banniere
 
  Nouvelles:
LGJ accueille un nouvel Administrateur ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Un peu plus haut... Non plus bas... Va plus à gauche finalement... (Pv: Sya)  (Lu 1562 fois)
S.E.R.F - 23
Legion
-

Messages: 753


Lolicon-ô-mètre


Voir le profil
FicheChalant
« le: Janvier 27, 2012, 08:52:37 »

Sale journée quand même... D'abord, on vient l'emmerder parce qu'elle est en retard sur ses rapports depuis seulement deux ans, puis... Ça! Puis à la base, ses expériences vont bien, rien n’a explosé pour une fois, pourquoi est-ce qu'on vient lui demander de répéter exactement la même chose en papier? Décidément, toute cette merde administrative était vraiment de trop pour la chatte, elle avait beaucoup mieux à faire que de jouer à question-réponse avec ces gens. Peut-être est-ce que c'était le manque de caméra de sécurité qui les rendent inquiet, peut-être qu'ils ont simplement un drôle de fétiche envers ses rapports écrits... Peu importe, elle n’était vraiment pas dans l'humeur de s'occuper d'une tâche aussi longue et ennuyante.

Maugréant et jurant à haute voix, Kokonoe fut brusquement ramené à la réalité par la grande porte de métal qui démarquait l'entrée de son territoire. (Non sérieusement, elle a failli s'étamper le visage directement dedans.) Elle posa la paume de sa main sur un petit scanner pour ses empreintes digitales, sa carte-clé dans une fente pour ensuite entré son code de sécurité de sept chiffres, scanner ses yeux et finalement, une goûte de son sang. Le petit système informatisé effectua une petite série de ''bip'' avant d'ouvrir les grandes portes coulissantes. Poussant un long soupire, elle se laissa tomber sur son siège dans un coin sombre du labo, les yeux plisser devant son écran, comme si elle tentait d'y voir quelque chose.

Vous semblez bien ennuyée ma cher, quelque chose vous tracasse?

Qu'est-ce que t'en penses gros homard? Ça serait déjà moins pire si cette putain de porte était pas aussi compliquée à ouvrir. Prochaine fois que je sors, tu resteras à côté de la porte pour me l'ouvrir, moins chiant comme ça.

Vous êtes certaine que la porte est à blâmer? Si je me souviens bien, à cette période de l'année votre mauvaise humeur serait plutôt causer p...

Ferme-la et va prendre ton trou. Maintenant.

Sans ajouter un seul commentaire (Est-ce qu'on peut vraiment ne pas le comprendre?), le colosse quitta la pièce, laissant la femme chatte à ses ordinateurs... Pas trop tôt, elle commençait à avoir sérieusement chaud. Sans attendre un seul moment, elle ôta le trop de vêtement qu'elle portait, ne gardant que sa veste trop grande pour elle. Malgré sa grande gueule, Goliath avait raison: sa mauvaise humeur n'était pas causer par une simple porte ou alors une rencontre de routine avec ses supérieurs, mais plutôt à cause de merveilleuse Dame Nature qui a décidé de lui donner le même foutu cycle de reproduction qu'un vulgaire animal de maison. Depuis le début de la journée, elle n'avait même pas eu de temps à elle pour s'en occuper, la frustration et l'envie grimpaient en elle depuis ce temps.

Les jambes écartées sur les coudes du siège, Kokonoe jouait habilement avec ses lèvres brûlantes d'envie, poussant de petits gémissements plaintifs ici et là. Tandis que la tension montait en elle, les mouvements de ses caresses se firent plus insistants dans l'espoir vain de pouvoir l'amener aux portes de l'extase. Rien n'y faisait. Peu importe la vitesse de sa masturbation, elle n'arrivait tout simplement pas à être satisfaite.

Elle se retourna vers son ordinateur pour y appuyer sur quelques touches. Quelques secondes plus tard, Lambda se téléporta tout près d'elle. Le truc génial avec cette androïde, c'était bel et bien le fait que Kokonoe n'a pas besoin de lui expliquer quoi que ce soit. Quelques touches pour y entrer ses paramètres de mission et HOP! Elle l'avait où elle le voulait.

Me fait pas attendre, tu sais quoi faire.


Entendu...

Sans rien ajouter de plus, l'androïde s'agenouilla devant sa maîtresse, posant ses deux mains gantelées sur ses cuisses pour ensuite passer un coup de langue habile sur la fente humide à souhait. D'abord lentement, puis avec plus de férocité. Pourtant, elle ne ressentait plus le même plaisir. En fait, elle stagnait au même niveau que lorsqu'elle tentait de se soulager avec ses doigts. Non il lui fallait autre chose, quelque chose d'exotique. Un type de plaisir qui lui est inconnu.

Du revers de la main, elle repoussa sèchement la pauvre androïde pour une fois de plus, se retourner vers son clavier. Elle avait une petite mission pour l'une de ses machines. Quelques instants plus tard, Goliath était déjà présent.

Je t'envoie sur Terre, je veux que tu me ramènes la créature la plus particulière que tu peux trouver.

Il s'agit d'un objectif un peu vague... Que voulez-vous dire exactement par ''particulière''?

Sert toi de ton jugement gros tas de ferraille. Tu as le droit d'utiliser la force si nécessaire. Fais gaffe de pas lui donner des dommages au cerveau, j'ai pas envie de me faire un zombie.

Soupirant, le Diable Rouge mis en marche le téléporteur le plus proche. Ça promettait d'être une longue journée...


_______


Quelques instants plus tard, Goliath était déjà de retour avec une jeune fille sur l'une de ses larges épaules. Il la déposa délicatement au sol avant de se faire chasser d'un geste sec de la main. Kokonoe étudiait son ''invité'' avec attention, tandis que Lambda était encore entre les jambes de sa maîtresse. La chatte ne savait pas si elle était consciente, mais elle risquait tout de même d'avoir une drôle de surprise lorsqu'elle reprend ses moyens.

(Je te laisse libre choix sur la méthode d'enlèvement comme je suis pas certaine de comment Sya réagirait et je ne veux pas faire agir ton perso à ta place. Goliath lui aurait expliqué si il en a eu la chance, alors je te laisse carte blanche ^^)
Journalisée



« Le jus d'Homme, la nouvelle boisson énergisante, par SERF. Goûtez-y, et vous serez accroc.  Attention, l'abus de jus d'Homme peut provoquer des fécondations. » - Lionne
Sya
Avatar
-

Messages: 1841


Just à little Bitch ~ ♪


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #1 le: Janvier 27, 2012, 09:00:34 »

Cette journée ne sera pas banale! Voilà ce que l'ange de la luxure s'était dit en se réveillant ce matin. Sa soif d'envie charnelle était toujours plus forte et ce, depuis toujours. Depuis ses premières leçons dans un des temples de la grande Déesse Lust, Sya avait eu toujours au moins un rapport par jour avec une demoiselle. Jamais elle n'avait faibli devant sa tâche quotidienne, même les rares fois où elle était malade ou pas trac. Pour sa journée, elle ne prévoyait pas vraiment grand-chose? Sera elle une fidèle petite esclave ou une prêtresse en manque? Elle l'ignorait mais elle avait cependant une envie et qu'importe le rôle qu'elle endossera aujourd'hui. Elle voulait quelques choses de sauvage, voire même brutal ou avec du monde, en tout cas sauvage déjà. Hélas, ce n'était pas auprès des femmes de ce petit village perdu qu'elle trouvera de quoi étancher sa soif. Pourquoi ne pas choisir la Terre? Les filles y étaient moins coincées et certaines pleines de ressources. Elle quitta donc sa partenaire de nuit pour aller faire un tour sur l'autre monde par le portail le plus proche. Pourquoi user de ses pouvoirs quand elle peut l'économiser? Le portail habituel la menait directement dans le parc, c'était souvent là qu'elle arrivait d'ailleurs. Dans un coin de verdure assez caché aux restes du parc, seulement les plus curieux ont dû trouver ce portail.

Mais c'est à croire que l'ange ne fut pas la seule à prendre le portail au même moment puisqu'elle sentit une énergie près d'elle mais assez loin tout de même. Cachée par les arbres et les buissons, une immense masse rouge était apparu dans un halo de lumière. Surement quelqu'un qui l'avait directement téléporté ici? Que vient faire un tel monstre ici? Foutre la merde? S'il s'en prend aux hommes si cela lui plaisait mais qu'il ne touche pas à ses petites protégées. Le mastodonte rouge se tourna vers elle et hélas, ce fut un mâle, encore! S'approchant d'elle en tendant son immense main vers l'ange, elle ne fuyait pas mais allait bien lui faire comprendre son erreur. Elle ferma le poing avant de lui frapper la paume avec une de ses insultes classique mais ô combien révélateur!

« Me touche pas sale mâleeeeeeeeeuh? Hein? »

Son petit poing avait semble-t-il stopper ce monstre rouge mais ce n'était pas ça le plus étrange? Non, il avait l'aspect d'un mâle mais... il n'y avait pas de cœur en lui? Grâce à ses oreilles mécaniques de Tekhos, l'ange pouvait mieux entendre que le commun des mortels, elle avait l'audition aussi fine que les chiens ou chat et en le frappant, elle avait senti ça en lui. Pas de battements de cœurs, plutôt des bruits... mécanique? Un androïde mâle? Comment devrait elle le traiter? Il n'était pas un vrai mâle? Mais il l'était quand même? Et si c'était vraiment un automate, alors il ne connait pas l'amour et l'envie? Quoique sa main tendue vers elle n'ait rien de rassurant non plus. En plus, il savait parler et plutôt... bien? Comme un gentilhomme. Pff, ce n'est pas ça qui allait lui ôter sa méfiance! Cependant, si sa requête était bel et bien vrai, c'était intéressant.

« Ta créatrice? Elle veut quelqu'un de particulière? Tu est sûr que c'est pas un piège plutôt? Ta beau être gros et moi petite, tu me fait pas peur ni toi, ni tes copains qui t'ont amené ici! »

Mais le robot rouge précisa de nouveaux quelques points qu'il n'avait pas préciser juste avant. Il semblait pas méchant malgré son apparence et son histoire était intéressante. La méfiance de Sya l'aura poussé dans des détails assez intimes de sa créatrice.

« Période de chaleur hein? Ça veux dire qu'elle est une terranide croiser avec un animal... Hum intéressant... Et qui dit période dit aussi longue séance torride et surtout sauvage! Hihihihi ♥ Bon tu ma convaincu peau rouge! Mais avant, deux trois règle si tu veux pas être cabosser! Un; tu me touches pas, deux; tu ne me regardes pas et trois; tu ne parles pas! Comprit! »

Bien qu'il précisa qu'il devait la toucher pour se téléporter, elle décida de s'asseoir sur son épaule assez large pour qu'elle tienne sans problèmes. Elle se tenait à lui pour éviter toute chute, ne sait ont jamais comment sera la téléportation et un nouveau halo de lumière les entouraient avant d'être transportés très loin dans la région Tekhos. Plus précisément, au milieu d'un laboratoire où une ravissante neko s'amusait avec une autre fille. Joli tableau pour son arrivée même si elle ne semblait pas très heureuse. Hélas, le colosse l'avait aidé à descendre, enfreignant la règle numéro un. Elle repoussa donc son immense main rouge avant de poser de nouveau ses yeux sur cette scène. Se dandinant sur place, elle semblait bien heureuse d'avoir accordé sa confiance à un semi-homme. La jeune femme qui était entre ses jambes semblait tout aussi charmante, même si elle avait de drôle de cheveux? Une épée au bout? Large en plus? Bof, elle vivait sa vie après tout.

Maintenant en situation, elle décida de ne pas laisser l'esclave prendre le dessus, elle voulait plutôt endosser son rôle de prêtresse pour s'amuser avec elles. Mais cela ne l'empêchera pas d'être aux petits soins de la « créatrice ».

« Hihi, peau rouge m'a pas menti, une demoiselle a besoin de « Moi ». Enchanté de vous rencontrer, je suis Sya, fidèle serviteur de la grande Déesse Lust mais aussi fidèle esclave de la gente féminine! »

L'ange marcha en roulant des fesses en jetant un regard noir pardessus l'épaule. Même semi-homme, il n'avait pas le droit de se rincer l'œil sur elle pour autant. La néko était dans une charmante position en tout cas, cela donnait envie de se mettre de suite au travail!

« À qui ai-je l'honneur, Créatrice? Ou devrais-je dire, Créatrice en chaleur! Hihihi »

Oui, elle voulait la taquiner un peu, elle savait que ses moments avec ce genre de femmes faisaient toujours de très bons souvenirs pour l'ange de la luxure. Elle c'était rapprocher d'elle, se tenant à coté de son fauteuil pour avoir un œil sur celle qui travaillait bien gentiment. Elle constata que c'était une androïde aussi apparemment. Un jouet sexuel vivant, elles allaient bien s'amuser! Elle était impatiente de voir sa réaction? Petite néko en manque qui la supplierait presque à genoux ou néko qui garde une certaine fierté?
Journalisée

S.E.R.F - 23
Legion
-

Messages: 753


Lolicon-ô-mètre


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #2 le: Février 06, 2012, 11:57:06 »

Difficile de dire de quelle race cette jeune femme appartenait... Elle dégageait une énergie particulière, possédait une pièce de technologie tekhan et en plus, tenait tête à Goliath, un être assez imposant capable de se servir d'un tank comme d'une massue! Pas étonnant qu'elle fut son premier choix, surtout quand on pense qu'elle a été trouvée sur terre... Elle n'était pas naturelle, ça, c'était certain. (En même temps, venant d'une femme chat nymphomane... Naturel est un grand mot.) Côté physique, elle était exactement comme Kokonoe le souhaitait! La soirée risquait d'être très fort, fort intéressante...

D'un mouvement impatient, elle fit signe à son mastodonte de quitter la pièce, chose qu'il s'empressa de faire, ne se retournant que pour demander à sa maîtresse s’il devait ramener les autres comme d'habitude. Question auquel la créatrice ne répondit qu'avec un grand sourire plutôt sinistre qui en disait long. Pourquoi pas? Après tout elle avait une invitée de marque, alors autant lui offrir son... hospitalité dans toute sa splendeur. Après tout, à quoi pouvait bien servir un tel harem si ce n'était pas pour en abuser de temps à autre?

La petite créature s'introduit comme étant une servante de Lust, la soi-disant déesse de la luxure. Au moins cela voulait dire qu'elle avait une bonne expérience dans le domaine. Parfait! Si quelqu'un allait pouvoir la satisfaire, c'était bien elle. Par contre, les paroles qui s'en suivent ne plaisaient pas vraiment à la chatte. Pas du tout en fait. Elle avait beau être en chaleur, elle restait une femme hautaine et dominante qui n'apprécie pas vraiment qu'on la traite comme un morceau de viande. C'était SON rôle de faire ça. Elle allait apprendre qui était en charge ici.

Tu as une langue bien pendue pour une servante... Arakune, quelqu'un a besoin d'une petite leçon.

À la suite de ces mots, comme si sa création n'attendait que ça, une masse grouillante se forma sous Sya, enroulant ses membres à l'aide de plusieurs tentacules légèrement gluants, bien que pas si désagréables au toucher. La créature souleva l'ange du sol, l'approchant sans réelle douceur de la créatrice.

Je suis Kokonoe Alexandra Mercury, chef scientifique de la branche militaire de Tekhos et non une ''créatrice en chaleur''. Si je t'ai fait venir ici c'est simplement parce que je compte t'utiliser, ni plus ni moins, alors fait attention à ce que tu dis.

La masse tentaculaire planta le visage de l'ange de la luxure devant celui de sa créatrice qui prit un petit moment pour l'observer de plus près avant de finalement, lui voler un long baiser, dévorant ses lèvres avec une envie non dissimulée.

Même si j'ai envie d'en profiter tout de suite, je vais commencer par te donner une petite leçon. Après, peut-être que tu auras le droit à tout le plaisir et la débauche que je te réserve. Tu sais quoi faire Arakune.

T...    te! KYEKEKEKE!

Le slime souleva l'ange, glissant un nouveau tentacule sous ses vêtements pour les arracher violemment, dévoilant petit à petit son corps frêle. Une fois complètement nue, Arakune la déposa à quatre pattes sur le sol, tirant ses poignets vers l'arrière pour l'obliger à se cambré et enroulant son cou d'une nouvelle tentacule pour la garder en place. La chatte quant à elle observait le spectacle avec un certain plaisir pervers. (Elle poussait quand même la tête de son androïde contre sa fleur en regardant.) Une fois en position, le slime fit pousser un nouveau tentacule qu'il posa sur les fesses de l'ange, les caressant pendant un petit moment avant de soulever son nouveau membre et le rabattre violemment sur son postérieur.

Le tentaculaire continuait son petit jeu sadique en riant aux éclats, claquant la pauvre ange tel un fouet devant sa maîtresse. Au bout d'un moment, elle fit signe au monstre qui se retira, à son grand déplaisir.

Maintenant, j'espère que tu comprends. Ici, JE suis celle qui donne les ordres et TU es celle qui supplie qu'on abuse de son corps, c'est bien clair? Maintenant qu'on se comprend, il est grand temps de te gâté un peu...

Durant sa punition, les autres androïdes s'étaient déjà présentés dans la pièce. Sya était entouré de huit femmes, chacune plus belle les unes que les autres. Ayant repousser Lambda qui avait rejoins ses sœurs, Kokonoe s'était glisser derrière l'ange, s'agenouillant pour coller son corps contre le sien. Ses tétons pointaient contre la peau nue de son dos, tandis qu'elle venait tripoter sa poitrine d'une main et ses fesses meurtries de l'autre.

J'espère que mon cadeau te plaît... Tu as le droit d'utiliser celles que tu veux, autant que tu le veux. Elles ont tous été créer de ma main et possèdent tous une réplique parfaite du système reproductif et des terminaisons nerveuse. C'est comme faire l'amour à une vraie femme, tu vas voir. Alors? Qu'est-ce que tu en dis?
Journalisée



« Le jus d'Homme, la nouvelle boisson énergisante, par SERF. Goûtez-y, et vous serez accroc.  Attention, l'abus de jus d'Homme peut provoquer des fécondations. » - Lionne
Sya
Avatar
-

Messages: 1841


Just à little Bitch ~ ♪


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #3 le: Février 07, 2012, 07:15:53 »

L'ange s'était rapproché de la femme neko qui faisait tranquillement mumuse avec une androïde plutôt mignonne. Elle en avait de drôle de jouet bien utile cette créatrice! Mais au moins, elle n'avait pas affaire à une petite neko toute timide devant elle. C'était dommage, elle aurait aimer la voir gêner en s'amusant avec elle! Mais bon, celles qui étaient comme la neko étaient tout aussi amusante vu qu'elles ne se privaient pas généralement de la traité comme ce qu'elle était, une esclave! Quand elle sentit une drôle de sensation sous ses pieds, elle put voir une masse noire s'y former avant d'enrouler ses membres. La première réaction qu'elle eu ne fut pas une réelle peur en voyant cette chose, plus inquiète en se demandant si c'était un homme ou une femme qui lui tenait ses membres? Elle ne sentait pas de présence masculine comme avec le gros rouge qui avait quitté la pièce, mais pas de femme non plus? Enfin, c'était quoi ce truc? Son visage près de celle de Kokonoe, elle écouta ses paroles en gardant un petit sourire confiant malgré tout. Le fait que cet Arakune l'ait approché si près de la créatrice en chaleur lui avait permis d'avoir un premier baiser avec cette dernière. Un baiser qui en disait long sur les intentions de la neko. Mais elle y mit fin pour que l'ange reçoive une leçon? Hein? Elle allait avoir une fessée? Par Kokonoe?

Hélas non, le monstre noir la souleva en lui arrachant ses vêtements sans le moindre ménagement. Bon, elle pouvait se laisser être préparée par ce truc gluant à une seule condition, condition qui ne sera pas respecté. Enfin, faudrait-il qu'elle puisse avoir le temps de la formuler avant! Plaqué au sol, nue, seulement habiller par son collier métallique autour du cou, elle tentait de garder un œil sur la créatrice en chaleur.

« Hey, attend, attend! Si tu veux me frapper, je préfère que ce soit KYAAA! »

Pas le temps de finir que cette chose fouetta ses fesses en prenant un malin plaisir à le faire! Pourquoi est-ce que cette chose ne pouvait pas avoir une forme féminine, ça serait nettement mieux! L'ange continua de pousser quelques petits cris alors que de nouvelles femmes pénétraient dans la salle ou plutôt androïde puisqu'elle ne ressentait aucune réelle présence chez elles aussi. Lorsque sa leçon prit fin, elle se releva en caressant ses fesses qui devaient être rouge maintenant mais tant pis. Du moment que ce truc n'était pas un homme, c'était le principal. Avec une mine quelque peu boudeuse, elle fit un signe affirmatif de la tête à la créatrice en chaleur.

« J'aurais préférer que ce soit vous qui me donniez la fessé! Ça aurait été mieux qu'avec ce truc! »

Enfin, l'heure n'était pas aux plaintes puisque les autres femmes venaient de pénétrer la salle et c'était une jolie brochette de femmes qui s'offraient à elle. Il y avait surtout des blondes, un des gouts de la créatrice en chaleur? Kokonoe s'était approché et collé à elle le temps de la rassurer sur ses femmes. Sa mine boudeuse, volatilisé! Un grand sourire émerveiller l'illuminait tandis que la neko profitait un peu de son hôte qui ne refusait pas son rôle d'esclave à présent. Elle pouvait sentir les parties de son corps contre le sien aussi et c'était encore mieux ainsi! Elle était partie pour être une dominatrice mais ce cadeau l'avait fait penché vers son rôle d'esclave finalement.

« Haaaa! On peut jouer avec les huit? Vraiment? Kya!!! Merci, Maitresse! »

Mais le problème restait le même, qui choisir? Ça serait bien trop compliquer de s'amuser avec toutes en même temps! Restant sur place pour que la créatrice profite de son petit corps, elle observa tour à tour ses femmes devant elle. Celle qui était présente à son arrivée et qui s'occupait de Kokonoe... Une qui avait un cache-œil mais qui restait charmante! Une autre blonde mignonne avec une petite couette, des jumelles très... appétissantes! Une femme quasiment nue à la peau bleue et une blonde, encore qui n'était pas très vêtue. Choix très compliqué! Sya se dandina doucement sur place en bougeant son bassin, son doigt posé sur ses lèvres avec cet éternel « Hmmmmm? ». Elle devait choisir, deux serait acceptable durant qu'elle s'amusait aussi avec Kokonoe. Se libérant de l'emprise de sa Maitresse en chaleur, elle se dirigea en sautillant vers la jumelle à la peau claire qu'elle tira par la main et vers l'androïde blonde qui avait sa petite couette avant de les tirer vers la créatrice.

« Sya veut qu'on s'amuse avec ses deux-là pour le moment, Maitresse! »

Ne lâchant pas ses nouvelles partenaires, elle attendit la réponse de Kokonoe mais ce permise de lui demander un petit service supplémentaire avant de vraiment pouvoir commencer à jouer tous ensemble. Elle se mit à genoux et entoura la taille de la neko avec ses bras avant de s'y frotter comme un petit chaton avec sa mère.

« Maitresse, les autres peuvent rester pour nous regarder... non, ça serait égoïste... elles peuvent rester à s'amuser entre elles le temps qu'on en appelle d'autres après? S'il vous plaît Maitreeeeeesse! »

L'idée même de voir une petite orgie dans cette pièce durant leurs ébats amoureux l'excitait encore plus et elle comptait bien ne pas partir de cette pièce de suite. Il faudra surement la lasser ou alors la virée à coups de pied dans le derrière car elle voulait profiter à fond de la période de rute de la créatrice neko et s'amuser avec toutes ses créations avant de quitter cet endroit.
Journalisée

S.E.R.F - 23
Legion
-

Messages: 753


Lolicon-ô-mètre


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #4 le: Mars 05, 2012, 02:36:28 »

Oh malheureusement pour elle, la femme chatte était d'une cruauté impossible lorsqu'elle punissait les gens qui lui tapent particulièrement sur les nerfs. Déjà là, Sya pouvait se compter heureuse que le slime ait été l'androïde choisi pour lui donner sa fessée. Elle n'était pas stupide, elle avait bien vu comment son invité agissait envers Goliath et il n'était difficile de comprendre qu'elle devait être comme ça envers la plupart des hommes. Alors si elle aurait vraiment voulu faire mal à son orgueil, elle aurait demandé au titan de s'en charger. Puis à la base une punition c'est sensé être désagréable... Raison de plus pour pas s'en charger elle-même. Non mais fallait pas abusé quand même...

Mais bref, malgré son accueil plutôt violent, l'ange sexuel semblait bien content de son petit cadeau si on se fiait au large sourire qui avait remplacé l'air boudeur qu'elle avait l'air de vouloir garder un peu plus tôt.
Tandis qu'elle faisait son choix, la chatte n'avait pas lâché son corps de ses petites mains perverses, caressant et se faufilant là où ils le pouvaient. Que de suspense... Mais bon, après tout elle ne pouvait pas vraiment lui en vouloir, son harem robotique était tout de même un chef d'œuvre et un véritable tourbillon de sex-appeal. C'était un peu comme se retrouver devant un buffet à dessert. Ils ont tous l'air succulent, on veut goûter à toute la sélection, mais par où est-ce qu'on commence? Mais voir Sya réfléchir était plutôt mignon, alors elle pouvait bien prendre tout le temps qu'elle désirait.

Son choix finalement fait, elle prit l'une des deux jumelles, Serra (qui regardait sa soeur jumelle avec un petit air incertain, apparemment hésitant à se séparer d'elle) et Aegis, qui se tenait bien droite comme si elle attendait un ordre important.

Très bien ma chère. La beauté avec la grosse poitrine que voici se nomme Serra et l'autre coincé que voilà est Aegis. Les présentations étaient plutôt optionnelles, mais je me disais que ce serait plus drôle si tu savais quels noms hurler sous le plaisir.


Il ne fut pas très long que l'ange se jette à ses pieds, s'agrippant à sa taille comme un petit enfant pour lui demander si les autres androïdes pouvaient rester... Question bien idiote, car il était hors de question que Kokonoe leur donner congé avant qu'elle soit tous sans énergie au sol... Mais en même temps, voir sa petite esclave la supplier comme ça était plutôt satisfaisant.

Oh ne t'en fait pas ma petite, elles ne bougeront pas de là tant qu'on soit pas toute satisfaite. Vous avez entendu vous autres? Y'a personne qui quitte cette pièce avant que J'EN aie donné la permission, c'est clair? Rien à foutre si vous avez quelque chose de prévu, vous effacer vos horaires et vous les passer à Arakune, Goliath et Crow. Serra, Aegis, on vous a pas choisis pour rester debout comme ça à nous regarder, au boulot et tout de suite, j'ai pas envie de me répéter.

L'ordre donner, Aegis fut la première à se débarrasser de sa combinaison de combat, se retrouvant dans sa tenue d'Ève, suivis aussitôt de sa consœur robotique, à qui l'idée de se faire punir par sa créatrice était bien plus effrayante que se retrouver sa la compagnie de sa jumelle. Comme Kokonoe l'avait dit, le corps de ses créations était une réplique parfaite de celui d'une femme sur tous les points. En plus, elles étaient sculptées sur mesure! On ne peut pas vraiment demander mieux eh?

Si tu me le permets bien je vais te laisser prendre les devants et simplement observer. J'ai envie de voir comment tu te débrouilles avant de venir m'occuper de toi.

Kokonoe reprit place sur son siège, observant l'ange pris entre ses deux androïdes qui commençaient déjà à embrasser et caresser le visage de l'ange. Tout comme les autres qui commençaient également à s'amuser entre eux, tel qu'ordonner. Kusanagi était déjà en train de doigter furieusement Nu tandis que Luna avait pris la place que Lambda occupait quelques instants plus tôt: entre les jambes de sa maîtresse qui gémissait devant le spectacle que lui offrait son invité.
Journalisée



« Le jus d'Homme, la nouvelle boisson énergisante, par SERF. Goûtez-y, et vous serez accroc.  Attention, l'abus de jus d'Homme peut provoquer des fécondations. » - Lionne
Sya
Avatar
-

Messages: 1841


Just à little Bitch ~ ♪


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #5 le: Mars 12, 2012, 06:05:09 »

Face à la remarque de sa maitresse neko lorsqu'elle évoqua les noms des deux sélectionnées, Sya fut joyeuse comme toujours et gloussa. Se voyant déjà hurler le nom de Serra et Aegis, peut-être que d'autres auront rejoint les rangs au fil des minutes? Oui, l'image d'être une véritable poupée entre les mains de toutes ses demoiselles étaient excitantes, ne plus savoir ou donner de la tête? Léchant une androïde tout en caressant une seconde tandis qu'une autre léchait Sya alors que sa camarade jouait avec sa petite poitrine. Oh oui, tout ça avait l'air bien intéressant! Mais deux androïdes seront suffisants en plus de sa maitresse en chaleur. Toujours accrocher à sa jolie maitresse, l'ange observa les deux poupées qui se mettaient à nu rien que pour elle, c'était si gentil de leur part! Elle le lâcha la chatte que lorsque cette dernière partait s'asseoir en écartant les jambes, comme à son arrivée. L'ange prit place entre les deux demoiselles pendant que le tableau derrière elles était tout aussi intéressant. Bien qu'elle soit plus humaine que ses deux-là, elle jouait le rôle de la poupée en les observant la toucher et l'embrasser doucement. Bon sang que c'était agréable! Leur langue n'était pas toute sec mais bien humide comme une vraie. Ses mains passait doucement le long de leur corps pour constater que leur peau était douce et leur poitrine moelleuse, surtout Serra.

« La Maitresse a raison, vous êtes aussi belle et douce que de vraies femmes! »

Si Sya arrivait à ne pas être trop dépassé par Aegis, Serra avait un peu plus d'une tête que l'ange si bien que ça risquait difficile de s'embrasser à trois. Ses deux petites mains se glissèrent entre leurs jambes et elle pouvait aussi voir que de ce point de vue, elles étaient aussi humaines? De la mouille artificielle? Comment cela se passait-il? Elle en récoltait sur de nombreuses femmes, un peu à la manière des fermiers qui pompait le lait des vaches? Un vrai mystère pour ça! Elle jeta un bref coup d'œil en arrière pour être un poil plus excité encore en voyant ses futurs partenaires s'amuser entre elles. Il ne faudrait pas les faire trop patientés. Et elle devait s'occuper de deux poupées pour donner envie à sa nouvelle maitresse? Que de travail pour cet ange de la luxure! Puisqu'elle n'était pas encore esclave, autant en profiter un peu même si son rôle allait bien vite remonter à la surface.

« La gentille Serra va s'occuper de la petite poitrine de l'ange et Aegis, elle, elle va l'embrasser~ »

Après un bref regard vers leur créatrice, les deux androïdes écoutaient l'ange et l'une se baisse en embrassant sa poitrine et l'autre se rapprocha pour partager un baiser avec elle. Caressant le visage de la poupée blonde, Sya l'embrassait tendrement en gémissant doucement sous les coups de langue de l'autre poupée à genoux devant elle. Elle ignorait si c'était volontaire ou non mais elle pouvait sentir ses deux monts de chair s'écraser sur son ventre et bon sang que c'était agréable! Les autres robots aussi commençaient à gémir ce qui attisait encore plus le désir de la petite prêtresse qui trouvait ça en bonne condition pour une orgie! Lust savait à quel point sa petite ange aimait les orgies surtout organiser par cette dernière. Aegis était à côté d'elle durant leur échange buccaux et Sya n'hésitait pas à avoir les mains baladeuses en caressant ses fesses et en allant chercher plus loin en entrant un doigt dans ce petit trou secret. Elle entendait parfaitement ses petits gémissements encore discrets et c'était un véritable régale pour ses oreilles. Une mélodie si harmonieuse avec d'autres voix si douces derrière, une symphonie de plaisir débutait et elle était impatiente d'entendre les meilleurs passages.

« Hum~ les gentilles copines de jeu de Sya~ Vous pouvez aussi me toucher les filles, Sya ne mord pas... enfin, sauf si on lui demande hihi. »

L'ange mordilla la lèvre d'Aegis avant de l'embrasser de nouveau en poussant des petits gémissements supplémentaires sous les doigts de Serra qui avait bien retenu ses dires. Ses doigts caressaient doucement sa petite fente humide tandis que la blonde rendait la pareille à Sya en pénétrant son doigt entre ses fesses. L'ange commençait enfin à s'amuser vraiment ici, la suite promettait de longs moments inoubliables. Sya regardait du coin de l'œil la neko qui continuait d'observer son petit show avec une de ces androïdes entre les jambes. Elle prenait son pied mais elle serait bien mieux avec Sya, Aegis et Serra. Tout dans la provocation, l'ange lâcha un long gémissement de plainte en se mordillant la lèvre inférieure. Le tout, avec un regard des plus coquins et envieux...
Journalisée

S.E.R.F - 23
Legion
-

Messages: 753


Lolicon-ô-mètre


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #6 le: Mars 31, 2012, 07:51:37 »

Elle pouvait bien se plaindre de son boulot, elle pouvait bien se fâcher sur tout et sur rien, mais ce genre de chose était bien l’une des raisons pourquoi Kokonoe aimait tant son travaille. Oh bien entendu les séances de kidnapping avant une orgie étaient plutôt rare, mais recevoir un nouveau visage avait quelque chose de rafraichissant et ce n’était si peu dire avec son invité du moment. Jamais elle n’avait eu le bonheur de rencontrer une aussi grosse perverse qu’elle et encore moins la chance de partager une intense partie de jambe en l’air avec tous ses androïdes. Elle ne pouvait franchement rien demander de mieux.

Les androïdes avaient la nette habitude de se faire traiter comme de vulgaires sex toys, de sorte que les demandes de l’ange furent aussitôt exaucer. Serra se pencha au niveau de la petite poitrine de sa partenaire de jeu, prenant un petit moment pour en sentir la douceur et la fermeté entre ses doigts. Elle était plutôt agréable sous les doigts, beaucoup plus que ceux de sa maîtresse. Plus petit par contre… Après avoir joué un moment avec les sommets rigide de l’ange, la jumelle à la peau claire ne pouvait attendre plus longtemps et plongea son visage sur cette poitrine qui l’attirait tant. Elle commença par décrire quelques cercles avec le bout de sa langue sur son téton, le mordillant de temps à autre tandis qu’elle infligeait le même genre de traitement à son jumeau, usant des gestes plutôt lascif… Faut dire qu’elle commençait à être sérieusement exciter pat tous ça, les gémissements étouffés qu’elle poussait et son entre-jambe inondé de cyprine en sont les preuves indéniable. Pour tout dire, elle ne faisait même plus attention à ce qu’elle faisait, son généreux buste était écraser contre Sya et de son bras libre, elle l’attirait du mieux qu’elle le pouvait contre elle.

De son côté, Aegis était tout aussi obéissante que sa semblable, si ce n’est que plus timide et réservée dans ses gestes. Avec un peu d’hésitation, elle se pencha vers Sya pour souder ses lèvres contre les siennes, d’abord chaste, mais les caresses de l’ange finirent par la mettre plus à l’aise. Sa langue dansait énergiquement avec celle de sa compagne, un léger filet de salive les reliant. Le doigt qu’on lui rentra dans l’anus n’était pas aussi apprécier que le reste par contre. Aegis n’avait jamais été pénétrer à cette endroit, même par sa maîtresse. Ce n’était pas une sensation désagréable… Mais plutôt étrange. Comme quoi même les robots ont besoin d’être ‘’préparer’’ lorsqu’on tente ce genre de chose. Comme Kokonoe l’avait dit plus tôt : elle a mit le paquet pour que ses créations aient l’air de vrais femmes. Malgré cette petite surprise, l’androïde n’avait démontré aucune expression qui trahissait son malaise, même qu’elle se mit à gémir de plus en plus bruyamment.

Parlant de gémir, l’orgie faisait rage dans le décor. Chacune se laissait aller comme si elles étaient seules, s’emboîtant sans honte. Certaines s’offraient quelques petites gâteries mutuelles, Nu, qui était toujours à la merci de Kusanagi, hurlait pratiquement son plaisir. Chacune de ses créations avaient développé certains goûts au niveau du sexe, Nu était celle qui avait découvert un plaisir sans fin lors des relations bestial. Au diable la tendresse, elle, elle était là pour se faire défoncer de toutes les façons possibles et non pour prendre une tasse de thé. La tueuse de dieu était plutôt du style dominante, c’est pourquoi ces deux là finissaient souvent ensemble.

De son siège, la neko soupira un bon coup. Regarder était bien plaisant, mais au bout d’un moment, ça commençais à devenir plutôt ennuyant. Les coups de langue de Luna ne suffisaient plus, elle voulait, non, elle DEVAIT prendre part aux festivités principales. Tassant son esclave robotique sans grande douceur, elle se releva et s’approcha de l’ange, se léchant les lèvres d’envie. Elle fit signe à Aegis de se mettre de côté pendant un moment, venant dévorer les lèvres de son invité avec un désir non dissimulé. Contrairement à ses créations, Kokonoe n’hésita pas une seconde avant de venir plonger son majeur et son index entre les jambes de l’ange, venant récolter un peu de son jus intime. Après quelques temps, elle finit par se retirer pour déguster ce qu’elle venait de récoltée.

Je me suis toujours demander à quoi une ange pouvait bien goûter…  L’entré était bien, mais là c’est le plat principal que je veux.

Sans rien rajouter de plus, elle passa sa langue râpeuse le long de son cou, descendent par son flanc pour finalement se retrouver entre ses jambes.

Pauvre petite, personne n’est venu s’occuper de toi à cet endroit… J’espère que l’attente valait la peine.
Sya était maintenant légèrement allonger, ses jambes par-dessus les épaules de la scientifique, étendu sur Aegis qui avait repris ses baisers et Serra à ses côtés qui n’avait jamais lâcher ses seins. Sans la faire attendre plus longtemps, la chatte se mit à agiter sa langue. D’abord lentement, longeant ses lèvres intimes avant d’y mettre plus de vigueur, s’attardant sur sa perle de plaisir de temps en temps.  Kokonoe prenait son pied, ça il n’y avait pas de toute. Elle ressentait un grand vide par contre, un vide qu’elle comblait du mieux qu’elle le pouvait en se masturbant avec énergie, inondant de son nectar les doigts qui tentaient de la combler.
Journalisée



« Le jus d'Homme, la nouvelle boisson énergisante, par SERF. Goûtez-y, et vous serez accroc.  Attention, l'abus de jus d'Homme peut provoquer des fécondations. » - Lionne
Sya
Avatar
-

Messages: 1841


Just à little Bitch ~ ♪


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #7 le: Avril 09, 2012, 04:40:32 »

Une orgie, c'était toujours ce que l'ange préférait et ce, qu'importent ses partenaires. Aussi dominante que ses sœurs prêtresse lorsqu'elle n'était qu'une apprentie, avec sa tendre moitié esclave ou avec des élèves aussi perverse qu'elle, l'ange aimait tous les genre d'orgies, exclusivement féminin, bien sur! Quoiqu'une futa ou deux dans le lot permettait un peu de piment en plus! Mais là, avec des androïdes, c'était une première pour elle! Sya était un ange et avec ses capacités, elle pouvait très bien sentir l'envie et la passion de ses partenaires, sauf que dans cette situation, elle ne pouvait sentir celle que de la neko en chaleur, le fait qu'elles soient androïdes causant ce trouble? Comme ce gros démon rouge qui l'avait invité! Il avait l'apparence d'un homme mais pas la présence. Un cas dur à gérer pour elle mais qu'importe, elle préférait sa petite fête. Si Serra était très gentille en s'occupant de sa poitrine, jouant avec comme bon lui semblait, l'ange y répondait qu'avec ses gémissements et ses caresses. Pour Aegis, son apparence et attitude timide charmaient l'ange qui ne pouvait pas se montrer dominante ou brutale avec elle. Elle l'embrassait doucement et se permettait un doigt dans son entrée secrète et sa petite surprise fit apprécier, elle le savait bien qu'elle ne ressentait pas les sentiments de sa partenaire.

Sya était prise avec ses deux-là et ne pouvait qu'observer sa Maitresse en chaleur. Mais à entendre tous ses gémissements dans ses angles morts, ça avait l'air plus qu'intéressant! Comme la neko en avait marre de se doigter ou laisser ce travail à l'un de ses jolis jouets, elle vira Aegis de sa place pour la remplacer, prenant avec plus de passion le petit ange qui ne pouvait qu'aimer ce genre de chose. Mêlant sa langue à celle de la neko, c'est un balais buccal qui était en cours! Kokonoe s'y prenait bien avec elle puisqu'elle ne patientait pas longtemps avant qu'elle ne sente ses doigts entre ses jambes. Si bon et si merveilleux que de les sentir remué en elle. Une fois cette entrée fini, elle se décida de passer a la suite, chose que Sya attendait bien depuis le début.

« Oh oui Maitresse, croquer la petite esclave ♥ »

Serra ne lâchait pas sa petite poitrine qui était torturée par sa langue et sa main et Sya fit installer par Aegis, presque allongé par terre, Aegis la soutenait derrière et la seule pensée de cette petite esclave angélique était qu'elle pouvait sentir sa poitrine contre son dos et ses ailes. Les jambes posées sur les épaules de sa Maitresse, Sya était impatiente de sentir cette langue la lécher, surtout à cet endroit. Les langues des nekos sont râpeuses mais bon sang, ce que c'était agréable de sentir son bouton d'amour être frotté de cette manière! De plus, cela lui rappelait Sai-chan d'une certaine manière. C'est ce qu'elle devra endurer avec elle une fois qu'elles seront ensemble. Une impatience plus grande que tout au monde! Si Kokonoe se faisait un peu languir, ça ne sera que meilleur. Juste avant que Aegis se penche sur elle pour reprendre ses baisers, elle voulait répondre à son petit commentaire.

« Hihi, faite ce que vous voulez de Sya, Maitresse. Elle sera aussi gentille que vos grandes poupées. Sya aime être traitée comme un objet! »

Partageant un nouveau baiser avec Aegis, Serra ne lâcherait pour rien au monde sa poitrine apparemment. La scientifique commença son entré en elle et elle en gémissait déjà. Elle remuait un peu son bassin en sentant cette langue la fouiller de plus en plus profond. Sa mouille coulait toujours entre ses jambes, rien que pour sa Maitresse! Sa main droite se baladait sur l'un des seins de Serra que l'ange caressa d'abord doucement, moelleux, ferme, la comparaison avec un vrai était incroyable! Mais pour lui renvoyer la pareille, Sya pinça un des petits bouts de chair. Doucement, elle tirait dessus, reprenant les caresses pour recommencer ensuite, elle aimait ça! Sa seconde main par contre était pour les cheveux d'Aegis qu'elle caressait du mieux qu'elle pouvait. Elle se laissait faire sous les assauts de ses jolies femmes, elle n'était qu'un jouet entre leurs mains, mais c'est ce qu'elle adorait. Être le petit jouet idéal des femmes, l'un de ses plus grands rêves. Elle aurait surement une demande à faire à Kokonoe à la fin de leurs jeux, un petit souhait pour profiter d'autant de partenaires.

« Hiaaannn Maitressssssse!!! Con...continuez co-comme ça... Haaaa~ »
Journalisée

S.E.R.F - 23
Legion
-

Messages: 753


Lolicon-ô-mètre


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #8 le: Avril 30, 2012, 04:46:29 »

La scène qui semblait directement prise d'un film porno devenait de plus en plus hors de contrôle. Plusieurs personnes, dirons-nous ''normal'' serait grandement choqué devant une telle débauche, ce qui n'était pas pour déplaire la scientifique qui affectionnait particulièrement ces pratiques plutôt douteuses. Sur la console où elle passe ses journées, plusieurs clignotants émettaient un signal, mais pour rien au monde est-ce que Kokonoe n’allait mettre cette petite fête sur le hold pour parler aux imbéciles de son administration. Oui son prototype avançait et non elle n'avait aucune idée de quand elle allait le mettre à terme. C'était sa réponse d'hier, c'était sa réponse d'aujourd'hui et il s'agissait de sa réponse de demain. Elle en avait marre de ces imbéciles qui n'avaient rien de mieux à faire que de cogner à sa porte matin et soir pour lui demander ce qu'elle avait mangé ce matin et si elle s'était brosser les dents avant de se coucher... Si elle avait vraiment quelque chose à leur dire, elle viendrait les voir. Ce qui se passait dans son labo en ce moment, c'est ce qu'elle voulait, c'est ce dont elle avait besoin, pour pouvoir relâcher une bonne dose de stress, alors personne n'allait lui enlever.

L'orgie battait son plein autant du côté de l'ange qu'en arrière-plan. Kusanagi avait fini par relâcher la pauvre Nu qui tremblait sous l’intense dose de plaisir saphique qu'on venait de lui offrir, prenant une petite pause pendant que la blondinette allait tenir compagnie à Lambda qui devait s'occuper seule, la pauvre avait été abandonner par Undine et Luna qui se caressaient un peu de la même manière que Kokonoe et Sya, si ce n'est qu'avec un peu plus de retenu.

Mais revenons un peu au centre de la débauche, après tout, c'est là où les deux actrices principales se laissaient aller. Kokonoe ne voyait pas vraiment l'intérêt de changer de position, après tout elles étaient confortables non? La tête toujours entre ses cuisses, sa langue parcourait sa petite fente avec énergie, récoltant le jus intime de l'ange du mieux qu'elle le pouvait, le lapant comme un chat avec son lait. Sa dernière main libre n'en pouvait plus de rester inactive et vint se posé sur le petit cul de Sya, en caressant la croupe avant de s'avancer lentement vers son petit trou, le pénétrant à l'aide de son index et de son majeur. Elle continua ce petit manège pendant un moment, la torturant d'un rapide mouvement de va-et-viens avant de retirer ses deux doigts, qu'elle fourra aussi rapidement dans sa petite chatte, profitant pour laisser sa langue râpeuse venir caresser son clitoris, l'aspirant entre ses lèvres, l'amenant du mieux qu'elle le pouvait vers l'orgasme. Elle finit par se retirer pour venir prendre ses lèvres d'Aegis pendant un moment.

J'espère que tu as bien aimé l'entrée... Mais la soirée est loin d'être finis pour toi, je suis très loin d'être satisfaite et croit moi, je sais être une vraie catin quand je m'y mets. Maintenant je veux que tu t'occupes de moi, tu ne t'arrêtes pas avant que je t'en donne la permission, alors met toi au travail!

Sya n'était pas prête d'avoir finit, car non seulement la jeune chatte était insatiable, mais elle avait encore ses créations à satisfaire. Peut-être que cela allait prendre du temps, mais après tout, qu'est-ce qu'on s'en fout. Pour le moment, elle était son jouet et elle allait agir comme tel.

Quand tu vas avoir fini, tu pourras faire une demande spéciale à ta maîtresse.
Journalisée



« Le jus d'Homme, la nouvelle boisson énergisante, par SERF. Goûtez-y, et vous serez accroc.  Attention, l'abus de jus d'Homme peut provoquer des fécondations. » - Lionne
Sya
Avatar
-

Messages: 1841


Just à little Bitch ~ ♪


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #9 le: Mai 17, 2012, 10:50:31 »

Allongé - à moitié plutôt – sur Serah, Sya laissait faire sa maitresse néko, elle était son petit jouet, sa petite chose et chaque désir de sa part devra être faite dans l'immédiat. C'est ainsi que Sya fut élevé et elle tenait toutes les règles de prêtresse et d'esclave très à cœur. Aegis venait s'occuper d'elle en la caressant et aussi en venant chercher parfois ses lèvres mais le mieux restait tout de même sa maitresse qui s'occupait si bien de son intimité. Sa langue râpeuse, digne de toutes néko, c'était si intense, elle voulait la sentir frotter sa petite boule de chair si délicieusement jouissive! Chaque millimètre que la langue frottera dessus, elle se voyait déjà hurler de plaisir! Alors que les mains d'Aégis parcouraient son petit corps, elle tentait d'en faire de même avec elle, elle aurait aimé pouvoir le faire à Kokonoe mais elle s'occupait si bien d'elle. Si elle n'aurait pas été sa maitresse, elle lui aurait surement maintenu la tête contre elle pour sentir sa langue râpeuse au plus profond d'elle-même! Lorsqu’elle fit jouer ses deux doigts dans son petit trou, l'ange de la luxure se sentait si bien qu'elle n'hésitait pas à le partager avec tout le monde!

« Haaaannnn Maitreeeesssse! Sya adooooore ça! »

Jouer avec n'importe quelle partie de son corps la rendait heureuse mais c'est vrai qu'elle avait un faible pour son petit bouton d'amour – comme pour beaucoup si ce n'est pas toutes les femmes – et son petit trou arrière. Inutile de décrire son état lorsqu'elle voyait une futa bien membré! Son premier choix lors d'un rapport était toujours cette petite entrée. Sya se sentait si bien entre leurs mains, son petit bouton à plaisir qui était suçoté par Kokonoe, elle adorait cette journée bien qu'un mâle assez bizarre fût si proche d'elle! Elle sentait qu'elle allait jouir et ce fut avec un petit cri de plaisir qu'elle venait de relâcher sa semence qui aspergea la bouche et le visage de la néko que Sya se sentait si heureuse. Sa maitresse fit une pause pour retourner voir Aegis qu'elle embrassait sous les yeux de Sya, lui donnant une folle envie de faire pareil avec elle. Donnant de nouvelles instructions, elle voulait avoir Sya pour elle toute seule? Soit, c'était sa Maitresse après tout. Elle se redressa pour se tenir debout, sur les genoux à observer la belle néko au poil rose sous ses yeux.

« Sya aime les Maitresses autoritaires, surtout quand ce sont des catins, hihi! »

Approchant d'elle à quatre pattes, elle lui fit une petite récompense pour quand elle aura fini et à vrai dire, elle avait déjà sa petite idée qu'elle gardait pour elle.

« Merci Maitresse mais n'hésitez pas à demander tout ce que vous voulez à Sya, elle peut tout faire du moment que cela concerne la luxure. »

Échangeant les rôles, c'était à présent à son tour d'avoir la tête entre les cuisses de Kokonoe. Reniflant cette fente si délicieusement odorante, ça puait la luxure et la saison des chaleurs, bon sang ce que ça l'excitait! Elle n'avait jamais su si c'était un don qu'une de ses sœurs prêtresse lui avait donné ou si c'était dans le code génétique des anges mais son odorat était un peu plus fort que celui d'une humaine? Alors pour ce qui est de sentir une odeur de sexe, elle était très forte! Doucement, très doucement, elle fit partir sa langue de l'extrémité de cette fente pour remonter très doucement jusqu'en haut. Un goût délicieux, aucune maitresse ne pouvait lui déplaire au niveau du goût, elles sont si bonnes! Mais plutôt que commencer comme cela, Sya remonta vers sa maitresse, frottant son petit corps contre le sien. Placer sur l'un de ses côtés, elle venait chercher un baiser auprès d'elle alors que ses doigts remuaient doucement dans l'antre humide de la néko perverse.

« Sya veut voir comment vous êtes belle quand la petite esclave vous rend heureuse. »

Et pour éviter de se regarder mutuelle en sentant le plaisir, vaut mieux en rajouter une couche en cherchant un peu plus de plaisir! Sa petite poitrine contre celle plus développée de Kokonoe. Elle ne faisait pas qu'embrasser la scientifique, non elle venait lui lécher la joue et le cou aussi, Sya était la perfection en matière d'esclave! Esclave au féminin bien sûr car elle sera surtout un très bonne combattante pour les mâles. Hors de question de servir cette race infecte et puante! Avec un dernier petit bisou sur la joue, elle redescendait plus bas pour enfin donner le meilleur d'elle-même! Observant cette fente plus humide à présente, elle colla ses lèvres contre les siennes en lâchant un long gémissement de plaisir! Léchant avec passion cette intimité si délicieuse, elle plongea sa langue dedans en récoltant ce jus intime qu'elle chérissait tant. Ses deux mains sur les hanches magnifiques de sa maitresse, Sya s'en donnait vraiment à cœur joie de lécher sa maitresse.

Alors qu'on pourrait croire qu'elle respectait parole, elle était bien trop tentée quand il y avait autant de monde! C'est pour cela que ses petites fesses se balançaient de gauche à droite pour attirer la première venue, une de ces poupées qui voudra bien jouer avec son intimité ou son croupion. Qu'importe la poupée, elle voulait du plaisir, toujours plus! Néanmoins, c'était presque sûr qu'aucune n'allait approcher sans l'autorisation de la créatrice. Allant plus loin à présent, elle le suçait, elle aspirait même ce petit bouton d'amour comme si elle aurait vraiment voulu le retirer! Oh oui, elle voulait qu'elle jouisse dans sa bouche ou sur son visage, si Kokonoe était une catin, alors qu'est-ce qu'était Sya? 
Journalisée


Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Dream Away - Le Grand Jeu
ChatBox