Le Grand Jeu - Forum RPG Hentai

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des œuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible.
Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans.

En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Vous acceptez également le traitement automatisé de données et mentions légales de notre hébergeur.

Voir les derniers messages - Tani Rei

Nos partenaires :

Planete Sonic Reose Hybride Yuri-Academia L'Empire d'Argos Astrya Hybride Industry Iles Mystérieuses THIRDS Petites indécences entre amis
Inscrivez-vous

Voir les derniers messages

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Sujets - Tani Rei

Pages: [1]
1
Centre-ville de Seikusu / Tu ne passes pas inaperçue! [PV Ophélia]
« le: samedi 11 décembre 2021, 13:56:11 »
Journée plutôt merdique et qui n’annonçait rien de meilleurs. Le soleil se faisait timide et les nuages ne menaçaient pas non plus de faire de la pluie … enfin, d’après son odorat, la pluie n’allait pas arriver. Mais rien n’était sur.

Se baladant en ville, il avait soudainement une petite faim. Se trouvant non loin d’un petit parc au milieu de quelques immeubles, une sorte d’espace vert, il se dirigeait vers des distributeurs automatiques. Il regardait alors le contenue de ceux-ci, cherchant désespérément quelque chose à se mettre sous la dent pour calmer son appétit. Des boissons … des boissons … des capotes … des boisson … AH ! Un peu de chocolat.

Il commençait à mettre quelques pièces dans l’ouverture à cet effet avant de voir le chocolat tomber dans le tiroir. Mais il en profitait également pour prendre un peu de limonade. Une chose nouvelle se trouvait dans la vitrine. Une limonade au cactus. Intrigué, il avait tapé le numéro mais … manque de chance, le distributeur ne voulait pas le laisser tomber. La canette s’était coincée contre la vitre et le bord en plastique … Ronchonnant alors, il tapait sur le distributeur pour essayer de la faire tomber … en vain.

La meilleure idée qu’il ait eue, s’était de soudainement secouer le distributeur en le penchant vers l’avant. Etrangement, il n’était pas attaché au sol et il s’excitait dessus pour avoir la chose qu’il avait payé. Après tant de gymnastique, la canette finit par tomber dans le tiroir … Tani soupirait alors et se penchait pour récupérer son butin durement acquis avant de s’appuyer contre l’automate et pour ouvrir sa canette et la gouter … empêchant alors l’accès à la machine pendant qu’il profitait de ce liquide.

Mais son regard se portait alors sur une silhouette qui ne semblait pas vraiment humaine … Il clignait alors des yeux, l’observant marcher avant de passer non loin de lui. Il ricanait alors, souriant et se léchait les lèvres pour essayer le gout du liquide de sa canette.

-Hmmm ? Est-ce que dessous ce que tu portes il se cache la même chose ?

Il parlait bien sur de son apparence …

2
Centre-ville de Seikusu / C'est chez moi! ... Chez nous! [Pv Annie]
« le: dimanche 21 novembre 2021, 21:06:15 »
Dire que ce bâtiment était tout neuf serait une grosse bétise. Disons plutôt qu’il avait été rénové de A à Z. Tous les occupants avaient été prié de déguerpir pour effectuer les travaux. Bien entendu, le temps leur avait été laissé pour trouver un autre endroit ou vivre. Mais dès qu’il était vide, les travaux avaient commencé directement. Tani avait décidé d’être propriétaire de quelques appartements dans cette ville, histoire de pouvoir créer des opportunités et surtout avoir un revenu continu sans se prendre la tête. Avoir hérité de la fortune de cette vieille c’était une chose … mais fallait pas le faire fondre non plus pour ne pas se retrouver dans une situation comme à son jeune âge.

L’appartement avait un air plutôt moderne et simple. Mais comme tout était neuf, même le mobilier, le tableau était juste magnifique. La porte d’entrée menait sur le couloir qui se dirigeait droit sur un salon vitré avec vue sur la ville. Le long de ce couloir, une porte vers la cuisine et en face, celle de la salle de bain. Pour finir, deux portes se situait à chaque extrémité du salon, donnant donc vers deux chambres. Le salon était assez grand pour faire deux salons distinct … ou alors, avec une entente sur une collocation, de quoi y installer une salle à manger. Canapé, table basse et télé étaient à disposition bien entendu. Internet était présent en wifi … bref, un petit paradis pour jeune.

Et c’était exactement ce qu’il voulait. Etant le propriétaire, il pouvait choisir qui il voulait dans cette fausse collocation. Car il sera le soi-disant colocataire. Bien que Tani soit quelqu’un de très … sauvage, voir animalier, il avait une intelligence à ne pas sous-estimer. Derrière l’animal se cachait un petit stratège. Difficile de le voir sans l’avoir fréquenter ne serait-ce un minimum. Le dossier qu’il avait accepté était celui d’une étrangère, une fille qui semblait très appétissante sur les photos. Elle devait être malheureusement humaine … ce qui gâchait un peu tout. Il était tellement plus simple de dominer des hybrides ou des races avec un caractère animalier caché au plus profond d’eux …

Mais bon, avec un peu de chance, elle aura peut-être quelque chose de plus à offrir que les locaux vivant au japon. D’ailleurs, pour se mettre dans l’ambiance, il avait quelques affaires à lui dans une des chambres. Le salon restait tout de même assez ranger … il y avait juste sa veste qui trainait sur le canapé. Mais il était en boxer avec un simple t-shirt, ayant la ferme intention d’accueillir le petit bout de femme de cette manière. Absurde ? Cela sera une collocation, elle devra s’habituer à voir … autre chose qu’un pantalon ou un pyjama ! Elle n’était d’ailleurs plus une enfant vu son âge !

D’ailleurs … il entendait sonner. Avec un pas assez lent, il vint ouvrir pour voir la nouvelle habitante de cet endroit … bienvenue au paradis…ou en enfer ?

-C’toi la nouvelle ? … Bon bha … entre.

Il lui ouvrait grand la porte, lui laissant l’espace suffisant pour s’engouffrer dans un lieu … qu’elle pourra définir par elle-même dans quelques heures ?

3
La capitale Zon'Da / Il fait chaud dans l'appartement, viens! [PV Sharon]
« le: samedi 30 octobre 2021, 01:51:32 »
Loin de la terre, c’est l’occasion de revenir un peu aux racines. Cet endroit un peu froid à son gout était simplement le lieu ou il avait fait ses premiers pas dans un endroit civilisé. Au début, il n’y était clairement pas le bienvenu ne sachant comment se comporter en société. Mais aujourd’hui c’est différent. Il possède un modeste appartement en ce lieu alors qu’il pourrait s’offrir bien plus. Mais ne pas attirer l’attention a aussi ses avantages et il ne crache pas dessus.

C’est l’occasion d’être loin des humains également. Les Terraniens étaient … un peu plus tranquille malgré le côté animal qui était clairement visible par des attributs. La capitale était plutôt calme. On s’attendait à pire quand on savait quel type d’hybride se trouvait ici. D’ailleurs sur le chemin de l’immeuble, il croisait un petit groupe complétement bourré. Ils s’étaient alors alignés pour lui faire barrage. Mais après plus mûre réflexion et le retard dû à l’alcool, ils le laissèrent passer.

-C’est un mec, j’touche pas à ça …

-Ahahah dire que tu croyais qu’une bombe arrivait

Il continuait sa route alors sans accro. Il habitait seulement quelques mètres plus loin. Il montait les marches qui menaient à la porte avant de chercher ses clés dans ses poches … introuvable ! Il s’imaginait les avoir perdus. Il était pourtant sûr de les avoir pris en partant … Il grigna légèrement de mécontentement telle un lynx avant de reprendre la fouille de ses poches jusqu’à tomber dessus. Il soupirait un peu de soulagement avant d’enfiler la clé dans la serrure et de la déverrouiller. Il pouvait dès à présent entrer dans l’immeuble et parcourir le couloir intérieur jusqu’à chez lui.

Cependant, il semblait y avoir un peu d’excitation derrière lui … il se tournait alors pour observer le groupe qui semblaient de plus en plus déchiré. Les bouteilles trainaient sur le sol et il semblerait que cette fois, ce soit belle et bien une demoiselle qui était la cible. Qu’importe ce n’était pas son problème pour le moment … ce n’est pas comme s’il était obligé de l’aider.

4
Salles de cours et bibliothèque / La déchéance d'une Kitsune [PV]
« le: vendredi 29 octobre 2021, 22:00:32 »
Il attendait la fin des cours. Ce n’était qu’un jeu d’être en ce lieu. Il assurait simplement d’avoir les connaissances des humains et il observait ce qui pouvait se cacher parmi les autres élèves. Les odeurs trahissaient les étrangers à ce monde…les créatures. Et parmi ces étrangers, il y en a un qui méritait d’être rabaisser plus bas que terre. Un male d’une autre race. Il n’avait tout simplement pas sa place, le Neko n’acceptait pas sa présence. Mais il restait un jouait amusant dans un sens…voilà pourquoi il était toujours vivant.

La cloche sonnait. Il sortait de la classe d’un pas lent, marchant dans le couloir tout en regardant par la fenêtre les différents individus du coin. Mais rapidement, la vision de cette mocheté ne put échapper à son regard. Cette tignasse blanche reflétait un peu trop le soleil. Inévitable du regard … désagréable.

Mais un autre détail l’interpellait. Plus loin se trouvait cette fameuse kitsune qui lui avait vendu sa fille … Soudainement, c’était l’illumination. Il avait le souvenir des formes de cette kitsune sur les mains. Il se lécha alors les lèvres avant de hâter le pas. Il ne fallait surtout pas les perdre de vue.

Alors qu’il y avait encore du monde dans les environs et que le Kitsune discutait avec sa mère, Tani n’hésita pas en arrivant à son niveau à le pousser violement pour qu’il tombe au sol pour ensuite lui cracher sur le visage et de lui donner un coup de pied dans le ventre histoire de le paralyser par la douleur …

-Dégage de la crétin … J’ai à parler avec ta mère qui m’a si gentiment livré ta sœur au lit.

Il regarda alors la mère avant de sourire pendant que le fils restait au sol à cause du coup de pieds. Il se faufilait alors derrière elle avant de venir l’enlacer par derrière et d’empoigner sa poitrine à deux mains …

-Dis moi … Après m’avoir fait prendre ta fille, tu es d’accord pour y passer aussi n’est-ce pas ? Avoir filmé Sethys en train de gémir avait dû te donner envie que je m’insère en toi … Parce que la … tu ne fais que perdre ton temps avec cet incapable de fils. Regarde-le au sol … Il sait que faire de la peine à sa mère.

Il lécha alors la nuque de la maman avant de lancer un regard au kitsune au sol avec un sourire sadique. Après avoir bien masser sa poitrine, il attrapa la taille de la jeune femme pour doucement lui faire prendre le chemin de l’école en marchant à côté de son fils et en l’abandonnant dans la poussière pour la salle de classe de Tethys.

-Pas la peine de te rappeler ce qui arrivera si tu refuses … N’est-ce pas la Kitsune ?

5
Centre-ville de Seikusu / Transformez-la en marchandise pour moi! [PV]
« le: jeudi 28 octobre 2021, 20:32:12 »
Quand on marche sur son territoire, il faut apprendre à se mordre les doigts. Certains ne savent décidément pas ce que c’est. Il faut donc leur apprendre ce que c’est que de ne pas être chez soi…De ne rien contrôler et d’être impuissant sur ce qui se passe dans un certain périmètre. Les humains ne nécessitaient pas de traitement spécial. Ils étaient assez idiots pour être amadouer avec de belles paroles. Mais pour ce qui est des créatures … c’est différent. Et Tani sait parfaitement comment prendre le contrôle de tout ça … La loi du plus fort.

Il s’était donc informé sur le petit malin qu’il souhaitait … détruire ? Non ce mot était peut-être un peu trop fort … Déshérité ? Peut-être. Difficile de mettre la main sur le mot correspondant. Ce petit bonhomme avait une famille…et elle semblait jouir d’une réputation déjà bien tachée. Mais cela ne lui suffisait pas. Il semblait pouvoir vivre encore de manière bien trop tranquille à ses yeux. C’est pourquoi un petit plan s’était mis en place dans sa tête … et la première étape allait donc commencer ce soir même. Il le fallait. Il ne pouvait plus attendre non plus de gouter à une délicieuse chaire.

C’est donc sans retenue qu’il ouvrait la porte d’une fameuse boutique dont le nom l’intéressait peu. Il s’approchait alors avec un air tout mignon vers la caisse ou se situait une jolie femme. Certainement la mère qu’il voulait attraper pour lui demander ce qu’il souhaitait. C’est donc d’une voix bien innocente qu’il l’interpellait, comme un peu perdu pour mieux capter son attention.

-Bonjour m’dame … J’aurai besoin de vous en ce moment même … j’ai une question !

Difficile de croire que cette petite boule allait devenir la terreur de ces lieux dans quelques instants. Il se balançait légèrement de gauche à droite en attendant que l’attention soit bien prise et il lui adressa alors un joli sourire … avant que les paroles les plus déplacées sortent telle un marteau qui frappe l’enclume.

-Il parait que c’est ici qu’on peut trouver la meilleure des putes n’est-ce pas ? Vous pouvez l’appeler ? … Votre fille ?

Il se léchait alors les lèvres devant elle avant de sauter pour mettre les genoux sur le comptoir juste devant la caisse pour attraper la mère par les épaules et plonger son regard qui se dilatait telle des pupilles de chat. Elle pouvait sentir une partie de la force du Neko quand il serrait son emprise sur elle … et il pouvait la serrer bien plus fort à lui en faire mal vu ou il avait positionné ses pouces…

-Aller soyez sympas … Je vous promets que votre établissement ne sera pas touché par les rumeurs qui suivront si vous collaborer … Vendez moi votre fille … Aller … le téléphone … plus vite ! … Faut-il que je sorte les griffes sur votre peau ?

Il serra soudainement un peu plus les épaules de la mère en continuant de plonger son regard de félin dans le sien. Ses pupilles étaient en alerte, observant le moindre mouvement brusque que pourrait faire la mère … Elle pouvait sentir la menace la regarder tout simplement.

6
Prélude / Tani Rei ... Non je ne ronronne pas ! [Keiralidé]
« le: mardi 26 octobre 2021, 22:24:07 »
Identité : Tani Rei
Âge : 20 ans. Mais est capable de prendre une apparence plus jeune, aux alentours de 15 ans, et plus vieille également
Sexe : Masculin
Race : Neko, dont l’adn est plus proche du lynx que du chat
Sexualité : Hétéro

Physique :
Habillé de manière très voyante, on ne peut pas manquer cette capuche noire dotée d’oreilles de chat se balader au milieu du pavé. On pense tout de suite qu’il s’agit d’un enfant sous cet accoutrement. Mais non. C’est bel et bien un jeune homme de 20 ans en tant normal … Mais il s’amuse parfois à paraitre plus jeune dont l’âge est estimé à 15 ans. Il est très rare de le voir paraitre plus vieux qu’il ne l’est de base.

Sous sa capuche, se trouve un visage avec des traits qui tirent sur la mignonnerie. Mais ce n’est là qu’un piège. On peut parfaitement voir ses iris de chat dans ses pupilles d’un violet profond alors que des cheveux noirs se permettent de parfois couvrir son visage et son regard. D’ailleurs, pour ne pas être trop gêné, il les épingle de temps en temps. Il lui est possible de faire apparaitre ses oreilles à la manière d’un hybride. L’une d’entre elles est d’ailleurs percée pour laisser apparaitre de nombreux percings.

Les vêtements amples qu’il porte n’aident pas à imaginer le corps du Neko. Il reste très agile comme tous ses compères. Mais sa force est bien supérieur à celle du simple Neko que vous avez l’habitude de voir. C’est dû au fait qu’il est plus proche du lynx que du chat. Son corps est donc finement dessiné.

Il peut lui arriver de montrer sa queue qui est bien plus longue que la normale. De plus, ses ongles peuvent sortir au besoin et sont d’une solidité étonnante. Il peut lui arriver de se transformer en animal, un lynx aux mêmes couleurs qu’il affiche en étant humain. Mais cela reste plutôt rare.



Caractère :
Tani a souvent connu la loi du plus fort lors de sa jeunesse pour survivre dans un milieu proche de l’état sauvage. Il possède donc un caractère très plus proche de la nature que de l’être humain. Il pensera donc d’abord à lui avant toute chose puisque c’est la seule façon de survivre. Il est d’ailleurs très territorial. Lorsque quelque chose lui plait … c’est comme si cette chose était à lui. Qu’importe que ce soit un objet ou un être vivant. Ces deux choses distinctes vont dans le même panier.

Il sait également qu’il est fort et il use de ses atouts pour assouvir ce qui se trouve sur son territoire. Il est comme l’animal qui a son terrain de chasse. Il le surveille et dès qu’un indésiré se trouve sur son terrain de jeu, il le chasse. Si celui-ci s’entête à rester … et bien il deviendra une sorte de jouet qu’il maltraitera par tous les moyens.

Malgré le fait qu’il sache parler et qu’il soit doté d’une certaine intelligence, on ne peut pas le comparer à un humain. La façon de penser qui prônera sera celle d’un animal sauvage. L’instinct primaire sera donc très présent, ce qui peut le rendre imprévisible. Difficile de contrôler ses impulsions également. Un coup de patte peut tout aussi bien se transformer en câlin quelques secondes plus tard. Il réagit très mal aux gestes brusques, répondant de la même manière.

Le dresser est une mauvaise idée. Il vous fera simplement croire que vous y arrivez pour mieux vous poignarder dans le dos. Avec de la chance vous resterez vivant si vous prenez un tel chemin avec lui.

Histoire :

Né dans une tanière, sa mère était visiblement soumise à un mâle très excité. De ce qu’il avait pu observer en survivant dans ce milieu, c’est que dans sa lignée, les grossesses sont rapides et la fertilité très élevée. Il a donc très certainement hérité de ces traits par la même occasion. Le peu de nourriture qui était ramenée de la chasse était un combat acharné chaque jour. Seule les plus forts pouvaient se garantir d’avoir le ventre plus ou moins plein avec ce qui restait une fois que les parents avaient mangé. Tani était donc livré à lui-même dès la naissance, même si cela voulait dire sacrifier ses frères et sœurs ne leur laissant aucune nourriture.

Quelques années plus tard, alors qu’il commençait à savoir chasser de petites proies afin de ne plus dépendre de quelqu’un, il se fit attraper par des chasseurs pour se faire mettre en cage. Ils pensaient gagner beaucoup d’argent avec une bouille aussi mignonne que la sienne. Mais lorsqu’ils avaient le dos tourné … c’était la fête aux conneries. Bien vite ils firent chuter son prix simplement dans l’unique but de pouvoir s’en débarrasser le plus vite possible.

C’est une femme qui arrivait en fin de vie qui adopta le jeune Tani. Elle lui offrit la possibilité de s’instruire et lui donnait accès à l’éducation. Bien entendu, le jeu débutait seulement pour le Neko. Il s’instruisait en y trouvant un certain intérêt, mais pour ce qui était de l’éducation, ce n’était qu’une façade. Une belle scène de théâtre entièrement dessinée de sa main au fur et à mesure qu’il s’enrichissait intellectuellement.

Cette vieille et naïve dame n’était pas du tout à plaindre financièrement, au contraire. Les domestiques connaissaient le vrai visage de Tani car, ils devaient supporter ses bêtises tout comme son sadisme. Ils finirent par avoir tellement peur de lui que le territoire était entièrement sous son contrôle…ou presque. Il restait la vieille qu’il fallait plumer de la plus belle des façons.

Une des domestiques avait tenté de prévenir la vieille dame. Mais lorsque la maitresse des lieux posa son regard sur Tani, il lui était impossible de croire un seul mot. Elle était envoûtée par la mignonnerie jouée par le Neko. Et le lendemain, la domestique avait disparu, ce qui avait renforcé son emprise par la peur sur ce domaine car, tout le monde se doutait de ce qui s’était passé.

Le corps de la domestique avait été retrouvé bien des jours plus tard, après une grosse tempête ou l’orage avait été violent. Un corps sans vie, entouré de ferraille comme pour attirer la foudre sur elle. L’enquête finit par aller sur la cause du suicide.

Quelques années étaient passées et la vie de la maitresse des lieux qui n’arrivait plus se lever de son lit depuis bien trop longtemps allait s’éteindre. Toujours prise au piège par la soi-disant mignonnerie de Tani, elle fit de lui le seul héritier de sa fortune. Le mal lui en a pris … à peine les documents signés que le Neko lui portait le coup de grâce en la regardant bien dans les yeux alors qu’elle s’éteignait. Elle se trouvait tellement faible qu’elle n’avait pas pu offrir grande résistance et il n’avait pas fallu y mettre beaucoup de force non plus. La mort de la vieille avait été déclarée naturelle.

C’est donc une nouvelle vie qui s’offrait à lui dès ce moment-là. Il prend d’ailleurs un malin plaisir à se fondre dans la vie d’un lycéen tant les jeunes de cet âge sont … de parfaits jouets.  Et une fois en dehors du rôle de lycéen, il s’amuse comme il l’entend, surveillant son territoire qu’il espère pouvoir faire grandir !



Autre :
-Tani est capable de produire de la foudre de son corps. Utile pour se défendre ou être hostile.
-Il peut facilement mettre en place une zone anti-magie dans un périmètre tout autour de lui.
-Il est capable de rajeunir pour paraitre plus jeune et de paraitre plus vieux également. Mais dans les fait, il a 20 ans.

Comment avez-vous connu le forum ? Doubler !

Pages: [1]