa sœur n'accordait aucune confiance aux humains et Amata ayant des traits hybrides – mi-humain et mi-kitsune – c'était déjà une moitié de mauvais point concernant l'invitée et de plus, elle semblait faire preuve d'une certaine jalousie vu comment elle s'accaparait sa sœur. Soit c'était ça, soit elle avait peur que Kanna quitte la maison pour vivre avec elle, loin d'ici. Pour cette famille, vivre ensemble était essentielle vu leur passé mais même sans ça, les meutes vivaient généralement toujours ensemble, il arrivait que certains enfants changent de meute en trouvant un partenaire ailleurs mais sans ça, même en ayant quelqu'un avec qui avoir des enfants, tout le monde restait près de la meute. Une meute, c'est comme une deuxième famille.

Mais Nozomi voyait toujours Amata d'un mauvais œil, bien que Kanna cherchait à changer sa visions des choses. Elle ne pouvait pas lui reprocher sa haine des humains, sans eux, ils seront toujours libres avec leurs amis et leur père serait de ce monde encore. Mais c'était aussi des humains qui les ont sauvé, appris à parler la langue commune en leur offrant ce toit, sans rien demander en retour que prendre soin de cet endroit. C'était tout de même une bonne chose. Au fil du temps, les kitsunes ont pu voir, en tout pour Edoras, combien les gens étaient gentils envers leur famille, il suffisait de voir la reine pour s'en rendre compte, depuis leur rencontre, il n'était pas rare qu'elle passe au moins une fois par semaine et cela n'avait pas toujours un rapport avec sa grossesse. Donc elle n'avait rien à craindre d'Amata, Kanna était bien placé pour le savoir. Surtout que c'était une kitsune qui a plusieurs queues et d'après leurs parents – car leur père en avait aussi parler – il faut toujours respecter les kitsunes de ce genre. Généralement, ils pouvaient manipuler la magie.

Kanan donnait donc quelques indications à son amie en espérant que cela puisse servir à dompter Nozomi, ses petites gratouilles derrière ses oreilles firent leur effet. Plus détendue, elle gémissait doucement et pour fêter ça, Kanna venait profiter de la poitrine de son amie, les caressant, les pinçant aussi avec délicatesse certes mais une pointe de douleur quand même, c'était bien plus intéressant comme ça. Se penchant sur elle, elle laissait ses seins écraser le visage de son amie pendant qu'elle venait sucer son mamelon, le mordillant pendant que Nozomi continuait de lécher pendant qu'elle gémissait. Ce n'était pas encore ça, mais il y avait du progrès. Kanna espérait bien crever l'abcès une bonne fois pour toute après, car c'était elle qui s'y connaissait en sexe après tout. Mais elle verra bien ce que ça donneras. Elle continua jusqu'à l'orgasme de leur invitée, qui aspergea le visage de Nozomi, se lechant les babines mines de rien.

« Huhu, ça c'est un bel olgasme, Amata... Mais il en faut plus encole. »

Elle se rapprochait à quatre pattes de sa petite sœur, se glissant dans son dos à elle cette fois, sa main se dirigeant sans hésitation entre ses jambes où une simple caresse lui provoqua une grimace qui voulait tout dire !

« Mmmh, toi aussi, tu dois jouil, Nozomi. Amata, occupe-toi d'elle. Je veux vous voil faile un ciseau. »

Si avec ça, elles ne se rapprochent pas, Nozomi est une cause perdue. Malgré son froncement de sourcil, son regard était déjà un peu moins mauvais. Se tenant, les mains en arrière, ses jambes montraient sa petite zone intime laissant son pelage mouiller dans cette zone.

« Allez y, moi je vais me légaler à vous legalder. »

Elle ne comptait pas juste être spectatrice, elle allait se joindre à leur baiser pour faire un beau baiser à trois ou à deux, si elle s'accaparait les lèvres de l'une des deux. Mais à trois, c'est plus amusant. Elle se pencha vers Amata, léchant sa joue en venant lui murmurer un petit quelque chose avant de commencer.

« C'est ta chance de la lendle plus douce. »

6
Territoire de Tekhos / Re : Entre Kitsunes [PV Tek-Kitsune]
« le: vendredi 06 mars 2020, 19:23:43 »
Faire en sorte que Nozomi avoue aimer ça, il fallait s'accrocher. Elle avait une si grande mésentente avec tout ce qui touche de près ou de loin avec les humains que même l'évidence sera contredit par la jeune kitsune. Enfin, ne sait-on jamais ce que réserve cette soirée, mais il était trop tôt pour espérer un miracle. Maintenue par sa grande sœur, Amata n'avait qu'à se pencher sur elle pour entamer son travail et cela portait ses fruits. Elle gémissait doucement face aux coups de langue et à la succion sur sa poitrine, mais il en faudra plus pour la faire jouir et gémir plus que ça. Même si Kanna donne un coup de main en caressant son entrejambe, il va falloir quelques minutes pour la faire jouir. Sauf si elle était en manque ou en chaleur, ce qui n'était ni l'un ni l'autre. Et puis même sans "petite-amie" comme diraient les humains, la famille ne voyait pas le mal dans l'inceste donc en cas de besoin, Nozomi – ou autre – pourrait très bien aller voir sa mère ou sa grande sœur pour se soulager.

« Doucement... nous avons tout le temps... »

Inutile de se presser. Kanna léchait le cou de sa petite sœur en continuant de caresser son entrejambe si doux, ce qui était logique pour une furry, mais des gens comme elles, habitué aux poils et à la fourrure verrait la différence, subtile, entre le poil de son entrejambe et celui de sa sœur. Kanna serrait le corps de Nozomi contre le sien, sentant son souffle s'accellerer, son plaisir grandissant au fur et à mesure des caresses et des succions, jusqu'au moment où enfin, elle venait à jouir. Un gémissement mêlé à un jappement échappait à sa gorge, mais fière comme elle était, et têtue surtout, elle refuserait d'admettre quoi que ce soit.

« N'espèle pas gagner si facilement, Amata. Nozomi est... mmhh... tête tu comme vous dites ? »

Oui, la famille ne pratiquait la langue humaine depuis moins longtemps que les gens normaux donc forcément, certains mots, expressions ou conjugaison sont encore à revoir. Mais pour la suite donc, c'était des rôles à inverser pour que Nozomi aussi profite de leurs petits jeux et qu'elle apprenne à mieux connaître leur invitée. Après un baiser entre elles, Amata venait offrir son entrejambe à Nozomi, toujours aussi méfiante et peu enclin à faire plaisir. Mais Kanna venait à nouveau parler dans son oreille, dans leur langue maternelle, ce qui la faisait doucement réagir au vu des grimaces sur son visage. Non pas que Kanna la menaçait, mais elle savait trouver les bons mots pour la faire pencher de leur côté. Nozomi se rapprochait doucement, telle une bête dans l'ombre, la peur d'être repérer, prise au piège mais elle se rapprochait, jusqu'à s'allonger entre ses jambes, reniflant d'abord son entrejambe pendant quelques instants avant que sa langue ne se fasse sentir sur la peau nue de la kitsune.

Kanna la félicitait avec quelques caresses sur sa tête. Mais la grande kitsune n'allait pas rester spectatrice, profitant de leur position, elle enjamba sa soeur pour faire face à Amata, et approcher ses lèvres des siennes.

« Maintenant, c'est nous deux qui allons te faile jouil. »

Sa langue trouva sans mal la sienne, partageant un baiser avec elle, plus doux, plus tendre et assumé qu'entre Amata et Nozomi. La plus jeune des deux sœur continuait de lécher son intimité, doucement, à son rythme, pendant que Kanna profitait de ses lèvres. Elle savait les réticences de sa sœur, ses peurs, elle le comprenait même parfaitement, mais Nozomi avait du mal à comprendre, elle restait fixée sur ses peurs, sur ce qui la dérangeait.

« Allonge-toi, Amata... Et saisit la tête de Nozomi avec tes mains. Et glatte ses oleilles, pal-ici. »

Kanna le fit avec les oreilles d'Amata, lui montrant où le faire afin de doucement la dompter. Mais pour le moment, Nozomi ne se montrera pas aussi docile que le reste de la famille. Mais ça viendra sûrement après.

7
Territoire de Tekhos / Re : Entre Kitsunes [PV Tek-Kitsune]
« le: mercredi 12 février 2020, 21:44:47 »
Kanna fit venir sa petite sœur avec elles pour s'amuser, mais Nozomi n'était pas du genre docile. Sauf entre terranides évidemment, mais il fallait qu'elle apprenne à se montrer plus aimable avec les gens, qu'ils soient terranides ou non. Et jouer avec Amata sera un bon entraînement même si de base, elle devrait se montrer plus aimable étant donné qu'elle semi-terranide. Amata restait une kitsune, mais aux yeux de la famille, elle ne l'était qu'à moitié étant donné qu'elle avait beaucoup de traits humains comparé à elles. Autant avec sa grande sœur, elle restait douce, il fallait juste que de son coté, la cadette face des efforts.

Amata se rapprochait en restant prudente, une bonne chose, mais Nozomi ne fera rien pour la blesser, sa grande sœur y veillait. Elle conseillait à la jeune femme de profiter. Miyubi avait beau être une mère de famille adorable, il ne fallait pas la mettre en colère. Elle commença en palpant sa poitrine, beaucoup moins fournis en taille, mais un peu plus épaisse en fourrure ce qui la rendait plus douce. La kitsune restait quand même prudente dans ses actions, lui demandant si elle voulait subir le même traitement qu'avait eut droit Kanna, mais elle ne répondait pas, se contentant de la fixer avec son petit regard sauvage.

« Fait-le, elle n'osela pas le demander. »

Elle levait la tête vers sa sœur, l'air de demander pourquoi l'avoir dit, mais Kanna connaissait assez sa petite sœur pour savoir qu'elle n'était pas franche. Certes, elle préférait sûrement qu'Amata soit une kitsune aussi velue qu'elles, mais elle n'allait pas cracher dans la soupe. Kanna venait parler à voix basse dans son oreille, usant de leur langue maternelle pour lui dire certaines choses qui la faisaient réagir doucement, lâchant de petits jappement plaintif entre deux gémissements due aux sucions de la kitsune aux multiples queues. Sa bouche près de son visage, elle léchait sa joue, sa main se glissa entre ses jambes, caressant la jolie fente entre ses jambes.

« Quand elle aula jouis, on fela en solte que Nozomi puisse venil elle aussi plofiter de ta mouille. Elle doit applendle à mieux te connaitle. »

Cette belle soirée pourrait bien devenir encore plus amusante !

8
Territoire de Tekhos / Re : Entre Kitsunes [PV Tek-Kitsune]
« le: mercredi 22 janvier 2020, 21:28:15 »
Kanna laissait Amata faire, après l'avoir dominé une bonne partie de l'après-midi, elle pouvait bien la laisser prendre un peu l'avantage. Elle se faisait plaisir avec sa poitrine, la renarde jappais doucement, car même si sa famille pouvait ne pas se réveiller si facilement au moindre jappement, ce n'était pas une raison pour le hurler, continuant de caresser la seconde renarde à plusieurs queues. Bien que ce détail apportait à Amata un grand respect de la part de sa famille, même si elle aurait été une simple kitsune, elle aurait été bien traitée. Pas de traitement de faveur même si dans le fond, un renard à plusieurs queues n'avait pas un statut divin, mais la meute dans laquelle elle avait grandis, ainsi que ses parents avaient toujours dit que ce genre de kitsune avait un statut spécial.

L'une de ses mains caressait les cheveux de sa petite sœur Nozomi, sachant pertinemment que cette dernière avait du mal avec leur invitée. Tout ça pour quoi ? Une histoire de fourrure ? Si Amata aurait eu la même pilosité qu'elles, une fourrure sur tout le corps, elle n'aurait sûrement pas fait tant d'histoire et se serait présenter bien plus gentiment. Après, il y avait peut-être autre chose derrière cette colère envers elle, mais Kanna ne préférait pas parler en son nom sans savoir clairement son avis là-dessus. Mais le fait qu'elle caressait ses cheveux n'étaient en rien anodin. Quand enfin Amata venait à jouir en ayant bien profité de sa poitrine, Kanna l'embrassait doucement en souriant. Elle avait l'habitude de cela, vu son lieu de travail, elle n'était pas là-bas pour faire office ce mascotte, elle était douée dans ce domaine. À croire que certains stéréotypes sont parfois vrai. Les kitsunes ont un côté coquine.

« La soilée débute à peine, ma belle... Pas besoin d'avoil folcément une queue pour jouer ensemble. »

Ce genre de jeu des grandes villes, Kanna l'avait appris en habitant ici, au sein de la meute, sa mère avait déjà eu vent que ce genre de femelle masculine pouvait exister, mais c'était rare, très rare. Mais ici, il suffit à peine de le demander que c'est possible. La seule chose qui changeait de la rumeur, c'est qu'ici, bien que ce soit facile de devenir une femelle masculine, avoir des enfants entre femmes était bien plus compliqué, là où, selon les rumeurs toujours, une femelle masculine avait moins de difficulté à avoir des enfants. Juste autant qu'un mâle pouvait en avoir, c'est tout. Maintenant Amata contre elle, elle la fit rouler sur le côté, juste pour mieux se tourner vers sa petite sœur au-dessus de leurs têtes.

« Allête de faile semblant, je sais que tu dols pas. »

Parlant à voix basse, sa sœur pouvait quand même entendre ses paroles et après avoir remué un peu, son regard se posait sur elles, toujours ce regard mauvais qui pourrait faire couler une petite goutte de peur si ce regard venait à apparaître dans une ruelle sombre en pleine nuit. Kanna ne lui en voulait pas, elle tenait de leur père. Bien qu'il n'était pas méchant, garde à celui qui voulait toucher à sa famille, il pouvait être très féroce et dangereux. C'est aussi ce trait qui leur a fait gagner leur survie pendant tant d'années de captivité et sans leur père, Nozomi se devait de veiller sur sa famille. Sa mère était douce et Kanna l'était tout autant en général et Kozué, bah ce n'était qu'un renardeau, elle ne pouvait pas faire grand chose, elle.

« Viens jouer avec nous, plutôt que bouder. »

Kanna n'eut aucune réponse, son regard restait poser sur elles, sans plus de raison que son silence, mais il en fallait plus pour que la grande sœur abandonne.

« Maman ne sela pas contente si elle sait que tu lefuse de jouer avec notle invitée... Tu sais ce que maman et papa nous ont applis sur les plusieuls queues. »

Bien que le regard restait le même, un léger grognement émanait d'elle, mais elle se redressa. Elle n'aimait pas avoir tort, mais Kanna avait raison. Si leur père était encore de ce monde, lui aussi ne serait pas content que Nozomi soit si impolie envers une kitsune pareille. Bien que redressée sur ses genoux, sa grande sœur la tirait vers elle, par le bras, enlaçant sa petite sœur contre elle, l'une face à l'autre. Elle l'embrassa doucement, sans trop la bousculer et malgré son regard mauvais, elle se laissait faire. Après ce petit baiser, elle la retournait, la faisant asseoir entre ses cuisses pendant qu'Amata servait plus ou moins de dossier à vrai dire. Tout comme sa grande sœur et les deux autres, elle était nue, sa poitrine était juste moins épaisse que celle de sa grande sœur ou de sa mère, plus fine, mais pas moins douce, ça, ça se voyait à son regard dominante, mais, c'était peut-être qu'un masque.

« Vas-y, plofites-en. »

Oui, Amata pouvait enfin jouer avec elle, mais reste à voir ce qui la tente le plus ? Il serait prudent de ne pas aller trop vite et de brûler les étapes, mais là, Nozomi était face au mur, elle ne pouvait pas lui refuser ses demandes.

9
Territoire de Tekhos / Re : Entre Kitsunes [PV Tek-Kitsune]
« le: mardi 24 décembre 2019, 14:02:33 »
Pour pimenter la suite, car elles n'allaient pas s'endormir après si peu, Kanna lui proposa un choix. Celui de jouer avec sa poitrine comme bon lui semble ou continuer de faire semblant de la prendre, mais cette fois en étant par-derrière. Après un peu d'hésitation de la part d'Amata, elle avait finalement opté plutôt pour sa poitrine avec laquelle elle pourra se faire une joie de jouer avec. Kanna la laissait faire, comme bon lui semble, elle n'allait pas la diriger vers une direction ou une autre. Si elle veut les mordre, les lécher, les téter, elle faisait ce que son esprit désirait. Elle s'allongeait sur elle de façon à ce que sa tête soit près de sa poitrine et ainsi débutait ce nouveau jeu.

« Mmmmrrrrrrr haaaaaw. »

Cela commençait même plutôt bien. Elle n'allait pas jouir pour si peu, mais c'était très agréable à ressentir. Lui laissant ainsi carte blanche, elle retourna quand même voir ses lèvres et toutes les deux partageaient un long baiser sa poitrine s'écrasant sur la sienne avant qu'elle n'y retourne un instant plus tard. Retrouvant ses sensations de plaisir, elle gémissait doucement en caressant sa tête, parfois son dos pour la caresser un peu. Elle aussi avait droit de se détendre un peu bien que ce soit quand même un peu plus chaste. Pour le moment, elle lui laissait la vraie part d'action dans tout cela.

« Huum, tu aimes ça, me téter.... Huhu, demain, tu poullais demander à ma mèle si tu veux de son lait. »

Aucune honte ou taquinerie dans sa phrase, elle était sérieuse. Du moment qu'elle ne boit pas tout, elle pourrait passer après Kozué pour y goûter si elle veut. Sa mère serait même fière de pouvoir donner de son lait à une kitsune qui a plusieurs queues. Peut-être que dans la société, ça ne se faisait pas vraiment, mais pour leur famille, en quoi ça gênait ? Surtout que là, ce sera chez elle, pas dans la rue donc ça ne devrait pas choquer les autres. Miyubi était une mère qui prenait soin de ses enfants, même si elles ont passé l'âge, Kanna et Nozomi avaient parfois le droit de venir la téter pour recevoir ce lait maternel qui les a si bien fait grandir. 

« Haaaaaaaaawww.... vas-y... »

Qu'elle aille plus vite, plus fort, comme bon lui semble. Kanna voulait juste jouir grâce au traitement que subissait sa poitrine. Elle délaissait cependant les caresses dans son dos, sa main sur sa tête allait juste alterner. Sa main de libre se levait, venant caresser à l'aveuglette les cheveux de Nozomi. Pour l'inviter ? Peut-être. Qui sait, elle était peut-être déjà réveiller, elle allait le savoir sous peu, elle connaissait assez sa sœur pour savoir quand elle dormait ou faisait semblant. 

10
Territoire de Tekhos / Re : Entre Kitsunes [PV Tek-Kitsune]
« le: mercredi 04 décembre 2019, 15:27:57 »
Les renards étaient des animaux nocturnes et pas du genre discret quand il s'agit de se faire entendre du moins. Leur jappement était bruyant et pouvait aisément se repérer en cas de plaisir nocturne. Mais bon, étant dans une famille kitsune, il faudrait plus que ça pour se réveiller. Alors une petite gâterie avant de s'endormir, certes, ce n'était pas courant dans leur chambre, mais ça n'avait rien d'étonnant non plus, dans le pire des cas, ça allait en réveiller une ou deux, mais elles trouveront à nouveau le sommeil rapidement. Elle se fichait qu'Amata n'ai pas de queue, c'était dommage, mais pas grave, elle voulait la sentir la pénétrer, au moins en mimant le geste, ça suffirait à faire naître le feu ardent en elle. Il ne faut pas oublier que certains clichés étaient exagérer au possible, mais le côté coquin des kitsunes, c'était un fait.

« Mmmmmrrrrrraaaaaaaaa, ouh, tu es vilaine... »

Souriante, sa main venait raffermir sa chair, sur sa fesse, une petite douleur, mais elle préférait éviter les fesser même si une ou deux, ça ne fait pas de mal. Autant les jappements, ça pouvait ne pas s'entendre ici, car c'était un bruit habituel, autant le bruit d'une claque, c'était différent. Sa patte se crispait, ses griffes raclaient doucement sa chair pour la faire couiner doucement, avec plaisir, une légère douleur sans pour autant laisser de réelles marques sur ce beau fessier. Se prêtant au jeu, Amata était de plus en plus vif, ses coups de plus en plus prononcé et fort ! Que c'était bon ! Kanna gémissait doucement à tout cela, embrassant la kitsune quand elle le pouvant avant de jouir, ses jambes se détachait d'elle pour se tendre en l'air alors qu'elle couinait doucement, malgré un visage qui en disait plus qu'elle ne le faisait entendre.

« Haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaannnnnnnnnn mmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmhhh !!! »

Aucun mouvement vers sa mère et Kozué, toutes les deux dormaient paisiblement. Elle avait remarqué de léger mouvement de sa sœur, mais rien de plus, pour le moment du moins. Inutile de la taquiner, elle pouvait avoir juste bougé dans son sommeil après tout même si elle ne serait pas entièrement sur de la réponse.

« Mmmmmhhhh, encole.... Fait moi encole jouil, ma jolie... Je t'ai assez dominée pour la joulnée, ce soil, c'est toi qui t'occupe de moi. »

Elle l'embrassait à nouveau, juste un court baiser en caressant son visage avant de reprendre.

« On lecommence ou bien tu veux me plendle pal dellièle ? Ou bien jouer avec mes jolies mamelle ? »

Aguichante, Kanna se trémoussait doucement, sa poitrine presser sous ses mains, ses hanches qui dansaient doucement, qu'est-ce qui tentait le plus la jolie Amata dans tout ça ?

« Ils ne sont pas aussi glos que ceux de ma mèle mais ils sont tout aussi délicieux... sauf que je n'ai pas de lait. »

Si Miyubi serait réveillé et non épuisé, elle aurait pu participer au jeu et faire goûter à Amata son lait maternel, ce serait même un honneur pour elle de le faire. Alors, que voulait la belle ? Se prêter au jeu du mime en la prenant par-derrière ou venir jouer avec sa poitrine ?

11
Territoire de Tekhos / Re : Entre Kitsunes [PV Tek-Kitsune]
« le: mardi 19 novembre 2019, 22:59:55 »
Aucun problème pour Kanna pour voir sa partenaire, les renards étant des animaux nocturnes, elle voyait très bien Amata se diriger vers elle. Bien que la nuit sera agréable et très plaisante, il faudrait éviter de japper. Un renard qui jappe, ça s'entend contrairement au miaulement d'un chat. Hier ça ne posait pas de soucis sur son lit de travail, ici, il y avait trois autres personnes qui dormait autour d'elles. Accueillant la belle, elle la laissait commencer, sentant ses lèvres dans son cou, la faisant doucement gémir, sa peau imberbe se collant à sa fourrure et ses mains qui commençaient à parcourir son corps. Hum, elle aimait bien cela.

« Hmmm, si ça peux te faile plaisil... »

Une peluche... Se laisser dorloter était une idée agréable, mais Kanna était plus de nature dominante que dominer. Enfin, après cela pouvait vouloir dire qu'une partie de la soirée ou au pire, la nuit. Après, elle reprendrait sa domination plus tard. Kanna aussi venait lécher son corps, son cou fin, sa peau douce, sa langue comme ses pattes passaient sur son corps, caressant surtout son dos, et un petit peu ses fesses, c'est vrai. Moult caresses et gémissements timide dans l'ombre, jusqu'à se coucher ensemble pour une séance un peu plus poussée. Sa poitrine se pressant contre la sienne. Kanna posa ses mains dans son dos, la caressant doucement.

« Baise-moi comme je t'ai baisé cette aplès-midi. »

Avec son travail, elle avait appris que ce genre de discours plaisait très souvent. Ils disaient que ça s’appelait avoir un langage cru. Une chose qu'elle ne comprenait pas venant des gens civilisé, car pour elle, cru, c'était de la viande pas cuite, alors pourquoi des mots pourraient se faire cuire ? Ses pattes venaient s'enrouler autour de sa taille et cette fois, c'était Amata qui allait jouer le rôle de Kanna. Sauf qu'elle n'avait pas de queue entre les jambes, mais c'était sans importance, le plaisir était là, c'est tout ce qui comptait. Ses mains continuaient de la caresser, ses lèvres de l'embrasser avec toujours plus de plaisir.

« Huuummm... Han, je suis sul... que t'aimelais me baiser, hein ? Mhhhh comme moi... avec une glooooosse queue. »

Les kitsunes avaient une certaines réputation, celle d'être très coquine. Ce serait mentir de dire que ce n'était qu'un cliché.

« Hmmm... Vas-y... Tlès folt ! »

Elle voulait ressentir ce plaisir, même si elle n'avait pas sa queue.

12
Territoire de Tekhos / Re : Entre Kitsunes [PV Tek-Kitsune]
« le: lundi 04 novembre 2019, 21:42:56 »
Dans un ton beaucoup plus calme, Kanna se faisait aider d'Amata pour faire la vaisselle. Ce n'était pas très passionnant, mais donner le bain à Kozué pouvait parfois être très sportif donc ce n'était pas plus mal dans un sens. Mais concernant une autre petite sauterie, elle n'était pas contre, ce qui était une bonne chose, mais lorsque Kanna évoquait d'y inclure sa petite sœur Nozomi, ça ne semblait pas être la priorité de leur invitée. Pour Kanna, ça aurait pu aider, mais ça aurait pu ne pas aider aussi, chacun sa vision des choses. Cependant, elle posait une drôle de question, si c'était commun de coucher ensemble, entre membres d'une même famille ?

« Poulquoi ? C'est bizalle ? »

Cela était une vraie question. Quand Kanna en parlait avec ses clientes, ça ne semblaient pas les déranger, au contraire elles trouvaient ça assez intéressant. Les gens civilisées avaient une drôle de façon de voir les choses. Coucher ensemble, ce n'était pas grave, porter l'enfant d'un de ses proches, là oui ça serait étrange et un peu problématique... Une fois la vaisselle terminée, il était temps de leur petite activité avant de dormir et évidemment, cela se passait dans leur chambre. Il n'y avait qu'une seule chambre après tout ici. Deux futons étaient posés l'un à côté de l'autre, plus deux autres collées aux deux premiers, au niveau des oreillers. Miyubi dormait à point fermé sur le dos, Kozué était allongée sur elle, la tête sur sa poitrine en guise d'oreiller. Nozomi dormait donc à côté de sa mère, d'ordinaire, c'est le futon de Kozué, mais elle dort toujours sur sa mère en général. Il faut dire que les invités ici sont assez rares, ceux qui y passe la nuit en tout cas. En temps normal, Miyubi aurait pu juste dormir et les surprendre, sans que cela ne la dérange mais là, elle va bien dormir !

« Poulquoi ? Ma mèle dort, paleil pour Kozué. Il n'y a que Nozomi qui poullait nous entendle. »

Dit-elle à voix basse. Même si elles dormaient bien, il ne fallait pas en profiter pour parler fort. Avançant vers son futon, Kanna laissait tomber ses vêtements, se retrouvant nue dans la pénombre, venant s'asseoir sur son futon, tout en faisant signe à Amata de venir la rejoindre. Le but sera d'en profiter un maximum en faisant le moins de bruit possible.

« Allez, viens... Je te laisse commencer comme tu pléfèle. »

Tout son corps était pour elle, reste à savoir ce qu'elle voudrait en faire ?

13
Territoire de Tekhos / Re : Entre Kitsunes [PV Tek-Kitsune]
« le: lundi 21 octobre 2019, 22:50:51 »
« Tu aulas du mal à avec Nozomi mais je te lassule, lale sont les gens avec qui elle est aimable au début. »

Sauf si ce sont des terranides, évidemment. Poil, plume ou écaille, qu'importe. C'est sûr que faire en sorte que Nozomi accepte Amata et soit donc plus sympa avec elle, ça ne va pas se faire en un claquement de doigt. Peut-être que si la kitsune aux multiples queues venaient soudainement à se couvrir de fourrure, ça irait mieux ? Ce n'est pas dit, étant donné qu'elle l'a vu sous cette forme métisse, elle saurait qu'il y a anguille sous roche ? Quoi qu'il en soit, il ne fallait pas perdre espoir, il y avait toujours un passage plus compliqué, dans une relation, dans un film, dans la vie, eh bien ici, c'était Nozomi. Amata n'avait pas commencé avec les bonnes cartes en main, elle allait lui faire savoir. Qu'importe que la famille Inari accueille cette dernière à bras ouvert, elle, ce ne sera pas la même chanson.

Venant donc entamer le dîner, Amata complimenta la mère qui n'avait pourtant rien fait de spécial. Elle avait appris à cuisiné depuis son arrivée à Edoras, avant cela, évidemment comme elle était sauvage, elle mangeait la viande crue, et ce qui était légume, ce n'était que parfois. Mais bon, elle avait reçu certaines leçons en arrivant ici donc elle les appliquaient. Elle maîtrisait la cuisine simple, la preuve en est ce soir, mais si on demande un plat trop compliqué, elle ne saurait le gérer. Elle la remerciait cependant en lui souriant, communiquant via quelques signes que Kanna venait traduire pour qu'elle puisse comprendre. La réponse d'Amata plaisait à Miyubi, savoir que sa famille était la chose qu'elle allait le mieux retenir de ce passage à Edoras, ça lui faisait très plaisir. Une kitsune à plusieurs queues qui lui dit ça, ça, c'était important.

Cependant, Miyubi ne se faisait pas très bavarde ce soir, un peu fatigué de sa journée sans sieste, elle termina son plat, Kanna se proposant de s'occuper de débarrasser et s'occuper du reste pour qu'elle aille se reposer plus tôt. Elle salua Amata avant d'expliquer à Kozué qu'elle allait dormir et qu'elle irait d'abord prendre son bain avant qu'elle puisse la rejoindre. Ce sera Nozomi qui s'occupera de lui faire prendre le bain, une tâche pas si simple que ça face à cette boule de poile énergique ! Enfin, la fatigue du soir et l'idée de rejoindre sa mère allaient rendre la tâche sûrement plus simple ? Pendant que Nozomi se chargeait de cela, Kanna s'occupait de débarrasser avant de faire la vaisselle pour que sa mère en soit libérer demain matin.

« Tu veux venil me donner un coup de main ? »

La belle kitsune avait beau être une jeune adulte, elle avait déjà toutes les cartes en main pour être la parfaite femme au foyer. Non pas que cela l’intéressait, mais un jour ou l'autre, elle aura des enfants et devra se plier à certaines choses naturellement. Entamant de nettoyer les ustensiles, elle commençait doucement, entamait aussi la discussion pour voir comment allait se passer la soirée ? D'ordinaire, elle serait déjà au travail, mais aujourd'hui étant son jour de repos, elle avait la soirée pour se reposer et elle pourra dormir demain matin.

« Notle petite vilée t'a calmer ou bien tu souhaites continuer ce soil ? »

Kanna n'avait aucun souci à continuer ce soir, qu'importe la forme que cela prendra. La seule chose à prendre en compte, c'est qu'il n'y avait qu'une seule chambre ici, en famille. Miyubi allait dormir à poings fermés et Kozué aussi, quand elle était avec sa mère, peu de chose pouvait la réveiller. Il y avait juste Nozomi, mais justement, ce pourrait être une façon de briser la glace, mais le souci étant qu'elle pourrait se couper en brisant cette glace... C'était à double tranchant.

« Ma mèle ne palticipela pas, elle est épuisée, et Kozué dolmila aussi avec elle. » surtout qu'elle était encore jeune, même à l'état sauvage, les jeunes renardeau comme elle n'était pas autorisé à regarder ou participer. « Et Nozomi, eh bien... Je n'aulais aucun mal à jouer avec elle, mais léussil à l'applocher poul toi, ce sela lisquée... Nozomi tient de mon péle, elle chelche à ploteger la famille et n'hésite pas à glogner poul se faile complendle, mais une fois dompté, elle sela plus douce... Enfin, lien ne t'oblige à tenter le coup ce soil, il est un peu tôt pour te faile adopter pal tout le monde. Aplès, si l'idée de nous legalder jouer ensemble te tente... Ce sela un jeu d'enfant de m'occuper d'elle. »

Qui sait, Amata pouvait proposer sa propre vision de la soirée, ce n'était pas interdit et qui sait, elle aurait de bonnes idées peut-être ? Après, elle pouvait trouver dérangeant l'idée de jouer avec toute la famille ou même juste les deux grandes sœurs. Mais bon, pour la famille, ça n'avait rien de choquant, elles jouaient ensemble, elles ne cherchaient pas à se reproduire donc, où était le mal ? Elles avaient appris bien des choses étranges sur les humains en arrivant ici après tout.

14
Territoire de Tekhos / Re : Entre Kitsunes [PV Tek-Kitsune]
« le: lundi 30 septembre 2019, 22:40:47 »
Nozomi venait voir Amata, habillée ou non, elle s'en fichait, car voir les gens nus, pour elle, c'était plus normal que les voir camouflé sous toutes ses choses. Pour elle, c'était simple, la voir se rapprocher trop de sa grande sœur, c'était dangereux. Ainsi, en lui expliquant cela, elle espérait bien que le message était passé, Nozomi ne voulait pas voir sa sœur partir ! Elle n'était que sa petite sœur, elle ne pouvait pas l’interdire de fréquenter cette kitsune imberbe, mais elle ne devait pas quitter la famille ! La famille Inari a grandi comme bien des kitsunes, en meute. Les familles vivaient avec les uns et les autres, et quand bien même les plus grands pouvaient fréquenter d'autres personnes et avoir leur propre famille, ils restaient tous au même endroit, proches de leurs familles. Ça pouvait arriver que certains s'éloignent, mais c'était tout de même assez rare, la meute faisait la sécurité après tout.

Elle la laissait s’habiller, attendant docilement de dehors de la cabine, payer ses achats avant qu'elle ne reprenne là où elles avaient fait une pause. Elle disait bien être là en amie, pas pour les séparer ou autre, mais comme elle était du genre à voyager, elles ne savaient pas d'où elle venait, où elle habitait. Ce n'est pas comme si elle habitait à Edoras, si ça se trouve, sa maison était à l'autre bout du monde.

« Du moment que Kanna leste avec nous, le leste, je m'en fiche... »

Amata restait aimable en cherchant à se rapprocher malgré son caractère de cochon, mais elle n'était pas du genre à changer d'avis si facilement donc ce n'était pas en dix secondes qu'elles allaient devenir de grandes amies.

« Tss, je sais pas ce que tu mijotes, ce que tu chelche avec nous, alols clois pas que tu y allivela facilement. »

Nozomi n'était pas fermé à se rapprocher d'elle, après tout, ça restait une kitsune à plusieurs queues, mais ça restait une imberbe qui colle un peu trop sa sœur, donc, ce n'était pas de si tôt qu'elle sera gentille avec elle. De retour à la maison, le dîner était prêt à être servi, Miyubi était en train de finir les derniers détails, pendant que Kanna s'occupait de placer les plats et les assiettes. La famille n'était pas du genre à crouler sous l'argent puis ça restait des gens simples. De la viande, du riz, un repas banal ici, mais toujours plaisant.

« Qu'est-ce que tu acheté de beaux ? »

Kanna se montrait curieuse, toujours souriante, se demandant s'il avait pu se passer quelque chose entre elle et sa sœur ? Loin d'être jalouse, la famille était très proche après tout puis connaissant sa petite sœur, elle savait qu'une chose pareille ne risquait pas d'arriver. Kozué observait simplement, sans en demander plus. La faim et/ou la fatigue jouait peut-être sur son calme. La mère risquait de manger et d'aller dormir, laissant le soin à Kanna ou Nozomi de faire prendre le bain à Kozué avant qu'elle aille dormir. Le repas allait pouvoir commencer d'un instant à l'autre.

15
Territoire de Tekhos / Re : Entre Kitsunes [PV Tek-Kitsune]
« le: jeudi 26 septembre 2019, 23:17:11 »
Si la petite famille semblait ouverte à tendre la main à Amata, la respectant et appréciant sa compagnie, avec Nozomi, c'était une tâche bien plus ardue. La kitsune rebelle n'appréciait que la compagnie des terranides furrys. Que ce soit des poils ou des écailles, elle s'en fichait, mais il n'y a qu'avec eux qu'elle se montrait souriante et aimable. Alors une terranide à moitié humaine, c'était moite-moite, elle pouvait se montrer aimable, mais pas trop. D'autant plus qu'Amata était une kitsune à plusieurs queues, sa famille et son clan – même les clans en général – venaient à vénérer ce genre de kitsune. Mais, ce ne serait pas se tromper de dire qu'il y avait autre chose derrière cette animosité avec Amata. Elle n'était pas jalouse de sa sœur, mais elle n'aimait pas vraiment la voir trop se rapprocher de sa grande sœur. Avec ce que sa famille avait vécue, Nozomi aimait voir sa famille unie alors y ajouter une autre personne qui pourrait éloigner sa sœur... ça ne lui plaisait pas, d'autant plus que ce n'était pas une terranide furry ! Sur ça, Nozomi était un peu extrême, mais... elle n'allait pas changer si facilement du jour au lendemain.

Donc c'est pour ça aussi que lorsqu'elle s'adressait à elle, bien qu'elle y répondait, ce n'était pas vraiment de bon cœur. Elle était franche, sans être spécialement aimable pour autant.

« J'en sais lien. Ça dépend de tes goûts et de ce qu'ils ont. »

Il y avait bien des kimonos, tous différents donc forcément, il fallait essayer pour voir de plus près ce que ça pouvait donner. Observant ce qu'il y avait, Amata cherchait encore à se rapprocher, venant tenter d'en apprendre plus sur elle, mais ça ne sera pas gagné aussi facilement.

« Ça dépend. Y a des choses qui me passionnent pas, pas gland chose même... Mais bon, il faut bien que j'applenne des choses pour les applendle aussi à ma famille, sultout à Kozué. »

C'était elle la plus jeune, celle qui absorbait mieux les choses et pourrait le mieux s'adapter ici. Il était donc important que Kozué soit la mieux intégrer ici. Elle et Kanna ont grandi en partie à l'état sauvage et dans cette prison, mais Kozué n'avait que de petits souvenirs de cette prison et avec de la chance, elle oubliera même cela. Après l'aide de la vendeuse, Amata venait à proposé à la kitsune un kimono pour elle aussi. Les bras croisés, elle continuait de la regarder sans la moindre réjouissance dans le regard.

« Non. Je pléfèle vivle comme j'ai glandis, sans le moindle vêtement. J'en polte cal je suis obligé. »

Chez elle, après ses cours et l'aide au temple, elle était habillée de façon légère là aussi, car sa mère tenait à se que sa famille soit le plus civilisé, mais dés qu'elle pouvait, elle vivait habillée que de sa fourrure, uniquement. Certes, là, elle portait sa tenue du temple, uniquement, car elle n'avait pas eu le temps de se changer puis, elle n'avait pas grand-chose à se mettre sur le dos. Oui, Amata avait donc bien entendu, sa famille vivait surtout en étant nue. Rien de choquant quand on savait que lorsqu'elle était un petit renardeau, elle vivait nue en galopant partout dans la nature. Nozomi attendait donc, donnant son avis, sincère et franc sur les kimonos qu'elle lui présentait. Mais quand le temps se pressait – pour Nozomi – elle ne fit pas dans la pudeur et entra dans la cabine, qu'importe qu'elle soit prête ou non. Elle s'occupait peut-être de chose qui ne la regardait pas, mais elle devait mettre les choses au clair.

« Écoute, je sais pas ce que tu veux à ma soeul, mais ta pas intélêt à l'éloigner de nous ! Kanna est gentille avec toi peut-êtle, mais si elle quitte la maison, ma mèle sela tliste et ce sela plus de tlavail poule elle comme poul nous ! »

Nozomi était attachée à sa famille et il y avait une part de vérité dans ce qu'elle disait même si ça restait son opinion avant tout. Sa mère pourrait être triste si Kanna quittait la maison pour vivre sa vie, mais comme toutes les mères, elle savait que ce jour allait arriver donc elle y était préparer. Puis si elle quittait la maison, elle ne serait sûrement pas loin ? D'autant plus que vivre en couple, ça pouvait vouloir dire fond une famille et Miyubi sera sûrement heureuse d'avoir des petits enfants. Après, rien ne disait qu'AMata était là pour charmer Kanna et l'éloigner de sa famille, mais c'était ce que Nozomi imaginait. Elle était protectrice envers sa famille, à sa façon. Elle était un peu sauvage mais pas méchante, elle était même plutôt mignonne et adorable quand elle acceptait la présence des autres.

Pages: [1] 2 3 ... 8