banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2 3
  Imprimer  
Auteur Sujet: un cadeau de ma maitresse Ishtar [pv Theorem]  (Lu 3919 fois)
Lili Ivanes
Humain(e)
-

Messages: 649



Voir le profil
FicheChalant
« le: Novembre 12, 2011, 12:55:01 »

voilà que quelques semaines était passé depuis qu'Ishtar m'avait volontairement attirer dans son domaine sur Terra et remise sur le droit chemin en me corrigeant sévèrement, pendant quelques jours.
après quoi, elle m'a renvoyé sur terre, non sans être épuisé et souillé, pendant les jours qui ont suivis, mon bassin était douloureux.
il faut le dire les Orcs sont de parfait étalons et que mon bassin se souviendra longtemps de leurs assauts bestiaux.

mais malgré la punition qu'Ishtar m'avait donner dans son domaine, après m'être bien reposé, je revenais un peut chaque jours après les cours passer du temps dans la crypte d'Ishtar dans les quartier de la toussains, révisant mes cours du lycée, ainsi que mes cours de magie, avant de rentrer chez moi pour manger et aller me coucher.

et c'est un mardi soir et revenant du lycée, qu'il y a eu quelques surprise.
en rentrant dans la Crypte et m'approchant de la table et remarque que les livres qui était étalé sur celle ci ont été rangés, à la place, une enveloppe avec marquer mon prénom dessus " Pour Lili".

sa ressemblais beaucoup à ce qui c'était passé il y à de sa quelques semaine pour me faire corriger, mais cette fois ci je n'avais rien fait, qu'est ce que sa pouvais bien être.
je pose mon sac à terre, attrape cette enveloppe et l'ouvre.
« Dernière édition: Novembre 20, 2011, 07:42:37 par Lili Ivanes » Journalisée

Theorem & Ishtar
Legion
-

Messages: 1378


Deux pour le prix d'un !


Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Deux êtres différents mais complémentaires. L'un est une Goule Haiena immortel masochiste et soumis en chasteté, l'autre est une Dragonne Noire transsexuelle et sado tout en étant bien équipée. Ils aiment le latex et la perversion et dans le Pays d'Inferis, ils sont les amiraux d'une flotte marine importante.
« Répondre #1 le: Novembre 12, 2011, 05:54:48 »

A l'intérieure de cette dernière, Lily trouva un plan détaillé de la crypte avec les indications pour retrouver un des cercueils parmi le tas qui s'y trouvait. Les mots d'Ishtar disaient ceci :

"Montre-moi que tu as appris en me côtoyant. Amuse-toi bien."

Le mot d'Ishtar était signé d'un baiser en rouge à lèvres. Le plan l'amena alors à un des cercueils. ce dernier s'ouvrait de l'extérieur par un verrou simple. Lorsque la jeune fille l'ouvrit, elle put voir son contenu... Parmis le capitonnage recouvert de vinyle, le corps d'un jeune garçon était là. Un jeune Inu, aux oreilles de chien, il portait un haut de bikini ouvert laissant voir ses tétons percés d'anneaux, avec un top en filet le recouvrant.

Il avait de longs gants en latex, une mini-jupe fendue en vinyle rose. sa petite culotte avait un trou laissant passer ses deux pénis retenus dans une ceinture de chasteté. Il avait deux bas en latex retenues par des jarretelles. Plus qu'à le mettre sur le trottoir en quelques mots. Il avait une gag ball et un bandeau sur les yeux. Ses deux bras étaient retenus par des menottes. La clé de ces dernières étaient dans l'enveloppe précédemment ouverte. Ishtar laissait à la disposition de Lily cet esclave, mais aussi sa chambre et ses sex toy sur place dans la crypte.
« Dernière édition: Novembre 21, 2011, 09:23:38 par Ishtar Naviento » Journalisée




Amirauté - Capitaine du Czarina Tiamat et du Kurokuta
Artworks réalisés par Feline-Bun et Butter-T
Lili Ivanes
Humain(e)
-

Messages: 649



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #2 le: Novembre 21, 2011, 09:03:10 »

une fois ouverte, je retire sont contenue fait de papier et vide le reste sur la table, il y à deux lettre ainsi qu'une clé.
je prend la clé en main et l'examine.
mais à quoi peut bien servir cette clé?
je la repose et déplie les feuilles, sur une, de simple mots écrit par la main d'Ishtar.

"Montre-moi que tu as appris en me côtoyant. Amuse-toi bien."

je ne les comprends pas, comment lui montrer quelques choses alors qu'elle n'est pas là et puis m'amuser à quoi?.
de nouvelle questions qui reste s'en réponses, mais bon, je repose cette première feuille et déplie la seconde, c'est un plan de la crypte comme c'est marqué, d'un trait rouge est marquer le chemin à prendre.
je me baisse et fouille dans mon sac ma lampe torche, une fois fait, je me dirige vers l'escalier qui mène dans la crypte.
heureusement qu'Ishtar ma laisser un plan, parce que je sais comment aller jusqu'à sa chambre, mais je n'ai jamais osé visiter les autres couloirs, c'est tellement lugubre que sa me fait peur.
je descend doucement les escaliers et suit les indication du plan, tournant à droite, tournant à gauche, puis encore à droite, l'ère est tellement frais que sa me donne la chair de poule, mais il n'y à pas que sa.
en passant dans ces dédale de couloir très sombre seulement éclairer de ma lampe torche, j'entends parfois en passant devant des cercueils des cris et des gémissements étouffé, ce qui m'inquiète beaucoup, mais j'en fait abstraction en me concentrant sur le plan.
quand enfin j'arrive à l'endroit indiqué sur le plan, j'éclaire les alentours, il n'y a que des emplacement vide pour des cercueils, quelques cranes un peut partout dans la salle et ce cercueil sur des sorte de tréteaux.

curieuse je m'approche doucement du cercueil, j'ouvre les deux loquet qui le tienne fermé, mon cœur s'emballe, j'espère que ce n'est pas une blague morbide de sa part.
j'ouvre doucement le cercueil d'une main, alors que de l'autre j’éclaire ce qu'il contient.
c'est avec une grande surprise que je découvre son contenue, une jeune fille à la chevelure rouge et des oreilles de chien, les yeux bander, une gag ball dans la bouche, celle ci semblais dormir profondément.
en descendant mon regard, je remarque qu'elle à les tétons percer  par les anneaux comme moi, mais soit son corps à du retard dans sa croissance, soit elle est vraiment très jeune, parce qu'elle n'a vraiment pas de poitrine.
son buste recouvert par un haut en résille, les bras dans le dos, mon regard continue de détailler cette fille, mais quand j'arrive à son bassin qui n'est couvert que d'une mini jupe fendu, je penche la tête et découvre avec stupeur que sa culotte à un trou au niveau de son bas ventre et fait ressortir une ceinture de chasteté masculine.
sur le coup, je ne sais plus trop quoi penser, est ce que c'est une fille? un garçon? une futa?

je réfléchie pendant plusieurs minutes, avant de me rappeler les mots de la lettre d'Ishtar, de m'amuser.
peut importe ce qu'était cette créature, Ishtar me l'offrait pour que je m'amuse avec, un beau cadeau de sa part, mais il fallait encore que je l'amène autre par.
et quoi de mieux qu'un endroit avec d'autre jouets que la chambre d'Ishtar, un sourire commence à se dessiner sur mon visage, alors que j’éclaire à nouveau mon nouveau jouet.
amenant une main sur sa joue, je lui dit d'une voie douce tout en caressant celle ci.

ooouuuuhooouuuu... allé, il faut se réveiller maintenant...

il ne mis pas bien longtemps à bouger, poussant des gémissement étouffé, dû à la gag ball, essayant de défaire ces liens, je tente de le rassurer d'une voie toujours aussi douce.

là... calme toi... tout vas bien... je suis là maintenant et je vais m'occuper de toi... mais il faut d'abord sortir d'ici...

il se calme rapidement, avant que je ne l'aide à sortir du cercueil, passant mon bras sur ces épaules, je le guide jusqu'à la chambre d'Ishtar, une grande pièce ou le sol est recouvert de matelas, j'allume les lumières au passage, avant de lui demander de se mettre à genoux au milieux de la pièce.

là stop... maintenant met toi à genoux...

ce qu'il fit sans trop de résistance, ces poignet sont entraver par des menottes, mais je n'est pas les clés, attend un peut, la clé qu'il y avait dans l'enveloppe.
je la sort de ma poche et le regarde plus attentivement.
sa doit être sa, mais pour l'instant je ne compte pas encore le détacher.
je fait le tour de la pièce et inspecte pour voir si Ishtar n'aurais pas laisser une autre lettre, mais aussi si elle n'a pas installé de caméra, connaissant Ishtar elle en aurais peut être placé pour voir et revoir ma façon de m'amuser avec ces jouets.
mais après avoir fait le tour de la pièce, je ne trouve rien de suspect, n'y aucune lettre.
par contre la plus par de ces jouet sont là et il y en a des tas, de toute sortes, de quoi bien m'amuser pour un moment.
mais avant de commencer à s'amuser, il faut faire connaissance, je m'approche alors de mon nouveau jouet avant de lui demander d'une vois toujours douce.

alors dit moi, comment tu t'appelle et qu'est ce que tu es?

pour qu'il puisse me répondre, je passe mes mains derrière sa tête et défait l'attache de la gag ball, avant de lui enlever de la bouche. de toute façon il n'en aurais plus besoins.
Journalisée

Theorem & Ishtar
Legion
-

Messages: 1378


Deux pour le prix d'un !


Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Deux êtres différents mais complémentaires. L'un est une Goule Haiena immortel masochiste et soumis en chasteté, l'autre est une Dragonne Noire transsexuelle et sado tout en étant bien équipée. Ils aiment le latex et la perversion et dans le Pays d'Inferis, ils sont les amiraux d'une flotte marine importante.
« Répondre #3 le: Novembre 29, 2011, 09:33:59 »

Theorem fut déplacé jusqu'au lit d'Ishtar. Il avait encore les yeux bandés donc c'était impossible pour lui de voir qui allait devenir sa dominatrice. Un peu perdu dans ses pensées, embrouillé par la drogue que lui avait donné la dragonne, il attendit calmement une action quelconque de la part de la femme qui allait le dominer. Elle semblait jeune à entendre sa voix. Puis elle lui demanda comment il s’appelait et ce qu'il était. Ca ne devait pas être trop compliqué...

"Theorem, mais vous pouvez m'appeler Tasha... Je suis un Inu et je viens de Terra..."

Puis, il devait savoir qu'elle était son travail à présent. Les mains attachées dans le dos, il ne pouvait pas encore faire grand chose. Il ne savait pas si cette fille allait être violente avec lui ou pas. Il ne bougea pas, attendant des ordres. De plus, même si la fouille rapide de Lili n'avait rien donné, une caméra caché filmait la scène. Ishtar la regarderait par la suite, se touchant certainement devant. C'était l'heure de voir si sa disciple avait apprit des choses.

"Que puis-je faire, maîtresse ?..."
Journalisée




Amirauté - Capitaine du Czarina Tiamat et du Kurokuta
Artworks réalisés par Feline-Bun et Butter-T
Lili Ivanes
Humain(e)
-

Messages: 649



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #4 le: Décembre 11, 2011, 02:22:25 »

mon nouveau jouet me réponds qu'il s'appelle Theorem, mais que je peut l'appeler Tasha, qu'il est un Inu et qu'il viens de Terra.
mon jouet serais un mâle au vue de son nom, mais ce deuxième nom avec lequel je peut l'appeler sonne plus féminin, peut importe.
c'est un Inu alors, mis humain mis chien ou quelques choses dans ce genre aux vue de ses oreilles touffu et de la queue en bas de sont dos.
je me redresse et fait à nouveau le tour de theorem, venant toucher ces oreilles d'une main, je détaille son corps androgyne, ces courbes pourtant féminin, j'ai encore du mal à croire que c'est un garçon, surtout avec sa longue chevelure rouge éclatante qui descends en cascade sur ces épaules.
je serais vraiment sur qu'il est vraiment un mâle quand j'aurais enlever cette ceinture de chasteté.

mais les paroles de Theorem me sorte de mes pensées quand il me demande ce qu'il peut faire en m'appelant maitresse, sur le coup je marque un temps d’arrêt.
sa me fait tout bizarre qu'il m'appelle comme sa, jamais personne ne m'a jamais appeler comme sa et généralement c'est moi qui doit appeler Ishtar ou d'autre ainsi.
mais Theorem à raison, il est mon jouet, il est à moi et me doit le respect, faire ce que je lui demande que sa lui plaise ou non.
cette sensation de pouvoir, d'être dominante envahie mon corps et commence à m'exciter.
je m'éloigne de Theorem de longue secondes tout en le regardant, réfléchissant à ce qu'aurait fait Ishtar à ma place, des centaines d'idées me passe par la tête.
quand enfin j'en choisis une, je me dirige vers le trône d'Ishtar qui se trouve à trois mètres à droite de Theorem, je m’asseoir dedans, écarte mes jambes que je place sur les accoudoirs relève ma jupette et dit à Theorem.

dit moi Theorem... tu est mis chien mis humains c'est sa? tu à donc l’odorat développé? alors trouve moi en humant l'air et cherche l'odeur de ma petite fente.
quand tu l'aura trouvé, tu me montrera ce que tu sais faire avec ta bouche.
allé cherche... cherche...


pour l'aidé à me trouver, je passe un main dans ma culotte et viens caresser de mes doigts mes grande lèvres, réchauffant mon bas ventre pour que mon nectar dégage sont parfum enivrant.

Journalisée

Theorem & Ishtar
Legion
-

Messages: 1378


Deux pour le prix d'un !


Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Deux êtres différents mais complémentaires. L'un est une Goule Haiena immortel masochiste et soumis en chasteté, l'autre est une Dragonne Noire transsexuelle et sado tout en étant bien équipée. Ils aiment le latex et la perversion et dans le Pays d'Inferis, ils sont les amiraux d'une flotte marine importante.
« Répondre #5 le: Janvier 20, 2012, 07:08:55 »

Theorem, laissé encore dans le noir du bandeau qu'il a sur les yeux, se met à grelotter un peu de froid. Mais aussi, il tremble d'excitation. En effet, il se sent excité tout simplement parce qu'Ishtar lui avait donné des produits aphrodisiaques. ces derniers étaient encore efficaces et c'est avec l'esprit un peu embrumé, qu'il se tourna vers la droite, ayant bien entendu parler sa nouvelle maîtresse dans cette direction. Le jeune Inu avance doucement de quelques pas, avec prudence, avant d'arriver face à sa maîtresse.

"Me voila arrivé maîtresse..."

Le jeune Inu baissa doucement son visage et commença à lécher cette fente intime, comme lui avait demandé sa maîtresse. a langue de Theo, douce et râpeuse, commença à caresser le clitoris et les lèvres roses de la dominatrice. Doucement, sa langue se mit à laper plus intensivement, en des mouvements plus larges. Sa langue caresse son anus et remonte jusqu'au bouton d'amour, dans une rotation verticale parfaite. Enfin, sa langue fit des cercles autour de l'entrée de sa chatte et, tout doucement, entra dans cette antre chaude. Qui sait combien de pénis s'étaient glissés dans cette fente ? Combien étaient humains et combien avaient éjaculés en elle sans capote ? Cette idée fit frémir Theorem qui entra sa langue au plus profond en essayant de deviner quelle espèce venait de baiser en dernier sa maîtresse et depuis combien de temps... Mais peut être allait-elle lui donner la réponse ? Il sentait avec son sens développé du goût, la saveur du sperme frais qui avait tapissé son vagin... Un humain peut être ?
Journalisée




Amirauté - Capitaine du Czarina Tiamat et du Kurokuta
Artworks réalisés par Feline-Bun et Butter-T
Lili Ivanes
Humain(e)
-

Messages: 649



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #6 le: Janvier 20, 2012, 09:43:34 »

mon ordre donné, je vois le jeune inu se diriger vers moi sur les genoux, ces bras toujours attacher dans le dos, de mes doigts je continue de caresser mon antre qui commence à s'humidifier et à se réchauffer.
petit à petit, il arrive jusqu'à moi, il me l'annonce même, je lui réponds sur un ton autoritaire.

je le vois bien Theorem! allé, commence à faire ce que je t'ai demandé!

je lui ordonne, décalant ma petite culotte sur le coté avec ma main avec laquelle je me caressais.
il avance sa tête doucement entre mes jambes et commence à lécher mon intimité, sa langue à la fois douce et rapeuse caresse mes grandes lèvres et remonte jusqu'à mon bouton d'amour, le plaisir me submerge aux premiers coups de langue, de petits gémissement commence à sortir de ma bouche, mon bas ventre se réchauffe de plus en plus, je le laisse faire appréciant chaque coups de langue.

mmmmmmh... aaaaaah... mmmmmmh...

mais au bout d'un moment, mes gémissement et le plaisir que je ressent se font plus intense, alors que ces coups de langues deviennent plus amples, plus rapide et plus insistant.

ooouuuuuh... AAAAAAAAH... c'est bien mon chien... OOOOOH... continue de faire du bien à ta maitresse... MMMMMMH...

mon antre dégouline de mouille à présent, des jets de cyprin venant parfois souiller le beau visage de Theorem, dégoulinant ensuite sur ces joues, ces lèvres et son menton.
sous l'excitation, mes mains ne reste pas inactives, avec l'une d'elles je viens caresser un de mes seins par dessus mon haut d'écolière, alors que l'autre viens caresser la longue chevelure rouge de mon esclave, poussant parfois derrière sa tête pour qu'il vienne écraser son visage contre mon antre chaud.
je sent parfois sa langue prendre plus d’amplitude et celle ci venir caresser mon petit trou si sensible avant de monter jusqu'à mon clitoris déjà gorger de sang et dresser d'excitation.

puis, ces coups de langue viens se concentrer sur mon antre, léchant mes grandes lèvres et toute la mouille qui pouvait sortir de ma petite fente, jusqu'au moment ou je sent celle ci écarter mes petites lèvres et investir mon vagin, je sent sa langue s'activer en moi et caresser mes douces membranes.
fermant les yeux, j'amène mes deux mains derrière la tête de Theorem et le tire vers mon antre jambe pour l'inciter à rentrer sa langue aussi profondément qu'il le peut, mon bassin pris de soubresaut sous le plaisir et l'excitation.

AAAAAAAH... oui mon toutou... MMMMMMH... continue... ne t'arrête pas... MMMMMH... tu aime le gout de ta maitresse?... OOOOOH... mais... il n'y à pas que le mien... AAAAAH... lèche bien en profondeur... MMMMH... oui... comme sa... tu sent ce gout différent?... c'est le gout d'un jeune étudiant qui m'a baiser ce midi... AAAAAAAH... nettoie moi en profondeur!...


pendant quelques secondes prenant conscience de ce que je venait de dire, je ne me reconnaissais pas.
est ce que c'est bien moi qui viens de dire sa?
moi qui suis si timide et si réserver d'habitude?
c'est peut être le fait d'être à la fois si excité et dominante qui me rend comme sa.
dans tout les cas mon jeune esclave obéi à mes ordres et enfonce sa langue le plus profondément possible, mais pas assez pour aller au fond, je le laisse se régaler de longue minutes, poussant des cris de plaisir  sous ces caresses buccal, jusqu'au moment ou je le tire sa tête en arrière en empoignant sa chevelure de mes deux mains, ouvrant à nouveau les yeux, je vois sa langue et son visage enduit de mouille, je ne résiste pas et toujours en le tenant fermement m'approche de son visage avant de lécher en un grand coup de langue son menton, ces lèvres, sa langue, son nez, le bandeau qu'il à sur les yeux ainsi que le front, récoltant sur ma langue ma cyprin mélanger à sa salive et aux sperme que j'avais dans mon antre, je l'avale avant de lui dire.

mmmmmh... tu as dû te régaler mon toutou? tu as aimé t'occuper de ma petite chatte?... mais ta maitresse aime aussi que l'on s'occupe de son petit trou. tu ne veut pas décevoir ta maitresse? alors il faut que tu t'en occupe... allé!!!

je ne me reconnais vraiment plus du tout, jamais je n'aurais osé parler à qui que se soit de cette manière, même sous la colère, est ce que c'est mon coté perverse qui ressort de moi maintenant? je ne serais le dire, mais me comporter de la sorte m'excite et m'incite à aller plus loin encore.
toujours les jambes écarté, je bascule mon bassin, pour que mon petit esclave est plus facilement accès à mon anus, avant de le tirer par les cheveux vers celui ci.

et j'espère que tu as encore faim?

ma dernière phrase avait un sens, non pas pour lui faire manger mes excréments, loin de là, mais parce que plus tôt dans l’après midi, pendant la récrée trois jeune étudiant m'avait sodomisé à tour de rôle avant de jouir dans mon intestin, resté à savoir si il arriverais à comprendre l'allusion et s'il arriverait à savoir combien de garçon m'avait pris par là aujourd'hui.

Journalisée

Theorem & Ishtar
Legion
-

Messages: 1378


Deux pour le prix d'un !


Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Deux êtres différents mais complémentaires. L'un est une Goule Haiena immortel masochiste et soumis en chasteté, l'autre est une Dragonne Noire transsexuelle et sado tout en étant bien équipée. Ils aiment le latex et la perversion et dans le Pays d'Inferis, ils sont les amiraux d'une flotte marine importante.
« Répondre #7 le: Janvier 21, 2012, 11:38:38 »

Theorem avait donné à sa maîtresse le plus délicieux et le plus intense des cunnilingus qu'il pouvait lui faire. Quand elle recula son visage au moment de l'orgasme, c'était pour mieux l'éclabousser de sa mouille. Le pauvre en était recouvert. Il resta un instant comme ça, tremblotant, trempé de fluides sexuels... Puis alors qu'il attendait, une poignée de cheveux dans les mains de Lili, il sentait sa langue passer sur son visage. Le pauvre se sentait salit, humilié... Mais ça l'excitait ! Le jouet parfait en somme. Puis elle lui annonça calmement qu'il y avait plus... Oh oui, son boulot n'était pas terminé. Elle poussa sur son visage à nouveau et colle sa bouche vers son anus.

Il craignait un instant qu'il allait devoir manger ses excréments. Mais au final, il commença d'abord par faire des mouvements concentriques avec sa langues. Il faisait des cercles sur ce muscle anal avant de se rapprocher du centre. Enfin sa langue entra dans cet orifice intime alors que son nez était tout proche de la fente de sa maîtresse. Sa langue s'enfonça et son goût développé lui prouva bien que l'humaine avait été baisée par trois chanceux humains. Ils s'étaient déversés en elle sans capote et l'avait remplit. Theorem venait de goûter au sperme de trois personnes différentes maintenant... Le jeune Inu, perturbé, continua de lécher sa maîtresse en espérant lui plaire... Car avec un peu de chance, il allait être à son service, pour toujours... Elle aurait eut un lécheur à domicile... si elle désirait.
Journalisée




Amirauté - Capitaine du Czarina Tiamat et du Kurokuta
Artworks réalisés par Feline-Bun et Butter-T
Lili Ivanes
Humain(e)
-

Messages: 649



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #8 le: Janvier 22, 2012, 04:36:43 »

mon petit toutou sort à nouveau sa langue et je sent celle ci caresser le contour de mon anus, il fait des cercles autour de mon petit trou tout en se rapprochant progressivement, très excité, le souffle haletant, mes gémissements reprennent de plus belle.
une de mes mains empoignant toujours sa chevelure pour le guider, de mon autre main libre, je viens caresser à nouveau mes seins par dessus mon haut d'écolière, je sent ma poitrine se réchauffer, mes téton se durcir et darder sous les caresses de mes propre doigt.

MMMMH... tu me fait languir mon chien... AAAAH... j'aime sa...

sa langue à la fois douce et rapeuse me donne un plaisir fou alors qu'il se rapproche de plus en plus de ma petit entrer, quand enfin je la sent s'insinuer en moi, dilatant mes sphincters avec douceur, je pousse un cris de satisfaction tout en envoyant ma tête en arrière.

AAAAAAAAAAH... c'est bien mon tout beau...MMMmmmh... bouge ta langue... allé... OOOOOH... lèche le plus loin possible... MMMAAAH...


je sent alors sa langue s'activer en moi, caressant mes chaudes et douce membranes anal en partie remplis du sperme des trois jeune étudiant de cette après midi, le plaisir m’envahis, c'est si bon et si pervers à la fois, mon bassin bouge tout seule sous ces coups de langue, je plaque sons visage contre mon entre jambe avec ma main qui empoigne sa chevelure pour ne pas qu'il s'arrête ou se retire, sons nez est en partie dans ma petite fente.
mon anus est si sensible à sa langue rapeuse que je sent que mon plaisir ne vas pas tarder à exploser.
le souffle encore plus haletant, mon corps entier chaud comme la braise, mes muscle se contractant de plus en plus fréquemment, ma main qui s'occupe de mes seins les délaissent pour venir écarter mes grande lèvres vaginal et titiller mon bouton d'amour.

AAAH... AAAH... MMMH... oui mon chien... continue... MMMH... ne t'arrête pas... oui... oui... ooOOUUUII... HHHHHAAAAAAAAAAAAAAAAAA!!!...


quand, envoyant ma tête en arrière, dans un ultime cris de jouissance, maintenant fermement sa tête contre mon entre jambe, mes muscles se contractant fortement pendant de longue secondes, enserrant fortement sa langue avec mes sphincters au passage, je jouis puissamment aspergeant son visage de jets de cyprin de ma petite fente écarté.
mon orgasme passé,je reprends mon souffle, mes muscles se détendent à nouveau, tout mes muscles, relâchant la poigne sur sa chevelure, mon corps est pris de spasme à chaque fois qu'il bouge sa langue en moi, mon corps n'arrête pas de sursauter, poussant en même temps de petit gémissement.

HAAA... HAAAA... HOOO... arrête mon chien... HMMM... HAAA...

sentant que le jeune inu ne s'arrête pas, je me redresse un peut, empoigne à nouveau sa chevelure et tire sa tête en arrière pour le décoller de mon entre jambe avant de lui dire sur un ton autoritaire.

tu vas m'écouter, j'ai dit stop!!! 

ces mots sortie, je lui donne une violente gifle sur la joue pour lui faire comprendre qui commande.

méchant chien!!!

je relâche ma poigne et garde le silence pendant une longue minute ou je resserre les jambes, remet ma petite culotte en place et redescend ma jupe sur mes cuisses avant de me rasseoir confortablement sur le trône d'Ishtar.
puis, je viens attraper la laisse de Theorem, tirant dessus pour qu'il se rapproche de moi, avant de lui demander d'une voie plus douce.

alors mon chien, tu n'as pas répondu à ta maitresse tout à l'heure et je n'aime pas que l'on me face attendre...

je lui donne un autre violente gifle sur l'autre joue avant de continuer en gardant la laisse tendue.

...je vais te le redemander alors. tu as aimé donner du plaisir à ta maitresse? tu aimes le gout de ta maitresse? son odeur? tu aime le gout du foutre? oui tu doit adorer sa vue la quantité que tu as léché.
j'ai une question pour toi, si tu me réponds correctement, je t'enlèverais le bandeau que tu as sur les yeux.
tu as envie voir à quoi ressemble ta nouvelle maitresse non?
alors voilà, si tu est vraiment un inu, en aillant bien lécher mon petit trou tu devrais pouvoir me dire combien de garçons ont jouis en moi cette après midi.
alors j'attends!!!


en entendant sa réponse, je le vois trembloter, après à savoir si c'est de peur, de froid ou d'excitation je ne serais dire.

Journalisée

Theorem & Ishtar
Legion
-

Messages: 1378


Deux pour le prix d'un !


Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Deux êtres différents mais complémentaires. L'un est une Goule Haiena immortel masochiste et soumis en chasteté, l'autre est une Dragonne Noire transsexuelle et sado tout en étant bien équipée. Ils aiment le latex et la perversion et dans le Pays d'Inferis, ils sont les amiraux d'une flotte marine importante.
« Répondre #9 le: Janvier 22, 2012, 06:26:30 »

Theorem voulait arrêter son annulingus, mais il ne pouvait pas clairement entendre les ordres avec les cuisses de Lili qui enserrait sa tête et bloquait ses oreilles. c'est une claque qui le tira du torrent de plaisir qu'il offrait à Lili. Le corps recouvert de mouille, le visage ruisselant presque des fluides sexuelles de l'humaine, il tremblotait. Là c'était surtout d'excitation. Il avait chaud, bandait dur dans sa ceinture de chasteté. Il voulait jouir mais savait que ça lui était interdit. Lécheur, voila ce qu'était devenu sa fonction. Timide, il savait qu'il devait identifier le nombre de personnes qui avaient sodomisé l'humaine... C'était un ordre et s'il y arrivait, il découvrirait le physique de sa dominatrice.

"Je ne sais pas trop... Il y en avait deux je dirais..."

C'était un peu par hasard. Soit les garçons étaient plusieurs, soit il avait jouit plusieurs fois... Difficile de dire. Son goût ne lui donnait pas de donnée précise tant ça avait été mélangé en elle. Il le sentait venir, mais il avait certainement donné une réponse fausse.

"Pardon maîtresse de ne pas être parfait..."
Journalisée




Amirauté - Capitaine du Czarina Tiamat et du Kurokuta
Artworks réalisés par Feline-Bun et Butter-T
Lili Ivanes
Humain(e)
-

Messages: 649



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #10 le: Janvier 23, 2012, 07:13:30 »

Son visage recouvert de mes fluides internes ainsi que ceux des garçons qui ont jouis en moi cette après midi, il me réponds qu'il ne sais pas trop, hésitant encore quelques secondes, il me réponds qu'ils ont été deux à jouir dans mon anus.
Faisant un moue déçu, je lui réponds.

Hoooo... qu'elle dommage mon petit esclave, tu t'es trompé, il y en avait trois.
Je vais devoir te laisser ton bandeau.


Il s'excuse alors de ne pas être parfait.
Je lui caresse la joue du revers de la main, avant de lui donner à nouveau une violente gifle, je tire alors sur sa laisse vers le sol pour qu'il se penche en avant, de mon autre main, je soulève sa mini jupe et lui donne trois violente fessé qui font rougir ces petites fesses, tout en lui disant sur un ton autoritaire.

Je n'ai que faire de tes excuses... Tu aurais dû trouver sans hésiter... Méchant chien... Méchant!!!

Je vois son corps se crisper à chaque claque sur ces fesses, laissant du moue sur sa laisse pour qu'il se relève, je me lève et me dirige vers la table de torture, tirant sur la laisse pour qu'il me suive tout en lui disant.

Allé viens maintenant! Je ne sais pas qui t'a éduqué, mais je vais parfaire à ton éducation mon chien!

Arrivant près de la table, je tire sur la laisse jusqu'à l'amener dos à la table avant de lui demander tout en tirant sur la laisse vers le haut.

Lève toi mon chien! Allé, lève toi!

Je le regarde se mettre debout, tremblotant, il doit se demander ce qu'il l'attends encore.
Je passe mes mains derrière lui et défait sa mini jupe que je laisse tomber au sol, puis délicatement, je défait les attaches de sa ceinture de chasteté avant de la descendre doucement jusqu'à ces chevilles.
C'est en me relevant que je vois avec surprise que c'est bien un mâle, mais qu'il n'a pas un mais deux beaux pénis de belle taille l'un au dessus de l'autre déjà dressé d’où s'écoule déjà du liquide séminal.
Je lâche un petit rire avant de lui lancer.

Et bien mon chien? En voilà une belle surprise pour ta maitresse! Tu devais être à l'étroit dans cette culotte de chasteté?

M'approchant de lui, mon visage à quelques centimètres du sien, il peut sentir mon souffle chaud venir le caresser, ces verge venant contre mes douces cuisses, je lui chuchote à l'oreille d'une voie langoureuse.

Tu veut que maman s'occupe de toi mon chien? Tu veut qu'elle te soulage un peut? Il suffit que tu me le demande gentiment... 

Ma main venant caresser ces fesses, alors que mon autre main caresse sa longue chevelure rouge, j'attends qu'il me réponde.



 
« Dernière édition: Janvier 25, 2012, 06:39:15 par Lili Ivanes » Journalisée

Theorem & Ishtar
Legion
-

Messages: 1378


Deux pour le prix d'un !


Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Deux êtres différents mais complémentaires. L'un est une Goule Haiena immortel masochiste et soumis en chasteté, l'autre est une Dragonne Noire transsexuelle et sado tout en étant bien équipée. Ils aiment le latex et la perversion et dans le Pays d'Inferis, ils sont les amiraux d'une flotte marine importante.
« Répondre #11 le: Janvier 25, 2012, 12:51:47 »

Le jeune Inu gémissait de plus belle alors qu'elle le gifla à nouveau. Theorem n'aimait pas les gifles... Ca faisait mal et il y avait des risques de percer un tympan quand on tapait trop fort au niveau de l'oreille. C'est pourquoi quand elle le fit s'abaisser avant de lui faire la fessée, il adora ! La fessée c'est autre chose... Ca ne fait pas forcément super mal mais c'est plus intime, plus excitant. C'est ce genre de correction que le jeune Inu adorait. Enfin, elle le releva de force.

Ses jambes étaient faibles... Même si elles étaient artificielles, bien cachées derrière un bas de latex, la drogue dans son sang était puissante et il tremblait de désir. Il n'arrivait plus à réfléchir. Au final, c'est tout docilement qu'il suivit l'humaine vers une table de torture. Il ne pouvait pas savoir où il se trouvait mais elle, elle pouvait. Finalement un cliquetis montra à Theorem que les cadena de sa ceinture de chasteté étaient retirés. Sa ceinture de chasteté glissa entre ses cuisses, révélant sa double érection. Les mains attachées dans le dos, il ne pouvait rien faire à son corps, à la totale merci de sa bourreau.


"Oui... J'aimerais... que maman s'occupe de moi..."

Si elle voulait se faire appeler maman et non maîtresse, c'était son choix. La volonté du maître est absolue. Il ne pouvait la contredire et il lui devait toutes l'honnêteté du monde. Ce genre de relation était vraiment une servitude pure. Certes sexuelle, mais totale...
Journalisée




Amirauté - Capitaine du Czarina Tiamat et du Kurokuta
Artworks réalisés par Feline-Bun et Butter-T
Lili Ivanes
Humain(e)
-

Messages: 649



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #12 le: Janvier 27, 2012, 06:59:51 »

Réponse qui arrive assez rapidement puisque je l'entends me dire qu'il aimerait que maman s'occupe de lui.
Sans dire un mot, je me recule et viens me placer sur sa gauche, avant de lui donner trois nouvelle violente fessées tout en lui disant sur un ton autoritaire.

Qui est ce que tu appelles maman?... Je ne suis pas ta maman, je suis ta maitresse!... à chaque fois que tu t'adresses à moi, tu doit m'appeler maitresse!... Et la politesse?... Mais qui t'a éduqué?

à chaque claque sur ces petites fesses, je le vois se raidir, celles ci rougissent un peu plus, je remarque aussi ces deux membres tressauter et du liquide séminal s'écouler du bout de ces glands.
d'un ton moqueur je lui demande.

On dirait que sa t'excite quand je te donne des fessés?

Lui donnant un nouvelle claque sur les fesses pour confirmer mes dires, je vois un peux plus de liquide perler sur ces barreaux de chair.

Tu n'es qu'un petit pervers... Mon petit pervers...


Revenant face à lui, mes mains venant sur ces épaules pour le faire reculer jusqu'à ce que ces fesses touche la table, je m’accroupis, me retrouvant avec ces deux verges devant mon visage, il doit sentir mon souffle chaud le caresser, ces queues tressaute d'excitation.

Je vais te gouter mon chien, mais fait attention, si tu sent le plaisir monter, tu doit me prévenir! Je ne tolèrerais pas que tu crache ta semence dans ma bouche ou sur moi! Tu m'as bien compris?

Ceci dit sur un ton assez strict, je viens poser mes mains sur ces cuisses avant de m'approcher pour commencer à lécher ces bourses lourdes et chaudes, je les lapes un petit moment avant de les prendre une à une en bouche, les suçotant avant de les relâcher de ma chaude bouche.
Je remonte en donnant un grand coup de langue sur toute la longueur de sa hampe inférieur, récoltant au passage un peut de son liquide séminal que je me délecte d'avaler, je fait alors glisser sa verge inférieur entre mes douces lèvres, l'enfonçant de quelques centimètres avant de m'amuser avec ma langue sur son gland dans mon chaud orifice buccal, je l'aspire, fait quelques vas et viens, l'enfonçant un peut plus profondément son gland venant buter le font de ma bouche.
Le traitement dure de longue minutes avant que je ne le libère pour m'occuper de son autre verge qui en attendant se faisait caresser par ma douce chevelure, je lui fait subir le même traitement et même un peut plus puisque au bout de quelques autres longues minutes, je lui fait passer les barrière de ma gorge et le laisse savourer les sensations que ma gorge étroite et cannelé peux lui procurer.
Je l'entends gémir de plaisir, m’appliquant à avaler autant que possible sa queue, dans des vas et viens soutenue de ma tête, je glousse sous les poussé de cette verge qui me coupe la respiration à chaque fois, jusqu'au moment ou j'arrive enfin à le prendre entièrement dans ma gorge, mon nez venant s'écraser sur son bas ventre, restant quelques secondes pour que ma gorge s'habitue à son barreau de chair avant de faire partir ma tête dans des vas et viens encore plus rapide.
Sous cette série de gorge profonde, je bave abondamment, enduisant le sexe que j'ai en bouche mais aussi celui qui est en dessous alors que ma bave dégouline de mon menton dans de grand et épais filets gluant.
Mon petit esclave est endurant je trouve, mais combien de temps va-t-il encore tenir?...
« Dernière édition: Janvier 28, 2012, 02:39:08 par Lili Ivanes » Journalisée

Theorem & Ishtar
Legion
-

Messages: 1378


Deux pour le prix d'un !


Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Deux êtres différents mais complémentaires. L'un est une Goule Haiena immortel masochiste et soumis en chasteté, l'autre est une Dragonne Noire transsexuelle et sado tout en étant bien équipée. Ils aiment le latex et la perversion et dans le Pays d'Inferis, ils sont les amiraux d'une flotte marine importante.
« Répondre #13 le: Janvier 29, 2012, 04:06:16 »

Theorem adorait la fessée, en effet... C'était juste bon et excitant à la fois. Les fesses du jeune Inu étaient rouges, mais il ne souffrait pas tant que ça. C'était surtout excitant et il adorait ça. Alors que la jeune femme qui était sa maîtresse lui était encore inconnue visuellement, elle lui signala qu'elle préférait se faire appeler Maîtresse. Très bien, il allait retenir ça. Alors qu'elle le déplaça encore pour le coller à la table, toujours debout, il couina de plus belle. Elle allait le sucer... Sa première fellation ! Il n'en avait jamais eut avant et il n'aurait jamais imaginé en recevoir une. Il se disait que ce n'était pas pour lui et qu'une maîtresse ne lui en aurait jamais fait.

"B... Bien maîtresse."

Il sentit la bouche de sa maîtresse commencer son travail. Elle le suçait de plus belle alors qu'il prenait vraiment son pieds. La fellation offerte par sa maîtresse était tellement délicieuse... Il n'avait jamais eut autant de plaisir. Bien sûr, il se retenait et sentait son plaisir monter. Alors comme ça... C'était ça que ressentait les gens qu'il suçait ? C'était tellement bon... Pas étonnant qu'il le faisait si souvent aux hommes et aux futanari. Quand elle offrit une gorge profonde à son pénis supérieur, il couina.

"Ca monte maîtresse... Ca vient... Je... Vous devriez... arrêter..."
Journalisée




Amirauté - Capitaine du Czarina Tiamat et du Kurokuta
Artworks réalisés par Feline-Bun et Butter-T
Lili Ivanes
Humain(e)
-

Messages: 649



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #14 le: Février 06, 2012, 08:01:28 »

La réponse à ma question arrive bien vite après me l'être posé, puisque j'entends mon petit esclave me dire que sa monte, que sa viens et que je devrais arrêter.
Mais c'est qu'il me donnerait presque des ordres l’effronté, je m'arrête si j'ai envie et c'est loin d'être mon désir.
Si c'est vraiment un bon esclave, il doit être capable de se retenir autant de temps que je le désire.
Je continue donc d'avaler son pieu supérieur goulument, le faisant pénétré au plus profond de ma gorge chaude, jusqu'à la garde et de plus en plus rapidement dans des gloussements lubriques.

Mais quelques secondes plus tard, je l'entends pousser un long gémissement avant de sentir son membre palpiter dans ma gorge et tressauter en crachant de grosses salves de son sperme dans celle ci, je le retire de ma gorge alors qu'il continue de jouir et remplis en partie ma bouche avant que je ne le sorte de là aussi, fermant les yeux, les dernières salves viennent s'écraser sur mon visage et en partie sur mes cheveux.
Quand il à commencer à jouir, sa verge inférieur à elle aussi envoyer la sauce, souillant mon cou, ma poitrine, mais surtout mon uniforme d'écolière.
Ouvrant à nouveau les yeux, quelques peu furax, je me relève et constate les dégâts.
Le coté face de mon uniforme d'écolière est tapisser de foutre gluant et collant.
Folle de rage, je lui met encore une fois une violente claque sur le visage, puis de mon autre main lui empoigne la mâchoire et le maintiens face à moi avant de lui ordonner.

Ouvre la bouche!!! Ouvre la bouche je te dit et tire la langue!!!

Il s'exécute, je rapproche mon visage et crache le foutre qui me reste dans la bouche au fond de la sienne.

Avale maintenant!

Je le vois déglutir et lâche sa mâchoire, puis je lui demande.

Tu aime le gout de ta semence? Parce que moi pas du tout et je n'ai pas demander à la gouter petit effronté...


Bien sur c'était faux, j'avais gouté un infime partie de son sperme et je doit dire qu'il n'était pas mauvais, mais je voulais qu'il culpabilise.
Reculant de deux pas, je lui dit ensuite.

Tu as entièrement salit mon uniforme d'écolière, comment je vais faire demain pour aller en cours? Tu as une solution mon chien? Je t'avais pourtant dit de me prévenir quand tu sentais que sa venais, mais tu ne la pas fait.
Tu cherche vraiment à te faire punir?


Sa aussi c'était faux, enfin il avait vraiment souiller mon uniforme, mais je n'en avait pas qu'un et demain j'en mettrais un propre.
Bien sur je l'avais entendu me dire qu'il sentait que sa venait, mais c'est moi qui l'est pousser derrière ces limites.
Maintenant je voulais voir si il allait essayer de se défendre ou prendre tout sur le dos sans broncher, ou bien même me proposer des solutions qui c'est.
Je regarde mon esclave toujours face à moi, ces deux sexes à moitiés bandés d’où dégouline encore quelques filets de sperme gluant, attendant qu'il me donne des solutions, qu'il se défende ou tout bonnement qu'il s'excuse.
Dans tout les cas, cette nuit, j'avais de grand projet pour lui...
Journalisée


Tags:
Pages: [1] 2 3
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Dream Away - Le Grand Jeu
ChatBox