banniere
 
  Nouvelles:
P'tit jeu pour fêter Halloween !
Venez jouer avec nous !!



Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Bienvenue chez toi !  (Lu 146 fois)
Saune
Créature
-

Messages: 5



Voir le profil
Fiche
« le: Novembre 06, 2018, 11:29:19 »

Le trac commençait à monter en moi, et si elle ne m'aimait pas ? J'avais peur de me faire rejeter par cette soeur dont j'ignorais tout, ou presque. Mes mains étaient légèrement moites, je ne savais pas pourquoi j'avais autant peur. Mes muscles tendus, j'étais vraiment mal à l'aise. Pourtant, on m'avait assuré que tout se passerait bien, que ma famille allait m'aimer et m'accueillir parce que, de toute façon, j'étais la fille de Poison et la soeur de Kyli. Mais moi, dans ma tête, les pires scénarios se produisaient. Et si je ne leur ressemblait pas, qu'elles ne m'aimaient pas ou qu'elles avaient déménagé ? Et si je ne me faisais pas une place, si au final je les décevais ? Je respirais un grand coup, essayant surtout de me focaliser sur ce lien unique que je partageais avec toute la végétation autour de moi. Mes yeux violets se posèrent alors sur la porte, alors que j'hésitais. Est-ce-que c'était vraiment la meilleure façon d'arriver dans leur vie ? De débarquer, comme ça, en annonçant comme si de rien n'était que j'existais et que j'allais vivre avec elles ? Honnêtement, j'avais beau me dire que je devrais faire les choses autrement, je n'en avais pas envie. Je voulais les rencontrer, les voir, apprendre à vivre comme elles. Au fond, c'était pour ça que j'étais venue, parce qu'elles étaient ma famille. Je partageais leur sang, alors il était normal que je souhaite être des leurs, non ? Bon, assez bavardé, il était temps pour moi de faire mon entrée en piste, comme le première fleur qui éclos au printemps. Je respirais un grand coup, pour me donner du courage - vous n'imaginez pas à quel point il en faut pour aller rencontrer sa soeur et sa mère, je vous assure c'est une terrible épreuve - mais cela ne fonctionna guère. Alors j'abandonnais ces conseils puérils qu'on trouvait dans les bouquins stupides, avant que ma main ne s'abatte trois fois sur la porte.

Dit comme ça, on aurait presque cru que je venais de défoncer l'entrée, super fort. Mais non, en fait seulement trois petits coups résonnèrent à l'intérieur de l'appartement. Depuis que j'avais quitté mon cocon vert, je ressentais les choses différemment. Mais j'avais surtout appris comment se présenter chez quelqu'un, entre autres. Je restais droite sur le pas de la porte, et je ressentais de l'autre côté... Quelque chose. Je ne savais pas vraiment quoi, une autre entité qui était comme similaire à la mienne. Sans doute ma soeur, j'en étais presque certaine. Je ne savais pas comment elle allait réagir, j'avoue que c'était surtout sa réaction qui m'effrayait. Je ne la connaissais pas, elle ne me connaissait pas, et cela pouvait mal se passer. C'est vrai, elle avait toujours vécue seule avec Poison, alors comment réagirait-elle d'avoir une soeur, qui viendrait lui prendre un bout de sa mère ? Je ne voulais pas m'imposer, ni les déranger, mais j'avais aussi besoin de ma génitrice. La porte s'ouvrit, quelques secondes après que j'ai toqué. Et tout se passa super bien ! J'avais été très bien accueillie par ma mère, par ma soeur, que j'adorais. C'était assez amusant de voir à quel point on se ressemblait, surtout au niveau du caractère. Je copiais sur elle pour beaucoup de choses, pour pouvoir passer pour une enfant normale, comme si je connaissais plein de choses sur cet endroit alors que j'arrivais encore à me perdre. Mais ça, faut surtout pas le dire, ça casserait ma crédibilité. Du coup, quelques jours avaient passé et je me sentais de plus en plus à l'aise ici. Et aujourd'hui, c'était un jour très important pour moi, parce que je commençais les cours. Alors bien entendu, j'avais un petit trac, mais je gérais ça en papotant souvent avec ma grande soeur. Cela m'aidait beaucoup de l'avoir.

C'était donc un lundi, et les cours allaient commencer. J'attendais, comme beaucoup d'autres élèves, devant la porte de ma salle. Avec, bien entendu, ma soeur. J'étais assez intimidée par tous ces gens qui me regardaient étrangement, je n'avais pas l'habitude d'être autant dévisagée. Pourtant, je les laissais faire, me contentant de rosir par moments. La sonnerie retentit, un bruit assez strident qui déplut énormément à mes oreilles. Je plaquais mes mains sur celles-ci, grimaçant. J'allais m'y habituer, mais je préférais largement le bruit des oiseaux, c'était plus doux et plus mignon que ça. Mais bon, je n'allais pas me permettre de proposer ça au proviseur, alors je me contentais d'attendre que le bruit se soit arrêté. Suite à ça, j'enlevais mes mains de mes oreilles, alors que le professeur ouvrait la porte, nous laissant entrer. Mes yeux papillonnèrent jusqu'à lui alors que je passais la porte, et c'est avec une gêne un peu plus prononcée que je restais debout face à tout le monde. Je savais que je devrais me présenter, et j'avais bien apprit mon excuse par coeur. Tout le monde s'assit, et je n'avais d'yeux que pour ma grande soeur. C'était mon pilier, mon soutien, j'avais un peu moins peur en la regardant. Le professeur, qui avait tout de même l'air assez gentil, me demanda d'une voix douce et mielleuse de me présenter. Je posais mon regard sur lui, il souriait gentiment et avait posé sa main dans mon dos. Alors je me sentis un peu plus rassurée, et je regardais tous les visages qui étaient fixés sur moi. Une petite voix dans ma tête m'encourageait, me disait que je pouvais le faire, qu'ils n'allaient pas me manger. En même temps,  à moins d'être cannibale, personne n'oserait me manger. Je n'avais pas bon goût, je pense. Je fis un léger sourire, avant de prendre la parole d'une voix claire :

Bonjour, je m'appelle Saune, j'ai 15 ans et je suis nouvelle. Avant, je prenais des cours par correspondance, mais ma mère m'a inscrite dans l'établissement.

Je n'évoquais pas mon lien de fraternité avec Kyli, tout le monde devait s'en douter. Le professeur me fit alors signe de m'asseoir, me montrant une place vide dans la salle. J'allais donc docilement m'asseoir au troisième rang, juste devant ma grande soeur.
Journalisée
Kyli
Créature
-

Messages: 129


Fille Alraune de Poison Ivy


Voir le profil
FicheChalant
Description
Kyli est la fille Alraune enfantée par la méta-humaine Poison Ivy. A peine sortie de son cocon, elle découvre le monde et ses mystères.
« Répondre #1 le: Novembre 07, 2018, 01:59:36 »

La journée avait commencé comme n'importe quelle autre depuis que j'habitais sur Terre avec ma maman. Elle m'avait réveillée alors que j'étais toujours blottie contre elle, la tête calée entre ses seins après une folle nuit d'amour. Je m'étais habillée, j'avais pris mon petit-déjeuner, discuté avec maman de ce que j'allais faire aujourd'hui au lycée, et alors que j'allais partir pour le lycée, quelqu'un avait frappé à la porte.

« Maman, tu attends quelqu'un ? »

« Non, et toi ? »

« Moi non plus. »

Après avoir regardé par l'œilleton, je vis que c'était une jeune fille. Pas très grande, une jolie poitrine, des hanches larges... typiquement le genre de demoiselle que j'aurais aimé mettre dans mon lit. Je lui ouvris la porte, et là elle se présenta sous le nom de Saune, et déclara être ma petite sœur.

« Quoi ? Pardon, vous... vous êtes ma sœur ? »

Cela semblait complètement dingue. Imaginez, une inconnue frappe à votre porte et vous dit qu'elle est votre sœur. Comme n'importe qui d'autre, j'aurais dû fermer lui demander de partir et fermer la porte... mais je la croyais. Rien qu'en la regardant, je pus sentir la force du Green émaner de son corps, et quelque chose me disait inconsciemment que, malgré son apparence humaine, elle était bien alraune. En plus, je me sentais à l'aise avec elle alors que c'était la première fois qu'on se rencontrait.

« Entrez, vite. »

Dès qu'elle rencontra Saune, maman eut la même sensation que moi, et elle aussi fut persuadée que cette jeune fille était sa fille. Après cette rencontre, maman et moi nous absentâmes du lycée pour nous occuper de Saune. Le premier jour, nous écoutâmes son histoire : elle était née d'un cocon fabriqué en secret par Lily et Raune avec la mouille de maman, et avait grandi en silence pendant que nous menions notre vie ici. Apparemment, elle était née quelques jours après moi, ce qui faisait bien d'elle ma petite sœur mais de moins d'un an selon les critères de temps sur Terre. Maintenant, elle n'aspirait qu'à faire partie de notre famille, ce qui nous semblait évident à tous.

« Bienvenue dans la famille, Saune. »

Pendant les trois jours qui suivirent, maman et moi firent tout pour que Saune se sente ici comme chez elle : elle s'installa dans ma chambre le temps que maman lui en fasse construire une rien que pour elle, nous allâmes lui acheter des vêtements, lui faire visiter Seikusu et découvrir ses plaisirs, et évidemment, nous fîmes longuement l'amour. Saune était une experte dans tout ce qui touchait à la théorie du sexe, mais elle débutait encore pour la pratique. Heureusement, elle allait vite pouvoir découvrir tout un tas de choses là-dessus avec une famille comme la nôtre.

Après ces joyeuses retrouvailles et une fois que Saune se sentit assez bien chez nous, maman décida qu'il fallait qu'elle aille au lycée elle aussi. Même si ses filles étaient destinées à devenir des déesses végétales qui rendraient à la Terre sa beauté originelle, elle tenait à ce que nous soyons éduqués comme n'importe quelle jeune fille jusqu'à ce que nous puissions assumer nos responsabilités. En tant que professeur à Seikusu, il ne lui avait pas fallu longtemps pour faire admettre Saune dans ma classe en prétextant qu'elle suivait des cours particuliers jusqu'à maintenant, mais qu'elle était enfin prête pour le lycée public.

C'était un lundi, et les cours allaient commencer. Je trouvais ma petite sœur trop mignonne dans son bel uniforme scolaire, à rougir du simple fait que des gens la regardaient. Pour la plupart, c'était des garçons qui louchaient sur ses jolies formes, mais il y avait aussi quelques filles. Elle était nerveuse, mais je faisais de mon mieux pour la rassurer en lui rappelant que je n'étais jamais loin si jamais il y avait un problème. Quand la sonnerie retentit, notre professeur nous fit tous entrer en classe, et Saune alla se mettre devant tout le monde pour se présenter. Elle ne cessait de regarder dans ma direction, je lui souris pour lui faire comprendre que tout allait bien, qu'elle n'avait pas à angoisser.

Bonjour, je m'appelle Saune, j'ai 15 ans et je suis nouvelle. Avant, je prenais des cours par correspondance, mais ma mère m'a inscrite dans l'établissement.

« Bonjour Saune. »

Le professeur alla ensuite la faire asseoir au troisième rang, juste devant moi, une place parfaite pour que je puisse garder un œil sur elle. Notre premier cours de la journée était un cours de maths, une matière qui n'avait rien de très compliqué pour Saune vu qu'elle avait acquis toutes les connaissances nécessaires dans son cocon. A la pause, plusieurs élèves allèrent vers elle pour faire sa connaissance, tandis que mes amies venaient me voir pour me demander si je connaissais Saune, ayant noté qu'elle me regardait souvent.

« C'est ta petite amie ? »

« Non, c'est ma petite sœur. »

« Ta petite sœur ? Mais on dirait qu'elle est plus âgée que toi. »

D'après ce qu'elle m'avait raconté, Saune avait passé plus de temps que moi dans sa chrysalide, et donc les agents de croissance avaient eu plus d'effet sur son corps, lui donnant un corps mieux formé et plus mature à sa sortie. Et effectivement, quand on nous regardait côte à côte, on avait du mal à croire que c'était moi la grande sœur.

A la pause déjeuner, Saune vint naturellement vers moi pour me demander de venir manger avec elle.

« Tu veux qu'on mange juste toutes les deux, ou je peux inviter mes amies ? Elles ont très envie de te connaître. »

Je ne voulais pas la jeter dans l'inconnu trop vite, ça me convenait si elle préférait qu'on reste entre nous.
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic
Saune
Créature
-

Messages: 5



Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Novembre 07, 2018, 02:39:46 »

Bonjour Saune.

Le salut de mon professeur me rassura un peu, alors que le cours de maths débutait. Ayant acquis des tas de connaissances dans ce domaine lorsque j'étais encore dans mon cocon, je parvenais à me débrouiller correctement. J'écoutais le cours avec beaucoup d'attention, je ne voulais pas donner une mauvaise impression de moi alors que je venais à peine d'arriver. Je répondais aux questions du professeur, je me portais volontaire pour les explications, j'essayais de m'intégrer sans pour autant étaler toute ma culture. Alors je voyais bien que j'en impressionnais certains, mais je parvenais avec de plus en plus de facilité à les ignorer. La présence de ma soeur dans mon dos devait me rassurer, sans doute. L'heure passa assez rapidement, et le professeur nous laissa une pause. Je sortis en même temps que ma soeur, mais je me mis un peu à l'écart. Je devais me faire mes propres amis, et ce n'est pas en restant toujours collée à elle que j'allais pouvoir m'en faire. Alors j'étais un peu plus loin, et il faut croire que mon arrivée dans cette classe devait avoir attisé la curiosité de beaucoup. Pourtant, une partie d'entre eux allaient questionner Kyli au lieu de venir me voir. Je n'entendais pas les mots qu'ils disaient, mais je voyais que certains me regardaient de haut en bas. Vérifiant, comme pour en être sûre, que mes feuilles cachaient bien tout ce qu'il y avait à cacher, je commençais à me poser des questions. Est-ce-qu'ils étaient en train de dire du mal de moi ? Ou au contraire ? Je ne savais pas, et je dois avouer que cela n'était pas forcément agréable. Imaginez, s'ils étaient en train de me critiquer ou de m'aduler, je ne méritait aucun des deux... J'étais perdue dans mes pensées, tant et si bien que lorsque deux filles vinrent me questionner, j'eus un violent sursaut de surprise quand elles prirent la parole :

Tu es la grande soeur de Kyli ?
Non, je suis sa petite soeur...
Pourtant tu es mieux fournie qu'elle !

Je rougissais légèrement alors qu'elle venait poser un doigt sur ma poitrine, me faisant frissonner. Elle ne me tripotait pas, mais elle précisait de quoi elle parlait en terme de "fourniture". Je n'eus pas le temps répliquer qu'on devait déjà retourner en cours. Je reposais mon fessier vert sur ma chaise, reprenant aussitôt ma concentration, bien que la couleur rosée de mes joues se faisait toujours présente. C'était assez particulier qu'elle m'ait touché la poitrine, étant donné que seule Kyli avait déjà profité de parties de jambes en l'air avec moi. Après tout, elle était ma soeur, c'était normal que nous répondions chacune aux désirs de l'autre. Même si, il faut bien se l'avouer, elle assurait bien plus que moi en terme de pratique sexuelle. Je continuais à répondre au professeur, prenant sagement des notes, comme une bonne élève le ferait. Puis la sonnerie retentit de nouveau, avec moins de force. Cela me fit moins mal aux oreilles, parce que j'étais plus loin de la source de ce bruit ennuyant. Je ramassais mes affaires, les rangeant dans mon sac avec rapidité, avant de me tourner. Kyli devait être déjà sortie, alors je me levais et quittais à mon tour la salle. En effet, ma grande soeur m'attendait à l'extérieur. J'eus automatiquement un grand sourire quand je la vis, elle était un peu mon modèle dans cette école, dans la vie de tous les jours, et j'étais vraiment heureuse qu'on s'entende aussi bien. Mes yeux violets se plantèrent dans les siens, alors qu'elle me posait une question assez simple. Elle me demandait si je voulais qu'on mange ensemble, ou bien avec ses amies. J'avoue que j'eus une courte hésitation, pesant le pour et le contre. D'un côté, manger avec elle me permettrait de faire le point, et de l'autre, j'avais envie de m'intégrer. Après une minute de silence, je déclarais à ma grande soeur :

Je serais ravie de connaître tes amies aussi ! Elles n'ont qu'à manger avec nous, nous aurons tout le temps de discuter ce soir !

Je laissais échapper un léger rire, suivant alors ma soeur au travers des couloirs. Je n'aurais jamais trouvé le réfectoire toute seule...
Journalisée
Kyli
Créature
-

Messages: 129


Fille Alraune de Poison Ivy


Voir le profil
FicheChalant
Description
Kyli est la fille Alraune enfantée par la méta-humaine Poison Ivy. A peine sortie de son cocon, elle découvre le monde et ses mystères.
« Répondre #3 le: Novembre 08, 2018, 09:38:07 »

Saune me répondit qu'elle voulait venir déjeuner avec mes amies pour faire leur connaissance. J'étais heureuse de voir qu'elle ne restait pas dans sa bulle et qu'elle osait aller à la rencontre des autres. Avec ça et son physique avantageux, elle n'aurait aucun mal à s'intégrer.

« Super. Suis moi, je vais te montrer où est le réfectoire. »

Maman nous avait préparé des paniers-repas pour le déjeuner, alors nous eûmes juste à aller nous asseoir à table avec mes amies, qui étaient déjà toutes souriantes en me voyant arriver avec ma petite sœur.

« Les filles, je vous présente ma petite sœur, Saune Isley. Saune, je te présente mes amies. Voici Misha. »

« Bonjour Saune. Ravie de te connaître. »

« Et voici Hinata. »

« Enchantée Saune. »

Assises à table, nous commençâmes à manger tranquillement. Maman nous avait préparé des plats exclusivement végétariens, ce qui pouvait paraître cruel vu notre rapport à la Nature, mais c'était toujours moins cruel que de voir de pauvres animaux innocents se faire découper en morceaux pour finir dans nos assiettes. En plus, maman avait chez nous un jardin dans lequel elle cultivait des fruits et des légumes qu'elle conditionnait, dès qu'ils étaient à l'état de graine, à vivre et à croître dans l'optique de finir mangés. En somme, elle faisait de l'élevage végétal.

Autour de la table, les conversations allaient bon train, bien que certaines furent plus gênantes que d'autres.

« Alors Saune, tu es vraiment la petite sœur de Kyli ? »

« Pourquoi est-ce que tu as tant de mal à y croire ? »

« Je ne doute pas qu'elle soit ta sœur mais, quand vous êtes côte à côte... tu fais plus jeune qu'elle. »

Dire qu'il suffisait que Saune ait un joli corps pour que tout le monde la prenne pour l'aînée. Depuis quand avoir des melons là où les autres ont juste des oranges était signe de maturité ?

« Je peux vous jurer que c'est bien moi l'aînée. »
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic
Saune
Créature
-

Messages: 5



Voir le profil
Fiche
« Répondre #4 le: Novembre 11, 2018, 09:13:21 »

Super. Suis moi, je vais te montrer où est le réfectoire.

Je suivis alors les pas de ma soeur, regardant le chemin à prendre. J'avais les yeux rivés partout, j'essayais de remémorer le chemin, pour les prochains jours. Je savais que ce ne serait pas facile de me repérer dans un si grand établissement, mais j'allais bien réussir à m'en sortir. Je savais que Maman nous avait préparé notre repas, ce qui nous permis d'éviter de faire la queue. Je vis alors les deux amies de Kyli, assises à une table. Nous nous approchions et ma grande soeur me présenta alors. Je vis Misha et Hinata, et je leur sourit en retour. Elles étaient toutes deux ravies de me connaître, et je leur rendis la pareille. J'avais hâte d'en apprendre plus sur elles, et je vins alors m'asseoir face à Kyli pour le repas. J'avais le sourire, je savais que tout allait bien se passer. Maman nous cuisinait des repas végétariens, et ceux qui savaient pour notre rapport avec la Nature trouveraient ça vraiment horrible. Mais c'était certainement moins horrible de voir des animaux morts, broyés, coupés en morceaux pour en faire de la nourriture. Alors on mangeait des produits végétaux, certes, mais issus d'un conditionnement qui leur assurait de finir dévoré par nous. De l'élevage, c'est comme ça qu'on appelait ça. Les conversations autour de notre tables se suivaient, nous apprenions à nous connaître. J'avais assez de facilité à m'entendre avec elles, sans doute parce que mon caractère était proche de celui de ma grande soeur. En parlant de ça, les deux demoiselles en vinrent rapidement à nous questionner sur laquelle était la plus grande. Apparemment, le fait que j'ai un physique avantageux devait faire penser que j'étais plus vieille que Kyli. Je fronçais les sourcils, me demandant en quoi le fait que mes nichons soient plus gros permettaient de déterminer un niveau de maturité, alors que Kyli parlait :

Je peux vous jurer que c'est bien moi l'aînée.

Je hochais la tête, affirmant que ce qu'elle avait dit était bien vrai. Cela me fit cependant bien rire, voir leurs têtes surprises alors qu'elles étaient persuadées du contraire. Je continuais de manger, profitant de ce repas pour observer aussi les comportements des autres groupes. Ils riaient, ils étaient contents de se voir et de partager un repas ensemble. C'était donc ainsi que les gens vivaient en société ? Très bien, je notais ça dans un coin de ma tête. Puis je tournais mon regard vers les deux jeunes femmes, avant de leur demander :

Et vous, vous avez quel âge ?

On dit qu'il est impoli de demander son âge à une femme, mais là nous étions entre adolescentes. Je ne voulais pas être malpolie, mais simplement en apprendre davantage sur ces demoiselles.
Journalisée
Kyli
Créature
-

Messages: 129


Fille Alraune de Poison Ivy


Voir le profil
FicheChalant
Description
Kyli est la fille Alraune enfantée par la méta-humaine Poison Ivy. A peine sortie de son cocon, elle découvre le monde et ses mystères.
« Répondre #5 le: Novembre 12, 2018, 01:28:28 »

Il allait falloir un bon moment avant que tout le monde ne se mette en tête que ce n'était pas parce que Saune avait de plus gros seins et de plus belles fesses que moi qu'elle était forcément l'aînée. Cette façon de penser était bien typique des humains. Heureusement que ma sœur allait dans mon sens, sinon ç'aurait été impossible de se sortir de cette situation. Et à force de parler d'âge, elle finit par demander à Misha et Hinata quel âge elles avaient.

« On a toutes les deux 16 ans. »

« On est plus âgées que vous deux, mais on est pas vos senpaïs pour autant. »

Apparemment, sur Terre, la plupart des gens entraient au lycée à 16 ans. Saune et moi étions sorties de notre cocon avec un état biologique qui nous laissait plus proche de la quinzaine, donc on avait commencé le lycée avec un an d'avance par rapport aux autres. Malgré cela, je n'avais pas eu de mal à m'intégrer dans ma classe et à me faire des amies, et j'espérais que Saune n'aurait pas de difficulté non plus.

« Eh Saune, est-ce que tu es aussi intelligente que Kyli ? »

« Mmhhoo, Misha... »

« Tu sais que ta sœur est la meilleure élève de la classe en sciences ? Par contre, elle a un peu de mal avec les autres matières. »

« Tu te souviens du dernier cours de cuisine ? Elle a fait brûler ses gâteaux et a dû tout recommencer après deux heures de travail. »

« Et la fois en cours de sport où elle s'était emmêlée les pieds dans la corde à sauter ? »

« Eh, arrêtez les filles, de quoi j'ai l'air devant ma petite sœur quand vous dîtes ça ? »

Même si ces anecdotes étaient gênantes pour moi, ça nous permettait de discuter toutes ensemble et de bien rigoler. Et c'était ça le plus important.

« Oh, il faut qu'on lui parle du jour où Kyli est arrivée en cours. »

« Oh oui, j'adore cette histoire. »

« Aaahhh ! Non, surtout pas. »

J'eus beau essayer de les faire taire, elles allèrent quand même tout raconter à Saune.

« Quand Kyli s'est présentée devant toute la classe, il y a eu un gros coup de vent par une fenêtre ouverte qui a soulevé sa jupe, et tout le monde a pu voir sa culotte. »

« Ç’a dû être très gênant pour elle, mais nous on a bien rigolé. »

Effectivement, mon premier jour au lycée aurait pu mieux commencer. Mais j'étais curieuse de voir ce que ma chère petite sœur, qui avait déjà eu l'occasion de me voir nue, allait penser de cette histoire.
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Dream Away - Le Grand Jeu
ChatBox