banniere
 
  Nouvelles:
Le Staff est toujours à la recherche de nouvelles recrues pour différents projets, comme la Gazette ou la promotion du forum !

Pour plus d'informations, c'est par ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Un peu de détente ! [Pv : Lucky Tramp]  (Lu 339 fois)
Sharon Kana
Terranide
-

Messages: 28



Voir le profil
FicheChalant
« le: Juin 17, 2012, 06:46:37 »

Sharon venait de passer une journée entière à se reposer. N’ayant pas encore trouvée de toit fixe, l’hybride passait ses journées à vagabonder un peu partout.  Aujourd’hui elle s’était levée vers 11heure, une bonne grâce matinée sa faisait vraiment du bien. Celle-ci c’était mise au milieu des bois pour ne pas être dérangée, mais au cas où… Si un inconnu pointait le bout de son nez de nombreuses cachettes était à sa disposition. Et Sharon était assez douée pour se déplacer silencieusement et ne laisser aucune trace. Enfin l’heure du repas approchait, la neko avait acheté la veille des petites bricoles à manger au poisson principalement et du lait pour passer la soif. Assise sur un gros rocher, à l’ombre grâce à la végétation abondante qui l’entourait, Sharon était très bien. Elle commença à manger son repas, ses oreilles perchées sur sa tête bougeaient aux moindres bruits, sa queue battait l’air derrière elle. C’était vraiment une agréable journée il ne faisait ni trop chaud, ni trop froid. Sharon était donc vêtue d’une jupe écossaise du genre écolière qui lui arrivait un peu plus haut que les genoux et d’un chemisier blanc. Elle avait défait les 3 premiers boutons de celui-ci. Après avoir finit son repas. Sharon décida d’aller faire un tour dans la forêt, elle courra après les papillons, s’amusa à grimper aux arbres, shoota dans des tas de feuilles mortes, finit une longue sieste et elle finit par cueillir des fruits et des herbes comestibles, ramasser des champignons pour manger le soir. Et le soir, bon dieu qu’il arriva vite. Sharon s’arrêta donc prêt d’un grand lac, il était magnifique, l’eau n’était pas boueuse mais claire on voyait presque à travers. Tout autour se trouvait de l’herbe pour s’installer. Dégager on voyait le ciel, le soleil commençait à se coucher. N’aimant pas la nuit Sharon se dépêcha de ramasser des morceaux de bois pour allumer un feu. Dans son sac qu’elle traînait partout se trouvait une boîte d’allumette, l’hybride était assez prévoyante. Très vite la nuit tomba, les premières étoiles apparaissaient. Sharon sortie une petite marmite et mit dedans, les champignons et les herbes qu’elle avait ramassés lors de son escapade dans la forêt. Avec un peu d’eau sa ferra une très bonne soupe. Pendant que son repas du soir était entrain de cuire, Sharon se coucha dans l’herbe regardant les étoiles, essayant de chercher les constellations. L’odeur de la soupe venait titiller son nez, sa sentait bien bon c’était presque prêt. Sharon profita donc pour aller laver les fruits dans l’eau du lac. En plongeant ses mains, Sharon trouva l’eau du lac particulièrement bonne, si l’eau gardait cette température après le repas… Pourquoi ne pas aller nager un peu.
Sharon retourna prêt du feu, sa soupe était à présent prête, elle la dégusta suivit des fruits regardant l’horizon. Il n’y avait pas âmes qui vivent hormis des oiseaux, des biches, des lapins et tous les autres animaux qui peuplent les forêts. Sharon s’approcha de nouveau de l’eau pour y plonger son bras dedans même en profondeur, l’eau était bonne. L’hybride se redressa écouta de nouveau s’il y avait des bruits qui pourraient paraître suspect… Mais rien, elle laissa donc glisser sa jupe le long de ses jambes, suivit aussitôt de sa petite culotte laissant apparaître son intimité qui était totalement imberbe. S’ensuit alors son chemisier et son soutien gorge. Ses seins biens ferme ne tombaient pas. La neko prit ses habits pour les mettre en boule prêt de son sac, avant d’aller dans l’eau Sharon alimenta un coup le feu, car n’ayant pas de serviette sur elle c’est la chaleur qui allait la sécher toute à l’heure. Une fois prête, l’hybride s’approcha du lac, elle mit son pied dans l’eau suivit du deuxième. Sharon avança petit à petit dans l’eau, avant de se mettre à faire quelques brasses. Les chats ne doivent pas pourtant détester l’eau ?... Ce n’était pas le cas de Sharon qui adorait l’eau, c’était son côté humain qui avait prit le dessus sur cet élément. La jeune hybride, s’amusa ensuite à plonger dans l’eau, retenir le plus longtemps sa respiration, fit des petites  longueurs… Puis elle commença à faire la planche, qu’elle était bien dans l’eau. Sharon ferma même les yeux se laissant porter par les remous de l’eau qui la berçait. Ne faisant plus attention à ce qui se passait aux alentours…
Journalisée
Lucky Tramp
Humain(e)
-

Messages: 22



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #1 le: Juin 18, 2012, 11:05:00 »

A force de marcher encore et encore sous un soleil de plomb, la journée l’avait épuisé, et maintenant il avait vraiment besoin de quoi manger, boire et se reposer. Mais il n’avait rien de tout ça sous la main, ni repas, ni désalterant, ni abris où dormir. A trop se fixer sur ses problèmes existentielles (qu‘il aurait pu résoudre plus tard), il n‘avait vraiment pas songé à ces problèmes là qui le prenait au dépourvu. Dès lors, perdu dans son chagrin en voyant les soucis s’amoncelait encore et encore face à  lui, il commença à sillonner de façon molle et lente la ville, en ayant pour seul objectif de tout oublier pendant un moment, ne plus se soucier de quoi que ce soit hormis le fait de mettre un pied devant l‘autre. Il tenta vainement de déconnecter son cerveau, il essaya sincèrement, mais sa gorge sèche, son estomac creux et ses paupières lourdes ne lui permettaient pas d’oublier qu’il était dans la merde. Petit à petit, il s’était éloigné de la ville, il se trouvait maintenant dans ses alentours.

Et… Oh… Voilà une autre chose bien embêtante! A présent que le soleil déclinait au loin, Lucky était dans une forêt, et malheureusement pour lui, l’astre commençait sérieusement à s’effacer derrière les arbres et il ne tarderait plus longtemps avant de faire nuit noir. Mmm… Bah! De toute manière il n’avait nulle part où dormir, alors la belle étoile lui parut soudainement très attrayante comme idée. Et puis dans la forêt en se baladant, peut être  tomberait il sur une source d’eau pure, et qui sait, peut être même quelque chose de comestible? Dans son malheur, il se mit à positiver et voir le bon coté des choses, et il recommença malgré sa gorge, son estomac et ses paupières à remarcher d’un pas dynamique.

Il fallait bien avouer que l’endroit était beau, empreint d’une touche féérique inexplicable. Il suffisait simplement de regarder les branches des arbres filtrant la douce lumière de la lune pour voir ses problèmes s’envolaient aussi net. Des papillons de nuit battait silencieusement des ailes, les hiboux hululait du haut de leur perchoir, et les buissons portaient des baies… Des baies! Mais étaient elles comestibles? Ah! Grande question. Mais il fallait savoir prendre des risques, surtout que la situation ne pouvait pas être pire. Il en porta donc quelques unes à sa bouche. En tout cas, si elle n’était pas comestible, elles étaient tout de même délicieuse! A ce moment précis, il touchait vraiment le bonheur du bout des doigts, un bonheur sous forme de baies, et il se fit un festin à s’en remplir le ventre. Mais à trop manger, il avait encore plus soif, vraiment très soif, vraiment trop soif. Mais il n’avait plus faim, voilà une chose de résolu.

Mais on était dans une forêt luxuriante, il y avait nécessairement de l’eau potable par ici! Il n’était pas du genre à se laisser abattre, alors il resta positif et se remit en marche, dans un but précis cette fois ci: trouver un point d’eau. Et il resta très positif un long moment durant, mais il ne trouva pas d’eau, et cela commençait à le désespéré sérieusement. Une forêt comme celle-ci sans même un foutu ruisseau?! Fatigué de marcher, il fit une pause et s’assit sur un tronc d’arbre qui trainait la. Il était vraiment fatigué, et faillit se décider à dormir malgré la soif qui le tenait, mais soudain en forçant un peu l’oreille, il remarqua un bruit particulier venant d‘au-delà de denses buissons, un bruit semblable à un léger clapotis. Il s’approcha donc et écarta difficilement les branches des épais buissons, et confirma avec joie l’origine du bruit. Un lac! Oh qu’il était doux ce léger clapotis provenant de la surface de l‘eau, et qui signifiait que d’ici peu la soif de Lucky serait étanché.

Et il constata alors qu’un feu était allumé là, aux abords du lac. Un feu? Ce n’était pas le genre de choses qui s’allumait d’elle-même. Et puis en réfléchissant un peu, un lac c’était censé être une étendu d’eau calme, non? Quelqu’un était donc déjà là en convenu Lucky. Pourquoi ne pas aller le voir? Cela ferait de la compagnie! Et de toute manière il avait toujours autant soif, donc il devait y aller nécessairement. Il traversa donc les branches et scruta les alentours,  remarquant alors une masse flotter sur l’eau du lac. D’aussi loin, il ne distinguait pas clairement à quoi ressemblait l’individu, surtout qu’il faisait assez sombre. Il décida donc d’avancer vers le feu, pour déjà prendre un point de repère dans les environs. Quand il arriva auprès de celui-ci, il fut quelques peu décontenancé en y trouvant toute les vêtements de ce qui semblait être une jeune fille, jusqu’au sous vêtements même. Il lui vint alors à l’esprit que là bas sur l’eau, une jeune fille était en train de se baigner dans sa tenue d’Eve,  et il ne put s’empêcher de se demander à quoi pouvait bien ressemblait celle-ci. Il regarda donc les vêtements, n’osa pas s’en approcher dans un premier temps, mais trop curieux finit par craquer. Il regarda donc de plus près, fouillant dans le tas de vêtements pour se faire une idée des proportions qu’elle pouvait avoir…

Il s’imagina alors une fille  plutôt fine, peu grande, et son soutien gorge indiquait qu’elle devait avoir une poitrine bien en chair. L’idée d’une fille à l’image si parfaite et si proche de lui éveilla en Lucky un sentiment qu’il n’avait pas encore ressenti depuis son réveil, un sentiment de désir, il brulait la concupiscence. Mais il ne savait que faire face à cela, son amnésie faisait qu’il était aussi expérimenté qu’un enfant. Et en plus il avait toujours aussi soif, peut être même plus maintenant après tout ça. Peu de sur de lui, il préféra simplement faire ce qu’il était venu faire ici et partir. Il s’avança donc vers l’eau, d’un pas lent, comme s’il craignait qu’elle apparaisse soudain devant lui. Son cœur battait fort, il avait vraiment peur, c’était pour lui comme s’il commettait un crime, comme s’il s’était introduit dans le domaine privé de la demoiselle et qu’il devait fuir avant qu’elle ne l’attrape. Il fut presque arrivé à son point de destination  quand soudain la jeune fille bougea. Cela eut pour effet de glacer le sang de Lucky qui s’immobilisa net, comme pour faire croire qu’il faisait parti du paysage. Il voyait ces yeux qui le regardait de loin, et il ne savait pas quoi faire, cela devenait de pire en pire.

Et il avait soif, terriblement soif, l’eau était juste là, à un mètre. Il ne savait pas s’il devait fuir, ou boire puis fuir, ou bien boire et ne pas fuir. Alors il ne fit rien, il ne bougea plus, comme une statue, attendant de voir comment aller se passer les choses avant de prendre une décision.
Journalisée

"How much difference does it make?" Pearl Jam, Indifference

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Dream Away - Le Grand Jeu
ChatBox