Le Grand Jeu - Forum RPG Hentai

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des œuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible.
Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans.

En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Vous acceptez également le traitement automatisé de données et mentions légales de notre hébergeur.

Voir les derniers messages - Axel Trend

Nos partenaires :

Planete Sonic Reose Hybride Yuri-Academia L'Empire d'Argos Astrya Hybride Industry Iles Mystérieuses THIRDS Petites indécences entre amis
Inscrivez-vous

Voir les derniers messages

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - Axel Trend

Pages: [1]
1
C'est carrément de très mauvaise humeur, que j'arrive avec ma classe parmi d'autres, dans cet espèce de Ryôkan. Pendant toute la durée du voyage qui a duré dans les deux heures, je n'ai tout simplement fait rien d'autre que de penser à elle. Je m'étais préparé à plusieurs éventualités, en la retrouvant là-bas à Seikuzu. J'étais prêt comprendre qu'elle aurait put avoir ses raisons de m'avoir abandonné à la naissance, comme elle l'a fait. Je serais ainsi repartit, après avoir eu toutes les réponses à mes questions. Même la laisser tranquille si elle l'aurait voulu. Mais je n'ai tout simplement pas supporté l'accueil qu'elle m'a fait, avec son putain de mépris qu'elle eu avec moi.

- Salope...

D'autres crétins me regardent, sans heureusement pour eux se permettre de la ramener. Ils ont compris dans leurs intérêt, qu'il valait mieux pas qu'on m'emmerde. Que personne ne me fasse en plus chier durant ces deux jours de trop ou ça va vraiment plus que mal se terminer! En attendant, ce qui s'est passé entre elle et moi, n'est pas encore terminé. Puisqu'elle a tant aimé que je me défoule sur elle, en la baisant comme une salope. puisque c'est la seule façon pour elle d'accepter au moins ma présence pour discuter, à défaut d'avoir pu me convaincre autrement, alors je continuerais encore. Je me vengerais d'elle à ma façon. Je préfère encore passer mon temps à prendre une salope qui porte le nom de ma mère, que de repartir la tête baissée, insulté et humilié, après l'avoir désespérément cherché pendant tant d'années.

Je dépose vite fait mes quelques affaires dans une chambre, que je partage aléatoirement avec trois autres élèves. Aucun de nous ne semble se connaitre et je ne cherche même pas à discuter avec eux. De toutes façons, nous redescendons rapidement en bas, car les profs voulaient qu'on aille visiter des trucs, dès notre arrivée. C'est comme ça que nous-nous séparons assez vite, pour nous retrouver dans nos classes communes. Nous déambulons ensuite dans les allées du village de Oruga-Samu, accompagné par un mec qui semble bien connaitre l'endroit, vu comment il décrit avec précision tout ce qu'il nous montre en chemin. On finit par faire une courte pause au niveau d'une grande fontaine, mais je ne cherchais ni à me mêler aux autres, ni à vraiment tout simplement écouter tout ce qu'on nous disait. Il n'y avait plus que elle gravé dans mon esprit, maintenant... Puis on repart ensuite en direction d'un grand parc parsemé d'arbres, de sapins et d'autres conneries du genre qu'on trouve dans ce genre d'endroits. Lorsque arrive la pause pour le déjeuner, on a enfin le droit de pouvoir nous éloigner un peu plus les uns des autres. C'est exactement ce que je fais sans tarder, avec le sac de bouffe que nous avons reçut au passage. Je me fichais personnellement où j'allais, du moment que personne ne viendrait me les briser. Enfin, ça c'est ce que je croyais pendant encore un instant, en arrivant tout simplement dans les hauteurs du parcs, en passant par un escalier mal entretenu, qui ne pouvait qu'être logiquement synonyme de tranquillité. En arrivant vers un coin sympa et qui avait l'air limite trop calme pour que ça soit vrai, j'ai d'abord posé le sac par terre avant d'aller pisser dans un coin, en retirant la fermeture-éclaire de ma salopette.

2
Le quartier de la Toussaint / Re : Morsures Incestueuses [Lucy Trend]
« le: vendredi 06 mai 2022, 17:59:58 »
Contrairement à ce que j'ai pensé, elle a vite ouvert la porte. Mais le problème, le gros problème en fait, c'est qu'elle ma tellement donné l'impression de m'accueillir comme une merde, que je n'ai même pas eu le temps de ressentir la moindre émotion en la voyant. Mais elle ne cherche pourtant pas à résister. Elle sait donc bien que je suis. Elle m'attendait... ou pas particulièrement car elle va directement poser son cul sur son canapé en prenant son téléphone. J'espère que c'est vraiment une blague, qu'elle me fait là?...

- Sérieux?... Excuse-moi, mais.. Tu fais quoi là exactement?...

Je ferme la porte de son appartement qui ressemble assez bien à ce que vaut ce quartier pourri, avec un début de colère. Je me sentais particulièrement dérangé, sur sa façon de m'accueillir. Même moi qui ne suis pas vraiment porté sur les sentiments, j'étais choqué de voir ça... Je trouvais ça complètement arrogant et putain d'irrespectueux. Surtout que je parle de ma mère là. Mais je me rapproche d'elle et je reste ensuite debout juste en face d'elle, à deux mètres de distance. Je la regarde d'abord comme un con en tain de tripoter son putain de téléphone, pendant qu'elle ne se donne même pas la peine de relever les yeux une seule fois vers moi. Ca ressemble vraiment à du délire total, qu'elle me fait là...

- Tu peux me dire ce que tu fous exactement? Tu ne le sais peut-être pas, mais je suis arrivé de loin pour venir te voir. Ou pour être exact, depuis l'Angleterre et sa capitale, si ça te parle...

Je me mets à faire quelques pas dans sa baraque, en sentant l'énervement arriver de plus en plus fort. J'étais encore perturbé par sa façon de me recevoir dans son trou... Alors je reprends encore la parole, en essayant de la faire magner un peu son cul.

- Ok. J'ai pas envie d'être méchant, mais il va falloir que tu te montres au moins un peu plus communicante, maman. Donc peut-être que tu n'avais apparemment pas du tout envie de me voir, mais je te préviens que je ne repartirais pas de chez-toi, avant d'avoir eu toutes les réponses de ta bouche. Tu suis?

Pour être bien sûr qu'elle m'ait bien compris, je lui retire au passage son téléphone de merde, qui capte visiblement plus son attention que celui de revoir son propre fils.

- Compris maman? Alors arrête de me faire passer pour un con et dis-moi plutôt déjà tout simplement pourquoi. Pourquoi est-ce que tu m'as abandonné? Pourquoi tu n'es jamais revenu me chercher ensuite? Et pourquoi tu as un tout petit peu l'air de t'en battre les couilles en fait?

Je pose violemment son téléphone sur la table et je la regarde ensuite avec les mains dans les poches de la salopette, avec le sang des bâtards que j'ai défoncé dans l'autre rue plus loin, bien dessus. Mais malgré tout, je reste toujours attiré par son joli visage, même si elle commence déjà à m'énerver. C'est vrai qu'elle était vraiment belle, mais en ce moment j'ai juste du mal à apprécier intégralement toute sa beauté, avec l'accueil qu'elle m'a fait. Si son but c'est de me foutre un vent, elle a sacrément réussit son coup. Putain de merde, je vais vraiment regretter d'avoir fait tout ce chemin pour ça, si ça continue...

3
Le quartier de la Toussaint / Morsures Incestueuses [Lucy Trend]
« le: vendredi 22 avril 2022, 22:12:22 »
Ca y est. Cette fois, c'est enfin le moment de vérité. Après plusieurs années, à t'avoir désespérément cherché. Après tout ce temps, à t'avoir vue en rêve, comme quand on observe les ombres danser derrière un brouillard opaque. Après avoir souffert dans l'espoir de te retrouver, je suis enfin arrivé. Je ne savais ni qui tu étais. Ni pourquoi tu m'avais abandonné ce jour-là devant l'orphelinat, quand je venais à peine de naitre. Bien que je sois incapable de dire exactement ce que je ressens, j'ai tout simplement décidé de suivre mon but, pour te retrouver. Et je le touche enfin... Mais je sais surtout  une chose maintenant : Qui que tu sois derrière ton masque de mère absente. Quelque soit tes objectifs et ton histoire, qui a fait ton passé. Ton présent, qui me fait être maintenant ici en face de toi ou bien l'avenir auquel tu aspires, sache que je suis bien décidé à avoir toutes les réponses que je suis venu chercher. Toutes, sans aucune exception.

Cette fois je la tiens enfin. Et pour quelqu'un qui est censée être ma mère, c'était plutôt assez inattendu qu'elle se retrouve à être dans ce même établissement, que j'ai récemment rejoint. J'ignore encore si elle m'a déjà sentit, mais je suis sur le point de placer enfin la toute dernière pièce du grand puzzle de ce lien de sang, qui nous unit. J'ai préféré attendre le meilleur moment, pour m'assurer qu'il s'agissait bien d'elle après une dernière reconnaissance. Et cette fois, tout correspond dans les moindres détails. J'ai pu l'observer quelque fois se balader, dans les couloirs de l'établissement. Ou même directement autour. J'ai aussi rapidement appris qu'elle habitait seule, dans un quartier remplis de déchets de tous les genres...

- Hé toi minus! Donne ton fric, si tu veux pas qu'on démolisse ta petite gueule de puceau!

Personne! Rien et ni personne, ne fera encore obstacle entre elle et moi! J'ai trop longtemps attendu ce moment. Je suis déterminé et rien ne m'arrêtera!

- T'entends le gamin? Donne tout ce que t'as! Maintenant!

- J'ai entendu...

C'est en laissant ces deux connards à moitié morts, cachés avec leurs frères derrière un tas d'ordures comme eux, où ils finiront avec elles à la décharge de la ville, que je continue de me diriger vers la maison de maman. Je l'avais déjà suivis la veille, pour être certain que je ne me trompais pas. Je l'avais observé, caché en bas et déjà si elle ne manquait pas de charme, elle était du genre à aimer se balader chez elle à poil... Et c'est donc arrivé devant la porte d'en bas, après m'être assuré qu'elle était bien là, à se trémousser derrière la vitre à la vue de tous les pervers qui pourraient la voir, que je sonne. Lorsqu'elle répond à l'interphone, je n'hésite pas un seul instant.

- C'est moi... Je sais que c'est toi. Peut-être même que tu m'attendais déjà, en fait... Et même si ce n'était pas le cas, ouvre et tu sauras... L'odeur du sang qui nous unit, ne peut pas tromper à ton flair j'imagine?

C'est avec un peu de sang en partie séché de ces connards sur ma salopette noire, que j'attends maintenant qu'elle se décide à ouvrir la porte.

4
Dortoirs et douches / Re : Une vente agressive ( Pv Axel )
« le: vendredi 22 avril 2022, 20:31:51 »
Soit elle est complètement barrée, soit je suis tombé sur vrai cas qui ne connait rien du danger que je peux vraiment être, quand on me cherche. Cette pue n'allait de toutes façons pas me faire peur et encore moins, avec son costume ridicule! Et la naine se tient juste devant moi, comme si elle n'a pas encore été assez convaincue, qu'elle devait juste se tailler d'ici en vitesse... Pendant qu'elle me repose encore son doigt griffu de merde sur moi, voilà qu'elle commence à me faire... la morale?... Et en plus de la ramener au lieu de se taire et baisser la tête devant moi, elle ose en plus se faire du soucis de savoir si j'aurais pu lui casser quelque chose, dans son tas de bric à brac de merde inutile... Ma parole, cette fille veut mourir ou quoi?...

- Je crois que je ne suis pas encore assez clair là! T'as deux minutes pour dégager d'ici ou je te jure que ça va vraiment mal tourner pour toi, ma vieille! C'est bon, tu as bien compris le message cette fois-ci?

Comme je ne voulais pas me faire remarquer en pleine rue, malgré que l'endroit avait l'air d'être assez calme, je lui donne encore une dernière chance de s'en aller aussi loin que possible d'ici. Mais au lieu de comprendre ce que n'importe quel con aurait déjà capté depuis longtemps, cette conne qui s'enfonce encore plus, va réussir à me surprendre en me proposant de se vendre, parmi le reste de son charabia de conne...

- De quoi tu parles encore là, espèce de tordue?... Attends... C'est moi ou tu viens de sous-entendre à l'instant qu'on pourrait t'acheter, comme on paye une pute, là?...

Cette information, aussi inattendue que son échoppe apparue en plein milieu des couilles, n'est vraiment pas tombé à côté de mes oreilles... En fait, elle me donne juste l'idée de faire ce que j'aurais dus tout simplement faire, avant même qu'elle ouvre sa grande bouche pour me sortir tout son baratin de merde...

- Ok... Alors comme ça, tu sous-entends que tu aimes jouer aux prostituées? Et bien écoute c'est super pour toi, parce que tu seras surement contente d'apprendre que tu vas pouvoir me servir à ça et donc avoir la chance de t'excuser enfin comme il faut. Et quand je dis de t'excuser, ça veut dire que je te baise gratuitement. T'es responsable du bordel qui s'est passé, donc maintenant tu assumes. De toutes façons, je vais te laisser le choix entre deux options, puisqu'on en arrive là. Soit tu acceptes de me servir gratuitement de bon sac à foutre à remplir pour te faire pardonner et après, peut-être qu'on sera quittes. Soit je démolis ton stand à la con, pièce par pièce. La troisième possibilité, serait que je fasse ma méthode, quand je tombe sur des idiotes de ton genre. Je les punis comme elles le méritent en les prenant et en les baisant, sans même leur demander leur avis. Alors?...

Pendant que j'ai de plus en plus envie de choisir la troisième option, voir des personnes passer par ici, me fait changer d'avis. Ici j'étais visible et directement dans la rue. Pas au lycée. Et je ne voulais surtout pas me faire remarquer maintenant...

- Ok. Option numéro une ou deux, à on choix en fait. Choisis vite ma vieille, ou ce le scénario numéro deux que je vais écrire moi-même à l'encre indélébile pour toi, dans quelques instants...

5
Bienvenue sur mon chalant. Je recherche principalement du hentai cru ou du viol, avec des personnages de sexe masculin, féminin ou mixte, dans tous les genres et de tous les âges. Si vous êtes intéressés, vous pouvez m'envoyer un message en privé ou venir me voir sur le Discord, au nom de "Reven".

Les Rps

Spoiler (cliquer pour montrer/cacher)

Chapitre 1 : Une vente agressive [Ayame Usui] [Hentai]
Pendant que Axel part faire du skate, il percute un stand mal placé, juste à l'angle d'une rue. Furieux après la vendeuse, le garçon est définitivement décidé à donner une leçon sexuelle à la jeune femme, en guise de dédommagement. Celle-ci accepte, dans le but de calmer le jeu.

Chapitre 2 : Morsures incestueuses [Lucy Trend] [Hentai] [Inceste] [Viol]
Après s'être donné beaucoup de mal pour retrouver sa véritable mère, Axel touche enfin au but. Mais lorsqu'il la rencontre chez-elle, sa mère Lucy se montre peu accueillante avec lui. Les retrouvailles tournent rapidement au viol de la mère, bien qu'il se pourrait fort qu'elle apprenne vite à l'aimer d'une manière un peu particulière, après ça.

Chapitre 3 : Règle n°7 : Ne jamais sympathiser [Dextra] [Eliott Syler] [Hentai] [Viol]
Pour son premier jour de voyage scolaire à Origa-Samu, Axel qui est de particulièrement de mauvais poil suite aux retrouvailles avec sa mère, qui ne s'est pas vraiment déroulé au mieux malgré sa conclusion, visite d'abord une partie du village avec sa classe, avant de bifurquer ensuite vers un grand parc. Autorisés à s'éloigner à sa guise pour la pause déjeuner, Axel qui se croyait parfaitement isolé de tous, fait une rencontre à laquelle il ne s'était pas vraiment préparé, mais qui va tourner court envers celle qui va subir un méchant retour de bâton de sa part, en réponse à l'insolence de la jeune fille.

Idées de lieux pour rp

A défaut de proposer des contextes pré-construits, que l'on peut facilement trouver en discutant et ayant déjà mis un aperçu de mes préférences de rp, j'établis ci-dessous une liste de lieux, parmi lesquels vous auriez des chances à un minimum raisonnables, de pouvoir établir une rencontre avec Axel. Tous les détails sont disponibles, dans le spoiler.

Spoiler (cliquer pour montrer/cacher)

Mise à jour le 04/07/2022

6
Dortoirs et douches / Re : Une vente agressive ( Pv Axel )
« le: lundi 12 juillet 2021, 21:35:30 »
Nouvelle journée dans ce nouveau lycée, qui promet déjà de me les briser. Pour l'instant, si je dois déjà commencer à faire un peu ma loi et surtout ma justice ici, je ne peux pas vraiment dire aimer spécialement cet endroit. Seulement, je trouve des compris à remettre à leurs places des mecs et des filles. Pour les uns, ça me défoule en leur mettant des coups ou en les humiliant si ils cherchent à me faire chier et pour les autres, je les punis comme elles le méritent. Mais ça justement, je vais en reparler un peu après. Enfin à part ça, je préfère surtout rester dans mon coin et ne pas me préoccuper du reste. Mais au moins, j'allais enfin pouvoir rencontrer ma mère ici.

En attendant, dès que la fin de la journée arrive enfin, je ne perds pas de temps pour faire rouler mon skate dès la sortie, quand il n'y a plus trop de foule. Je voulais juste déstresser un peu pour l'instant. J'ai donc pas pris la peine de me changer. Me dégourdir directement un peu. Sauf que je quand je me retrouve à tourner à peine deux angles plus loin autour du bahut, que je vois un stand qui est placé presque en plein milieu, caché par le coin de l'angle. Très surpris de voir un truc pareil ici, je n'ai pas le temps d'essayer d'esquiver proprement ce putain de truc, que je touche l'un des bords, avant de perdre l'équilibre et de me gameler par terre, comme un con... La glissade est plutôt violente, mais je ne me fais pas vraiment de soucis sur ma condition. En revanche c'est plus le choc avec la douleur et la contrariété de me retrouver par terre pour rien comme un con, qui m'énerve.

- Aie! Putain!...

Avec une douleur sur le coude et la jambe, je capte tout juste la présence de la vendeuse, qu'elle me dit un truc ahurissant tout en me foutant un doigt griffu sur le front. C'est une plaisanterie là?...

- Pardon?... Attends c'est moi où t'es juste en train de te foutre de ma gueule, espèce de connasse?...

Au lieu de s'excuser, voilà que je suis tombé en plus sur une timbrée qui se fout de ma gueule! Et pendant que je me relève avec certaines gênes, cette folle n'essaie même pas de s'excuser....

- Non mais tu es complètement malade ou quoi? Qu'est-ce qui te prends de foutre ton putain de stand, en plein milieu du chemin? Et en plus, juste au niveau de l'angle. Déjà que tu ne t'excuses même pas, tu te moques en plus de moi, la timbrée?...

Je donne ensuite un coup de pied dans son stand en bois de merde qui fait un gros bruit, avant de me retourner encore vers cette dingue, pour finir de lui mettre le reste.

- Hé! Tu vas rester là jusqu'à quand, à jouer les dangers publiques? Il se passe quoi si quelqu'un d'autre se ramasse encore, à cause de tes conneries? Casse-toi! Dégage vite de là, espèce de cinglée!

Encore très énervé, je regarde son étrange main griffue, que je trouve vraiment bizarre. C'était un costume qu'elle portait ou quoi?

7
Prélude / Les liens du sang [Keiralidé]
« le: lundi 05 juillet 2021, 23:28:37 »
Identité : Axel Trend
Âge : 15 ans
Sexe : Masculin
Race : Demi-Vampire
Sexualité : Bisexuel

Physique :

Des cheveux roses qu'il tient en parte du mélange de la coloration rouge de ses parents, mais dans une forme nettement plus dilué et qui lui donne cette teinte assez unique en son genre. Une longue coupe avec une longue tresse attachée dans les dos et des rubans noirs qui ornent le bout de celle-ci, ainsi que chaque côté de sa tête. Des yeux de couleur rouge clair, qui pourraient presque scintiller s'il savait un peu plus souvent sourire, Axel n'en est pas moins athlétique, malgré qu'il ressemble très fortement à une fille. Aimant généralement s'habiller la plupart du temps d'un haut blanc de style écolier, mais particulièrement court et léger, avec un long col rose à rayures blanches, ainsi qu'un joli noeud tout aussi rose pour terminer l'ensemble. Une robe très courte, dans le même ton de coloration que le haut, mais en inversé. De longues chaussettes noires, avec des chaussures roses. Axel porte aussi assez souvent une paire de gants de protections, en partie coupée au niveau des doigts, lorsqu'il utilise son skateboard ou son équivalent l'hoverboard. En hivers, il y aura peu de choses qui changeront dans sa tenue de base, étant donné sa condition de vampire à moins craindre le froid, hormis peut-être l'ajout d'une veste noire et de collants au niveau de ses jambes. Presque impossible à le différencier physiquement du parfait humain, puisqu'il en est lui-même un à moitié, les seules caractéristiques physiques qui le différencient sont des canines, qui sont un tout petit peu plus aiguisés que la normale. Sa peau qui est légèrement pâle, bien qu'il ne soit pas directement allergique au soleil.

Caractère :

1_ Qualités et Défauts :

Déterminé - Persévérant - Sportif - Indépendant - Confiant

Impitoyable - Rebelle - Culotté - Peu sociable - Rancunier

2_ Détails :

Peu chaleureux envers les autres, Axel est un garçon au sang chaud et qui n'a pas peur de jouer les rebelles, face à ceux qui lui cherchent des problèmes en tous genres. Il peut très vite monter sur ses grand chevaux, même face à des situations qui ne sont pas graves du tout. Au point d'en arriver à facilement tomber dans certains extrêmes, pour se faire lui-même sa propre justice. Vengeur et impitoyable envers toutes les personnes, avec lesquelles il aurait eu des soucis importants, comme anodins, Axel a aussi la rancune tenace, même après avoir eu gain de cause. Peu soucieux de choquer ou de blesser les autres, en actes comme en paroles, le mauvais garçon du genre qu'il est, n'aura jamais de problèmes de cas de consciences, tant qu'il s'estime être dans son propre bon droit à lui, qu'importe ce qu'en dit la morale. Même si elles restent tournées vers lui-même, il possède quelques qualités, qui lui permettent de pouvoir facilement s'en sortir tout seul. Il est confiant en lui-même. Battant pour ne pas se laisser aller et souvent bien décidé d'avoir ce qu'il veut, quelque soit la nature de ses désirs ou de ce qu'il cherche à obtenir (bon comme malgré tout mauvais aussi). Axel est un jeune garçon qui apprécie beaucoup faire du sport, notamment dans l'utilisation de ses planches, avec ou sans roulettes. Bien qu'il a été pris en charge très jeune par sa soeur adoptive, il a sut devenir assez rapidement autonome au fil du temps et il n'a pas peur de gérer des situations, même imprévisibles.

Histoire :

Abandonné dès sa naissance aux pieds d'un orphelinat, situé dans la ville de Londres en Angleterre par une nuit bien froide et orageuse, Axel, nom que ceux qui l'ont recueillit lui ont donnés, va y faire tout juste ses premiers mois, avant d'être rapidement adopté. Ce fils d'une vampire très volatile, mais à la riche histoire, croisée avec un humain volontairement corrompu par un nécromancien, qui l'a violée et mise en enceinte juste avant qu'elle ne parvienne à s'échapper, est aujourd'hui maintenant prit en charge par sa nouvelle famille adoptive. Une famille de classe moyenne, du genre celle qui s'effiloche avec les temps d'aujourd'hui. Cadet d'une soeur qui a dix ans de plus que lui, cette dernière n'a jamais hésité à s'investir pour l'aider à s'intégrer dès le départ. S'il vit en étant plutôt bien entouré et manifeste lentement la plupart des exigences des enfants de son âge au fil des années qui s'écoulent, Axel se découvre très tôt une passion pour le skateboard. C'est ainsi que le jeune garçon, plus d'une fois mit de côté par les autres à cause de son caractère déjà prononcé et parce qu'il a des cheveux roses, mène déjà sa propre existence, sans vraiment se préoccuper des autres, hormis ceux qui lui cherchent des noises. Quant à ses caractéristiques vampiriques, personne, ni même Axel, ne les remarquent spécialement, hormis peut-être dans son gout assez prononcé pour la viande bien rouge et sa capacité presque anodine, à régénérer légèrement plus vite ses blessures courantes.

Mais un peu plus tard, alors que la petite famille partait en vacances, ses nouveaux parents vont avoir un grave accident de voiture qui vont leur coûter la vie, à cause d'une inattention provoquée indirectement par sa soeur Mindy. Ressortie presque indemne, Axel va se retrouver dans le coma durant plusieurs jours d'affilé, partagé entre la vie et la mort. Mais à la grande surprise de tous les médecins, le jeune garçon s'en sort sain et sauf, sans aucune séquelle, grâce à sa régénération discrète, mais fiable à toutes épreuves. Bouleversée, Mindy n'hésitera évidemment pas une seule seconde à s'occuper entièrement de lui, malgré les maigres revenus que lui offrait sa bourse d'études et des petits boulots ingrats qu'elle devait parfois enchainer. Bien qu'elle se retrouve à tout faire, pour devoir adopter en plus à son tour, le rôle de mère de substitution pour lui, Axel va la rendre responsable de ses malheurs, depuis ce jour. Pendant deux ans, il va traverser une période particulièrement difficile, durant laquelle Mindy va continuer de s'accrocher et de se sacrifier pour pouvoir le soutenir au maximum, alors que le jeune garçon à la chevelure rose commence à se poser de plus en plus de questions sur sa vraie nature, ainsi que sur sa véritable mère. A force de gigoter, pendant que Axel continue de se replier sur lui-même et qu'il se bat de plus en plus fréquemment à l'école pour s'imposer, il finit par avoir comme des étranges prémonitions, durant ses rêves souvent agités. Comme appelé par son propre sang. Comme appelé par un sixième sens inné, lié aux vampires. Sens qui s'est partiellement réveillé dans ses gênes, depuis qu'il est sortit du coma, des visions souvent troubles et imprécises, lui donnent peu à peu la conviction que sa mère vivrait dans un pays lointain. Et plus les semaines et les mois passent, plus ses inexplicables impressions se renforcent grâce à ses rêves, jusqu'à avoir la quasi certitude que sa mère se trouverait quelque part au Japon lui-même. C'est après s'être sentit forcé de devoir en parler à sa soeur pour se rendre là-bas. Au point d'en être arrivé à utiliser les menaces et les violents éclats de voix qui la mettront plusieurs fois en larmes, que Mindy cède et accepte de déménager pour lui. C'est ainsi qu'elle utilise les quelques économies de leurs défunts parents pour pouvoir s'en aller et partir direction Nagaoka, situé dans le Japon central.

Par la suite, le jeune garçon devenu plus ingrat et odieux avec elle qu'autre chose, apprend comme il peut à s'épanouir dans ce nouvel endroit. Et alors que vient en même temps les tracas de la fougue de l'adolescence, avec un désir prononcé qu'il finit par rapidement réaliser, en voulant tout simplement ressembler à une fille histoire de continuer de se démarquer des autres et parce qu'il aime ce genre là, il sent de plus en plus appelé par les liens de son passé. Détaché en contrepartie avec ceux avec sa soeur, qu'il a lui-même volontairement consumé au fil des années, Axel finit par mieux comprendre sa véritable nature vampirique. Tirant avantage de celle-ci, avec la chance de peu souffrir des inconvénients qui y sont liés, grâce à son côté humain, Axel finit par trouver encore des nouveaux indices sur sa mère Lucy, grâce à ses visions étranges et à la magie d'internet, qui semblent coordonner avec ses nouvelles recherches. Et lorsque Axel veut encore partir cette fois pour la ville de Seikuzu, sa soeur s'y oppose farouchement. Dans son excès de colère, le jeune garçon aux cheveux roses lui envoie alors à la figure les mots les plus douloureux qui lui soient possible d'entendre et va même jusqu'à la violer sans aucun état d'âme, en guise de "juste retour aux choses". C'est totalement apeurée et en larmes, que Mindy qui ne veut pourtant pas le voir partir définitivement, malgré ce qu'elle vient de subir avec humiliation, cède à ce qui ressemble à ses yeux, à un odieux caprice malsain, aux objectifs totalement illusoires.

Tandis qu'ils emménagent cette fois à Seikuzu. Que Axel a maintenant 15 ans et pressent être sur le point de toucher enfin au but, il s'inscrit au plus grand campus de la ville, le lycée Mishima. Malgré son manque de sociabilité, il y prend très rapidement ses marques et commence vite à être considéré par les autres, comme un mauvais garçon qu'il vaut mieux ne pas énerver, malgré son apparence au premier abord trompeuse. Et c'est pendant que les toutes dernières pièces de l'échiquier se mettent enfin définitivement en place, que Axel réussit à retrouver enfin sa mère. Sauf que sa rencontre avec elle, ne va pas se passer tout à fait comme il le croyait. Les choses vont alors très vite prendre une tournure à la fois curieuse, malsaine et incestueuse, en plus des nombreux viols qu'il commet de plus en plus à côté en guise de vengeance, dans ce qu'il appel lui-même un juste retour aux choses.

Autres :

1_ Talents vampiriques :

- Force et Agilité : Grâce à la pratique régulière du sport et à ses talents vampiriques, sa constitution physique lui permet de pouvoir facilement se défendre, en cas d'agression. Pas seulement expérimenté en bagarres, il peut utiliser ses talents naturels dans bien d'autres situations.

- Sixième sens : Axel peut arriver à pressentir et à deviner la présence d'un membre direct de sa famille, telle que sa mère Lucy, à travers les rêves et où qu'elle puisse se trouver dans le monde. Ses rêves ne peuvent cependant que lui donner des indices souvent floutés et Axel doit être déterminé à rechercher l'un des siens, pour que le processus fonctionne.

- Détection sanguine : S'il y a une odeur de sang qui plane dans l'air, Axel est capable de pouvoir la suivre sur une grande distance, même si elle émane d'une simple plaie.

- Régénération : Bien qu'elle soit faible, sa régénération vampirique est capable de pouvoir agir sur toutes les blessures sans exceptions, même sur les os et les organes. Comme elle agit lentement, ses blessures ne doivent évidemment donc ni lui être directement mortelles , ni risquer de lui entrainer la mort, au moins durant les heures suivantes. S'il boit du sang qui n'est pas le sien, la régénération est encore légèrement accélérée. Cependant, Axel n'est jamais dépendant à devoir boire du sang pour survivre.

- Résistance au froid : Ayant du sang de la race des morts dans ses veines, Axel résiste assez bien au froid, bien qu'il aura quand même besoin de se couvrir, face à des températures négatives.

- Fragilité partielle à la lumière : Bien que la lumière du soleil ait très peu d'influences sur lui, Axel peut simplement risquer d'attraper plus rapidement des coups de soleil, en cas d'exposition trop prolongée aux fortes chaleurs estivales. Des protections telles que des fortes crèmes solaires, peuvent palier à ce problème.

2_ Talents acquis personnellement :

- Maitrise de l'Overboard : Avec une dizaine d'années de pratiques, Axel utilise souvent sa planche avec ou sans roulettes, pour se déplacer plus facilement dans la ville. Il aime l'avoir souvent avec lui et il traine assez fréquemment dans les différents skateparks ou dans d'autres points équivalents. Bien qu'il rêve de pouvoir un jour participer à une compétition de haut niveau, Axel n'a déjà plus à rougir de ses talents de la maitrise de la planche, sur laquelle il glisse avec une certaine élégance.

Comment avez-vous connu le forum ? Quatrième compte

Pages: [1]