banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Quelqu'un pour aider un héro en manque de reconnaissance? (Pv Lili)  (Lu 588 fois)
Actarus Strike
-

Messages: 4



Voir le profil
Fiche
« le: Janvier 10, 2011, 02:35:20 »

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliquer? Oui, Actarus aurait put demander à Gandoulf de lui ouvrir un passage vers Terra, du coup il n’aurait pas passé dix ans à utiliser le système B qui consiste à traverser une caverne de plus de 8000kilomètre de long. Alors forcement, il n’aurait pas perdu dix ans de sa vie mais quand on vous fait un coup foireux, vous allez rarement voir cette même personne, on sait jamais, imaginez qu’elles vous envoient au pays des Bisounours. Imaginez-vous ma surprise lorsque j’avais découvert que ma super forme démoniaque ne se déclenchaient que pendant l’acte sexuel… C’est pas vraiment ce à quoi je m’attendais, surtout pour terrasser des dragons ou des balrogs. Enfin bref, c’est la vie, certains diraient que j’ai la positive attitude mais depuis que Lorie l’a chanté, je préfère oublier cette expression à la con. Donc oui, j’étais toujours dans la caverne à bouffer du rat ou de la chauve souris, ça dépendait ce que je trouvais. A moitié nu dans mes habits bouffés par les mites, j’avançai le Katana à la main.

 Soudainement, une puissante lumière me transperça les yeux. Non ! La sortie était là ! J’allais enfin pouvoir….Quoi d’ailleurs ? Je me souvenais même plus pourquoi j’avais quitté l’auberge familiale. Je pouvais toujours faire demi-tour, retourner chez moi et raconter mon étrange aventure. J’allais pouvoir écrire un bouquin retraçant mes aventures et dédicacer des boucliers. Le souci c’est qu’il allait me falloir dix ans de plus pour rentrer et que je ne voyais pas trop ce que je pouvais raconter dans mon livre si je n’avais même pas mis le pied sur Terra. A la limite je peux écrire des recettes de cuisine sur la manière de bouffer les animaux des cavernes mais je ne pense pas que ça se vendrait très bien.

Prenant mon courage à deux mains, enfin à une seule car dans l’autre j’ai mon Katana, j’avançais en direction de la sortie, prêt à affronter tous les démons que je croiserais sur mon passage. Enfin, j’avoue que je préférerai trouver une taverne pour m’éclater la pense. A boire ! Ami tavernier, ta meilleure chopine. J’espère qu’ils acceptent les pièces d’or car je n’ai pas vu de bureau de change dans le coin. C’est pas grave, je supposes que je suis le premier à traverser cette caverne, je serai peut être un héro ici. Mais oui c’est ça ! Et on m’offrira une centaine de vierges pour me récompenser. Et dire que je pensais faire demi-tour… Et voila comment remonter le moral d’un héro pas capable de s’équiper correctement ni de réussir la moindre quête. Je meuble un peu trop la non ? Oué…J’avoue. Alors je vais vous en donner moi de l’action ! Enfin non mais disons que l’histoire va un peu avancer puisque j’arrivai à la sortie.

Ben ce n’est pas extraordinaire la sortie d’une grotte, je suis un peu déçu surtout qu’on a oublié le comité d’accueil.  Ce n’est pas grave, il est surement plus loin. Alors vous vous demandez surement ce que je vois et bien….De l’herbe…. C’est ce que chez nous on appelle…Une prairie. J’en avais un peu ras le bol de marcher, je dois bien vous l’avouer mais je n’allais pas faire une pause maintenant alors que mon aventure ne faisait que commencer.  Je marchai plusieurs heures avant d’apercevoir une ville. Sur le panneau à l’entré il était écrit « Nexus ». Jamais entendu parler… En même temps, on ne vend pas des guides du retour concernant Terra dans le Mordar. La première chose à voir quand vous découvrez une nouvelle ville c’est d’aller à la taverne ! Les monuments,  les vestiges à la con, rien à battre. Et voila ! J’étais enfin arrivé à l’auberge du Coucher de Lune. C’est un peu con comme nom, non mais c’est vrai, c’est comme le chien qui fume ou le panda qui bouffe du bambou. Mais voila, nous n’étions pas critique d’auberge et la seule chose qui m’intéressait c’était de bouffer et picoler jusqu’au bout de la nuit car c’est connu…Ils m’entrainent au bout de la nuit…Les démons de minuit. Je franchit la porte un peu violemment et me retrouva face à une jeune fille assez jolie mais je ne put m’empêcher de déclarer.

«  Merde un Hobbit… Je me suis planter, je ne suis pas à Terra, je suis dans la Contrée…. »


Très sympa pour Lili en même temps quand vous vivez sous la terre pendant dix ans et que la première femme que vous croisez est une ado qui ne semble même pas avoir vingt ans, il y a de quoi être déçu. En même temps, elle n’était franchement pas laide la petiote même si ses vêtements étaient un peu étrange. Je la regardai et passa ma main sur son épaule.

« Ah..Désolé…j’ai beaucoup voyagé ! Je t’offre une petite chopine pour m’excuser ! »

En quoi beaucoup voyager est il une excuse pour dire des conneries ? Ne cherchons pas plus loin, Actarus est loin d’être un mec intelligent…
Journalisée
Lili Ivanes
Humain(e)
-

Messages: 649



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #1 le: Janvier 15, 2011, 06:22:18 »

après quelques aventures avec ma maitresse Ishtar, celle ci m'avait laisser un peut de liberté, me donnant comme explication qu'elle avait des choses importante à faire, mais étant ma maitresse je n'ai aucun mots à dire, elle n'était même pas obligé de me dire la raison.
je profite alors de l'occasion pour partir sur le plan de Terra histoire de visiter un peut se plan en dehors de mes missions, voir ce que l'ont peut trouver, les choses à voir et en apprendre plus sur ce monde totalement différant de la terre, ces coutumes, ces règles,...

avant de partir de chez Ishtar je pense à prendre la toge noir dont je me sert pour aller sur le plan de terra et passer inaperçu et file chez moi. je prend une douche et m'habille d'un string à dentelle rouge sang et sons soutient gorge assortie, puis j'enfile la toge, celle ci s'enfile par le bas, m'arrivant aux genoux, elle ne laisse apparaitre que mon visage que je cache le plus souvent par la grande capuche qui y est accroché.
j'accroche aussi une petite dague dans ma manche puisque qu'avec toute les mauvaise aventure qui me sont arrivés je ne compte pas me laisser faire la prochaine fois.

une fois prête je crée un passage vers terra et le traverse, arrivant dans une foret tout près de nexus, je file directement à l'auberge du coucher de lune pour y louer une chambre avant de partir pour le reste de la journée à l'exploration de cette gigantesque ville et ces environs. je soir venu je rentre à l'auberge, mange et vais me coucher, toute cette marche ma beaucoup fatigué, je continuerais demain.

c'est le lendemain matin qu'une fois après avoir pris mon petit déjeuné et que je m'apprête à sortir pour continuer ma visite de cette ville qu'un homme, un peut plus grand que mois pousse la porte alors que je m'apprêtais à le faire.
ma capuche sur les épaules, oui je ne l'à met qu'à l'extérieur, je lève la tête pour voir son visage, il n'est pas repoussant, même si ces cheveux sons gris il n'a pas l'air si vieux.
mais je ne sais que penser de ce qu'il me dit en me voyant, me traitant de hobbit et d'une contrée, je ne comprend rien mais il pose tout de même sa main sur mon épaule, quand je sent celle ci, j'ai un geste réflexe de recule de quelques centimètre prête à dégainer la dague de mon poignet si il deviens trop bizarre.

mais quelques secondes plus tard il s'excuse, me dit qu'il à beaucoup voyagé et propose de m'offrir une chopine pour s'excuser, je ne sais pas ce qu'est une chopine mais je veut bien gouter.

d'accord je veut bien une... chopine.

je me dirige vers une des tables libre et m'assois alors qu'il commande nos boisson, je remarque que ces habit sont dans un salle état, comme si sa faisais des années qu'il ne les avait pas lavé.
Journalisée


Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Dream Away - Le Grand Jeu
ChatBox