Le Grand Jeu - Forum RPG Hentai

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des œuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible.
Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans.

En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Vous acceptez également le traitement automatisé de données et mentions légales de notre hébergeur.

Voir les derniers messages - Yuga / Yugo

Nos partenaires :

Planete Sonic Reose Hybride Yuri-Academia L'Empire d'Argos Astrya Hybride Industry Iles Mystérieuses THIRDS
Inscrivez-vous

Voir les derniers messages

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - Yuga / Yugo

Pages: [1]
1
Centre-ville de Seikusu / Re : Furry en colère ... [PV Tetyhs]
« le: mercredi 05 janvier 2022, 19:23:57 »
Les mots prononcés, Yuga les avait entendu et ce à plusieurs reprises. Le jeune garçon qui se trouvait sur son canapé désirait donner l’impression qu’il avait le contrôle et Yuga le laissait faire cela faisait partit du travail. Car même si le jeune androgyne s’appliquait à satisfaire ce dernier, il restait professionnel. Il ne prenait pas particulièrement de plaisir, il se contentait de faire ce qu’il devait faire et ce du mieux qu’il le pouvait. Il avait noté que le jeune garçon ne désirait pas seulement une fellation, mais qu’il comptait bien le baiser. Pourquoi pas, tant qu’il payait, d’ailleurs  il devrait peut être lui compter un supplément pour la vidéo, surtout s’il comptait la diffuser. Tout a sa réflexion, il libéra le sexe dressé et palpitant. C’est alors que le jeune garçon attrapa ses cheveux et pris l’initiative en glissant son sexe dans la bouche de Yuga et prendre le contrôle de la fellation.

Puis retirant son sexe, il l’invita à continuer afin recevoir ce qu’il méritait. Le jeune garçon désirait que Yuga accepte de lui même de recevoir l’éjaculation dans sa bouche, suivant la directive, l’ordre donné. Cela ne le dérangeait pas outre mesure et affichant un sourire gourmand et de salope, fit de nouveau glisser le sexe dressé dans sa bouche, l’avalant centimètre par centimètre jusqu’à ce qu’il soit totalement enfouit dans sa cavité buccale. Yuga se mit alors faire des allers-retours tout en accentuant ses caresses sur les couilles gonflées. A chacun des mouvements, sa langue venait caresser, lécher la hampe récupérant la moindre trace de salive. Yuga laissait transparaître un certains plaisir à cela dans son attitude, fermant les yeux comme pour savourer l’instant. Puis son rythme s’accéléra, tout comme l’effet de succion qu’il rajoutait à ses caresses linguales et va et vient. Lorsqu’il sentit l’éjaculation arriver, il sortit le sexe de sa bouche, gardant juste le gland poser sur sa langue. La bouche grande ouverte, il permettait au jeune garçon de filmer l’éjaculation napper celle-ci et son palais par des jets saccadés de semences. Puis refermant ses lèvres autours de la hampe, avala le sperme qui nappait l’intérieur de sa bouche. Puis il repris ses va et vient et succion afin de vider la hampe de chair de la moindre trace de sperme. Au bout de quelques secondes, il libéra le sexe qui si il avait un peu perdu de sa superbe restait encore droit et fier. Puis après s’être léché la lèvre du haut dans un sourire, il ouvrit sa bouche tirant la langue pour prouver qu’il avait tout avaler ... «  Ainsi tu veux aussi me baiser, comment me veux tu ?  » ... Tout en disant cela, Yuga approcha son visage de celui du jeune garçon comme s’il allait l’embrasser, mais il n’en fit rien et plongea son regard dans le sien ... «  Après tout je suis tienne  » ... Le ton de sa voix, son regard, le langage de son corps, tout dans son attitude faisait de lui une salope qui attendait de se faire baiser par son maitre.

2
One Shot / Re : Il faut bien récompenser les vainqueurs [Privé]
« le: lundi 06 décembre 2021, 18:37:58 »
Lorsque Yuga sent le visage de Andy se placer entre ses fesses, il ne peut se retenir de mordiller sa lèvre inférieure d’anticipation. Le plaisir et le désir se mélangeaient, générant des flots d’hormones qui noyait son cerveau. Tout son corps attendait cette pénétration et son cul était prét. Le jeune homme savait que cette dernière, serait brutale, son amant s’était libéré de ces doutes, de cette gène qu’il avait ressentit voyant ses camarades abuser du jeune homme. Il ne voyait plus en Yuga une pauvre victime, mais une chienne qui s’offrait à lui sans limites et tabous. Il fallait reconnaître que Yugo avait guidé le jeune sportif sur cette voie, le rassurant, finissant de le convaincre.

D’ailleurs le jumeau attendait la pénétration avec une certaine excitation, partageant avec Yuga ses ressentis. Andy ne pouvait pas être si loin de la vérité qu’il le pensait. Yugo n’avait que rarement eut l’occasion de baisé son original. Avec celle-ci cela devait être la quatrième fois qu’il pouvait le faire, ce qui expliquait en partie son envie. La raison pour laquelle Yuga ne baisait pas avec Yuga, c’est qu’il n’en avait pas besoin. Mais aussi car il redoutait de devenir accro au plaisir qu’il ressentait dans ces moments du fait de leur lien empathique. Étrangement Yuga était celui qui en ressentait le plus les effets.

La pénétration n’est pas aussi brutale que Yuga l’aurait imaginé ; mais cela n’en était pas plus mal. Si Andy n’avait pas pris possession de son cul par un puissant coup de rein, il s’enfonçait avec détermination écartant les chairs de l’androgyne qui s’offrait à lui. Ce dernier pouvait sentir, chaque centimètres de cette queue puissante et massive le pénétrer. Yuga avait prendre appui sur le sol, pour résister à l’effet de cette pénétration. Il relâcha un râle lorsqu’il sentit les couilles de son amant buter contre les siennes. Il sortit sa langue et laissa apparaître un sourire encore plus large. Puis le coups de reins commencèrent, à un rythme régulier, maîtrisé. Lorsque Andy vient malaxer doucement son sexe, Yuga ne peut retenir un nouveau râle de plaisir.

Yugo quand à lui, se caresse, sa langue passe sur ses lèvres. Son sexe a retrouver toute sa force et palpite de désirs. Le petit cri que lâche Yuga, lorsque Andy vint peser de tout son poids sur lui augmente l’intensité de son désir. Andy se comporte alors comme le dominant avec sa chienne, mordant la nuque de celui qu’il baise, avant d’accélérer ses coups de reins. A ce moment quelque chose se passe dans l’esprit du double, il ressent de la jalousie. Les rares fois où il avait baisé Yuga, même s’il avait toujours été l’instigateur des pratiques, jamais il n’était allé aussi loin dans la preuve de sa dominance sur ce dernier. Et Yuga tout à son plaisir, acceptait cela, plus encore semblait en demandait, lorsqu’il releva ses hanches pour renforcer la pénétration qu’il subissait. Sans réfléchir Yugo vint se placer derrière Andy et attrapa ses hanches avant de le plaquer contre le dos de son jumeau et écraser les deux corps. Puis plaçant son gland à l’entrée du cul de ce dernier, s’y enfonça brutalement. Pour compenser la différence de puissance entre lui et Andy, Yugo avait augmenté le volume des muscles de son buste et de son dos. C’était la première fois qu’il utilisait ce don de cette manière, du moins dans ces circonstances. Puis plaçant ses lèvres à hauteur des oreilles du jeune sportif … «  Il est ma chienne, tu ne la domine qu’avec mon accord » …. Le ton de la voix était chaude, mais avait aussi quelque chose de froid, presque de menaçant. Yuga pouvait ressentir la frustration de son double, mais aussi le plaisir qu’il prenait et cela cumulé à ses propres ressentis balayait tout.

3
Centre-ville de Seikusu / Re : Furry en colère ... [PV Tetyhs]
« le: jeudi 02 décembre 2021, 11:05:28 »
On pouvait dire que le gamin savait ce qu’il voulait et qu’il n’apprécia que peu le comportement du jeune homme qui se tenait agenouillé entre ses cuisses. Sans prêter plus attention à la tape sur sa tête, Yuga commença par lécher le sexe dressé devant lui,s’occupant principalement de la hampe de chair. Une de ses mains vient caresser les couilles de l’adolescent, avant que sa bouche ne vienne la remplacer. Les léchant, les gobant, l’une puis l’autre, les suçant, pendant que sa main masturbait délicatement le sexe dressé.

Yuga avait vu l’appareil téléphonique, mais n’en avait que faire, si cela lui plaisait d’avoir un souvenir, grand bien lui fasse. Yuga n’était pas du genre à se soucier de sa réputation, il savait ce qu’il était et il faisait avec.

Puis sa langue vint lécher le gland, et s’amuser avec le méat, avant de gober ce dernier dans sa bouche. Sa main continuait ses caresses, ses mouvements de va et vient, pendant que sa langue s’occuper du gland enfermé dans sa cavité buccale. De son autre main, il vint caresser les testicules abandonnée et planta son regard dans celui de l’adolescent. Il le trouva un peu dur pour un gamin de son age, dommage cela le rendait moins mignon. Puis sans prévenir, Yuga commença à avaler centimètre par centimètre le sexe érigé. La position n’était pas idéale pour réaliser une gorge profonde, mais le jeune prostitué parvint à avaler la quasi totalité de cette queue. Restant dans cette position quelques secondes, il finit par libérer le sexe fièrement dressé. Ce dernier était recouvert de salive, que le jeune homme lécha et aspira. Puis après quelques petits coups de langues rapides, il avala de nouveau le gland qui palpitait. Sa langue vint le lécher, le caresser, alors que Yuga commença à le sucer. Puis sa bouche repris sa descente sur le sexe dressé, toujours aussi lente, cette fois-ci, son visage vint toucher la base de ce dernier, puis faisant jouer l’articulation de sa mâchoire goba l’intégralité de la hampe de chair. De la salive coulait des commissures de ses lèvres venant se perdre dans les poils pubiens. Cette fois ci encore Yuga resta quelques secondes dans cette position avant de commencer à remonter et laissait apparaître la hampe dressée.

4
One Shot / Re : Il faut bien récompenser les vainqueurs [Privé]
« le: mardi 30 novembre 2021, 20:04:26 »
Une chose était certaine c’était que Andy s’était libéré de sa timidité, gène des premières minutes. Il se montrait plus assuré, plus dominant. Yugo sourit lorsqu’il sentit ce dernier remuer son cul contre son sexe dressé. Mais Yugo avait d’autres projets pour l’instant, il forcera cet anneau rose, mais pas tout de suite, pour l’instant, il voulait savoir jusqu’où irait ce dernier avec son frère. Il aimait voir ce dernier baisé, traité comme une chienne, pour réemployé l’expression de leur amant du moment. Peut être que Yugo souffrait d’un sentiment d’infériorité du fait qu’il n’était qu’un double, un clone, qu’une copie. Quelle qu’en soit la raison voir Yuga être traité ainsi et pouvoir y participer, gonflé son désir et le plaisir qu’il prenait. Il le savourait d’autant plus qu’il savait, que ceci influençait ce que ressentait son original et le rendait encore plus réceptif à la soumission, au fait d’avoir un comportement de chienne soumise.

Lorsque Yuga avait enfoncé ses doigts dans l’intimité de Andy, il s’était attendu à une réaction de sa part, mais à une telle brutalité. En quelques coups de reins ce dernier avait totalement envahit sa gorge avant qu’il ne soit totalement prêt à le recevoir. Des larmes apparurent au coin de ses yeux et malgré son expérience le jeune homme connut un réflexe de contraction de sa gorge qu’il eu du mal à contrôler. L’épaisseur du membre qui s’était enfoncé, combiné à la violence de la pénétration, était une situation que Yuga avait peut eu l’occasion de connaître. Malgré tout le jeune homme accepta cette gorge profonde forcée et repris son travaille de succion.

La remarque de Andy fit sourire, Yugo surtout lorsque ce dernier lui attrapa la queue et commença à le malaxer. Il se laissa un moment guider par ce plaisir qui montait en lui, se matérialisant par un goutte du précum qui apparut au somment de son gland. Le baiser surpris le double, qui l’accepta répondant à la langue qui cherchait à jouer avec la sienne. Lorsque Andy arrêta le baiser pour ordonner à Yuga de le sucer, Yugo avala leur salive mélangée. Il prit plaisir à voir l’épaisse queue du jeune homme souiller le visage de son semblable. Yuga leva ses yeux vers les deux jeunes hommes qui se tenaient devant lui, les yeux emplis de désir et de lascivité. Un sourire comblé apparut sur son visage, devant l’ordre donné et commença à caresser les deux impressionnantes bites qui se tenaient devant lui. D’abord en se servant d’une mains pour chacune, puis les rapprochant faisant se rejoindre leur gland, se mis à jouer avec sa langue, léchant, avalant le précum de son frère et les fluides qui se trouvaient sur celui de Andy. Malgré toute la bonne volonté du monde, Yuga ne serait pas mesure de prendre les deux bites dans sa bouche et se mis donc à les sucer par alternances, les enfonçant à chaque fois au fond de sa gorge et venant écraser son visage contre les ventres. Yugo jouit une première fois, mais retira son sexe, pour qu’une partie de son éjaculation vienne s’écraser contre le visage de son frère. Yuga avala ce qui avait enduit les parois de sa bouche, puis lécha le fluide qui coulait sur ses lèvres. Pour la première fois depuis que Yuga avait commencé à sucer Andy, Yugo s’adressa à lui … «  offre lui ton cul » …

Obéissant, Yuga s’allongea ventre contre le sol avant de soulever ses fesses. Puis de ses mains il vint écarter ces dernière révélant un anneau serré et palpitant. Dans cette position, l’illusion était parfaite donnant l’impression qu’une jeune femme se tenait là offerte, puis Yuga prit la parole … « Vient prendre ta récompense champion et défonce moi, comme la chienne que je suis » … Plus qu’une demande, presque une prière, la respiration de Yuga était saccadée sous le plaisir qui brûlait dans ses reins.

5
One Shot / Re : Il faut bien récompenser les vainqueurs [Privé]
« le: dimanche 28 novembre 2021, 20:44:35 »
Le désir monta d’un cran chez Yuga lorsque Andy lui frotta son sexe contre le visage y laissant les traces de la première montée de sperme. Yugo sourit tout en léchant cet anneau qui palpite, il sent ce  désir qui monte chez Yuga. Lui aussi se trouve sous l’effet de ce dernier, mais il n’ a pas passer la dernière demi-heure à être le jouet du plaisir d’un groupe d’individus et ne ressentais pas directement la frustration de ce dernier. Le lien empathique qu’ils partagent fonctionne comme un miroir, si Yugo ressent les mêmes chose que Yuga ce n’est qu’un reflet de ce ressentit. Mais Yugo renvoi ce reflet à son original, augmentant de fait ce que ce dernier ressentait et c’est ce qu’il se passait en ce moment. Non seulement Andy éveillait le désir sexuel des jumeaux, mais Yugo prenait aussi du plaisir au fait que Yuga allait se faire baiser et qu’il allait participer. Cela remontait à un certains temps la dernière fois qu’il l’avait baisé. Il n'échappa aux jumeaux que le comportement de Andy avait quelque peu changer. Il était devenu moins réservé, plus entreprenant, ce qui était prometteur. Si Yuga n'était pas fan de ce langage, il n'était pas en position de se plaindre et Yugo s'en réjouissait.

Lorsque Andy enfonça sa batte entre les lèvres de Yuga, ce dernier ne peut s’empêcher de lâcher un petit râle de satisfaction. Les dimensions de ce sexe turgescent rendait sa pénétration lente. Andy devait avoir conscience que tout le monde ne pouvait l’avaler complètement et connaîtrait quelque soucis avec. Lorsque le jeune sportif retira son tee-shirt, Yugo pris cela pour l’annonce que l’échauffement était terminé. Après une dernière caresse de sa langue, il se releva léchant la sueur qui coulait le long de la colonne de celui dont il venait de lécher le cul. Puis il libéra son propre sexe, qui vint heurter les fesses de Andy. Yugo continuait de déposer des baisers sur le dos musclé de ce dernier, alors que ces mains venaient caresser son ventre, son torse jouant avec se tétons. Yuga qui décontractait de plus en plus sa mâchoire et sa gorge vint malaxer les testicules remplies de sperme d’une de ses mains. Sa bouche suçait, aspirait chaque centimètre qui s’enfonçait en elle se dirigeant toujours plus profond. Yuga avait acquis une redoutable compétence dans cet art. Malgr é tout il ne pouvait contenir toute la salive qu’il sécrétait sous cette épaisse pénétration. Andy put sentir deux doigts venir remplacer la langue qui parcourait son dos. Si il commencèrent par masser l’anneau abandonné, ils s’y enfoncèrent de toute leur longueur, Puis ils commencèrent à s’écarter, et masser cette intimité pénétrée. Il était clair que l’auteur de cela n’était autre que Yuga.

Yugo vint lécher le cou de Andy, tout en continuant les caresses sur son torse et ventre musclé. Dans un souffle avec ton des plus lubrique, il glissa quelques mots à l’oreille de ce dernier … « Vas y, baise lui la bouche, il est prêt à te recevoir tout entier. Libère toi d’une partie de ta frustration qu’on puisse passer aux choses sérieuses, il n’attend que cela  » … Aucun bruit n’était perceptible, que cela soit dans les couloirs, la cours, seul celui que faisait Yuga pouvait être entendu, comme le temps s’était arrêté dans l’attente de quelque chose.

6
One Shot / Re : Il faut bien récompenser les vainqueurs [Privé]
« le: dimanche 28 novembre 2021, 14:35:29 »
Alors que Yuga s’apprêtait à quitter la pièce, le dénommé Andy lui attrapa le poignet. La prise était ferme et calleuse, preuve des heures passées à s’entraîner à manier sa batte. Notre jeune ami prête alors un peut plus d’attention à ce dernier. Un corps musclé et trapu, plutôt beau garçon. En tant normal Yuga aurait peut être réfléchit à la proposition, mais là il venait de se soumettre à certains de ses coéquipiers et était fatigué. Malgré la force de sa voix lorsqu’il l’avait arrêté, Andy ne semblait pas sur de lui, timide. La situation ne devait lui être familière, ce qui était rassurant d’un certain côté. Il tira légèrement Yuga, afin que ce dernier le regarde et l’écoute encore. On pouvait sentir la gène dans le comportement du manieur de batte. Yuga dirigea son regard vers là direction de l’entre jambe de Andy, écoutant sa proposition. Ce fut d’une voix amicale qu’il répondit … « Ecoute tu n’avais qu’accepter la proposition de ton pote, là je ne suis plus vraiment d’humeur » … puis reposant une nouvelle fois son regard sur la forme qui commençait à pointer puissamment dans le pantalon du dernier membre de l’équipe … « Peut être une autre fois ... »

Yuga s’arrêta net, regardant derrière Andy. Une silhouette qu’il connaissait parfaitement, vu qu’elle était identique à la sienne, venait d’apparaître. Le nouveau venu, vint poser sa main sur l’épaule de Andy et pris la parole, la voix était identique, mais le ton plus masculin, virile … « Ne fait pas ton connard, je sais que tu es tenté, en plus ces abrutis ne t’ont pas fait jouir » … Penchant la tête sur le côté et comme si il savourait quelque chose … « Allez, pour une fois qu’il ne s’agit pas d’un connard et en plus on va s’amuser » … En disant ses mots, Yugo glissa sa main libre dans le pantalon de Andy et vint caresser le membre brûlant de désir … « Je pourrais presque être jaloux » … Puis retirant sa main, il prit celle de Andy et le tira à l’intérieur tout en repoussant Yuga vers la place qu’il venait de quitter.

Yugo bandait, une érection qui déformait son pantalon et qui n’avait rien à envier à celle de Andy, peut être qu’elle était un plus grosse, mais juste un peu. Ceci fait il alla fermer la porte, la verrouillant. Lorsqu’il se retourna la situation n’avait pas beaucoup évolué. Yugo vint donc se placer derrière Yuga,  posant son visage sur son épaule. La ressemblance était totale et rien ne permettait de les différencier, si ce n’est que Yuga avait les cheveux détachés et Yugo les avait attachés dans une queue de cheval.

Puis tout en continuant de regarder Andy, Yugo se mis à lécher le cou de Yuga de manière très sensuel, un sourire lubrique sur les lèvres. Yuga réagit rapidement se mordillant la lèvre inférieur, il était facile d’identifier le dominant dans la relation qui unissait les jumeaux. Puis sans beaucoup d’effort, Yugo fit mettre Yuga à genoux. Ce dernier, libéra alors la batte de chair de Andy de son pantalon et commença à la lécher. Puis Yugo vint se positionner à côté de Andy, son torse contre son bras. L’une de ses mains se plaça dans la chevelure de son frère et il approcha sa bouche de l’oreille du jeune homme sûrement quelque peut perdu … « Fait attention, sa gorge est comme le sexe d’une jeune fille, étroit et accueillant, quand à son cul, je te laisse la surprise, mais tu vas en redemander » … Puis sans dire rien de plus, Yugo l’une des mains de Andy à la place de la sienne sur la tête de Yuga et vint se positionner derrière lui, s’agenouillant et finissant de descendre le pantalon et le caleçon qui recouvrait encore les fesses du jeune homme. Puis les écartant légèrement vint de sa langue titiller l’anneau serré qu’elles encadraient.

7
One Shot / Il faut bien récompenser les vainqueurs [Privé]
« le: samedi 27 novembre 2021, 19:49:50 »
L’équipe de baseball du lycée avait finit de disputer un match et l’avait gagné. Yuga n’était pas particulièrement fan de sport, quel qu'il soit et le Baseball n’échappait pas à cette règle. Mais vu qu’il s’agissait de l’équipe du lycée et que c’était un match important, il était de bon ton que les élèves aient supporter leur équipe, d’autant plus lorsque le match avait lieu sur le terrain de leur lycée. Mais ce n’était pas pour cela que Yuga assistait au match, il avait été choisit pour aider à ranger après le match. En réalité c’était Yugo qui aurait dut se charger de cette corvée, suite à une punition qu’il avait obtenu. Mais Yuga avait décidé qu’il la ferait, après tout son double lui servait d’excuse pour ne pas aller en cours, lorsqu’il avait un client. Il pouvait de temps en temps prendre à sa charge les conséquences des actes de ce dernier. Rapidement Yuga se retrouva seul dans l’entrepôt qui servait à ranger les divers matériels utilisaient. Les élèves qui avaient été avec lui préférant aller fêter la victoire que rester à travailler. Se pensant seul, il fut surpris lorsqu’il entendit des bruits de discussions s’approchaient.

Il s’agissait de quelques membres de l’équipe, d’après ce qu’il avait comprit l’un d’entre avait rendez-vous avec quelque filles de l’autre lycée, ici. Il sembla clair que ses dernières s’étaient moquées de lui. Quelle ne fut pas leur surprise de tomber sur Yuga au lieu des filles. L’un des joueurs interpella alors celui supposé avoir organisé la rencontre … « Hé mec, elles sont où les filles, il n’y en a qu’une seule et elle est de notre lycée si je ne m’abuse. En plus à part son cul, elle est plate, tu m’avais qu’il devait y en avoir une avec une paire d’obus gigantesque » … Yuga ne reconnut  aucun des élèves, aucun n’était de sa classe, donc l’erreur sur son genre pouvait être compréhensible.  Ce fut alors que l’un des autres joueurs présent pris la parole, s’approchant de Yuga. Arrivé à une certaine distance, il put le reconnaître un ancien camarade de classe et ami de Kinjo … «  Attendez, je le reconnais, c’est le mec par qui Kinjo se faisait sucer, je crois même qu’il le prostituait quand il avait besoin de fric » … Yuga sentit un filet de transpiration couler le long de sa colonne vertébrale. Puis un autre repris … « Je crois avoir entendu cette histoire, c’est pas pour cela qu’il a été viré ? » … Celui qui avait levé le secret confirma avant de reprendre … «  On n’a pas tout perdu, Kinjo disait qu’il était doué et qu’il acceptait tout » … Celui qui s’était plaint de l’absence des filles ne sembla pas convaincu … « je ne vais pas me faire sucer par un mec, je ne suis pas un pédé » … Un peu de sa réticente sembla se propager aux autres joueurs, mais le même fit un geste de la main, chassant celles-ci … « Je suis venu pour me vider les couilles et  fêter notre victoire et puis regarde le, on dirait une fille, il n’a rien d’un mec » … Yuga n’était pas complexé par son apparence, mais le ton dans lequel cela avait été dit l’avait quand même blessé. Le joueur s’approcha de notre ami, commençant à défaire son pantalon, tout en plongeant son regard dans celui de Yuga. Ce dernier laissa ce qu’il était entrain de faire et s’approcha de ce dernier avant de se mettre à genoux devant lui. Un sexe dressé se présenta rapidement devant son visage, levant les yeux Yuga vit le sourire triomphant, puis il sentit un main se poser sur sa tête. Ouvrant la bouche il accepta le sexe présenté et commença à le sucer. Il ne fallut pas longtemps à d’autres pour le rejoindre, convaincu par le comportement de Yuga et le plaisir que prenait leur camarade.Un seul ne vint pas, celui qui avait repousser l’idée, le joueur que Yuga suçait lui demanda alors d’aller prévenir les autres qu’ils avaient trouvé de quoi fêter leur victoire. Dégoûté, il quitta l’entrepôt, laissant un Yuga quelque peu inquiet pour la suite des évènements. Mais quatre autres queue gonflée de désir se présentèrent .. « Tu es doué, une véritable pro, je ne sais pas si je me contenterais d’une simple fellation » …

Yuga se mis donc à sucer, les queues dressées devant lui, passant de l’une à l’autre, les léchant, engaillardit, deux d’entre eux vinrent écraser leur pubis contre son visage restant ainsi plusieurs secondes avant de le libérer. Liberté qu’il ne pouvait apprécier avant qu’une autre queue vint s’enfoncer dans sa bouche et sa gorge. Les des joueurs éjacula en partie sur le visage et dans la bouche de Yuga, avant que ce dernier ne lui léche et nettoie sa queue qui perdait de sa tenue rapidement. Il ne fut pas le premier à jouir, le suivant expulsa sa semence qui vint maculer le palais de Yuga. Satisfait, ils remontèrent leur pantalon et quittèrent à leur tour l’entrepôt, croisant un autre membre de l’équipe qui semblait les chercher. Pendant ce temps, celui qui avait éventé le secret de Yuga, fit allonger ce dernier et lui ordonna de retirer son pantalon de survêt. Comprenant ce qu’il désirait, Yuga s’exécuta et replia ses jambes tout en les écartant pour qu’il puisse prendre place entre elles. Son camarade sembla tout d’abord fâché, mais voyant là une opportunité, vint se placer à genoux, ses jambes autours du visage de notre jeune ami. Yuga se positionna afin de pouvoir recevoir le sexe de ce dernier au fond de sa gorge, cette dernière était entouré par les mains de celui qui allait s’y enfoncer. Dans un mouvement synchrone, les deux joueurs enfoncèrent leur queue dans chaque canal offert. Yuga grimaça de douleur, sous la violence de la pénétration et des larmes se mirent à couler le long de ses joues. Alors qu’il prenait un pilonnage en règle, il aperçut du coins de l’œil une silhouette dans l’embrasure de la porte … «  Andy, tu arrive à point, cette salope ne demande qu’à récompenser les vainqueurs, elle suce comme un pro et elle tellement serrée que c’est un régal » … Yuga ne savait qui était cet Andy ni si il allait lui aussi profiter de lui et il s’en moquait. Il sentait son plaisir enfler en lui, à chaque fois que la hampe de chair le sodomisait. Le nouveau venu semblait hésiter, mais il resta là à regarder. Ces deux coéquipiers finirent par ne plus se soucier de lui, sentant le plaisir gagner leur hanche. Dans un nouveau mouvement synchrone et plus puissant, ils s’enfoncèrent au plus profond de ce qu’il pouvait afin d’éjaculer. Des gouttes apparurent sur le sommet du sexe partiellement dressé de Yuga. Après que Yuga leur ai lécher leur queue, ils remontèrent leur pantalon et partirent. L’un d’entre eux tapota l’épaule du dénommé Andy. Yuga passa sa langue sur ses lèvres, avant de se rhabiller. Il regarda le nouveau venu, puis se dirigea à son tour vers la sortie, il allait le croiser sans un regard.

8
Centre-ville de Seikusu / Re : Furry en colère ... [PV Tetyhs]
« le: samedi 27 novembre 2021, 18:23:26 »
Yuga se demandait encore pourquoi il avait accepté de ramener cet inconnu, deplus maintenant qu’il avait put un peu mieux le voir, il lui semblait jeune, peut être plus jeune que lui. Yuga rentra dans la salle de bain et mis ses vêtements directement dans la panière de linge sale. Il regarda ce qu’il avait comme vêtement, il semblait que son client l’avait pris pour une fille, il fallait sûrement qu’il maintienne cette illusion, non ? Mais le garçon lui avait comprendre qu’il voulait plus que ce qu’il avait servit à son client et donc il se rendrait compte que Yuga était un garçon. Peut être que cela réglerait le problème et qu’il partirait. Quoiqu’il en soit, notre ami continua d’altérer la taille de son service trois pièce pour en réduire la taille. Il se regarda dans la glace, il se trouvait avec un mignon et petit pénis, certains dirait même micro pénis. Il arrondit sa poitrine, juste de quoi lui apporter une rondeur plus féminine. Il s’observa quelques secondes, il trouva que son ventre était très sexy avec des abdominaux à peine visible au repos. Il opta pour une jupe d’étudiante légèrement plus courte, sous laquelle il décida de ne rien porter. Pour le haut il opta pour un croc top sans bretelles ou manche, qui moulait son ventre et son torse légèrement rebondit. Un maquillage un peu plus appuyé pour finir et renforcer l’illusion qu’il était une fille et le voila prêt. Yuga sa trouva plutôt sexy et joli puis il sortit de la salle de bain.

Le spectacle qu’il vit ne le surpris pas vraiment, mais ne l’enchanta pas totalement. Le garçon était presque nu et avait commencé à se masturber. Il avait une jolie queue, dans la norme, rien exceptionnel, mais elle confirmer la jeunesse du garçon. Excité comme il l’était, cela ne prendrait pas longtemps pour le satisfaire et le voir quitter l’appartement … «  Je vois que l’on était pressé, j’espère que l’attente n’était pas trop longue » ...Yuga offrit un sourire très professionnel, qui sur son visage allumait souvent le feu dans les riens de ses clients habituels. Tout en s’approchant du jeune homme, il tourna sur lui même, la jupe révélant l’intimité du jeune homme … «  Tu aime ce que tu vois ? Au fait on a pas parlé de ce que tu voulais exactement, ni du prix » … Yuga se trouvait maintenant à quelques centimètres du jeune garçon, sa jambe pouvant presque toucher celle de ce dernier. Celui-ci avait aussi tout le loisir de voir cette intimité qu’il avait put entre-apercevoir … « Au fait tu peux m’appeler Yuga et toi c’est quoi ton petit nom » … Le ton de la voix du jeune homme était douce, amical et quelque peu amusé. Sans attendre plus longtemps Yuga s’agenouilla entre les jambes du garçon et vint caresser le gland qui se tenait au sommet de ce sexe dressé … « Tu ne préfère pas que je m’en occupe? » … Le regard orangé de Yuga vint se planter dans c du garçon. Ce dernier pouvait y lire, un mélange d’attente, de désir, mais aussi quelque chose de moqueur. Yuga se moquait il de lui, ne le prenait il pas au sérieux au vu de son apparence et sa jeunesse? On pouvait répondre oui, après tout il avait à faire à un adolescent surement en recherche de sensations fortes et qui cachait derrière son comportement, le doute et le stress devant ce genre de situation. Mais Yuga désirait aussi en finir le plus vite, n'étant pas à l'aise avec la situation et pas seulement à cause de l'âge de celui à qui il caressait habillement le gland.

9
Centre-ville de Seikusu / Furry en colère ... [PV Tetyhs]
« le: samedi 27 novembre 2021, 00:16:09 »
Yuga n’était pas à son aise, c’était la première fois qu’il amenait un client chez lui. De plus, ce n’était pas un client ordinaire. Il remonta le fils des évènements pour voir si il aurait put faire autrement et éviter cette situation.

Il s’était rendu auprès de l’un de ses habitués, l’un de ses premier clients. Il avait fait la connaissance de ce dernier alors qu’il était sous le chantage de Kinjo. Ce dernier ayant besoin d’argent avait contraint Yuga à se prostituer à cette époque. Cela ne remontait qu’à quelques mois, mais notre ami avait parfois la sensation que cela faisait des années, Quoiqu’il en soit, ce client le payait pour un service oral, il n’avait pas les moyens de se payer plus, même si il lui arrivait de faire appel à Yuga deux à trois fois par moi, Il s’agissait d’un homme dans la cinquantaine, marié mais malheureux en amour, avec deux enfants qui le méprisait, un raté pour simplifier. Ce soir donc Yuga  l’avait retrouvé au lieu habituel, une ruelle non loin de là, où travaillait son client. Les lumières de la rue piétonne sur laquelle débouchait cette ruelle, n’éclairait pas l’endroit où se trouvait Yuga et à moins d’y pénétrer ou de vraiment regardé, on ne pouvait pas discerner ce qui se passait.

Yuga se trouvait à genoux, dans l’angle que faisait un mur et l’enseigne d’un magasin qui avait fermé depuis des années. Son client avait l’habitude de se tenir à elle, lorsque Yuga le suçait. L’homme possédait un sexe que l’on pouvait qualifier de long et d’une circonférence qui elle était dans la moyenne. La longueur de cette queue avait posé quelques soucis à notre jeune ami, dans les premiers temps. Ce client aimait recevoir des gorges profondes et jouir au fond de la gorge, une éjaculation souvent longue et abondante. Yuga avait fait donc montre de toute son expérience pour satisfaire ce dernier, le suçant, léchant ses testicules, avant d’avaler chaque centimètres de ce serpent, jusqu’à ce que son visage soit collé au bas ventre de l’homme. Ce dernier agrippa alors à l’enseigne à l’aide d’une main, pendant que de l’autre, il maintenait le visage de Yuga collé à son ventre. Il se vida les couilles dans la  gorge de ce dernier, dans un râle de plaisir qui se perdit dans le bruit ambiant. Yuga avala tout ce qui se déversait dans sa gorge, puis le laissa reculer sa tête. Yuga commença alors une succion afin d’extraire la moindre goutte de sperme que pouvait encore contenir cette longue hampe. Ceci fait il la nettoya de sa langue faisant disparaître toute trace de salive et autre fluide, qu’il avala en plusieurs déglutissements … « cela fait combien de temps que vous me payer pour vous sucer ? » ... la question avait surpris l’homme ... «  pourquoi? » ... « je me disais que la prochaine fois vous pourriez me baiser » ... L’homme parut gêner ... « Tu sais que je n’ai pas les moyens » ... Yuga replaça l’une de ses mèches, tout en se relevant … «  On ferait cela pour le même prix, je sais que vous en avez envie » ... « Je n’ai rien contre, mais » … Yuga l’interrompit … « l’avantage d’être à son compte » … L’homme laissa apparaître un sourire, avant de sortir d’une de  ses poches la somme due et une canette de soda, il tendit le tout à Yuga et disparut dans la rue piétonne. Le jeune homme se demanda pourquoi il avait cette proposition, il est vrai qu’il était curieux de savoir ce que cela ferait de sentir cette longue queue le pénétrait. Il n’avait encore connut personne d’autres avec un sexe de cette longueur, mais de là à prendre l’initiative de cette proposition. Après avoir nettoyé son pantalon, il s’apprêta à quitter la ruelle, buvant sa canette, lorsqu’il aperçut une personne le regardant. Yuga eut le sentiment que cet étranger l’attendait. Sentiment confirmé, quand ce dernier l’aborda pour lui demander, le même service que celui qu’il venait de faire. Yuga aurait put refuser cette demande, ce qu’il faillit faire, après tout il ne connaissait pas cette personne. Mais quelque chose dans de le regard de ce dernier, dans son attitude lui fit changer d’avis. Il se passa la même chose lorsqu’il lui demanda, sur un ton qui ne laissait pas de doute au fait que le refus n’était pas envisageable, que cela se fasse à son domicile. Voilà pourquoi et comment Yuga se retrouvait chez lui avec un inconnu, afin de le sucer.

 Yuga retira ses chaussures et accrocha son manteau dans l’entrée, invitant son invité à faire de même. Puis alors qu’il pénétrait dans le salon, il prit la parole … «  cela te dérange si je vais me changer, mes vêtements pues » … Plus qu’une demande, Yuga avait annoncé ce qu’il comptait faire. L’appartement était vide et meublé avec un certain luxe, même si rien n’était neuf et datait de quelques années. Yuga désigna le sofa … « assied toi, si tu veux, je n’en ai pas pour longtemps » ...

10
Blabla / Re : Suite des Mots en Folie
« le: jeudi 25 novembre 2021, 20:41:22 »
Je prend xD -> ce que tu m'offre

11
Centre-ville de Seikusu / faisons connaissance [PV Annie]
« le: jeudi 25 novembre 2021, 16:07:25 »
Cela faisait quelques temps que Yugo n'avait pas remplacé Yuga auprès de ces camarades de classe. Ce dernier avait un client à aller satisfaire et ses camarades avaient prévus une sortie afin de faire connaissance avec la nouvelle élève. Yugo ne l'avait jamais rencontré, mais il avait eu accès aux souvenirs de Yuga et on peut dire que l'exotisme de cette dernière ne laissait pas notre clone indifférent. Il était prévu de faire un karaoké, histoire de faire connaitre à la nouvelle, les loisirs auquel la plupart des jeunes se livraient, lorsqu'ils sortaient en groupe. Ce loisir était plus acceptable que d'aller vider quelques verres, surtout pour des étudiants. Mais tout cela était pure hypocrisie, les responsables de ces endroits savaient que les jeunes profitaient de l'isolement que procurer les pièces de karaoké pour boire tranquillement.

Lorsque Yugo vit qui allait participer, il fut clair pour lui que les cinq étudiants avaient une idée derrière la tête. Sous leur air amical ce groupe d'élèves pouvait réserver de drôles de surprises. Yuga en avait fait les frais, l'une des filles. Inoé lui avait tendu une embuscade, rien de violent, ou de méchant, mais elle était arrivée à faire boire Yuga, qui s'était retrouvé entrain de sucer Touka, l'un des trois garçons présent ce soir. Inoé et Hana servait de rabatteuse au trio formé par Touka, le leader, shun et Tama. Ces deux derniers pouvaient se rapprocher des poissons qui suivent le requin pour attraper les restes. Ce groupe était apprécié par tous, personne ne se doutait de leurs petits jeux et ce soir, la nouvelle était leur cible. Peut être qu'ils voulaient faire de Yuga leur complice pour qu'il rejoigne leur groupe ou profiter de la situation et de lui aussi. Yugo n'était pas ce dernier et ne se laisserait pas faire si facilement, mais l'idée de s'amuser avec le corps exotique de la nouvelle, si elle ne s'y opposait pas, était quelque chose qui ne lui déplaisait pas, quitte à donner de sa personne avec les trois autres.  Tout le monde était arrivé, il ne manquait plus que lui, l'ambiance était des plus normale. Ca rigolait, discutait le plus normalement possible, pour un groupe d'étudiants se préparant à aller s'amuser. Ils maitrisaient vraiment bien leur rôle de bon élèves, bien propre sur eux. Yugo dans le rôle de Yuga s'excusa, passant une de ses mèches derrière son oreille. Personne au lycée n'était au courant du fait qu'il était un double, même si parfois sa nature moins réservée pouvait surprendre.  Maintenant que tout le monde était arrivé, le petit groupe de quatre garçons et trois filles se mit en route pour aller faire la fête. Le karaoké choisit n'était pas très regardant sur l'âge et les consommations commandées, ce qui renforça l'hypothèse que Yugo avait fait. Quoiqu'il en soit, il ne broncha pas, continuant son rôle et attend de voir comment la soirée allait se passer. Imoé avait un sac d'une plus grande contenance que les sacs à mains que les filles avaient. Elle expliqua sa taille par le fait que dedans se trouvait le sac à mains de Hana et une bouteille de bière.

La réservation de la room avait été passée plus tôt par Touka et pendant que le groupe se dirigeait directement vers cette dernière, il resta parler avec le gérant avant de rejoindre le reste de la bande. Elle était assez spacieuse, un sofa en forme de demi-cercle pouvant recevoir au moins trois personnes de plus, que le nombre qu'ils était, une table basse au milieu et l'appareil à karaoké sur le mur. Il n'y avait aucune fenêtre, la lumière venant des appliques fixées au plafond. La pièce était totalement insonorisée, aucun bruit n'était perceptible venant de l'extérieur et on pouvait penser qu'aucun de sera perçut venant de la pièce. Ce fut Inoé qui la première pris la parole, annonçant qu'il n'était pas question que l'on ne passe que du rock, elle voulait pouvoir chanter des génériques d'animé. Les trois garçons acquiescèrent, avant que Shun le plus petit du trio, demande ce que les autres voulaient chanter. Yugo n'avait pas d'envie particulière et alla s'assoir attendant le début de la soirée. L'ambiance était amicale, Inoé sortit la bouteille de bière, Tama plaisanta sur le fait que ce n'était pas avec elle qu'on allait s'amuser. Hana sembla faire la tête avant de prévenir qu'elle était là pour chanter et non boire. Touka mis fin à l'échange entre ses deux amis en tendant le micro à leur invité d'un autre pays, lui proposant de commencer et choisir une chanson. Au besoin il lui expliqua comment le karaoké fonctionnait. Yugo prit la bouteille et l'ouvrit, avant que Tama ne lui la prenne des mains et la pose derrière la table, expliquant qu'il fallait attendre que la première commande soit passée, sinon le gérant risquait de les emmerder.

*******************

nb: les autres étudiants
Ils forment un groupe de 5 amis, très proches les uns des autres.
-Touka est un jeune homme athlétique, il fait partit des élèves aimés par leur professeur et ses camarades, d'ailleurs il est membre du conseil des élèves. Il pourrait être un joli garçon si son visage n'était pas marqué par les cicatrices de l'acné.
-Shun est le plus petit des trois et le moins athlétique, il porte une paire de lunette et si il semble être un intello, ce n'est pas le cas. Il est membre du club de théâtre.
-Tama est le plus grand et le plus massif, il fait à la fois partie de l'équipe de Rugby et du club de vidéo. Il est l'un des meilleurs élèves de la classe.
-Inoé, est la rebelle de la bande, que ce soit dans ses look ou son comportement. Elle a un piercing au niveau de sa narine et fume des joints à l'occasion. Elle est la petite amie de Tama.
-Hana l'archétype de la bonne copine et camarade, sérieuse sur qui on peut compter et toujours prête à aider. Elle fait partie du l'équipe de Kendo et appartient à une famille aisée. Elle porte un anneau, qui signifie son engagement de rester vierge jusqu'à son mariage.

12
salut,

si tu es intéressé, je te réserverais bien la troisième trame

13
Le coin du chalant / Jeune homme à louer et plus ...
« le: mardi 23 novembre 2021, 16:51:47 »
Bonjour,

voici déjà le lien vers ma fiche, mais un petit résumé va vous être fait.

Je me prénomme Yuga, j'ai 18 ans, étudiant à Seikusu au sein du complexe d'étude secondaire. Je me prostitue, j'accepte tous clients et demandes tant que l'on reste dans les limites de la loi. Vous pouvez aussi avoir à faire à Yugo, que je définirais comme un autre moi. Il peut lui arriver de me remplacer. Nous sommes physiquement identiques et ce sur tous les points, il n'y a qu'au niveau du caractère que l'on voir une différence. C'est moi qui nomme mon double Yugo et seulement moi. Pour tous, il est moi.

Je suis un humain, mon gabarit pourrait être considéré comme fin, ma silhouette est androgyne et je passe facilement pour une fille de part la douceur de mes formes, la rondeur de mes hanches et la finesse de ma taille. Les traits de mon visage renforcent encore plus cette illusion. Si mes testicules ne sont pas très volumineuses, mon sexe quant à lui est d'une taille relativement impressionnante, mais reste dans les normes humaines.

Concernant les sujet de RP envisagés ou envisageables. Voici quelques idées de trames, mais toutes propositions sont acceptées, on peut aussi envisager un mix entre différentes trames. Tout comme le fait que j'accepte tous types de personnages, que vous soyez futa, alien, créature, monstre, furry, humain ou autre.

> Vous désirez louer mes services afin de satisfaire vos désirs de domination :
Type de RP possible: BDSM / Yaoi / Hard /Hentai ...
Nbr de participants en dehors de moi * : 1 - 3
Personnage: Yuga

> Vous avez eu connaissance du fait que je me prostituais et voulez en tirer avantage sans avoir à payer :
Type de RP possible : Yaoi / Hard / Viol / Hentai ...
Nbr de participants en dehors de moi * : 1 - 5
Personnage: Yuga ou Yugo

> Vous avez envie de prendre du bon temps et je vous surprend:
Type de RP possible : Yaoi / Hard / Soft / Hentai ...
Nbr de participants en dehors de moi * : 1
Personnage: Yugo

> Vous êtes  ce que l'on appel un prédateur sexuel et m'avez choisit comme proie:
Type de RP possible : Yaoi / Viol / Hentai ...
Nbr de participants en dehors de moi * : 1
Personnage: Yuga ou Yugo

> Vous êtes un membre du corps enseignant, de la police / justice, ancien collègue de mon oncle à la mairie et vous me désirez:
Type de RP possible: Soumission / Yaoi / Hard /Hentai /viol ...
Nbr de participants en dehors de moi * : 1 - 5
Personnage: Yuga ou Yugo

> Pas de trame, cela arrive:
Type de RP possible: Soumission / Yaoi / Hard /Hentai /viol / Soft ...
Nbr de participants en dehors de moi * : 1 - 5
Personnage: Yuga ou Yugo

> vous êtes un ou une camarade d'école:
Type de RP possible: Soumission / Yaoi / Hard /Hentai /viol / Soft ...
Nbr de participants en dehors de moi * : 1 - 5
Personnage: Yuga ou Yugo

N.B:
>Type de RP: choix de la nature du RP, parmi les propositions, toutes, une seule, un mix. Les RP Hentai définissent un RP hétéro. Il ne définit par la nature des personnages qui y participent.
> Nbr de participants: représente le nombre de joueurs/comptes et non pas de personnages. Si votre personnage est du type légion, essaim, multiple ou autre il ne compte que pour 1.
> Personnage: Car les caractère et la réaction de Yuga ne sera pas la même que celle de Yugo (lire la fiche)

14
Prélude / Moi et mon double ... [Vanéalidé(s) !]
« le: lundi 22 novembre 2021, 19:13:33 »
Identité : Yuga Oshiki / Yugo
Âge : 18 ans / XX
Sexe : Masculin
Race : Es.per
Sexualité : Pan-sexuel

Physique

Yuga est un jeune homme au physique androgyne aux longs cheveux oranges et dont les yeux ont la teinte rouge. Assez petit, il est d'un gabarit assez fin et musculairement peut marqué. Il mesure 1m65 et pèse à peut près 57 kilos. Souple et tonique, son corps est des plus sexy et peut réveiller chez nombre de personne de tous sexes et de tous genres des désirs charnels. Si on pourrait décrire sa silhouette de féminine, son genre est clairement masculin au vu des dimensions de son pénis, même si il n'est pas hors norme. C'est la finesse de sa taille et de son gabarit général qui peut donner l'impression de l'énormité de ce dernier. Il est vrai qu'une fois en érection, il est bien plus impressionnant et n'a rien à envier à certains acteurs pornographiques reconnus pour leur sexe imposant. Il est à noté qu'en dehors de ses cheveux, sourcils et cils, Yuga est totalement et naturellement imberbe. Sa peau est d'ailleurs très douce, presque soyeuse et sans la moindre marque. Il possède une tache de naissance, de la taille d'une pièce de 5 centimes, en forme de trèfle à quatre feuille au niveau du creux de ses reins. Ainsi que trois petits points formant un triangle à l'intérieur de son poignet droit.

Son style vestimentaire est assez classique et non genré. Il n'a pas une grande passion pour la mode et calque souvent son look sur celui du moment. Il y a une légère différence entre les styles de Yuga et de Yugo. Yuga aime les couleurs pastels et ne portera jamais rien d'extravagant. Yugo aime se faire remarquer et préfère porter des couleurs voyantes ou très contrastées. De plus Yugo a toujours les cheveux attachés, ce qui n'ai jamais le cas de Yuga qui les préfère détachés, même si cela n'est pas toujours pratique. Yuga garde ses cheveux longs, les faisant descendre au niveau de ses reins. Il arrive à Yuga de se maquiller, un maquillage très féminins, ou de porter des vêtements genrés féminins, mais principalement lorsqu'il se prostitue ou lors de fêtes costumés. Ce qui n'est pas le cas de Yugo, ce dernier ne portera jamais un style vestimentaire genré, qu'il soit masculin ou féminin.

Yuga prend grand soin de son apparence, il est toujours manucuré et propre sur lui, sur ce point Yugo est raccord avec ce dernier.

Caractère

Yuga est un jeune homme émotionnellement neutre. Dans le sens qu'il ne semble pas subir émotionnellement les évènements. Certains diraient de lui qu'il souffre d'empathie. Mais ce n'est pas le cas, Yuga ne montre tout simplement pas ses émotions ou sentiments. Il a appris très jeune à les cacher afin de ne pas déranger ou influencer autrui. Montrer ses émotions ou sentiments est très impolis. Il a donc appris à ne jamais se plaindre, ou exprimer ses émotions. Même durant l'acte sexuel, il ne fera jamais montre d'une grande expression de ce qu'il ressent, plaisir, gène, douleur, ou autre. Son contrôle de l'expression des émotions est aussi présente à travers l'expression de son corps. Même si il a plus de mal à maitriser ce dernier dans certains cas, lorsque ce qu'il ressent est fort.

Si il ne montre pas ses émotions ou ses sentiments facilement, en présence d'animaux, le jeune homme est plus expressif et ouvert à ces derniers. Il est capable de montrer une grande empathie envers les animaux et faire montre d'une violente colère envers ceux qui les maltraitent. D'ailleurs, si il ne semble pas pouvoir faire montre de violence même si il semble abhorrer celle-ci en temps normal.
Si Yuga est souvent intimider par la violence, c'est surtout par celle des mots et du verbe. La violence physique ne lui fait pas peur, mais il semble l'accepter qu'elle soit envers lui ou autrui. Yugo quand à lui n'accepte pas la violence physique qu'elle soit tournée contre lui ou autrui. Par contre il accepte celle des mots et du verbe. Cela ne veut pas dire qu'ils se laissent faire lorsqu'ils sont victimes d'une forme de violence et ce quel qu'elle soit. Leur comportement face à elle est différente dans une situation de rapport sexuel. Yuga se montre alors soumis et docile, alors que Yugo est souvent l'auteur d'une certaine forme de violence ou y résiste si il en est la cible.

>> Yuga:
-> soumis*, docile*, lascif*, réservé, calme, assisté, amical.

>> Yugo:
-> dominant*, entreprenant, lubrique, amical, calme .
nb: * durant l'acte sexuel.

Histoire

Yuga est orphelin, ses parents sont morts dans un accident d'avions alors qu'il avait 9 ans. Il vivrat jusqu'à ses 17 ans avec son oncle, le frère de sa mère, seul parent restant. Il obtint son indépendance, lorsque ce dernier se retrouva condamner pour abus et viol sur mineur. Ce mineur n'était autre que Yuga. Depuis, Yuga continue de vivre dans l'appartement de son oncle et se prostitue pour gagner un peu plus que ce que lui verse l'état et l'assurance vie qu'avaient souscrit ses parents. Vous me direz que ceci est un court et je vous l'accorde, mais vous avez une vision de la vie de notre héros. Maintenant développons tout cela.

Les parents de Yuga travaillaient pour une ONG luttant pour la protection de la cause animale. De ce fait, ils devaient souvent voyager, ce qui ne changea pas vraiment lorsque leur fils vint au monde. Dans les premières années de sa vie, le jeune enfant voyagea et découvrit des pays et des écosystèmes qui lui étaient inconnus. Alors qu'il avait 5 ans, il tomba malade et ses parents durent mettre fin à leurs voyages pendant près de 2 ans. Mais leur travail auprès de l'ONG leur prenait beaucoup de temps. Je n'irais pas jusqu'à dire qu'ils délaissaient leur enfant. Yuga eut de nombreux compagnons animal, souvent recueillit par l'enfant lui même. Je parle bien de compagnons et non d'animaux de compagnie. Le jeune garçon nouait avec eux de véritables liens, les considérants comme des membre de sa famille, un frère ou une sœur qu'il n'avait pas. Lorsqu'il se remit de sa maladie, ses parents ne reprirent pas leur voyage, ayant trouvé un équilibre à leur vie.

La vie du jeune garçon, continua normalement à suivre son cours, jusqu'au jour tragique qui vit la mort de ses parents. Ces derniers devaient se rendre à une réunion avec différents agences de l'ONG. L'accident de l'avion qui coûta la vie à tous ses passagers et membres d'équipage, fut imputé à un défaut technique. Agé de 9 ans Yuga voyait son monde se dissoudre devant lui. Il qu'il découvrit l'existence d'un oncle qu'il ne connaissait pas. Ce dernier accepta de prendre en charge le jeune garçon et Yuga dut déménager pour venir vivre dans la ville de Seikusu. Il dut abandonner ses compagnons, son oncle ne supportant pas les animaux et n'ayant pas la place pour les accueillir. Son oncle avait 3 ans de plus que sa mère et était célibataire. Il travaillait pour la ville en tant que secrétaire auprès d'un des conseillé du maire. L'homme était austère et autoritaire, il expliqua au jeune garçon les règles qu'il devrait suivre. Yuga appris rapidement et douloureusement ce qu'il en coûtait de les enfreindre. Mais à côté de cela, le jeune garçon ne manquait de rien, son oncle prenait son rôle de tuteur au sérieux et pouvait se montrer doux avec Yuga.

En grandissant, Yuga  ne devint pas un beau jeune homme aux traits masculins, il ressemblait plus à sa mère et à son oncle. Il devenait un beau jeune homme aux traits androgynes. A l'école son apparence lui valut d'être moqué, presque harcelé par certains de ses camarades. Mais il trouva un soutien auprès de son oncle qui avait dut subir les mêmes épreuves au même âge. Malgré l'absence de compagnon animal et le comportement de certains du fait de son apparence, Yuga connut une enfance et une adolescence presque heureuse, du moins normale. Ce fut au moment de sa puberté, dans sa quinzième année que les choses devinrent plus malsaines, surtout sa relation avec son oncle. Alors qu'à cet âge, les jeunes garçons montraient des signes de masculinisation, les traits de son apparence androgyne se marquèrent plus, lui donnant presque une apparence féminine. D'ailleurs un simple travestissement, le faisait passer pour une jolie jeune fille. Pour rajouter à l'illusion, à son androgynie son oncle l'obligea à garder ses cheveux à une certaine longueur. A l'heure où une identité sexuelle commence à se déterminer, à passer de l'esquisse au dessin, Yuga était dans la confusion la plus totale. Il ressentait une attirance pour les filles de son collèges, mais celles-ci ne se montraient pas intéressée. De plus le regard et comportement de certains hommes, dont son oncle, montraient un désir normalement destiné aux femmes. Mais certainement pas à un adolescent de son âge. Les premiers gestes incestueux que son oncle eut envers lui, arrivèrent peu après qu'il est eu 15 ans. Cela se passa alors que Yuga prenait sa douche, son oncle le rejoignit prétextant qu'il était pressé et qu'une coupure d'eau devait avoir lieu. Devant l'immobilise du jeune garçon, il lui proposa de l'aider à se laver et commença à savonner le corps du jeune homme de manière assez lascive et lubrique. Yuga ressentit d'abord un malaise, avant que ce dernier ne commence à se transformer en autre chose. Son oncle arrêta tout contact et le rinça au jet d'eau, alors que Yuga commençait à avoir une érection. Son oncle laissa le jeune homme seul et dans l'incompréhension la plus totale, perdu entre deux sentiments opposés, mais surtout avec un désir naissant. Deux nuits plutard, alors qu'il repensait à cette situation, il commença presque naturellement à se masturber. Alors qu'il venait d'éjaculer, son oncle rentra dans la chambre le surprenant. Sans un mot, ce dernier pris l'adolescent par le bras et le conduisit dans la salle de bain, où il le déshabilla et le força à prendre une douche. Durant celle-ci, ses mains se firent plus hardies et les caresses plus intimes, lorsque l'une se glissa entre ses fesses et que l'autre le masturbait. Encore au plaisir qu'il s'était donné, il ne lui fallut pas longtemps pour avoir une autre érection. L'éjaculation vint lorsqu'un doigt se glissa dans sa porte arrière, lubrifié par le savon. Le souffle court, l'esprit embrumé, il accepta le baiser que lui donna son oncle et partagea avec lui sa salive. Cette nuit fut la première de biens d'autres, qui conduisirent Yuga à avoir des rapports sexuels réguliers avec son oncle. Yuga ne montra jamais le moindre signe de refus, acceptant son dès que ce dernier le désirait. Il commença même à prendre de plus en plus de plaisirs au fil de ses rapports. Ce dernier obligea dés lors l'adolescent à porter des vêtements et sous-vêtements féminins  lorsqu'il se trouvait à la maison. Ce n'est pas cet évènement qui réveilla les pouvoirs de Yuga, mais ce dernier ne tarda pas à arriver.

Yuga parvint à cacher ce secret durant 6 mois. Puis un jour, l'un de ses camarades d'école, un troisième année, qui le harcelait, l'aperçut en train de réaliser une fellation vêtue en fille, à son oncle. Cet élève passait par hasard, dans le quartier et avait jeté un coup d'œil à fenêtre dont les rideaux entrouvert montrait ce qu'il avait prit pour une jeune femme s'agenouillant devant un homme en érection. Voyeur, il prit son téléphone et enregistra la scène. Ce n'est qu'une fois chez lui, se masturbant devant cette dernière qu'il reconnut Yuga. Il ne lui fallut pas longtemps pour imaginer l'avantage qu'il pourrait en tirer. Il faut savoir une chose sur Yuga, malgré son apparence féminine, il n'est pas quelqu'un à se laisser faire. Et plus d'une fois, il n'hésita pas à en venir au main avec ses différents harceleurs. L'élève se prénommait Kinto et outre sa malveillance envers Yuga, il éprouvait une jalousie depuis qu'il avait vu que malgré la finesse de son corps ce dernier était bien plus viril que lui et que beaucoup d'autres garçons. Kinto prépara son plan et l'exécuta une semaine plus tard, son plan était simple et reposait sur le chantage. Ce dernier était simple, en échange de son silence concernant cette vidéo, Yuga se plierait à ses demandes. Yuga accepta, voulant éviter des ennuis à son oncle envers lequel il n'éprouvait aucun ressentiment et plutôt une sorte de sentiment amoureux. Si dans les durant les premiers mois, Kinto se satisfaisait de quelque fellations ici ou là, un besoin d'argent le poussa à avoir d'autres exigences. Outre les fellations faites à ce dernier Yuga devait maintenant satisfaire les désirs d'autres individus, des hommes, mais aussi de quelques femmes. C'est ainsi que Yuga entra dans le monde de la prostitution. Ce fut aussi à cette période que les traumatismes cachés qui hantaient l'esprit du jeune homme se manifestèrent, créant un trouble de la personnalité. Ce fut aussi durant cette période que son pouvoir se réveilla.

Une nuit, pensant que son oncle venait le rejoindre, il se réveilla pour se trouver nez à nez avec lui même. Un autre lui mais au regard plus dure et au comportement des plus viril ... " tu es tellement en manque que tu rêve que notre oncle vient te baiser. Tu sais pourtant qu'il n'est pas à la maison, mais je peux le remplacer " ... Qu'elle réaction aurait été normale dans cette situation ? Celle qu'eut Yuga, fut d'accepter la proposition en invitant dans sa bouche le sexe turgescent de son double. Le jeune homme ressentit ce que ressentait son double lors de cette fellation, intensifiant le désir qu'il ressentait. Percevant l'envie de cet autre lui, il libéra se sexe de sa bouche et se positionna, visage dans son cousin et son cul vers le plafond. Sans attendre son double le sodomisa avec force, s'enfonçant en lui d'un coup de rein puissant et décidé. La taille de ce sexe et la brutalité avec laquelle eut lieu la pénétration, firent que Yuga dut serrer les dents mais le double plaisir qu'il ressentait, le sien et celui de son clone ne tarda pas à chasser cette douleur et à lui donner un orgasme. Si il avait éjaculé, ce ne fut pas le cas de son double continuant le mouvement de ses hanches et l'accélérant. Puis il se retira et s'immobilisa, sachant ce qui était attendu, Yuga accueillit l'éjaculation sur son visage. Il récupéra le fruit de l'éjaculation avec l'un de ses doigt, avant de le lécher. Sa langue vint par la suite récupérer ce qui coulait sur ses lèvres. Ils s'endormirent quasiment ensemble peu après. Croyant avoir fait un rêve intense quelle ne fut pas la surprise de Yuga de constater la présence de son double et sentir quelque chose de collant sur son visage. D'abord inquiet, par la présence de cet autre lui qu'il ne pouvait expliquer, il découvrit qu'il pouvait fusionner avec son clone dès qu'il le désirait et si ce dernier était à porté de contact. Il fallut quelques temps au jeune homme pour parvenir à maitriser son pouvoir et à le comprendre. Même si il en avait l'opportunité, Yuga n'utilisa jamais son clone pour satisfaire le chantage dont il était la cible. Il décida de nommer son double Yugo, lorsqu'il réalisa qu'à chaque manifestation il s'agissait de la même personne.

La découverte de sa relation avec son oncle et du crime de ce dernier, fut le fait d'un accident lorsque Kinjo perdit son téléphone et que la personne l'ayant trouvé vit la vidéo. Si son oncle fut arrêté et condamné, Kinjo fut renvoyé et l'histoire enterrée. Un élève faisant chanter un camarade et le forçant à la prostitution, cela ne donnait pas une bonne image d'un établissement scolaire. D'ailleurs la chape du secret fut mis sur toute l'affaire, aussi bien pour protéger Yuga que la mairie, vue la position de confiance qu'y avait son oncle. Yuga continua de se prostituer, laissant son double prendre sa place à l'école et aux activités liées à celle-ci, tel que les club ou les sorties entre camarades de classes. Ce double plus social et amical, en dehors de son caractère plus dominant et viril que celui de Yuga, appréciait la vie scolaire et était apprécié de ses camarades de classe.

Autre :

> Yuga à la capacité de se dédoubler, de créer un clone de lui, Yugo. Ce dernier a sa propre existence, autonomie. Lorsqu'il refusionne avec Yuga, ce dernier acquière l'expérience et les souvenirs acquis par son clone. Si ils sont similaires physiquement, c'est dans le caractère que l'on peut percevoir la différence. Si la nature profonde de Yugo est la même que celle de Yuga, il se démarquera par certains traits de caractère.

Un lien empathique relie Yugo à Yuga, sa portée est de 500 mètres.

> Yugo peut se dédoubler, créant un fac-similé de lui même. Ce dernier disparait de lui même au bout de 24 heure, si il n'est pas révoqué avant par Yugo. Le fac-similé ne possède aucun pouvoir, mais un lien empathique le relie à Yugo et à Yuga. Et tout comme le fait Yugo avec Yuga, il partage avec son original tout ses souvenirs et expériences acquises, durant sa durée de vie, lors de sa révocation.

> Tous deux possède la capacité d'altérer légèrement leur apparence, augmentant ou réduisant la taille ou volume de certaines parties de leur corps. Cette capacité leur permet aussi d'effacer toutes traces, qu'elles soient due à un coup, une blessure ou autre. La trace disparait mais l'effet, si il s'agit d'un coup ou d'une blessure, reste. Ce pouvoir n'a pas de capacité de soin ou de régénération, il est juste cosmétique. Ils ne peuvent pas changer la couleur de leur cheveux, alors qu'ils peuvent altérer la teinte de leur peau ( éclaircissant ou renforçant leur bronzage par exemple), ou changer la teinte de leur yeux la rendant plus sombre.


Comment avez-vous connu le forum ? DC Seki

Pages: [1]