banniere
 
  Nouvelles:
Pour participer à l'évolution du forum et faire entendre votre voix, n'oubliez pas de vous inscrire sur la liste des électeurs ! Vous aurez ainsi accès aux sujets sur lesquels le Staff consultera les membres. Plus d'informations ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Blackest Night [LV-4.26]  (Lu 180 fois)
Jessica Cruz
Créature
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 139



Voir le profil
FicheChalant
« le: Février 04, 2019, 02:04:23 »

Elle traversa le vide blanchâtre de l’hyper-espace, et termina sa course devant la solitaire station spatiale. Et là, sur place, Jessica Cruz comprit qu’elle était arrivée trop tard. La station était dans un triste état, avec des débris flottant tout autour d’elle, des carcasses de vaisseaux qui dérivaient dan sle vide, et de multiples corps flottant dans le vide intersidéral de l’espace. Recouverte de son halo vert, Jessica enclencha un détecteur local. L’Anneau s’illumina en générant une sorte de dispositif qui se planta sur le visage de Jessica, une construction inspirée de l’imagination fiévreuse d’Hal Jordan : un scouter. L’appareil se mit à clignoter à plusieurs reprises, recherchant des signes de vie, et Jessica se pinça les lèvres quand le résultat affiché fut négatif.

*C’est impossible, l’Anneau doit se tromper !*

Jessica se rapprocha de la station. Celle-ci était perdue au beau milieu d’un système stellaire plutôt sinistre, peuplée de planètes mortes froides, avec, aux lieu et place d’une étoile, une époustouflante naine blanche. Elle analysa l’étoile. Jessica n’y connaissait pas grand-chose en astronomie, mais elle avait compris que, quand une étoile devenait une naine blanche, elle s’approchait du stade de devenir une supernovae. De fait, la station spatiale située ici avait été installée par une compagnie galactique scientifique, dans le but d’étudier l’existence d’une naine blanche, et la manière dont celle-ci se transformait en supernovae. Le spectacle était aussi impressionnant qu’effrayant.

La station avait été attaquée par des raids orks, des vaisseaux qui avaient mitraillé sans relâche la station. Jessica, qui patrouillait à plusieurs parsecs, avait reçu un signal d’urgence émanant de la station, et avait alors foncé aussi vite que possible... Pour arriver malheureusement trop tard.

*C’est horrible...*

La station comprenait plusieurs centaines d’habitants. Jessica se rapprocha lentement, inspectant les lieux. Elle comprit, en voyant les vaisseaux orks flottant ici et là, qu’ils avaient accosté depuis une aile de la station, s’attendant visiblement à y trouver des trésors quelconques. Au lieu de ça, les Peaux-Vertes avaient déferlé sur la base, se heurtant à des systèmes de défense automatiques, surchargeant les boucliers...

« AU VU DE L’ACTIVITÉ DE LA NAINE BLANCHE, MA PREMIÈRE CONCLUSION EST QU’IL Y A EU UNE VIOLENTE ÉRUPTION SOLAIRE QUI A SURCHARGÉ TOUS LES SYSTÈMES ÉLECTRIQUES, PROVOQUANT LA MORT PAR ASPHYXIE DES HABITANTS ET DES ORKS.
 -  La station ne dispose-t-elle pas de boucliers en ce sens ?
 -  IL EXISTE UN ENSEMBLE DE PANNEAUX SOLAIRES ET DE GÉNÉRATEURS SOLAIRES CAPTANT L’ÉNERGIE SOLAIRE POUR LA CANALISER, AINSI QUE DES BOUCLIERS THERMIQUES... MAIS LES ORKS ONT DÉTRUIT LES PANNEAUX EN BOMBARDANT LA STATION. »

Les Orks étaient une menace récurrente des systèmes stellaires civilisés, incluant ceux sous la protection du Green Lantern Corps. Jessica se posa dans un couloir, et s’avança lentement, flottant dans les airs, se dirigeant vers la salle de contrôle. Une fois les systèmes surchargés, les gens étaient morts d’asphyxie, et Jessica vit de multiples corps qui flottaient là, y compris des enfants.

*C’est horrible...*

La station avait été bâtie il y a près d’une cinquantaine d’années, afin de suivre l’évolution de la naine blanche. Les scientifiques avaient donc fondé des familles, ils avaient eu des enfants... Et toute la colonie venait de mourir. Jessica rejoignit une cage d’ascenseur qu’elle ouvrit en générant depuis l’Anneau des pinces, s’en servant pour écarter les battants de la porte. Elle remonta ensuite, rejoignant l’étage central, et poursuivit son vol.

Jessica atteignit ainsi le centre de contrôle, et regarda autour d’elle. L’Anneau lui confirma rapidement que les systèmes étaient encore opérationnels. Les générateurs s’étaient progressivement rechargés avec l’énergie de la naine blanche. Jessica s’approcha de l’ordinateur central, et appuya sur quelques boutons, laissant surtout l’Anneau la guider.

Il y eut un vrombissement intense, puis les lumières se rallumèrent alors. Il y eut plusieurs clignotements, et l’ensemble se réactiva progressivement... Avant de brusquement s’éteindre.

*Merde !*

L’Anneau ne tarda pas à lui fournir quelques explications :

« DE NOMBREUX SYSTÈMES NE FONCTIONNENT PLUS, ET PROVOQUENT DES SURTENSIONS. IL VA FALLOIR SE CONCENTRER SUR CERTAINS SYSTÈMES PRIORITAIRES.
 -  S’il n’y a plus de survivants, à quoi bon ?
 -  NOUS DEVONS COMPTABILISER LES DONNÉES, RECENSER LE NOMBRE DE MORTS, ET AVOIR LA CERTITUDE SUR LE DÉROULEMENT DES ÉVÉNEMENTS ICI. »

Jessica le laissa agir. L’alimentation en oxygène fut ainsi relancée. Le projet de l’Anneau était au moins de pouvoir accéder aux registres du personnel et aux données contenues dans l’ordinateur de bord, afin de pouvoir informer les familles. Néanmoins, il apparut rapidement que plusieurs générateurs étaient hors-service, ce qui nécessitait d’aller dans la salle des machines pour les relancer. De son côté, la jeune Green Lantern se demandait vraiment ce qu’elle ferait sans son Anneau, véritable ordinateur portable surdéveloppée.

S’éloignant du pont de commandement, Jessica descendit à nouveau par des ascenseurs, rejoignant des quais d’amarrage, seul moyen d’accéder à la salle des machines, quand l’Anneau perçut un signal.

« C’EST ÉTRANGE, ON DIRAIT UN SYSTÈME AUTONOME. »

Jessica se déplaça encore, et rejoignit la salle des hangars. Là, l’Anneau scanna plusieurs vaisseaux, avant de cibler un vaisseau, qui s’était écrasé contre un mur. Ce n’était pas un vaisseau ork, et il ne ressemblait pas non plus aux drones défensifs que la station avait déployé pour se défendre des Peaux-Vertes. Un vaisseau étonnant, sans signal de vie à l’intérieur, mais avec quelque chose qui pulsait faiblement. Une balise ? Jessica se rapprocha du vaisseau, et ouvrit le cockpit sans difficulté, puis fronça les sourcils en voyant...

...Une sorte d’androïde blanchâtre et humanoïde.

*Qu’est-ce que c’est que ce truc ?*

L’Anneau commença à rechercher, tandis que Jessica regardait la créature. Finalement, l’Anneau émit une réponse négative.

« CE TYPE D’ANDROÏDE N’EST PAS RÉPERTORIÉ DANS LE CODEX. LANCEMENT D’UN DIAGNOSTIC... »

L’Anneau analysa le corps, et repéra rapidement le noyau, un modèle inconnu.

« L’ÉRUPTION SOLAIRE A DÛ SURCHARGER LE NOYAU, ET A ENTRAÎNÉ UN COURT-CIRCUIT. IL EST... DANS CE QUI PEUT S’APPARENTER À UN COMA ARTIFICIEL, LANTERN CRUZ.
 -  Il y a un moyen de le sortir de là ? Il pourra peut-être me renseigner sur ce qui s’est passé ici, et sur comment remettre les machines en marche...
 -  MODÈLE INCONNU. JE RECOMMANDE DE RECHARGER SON NOYAU AVEC LA BATTERIE DE L’ANNEAU, MAIS SANS GARANTIE DE RÉUSITTE, DU FAIT DES...
 -  Ok, ça me suffit. »

Jessica posa alors sa main sur le torse du robot, à l’emplacement de son noyau. Elle se concentra alors, et l’Anneau se mit à briller d’une intense lueur verdâtre, avant de décharger dans la poitrine du robot une décharge énergétique, comme un véritable électrochoc. L’air crépita autour d’eux, des éclairs verdâtres sifflant autour de Jessica, avant qu’elle ne se redresse.

*J’espère que ça va marcher, je n’aime pas traîner dans un cimetière spatial...*

De multiples corps flottaient d’ailleurs dans le quai, essentiellement des pilotes et des Orks. Jessica vit ainsi le corps chancelant d’un homme, les bras pendant vers le bas, sa tête blanchâtre, dérivant à l’infini.

« L’ACTIVITÉ DE LA NAINE BLANCHE EST TRÈS INSTABLE. JE RECOMMANDE LA PLUS GRANDE VIGILANCE, LANTERN CRUZ. LES ÉRUPTIONS SOLAIRES PERTURBENT AUSSI LE FONCTIONNEMENT DES ANNEAUX DE POUVOIR.
 -  Et tu comptais me le dire quand ? »

Elle regarda encore autour d’elle, nerveuse... S’attendait-elle à voir un monstre débarquer ? Elle n’avait encore jamais affronté ces fameux Formiens dont on parlait de plus en plus, mais elle savait qu’il existait quantité de monstres surnaturels, dans l’espace, des créatures abominables qui n’avaient pas besoin de respirer, et dont on racontait les exploits dans les spatioports... De quoi faire regretter à la jeune humaine de se retrouver si loin de la Terre !

Pour l’heure, elle espérait juste que ce robot se remettrait en place... Et qu’il tienne davantage d’un C-3PO que d’un T-1000...
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
LV-4.26
Créature
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 21



Voir le profil
FicheChalant
Description
Machine polymorphe à l'existence vierge. Capable d'apprendre, il peut littéralement devenir... n'importe qui.
« Répondre #1 le: Février 11, 2019, 12:59:33 »

_De noyau à proprement parler, 26 n'en disposait pas. Son apport en énergie se faisait selon un schéma humanoïde, qui ingurgitait les substances nécéssaires à sa survie et à la l'utilisation de l'ensemble de ses fonctions. Néanmoins, l'être artificiel était tout de même pourvu d'une sorte de batterie de secours, destinée à relancer ses fonctions les plus nécéssaires en cas de manquement. Elle maintenait les centres "vitaux" de 26 en sommeil pour éviter une extinction fatale qui aurait fait office de mort tout à fait définitive et justifiait ce que l'anneau de Cruz avait déterminé comme étant une équivalent de coma artificiel -une analyse des plus cohérentes, en vérité. Les apports en énergie fournis par la Green Lantern n'alimentèrent pas la batterie mais lui firent frôler une surcharge critique, qui déclencha une série de protocoles liés à la survie du LV-4. Les fonctions cérébrales furent tirées de leur stase, les fonctions motrices lentement réactivées dans un crépitement électrique d'énergie de Volonté. Les parties bleuâtres qui couraient hors du carénage de blanc nacré adoptèrent alors une teinte plus vive, signe d'activité manifeste à l'image d'un visage blanc qui aurait retrouvé des couleurs après un choc.
Le visage de l'androïde ne dénota d'aucune émotion particulière : il se contenta d'ouvrir les yeux d'un coup pour les braquer sur la demoiselle d'émeraude. Loin dans les tréfonds de son esprit vierge de personnalité, d'égo et de vécu, 26 analysait la situation grâce à ses programmes pré-enregistrés afin de savoir quel comportement adopter.

_Il parvint à définir le sexe de Cruz, l'apport en ADN qu'elle pouvait lui conférer s'il s'alimentait dans sa génétique, évalua le degré de menace potentielle qu'elle représentait avant de calculer les dégâts possible quant à sa propre intégrité. Tout cela ne dura en tout et pour tout que quelques courtes secondes, singeant plus ou moins ce qui se serait apparenté à un réveil difficile.
Sans un mot, 26 posa les mains sur les bords de sa capsule pour se redresser et en sortir, déposant les pieds sur le sol tout en s'intéressant à présent à son environnement. Les corps qui dérivaient, à jamais éteints, de deux races différentes. Les traces de combat, les alarmes qui résonnaient au loin dans les coursives de la station. Ses puces fournirent à son cerveau organique une interprétation cohérente (bien que sommaire) de la situation, avant qu'il ne s'intéresse de nouveau à la GL.

[Salutations, individu femelle.] La voix de 26 était douce, agréable tout en s'avérant masculine. [Mes bases de données protocolaires indiquent qu'il est bienvenu d'être poli en vue d'un prélèvement d'ADN.]

_Comme si ce semblant de politesse était suffisant, 26 passa tout de go à la suite de son programme de base. Tendant les deux bras pour ouvrir les paumes, il dévoila à l'intérieur de celles-çi un compartiment qui s'escamota dans un très discret chuintement pour laisser place à des tentacules mécanisées. Si la première vit ses "doigts" se doter de seringues qui allèrent de planter dans la chair du premier Ork venu, la seconde se présenta à Jessica Cruz alors que ses appendices s'ouvraient pour laisser surgir un nouvel accessoire à l'aspect phallique des plus équivoques.

[Veuillez présenter un orifice pour faciliter le prélèvement], fit la voix sans émotion de l'androïde.

_Il ne faisait jamais que suivre ses besoins de base : celui de se "nourrir", dans le cas présent. D'ailleurs, les quelques parties translucides du tentacule rivé sur l'ork laissaient voir le transit des fluides récupérés, qui allaient vers 26 afin que l'être artificiel en fasse Dieu sait quel usage.
Bien sûr, il y avait plus délicat comme premier contact. Mais qu'en savait le LV, après tout ? Les subtilités sociales, il allait falloir les lui inculquer.
Journalisée

Jessica Cruz
Créature
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 139



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #2 le: Février 11, 2019, 11:08:44 »

« JE DÉTECTE UNE RÉACTION ÉMANANT DE L’ANDROÏDE, LANTERN CRUZ.
 -  Et tu n’as vraiment aucune information sur lui ?
 -  CE MODÈLE N’EST PAS RÉPERTORIÉ DANS LES BASES DE DONNÉES D’OA, CE QUI N’EST PAS SI IMPENSABLE QUE ÇA. BIEN QUE LE GREEN LANTERN CORPS AIT UNE GRANDE SPHÈRE D’INFLUENCE, L’UNIVERS EST INFINI, ET LES TERRITOIRES SPATIAUX DÉPENDANT DE LA JURIDICTION DU GREEN LANTERN CORPS NE SONT EN RÉALITÉ QU’UNE PETITE PARTIE DE L’UNIVERS. »

Au-delà du système solaire, Jessica avait appris de la part du Livre d’Oa qu’il existait toute une géographie macroscopique de l’Univers. La Voie Lactée était la galaxie de la Terre, une galaxie qui s’insérait dans une sorte de région spatiale,  que les astronautes appelaient « Groupe local », et qui se composait d’une soixantaine de galaxies, étant précisé que chaque galaxie abritait potentiellement des millions d’étoiles, et autant de systèmes solaires, soit au moins autant de planètes. Et, au-dessus du Groupe local, il y avait une autre région, qu’on appelait le Superamas de la Vierge, une sorte de super-région regroupant près de 10 000 galaxies.

Il y avait de quoi avoir le tournis, mais encore plus quand, en élargissant encore les perspectives, on réalisait que le Superamas de la Vierge était lui-même inséré dans un ensemble encore plus gigantesque, Laniakea, un ensemble gigantesque comprenant plusieurs superamas, reliés entre eux par une sorte d’objet d’attraction centrale, le Grand Attracteur. Jessica avait compris que, s’il fallait cartographier l’Univers, Laniakea en serait l’une des régions, une région assez petite par rapport à l’immensité de l’Univers, faisant office de super-continent galactique. À dire vrai, Jessica n’avait pas encore la capacité d’aller jusqu’à si haut, mais elle savait que certains Green Lanterns avaient pu s’envoler au point de sortir de Laniakea, et de voir, depuis les hauteurs, le spectacle indescriptible de tentacules dorés flottant harmonieusement dans le vide cosmique.

Tout cela pour dire que même les Anneaux de Pouvoir avaient leurs limites, et que l’Anneau ignorait d’où venait l’androïde.

Jessica n’avait plus qu’à espérer que ce robot s’inspirait des Robots d’Asimov plutôt que de SkyNet. Il émergea de son vaisseau, et tourna sa tête vers elle. Jessica le regarda silencieusement, surprise de voir qu’il avait une étonnante paire de yeux bleus, faisant... Très humains.

« Euh, bonjour... Individu synthétique ? »

Au moins, il ne cherchait pas à la tuer, et expliqua ensuite être un robot doté de « bases de données protocolaires ».

*S’il m’annonce qu’il parle six millions de langues connues, je hurle... Dire que je détestais Star Wars étant gosse !*

Mais elle n’aurait jamais imaginé se retrouver un jour dans une station spatiale à la dérive, flottant dans le vide cosmique.

C’est ensuite que les choses se compliquèrent, quand le 3-PO blanc déploya des espèces de tentacules métalliques. L’un d’eux allant se planter dans le corps d’un Ork, et l’autre se déplaça lentement, s’approchant d’elle, prenant une forme plus phallique, en demandant... De lui présenter un « orifice ».

« Hein ?! » s’exclama-t-elle, éberluée.

Depuis quand 3-PO faisait pousser des tentacules de son corps ?! L’Anneau de Jessica brilla sur place, et envoya une pulsation qui repoussa le tentacule, comme une légère onde de choc. Si l’androïde disposait de capteurs énergétiques, il aurait nécessairement dû ressentir la puissante bouffée d’énergie qui en jaillit.

« Pas de blagues, écarte ce tentacule de moi, ou je le coupe ! Qu’est-ce que tu es, au juste ? Un genre de robot sexuel pervers ?! Comment tu t’es retrouvée sur ce vaisseau, au juste ? »
« Dernière édition: Février 19, 2019, 01:46:38 par Princesse Alice Korvander » Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
LV-4.26
Créature
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 21



Voir le profil
FicheChalant
Description
Machine polymorphe à l'existence vierge. Capable d'apprendre, il peut littéralement devenir... n'importe qui.
« Répondre #3 le: Février 18, 2019, 04:36:32 »

_Malgré son faciès extrêmement complexe et complet, destiné à laisser paraître l'ensemble des émotions connues ainsi que leur degrès de subtilités selon les situations, 26 ne démontra nulle contrariété ou seulement la moindre once d'étonnement lorsque la décharge verdâtre repoussa son appendice mécanique. Ses capacités cérébrales analysèrent rapidement la nature de la pulsation, tentèrent de l'interpréter puis l'enregistrèrent avec soin en classifiant assez arbitrairement la Green Lantern et son anneau dans la catégorie "Potentiellement dangereux" et "Indisposée quant aux prélèvements". La chose aurait put être critique dans d'autres circonstances, mais le corps de l'ork avait suffit à recharger les organes de l'androïde. Il ôta d'ailleurs les seringues de la dépouille du peau-verte avant de rétracter le bras tentaculaire, offrant à Jessica un léger scintillement de l'ensemble de son carénage. Les parties bleues de son anatomie, jusque là un peu fades, adoptèrent une teinte bien plus agréable et vive -comme un portable aurait annoncé par le truchement d'une diode que sa batterie était chargée à 100%.
Le Lantern Cruz aurait servi essentiellement à élargir la base de données génétiques que la mission de LV-4.26 le sommait de constituer, ce que le robot remisa comme tâche à accomplir ultérieurement. Il n'y avait pas de perversion là-dedans mais cela, la GL ne pouvait s'en douter.

[J'ai pour mission de collecter le maximum d'ADN différents, afin de constituer la banque génétique la plus variée possible. Il ne s'agit pas jouer à un jeu à caractère reproducteur.]

_Il prit le temps de regarder autour de lui, de contempler l'environnement sinistre dans lequel se jouait leur scène. Le hangar aux parois brûlées ici et là par les impacts d'armes n'était plus éclairé que par des néons faiblissants, dont le clignotement était fatiguant pour les yeux et pour les nerfs. Ca et là reposaient des cadavres, tant des défenseurs que des agresseurs. Aucun bruit notable, si ce n'était le vrombrissement poussif et lointain de quelques machineries fatiguées et probablement endommagées.
Son tour d'horizon effectué, sa capsule de voyage analysée en interne via une connexion qu'il partageait avec l'ordinateur de bord, 26 revint à Jessica et entreprit de lui fournir les explications qu'elle attendait.

[Mon pod de voyage a été arraisonné par une navette affiliée à cette station alors que je dérivais dans l'espace suite à une avarie. D'après l'enregistrement automatique du journal de bord, le personnel naviguant de la station cherchait à déverrouiller ma capsule avant que l'attaque ne débute.]

Un scénario sans fantaisie, en vérité. Rien de rocambolesque, lorsque l'on était habitué à l'espace et ses aventures. Et surtout, c'était la pure vérité qu'exposait l'androïde, n'était pas encore capable d'agencer ses idées pour en retirer des mensonges. Tandis qu'il fixait Cruz, 26 prenait le temps d'enregistrer les données qu'il pouvait à son sujet : taille, poids, corpulence, tour de poitrine, objets et accessoires. L'anneau retint l'"attention" de la machine, qui le désigna du doigt.

[Cet anneau semble être une source de puissance. Qu'est-il ? Et qui êtes vous ? A quelle race appartenez vous ?]

_Soudain, une secousse ébranla la station. 26 releva la tête, cherchant la cause, observant les systèmes les plus proches pour tirer une conclusion quant à la situation : sans surprise, elle n'était pas bonne. Mais pour 26, c'était surtout un constat tout à fait informel, qu'il décida tout de même de transmettre à son interlocutrice de chair.

[Si vous voulez assurer la survie de votre système organique, il faut rapidement corriger certaines irrégularités mécaniques inhérentes à la situation de la station. Bientôt, les systèmes les moins prioritaires seront coupés et cela mettra votre intégrité physique en danger d'arrêt définitif. Voulez vous que je vous propose mon assistance ?]

_26 ne craignait pas la mort ; il n'en avait même pas la notion. Toutefois, il savait que les individus organiques ne souhaitaient pas arriver à cet état de façon prématurée. Dès lors, son programme avait choisi de proposer son aide à Cruz de façon à susciter chez elle de la "reconnaissance". Pour, plus tard, pouvoir procéder à une nouvelle de prélèvement. L'option de laisser mourir la GL pour récupérer un échantillon de sa composition avait été abordée, mais un ensemble de calculs avait démontré à l'androïde que c'était une solution que l'anneau vert pouvait potentiellement avorter. Il avait donc choisi l'embranchement qui assurait, d'après ses calculs, le plus gros pourcentage de succès.
Journalisée

Jessica Cruz
Créature
-

Hors ligne Hors ligne

Messages: 139



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #4 le: Février 19, 2019, 02:04:39 »

La « banque génétique la plus variée possible »... Pour le coup, Jessica ne se sentait pas particulièrement rassurée. Ce robot ne lui inspirait pas spécialement confiance, et elle s’amusa à le scanner avec son Œil Vert. C’est comme ça que Jessica appelait l’espèce de scanner qu’elle avait autour de l’œil droit. Un signe en forme de sablier se formait alors, et elle pouvait se concentrer pour vérifier ce qu’elle voyait. Steve, s’il avait été là, aurait sûrement comparé ça au fameux scouter de Dragon Ball. Jessica lui devait 99% de sa culture geek, vu la passion immodérée de Steve pour les mangas, les comics, Dragon Ball, et toutes ces sornettes.

Jessica ne détecta rien d’anormal avec son Œil Vert, mais, d’un autre côté, celui-ci n’était pas totalement infaillible. Les explications du robot sur son atterrissage ici semblaient concorder avec ce que Jessica avait vu. Une avarie technique l’avait fait dériver, probablement liée aux éruptions solaires de la supernovae. Comme l’Anneau de Pouvoir ne cessait de le dire, les énergies phénoménales dégagées par une supernovae pouvaient aisément perturber n’importe quel système électronique dans un très vaste rayon d’action. Il avait suffi que le vaisseau passe au mauvais endroit au mauvais moment.

*Mais, si je comprends bien, il était là avant que les Orks n’attaquent. Avec un peu de chance, son ordinateur de bord peut contenir des informations... Sauf que j’ignore comment le faire fonctionner.*

L’Anneau, comme s’il lisait dans ses pensées, répondit alors, sans que l’androïde ne puisse entendre quoi que ce soit. Tout au plus ses capteurs pourraient-ils distinguer quelques fluctuations énergétiques :

« INCORRECT, LANTERN CRUZ. L’ANNEAU DE POUVOIR SE CHARGE DE TOUTES LES CONSIDÉRATIONS TECHNIQUES, IL VOUS SUFFIT DE PENSER À CE QUE VOUS VOULEZ FAIRE. EN REVANCHE... LE MODÈLE DE VAISSEAU N’EST PAS RÉPERTORIÉ, JE NE PEUX DONC PAS GARANTIR LE SUCCÈS DE CETTE OPÉRATION. »

Mais ça valait le coup d’essayer, Jessica voulait revenir à Oa et fournir à ses supérieurs un rapport complet. Elle sortit de sa conversation interne avec l’Anneau quand le robot lui demanda des informations. Et, bien qu’elle n’ait pas confiance en lui, elle passa outre son pressentiment, et se racla la gorge :

« Je suis la Green Lantern Jessica Cruz, individu synthétique. Une humaine originaire de la Terre, une planète située... Euh... Loin d’ici. »

L’Anneau réagit alors, et généra une carte stellaire, mettant deux points en surbrillance : leur position, et celle de la Terre, à de multiples parsecs d’ici.

« Et cet Anneau est l’instrument indispensable des Green Lanterns. C’est un Anneau de Pouvoir, capable de matérialiser n’importe laquelle de mes pensées, pourvu que j’ai la volonté suffisante de le faire... Et qui est aussi une banque de données formidable, puisqu’il est relié à... »

Un grondement se fit alors entendre, et Jessica frémit sur place, s’interrompant de fait dans ses explications.

« INTÉGRITÉ STRUCTURELLE DE LA STATION COMPROMISE, LANTERN CRUZ. SANS LES BOUCLIERS THERMIQUES, LA CHALEUR QUI SE DÉGAGE DE LA SUPERNOVAE EST PEU À PEU EN TRAIN D’ÉRODER LA COQUE. PROCESSUS DE RECALCULATION EN COURS DES PROBABILITÉS TEMPORELLES RESTANTES AVANT EFFONDREMENT...
 -  Je déteste quand tu fais ça ! » grogna-t-elle, sans prendre conscience que son comportement devrait paraître suspect aux yeux de l’androïde.

Elle se racla la gorge, prenant conscience que ce dernier lui avait signalé qu’il y avait des problèmes, et hocha la tête.

« Je ne serai pas contre de l’aide. Visiblement, outre les problèmes d’oxygène, la station est en train de cramer... Si j’ai bien compris. »

Elle se rapprocha alors du vaisseau.

« Mais, puisque vous êtes curieux... »

Jessica tendit sa main vers le vaisseau du robot, et son Anneau s’illumina. Des tentacules métalliques ressemblant à des câbles jaillirent, raccordés à une espèce d’ordinateur flottant sur une plateforme. Les câbles se collèrent à la machine,e t le terminal s’illumina, établissant une série de diagnostics techniques, essayant de comprendre le fonctionnement de cette machine. Jessica se pinça alors nerveusement les lèvres.

« Mon Anneau cherche à relancer les systèmes de votre machine. Vous savez, le plus probable, c’est que certains systèmes de votre appareil aient dû griller en vous approchant par inadvertance de la supernovae. Le truc avec votre tentacule, là... Vous pouvez vous connecter au bidule... Enfin... Au terminal qui flotte, là ? »

Jessica n’était clairement pas une informaticienne dans l’âme, ce qui se voyait sans difficulté !

« Je ne sais pas, peut-être que ça aidera l’Anneau à comprendre... Tu ne penses pas ? »

L’Anneau parla alors sur une fréquence audible par tout le monde aux alentours :

« C’EST UNE POSSIBILITÉ, LANTERN CRUZ. L’INTERFACE DE L’ANDROÏDE PEUT COMMUNIQUER AVEC MOI, CE QUI ME PERMETTRA ÉVENTUELLEMENT DE MIEUX COMPRENDRE SON FONCTIONNEMENT. »

Jessica espérait surtout qu’il n’y avait pas un risque de piratage, ou quelque chose dans ce genre-là...

...Mais elle avait après tout confiance en son Anneau pour ce genre de choses.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Dream Away - Le Grand Jeu
ChatBox